• Annonces

    • André Jorge

      Publicité et promotion de produits payants sur le site   28/07/2016

      Pour rappel : la création de sujets de support pour des sites web payants, des logiciels éducatifs payants, des livrets numériques payants, d'une manière générale la publicité ou la promotion de produits payants, sont interdites sur le site EDP.
    • André Jorge

      ADRESSES EMAIL ERRONEES ET SUPPRESSION DE COMPTES   04/04/2017

      L'adresse email de certains membres du forum EDP n'est plus valide (elle n'existe plus, ne fonctionne plus...) et n'a pas été modifiée dans leur profil (ce qui cause certains problèmes de management du site et du serveur).

      Je demande donc à ces membres de mettre à jour rapidement leur adresse email dans leur profil (en allant dans "Mes paramètres", rubrique "Courriel et mot de passe") et surtout d'utiliser une adresse email valide pour le forum !

      Les comptes dont l'adresse email n'aura pas été corrigée seront supprimés sans préavis.

      Merci de votre compréhension.
Nausicaa21

Gros problèmes PES

47 messages dans ce sujet

Bonjour à tous,

 

Je suis professeur des écoles stagiaire cette année affectée à mi temps dans une classe de CE1 et à mi temps à l'ESPE. Au début d'année tout allait bien aussi bien du côté ESPE que du côté école. La première visite de mes deux tuteurs s'est très bien passé. Néanmoins, cela s'est vite dégradé et c'est du pire en pire niveau gestion de classe. Dans ma classe j'ai trois élèves très perturbateurs et de plus en plus insolents avec moi. Le problème vient clairement de moi car avec ma binôme tout va bien, les élèves se permettent des choses avec moi qu'ils ne se permettent pas avec l'autre enseignante...Et bien sûr, l'ambiance de classe dégénère à cause d'eux! Donc ma deuxième visite avant les vacances de noël s'est très mal passée (visite du PEMF) qui m'a clairement dit (au bout de deux mois d'enseignement à peine) que ce métier n'était pas fait pour moi, que j'avais régressé, je m'étais en danger les élèves...J'était anéantie d'autant plus que je travaille énormément et que je fais toujours le maximum, les élèves n'étaient pas en train de se battre ou de courir dans la classe je précise, il y avait quelques bavardages.Pour couronner le tout, il m'a comparé à ma collègue qui a 20 ans d'expérience. Bref, j'ai très mal vécu cette visite.Le problème, c'est que depuis cette visite, les perturbateurs sont encore plus pénibles et insolents, j'ai beaucoup de mal à tenir psychologiquement. Ils n'en font voir de toutes les couleurs et rien ne les affecte (punitions, mots dans le cahier, absence de privilèges, isolement...), je ne sais plus quoi faire et en plus j'ai ma troisième visite demain matin (celle-ci a été avancée car la dernière s'est mal passée...). Mes tuteurs ont déjà contacté les conseillers pédagogiques de ma circonscription et j'ai un rendez vous la semaine prochaine avec l'un d'entre eux. Je ne sais même pas comment je vais faire demain, j'ai peur de m'effondrer, de ne pas tenir...Je vais certainement finir par être virée après tout ce que j'ai fait pour avoir ce concours...

Psychologiquement ça va de plus en plus mal...je ne dors plus la nuit, je fais des crises d’angoisse et des malaises, je pleure tout le temps je ne sais plus quoi faire, ma famille qui n'est pas dans l'enseignement ne comprend pas. Je stresse en permanence, je suis vraiment à bout. J'ai perdue toute confiance en moi. Depuis le début de l'année je m'accroche mais là je craque, je ne vais pas tenir longtemps dans cet état...

Je suis désolée pour le pavé mais j'avais besoin de parler à des enseignants qui pourront me comprendre, j'ai d'ailleurs eu beaucoup de mal à l'écrire, je m'excuse pour les fautes s'il y en a...

Merci à ceux qui m'auront lu

Claire

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème ne vient pas de toi mais des élèves qui te respectent moins que ta binôme. Elle est plus âgée, a plus d'expérience et peut-être est-elle depuis longtemps dans l'école et parents et élèves la connaissent et la respectent plus.

Je n'ai pas de conseils à te donner pour la classe, je n'ai pas eu de ce1 depuis longtemps.

Par contre, je te conseille de reprendre confiance en toi. Si tout se passait bien en début d'année, c'est que tu es tout à fait capable de gérer ta classe, élèves et enseignement. Il y a peut-être eu une période difficile avant les vacances avec la fatigue de fin d'année qui t'a fait perdre confiance. C'est important aussi de garder du temps pour soi, pour se détendre, se reposer. Je pense souvent au conseil donné par un maitre formateur il y a 18 ans à l'iufm. "Ce métier est passionnant mais vous pouvez y passer tout votre temps. Alors, n'oubliez jamais que vous avez une vie et une famille..."

Ce matin, à la récré, je parlais avec une collègue qui prépare le cafipemf et qui n'en revenait pas de l'exigence des formateurs envers les stagiaires (elle a assisté à plusieurs entretiens). Elle disait notamment qu'on exigeait plus de débutants que d'enseignants ayant 20 ans de recul. Je me rappelle d'une collègue stagiaire il y a 2 ans qui était aussi submergée de demandes de la cpc.

Je te souhaite bon courage pour demain, pour reprendre goût à ce métier et aussi de retrouver un peu de temps pour toi.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Clairement, ton tuteur qui te dit que tu n'es pas faite pour ce métier, c'est purement inadmissible ! Bref, ou es la bienveillance dont on nous rebat les oreilles à longueur de journée ? 

Pour ta visite de demain, essaye de prendre du recul (je sais c'est facile à dire), Montre à ton tuteur que tu es consciente des difficultés que tu as dans le domaine de la gestion de classe et demande lui des pistes pour améliorer ce point crucial. C'est facile de dénigrer, mais c'est aux tuteurs de t'apporter des billes pour que tu puisses progresser, après tout, tu es en formation et la gestion optimale d'une classe ce n'est pas une science infuse, moi-même je ne suis que T2 et j'ai parfois quelques moments de solitude dans la classe (classe difficile en plus...). Bref, tout ça pour dire que ce sont des années et des années d'expérience qui forgent une expertise en matière de gestion de classe plus quelques trucs que tu glaneras au fil des années. 

Ne te positionne pas en victime demain, pose clairement le problème et dis-leurs que tu as besoin d'aide de leur part. En tout cas, rien n'est irrécupérable si tu instaures rapidement des conditions de travail très ritualisées.

Quelques trucs en vrac : 

Evite les trop longues plages d'oral, alterne rapidement avec de l'écrit après une courte phase d'oral. Evite de trop parler en classe, ne laisse pas les élèves se lever pour un oui pour un non sans permission, n'accepte aucune prise de parole sans qu'ils aient levé la main avant. Quand le temps que tu as dédié à une activité est écoulé, ne laisse pas de temps supplémentaire pour éviter le chahut. 

Tu donnes la consigne de travail, tu fais reformuler par un élève (de préférence un peu faible) et ensuite au travail : pas question de ré-expliquer 50 fois la consigne ! 

Si tu annonces une punition : surtout tiens-toi à ce que tu as dit !! Sinon, les gamins s'engouffrent dans la brèche et profitent de tes faiblesses. 

Bref : mode dragon ! 

Je te souhaite bon courage et surtout garde l'estime de toi-même ! Tu n'es pas arrivée là par hasard, tu as bossé pour. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

As-tu pensé à revoir les règles de classe ?

ET (je sais que ça avait marché avec mes élèves de CE1 à l'époque où j'en avais) leur demander de trouver EUX-MÊMES les "sanctions" à donner à ceux qui ne respectent pas les règles. Comme un contrat.

Je trouve également que ton tuteur n'a pas le droit de te dire que ce n'est pas un métier pour toi. Tu n'as que quelques mois d'ancienneté et c'est balaise pendant quelques années. Je ne sais pas si la formation de l'ESPE est aussi "brillante" que l'était celle de l'IUFM. Une de mes profs de PE1 (il y a 16 ans, outch, coup de vieux) nous avait dit : "il faut bien compter 5 ans pour être à l'aise dans un niveau, aussi bien pédagogiquement qu'au niveau gestion de classe ! Donc ne paniquez pas !" et on se faisait laminer par certains tuteurs de PE2...

C'est sûr que l'année de PE2/PES est stressante car il y a la titularisation à la fin mais il ne faut pas perdre espoir.

Je me rends compte que parfois, ce forum peut être une "oreille" attentive, donc, il ne faut pas se gêner ! :D

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous trois pour vos encouragements. Ah oui, j'ai oublié de préciser que j'ai demandé des pistes à mes tuteurs la dernière fois pour la gestion de classe et voilà leur réponse: "Nous n'avons pas de conseil à te donner, chacun son autorité alors il faut te débrouiller toute seule". Il y a de quoi perdre confiance en soi! Je sens vraiment venir la catastrophe demain, ils ont été pire que tout ce matin les enfants! C'est sûr que je ne prend pas du tout plaisir à être en classe dans ces conditions...En plus dans mon école il y a deux autres stagiaires et tout se passe bien pour elles, j'ai l'impression d'être bien seule...

Maethina merci pour tes conseils. J'essaye déjà de beaucoup alterner les phases mais ils en profitent toujours même lorsque je donne un travail écrit individuel ça ne change rien et rien n'affecte ces élèves. Je donne énormément de punitions, mots dans le cahier de liaison mais les élèves en n'ont rien à faire. Je peux les menacer puis mettre à exécution ça les fait même rire pour certains....Je reviens aussi régulièrement sur les règles de vie sous forme de débats "Pourquoi faut-il lever la main? A quoi ça sert d'aller à l'école?..." mais 5min après ils ont déjà oublié! Et comme ça se passe bien avec ma collègue, les parents en n'ont rien à faire des mots dans le cahier de liaison donc les gamins aussi...

Et c'est vrai que la formation ESPE n'aide pas, c'est que de la théorie, des dossiers à rendre à avoir une note et valider le M2

Je suis désespérée, je n'arrive même plus à travailler, j'ai tout le temps des migraines et des palpitations (je suis aussi de nature très anxieuse) merci à vous d'être là

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:(

et ton tuteur il s'est jamais dit qu'à la base il était là pour t'aider ? Que s'il n'a pas compris ça, il n'est pas fait pour ce poste ?

Tu connais les conseillers péda de ta circo ? Ils sont bien ? Je veux dire quand des PE en ont besoin ils viennent apporter leur aide et donner des conseils ? Si c'est le cas, n'hésite pas à te tourner vers eux.

Sinon en effet pour demain mets clairement le doigts sur ce qui va pas en expliquant que tu attends que ça de progresser, que tu essaies des choses mais que peut être il y aurait d'autres choses à faire.

Bon courage en tout cas

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Courage, je retrouve dans ton message ce qui ressort presque à chaque fois quand je discute avec un PES. 

N'hésite pas à être très sévère et strict avec les élèves qui perturbe la classe. Se partager la classe avec un enseignant plus ancien c'est compliqué et les élèves en jouent beaucoup! Il faut essayer de ne rien laisser passer, quitte à passer du temps à redéfinir les règles si certains n'ont pas encore compris. Ce sont des CE1, donc en général on arrive à les recadrer dès qu'on a trouvé "la faille"(c'est plus difficile avec des pré-ados de CM2...).

Si le problème n'est qu'avec certains élèves, essaient de voir leur centre d'intérêt et joue là-dessus (privés d'une activité qu'ils apprécient par exemple).

Tu peux aussi en profiter pour réfléchir à un truc sympa pour récompenser les élèves calmes et attentifs. Les perturbateurs sont souvent jaloux lorsqu'ils n'ont pas droit aux privilèges réservés aux "mignons".

Comme les autres, je te conseillerais de limiter au maximum les parties "orales" pour privilégier l'écrit, au moins jusqu'à ce que la situation soit meilleure. Limite au maximum les déplacement et sois intransigeante sur le fait de lever la main et d'attendre la parole. Je ne sais pas si c'est ton cas, mais évite de crier ou de trop hausser la voix, ça ne fonctionne pas (par contre le fait de se poster devant le tableau sans bruit pour attendre le silence fonctionne bien dans certaines classes).

Au bout de 6 ans et plus de 15 classes différentes (beaucoup de compléments de service!), la seule chose dont je suis sûre, c'est qu'il n'y a aucune méthode miracle et que ça dépend de la classe. 

Pour ton tuteur, parfois il faut faire mine de "oui je comprends" et penser "je suis dans MA classe et je fais à MA manière". Pour ta visite, c'est clair qu'il ne faut pas se laisser rabaisser par celui qui vient observer: il n'est pas là au quotidien et ce n'est pas son rôle de te rabaisser! Le mieux est de lui demander clairement ce qu'il propose pour remédier au problème. Ensuite, tu réfléchis à tête reposée si ces conseils peuvent s'appliquer.

 

Bon courage en tout cas, la PES (et même parfois T1,T2..) est très pénible. Un jour une collègue m'a dit "c'est le contraire du mariage, on a d'abord le pire avant d'avoir le meilleur!)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Nausicaa21 a dit :

Maethina merci pour tes conseils. J'essaye déjà de beaucoup alterner les phases mais ils en profitent toujours même lorsque je donne un travail écrit individuel ça ne change rien et rien n'affecte ces élèves. Je donne énormément de punitions, mots dans le cahier de liaison mais les élèves en n'ont rien à faire. Je peux les menacer puis mettre à exécution ça les fait même rire pour certains....Je reviens aussi régulièrement sur les règles de vie sous forme de débats "Pourquoi faut-il lever la main? A quoi ça sert d'aller à l'école?..." mais 5min après ils ont déjà oublié! Et comme ça se passe bien avec ma collègue, les parents en n'ont rien à faire des mots dans le cahier de liaison donc les gamins aussi...

Demande-leur de proposer des "sanctions". Quand ça vient d'eux, ça change tout. Par exemple : "privation" d'un privilège (choix de service si tu mets ça en place), aller chez un collègue puis chez le directeur (si tu as une équipe sympa), lignes à copier (:dry:)... A voir !

Citation

En plus dans mon école il y a deux autres stagiaires et tout se passe bien pour elles, j'ai l'impression d'être bien seule...

Oui mais chaque classe est différente ! Ça ne vient sûrement pas de tes collègues PES ou de toi mais des élèves. Je me rappelle avoir fait un remplacement en CE1 une semaine en CE1. C'était une formation d'école et on était 5 remplaçants dont 3 en CE1). Ma classe de CE1 était adorable et les deux autres classes de CE1 étaient terribles (et les collègues brigades avaient beaucoup d'expérience).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mes deux tuteurs sont horribles et ne m'aident pas c'est sûr et les deux sont sur la même longueur d'onde, ils se soutiennent. Depuis que j'ai demandé des conseils pour m'améliorer et qu'ils m'ont répondu (les deux) qu'ils n'en avaient pas je n'ose plus rien leur demander...

J'ai déjà un rendez vous la semaine prochaine avec un conseiller péda (qui a été contacté par mon tuteur. Je ne le connais pas mais j'espère qu'il ne va pas me démolir)...

Merci :(

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Je suis désespérée, je n'arrive même plus à travailler, j'ai tout le temps des migraines et des palpitations (je suis aussi de nature très anxieuse)

Avec le temps, tu verras qu'il ne faut pas se rendre malade pour le boulot. Facile à dire quand on est titulaire... Mais c'est vrai !

Moi, je saignais du nez (mais les GROS saignements de nez, même pendant mon sommeil) ! Et mon médecin m'avait OBLIGÉE à prendre un arrêt. "Je vous demande pas votre avis, vous restez chez vous, point final !". N'hésite pas à te reposer, tu n'as de comptes à rendre à personne.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec ma collègue nous avons mis en place un système de feux du comportement à chaque fin de semaine qui sont à faire signer par les parents dans le cahier du jour. Les enfants qui ont 5 feux vert ont une récompense mais les enfants pénibles n'en ont rien à faire non plus des récompenses. Ils continuent leur cirque. C'est vrai que je crie beaucoup (je sais que ce n'est pas bien) mais quand je ne m'entend plus parler, je ne vois pas trop comment faire d'autre et rester devant le tableau en silence et attendre ça marche moyen (une fois je suis restée plus de 10 minutes à attendre!)

 

Je vais essayer de leur demander de choisir une sanction, bonne idée. Par contre mon directeur n'est pas top (il dit des choses négatives sur moi dans mon dos à mes tuteurs sans même m'en parler) donc lui envoyer des élèves je n'ose pas et je ne lui fait pas confiance...

Je pense que ça vient quand même de moi puisque ma collègue (expérimentée tout de même) arrive à gérer les élèves qui me posent problème. C'est sûr qu'ils n'ont pas le même comportement avec elle mais comment leur faire changer d'attitude?...

Je passe des heures à préparer des séquences pour au final ne pas arriver à faire ce que j'avais prévu c'est grave...

Merci à tous pour votre soutien et vos précieux conseils. Je suis au bord de la dépression, j'angoisse tellement à l'idée de les revoir demain :(

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Nausicaa21 a dit :

Bonjour à tous,

 

Je suis professeur des écoles stagiaire cette année affectée à mi temps dans une classe de CE1 et à mi temps à l'ESPE. Au début d'année tout allait bien aussi bien du côté ESPE que du côté école. La première visite de mes deux tuteurs s'est très bien passé. Néanmoins, cela s'est vite dégradé et c'est du pire en pire niveau gestion de classe. Dans ma classe j'ai trois élèves très perturbateurs et de plus en plus insolents avec moi. Le problème vient clairement de moi car avec ma binôme tout va bien, les élèves se permettent des choses avec moi qu'ils ne se permettent pas avec l'autre enseignante...Et bien sûr, l'ambiance de classe dégénère à cause d'eux! Donc ma deuxième visite avant les vacances de noël s'est très mal passée (visite du PEMF) qui m'a clairement dit (au bout de deux mois d'enseignement à peine) que ce métier n'était pas fait pour moi, que j'avais régressé, je m'étais en danger les élèves...J'était anéantie d'autant plus que je travaille énormément et que je fais toujours le maximum, les élèves n'étaient pas en train de se battre ou de courir dans la classe je précise, il y avait quelques bavardages.Pour couronner le tout, il m'a comparé à ma collègue qui a 20 ans d'expérience. Bref, j'ai très mal vécu cette visite.Le problème, c'est que depuis cette visite, les perturbateurs sont encore plus pénibles et insolents, j'ai beaucoup de mal à tenir psychologiquement. Ils n'en font voir de toutes les couleurs et rien ne les affecte (punitions, mots dans le cahier, absence de privilèges, isolement...), je ne sais plus quoi faire et en plus j'ai ma troisième visite demain matin (celle-ci a été avancée car la dernière s'est mal passée...). Mes tuteurs ont déjà contacté les conseillers pédagogiques de ma circonscription et j'ai un rendez vous la semaine prochaine avec l'un d'entre eux. Je ne sais même pas comment je vais faire demain, j'ai peur de m'effondrer, de ne pas tenir...Je vais certainement finir par être virée après tout ce que j'ai fait pour avoir ce concours...

Psychologiquement ça va de plus en plus mal...je ne dors plus la nuit, je fais des crises d’angoisse et des malaises, je pleure tout le temps je ne sais plus quoi faire, ma famille qui n'est pas dans l'enseignement ne comprend pas. Je stresse en permanence, je suis vraiment à bout. J'ai perdue toute confiance en moi. Depuis le début de l'année je m'accroche mais là je craque, je ne vais pas tenir longtemps dans cet état...

Je suis désolée pour le pavé mais j'avais besoin de parler à des enseignants qui pourront me comprendre, j'ai d'ailleurs eu beaucoup de mal à l'écrire, je m'excuse pour les fautes s'il y en a...

Merci à ceux qui m'auront lu

Claire

J'ai connu une CPC aigrie et qui détestait la maternelle (où j'étais en poste) qui du coup descendait tous les PES et PE : j'y ai eu le droit. Avec en plus la directrice qui passait le CAFIPEMF, pensait donc avoir un rôle de tutrice et surtout était tellement copine avec la CPC qu'elle était sur mon dos en permanence, à venir contrôler dans la classe, mes preps... Le plus dur c'est de ne pas écouter ce genre d'attaque infondée et gratuite. 

Si ça ne va pas, va voir ton médecin. Je suis passée par là, résultats : burn out, cela va faire un an que je suis arrêtée, et que je souhaite d'ailleurs me reconvertir. J'ai trop forcé, à vouloir toujours faire mieux, à convenir à chaque tuteur, pemf, cpc ... résultat des courses, ma santé a bien trinqué et je me remets tout doucement : j'ai découvert les insomnies, les crises d'angoisses et l'anxiété (le trouble anxieux), frôlé l'hospi psy ... bref, je dis pas ça pour faire peur, mais si ça peut aider dans la prévention .. car ce n'est souhaitable à personne (quoique ma cpc qui trouvait que mon état c'était un caprice ... )

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Je pense que ça vient quand même de moi puisque ma collègue (expérimentée tout de même) arrive à gérer les élèves qui me posent problème. C'est sûr qu'ils n'ont pas le même comportement avec elle mais comment leur faire changer d'attitude?...

Ta collègue a plus d'expérience que toi. Je pense que tous ceux qui te liront et qui ont de la bouteille ont eu des débuts difficiles. As-tu échangé avec la collègue que tu complètes ? Y a-t-il une continuité entre vous deux (mêmes règles etc) ?

Comme dit plus haut, dès que tu punis, tu le fais tout de suite. Tu ne dis pas "c'est la dernière fois !" - BAM ! Ne négocie pas. As-tu vu certains parents ?

De la part du directeur, c'est nul de ne pas te conseiller. Je me rappelle qu'on avait tous "câliné" notre PES quand elle pleurait dans la salle des maîtres.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En as-tu parlé avec ta titulaire ? Je travaille également avec une PES et en début d'année, alors que ça se passait relativement bien avec moi, pour elle, ça n'allait pas du tout. Un jour, elle a craqué et a pleuré au téléphone. Dès le lendemain, je me suis mise en mode dragon, j'ai puni tous les élèves qui avaient détestables avec elle, récompensé tous les mignons, je n'ai laissé aucune chance à la moindre bêtise : envoi dans une autre classe ou chez la directrice si problème grave, appel aux parents devant l'enfant et même rencontre, aucune chance dans mon système de comportement, puni d'une partie de la récré. Bref toute la semaine, les vilains en ont bavé, certains ont même pleuré (bon, j'ai des CP aussi). Je les ai prévenus : le lundi (jour de ma PES), si elle me disait que cela s'était mal passé, ils repasseraient la même semaine horrible pour eux. Ca a marché. La PES a fait la même chose que moi concernant les punitions au moindre écart et maintenant, ça roule.

Ce que je trouve anormal, c'est les paroles et l'attitude de tes tuteurs. C'est juste inadmissible. Penses-tu pouvoir leur répondre que leur rôle justement est de te donner des billes ? Que tu es là pour apprendre et que leurs remarques ne sont pas constructives et ne te permettront pas de t'améliorer ? C'est difficile à dire surtout si tu es impressionnée par ces gens-là mais je pense qu'il faut leur dire.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'on a tous passé des années plus ou moins horribles et stressantes à nos débuts, surtout quand tu complètes dans une classe... Peu d'enseignants osent parler de leur problème de gestion de classe!!! Beaucoup ont la porte fermée et les collègues ne savent pas comment cela se passe vraiment... Je te rassure : tout le monde a des problèmes dans la gestion de classe (même après 30 ans de carrière!). Il faut parler en équipe des problèmes que tu rencontres; peut-être que certains collègues qui ont déjà côtoyé ces énergumènes te donneront des astuces ou des pistes.

Tu dois être très clair avec ce que tu permets et ce que tu ne permets pas en classe. Et si possible que ce soient les mêmes règles avec le titulaire ...

N'hésites pas à te poser calmement et à faire le point: ces élèves ne sont pas tes enfants; tu ne changeras pas leur attitude et leur éducation; tu peux juste leur faire comprendre que le non respect des règles gène la classe et les autres élèves ne peuvent pas progresser. Alors relativise et prends du temps pour toi! Si tout n'est pas écrit (prép de classe ...), mais que tu sais exactement où tu veux les emmener, cela ira...

Propose à tes tuteurs de prendre la classe la prochaine fois qu'ils viendront!! Le premier inspecteur qui était venu me voir avait essayé et s'était cassé le nez!!!

Bon courage

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous tous!

Cet après midi je n'ai pas réussi à bosser, j'étais trop affecté par la mauvaise matinée que j'ai passé avec eux. Ma journée est prête pour la viisite de demain mais les preps ce n'est pas un problème mon problème c'est vraiment l'autorité et pour mes tuteurs la gestion de classe est limite la seule chose qui les intéresse. Je pense qu'ils essayent de me déstabiliser et ça marche. Je n'ose plus demander quoi que ce soit à mes tuteurs de peur de leur réaction et de peur de pleurer devant eux alors leur demander de prendre la classe c'est délicat. Visiblement, ils ne veulent pas m'aider...Le directeur de mon école est clairement de leur côté (ils se connaissent bien) et les autres collègues je ne les voient peu, ils partent en même temps que les élèves le soir et ne restent pas le midi alors oui il y a les récré mais cela ne laisse pas beaucoup de temps...

J'aurais bien aimé travailler avec quelqu'un comme toi Nadikaah, ma titulaire est assez distante avec moi, elle me laisse me débrouiller, je sais juste qu'avec elle tout roule. Les règles de vie que j'ai affiché dans la classe ce sont les miennes, ce tableau des responsabilités aussi, en fait elle ne s'implique pas beaucoup dans la classe, même pour faire es bulletins du 1er trimestre, nous avons tout fait par mail (pas facile quand on débute de savoir quoi y mettre et comment formuler les appréciations..) bon je ne peux pas l'obliger non plus...

Donc c'est sûr l'équipe n'est pas super et peu soudée mise à part une collègue mais que je vois peu. Ah oui et le directeur a osé dire que je n'étais pas du tout intégrée à l'équipe à mes tuteurs parce que je ne lui parle pas plus de ça (sauf si nécessaire) mais bon après ce qu'il dit sur moi...

Donc j'ai vraiment l'impression d'avoir tout le monde contre moi, et je n'en peux plus de cette situation. Au début j'étais contente car l'école est à 10 min de chez moi mais finalement je pense qu'il vaut mieux être un peu plus loin et avoir un peu de soutien.

Pour les punitions, moi je préviens, 3 avertissements (le système des croix que tout le monde connait) mais ça ne marche pas, le baromètre du silence non plus qui au passage est resté ans le rouge toute la matinée aujourd'hui donc oui je devrais pour sévir prendre directement le cahier de liaison sans avertissement mais à ça en fera un paquet! Ce qui me fait mal au cœur c'est aussi pour les enfants sages qui attrapent mal à la tête à cause du bruit permanent c'est triste...Ils ne peuvent pas apprendre correctement dans ces conditions.

Petite question, avez-vous des idées de punitions autre que des lignes à copier qui marchent plutôt bien? (car mon directeur a su par les parents je pense que j'en donnais et il a tout raconté aux tuteurs qui m'ont bien rabaissé...). Et oui pas possible de se confier au directeur comme il rapporte tout...Donc j'ai arrêté.

Donnez-vous plutôt des punitions à faire à la maison ou en classe? la privation d'une partie de la récré j'ai déjà testé mais pas facile à exécuter quand on est de service...Je n'ai plus d'idées et j'ai très très peur pour demain. Et il y a des choses que je ne peux pas faire devant mes tuteurs (envoyer un élève dans une autre classe par exemple, c'est mal vu.

En plus je crie beaucoup, ça me fatigue énormément mais je ne parvient pas à faire autrement  pour ramener globalement le calme mais 5 min plus tard c'est reparti. J'arrive à en détester mon métier, à faire des cauchemars, à avoir mal partout, à avoir peur d'être licenciée d'un jour à l'autre car c'est déjà remonté jusqu'à l'inspection que ça n'allait pas dans ma classe. Moi qui pensais qu'une fois le concours en poche, on était tranquille mais en fait le concours est tellement simple comparé à ce qui nous attend après.

Bon, je vais essayer de dormir un peu pour essayer d'être le plus en forme possible pour demain (même si ce n'est pas gagné).

Merci à vous, ça fait tellement de bien de parler de ce qu'on a sur le cœur.

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Demande conseil aux CPéda. Ils sont là pour ça.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon courage pour ta visite, prend du recul autant que tu peux, surtout ne te rend pas malade pour ça ! 

L'an dernier en T1, je n'avais pas hésité à rentrer dans le lard d'une CPC arrogante et méprisante qui avait critiqué la moindre broutille de ma séance quand elle était venue me visiter (eh oui, on est encore visités en T1) . Elle a été surprise mais finalement, cette confrontation un peu "musclée" a été très bénéfique : elle s'est remise en question et nos rapports sont ensuite devenus très cordiaux. Comme quoi ...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Maethina a dit :

L'an dernier en T1, je n'avais pas hésité à rentrer dans le lard d'une CPC arrogante et méprisante qui avait critiqué la moindre broutille de ma séance quand elle était venue me visiter (eh oui, on est encore visités en T1) . Elle a été surprise mais finalement, cette confrontation un peu "musclée" a été très bénéfique : elle s'est remise en question et nos rapports sont ensuite devenus très cordiaux. Comme quoi ...

pour le coup, c'est plus "simple " à faire quand on est T1 que PES. Elle ne va pas rentrer dans le lard des gens qui décident ou pas de la titulariser ..

 

Bon courage !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis PES cette année également et je suis bien triste de te lire. Nos tuteurs sont censés nous guider dans ce nouveau métier or nous voyons leurs visites comme des inspections. On se met en tête de montrer que tout va bien dans la classe en présentant des séances qui ont déjà marché et c'est bien dommage ! 

Tu es as parlé à l'ESPE ? Tu n'as pas un prof de SDE ou des collègues stagiaires qui pourraient te donner deux ou trois moyens de baisser le niveau sonore de ta classe ? Es-tu placée en vigilance ? Je ne sais pas comment ça fonctionne dans ton académie mais chez moi il y a de nombreux stagiaires qui ont refait une année de stage et pour qui ça se passe bien mieux maintenant.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Nausicaa21 a dit :

 la privation d'une partie de la récré j'ai déjà testé mais pas facile à exécuter quand on est de service...

Il y a beaucoup de chose, beaucoup de souffrance dans ton témoignage...Je suis PES aussi, je galère mais ma PEMF est Top, alors ça va de mieux en mieux...

Pour la privation d'une partie de la récré quand on est de service : dans notre école un titulaire faisait un truc que je lui ai piqué...C'est bête, mais on met les punis alignés (2m d'écart) contre le mur...Tu as l'oeil dessus et tu surveilles en même temps. Je ne sais pas si ça peut t'aider.

Mon binôme est PES en renouvellement car ça s'est très mal passé l'année dernière, il a été arrêté/burn-out/cata, et cette année, oui il galère aussi avec la classe (mais moins que moi) et avec son nouveau tuteur (et autres visiteurs en tout genre) ça se passe beaucoup beaucoup mieux...Donc respire, fais un break, fais toi arrêter si besoin...ta santé est plus importante qu'un "métier"

J'espère que ta visite s'est bien passée ce matin...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Oui je parle de mes soucis à mes collègues de l'école et de l'ESPE mais j'ai l'impression qu'il n'y a pas de recette miracle, j'essaye des choses qu'ils me proposent et qui n'aboutissent pas dans ma classe. Le problème c'est que les trois gamins insolents ne le sont qu'avec moi c'est triste, peu être que je ne sais pas les prendre, peut être que c'est ma personnalité (je suis de nature anxieuse, j'ai peu confiance en moi à la base et je ne suis pas de nature à m'imposer donc j'essaye de le faire mais c'est dur et j'en souffre c'est peu être là le problème...

Ma visite de ce matin ne sait pas bien passé du tout d'ailleurs, pire que la dernière, il faut dire qu'avec la nuit que j'ai passé et ma grosse dépression de la veille....

Alors les reproches, comme d'habitude la gestion de classe et nouveauté pas assez de fiches de préps (alors que je passe mes week end à en faire!). Pour elle je ne travaille pas assez, c'est sur qu'entre les dossiers à rendre pour le M2, le mémoire, les oraux et partiels en tout genre, il faudrait y passer la nuit aussi! Je passe littéralement ma vie à bosser en plus, très décourageant! Ma tutrice s'est permise d'intervenir à deux reprises en plein milieu de mes deux séances de maths et français devant les gamins en me coupant la parole pour faire quelques modifs de quoi bien me déstabiliser! Comment avoir de l'autorité après ça? Je viens de perdre toute crédibilité! D'ailleurs, lors de la visite, elle n'a pas regardé un seul cahier d'élève! Mes tuteurs ne n'aident pas et me rabaissent sans arrêt alors que je fais le maximum. Autre chose, le directeur de mon école m'a proposé une piste pour m'aider à mieux cadrer les enfants (un exo supplémentaire à l'oral sur une notion déjà travaillée à faire à la maison), ma tutrice était contre, elle en a parlé au directeur qui lui a dit qu'il n'avait jamais dit ça donc maintenant je passe pour une menteuse, horrible! J'ai donc trois personnes sur mon dos qui ne font vraiment rien pour m'encourager et qui m'enfonce constamment. Le directeur n'arrête pas de dire des choses derrière mon dos à mes tuteurs sans jamais venir me voir pour m'en parler. Autant dire qu'après tout ça, je ne peux plus le voir!

Bref, j'ai encore très mal vécu cette journée, l'après midi après tout ça j'ai perdu pied et j'ai eu encore plus de mal à les tenir. En plus, je culpabilise énormément pour les élèves sages qui subissent cette ambiance de classe... Mon corps et mon esprit ont du mal à suivre, j'ai maintenant du mal à me concentrer sur mon travail.

En plus ce soir je viens de perdre ma chatte que j'avais depuis mes 10 ans et cela n'arrange rien à ma santé mentale. Je pleure constamment, c'est l'horreur, j'ai l'impression que tout s'écroule autour de moi, tout arrive en même temps....

Merci à vous tous PES et titulaires de me lire, cela me fait tellement de bien de parler.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu devrais aller voir un médecin et faire une pause... 

et cette tutrice, que dire... terrible et sans bienveillance. C'est n'importe quoi ce qu'elle fait et te dit. 

Enfin bon là je pense que le plus important et de te recentrer sur toi et de prendre soin de toi. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nausicaa, j'ai de la peine en te lisant. Tu ne peux pas continuer comme ça : il faut que tu penses à ta santé. Va voir ton médecin et fais toi arrêter le temps nécessaire pour aller mieux. Aucun métier au monde ne mérite qu'on y laisse sa peau. Prends soin de toi .

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.