Jump to content

Grêve du 24 janvier


del140330

Grêve du 24 janvier  

395 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

on nous en demande toujours plus (informatique, BCD, 4h de sport, soutien, assistanat social, les parents qui se permettent de nous critiquer à longueur de temps, postes supprimés, rased en extinction...)

Tu as oublié les équipes éducatives, les PPRE, les PPS, les PPMS, les PAI, les PIPS, la journée de solidarité :noellaugh: :noellaugh:

Et j'en oublie sans doute encore !

Non, pas les PPMS...

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 159
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • del140330

    10

  • JeanLatreck

    10

  • Caroline13

    8

  • Namas

    7

Il y a deux ans, le GDID avait proposé quelque chose que j'ai trouvé très intéressant.

Au lieu de faire grève une journée, ce qui ne gêne pas grand monde et surtout pas le gouvernement, pourquoi ne pas travailler mais verser le 1/30ème qu'on était prêt à sacrifier pour la journée de grève à une association humanitaire ? 75% de ce don est déductible des impôts, donc au final on ne perd que 25% de notre journée, par contre le gouvernement doit faire des déductions d'impôts d'autant plus importantes que beaucoup de gens feront cette action. En plus, c'est bien pour les associations humanitaires... que dire et faire de mieux ?

Link to comment
Share on other sites

En grève aussi , qd à mon Ien si il décide m'inspecter ce jour là ben il ne me trouvera pas :noellaugh:

Tout à fait, nanméo! :noellaugh:

Link to comment
Share on other sites

Il y a deux ans, le GDID avait proposé quelque chose que j'ai trouvé très intéressant.

Au lieu de faire grève une journée, ce qui ne gêne pas grand monde et surtout pas le gouvernement, pourquoi ne pas travailler mais verser le 1/30ème qu'on était prêt à sacrifier pour la journée de grève à une association humanitaire ? 75% de ce don est déductible des impôts, donc au final on ne perd que 25% de notre journée, par contre le gouvernement doit faire des déductions d'impôts d'autant plus importantes que beaucoup de gens feront cette action. En plus, c'est bien pour les associations humanitaires... que dire et faire de mieux ?

J'adore l'idée. Pourquoi ne pas la diffuser massivement, de temps en temps ça peut fare un "choc" et faire avancer.

Link to comment
Share on other sites

je sais pas encore, sur le principe je la ferai bien,mais je voudrais vraiment que ce soit une grève uniquement de l'éducation nationale, la fonction publique n'a pas forcément que des revendications communes, je pense à ce qui va se passer pour les samedis matin et les effectifs par classe. Ca me gêne d'être mélangée

Je suis d'accord avec toi. J'étais un peu déçue à l'issue de la grève en novembre, car il n'en est pas ressorti grand chose pour l'Education Nationale. J'ai l'impression d'avoir fait grève pour les cheminots... Et où sont passées nos revendications?

Link to comment
Share on other sites

J'aimerais faire grève mais cette semaine là, je suis en formation...Ca m'embête un peu.

Link to comment
Share on other sites

Au lieu de faire grève une journée, ce qui ne gêne pas grand monde et surtout pas le gouvernement, pourquoi ne pas travailler mais verser le 1/30ème qu'on était prêt à sacrifier pour la journée de grève à une association humanitaire ?

Avancer cela, c'est penser que notre travail ne "vaut" rien puisque travailler ou pas reviendrait au même ! Autrement dit, qu'on serait payé à ne rien faire !

De plus, on ne "sacrifie" pas 1/30: ce 1/30 (qui est très important pour la plupart d'entre nous, cela il faut le dire et le reconnaître, mais ce n'est pas l'objet ici de ce que je veux dire) qu'on ne nous paie pas est une conséquence logique du fait que nous soyons en grève et qu'on ne travaille pas ce jour-là.

Tout cela pour dire que cette action, bien sympathique au demeurant, n'a rien à voir avec une grève. En fait, on travaille en perdant 25% de son salaire...

Link to comment
Share on other sites

Au lieu de faire grève une journée, ce qui ne gêne pas grand monde et surtout pas le gouvernement, pourquoi ne pas travailler mais verser le 1/30ème qu'on était prêt à sacrifier pour la journée de grève à une association humanitaire ?

Avancer cela, c'est penser que notre travail ne "vaut" rien puisque travailler ou pas reviendrait au même ! Autrement dit, qu'on serait payé à ne rien faire !

De plus, on ne "sacrifie" pas 1/30: ce 1/30 (qui est très important pour la plupart d'entre nous, cela il faut le dire et le reconnaître, mais ce n'est pas l'objet ici de ce que je veux dire) qu'on ne nous paie pas est une conséquence logique du fait que nous soyons en grève et qu'on ne travaille pas ce jour-là.

Tout cela pour dire que cette action, bien sympathique au demeurant, n'a rien à voir avec une grève. En fait, on travaille en perdant 25% de son salaire...

D'accord avec toi.

Link to comment
Share on other sites

je sais pas encore, sur le principe je la ferai bien,mais je voudrais vraiment que ce soit une grève uniquement de l'éducation nationale, la fonction publique n'a pas forcément que des revendications communes, je pense à ce qui va se passer pour les samedis matin et les effectifs par classe. Ca me gêne d'être mélangée

Je suis d'accord avec toi. J'étais un peu déçue à l'issue de la grève en novembre, car il n'en est pas ressorti grand chose pour l'Education Nationale. J'ai l'impression d'avoir fait grève pour les cheminots... Et où sont passées nos revendications?

moi, ça me dérange pas du tout, au contraire, de faire grève pour les cheminots; ce qui est acquis/non perdus par les uns, est plus facile à conserver pour les autres d'une part et d'autre revendiquer un service public de qualité avec tout ce que ça comporte, ça concerne pas seulement l'EN, à mon avis.

Link to comment
Share on other sites

J'ai effectué une journée de grève en novembre, résultat: 30 secondes dans les médias TV, pas d'augmentation du point d'indice, des ministres arrogants qui prétendent que nous gagnons en moyenne 4000 euros par mois..! Et voilà...les cheminots eux, nous ont encore volé la "vedette"!

Je ne ferai donc pas grève en janvier, cela ne servira à rien. Mon pouvoir d'achat a baissé de maniere significative (-35% de l'ISSR quand le prix de l'essence atteint des sommets!) et la majotité des collègues trouvent ça normal. Merci la solidarité. Quand on sera décidé à taper fort, pas seulemet sur une journée, à faire connaître nos revendications de manieres claires, audibles en s'inspirant pourquoi pas de la stratégie propagandiste de Sarko, là je descendrai dans la rue. Mais une grève d'une journée ça sert à rien on l'a bien vu en novembre.

C'est con à dire mais faut faire c... les gens pour obtenir des choses dans ce pays.

Je suis tout à fait d'accord avec ça. Une journée ça ne sert ABSOLUMENT à rien. Surtout si on ne tente pas d'amener les parents avec nous. Je ne ferai pas grève car je n'en vois pas l'intérêt. Mais si un jour on décide tous ensemble de ne plus travailler pendant une semaine et de vraiment taper du point avec revendications et mobilisation totale et complète alors là je serai du rendez-vous. :noelwink:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...