Jump to content

enseigner dans le privé


chlaquette
 Share

Recommended Posts

qq un aurait il des infos. Je souhaiterais également passer le crpe dans l'enseignement privé (histoire d'augmenter mes chances dans une meme academie !!!). Où dois-je m'inscrire pour passer le concours ? Le calendrier est-il le même que pour le public (le 12 mai pour l'admissibilité ) ?

Merci de me tenir informé

fred

Link to comment
Share on other sites

Je crois que le concours pr le privé a lieu le même jour que pour le public mais je ne suis pas sûre;par contre fais très attention car j'ai lu sur un forum le message d'une fille qui a eu le concours ds le privé mais qui en a perdu le bénéfice car on ne lui avait proposé aucun poste.

Mes profs m'ont dit que pour le concours du privé on te pose des questions sur ta religion, si t'es baptisée etc et après ils choisissent !!!

Link to comment
Share on other sites

C'est le même jour pour une même académie, mais tu peux toujours le tenter dan,s une autre académie qui tombe le 5 mai .

Pour ma part ce ne sera qu'une seule fois, le 12. :P

Link to comment
Share on other sites

Cette année, je souhaite également le passer dans le privé, mais j'attends d'avoir le pré-accord du diocèse pour m'inscrire ; les nouvelles ne devant pas tarder à arriver, je te tiendrai au courant ;)

C'est la seconde fois que je le passe (1ère expérience dans le public <_< )

Je te souhaite bonne chance !

A +

Fanette

Link to comment
Share on other sites

Sur ce forum, en cherchant ds"mots-clé" :concours privé il y a plein de messages qui peuvent renseigner sur le concours privé;apparemment c'est un peu magouille et compagnie

Link to comment
Share on other sites

parce que tu crois que le public est vraiment net ??????

Link to comment
Share on other sites

Etant donné que l'enseignement privé est aussi catholique, je ne vois pas où est le mal de demander aux candidats s'ils ont un minimum de culture religieuse ????

Cette guéguerre public-privé m'agace ! je pense qu'un enseignant du privé vaut un enseignant du public et vice-versa, et je voudrais bien connaitre les motivations des futurs instits du public face à celles des futurs instits du privé...

A + ;)

Link to comment
Share on other sites

C'est justement parce que l'enseignement privé est catholique que tout le monde n'a pas intérêt à y postuler sous prétexte d 'augmenter ses chances de réussir; ça n'avance pas à grand-chose d'être admis pour finalement n'obtenir aucun poste, à part être encore plus dégoûté.

Je pense que les enseignants du privé valent ceux du public, mais ils doivent avoir une motivation autre que réussir le concours dans sa région d'origine pour choisir le privé.

Link to comment
Share on other sites

Justement, j'aimerai bien les connaitre !

Pour ma part, si je me présente dans le privé, c'est parce que c'est ce que je cotoie chaque jour ( mes trois enfants sont dans un établissement privé), et que je trouve que l'équipe pédagogique est très à l'écoute des familles, qu'il y a un vrai souci d'égalité-mais oui!!!- qu'il existe un projet d'école et de classe...

Aïe ! je sens les foudres arriver sur moi ...... :P

Non, sans rire, je pense qu'on a chacun des raisons qui se défendent, bonnes ou mauvaises- et pour ma part, c'est "l'enfant d'abord".

Link to comment
Share on other sites

je suis en ce moment ds le privé , tout simplement car ce sont les seuls à donner leur chance à ceux qui veulent enseigner sans avoir le sacro saint concours.

Par contre, je vais tenter l'entrée au CFP pour enseigner ds le privé également (en temps que suppléante depsui plus d'un an , j'ai déjà l'accord collegial sur)

.

Sinon, je trouve tout à fait normal qu'on demande une certaine culture religieuse pour enseigner en école catholique. Il y a 1/2 à 1h30 d'éveil religieux ds le programme de l'école élémentaire suivant le niveau . De plus certains parents choisissent de mettre leur enfants dans ces écoles pour cette culture religieuse...

mais aucune différence d'enseignement ds le privé et le public sinon. les méthodes sont les mêmes!

nath

Link to comment
Share on other sites

Xilt, tu as le mérite de me faire beaucoup rire quand tu parles d'égalité des chances !!!

tu crois sincèrement que tout le monde peut se payer une prépa à 18000 francs ??????? :blink:

Tu le passes dans le public, c'est ça ????

merci pour ce moment de détente :P :ph34r:

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...

Je relance un peu le débat sur public-privé

Je me suis inscrite pour faire des remplacements dans le privé. J'ai effectué un stage de 10 jours et franchement c'était vraiment génial : super ambiance, travail en équipe ... Ensuite j'ai eu deux jours de formation. Premier jour dans la même optique mais le deuxième ça été autre chose. Nous étions en petit groupe le matin avec un chef d'établissement pour parler de l'école. Je suis tombé sur celle a éviter. Elle a critiqué les écoles privées qui pratiquaient l'élitisme mais elle était bien contente de gérer une telle école. Elle prone l'ouverture d'esprit mais si tu viens faire un remplacement chez elle il faut mettre un pantalon bleu marine avec une chemise blanche. Et je vous en passe d'autres.

Franchement je me posait la question privé ou public. Pour moi ce sera public car je ne souhaite pas faire la première année de CFP (une année sans revenue ce n'est pas possible) et sans ça c impossible d'enseigner dans le privé. Et puis d'autres choses me tracassent pour faire le choix du privé.

Link to comment
Share on other sites

Chacun voit midi à sa porte.

Pour moi, enseigner oui, mais pas à n'importe quel prix, et il me parait impossible de laisser mes convictions à la porte. Donc, le choix est vite fait : PUBLIC.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

je suis sur LC pour la 2ème fois et je me demande si je ne vais pas essayer dans le privé.

Quelle démarche faut-il faire?

Merci par avance.

Mag.

Link to comment
Share on other sites

et bine moi ça fait ma deuxième année en temps que suppléante et je ne suis jamais passé dans une école avec le port d'un uniforme :blink::blink: .

Je tente aussi cette année l'entrée en 1ère année de CFP (après une année d'iufm ily a deux ans) et franchement, il n'y a meme pas de comparaison sur ces deux formation, ni sur le taux de réussite :rolleyes: ). Sinon, pour ce qui est du salaire, oui je serais payée en 1ère année , mais il faut avoir travaillé avant.

Ce que je veux enseigner, mais il va de soit que je n'irais pas ds une école avec des méthodes élitistes ( ce n'est pas le cas ds la vingtaine d'école que j'ai vu) et encore moins sans liberté de penser ou d'etre (j'ai encore le droit de choisir comment je m'habille ;) )

nath

Link to comment
Share on other sites

Mag, la démarche est la même que pour le public , tu as un lien quand tu t'inscris pour le concours (public ou privé). Sinon, les épreuves sont les même , à la meme date, et souvent au meme endroit

Pour l'entrée en 1ère année, c'et à la DEC qu'il faut se renseigner

nath

Link to comment
Share on other sites

Il ne faut pas généraliser.

Je crois qu'il y a de tres bonnes écoles dans le privée, avec la liberté de penser, de s'exprimer, de s'habiller comme on veut ....Ne généralisons pas à un exemple, c'est un peu caricatural et dangereux.

Ensuite, c'est une affaire de choix et de gout (pour enseigner, parce que pour l'enseignement, c'est aussi une affaire de sous ;) ), chacun est libre et heureusement.

Link to comment
Share on other sites

heu je vais vous paraitre peut être un peu idiote mais je croyais que pour l'admissibilité c'était la même épreuve pour les deux concours c'est à dire valable pour le privé et le public ....

apparement je me suis un peu plantée _bl_sh_

Pouvez vous me confirmer qu'il s'agit de 2 épreuves différentes le même jour et non le même jour pour les 2 admissibilité !

j'avoue que cela me parraissait bizard d'avoir à passer une fois les écrits et 2 fois l'oral mais bon je n'était pas à une incohérence prête :P

merci de me répondre je suis un peu perdue hihi

arwen

Link to comment
Share on other sites

Si j'ai bien tout compris, ce sont deux concours différents mais qui ont lieu aux mêmes dates, voir aux mêmes endroit. Donc, tu fais un choix entre public ou privé.

Link to comment
Share on other sites

Le contenu du concours est le même pour le public et le privé, et à la même date pour une même académie.

J'ai fait le choix du privé, et je passe le concours en externe, sans passer par la première année de CFP, et ce, après entretien avec la responsable de la DEC et création d'un dossier.

Je voulais juste rappeler que les écoles privées sous contrat avec l'état doivent répondre aux mêmes exigences de programmes que le public ;) .

Nous devons donc tous fournir le même travail pour avoir ce fichu concours ! :D

A bientôt,

Fanette

Link to comment
Share on other sites

Les épreuves sont identiques et simultanées, mais ce sont bien 2 concours différents (on ne peut en passer qu'1). Je confirme que les candidats libres (ce fut mon cas) ont toutes les chances d'être recalées au niveau de l'agrément du diocèse, même en étant sur LP... Méfiance donc.

Link to comment
Share on other sites

et oui même sur LP on peux ne pas avoir l'accord diocésain, comme les amies de Réglissse. D'ailleurs nos formateur de suppléants qui vienne tdu CFP n'arretent pas de le redire, la 1ère année est primordiale pour eux ;)

Link to comment
Share on other sites

Je vous remercie de vos réponses. :P

Fanette, quelles questions t'a posé la responsable de la DEC?

Que signifie DEC?

Merci d'avance.

Mag.

Link to comment
Share on other sites

Moi je me dis que si je me plante :( au concours (public) auquel je suis inscrite, je tenterai de passer les épreuves qui permettent l'entrée en 1ère année de CFP s'il y a plus de chances en partant de zéro avec eux :rolleyes: ... J'imagine que dans ce cas le test pour être admise en 1ère année n'a rien à voir avec les épreuves du concours pour entrée en PE2. Quelqu'un peut-il me confirmer ce point car je ne me suis pas encore vraiment renseignée, je ne connais pas les démarches pour s'inscrire en 1ère année de CFP...

Merci pour vos réponses :wub:

Courageuse sc(rr)

Link to comment
Share on other sites

Salut à tous!

Je vais peut etre répéter ce qui a été dit, mais comme cela ça sera clair pout tout le monde.

Là je fais un stage pour d'éventuels suppléances dans le privé.

D'abord on enseigne pas de la religion aux élèves. Il y a de la culture religieuse. Par là, tu peux parler de toutes les religions. La culture religieuse est apparemment ce qu'était les cours de moral d'autres fois.

Et notre formatrice nous a expliqué qu'on était pas obligé d'être baptisé pour enseigner dans le privé. Il faut juste respecter le temps de religion s'il y a...c'est à dire si des religieuses interviennent...

Quant au concours privé, en candidat libre, c'est presque impossible!(en moyenne, 1 candidat libre a le concours privé chaque année dans l'académie de GRenoble)

Il faut rentrer à l'IUFM privé(excusez moi, j'ai oublié le nom), la sélection est dure mais quand tu es accepté, tu a 90% de réussite au concours privé.

J'espère avoir été clair.

A+!

Armelle

Link to comment
Share on other sites

D'abord on enseigne pas de la religion aux élèves. Il y a de la culture religieuse. Par là, tu peux parler de toutes les religions. La culture religieuse est apparemment ce qu'était les cours de moral d'autres fois.

Et notre formatrice nous a expliqué qu'on était pas obligé d'être baptisé pour enseigner dans le privé. Il faut juste respecter le temps de religion s'il y a...c'est à dire si des religieuses interviennent...

attention! tout dépend des écoles! D'abord , il y' a pas de "religieuse" qui vient en classe enseigner !!

Non tu n'es pas obligé d'êtr baptisée (je ne le suis pas non plus) par contre, il y a un temps de classe qui s'appelle "éveil religieux" (et ça c'est c'est intégré ds le programme du primaire ds le privé). Bon par contre certaines instits que tu remplaces ne font pas du tout d'éveil religieux (mis à part pour les fetes religieuses) donc là tu te colles sur son enseignement.

Par contre, là cette année je suis ds une école où en début d'année on a eu une célébration de rentrée avec des textes à apprendre, puis une messe de rentrée (j'ai même chanté avec mes élèves ds l'église :P ). Sinon je fais éveil religieux avec des textes à étudier (je viens de faire "qu'est que qu'une prière" et "la toussaint"... et je dois leur faire étudier la vie d'un saint. Ce sont des écoles catholiques et il faut respécter aussi le choix des parents. Mais c'est bine sur pas le cas partout.

Sinon, le CFP (centre de formation pédagogique ) est l'équivalent de l'IUFM ds le privé. En premirèe année tu fais le meme style de formation que l'IUFM ds le public, SAUF qu'il y a déjà des stages en responsabilité, des remplacements de prof, toute une partie pratique qui malheureusement n'est pas la meme à l'IUFM (même si j'ai adoré ma 1ère année d'IUFM :rolleyes: )

Pour rentrée au CFP, c'est la meme chose que pour entrée à l'IUFM, des tests écrits en math et français puis un entretien avec un formateur de CFP et une psy (les meme que pour l'entretien pour faire des suppléances)

Voici un lien pour plus de renseignements:

http://www.cfp29.org/ec.php#11

Nath

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...