Jump to content
Sign in to follow this  
anne1

blocus des cours au lycée

Recommended Posts

anne1

Je viens en tant que maman d'un affreux garçon de 17 ans qui est sencé passé son bac dans 2 mois.

Ca fait 5 semaines qu'ils n'ont plus de cours ou très épisodiquement le mercredi ou le samedi.

Mon fils fait partie des "bloqueurs". Il va d'AG en AG, de blocage d'autoroutes en blocage de voies de chemin de fer. Quelques fois, le soir, il ouvre un livre, histoire de me rassurer ou d'éviter que je ne hurle...

Les notes du 2ème trimestre ; 8, 9, 10, 11...

Là, ce soir, j'ai craqué. De toute manière, j'ai une énorme boule d'angoisse qui m'empêche de dormir. Et j'ai vu un reportage à la télé où on voyait les policiers taper sur des jeunes dans ma ville. Depuis, je suis terrorisée, mon fils aurait pu y être!

Moi qui me disait ce n'était pas grave s'il ratait son bac, de toute manière, il est jeune et il ne sait pas vraiment ce qu'il veut faire l'année prochaine, ça lui donnera le temps d'y réfléchir. Et là, j'ai vu des jeunes se faire taper dessus et il aurait pu y être.

Si je lui interdit d'y aller, je sais qu'il va désobéir.

Je ne sais plus quoi faire, j'ai peur pour lui. Je me dis maintenant qu'il va mettre son année en l'air. Pire, je vais le retrouver au commissariat!

En fait, je n'ai pas de question. Juste des petits témoignages. Est-ce que tous nos garçons doivent passer par là pour grandir? Qu'est ce qu'on fait nous les parents? Ca dure combien de temps?

Je n'en peux plus! Personne à qui en parler. Pour les grands-parents, c'est de notre faute, trop gentils, trop sévères. Pas d'amis avec des enfants comme ça. Quand j'en parle un peu, j'ai l'impression qu'ils me regardent comme si on était incapable d'élever correctement nos enfants. Ils ont des gosses impeccables, eux!

Et je pleure, et je pleure. Je sens que ça va se terminer sous prozac tout cela.

Merci de m'avoir lu. Désolée pour les mamans de petits enfants qui ne sont pas concernées.

Anne

Share this post


Link to post
Share on other sites
lila83

Anne, tu es de quelle région?

Moi aussi , je suis dans ton cas, mais comme c'est ma première année comme enseignante, je suis à 400 km de la maison avec mon plus jeune fils. Alors pense à mon inquiétude loin de la famille!

Les deux grands (15 et 17 ans) sont dans le même lycée et comme ton fils, ils participent aux manif. Mon grand est assez raisonnable d'habitude mais là, je ne le comprends plus. Ni mon second d'ailleurs. Mercredi ils ont tellement énervé un conducteur (ils ne voulaient pas le laisser passer) que ce dernier a roulé sur une gamine de leur bande...elle est à l'hopital!!!De rage, ils ont tout cassé sur la voiture : pare brise, feux, pare choc, etc...

Du coup, les policiers ont pris leurs noms et ils vont être convoqués au commissariat... :cry:

Je crois qu'à cet âge, ils sont plus sensibles à l'injustice et vu ce qui les attend avec le CPE, je les comprends un peu. Et puis les garçons, ça reste gamin plus longtemps qu'une fille. La crise d'adolescence, chez eux, ça se manifeste plutôt contre l'autorité des parents avec des gestes ou des paroles violentes, ou comme les nôtres, par des prises de positions et un manque de tolérance. Vu ce qu'on m'a dit, ça passera vers 20 ans.

Allez Anne, ne t'inquiète pas trop, dis leur, comme je dis aux miens de faire attention à se positionner toujours derrière la foule, pour pouvoir courir quand les policiers chargent. J'ai vu lors de mes années à Paris, les policiers charger dans la foule et renverser tout sur leur passage, y compris la pauvre grand-mère qui s'est retrouvée coincée dans la manif en rentrant chez elle. Alors surtout, il faut leur dire de surveiller leurs arrières pour s'enfuir rapidement sans se faire "choper" par la police.

Et si tu as besoin de parler envoie moi un MP.

Share this post


Link to post
Share on other sites
eliane

Je suis une maman de petits enfants qui n'est pas concernée, mais je veux juste te souhaiter beaucoup courage, j'ai pas d'autres mots.

Eliane

Share this post


Link to post
Share on other sites
anne1

Ce qui m'a le plus bouleversée, c'est de penser qu'il aurait pu se faire taper dessus.

J'étais restée sur la bande de joyeux lycéens manifestants! Mais les coups de matraques, je les ai vus, je les ai sentis. Je pense aux parents qui ont récupéré leurs gosses ce soir avec des coups alors qu'ils croyaient peut-être qu'ils étaient simplement en cours!

Je comprends que nos jeunes en ce moment, plus que d'être contre le cpe, ils sont en train de se construire une identité, ils se retrouvent ensemble avec les mêmes problèmes, les mêmes soucis. Et puis, je mélange tout, le bac, les coups de matraques, les insolences de mon fils, ses défis. Il y a à peine 2 ans, c'était un gentil garçon, un peu ch..... et là j'ai devant moi, un inconnu qui pousse des soupirs parce ce que je ne comprends rien. qui me dit que je suis ch..., que je n'ai rien compris à la vie, que je l'empêche de vivre!

Allez demain sera une nouvelle journée, sûrement meilleure que celle-ci!

Merci de vos réponses. Je me secoue, je ne me laisse pas aller.

Anne

Share this post


Link to post
Share on other sites
cajou

Moi aussi deux de mes enfants (19 et 17 ans) sont dans les manifs, participent aux bloquages ... pour l'instant, tout se passe dans une ambiance assez bon enfant, mais ils disent tous les deux qu'un débordement est possible ... Nous les conseillons (longue habitude des manifs ensemble ...) mais ils découvrent surtout seuls comment limiter les dégâts scolaires et comment se faire respecter par les grands adultes. Ca me parait finalement assez formateur (même si on préférerait qu'ils n'aient pas à vivre tout ça !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
patounette

Il n'y a pas que les policiers qui tapent sur les lycéens (si toutefois déjà il y en a!!) Hier un photographe à terre s'est fait prendre sa téte pour un ballon de foot et ce n'était pas des policiers qui tapaient.

Et quant à mon fiston, il n'est pas question qu'il n'aille dans les manifs et je le verrai mal désobéir j'aurais aussi trop peur qu'il ne lui arrive quoi que ce soit et ce n'est pas une fois que le mal est fait qu'il faut s'en vouloir. Mieux vaut prévenir que guérir....

Share this post


Link to post
Share on other sites
alexandrine

Bonjour,

Je voulais juste dire que lorsque j'étais au lycée en terminale, nous avions manifesté à l'époque contre le projet Devaquet ( pour celle et ceux qui ont connu), et bien , j'ai manifesté pour faire comme les copains et copines et je ne savais même pas pourquoi je manifestais. On suivait le mouvement, c'est tout, ça fait partie de la jeunesse. Si on arrive à garder ses enfants chez soi, et bien, on le fait, sinon, il ne faut pas trop se prendre la tête (même s'ils vont au commissariat, ce sera juste une expérience, il ne seront pas vraiment inquiétés si cela reste en surface bien sûr!)

J'éspère que j'ai un peu rassuré les inquiètes! (j'ai moi-même deux enfants pas en âge de manifester mais un jour peut-être, alors je me prépare...)

Bon courage!

Share this post


Link to post
Share on other sites
anne1

J'ai mis la tête au-dessus de l'eau aujourd'hui.

A midi, j'ai appelé : il était toujours sur ses 2 pieds.

A 16h, il rentrait à la maison.

Ah! j'oubliais, il s'est fait voler son sac : les cours du 2ème trimestre (pas beaucoup ;);) ), la calculette (87 euros), la carte d'identité (visite au commissariat pour faire la déclaration), les clés (changement des serrures), la carte banquaire de retrait, la carte de bus, des livres du lycée à remplacer, le balladeur MP3...

Il y a des moments où tout va mal!

J'ai hâte que les vacances arrivent. J'ai besoin de repos, tout imprévu devient catastrophique!

Ce qui est difficile, c'est de ne pas pouvoir en parler. De lire dans les yeux des autres qu'on a un gosse à problèmes et qu'on nous plaint bien.

Merci de vos gentils messages.

Ma gentille belle-mère, que j'ai tant critiqué dans un autre poste, le prend 1 semaine pendant les vacances.

Elle a senti que je dérivais. Merci, merci . J'ai besoin de calme, de sérénité.

Combien de temps ça dure la crise de l'adolescence? Après, ils se souviennent de ce qu'ils nous ont dit ou ils font comme si rien ne c'était passé? Ou on reste à jamais l'affreuse marâtre qui ne comprend rien à rien?

Anne

Share this post


Link to post
Share on other sites
lila83

Mais Anne, ce n'est pas un gosse à problèmes!

Positive! C'est un ado, c'est tout!

Avec ton mari, vous n'en parlez pas? Nous, cette année, comme on est séparé, et qu'il s'occupe seul des 2 grands, il a enfin compris de quoi je parlais l'an dernier! Et si à cette époque, il avait tendance à prendre leur "défense", maintenant il est "de mon côté". Je veux dire que je peux enfin en parler avec lui, lui dire combien ça fait mal d'entendre certaines paroles, parce que lui aussi , maintenant, il les entend, ces fameuses paroles.

On se remonte le moral mutuellement, en se disant que c'est une période difficile pour nous, mais certainement aussi pour eux, parce qu'ils sont à la recherche de leur identité. Moi, j'ai bien senti la peur de mon grand à l'approche de sa majorité. Il m'a carrement dit qu'il angoissait parce qu'il savait qu'il allait être responsable de ses actes. Et l'an prochain, la fac, son choix de carrière , tout ça, ça le "travaille". Ton fils doit certainement y penser aussi. En as-tu parler avec lui? Moi, j'ai pris certaines choses en main, mais pas tout: il s'est lui-même inscrit en fac, a perdu ses papiers militaires et a trouvé une solution de remplacement, etc...

Je crois qu'ils sont aussi un peu trop maternés par nous, les parents, et qu'ils ne se sentent pas adultes comme nous à leur âge.

L'an prochain, ils seront seuls, sans Papa et Maman, et ils vont être obligés de grandir! Et je suis persuadée que dans un an, on aura devant nous de vrais adultes...qui auront oublié tous les noms dont ils nous traitent!

Allez, courage, Anne, pense aux parents qui ont des enfants malades...Nos problèmes, ce sont de tous petits problèmes... :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
anne1

Oui, je sais, ce ne sont que des petits problèmes. Il est en bonne santé, il est amoureux et il répète à longueur de questions "t'inquiète..."

Je déteste ce "t'inquiète.."

Ce n'est pas lui qui a des problèmes, c'est moi. J'approche d'une date anniversaire maudite (tentative de suicide de mon frère à cet âge) et je vois bien que c'est tout ça que je mélange.

Mon mari est très, très occupé :blush: , je me débrouille donc toute seule. De toute manière quand il s'en même, c'est pire, les murs tremblent.

Ca m'a fait du bien de vous lire, pas de pudeur pour dire son mal être, pas de sourires de façade, pas de tout va bien de rigueur.

C'est rigolo, quand je relis mon titre! Je me soucis que très peu des blocus des cours!

Anne

Share this post


Link to post
Share on other sites
Princesse Dézécole
C'est rigolo, quand je relis mon titre! Je me soucis que très peu des blocus des cours!
*

Dis-lui :wub: Dis-lui que tu comprends ses choix, que tu comprends qu'il se préoccupe de son avenir en luttant contre le CPE... Dis-lui que tu t'inquiètes, que tu es consciente qu'il est raisonnable et que tu as simplement peur de ces "autres" que tu ne peux pas et qu'il ne peut pas contrôler ... Dis-lui d'être prudent, qu'il compte énormément pour toi ! Dis-lui ta confiance ... Dis-lui : il est suffisamment grand pour comprendre une conversation à coeur ouvert ! :wub:

Mille pensées pour vous :wub: .

Share this post


Link to post
Share on other sites
gejou

princesse dézécole a raison. si tu lui interdit d'aller manifester ça sera pire parce qu'il ira dans ton dos, il te mentira et tu ne sauras jamais où il est... dis lui que tu t'inquiètes, qu'il peut t'appeler au moindre souci et que tu le soutiens c'est ça le plus important...

bon courage à toutes les mamans et à tous les papas qui sont dans ce cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
creole64

juste pour apporter un témoignage: comme beaucoup ici je suis instit et à vrai dire, je suis surpris par le fait que beaucoup ne se sentent pas concernés et regardent ce mouvement de haut (je parle de mes collègues pas des forumiens). pour ma part j'ai fait une dizaine de manif depuis 2 mois, bloqué 2 fois la gare, envahi le conseil général, débloqué des lycées, aidé au blocage (total) de la fac de ma ville, et j'en passe ! tout ça pour dire qu'heureusement j'ai la sensation que cette génération de jeunes a le courage de ses opinions (ce qui n'était peut-être pas notre cas à leur âge et c'est ça qui nous fait ch...), qu'elle assume ses actes, et que si mes enfants étaient lycéens, je les pousserais dans la rue s'ils n'y allaient pas d'eux-mêmes...restons lucides: aucune victime en 2 mois de conflit (historique), des jeunes pacifistes, souvent originaux et drôles (je passe sur les casseurs, ça fait partie du folklore et malheureusement il en faut), des forces de l'ordre (ou du désordre) pour l'instant bien tenues par sarkochef... Non franchement, y a pas de quoi s'inquiéter, il est plutôt temps de se réjouir d'avoir la jeunesse la plus lucide d'Europe et de Navarre, et comme dit ton fils Anne: T'INQUIETE !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Miss Philoména

Dis lui aussi de prendre des chaussures fermées et de faire ses lacets (c'est mieux pour courir).

Dis lui de prendre un linge dans son sac et une petite bouteille d'eau, pour les lacrymos...

Voilà, ça c'était pour ton ado !

Et pour toi, j'ai envie de dire que ton petit est déjà grand...

Je te trouve très à l'écoute et ça, malgré tout, il doit le sentir.

Tu t'inquiètes, je serais dans le même état dans ces conditions...

Quel ado n'a pas dit à ses parents que c'étaient des cons ?

MAIS objectivement, qui l'a vraiment pensé ?

Mes parents, à l'adolescence n'avaient de cesse de répéter, en ricanant

" L'adolescent se pose en s'opposant"

Je supportais pas cette phrase et encore moins leurs petits rires...

Je comprend maintenant toute la force du sous-entendu.

Tu l'as dit, ton fils s'engage (ah, ces enfants d'instits, graines de rebelles !), il est amoureux...C'est déjà 2 grandes joies de l'adolescence ! ! ! Le bac, de toute façon, les examinateurs devront prendre en compte l'abscence de cours...

Share this post


Link to post
Share on other sites
chris74

Comme je comprends tes angoisses, Anne!.....

Ma fille est aussi en terminale (majeure depuis hier :) ), mais heureusement ici c'est TRES calme : le prof de math leur a fait comprendre qu'ils n'avaient pas "intérêt" (?) à faire sauter 2 h de cours pour aller à la manif :cry: , et ils n'y sont pas alllés...Par contre l'an dernier, elle est allée en février à sa 1ère manif ("Fillon est un con") à Annecy, je lui avais déconseillé de prendre son sac à dos avec la poche extérieure bien visible (j'ai fait mai 68 quand mêmeeeee); Eh ben elle m'a pas crue...et téléphoné en larmes qu'on lui avait piqué son portefeuille avec ts ses papiers, billets de train, etc...Maintenant elle me croit! :)

Tout le monde t'a donné des conseils (on voit que Miss Philoména a une certaine habitude!), je n'en rajoute pas, mais te souhaite juste bon courage!

Share this post


Link to post
Share on other sites
anne1

Merci pour vos réponses. Vous avez mille fois raison et si j'avais une amie qui se posait les mêmes questions que moi, c'est ce que je lui répondrais. Mais que c'est difficile d'être objective, détachée quand c'est sa progéniture. Je retiens le linge et la bouteille d'eau, je n'y avais pas pensé. Il faut être très technique quand on est envahi par l'émotion. Un week-end avec des copines (avec petits enfants), je vais souffler et esaayer de penser à autre chose.

Anne

Share this post


Link to post
Share on other sites
cajou

En te lisant Anne, je réalise que le plus difficile quand on est parent, c'est de faire son deuil de l'enfant parfait dont on rêve toutes plus ou moins pour accepter cette échappée vers ce qu'il veut être (plus ou moins clairement ...) Avec mon mari, nous avons toujours discuté avec nos enfants de leurs choix et de leurs envies sans critiquer gratuitement, en laissant la porte ouverte mais surtout, en respectant leurs avis même lorsqu'ils étaient plus jeunes. Je pense que cela leur a permis de se construire avec nous et non contre nous ... (même si l'opposition avec les paents est aussi une voie de construction). Alors oui, on tremble, on craint pour eux, on regrette ou on désapprouve leurs choix, mais on ne peut pas vivre leur vie à leur place, à moins de vouloir les empêcher de vivre ... Il faut être auprès d'eux, en soutien éventuel, trouver le juste distance ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
giga

Et moi, en vous lisant, je me rapelle avoir eu leur âge, il n'y a pas si longtemps que ça en fait (quoi que Devaquet ? J'y étais :blush: )...

Je comprends vos inquiètudes de maman, moi dont les parents sont de toutes les manifs de paysans et qui tremble pour eux !

Mais pour avoir autour de moi des jeunes qui manifestent, je crois que vous pouvez être fières de vos enfants, ils prennent leur avenir en mains, ils vous montrent qu'ils sont capables de réfléchir sur la société qu'ils veulent ... :wub: , de s'engager pour leurs idées...

Quand mes filles seront grandes, je voudrais qu'elles soient comme eux des "êtres pensants" capable d'humanisme et non pas des "premiers de la classe, qui ne pensent qu'à eux", des qui pensent que les "pauvres n'ont que ce qu'ils méritent" ... :ninja:

Quant à toi Patounette :

Et quant à mon fiston, il n'est pas question qu'il n'aille dans les manifs et je le verrai mal désobéir
:ninja::ninja::ninja: J'ai l'impression en te lisant que ton fils n'a guère d'autonomie de pensée, tu me rappelles des parents relation des miens (lui proviseur de collège, elle prof) dont les 4 gamins trés BCBG ont fait toutes les co* envisageables ... :cry:

Le dialogue et l'ouverture d'esprit ... Penses-y ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...