Jump to content

boite à débat


Recommended Posts

J'ai à peu près la même chose....mais toutefois, si cela ne nous apparaît pas très intéressant, pour les élèves, c'est important et j'ai des retours positifs de la part de parents d'élèves...donc cette prise de parole a sa place pour le climat de la classe ;)

Oui, mais mes séances de "dépouillage" me paraissent totalement inutiles : je ne vais pas répéter 50 fois "L, machin se plaint que tu parles trop, c'est pas bien", surtout que les élèves incriminés sont tjrs les mêmes.

cette semaine, je leur ai annoncé que j'allais trier et ne garder que ceux qui pouvaient poser une question à la classe toute entière. on verra...

Link to comment
Share on other sites

Ce genre de débat (ou conseil de classe) est en fait issu de la pédagogie instutionnelle (voir les travaux de fernand oury), on a eu un cours en formation CAPA-SH là-dessus. Ca m'a bien aidé car moi aussi j'avais essayé de le mettre en place et ça ne se passait pas bien.

En fait tout cela doit être très codifié, voir théâtralisé. Le président (un élève) commence la séance de façon très solennelle (quelque chose du style "Il est 15h03 et je déclare le conseil de classe ouvert."), puis énoncer les règles du débat (respecter la parole de chacun: ça peut se faire avec un baton de parole, se sentir libre de s'exprimer, rester calme et poli, etc... et rappelle que si ces règles ne sont pas respectée, on risque un avertissement puis une exclusion du conseil). Ensuite il dépouille les papiers un par un. Il lit le nom de celui qui a écrit et celui-ci peut choisir d'en parler ou de jeter le papier à la poubelle (les 2/3 des papiers partent à la poubelle chez moi). Si l'élève veut qu'on en parle, le président le lit, on en discute, on trouve des solutions s'il s'agit d'un problème (la solution n'est JAMAIS une décision de sanction immédiate, car sinon ça tournerait vite à "J'écris un mot dans la boite pour qu'il soit puni!", la solution doit etre une VRAIE solution pour que le problème s'arrête), puis on vote. La décision est écrite dans le cahier du conseil par le secrétaire (pour l'instant le secrétaire c'est moi, car sinon ça prendrait un temps fou). Quand il n'y a plus de mots, le président dit 'Il est 16h00 (eh oui ça dure souvent 1 heure...)et le conseil de calsse est terminé!" (en tapant 3 fois sur la boite).

En fait pendant le conseil l'enseigant n'est plus le référent absolu, je fais partie du conseil au même titre qu'eux (et je lève le doigt comme eux pour avoir le baton de parole), j'ai même été exclue une fois car je n'avais pas levé le doigt! C'est ça qui est difficile au début car les élèves parlent en te regardant à toi et ne regardent pas leurs camarades. Du coup ils ne se sentent pas concernés. mais petit à petit, ça vient, et ils osent proposer des solutions.

Dans ma classe on dessine un bonhomme content si on écrit parce qu'on est content de quelque chose, (ex: "J'ai bien aimé faire des crêpes hier", ou "Je félicite Robert car il a fait des progrès en lecture"), un bonhomme malheureux si on écrit parce qu'on se plaint de quelque chose (" Je plains de Gertrude car elle fait trop de bruit en classe"), et un point d'interrogation si on propose quelque chose ("Je propose qu'on fasse un pique-nique avec la classe"). Pour les mots "je suis content", on ne débat pas, mais on l'écrit quand même dans le cahier.

J'ai commencé avec ce nouveau fonctionnement dévut janvier, c'est encore un peu difficile mais ça va mieux. Ils commencent à essayer de proposer des solutions (ça peut juste être: gertrude doit s'engager à ne plus faire de bruit, dans ce cas gertrude signe le cahier comme quoi elle s'y engage réellement. Et si la semaine d'apres elle n'a pas réussi à se calmer, on trouve une autre solution (l'isoler si elle gène encore par exemple)

Je pense que tout cela s'inscrit dans le temps aussi, ça va venir. En tout cas c'st vrai que c'est un peu saoulant de voir les mêmes mots arriver chaque semaine, mais pour eux c'est hyper important, c'est une façon de le montrer comment on peut résoudre les problèmes par autre chose que la violence (car souvent ils les règlent comme ça, leurs problèmes...)

C'est interressant aussi de voir qu'ils proposent vraiment des choses (un élève a proposé la semaine dernière de faire du landart! Du coup ça a été tès riche car il a dû expliquer aux autres ce que c'est, etc...)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...