Jump to content

Abracadalire -


Tête de linotte
 Share

Recommended Posts

Ma fille de 6 ans vient de faire son entrée en CP. Comme livre de lecture, elle a Abracadalire. Je ne suis pas dans l'enseignement mais à première vue, la méthode syllabique n'y est pas abordée :cry:.

Je ne suis pas là pour apporter un jugement, mais surtout je cherche à savoir si vous avez travaillé avec ce livre et quel en a été votre sentiment.

Je remercie par avance les personnes qui m'apporteront des réponses.

Bonne année avec vos élèves. :clover:

Link to comment
Share on other sites

effectivement tu n'as pas du bien regarder ou te renseigner car Abracadalire est une méthode mixte.....

et je trouve dommage que des parents mettent en cause la méthode de lecture le premier jour.....il faut arrêter d'écouter les médias et la télé en particulier.....personne ne fait plus de global pur....et très peu d'enseigants ont pratiqué la globale pure...contrairement à ce que veut faire croire notre ministre :ninja:

Link to comment
Share on other sites

la circulaire de mr notre ministre :ninja: n'indique à aucun moment une interdiction d'utiliser une méthode dite globale

il nous demande de continuer le travail phonologique engagé en maternelle (on n'y avait pas pensé , merci mr de nous le dire <_< )

en parrallèle,il nous demande d'amener rapidement nos élèves à une reconnaissance de l'image orthographique des mots (tels quels dans la circulaire) ce qui revient à dire la lecture globale de mots outils

le pb c'est les effets d'annonce de fausses reformes et la désinformation des parents par les médias .....

Faites confiance aux enseignants de vos enfants ...... ils n'ont pas de voix à récupérer

discutez lors de la réunion de rentrée, mais par pitié ne mettez pas en doute nos capacités et notre professionnalisme

notre soucis est de permettre à vos enfants d'accèder à la lecture en mobilisant différentes méthodes

la grande majoritée des enseignants utilisent une méthode dite mixte et complètent la méthode de base par des exercices complémentaires (pour ex j'utilise ribambelle mais en phonologie je suis une autre méthode )

enfin, je confirme qu'abbracadalire est une méthode mixte ;)

Link to comment
Share on other sites

mtl37 tu as super bien détaillé tout ce que je n'ai pas eu le courage d'écrire tellement ça m'énerve qu'on soit sans cesse remis en cause

tout le monde a l'impression qu'il pourrait venir faire notre boulot sous couvert qu'il est lui même aller à l'école .... :cry:

perso ça m'agace! mais effectivement faites un peu confiance aux enseignants de vos enfants au lieu d'écouter les déclarations "politiques" et surtout électorales de nos ministres qui n'ont jamais vu un gamin de CP de leur vie et encore moins eu idée de la complexité de la lecture (et je parle en connaissance de cause car j'ai fait du CP plusieurs années !)

Link to comment
Share on other sites

Abracadalire est une méthode mixte qui donne de très bons résultats. C'est une méthode contraignante pour les enseignants, maus début décembre 1/4 de la classe sait lire, en février les 3/4 de la classe savent lire... et ce sont les résultats en REP...

Link to comment
Share on other sites

Faut pas vous énerver comme ça... :(

En tant que parent, le fait que les enseignants se sentent agressés dès qu'on pose une question, ça me stresse moi aussi. Comme si le statut d'enseignant les rendait je ne sais pas...

En effet, avec tout le battage mdiatique que les médias ont fait, c'est normal que les parents soient inquiets et posent des questions. Et ne fassent pas toujours une confiance aveugle et absolue à leur enseignant. Il n'y a pas de quoi être vexé. Dans tous les autres métiers on apprend à expliquer ce qu'on fait, pourquoi on a choisi telle ou telle solution, méthode, stratégie, machine... Alors en tant qu'en eiseignant, aussi, ce n'est pas absolument scandaleux que de temps en temps vous ayez à rassurer les parents ou à justifier pourquoi vous trouvez que telle méthode est plus sympa que telle autre. Oui le Minstre vous agace, mais bien souvent il n'a fait qu'exprimer tout haut ce que certains parents pensaient tout bas. Il faut mieux expliquer clairement et ouvertement les choses que de s'offusquer de chque question.

Perso, ce débat m'a aidé à voir ce que la méthode globale peut avoir de bon. Comme quoi, ça a pu avoir du bon de mettre le sujet sur la table.

Link to comment
Share on other sites

Faut pas vous énerver comme ça... :(

En tant que parent, le fait que les enseignants se sentent agressés dès qu'on pose une question, ça me stresse moi aussi. Comme si le statut d'enseignant les rendait je ne sais pas...

En effet, avec tout le battage mdiatique que les médias ont fait, c'est normal que les parents soient inquiets et posent des questions. Et ne fassent pas toujours une confiance aveugle et absolue à leur enseignant. Il n'y a pas de quoi être vexé. Dans tous les autres métiers on apprend à expliquer ce qu'on fait, pourquoi on a choisi telle ou telle solution, méthode, stratégie, machine... Alors en tant qu'en eiseignant, aussi, ce n'est pas absolument scandaleux que de temps en temps vous ayez à rassurer les parents ou à justifier pourquoi vous trouvez que telle méthode est plus sympa que telle autre. Oui le Minstre vous agace, mais bien souvent il n'a fait qu'exprimer tout haut ce que certains parents pensaient tout bas. Il faut mieux expliquer clairement et ouvertement les choses que de s'offusquer de chque question.

Perso, ce débat m'a aidé à voir ce que la méthode globale peut avoir de bon. Comme quoi, ça a pu avoir du bon de mettre le sujet sur la table.

ce qui m'enerve (mais là je suis moins énervée ;) ) c'est que dès le premier soir , on s'inquiète de la méthode utilisée et qu'on y cherche la syllabique

justement dans ma réponse, je disais qu'avant tout il fallait poser ses questions à l'enseignant

le fichier ne montre qu'une partie du travail fait en lecture

je suis maman et enseignante

je n'ai jamais remis en cause les méthodes utilisées par les enseigantes de mes enfants , même si d'un point de vue pédagogique je ne partage pas leur choix (surtout en math )

je leur fais confiance, je me dis que si elles utilisent cette méthode ce qu'elles se sentent à l'aise comme ça

j'ai couvert les livres de ce 2 de mon fils, je les ai à peine feuilleter

je suis dans une école ou certains parents remettent systematiquement en cause ce qui se fait en classe et franchement ça use (et je demarre tout juste dans le métier )

nous avons qu'en même eu une maman qui a refusé que sa fille prépare une revue de presse (travail prévu dans les programmes) car elle en contestait l'interet pédagogique (écrit tel quel dans le cahier, quelle crédibilité à la maitresse par la suite )

je me suis peut être enflammée lundi soir (et m'en excuse auprès de tête de linotte) mais je persiste à dire qu'il faut qu'elle fasse confiance à son enseignante

certains diront qu'abbracadalire à tel ou tel défaut, d'autres critiqueront une autre méthode

si cette maitresse a choisi cette méthode c'est qu'elle sait comment l'exploiter au mieux , palier les manques si besoin ;)

et sinon

quand je vais chez mon boulanger, je ne lui demande pas quelle farine il a utilisé

quand je vais chez mon médecin, je ne remets pas en cause son diagnostic et ne change pas sa préscription

Link to comment
Share on other sites

Merci à tous pour votre réponse et particulièrement à flosuperflo elle a su me répondre sans y apporter le moindre avis et a su me rassurer et charivari qui a bien compris que je ne remets pas en cause la méthode ni le choix du professeur des écoles :applause:.

Maintenant pour ceux qui pensent que cela était une critique à leur encontre, milles excuses mais ma question n'avait certainement pas pour but de vous mettre dans cet état...! :(

Link to comment
Share on other sites

et sinon

quand je vais chez mon boulanger, je ne lui demande pas quelle farine il a utilisé

quand je vais chez mon médecin, je ne remets pas en cause son diagnostic et ne change pas sa préscription

Mais tu peux changer de boulanger si le pain n'est pas bon et de médecin s'il te semble méprisant ou froid avec tes enfants ...

Et manger du pain "moyen-moyen" ça n'a aucun risque de faire basculer ton avenir.

Ne pas arriver à apprendre correctement à lire, si.

Je ne t'en veux pas. Mais il faut comprendre que les parents soient particulièrement inquiets sur ce sujet, justement à cause de tout ce qu'en disent les médias, et que oui, ils attendaient depuis deux mois de savoir quelle méthode de lecture leur enfant aurait, oui, ils se précipitent dessus le premier soir, et oui, dès le premier soir ils se posent des questions.

Et vu votre récation, je comprends qu'on hésite à en parler diretcement à l'enseignant, de peur de se prendre un skud en retour !!

Quant à la confiance absolue dans l'enseignant ("s'il choisi cette méthode c'est quelle sait comment l'exploiter au mieux") je sais qu'il y a des enseignants qui n'ont pas choisi une méthode, on la leur a imposée (ils l'ont trouvée en arrivant, c'est leur conseiller péda qui la leur demande etc).

Et aussi des enseignants qui continueront à faire apprendre des listes de mots à leurs élèves dès les premiers jours, même si ce sont des mots qu'ils n'ont pas encore appris à déchiffrer. C'est le cas dans l'école de mes enfants, encore cette année.

Link to comment
Share on other sites

l'an dernier j'ai eu une méthode imposée ,car je débarquais dans l'école

je l'ai complété car j'ai rapidement vu des failles ,

ça fait partie de notre boulot

je m'excuse encore si j'ai paru être agressive mais dans la réalitée je suis plus calme et très souriante avec les parents

j'essaye de les rassurer un max

une fois encore les mots sans l'intonation, ne montre l'état d'esprit dans lesquels ils sont prononcés

pour tête de linotte, je pense qu'il faut qu'elle parle de ses inquiétudes à l'enseignante sans trop s'appuyer sur le choix de la méthode

lors de ma réunion de rentrée, j'ai prévu d'expliquer longuement ma façon d'aborder l'apprentissage de la lecture pour rassurer les parents et je pense que tous les enseignants sont dans cet état d'esprit

désolé si j'ai réagi trop vivement

pour le ministre , je maintien ma position ;)

Link to comment
Share on other sites

je m'excuse encore si j'ai paru être agressive mais dans la réalitée je suis plus calme et très souriante avec les parents

j'essaye de les rassurer un max

une fois encore les mots sans l'intonation, ne montre l'état d'esprit dans lesquels ils sont prononcés

T'inquiète, on sait tous ce que c'est. C'est dur de faire passer le "ton" d'un message sur un forum. On a envie de convaincre et il y a des mots qui ne "sonnent" pas comme on aurait voulu, ou qui transportent des choses qu'on aurait voulu laisser de côté

;)

Link to comment
Share on other sites

del-16-01-10-MCclear
Et aussi des enseignants qui continueront à faire apprendre des listes de mots à leurs élèves dès les premiers jours, même si ce sont des mots qu'ils n'ont pas encore appris à déchiffrer. C'est le cas dans l'école de mes enfants, encore cette année.

Le passage par cette étape est obligatoire : comment déchiffrer "c'est" ou "des" par exemple? Il faut bien les reconnaître. Il y aura toujours des mots qu'il faudra apprendre globalement et ce sont le plus souvent des mots utilisés fréquemment.

Il est normal donc que les enseignants continuent à les faire apprendre à leurs élèves.

Link to comment
Share on other sites

Et aussi des enseignants qui continueront à faire apprendre des listes de mots à leurs élèves dès les premiers jours, même si ce sont des mots qu'ils n'ont pas encore appris à déchiffrer. C'est le cas dans l'école de mes enfants, encore cette année.

Le passage par cette étape est obligatoire : comment déchiffrer "c'est" ou "des" par exemple? Il faut bien les reconnaître. Il y aura toujours des mots qu'il faudra apprendre globalement et ce sont le plus souvent des mots utilisés fréquemment.

Il est normal donc que les enseignants continuent à les faire apprendre à leurs élèves.

oui oui, "est", "des", les prénoms des héros du livre de lecture ... des petits mots "outils", un par jour... ça va !

mais pas "histoire, matin, maison, jouet, frère, regarder, idée, téléphone", le tout la même semaine, pour être capable de soi-disant "lire" l'histoire de la semaine, en tout début de CP, alors qu'on n'a pas du tout encore abordé le son "ou", ni "oi", ni "on", ni "in" ... tu vois ce que je veux dire ?

Ca me fait marrer tous les enseignants qui disent que "la méthode globale n'est plus du tout utilisée" quand, l'an dernier encore, les copains de mon fils revenaient avec ce genre de leçons à apprendre à la maison. En plus c'était une vraie galère pour les parents. Je ne sais pas si l'enseignante va se permettre de refaire ça cette année (elle est toute proche de la retraite) ... je reviendrai vous dire.

Link to comment
Share on other sites

:blush: Je suis tellement focalisée sur la première rentrée de mon fils que je viens de prendre conscience que ma fille avait aussi cette méthode d'apprentissage de la lecture!!!

Personnellement, j'ai 33 ans et ma mère (ex parent d'élève super-impliquée) m'a dit que j'avais aussi appris en semi-global (c'est comme ça qu'on dit?).....comme quoi, ça ne doit pas dater d'hier!

J'ai vite su lire, j'ai adoré ça, et j'adore aussi l'orthographe!!!

Quant à ma fille, son instit semble épatante, ma fille court pour aller à l'école!

De ce côté là, je fais toute confiance à sa maîtresse... :):)

Link to comment
Share on other sites

Et aussi des enseignants qui continueront à faire apprendre des listes de mots à leurs élèves dès les premiers jours, même si ce sont des mots qu'ils n'ont pas encore appris à déchiffrer. C'est le cas dans l'école de mes enfants, encore cette année.

Le passage par cette étape est obligatoire : comment déchiffrer "c'est" ou "des" par exemple? Il faut bien les reconnaître. Il y aura toujours des mots qu'il faudra apprendre globalement et ce sont le plus souvent des mots utilisés fréquemment.

Il est normal donc que les enseignants continuent à les faire apprendre à leurs élèves.

oui oui, "est", "des", les prénoms des héros du livre de lecture ... des petits mots "outils", un par jour... ça va !

mais pas "histoire, matin, maison, jouet, frère, regarder, idée, téléphone", le tout la même semaine, pour être capable de soi-disant "lire" l'histoire de la semaine, en tout début de CP, alors qu'on n'a pas du tout encore abordé le son "ou", ni "oi", ni "on", ni "in" ... tu vois ce que je veux dire ?

Ca me fait marrer tous les enseignants qui disent que "la méthode globale n'est plus du tout utilisée" quand, l'an dernier encore, les copains de mon fils revenaient avec ce genre de leçons à apprendre à la maison. En plus c'était une vraie galère pour les parents. Je ne sais pas si l'enseignante va se permettre de refaire ça cette année (elle est toute proche de la retraite) ... je reviendrai vous dire.

Ce n'est pas qu'elle n'est plus du tout utilisée, c'est qu'elle (la méthode globale pure) n'a jamais été utilisée en France (ou dans très peu de classes). Tous les manuels suivent la méthode mixte en introduisant plus ou moins tôt dans l'année l'étude de la combinatoire. ;)

Personnellement, ça me choquerait qu'un instit utilise uniquement la méthode syllabique pure pour enseigner la lecture: ça ne sert à rien de savoir déchiffrer si on ne comprend pas ce qu'on lit. J'ai eu dans ma classe une élève de CP qui déchiffrait parfaitement les textes mais qui ne comprennait absolument rien de ce qu'elle lisait. <_<

Et pour en revenir à l'énervement des enseignants, je pense qu'on est plus énervé contre le ministre (et les médias qui ont repris l'affaire) qui a ravivé une querelle sur les méthodes de lectures qui s'était presque éteinte ces dernières années, tout le monde ayant compris que l'essentiel n'est pas le manuel utilisé mais ce qu'on en fait. :)

Il veut nous dire quoi faire dans nos classes (comme si on ne le savait pas) et laisse supposer aux aprents qu'on ne connaît pas notre boulot.

Je suis d'accord qu'il ne faut pas avoir une confiance aveugle en l'enseignant mais il ne faut pas non plus être méfiant dès le départ. Attendez la réunion de rentrée et les explications de l'instit avant de vous inquiéter. Et si vraiment quelque chose vous pose problème, allez en parler avec elle/lui. :)

Link to comment
Share on other sites

Moi, je n'ai pas d'enfants mais je peux tout à fait comprendre le questionnement des parents... Cependant, les jugements à l'emporte pièce me font bondir :ninja:

Quand je vais sur les forums de parents, je trouve qu'il y a quand même des gros cas... Des gens qui n'y connaissent rien ou pas grand chose et qui jugent d'un coup sans même dialoguer avec les instits :ninja:

Par exemple : ici et

J'espère que les parents de ma classe ne sont pas comme ça :(

Le pire, c'est que je suis sure qu'il y en a partout des comme ça mais comme ils préfèrent critiquer sur le trottoir en face de l'école plutôt que de venir exprimer leurs inquiétudes directement à l'instit...

Donc, je répète, je comprends bien volontiers que les parents s'inquiètent et les médias ne font rien pour les rassurer, mais je rejoins l'avis de Céline : rien ne vaut le dialogue ! Quand il y a des problèmes ou des questions, mieux vaut en parler à l'enseignant qui expliquera sa démarche. En plus, ça l'incitera peut-être à être encore plus vigilant sur ses méthodes.

Link to comment
Share on other sites

Donc, je répète, je comprends bien volontiers que les parents s'inquiètent et les médias ne font rien pour les rassurer, mais je rejoins l'avis de Céline : rien ne vaut le dialogue ! Quand il y a des problèmes ou des questions, mieux vaut en parler à l'enseignant qui expliquera sa démarche. En plus, ça l'incitera peut-être à être encore plus vigilant sur ses méthodes.

Là je suis d'accord avec toi "rien ne vaut le dialogue";

Les parents, comme les enseignants, ne sont pas toujours fortiches pour aborder sereinement les sujets qui les inquiètent;

Je ne suis pas PE encore, mais je crois que cette année, quand on enseigne au CP, il faut mieux s'imposer d'anticiper la question de la méthode de lecture et dire les phrases qui apaisent (en réunion de parents)

- "je comprends que le sujet vous inquiète",

- "bien sûr nous travaillerons de manière systématique ce qu'on appelle le code, le B-A-BA",

- "mais nous travaillerons aussi très vite sur des albums pour permettre de travailler aussi sur le sens, sur le plaisir de découvrir une histoire"

- "dans ce cadre, les enfants auront de temps en temps à apprendre à reconnaître des mots-outils"

etc...

Link to comment
Share on other sites

Donc, je répète, je comprends bien volontiers que les parents s'inquiètent et les médias ne font rien pour les rassurer, mais je rejoins l'avis de Céline : rien ne vaut le dialogue ! Quand il y a des problèmes ou des questions, mieux vaut en parler à l'enseignant qui expliquera sa démarche. En plus, ça l'incitera peut-être à être encore plus vigilant sur ses méthodes.

Merci ;)

Petite anedocte, ce week end , fête de famille , ma cousine a son fils qui vient de rentrer en cp

petite discussion qui arrive à un moment sur l'école

et the question, je sais pas si c'est bien la méthode de sa maitresse, il apprend des mots en global .....

je lui ai donc expliqué le rôle des mots outils ;)

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

je pense qu'il faut différencier le manuel utilisé qui peut être une approche semi globale de la lecture et la méthode utilisée par l'enseignant. J'utilise ce livre en classe mais je ne respecte pas la progression de la méthode .Je fais du syllabique même en utilisant cette méthode semi globale

Link to comment
Share on other sites

Et pourquoi ne pas lire :

"Apprendre à lire à l'école, tout ce qu'il faut savoir pour accompagner l'enfant" R.Goigoux et S.Cèbe, RETZ, 2006

et en reparler ensuite. :blush:

Je sais je ne suis que PE2, mais le sujet me concerne aussi car peut-être que l'année prochaine j'aurai une classe de CP !

Link to comment
Share on other sites

Moi aussi je comprends l'inquiétude des parents!

Imaginez que les médias n'arrêtent pas de nous parler d'un certain médicament, qui s'avère avoir de graves effets secondaires sur beaucoup de patients (que ce soit fondé ou non!)... et que votre médecin vous en prescrit dans le même temps... Je crois que vous vous inquiéteriez tout de suite et que vous lui demanderiez de vous rassurer! :)

C'est un peu pareil pour toutes ces méthodes de lecture décriées par les médias... Il va falloir être patient avec les parents, et que les parents nous fassent confiance... ;)

Dialogue, dialogue, comme beaucoup l'ont dit... :)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...