Jump to content
Sign in to follow this  
carolita

Accueil d'un enfant turc en PS

Recommended Posts

carolita

Bonjour à tous !

Je sollicite votre aide car j'ai dans ma classe de TPS/PS un enfant turc arrivé en France il y a un an. C'est donc sa première rentrée, il a 3 ans et ne parle pas un mot de français. Le papa est le seul à parler français dans la famille, mais s'adresse en turc à son enfant. Il a passé la matinée à hurler à la mort et à pleurer, personne ne peut l'approcher et il ne comprend rien à ce que je lui dis. C'est très difficile d'essayer de l'apaiser.

Connaissez-vous quelques mots en turc pour le calmer ? je voulais proposer au père de lui parler un peu français à la maison, pensez-vous que ça soit judicieux ?

Je suis perdue, l'enfant revient demain et j'ai peur que ça soit la même chose ...

Merci :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
carolita

Bonjour à tous !

Je sollicite votre aide car j'ai dans ma classe de TPS/PS un enfant turc arrivé en France il y a un an. C'est donc sa première rentrée, il a 3 ans et ne parle pas un mot de français. Le papa est le seul à parler français dans la famille, mais s'adresse en turc à son enfant. Il a passé la matinée à hurler à la mort et à pleurer, personne ne peut l'approcher et il ne comprend rien à ce que je lui dis. C'est très difficile d'essayer de l'apaiser.

Connaissez-vous quelques mots en turc pour le calmer ? je voulais proposer au père de lui parler un peu français à la maison, pensez-vous que ça soit judicieux ?

Je suis perdue, l'enfant revient demain et j'ai peur que ça soit la même chose ...

Merci :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kiwichick
Bonjour à tous !

Je sollicite votre aide car j'ai dans ma classe de TPS/PS un enfant turc arrivé en France il y a un an. C'est donc sa première rentrée, il a 3 ans et ne parle pas un mot de français. Le papa est le seul à parler français dans la famille, mais s'adresse en turc à son enfant. Il a passé la matinée à hurler à la mort et à pleurer, personne ne peut l'approcher et il ne comprend rien à ce que je lui dis. C'est très difficile d'essayer de l'apaiser.

Connaissez-vous quelques mots en turc pour le calmer ? je voulais proposer au père de lui parler un peu français à la maison, pensez-vous que ça soit judicieux ?

Je suis perdue, l'enfant revient demain et j'ai peur que ça soit la même chose ...

Merci  :wub:

Proposer au père de lui parler en français ne changera rien au problème, en plus c'est quand même un peu de l'ingérence :blush:

Par contre oui, quelques mots pour le rassurer en turc c'est peut-être pas plus mal ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
pike

ça me fait penser à l'un de mes élèves de l'an dernier! ;)

l'essentiel c'est qu'il fréquente très régulièrement l'école (ce qui n'était pas le cas du mien), tu peux effectivement demander au papa de lui parler aussi en français à la maison, en lui expliquant bien pourquoi! ;)

"pipim gueldé" = est-ce que tu veux faire pipi? (si je me rappelle ce qu'une enfant turque m'avait dit) :blush:

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilie2fr

Pas de souci : je te les mets en phonetique

aujourd'hui : bougune

bien : iyi

demain : yare _ n

maitresse : oretmeun

je suis française : fransezeum

fatigué (tu es) : yorgun?

moi : ben

bonjour : si c'est le premier du matin : gunaïden

ou merhaba

bonsoir : iyi aksamlar

tu peux lui demander si il est turc : turkmisi-n ?

oui : evet

des phrases :

bonjour comment vas tu? meraba naseulseun

merci : téchékur édérim

bienvenu : hoch guèldiniz

mais je crois qu'il faut demander au papa de parler français au max et toi même lui parler français.

N'hesite pas si tu veux de l'aide :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
galoune
Pas de souci :  je te les mets en phonetique

aujourd'hui : bougune

bien : iyi

demain : yare _ n

maitresse : oretmeun

je suis française : fransezeum

fatigué (tu es) : yorgun?

moi : ben

bonjour : si c'est le premier du matin : gunaïden

ou merhaba

bonsoir : iyi aksamlar

tu peux lui demander si il est turc : turkmisi-n ?

oui : evet

mais je crois qu'il faut demander au papa de parler français au max et toi même lui parler français.

N'hesite pas si tu veux de l'aide :)

Waouhhhhhhh ! ça c'est de l'aide !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
calinours
Connaissez-vous quelques mots en turc pour le calmer ? je voulais proposer au père de lui parler un peu français à la maison, pensez-vous que ça soit judicieux ?

Je suis perdue, l'enfant revient demain et j'ai peur que ça soit la même chose ...

Merci  :wub:

Le problème n'est pas seulement dans la langue à mon avis... ;)

Quelques mots, mais attention, u= (comme dans loup) et ü=[y] (comme dans flûte)

Bonjour : gunaydin (salut = merhaba)

S'il te plaît : lütfen

Merci : tesekkür, mersi

Au revoir : Allahhaismarladik, hosçakal (l'autre répond : güle güle)

A demain (ben oui, il reviendra ;) ) : yarin görüsülüz

un : bir

deux : iki

trois : uç

Bon courage à toi carolita :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
carolita

Merci beaucoup :wub::wub:

Effectivement, je pense que plus il sera dans un bain linguistique français mieux ça ira. Mais je voulais juste quelques mots pour le calmer un peu, c'est chose faite, merci beaucoup :wub:

En plus, le papa a été le dernier a venir le chercher, à 11H45 ... <_< , alors que le portail ouvre à 11H20 ... certaines choses m'échappent ...

Bon je vais m'entraîner à baragouiner :D !

Merci encore

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kiwichick

Lilie, c'est génial d'avoir mis des mots de turc.

Par contre, demander au papa de parler français ça me laisse.....

Parler une langue c'est très personnel, moi plein de gens me cassent les pieds pour que je parle français à mon mari et non, ce n'est pas la langue de notre couple.

Imagine l'impact sur ce petit garçon de changer la langue de communication entre son père et lui... en plus, cet enfant apprendra (surtout à 3 ans!!!!) suffisamment vite et bien le français à l'école !

Le turc est aussi important que le français dans son éducation et son apprentissage, le fait de pleurer peut aussi être l'entrée à la maternelle, ne te focalise pas non plus trop sur la langue.

Bon courage :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilie2fr

J'en ai remis.

Les enfants turcs ont l'habitude d'apprendre à parler d'autres langues donc je pense que cela ne sera pas trop difficile non plus.

N'hesite pas à me contacter ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilie2fr
Lilie, c'est génial d'avoir mis des mots de turc.

Par contre, demander au papa de parler français ça me laisse.....

Parler une langue c'est très personnel, moi plein de gens me cassent les pieds pour que je parle français à mon mari et non, ce n'est pas la langue de notre couple.

Imagine l'impact sur ce petit garçon de changer la langue de communication entre son père et lui... en plus, cet enfant apprendra (surtout à 3 ans!!!!) suffisamment vite et bien le français à l'école !

Le turc est aussi important que le français dans son éducation et son apprentissage, le fait de pleurer peut aussi être l'entrée à la maternelle, ne te focalise pas non plus trop sur la langue.

Bon courage :wub:

Certes mais en turquie il est important de connaitre la langue de l'autre pour ne pas "se faire avoir" donc le papa comprendra ;)

Ils parleront turc à la maison et français devant la maitresse :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
carolita
Le problème n'est pas seulement dans la langue à mon avis...

Oui, je le pense aussi :);)

Il reste un enfant de 3 ans qui vit sa première rentrée :)

Merci beaucoup pour votre aide :wub::)

Je ne pensais pas demander au papa de changer complètement de mode de communication avec son fils, mais juste de lui apprendre quelques mots pour que son enfant ne soit pas perdu à l'école et qu'il comprenne le minimum vital.

Merci ancore pour votre aide, surtout à toi Lilie :wub: , je vous tiendrai au courant de mes progrès en turc :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilie2fr
Connaissez-vous quelques mots en turc pour le calmer ? je voulais proposer au père de lui parler un peu français à la maison, pensez-vous que ça soit judicieux ?

Je suis perdue, l'enfant revient demain et j'ai peur que ça soit la même chose ...

Merci  :wub:

Le problème n'est pas seulement dans la langue à mon avis... ;)

Quelques mots, mais attention, u= (comme dans loup) et ü=[y] (comme dans flûte)

Bonjour : gunaydin (salut = merhaba) : gunaïden

S'il te plaît : lütfen lufte_n

Merci : tesekkür téchékur, mersi

Au revoir : Allahhaismarladik allaïssmarladeuk, hosçakal osstchakal (l'autre répond : güle güle gule gule )

A demain (ben oui, il reviendra ;) ) : yarin görüsülüz yaren gorussuluz

un : bir

deux : iki

trois : uç outch

Bon courage à toi carolita :)

je me suis permise de transcrire directement en phonétique ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
calinours
Connaissez-vous quelques mots en turc pour le calmer ? je voulais proposer au père de lui parler un peu français à la maison, pensez-vous que ça soit judicieux ?

Je suis perdue, l'enfant revient demain et j'ai peur que ça soit la même chose ...

Merci  :wub:

Le problème n'est pas seulement dans la langue à mon avis... ;)

Quelques mots, mais attention, u= (comme dans loup) et ü=[y] (comme dans flûte)

Bonjour : gunaydin (salut = merhaba) : gunaïden

S'il te plaît : lütfen lufte_n

Merci : tesekkür téchékur, mersi

Au revoir : Allahhaismarladik allaïssmarladeuk, hosçakal osstchakal (l'autre répond : güle güle gule gule )

A demain (ben oui, il reviendra ;) ) : yarin görüsülüz yaren gorussuluz

un : bir

deux : iki

trois : uç outch

Bon courage à toi carolita :)

je me suis permise de transcrire directement en phonétique ;)

Tesekkür , iyi aksamlar ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilie2fr
Connaissez-vous quelques mots en turc pour le calmer ? je voulais proposer au père de lui parler un peu français à la maison, pensez-vous que ça soit judicieux ?

Je suis perdue, l'enfant revient demain et j'ai peur que ça soit la même chose ...

Merci  :wub:

Le problème n'est pas seulement dans la langue à mon avis... ;)

Quelques mots, mais attention, u= (comme dans loup) et ü=[y] (comme dans flûte)

Bonjour : gunaydin (salut = merhaba) : gunaïden

S'il te plaît : lütfen lufte_n

Merci : tesekkür téchékur, mersi

Au revoir : Allahhaismarladik allaïssmarladeuk, hosçakal osstchakal (l'autre répond : güle güle gule gule )

A demain (ben oui, il reviendra ;) ) : yarin görüsülüz yaren gorussuluz

un : bir

deux : iki

trois : uç outch

Bon courage à toi carolita :)

je me suis permise de transcrire directement en phonétique ;)

Tesekkür , iyi aksamlar ! ;)

Bir sey degil!

Buyurun efendim ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
calinours
Bir sey degil!

Buyurun efendim wink.gif

Mersi !

Non on bavarde pas ! :D

Pour ceux qui en veulent en savoir plus sur cette langue :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Turc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kiwichick
Lilie, c'est génial d'avoir mis des mots de turc.

Par contre, demander au papa de parler français ça me laisse.....

Parler une langue c'est très personnel, moi plein de gens me cassent les pieds pour que je parle français à mon mari et non, ce n'est pas la langue de notre couple.

Imagine l'impact sur ce petit garçon de changer la langue de communication entre son père et lui... en plus, cet enfant apprendra (surtout à 3 ans!!!!) suffisamment vite et bien le français à l'école !

Le turc est aussi important que le français dans son éducation et son apprentissage, le fait de pleurer peut aussi être l'entrée à la maternelle, ne te focalise pas non plus trop sur la langue.

Bon courage :wub:

Certes mais en turquie il est important de connaitre la langue de l'autre pour ne pas "se faire avoir" donc le papa comprendra ;)

Ils parleront turc à la maison et français devant la maitresse :)

Oui, je suis d'accord avec toi, turc à la maison et français à l'école c'est le meilleur compromis. Du moment que les langues restent "chacune chez soi" ça se passe bien, ce qui n'est pas top, ce sont les mélanges...

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilie2fr

je pense que là elle veut juste quelques mots (comme ceux qu'on lui a donné ;) ) pour rassurer l'enfant quand il pleure.

Evidemment, il ne faut pas lui parler turc ;) (de toutes façons elle n'ira pas loin avec ces quelques mots) mais là au moins elle aura de quoi attirer son attention.

Share this post


Link to post
Share on other sites
calinours
Je ne suis pas du tout experte en enfants non francophones (bien que depuis 4 ans que j'enseigne, j'ai du en accueillir une bonne vingtaine, mais je me demande toujours bien comment m'y prendre), mais il me semble que ca n'est pas leur rendre service que d'essayer de parler leur langue :blush: .

Pour rassurer, les gestes, l'intonation, sont plus importants que les mots, a mon avis. Pour le pipi, dire "est-ce que tu veux faire pipi?" me semble plus interessant que de lui dire "pipim guelde", parce qu'il reperera bien le mot "pipi" qui est presque pareil, et puis avec le contexte, il comprendra facilement !! Mais il commencera a se familiariser avec "est-ce que". :blush:

L'essentiel, a mon avis, c'est plutot qu'il vienne regulierement, des que la separation sera mieux vecue, en attendant, le matin peut etre suffisant ? Surtout que si le reste de ta classe est francophone, ca va bien l'aider a apprendre le francais.

Mais c'est sur que ca doit etre dur a gerer pour toi... Cependant, je pense comme les autres que ca n'est sans doute pas tellement la langue le veritable "probleme", meme si ca n'aide pas, mais juste la separation.

Je trouve aussi difficile de demander a un parent de parler a son enfant une autre langue que la sienne.

Bon courage !

:)

Détrompez-vous, je ne parle sûrement pas le turc aussi bien que Lilie2fr , mais en douze ans de zep à dominante turkmène et kurde, j'ai gagné en crédibilité en pratiquant quelques mots avec opportunité autant auprès de mes élèves que des parents... Pour les gens d'origine nord-africaine, c'est pareil (choukrane!)...

Ces langues sont des richesses culturelles à ne pas ignorer lorsque l'on se situe, comme moi, dans une perspective d'acculturation et d'intégration...

Au fait Carolita si le Petit dont tu ne nous as pas dit le prénom vient à l'école assis à l'envers sur un âne :P , c'est qu'il aime les histoires de Nasreddin HODJA, tu connais ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kiwichick

Yrugfu, tu as raison sur bcp de points, mais je crois aussi que ces quelques mots serviront peut-être à le rassurer, même si l'intonation y joue aussi beaucoup.

Dites, vous ne croyez pas que ça serait dommage que ce post et le vocabulaire qu'il contient "disparaisse" ? Est-ce que ça ne vaudrait pas le coup de faire une fiche de voca ?

Je veux bien la faire en ourdou par exemple, avec le côté phonétique qui est indispensable.

Vous en pensez quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
mamette

Je n'ai pas tout lu mais j'ai ce lien dans mes favoris: http://www.ac-nancy-metz.fr/cefisem/page1024.html accompagner un élève non francophone...

et notamment un imagier franco-turc dans " les outils pour la classe"

Share this post


Link to post
Share on other sites
kiki06091980

j'ai le même problème avec un petit comorien à la différence près que si je le prend dans mes bras il ne pleure plus par contre dès que je m'éloigne il hurle et dès que mon ATSEM veut s'en occupper idem!!!

A la maison son papa et sa maman lui parle en français depuis peu mais ce sont apparemment des personnes qui ont parfaitement conscience que le bain de langue est le meilleur moyen pour lui d'apprendre vite et donc de comprendre le monde autour et ainsi d'en avoir moins peur!!!

Pour l'heure mon objectif est de pouvoir le laisser à un endroit de la classe alors que je suis a l'autre bout de la classe et cela saans qu'il pleure et aussi que mon ATSEM puisse s'en occupper et qu'il lui fasse confiance ;) Il faut savoir etre patient et surtout ne pas se décourager j'ai eu l'exemple l'an dernier du cas d'un petit turc qui a eu toutes les peines du monde à s'adapter et quand je l'ai revu en début d'année en MS vraiment il avait l'air bien et surtout bilingue lol

Allé bon courage en tous cas

Share this post


Link to post
Share on other sites
lul

Sans vouloir faire de généralités abusives, c'est une question récurrente avec la scolarisation d'enfants d'origine turque.

Savoir que ces difficultés dans le mode de sociabilisation (lien très fort avec la langue maternelle, parfois double prénom (un en turc utilisé au quotidien à la maison, un en français que les enfants peuvent découvrir à leur première rentrée :cry: ), relation très possessive de la maman envers son enfant (sentiment de : je vous le confie, mais c'est le mien....et je m'y accroche)) sont très liées au processus de migration peut aider à comprendre

un lien intéressant :

http://www.bleublancturc.com/Franco-Turcs/enfantturc.htm

sinon, tu peux effectivement apprendre ces quelques mots en turcs pour les tous premiers jours, mais à plus long terme c'est déconseillé , un enfant apprend très vite :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
lul
Je ne suis pas du tout experte en enfants non francophones (bien que depuis 4 ans que j'enseigne, j'ai du en accueillir une bonne vingtaine, mais je me demande toujours bien comment m'y prendre), mais il me semble que ca n'est pas leur rendre service que d'essayer de parler leur langue :blush: .

Pour rassurer, les gestes, l'intonation, sont plus importants que les mots, a mon avis. Pour le pipi, dire "est-ce que tu veux faire pipi?" me semble plus interessant que de lui dire "pipim guelde", parce qu'il reperera bien le mot "pipi" qui est presque pareil, et puis avec le contexte, il comprendra facilement !! Mais il commencera a se familiariser avec "est-ce que". :blush:

L'essentiel, a mon avis, c'est plutot qu'il vienne regulierement, des que la separation sera mieux vecue, en attendant, le matin peut etre suffisant ? Surtout que si le reste de ta classe est francophone, ca va bien l'aider a apprendre le francais.

Mais c'est sur que ca doit etre dur a gerer pour toi... Cependant, je pense comme les autres que ca n'est sans doute pas tellement la langue le veritable "probleme", meme si ca n'aide pas, mais juste la separation.

Je trouve aussi difficile de demander a un parent de parler a son enfant une autre langue que la sienne.

Bon courage !

:)

Détrompez-vous, je ne parle sûrement pas le turc aussi bien que Lilie2fr , mais en douze ans de zep à dominante turkmène et kurde, j'ai gagné en crédibilité en pratiquant quelques mots avec opportunité autant auprès de mes élèves que des parents... Pour les gens d'origine nord-africaine, c'est pareil (choukrane!)...

Ces langues sont des richesses culturelles à ne pas ignorer lorsque l'on se situe, comme moi, dans une perspective d'acculturation et d'intégration...

Au fait Carolita si le Petit dont tu ne nous as pas dit le prénom vient à l'école assis à l'envers sur un âne :P , c'est qu'il aime les histoires de Nasreddin HODJA, tu connais ?

elles sont géniales les histoires de Nasredine :D , au Maroc, il s'agit d'ailleurs de Djeha :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
calinours
Je n'ai pas tout lu mais j'ai ce lien dans mes favoris: http://www.ac-nancy-metz.fr/cefisem/page1024.html  accompagner un élève non francophone...

et notamment un imagier franco-turc dans " les outils pour la classe"

Autre site Casnav carep le Cravie de l'académie de Strasbourg : :)

http://cravie.ac-strasbourg.fr/CD_clin/a_MENU_OUTILS_PETITS.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites
calinours
elles sont géniales les histoires de Nasredine biggrin.gif , au Maroc, il s'agit d'ailleurs de Djeha smile.gif

Un exemple, de récit anecdotique populaire :

Hodja et le corbeau....

Share this post


Link to post
Share on other sites
carolita

Merci vraiment pour tous ces liens :wub:

je pense que là elle veut juste quelques mots (comme ceux qu'on lui a donné wink.gif ) pour rassurer l'enfant quand il pleure.

Tu as tout à fait bien compris ce à quoi je pensais Lilie ;):)

Tous les enfants de ma classe sont d'origine étrangère. La majorité est d'origine comorienne, ensuite vient la communauté maghrebine et enfin turque.

J'ai le cas d'un autre enfant dont la maman mahori ne parle pas français, mais le papa d'origine comorienne m'expliquait que lui parlait un peu français à la maison. Le petit ne parle pas mais comprend plus ou moins.

Il y a aussi le fait que le petit Omer (donc le turc) refuse tout contact, j'ai voulu le prendre par la main pour le conduire au coin jeu et il s'est mis à hurler de plus belle, la même chose avec l'ATSEM et les autres enseignantes. Un collègue PE en élémentaire m'avait parler de la réticence des enfants turcs quant au contact physique. Je ne veux pas généraliser, il y a des enfants qui sont très calins et qui ne me "déscotchent" pas de la journée et d'autres plus distants, je ne pense pas que cela ait un lien avec leur origine. Enfin, il passe son temps à me faire des sourires alors au moins ça repose mes oreilles :D et ça me rassure je ne suis pas effrayante à ce point :D

Au fait Carolita si le Petit dont tu ne nous as pas dit le prénom vient à l'école assis à l'envers sur un âne tongue.gif , c'est qu'il aime les histoires de Nasreddin HODJA, tu connais ?

Oui je connais mais je n'y avais pas pensé Calinours :) merci. On a un budjet BCD je m'en vais de ce pas chercher quelques albums sur ces histoires vraiment drôles et pertinentes !

Share this post


Link to post
Share on other sites
lul
Il y a aussi le fait que le petit Omer (donc le turc) refuse tout contact, j'ai voulu le prendre par la main pour le conduire au coin jeu et il s'est mis à hurler de plus belle, la même chose avec l'ATSEM et les autres enseignantes. Un collègue PE en élémentaire m'avait parler de la réticence des enfants turcs quant au contact physique. Je ne veux pas généraliser, il y a des enfants qui sont très calins et qui ne me "déscotchent" pas de la  journée et d'autres plus distants, je ne pense pas que cela ait un lien avec leur origine. Enfin, il passe son temps à me faire des sourires alors au moins ça repose mes oreilles  :D et ça me rassure je ne suis pas effrayante à ce point  :D

Et moi je crois bien que si pour ce cas là, c'est lié, il y a vraiment un truc fort autour de la séparation de la famille et le fait qu'on laisse l'enfant parce qu'on sait bien qu'il le faut mais volonté de marquer que quand même on garde le pouvoir sur lui

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...