Jump to content

Problème avec maîtresse de maternelle


lamadoux
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

 

j'écrie pour vous demander de l'aide et comment gérer la situation.

J'ai une amie qui a débuté un poste d'ATSEM en moyenne section en septembre, son premier poste. Elle est dans une école privée. Dès le début elle avait quelques soucis avec la maîtresse mais ça semblait pas réellement problématique, cependant ça a commencé à s'aggraver.

On se voit pratiquement tous les jours étant donné que nous sommes voisines et elle me  disait quasiment chaque jour ce qui se passait avec la maîtresse. 

Régulièrement, la maîtresse ne lui adresse pratiquement pas la parole sauf pour faire le "point" où elle ne peut rien dire sinon la maitresse va râler, elle peut juste hocher de la tête d'après mon amie. Ou alors, il y a un emploi du temps qui est mis en place à ce qu'il parait, mais sa maitresse ne le lui transmet pas, elle sait au jour le jour ce qu'elle doit faire. Pour les sorties scolaires, elle le sait la veille par ses collègues ou elle l'entend dans la salle de repos. Jamais sa maitresse n'avait fait mention de sortie scolaire à chaque fois.

D'ailleurs, sa maitresse lui reproche des choses qu'elle n'a jamais dite, tel qu'insulter un éboueur lors d'une sortie scolaire. Sa maitresse l'a traitée de menteuse et lui faisait des reproches qui n'avaient pas lieux d'être, en bref elle ne lui donne jamais la parole et lorsqu'elle parle ça ne va jamais. Elle me dit rarement parler en sa présence de peur de se faire réprimander.

Sa maîtresse dit souvent à mon amie qu'elle aurait souhaité qu'elle ne vienne pas, qu'elle est pas une ATSEM et lui a déjà dit que ce n'était pas fait pour elle et qu'elle a hâte que mon amie parte à la fin de l'année scolaire, dès la deuxième semaine où elle a commencé. Elle a déjà fait pas mal de fois ce reproche.

Ou bien la maitresse ne lui donne pas d'instruction pour des travaux avec les enfants, et lorsqu'elle demandait elle se faisait réprimander. Maintenant elle n'ose plus rien demander puisque même une question semble la vexer. Elle commence depuis peu à la mettre au placard, elle l'isole dans la salle de repos puisqu'elle "pas capable de faire les choses" ou alors la maitresse veut tout faire d'elle-même. 

Maintenant, elles ne communiquent pratiquement pas, sa maîtresse dès le matin l'ignore et va dire bonjour à tous ses autres collègues sauf elle. Elle l'ignore complètement sauf pour lui faire des reproches. Récemment mon amie a été malade pendant 3 jours, n'a pas pu venir à son école. Dès qu'elle est revenue la première chose qu'elle lui a dit grosso modo "j'étais bien toute seule pendant 3 jours !!". 

Mon amie en a déjà parlé avec la directrice mais elle dit à mon amie qu'elle exagère. Et bien sûr elle a tenté d'en parler avec la maîtresse mais sa maîtresse lui répond "ah mais c'est ma faute si tu fais pas bien ton travail ?" "Donc tu crois que c'est ma faute ?!".

En me renseignant c'est complètement du harcèlement moral qu'elle subit ( https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/Harcelement_moral_dgt_07-2010.pdf )   , je lui ai proposé de tenir un "journal de bord" décrivant ses journées et rarement sont les journées se passant sans harcèlement. Je lui ai même dit d'aller menacer la directrice de porter plainte.


Sauf que j'ai peur que ça mène à rien. Elle rentre tous les soirs exténuée, des fois en pleurs. Elle me dit que le matin elle a une boule au ventre. Elle broie de plus en plus du noir. 

 

On peut faire quoi concrètement svp...

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Lui conseiller d'en parler avec son médecin qui verra s'il peut l'orienter vers la médecine du travail. En reparler encore avec la cheffe d'établissement. Ses collègues asem ont-elles remarqué et évoqué ce qui se passait avec elle? ou une enseignante?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, lamadoux a dit :

elle l'isole dans la salle de repos

Lady Oscar, il n'y a pas de cheffe d'établissent dans les maternelles, il n'y a que des directrice qui ne sont pas complètement les supérieures des atsem. Leur patron, c'est le Maire. C'est à lui qu'il faut parler du problème, si elle veut que les choses évoluent.

Mais moi, je conseillerais plutôt à ton amie de rester dans la salle de repos, avec son smartphone, des écouteurs et un thé, elle peut y passer des journées tranquilles au lieu de se rendre malade. Si l'attitude de la maîtresse est bien celle que tu décris et que ton amie n'est là que pour une année, inutile d'essayer de forcer.

Mais c'est gros, quand même.....

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Elle demande à sa hiérarchie de la mairie d'en toucher un mot à la directrice qui en touche un mot à la maîtresse. Comme ça, ça fait le tour, c'est moins direct et elle aura compris le message.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Les ATSEM sont placées sous la double autorité de la commune et de la direction d'école. Je lui conseillerai d'en parler avec les deux parties (la directrice étant la plus proche sur le terrain). Par ailleurs, la directrice est à même e recadrer l'attitude de cette enseignante qui semblerait être très arbitraire et équivoque. La directrice est responsable du bon fonctionnement de l'école (autorité fonctionnelle, loi rillhac) même s'il n'est pas supérieure hiérarchique en cas de dysfonctionnement elle peut prendre attache avec son IEN (si nécessaire, si elle n'arrive pas à résoudre et améliorer le climat en interne). Une collègue ATSEM, ou enseignante ne doit pas venir travailler avec la boule au ventre. Peut être que cette enseignante devrait prendre des cours de communication bienveillante et aiguiller l'ATSEM dans ce qu'elle attend d'elle (car l'enseignante est responsable de sa classe) 😁

Je dis ça, je dis rien 😃 (point de vue d'une dirlo)

Link to comment
Share on other sites

Euh, je pense qu'il s'agit d'une école privée si je lis bien le message initial ;)

Si c'est une école privée sous contrat, l'amie en question n'est pas ATSEM mais "ASEM" ,  son supérieur est alors l'OGEC et le chef d'établissement. La mairie donne un budget pour employer du personnel au service des élèves sans intervenir davantage.

Il faudrait demander à ton amie: qui lui donne son planning de service? Qui a fait passer l'entretien d'embauche et signer le contrat?

  • J'adhère 5
Link to comment
Share on other sites

Quoi qu'il arrive il faut parler de cette attitude et de son mal être au travail à son supérieur hiérarchique qui a l'obligation de gérer cette situation. Si c'est la directrice, ton amie pourrait lui écrire un mail en mentionnant le fait qu'elle lui a déjà évoqué le sujet de vive voix tel jour et qu'à ce jour il n'y a pas d'amélioration concernant ses conditions de travail. Par écrit, la directrice ne pourra plus négliger la situation. Sinon elle est en tort. Dès qu'un mal être est exprimé le supérieur doit faire quelque chose. Bon courage à ton amie. 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...