• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
manou36

Langage oral : système des jetons (Pierre Peroz). Quel support?

Messages recommandés

delffff
Tout simplement parce que dans les discussions, je ne voyais que des séances menées chez les des MS, jusqu'à celle de delff. "Livre déjà commandé avant votre réponse". J'espère que je ne serais pas déçue... Je vous fais confiance...

Pas commandé le livre pour ma part ... la conférence m'a suffit ainsi que la fiche Repères faite par la Mission 70 (que j'ai déja mise plus haut) ...

Et effectivement Annelylou, je n'ai pas entendu parler des jetons dans la conf' ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Roserouge100

Merci beaucoup pour les liens, c'est très intéressant. Merci à celle qui a ouvert cette discussion.

Les jetons, c'est pour donner le même nombre d'interventions possibles à chaque enfant ? Chacun a trois jetons, chacun devra intervenir au moins en trois fois ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aladines

il me semble que les jetons peuvent aussi inciter les petits parleurs à prendre la parole, on peut dire pour ces élèves : "au moins un jeton" donc au moins une prise de parole. on valoriser ceux qui osent prendre la parole au moins une fois....

avec certains il ne sera pas forcément possible de viser 3 interventions au départ du dispositif...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
am51

J'ai commencé la lecture de ce livre cette semaine et je trouve l'approche originale et motivante.

Concernant les fameux "jetons", pour celles/ceux qui en ont utilisés, qu'avez-vous utilisé ?

Roserouge : l'enseignant a tous les jetons et en donne un par intervention (quelle qu'en soit la longueur ou la "qualité"), le but est, par exemple, que chaque enfant finisse la séance avec 3 jetons

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Roserouge100

Ok merci beaucoup :-). Ce que j'en dis des jetons, c'est comme cela qu'on me l'avait présenté vers 1994 :-). C'est fait pour que les grands parleurs, ne monopolisent pas la parole, et qu'ils laissent un peu la place aux autres... Quand ils n'ont plus de jetons, ils ne peuvent plus parler... Ca date...

il me semble que les jetons peuvent aussi inciter les petits parleurs à prendre la parole, on peut dire pour ces élèves : "au moins un jeton" donc au moins une prise de parole. on valoriser ceux qui osent prendre la parole au moins une fois....

avec certains il ne sera pas forcément possible de viser 3 interventions au départ du dispositif...

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CLEA-PDE

J'aimerais répondre sur le système des jetons décrit dans le livre. Il s'agit d'un marquage quantitatif des prises de parole. Il n'est pas obligatoire d'y avoir recours. Si les séances se déroulent bien comme cela a semblé le cas dans la séance sur le souriceau, il n'y a pas de raison d'ajouter le système des jetons. Pour ce qui est des niveaux visés, il est clair que la Pédagogie de l'écoute s'adresse à tous les niveaux de l'école maternelle. Par contre, il semble à l'usage que c'est au niveau des moyens que le système des jetons est le plus apprécié par les élèves. Mais il y a effectivement beaucoup de choses à préciser à propos de ce système (au demeurant très utile).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lanaudrey

bonsoir,

petite question: où trrouvez vous les histoires que vous racontez?

Depuis 3 ans, je fais un temps par jour (enfin j'essaie, en début d'année en PS pas évident) intitulé "l'heure du conte". Je leur raconte une histoire avec comme seul support ma voix. Je raconte les classiques, j'adapte l'histoire de certains albums mais souvent je sèche pour trouver ce que je vais leur raconter!

Je n'exploite pas pour l'instant ce temps là pour les faire parler mais je vais surement écouter attentivement les conf données en lien.

Toujours est il: ou trouvez vous les histoires?

d'avance merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
am51

Lanaudrey : Je fais peu d'histoires sans support, car j'ai besoin de vraiment connaître l'histoire pour la raconter. Dans mon cas, ce sont donc principalement des contes (que j'ai lus des dizaines de fois dans mon enfance).

Peut-être devrais-tu chercher dans la tradition orale, tu sais comme l'Illiade et l'Odyssée.

Après les vacances, je compte utiliser Le loup qui voulait changer de couleur avec le système des jetons (j'ai trouvé une boîte remplie de jetons au fond d'un placard!!!!), mais ce sera avec tapuscrit ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge

Je viens tout juste de finir de visionner les vidéos et je vais me procurer le livre.

J'ai eu 6 heures de formation en langage l'année dernière et je n'ai rien appris qui me permette d'y voir clair dans ce que je fais avec mes élèves en langage, et rien sur la manière de s'y prendre pour faire une bonne séance de langage.

Je suis donc bien content d'avoir découvert les travaux de M. Peroz.

J'attends maintenant la rentrée avec impatience pour pouvoir appliquer les principes que je viens d'apprendre et voir où ça me mène. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lanaudrey

Lanaudrey : Je fais peu d'histoires sans support, car j'ai besoin de vraiment connaître l'histoire pour la raconter. Dans mon cas, ce sont donc principalement des contes (que j'ai lus des dizaines de fois dans mon enfance).

Peut-être devrais-tu chercher dans la tradition orale, tu sais comme l'Illiade et l'Odyssée.

Après les vacances, je compte utiliser Le loup qui voulait changer de couleur avec le système des jetons (j'ai trouvé une boîte remplie de jetons au fond d'un placard!!!!), mais ce sera avec tapuscrit ;)

Petite j'avais un livre avec des contes et il y avait au début de chaque conte une indication sur l'age, le temps de lecture et les personnages. Il n'y est plus chez me sparents mais j'ai retrouvé c'est chez Milan et il s'appelle "1000 ans de contes".

Je vais partir de là pour faire mon "heure du conte".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Roserouge100

Je viens tout juste de finir de visionner les vidéos et je vais me procurer le livre.

J'ai eu 6 heures de formation en langage l'année dernière et je n'ai rien appris qui me permette d'y voir clair dans ce que je fais avec mes élèves en langage, et rien sur la manière de s'y prendre pour faire une bonne séance de langage.

Je suis donc bien content d'avoir découvert les travaux de M. Peroz.

J'attends maintenant la rentrée avec impatience pour pouvoir appliquer les principes que je viens d'apprendre et voir où ça me mène. :)

André Jorge, tu travailles en maternelle maintenant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Watteau

J'ai à l'école certains de tes livres préférés Moustache. Je vais passer les récupérer.

Je vais me plonger dans la méthode de M Péroz. Je ne connais pas du tout mais par contre je connaissais les travaux de F François.

Je suis intriguée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge

André Jorge, tu travailles en maternelle maintenant ?

Oui. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Roserouge100

Et bien, c'est génial si tu aimes bien ça !

Je n'ai toujours pas reçu le livre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maya75

Bonjour,

Je suis une quiche sur internet, je ne sais pas où me présenter.

Je suis donc Maya, et j'ai une classe de GS cette année.

J'aime beaucoup la pédagogie Montessori, mais sans budget, je ne sais pas comment faire.

Je m'interesse à l'education bienveillante ( pour mes élèves et pour mon Loulou)

Je viens de lire ce sujet sur les jetons, ça me semble génial. Simple, mais génial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
annelylou

J'ai raconte la sorcière du placard aux balais ( contes de la rue broca) avant les vacances. Et bien même 15 jours après ils se rappelaient de quasiment tout et ils ont tous beaucoup parle. Par contre ils ne se corrigent pas beaucoup les uns les autres, ils s'autoempechent de "répéter" ce qui a été dit.

Je viens d'avoir le livre. Je me rend compte que c'est toujours moi qui distribue la parole, ce qui a l'air d'être un frein. Vous arrivez a les faire parler en gérants seuls leur tour de parole?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge

Vous arrivez a les faire parler en gérants seuls leur tour de parole?

Vraiment pas pendant très longtemps, en ce qui me concerne. :)

Pour ce qui est du livre de Pierre Peroz, il est épuisé apparemment. Voici la réponse du CRDP à ma commande :

Bonjour,

Je suis au regret de vous annoncer que votre commande ne peut être honorée. En effet, l'ouvrage que aviez commandé est en rupture et ne sera pas réédité dans l'immédiat. Vous pouvez récupérer votre chèque à notre librairie aux heures d'ouverture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
annelylou

J'ai reçu le livre après un mois. Mais je ne l'ai pas encore lu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge

Merci pour l'info. Pour la Réunion, a va me faire un peu cher je pense... (à peu près 35 euros).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond

Un livre épuisé mais qui traine surement dans vos bibliothèque d'école ou les tiroirs de vos collègues anciennes,

Une valeur très sure

Comment raconter des histoires à nos enfants miss Sara Cone BryanT

Il y a des livres de contes adaptés pour les petits 3 ans 4 ans

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calinours

J'aimerais répondre sur le système des jetons décrit dans le livre. Il s'agit d'un marquage quantitatif des prises de parole. Il n'est pas obligatoire d'y avoir recours. Si les séances se déroulent bien comme cela a semblé le cas dans la séance sur le souriceau, il n'y a pas de raison d'ajouter le système des jetons. Pour ce qui est des niveaux visés, il est clair que la Pédagogie de l'écoute s'adresse à tous les niveaux de l'école maternelle. Par contre, il semble à l'usage que c'est au niveau des moyens que le système des jetons est le plus apprécié par les élèves. Mais il y a effectivement beaucoup de choses à préciser à propos de ce système (au demeurant très utile).

Les jetons constituent un moyen de motiver la participation au dispositif conversationnel, à la fin de chaque séance je ne sollicite pas le dénombrement des jetons (je ne l'empêche pas non plus) mais préfère demander de les rassembler au milieu de la table pour montrer qu'on avait beaucoup de choses à dire... Elèves et maître doivent pouvoir s'en passer lorsque les petits parleurs du groupe hétérogène (au moins 10 enfants) arrivent à dépasser le stade de la répétition (utile et nécessaire pour ceux-là) pour parler plus longtemps en reformulant ce qui a déjà été dit ou en relançant les échanges oraux au second ou au troisième niveau de questionnement (compréhension ou interprétation/ récit).

Tout cela prend beaucoup de temps en fonction du niveau de la classe mais assure effectivement des progrès en termes de compétences langagières (parler en se faisant comprendre, parler en restant dans le thème, parler longtemps). La principale difficulté à surmonter pour l'enseignant réside dans sa capacité à laisser parler les élèves (donc de se taire et de résister au réflexe correctif) et d'écouter pour mieux relancer dans les trois niveaux de questionnement (ce qui suppose qu'il ou elle a beaucoup travaillé sur le texte en question)...

Je travaille sur cette démarche depuis deux ans.

Quelques informations pour ceux qui découvrent ici :

http://www.circ-ien-colmar.ac-strasbourg.fr/j2s/index.php/enseignants/maternelle/101-conference-pierre-peroz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calinours

J'ai raconte la sorcière du placard aux balais ( contes de la rue broca) avant les vacances. Et bien même 15 jours après ils se rappelaient de quasiment tout et ils ont tous beaucoup parle. Par contre ils ne se corrigent pas beaucoup les uns les autres, ils s'auto empechent de "répéter" ce qui a été dit.

Je viens d'avoir le livre. Je me rend compte que c'est toujours moi qui distribue la parole, ce qui a l'air d'être un frein. Vous arrivez a les faire parler en gérants seuls leur tour de parole?

... Le but n'est pas qu'ils se corrigent entre eux (mais s'ils le font c'est qu'ils s'écoutent enfin !) mais de mettre en place patiemment un étayage conversationnel : passer du chacun parle pour lui-même ou pour la maîtresse à des échanges oraux qui progressivement amènent à restituer ce qu'ils ont perçu et compris du récit pas forcément dans l'ordre chronologique et sans avoir été influencés par une illustration.

Après quelques séances, il ne faut pas hésiter à faire le point avec eux pour faire décrire la règle du système des jetons et en quoi ce qui se passe lors de ces séances est un vrai travail (de quoi on parle, comment on fait...). C'est une occasion de conforter les petits parleurs dans le droit de répéter (le maître ne risque pas de sanctionner avec un " Cà, on l'a déjà dit ! ") et de faire comprendre aux grands parleurs l'intérêt qu'ils auraient à intervenir avec plus d'opportunité (donc d'écouter plus longtemps avant de dire à leur tour) en ajoutant les mots idoines que la maîtresse a bien dits en présentant le texte....

...Par ailleurs c'est toujours l'enseignant qui distribue la parole mais il s'en tient à ça en prononçant les prénoms et ne donne pas de réponse lui même et ne corrige ni l'élocution ni la syntaxe. Par contre il relance les échanges avec quelques questions bien préparées en fonction de ce qui se passe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calinours

...  je cherche à peaufiner ce que j'ai déjà pu mettre en place en choisissant avec soin les textes que je vais exploiter.

... Qu'avez vous utilisé comme texte ou histoire ?

 

 

Une douzaine d'adaptations de récits pour les trois niveaux que j'ai utilisées dans la mise en œuvre de mes séquences sont proposées dans le fichier joint. Les textes ont été réécrits de façon à favoriser les réponses des élèves aux questions factuelles ou de compréhension dans un premier temps... Il ne s'agit donc pas de textes originaux de littérature. Ils sont racontés ou lus sur feuille sans recours à d'éventuelles illustrations extraites d'un album.

 

 

 

Fichier supprimé   (voir au fil du sujet d'autres textes dont l'adaptation est achevée)

Modifié par calinours

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nounette75

J'ai visionné la conférence et lu vos messages bien intéressants.

Il y a un point que je ne comprends pas.

Que faites vous lors de la 1ère séance : contage de l'histoire, d'accord, mais ensuite ?

Tout en 1 séance, c'est à dire : restitution du texte puis questionnement autour des personnages puis questions d'interprétation ("si vous étiez X, ...")

Ou vous séparez en 3 séances, ou ça dépend aussi peut-être du temps que prend chacun des questionnements, si les enfants parlent beaucoup ou pas. et vous restez sur ce conte le temps qu'il faut.

J'ai 28 GS. Je compte travailler en 1/2 groupe. Mais ca va être fastidieux, déjà je fais en double, mais si ça me prend 3 séances pour chaque groupe, ça va trainer en longueur.

Je me disais que selon les 1/2 groupe je pouvais travailler sur des contes différents.

Bref, si vous pouvez m'expliquer en détail vote organisation, ça m'aiderait beaucoup ! Merci d'avance !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calinours
... Bref, si vous pouviez m'expliquer en détail votre organisation, ça m'aiderait beaucoup !

Ce qui caractérise cette démarche c'est :

  • une posture de l'enseignant qui diffère l'évaluation (il laisse parler les élèves avant tout sans rebondir même si ça le démange - distribuer les jetons et écouter devraient l'occuper davantage-)

  • un texte « autonome » sans illustration mais éventuellement modifié de façon à ce que les enfants puissent y puiser tout ce qu'il faut pour répondre (le vocabulaire et le temps des verbes)

  • un format de séance (la mise en œuvre est ritualisée)

A partir de là la progression consiste à associer au texte une série de questions minutieusement réfléchies qui visent à leur faire exprimer :

  • les événements saillants du récit et leurs émotions (ce qui les a touché)

  • les propriétés des personnages

  • le sens du récit (la finalité d'une ruse, d'une contre-ruse, la morale éventuellement) afin de susciter le changement de point de vue

Les trois niveaux de questionnement s’enchaînent en fonction des réactions des élèves (la maîtresse réagit avec opportunité mais ses interventions restent très mesurées) mais aussi en fonction du découpage du texte. Pour simplifier :

  • séance 1 : questions factuelles « De quoi vous rappelez-vous ? » « Et encore ? » « On a tout dit là ? » (je fais durer et les laisse causer...)

  • séance 2 voire 3 voire 4 : question factuelle + questions de compréhension liées aux personnages (ex. « Que veut le loup ? », « Est-ce qu'on peut dire qu'il est méchant ? » « comment on le sait ? », « Que croit le Petit Chaperon Rouge ?).

    C'est dans cette étape qu'on relève les progrès langagiers à partir de l'analyse de l'emploi des temps des verbes à grande fréquence (mettre, aller, faire...).

  • séance 5, 6 voire 7 (texte intégral raconté puis relu): je reprends les deux premiers niveaux de questionnement brièvement et j'aborde le troisième « Qu'est-ce que vous auriez fait à la place du PCR ? »

J'ajuste la progression en fonction de l'analyse des réponses exprimées (groupe hétérogène d'une douzaine de GS). L'enregistrement audio est très révélateur à cet effet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calinours

(...) J'ai 28 GS. Je compte travailler en 1/2 groupe. Mais ca va être fastidieux, déjà je fais en double, mais si ça me prend 3 séances pour chaque groupe, ça va trainer en longueur. Je me disais que selon les 1/2 groupe je pouvais travailler sur des contes différents.

Rien de fastidieux dans l'organisation des rotations, ça prend le temps qu'il faut ! Patience et longueur de temps font plus que force pédagogique ni que rage didactique (La Fontaine repris en langage de nours).

J'ai 25 GS et pas d'Atsem (sauf quand ça brûle... Mais ça n'est jamais arrivé en 2015...). Quand la moitié des élèves est avec moi, l'autre moitié réalise une illustration de l'histoire au crayon de papier qui se complète au fur et à mesure de la présentation du texte. Autre activité qui ne perturbe pas (ou peu) le groupe en conversation : reproduire le nom des personnage ou le titre du récit avec les lettres mobiles...

Je n'exploite jamais plusieurs textes en même temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
noa1974

Bonsoir !

Je suis ravie d'être tombée sur ce post ! J'ai regardé les vidéos et j'ai déjà appris beaucoup ! Je ne connaissais pas non plus les travaux de M. Peroz.

Je ne me sens pas toujours à l'aise dans les séances de langage et là je vois une lueur d'espoir ! Je vais tenter dès la rentrée !

J'ai bien sûr voulu me procurer le livre qui est indisponible.... Espérons que cet ouvrage se trouve en emprunt au crdp ou dans ma circonscription...

Vos différentes interventions ont apporté des réponses à mes questions. J'attends donc d'expérimenter cette pratique dans ma classe. D'autres questions se poseront sûrement !

En tout cas : merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calinours
(...) J'ai bien sûr voulu me procurer le livre qui est indisponible.... Espérons que cet ouvrage se trouve en emprunt au crdp ou dans ma circonscription...

Vos différentes interventions ont apporté des réponses à mes questions. J'attends donc d'expérimenter cette pratique dans ma classe. D'autres questions se poseront sûrement ! En tout cas : merci !

... Le livre n'est pas irremplaçable, il permet certainement d'approfondir et de comprendre (...) mais les vidéos des conférences de Pierre PEROZ informent aussi pour tenter une première mise en œuvre a fortiori en attendant une réédition... Pierre Peroz parle rarement du système des jetons (initié par une enseignante de maternelle en ZEP dans le Doubs en 1990 ) lors d'une conférence , vous trouverez des détails à partir du lien proposé plus haut...

L'une des dernières conférences de Pierre Péroz est visible ici en correspondance avec son diaporama, mise en ligne par le réseau CANOPE : http://pedago66.fr/peroz/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.