Jump to content
Sign in to follow this  
morphee94

Zil et aide personnalisée

Recommended Posts

morphee94

Bonjour,

Je suis Zil sur Paris.

Est-il vrai que sans renseignements sur l'organisation de l'aide personnalisée, un zil peut ne faire soutien qu'à partir du second jour de remplacement?

Cela me parait logique, car pour une journée et sans renseignement sur "qui on prend" et "qu'est ce qu'on fait", je ne vois pas l'intérêt de l'ap....mais comme je n'en suis pas sûre... :)

Merci de vos réponses!

Share this post


Link to post
Share on other sites
del20160925
Bonjour,

Je suis Zil sur Paris.

Est-il vrai que sans renseignements sur l'organisation de l'aide personnalisée, un zil peut ne faire soutien qu'à partir du second jour de remplacement?

Cela me parait logique, car pour une journée et sans renseignement sur "qui on prend" et "qu'est ce qu'on fait", je ne vois pas l'intérêt de l'ap....mais comme je n'en suis pas sûre... :)

Merci de vos réponses!

En théorie, oui!! le problème c'est que ce n'est pas toujours facile de prévenir les parents que tu ne les prends pas en soutien et que cela peut poser des problèmes .( sauf si c'est le midi et que l'enfant mange à la cantine par ex ou que c'est le soir et qu'il reste à l'étude) le mieux est d'appeler les parents directement et voir

Share this post


Link to post
Share on other sites
miloux

Mais vous pensez que dans ce cas on va réussir à faire nos 60h sur l'année ? ça me parait un peu utopique...

Share this post


Link to post
Share on other sites
kassio

Il est sensé y avoir des documents dans la classe qui disent quels enfants sont concernés et pour quel(s) domaine(s).

Personnellement, je pense qu'il y a toujours quelque chose que l'on peut improviser pour les élèves en difficulté, ne serait-ce que reprendre une notion vue la journée en classe, et non (ou partiellement) comprise...

Après il me semble aussi que prévenir les parents le jour même, c'est assez délicat et on risque de toute facon de se retrouver avec (au moins) un enfant que les parents n'ont pas pu être prevenus ou qui n'ont pu venir le chercher, alors tant qu'à faire... autant garder tout le monde ^^

Et d'autant plus si on veut parvenir à nos 60 heures ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
del20160925
Il est sensé y avoir des documents dans la classe qui disent quels enfants sont concernés et pour quel(s) domaine(s).

Personnellement, je pense qu'il y a toujours quelque chose que l'on peut improviser pour les élèves en difficulté, ne serait-ce que reprendre une notion vue la journée en classe, et non (ou partiellement) comprise...

Après il me semble aussi que prévenir les parents le jour même, c'est assez délicat et on risque de toute facon de se retrouver avec (au moins) un enfant que les parents n'ont pas pu être prevenus ou qui n'ont pu venir le chercher, alors tant qu'à faire... autant garder tout le monde ^^

Et d'autant plus si on veut parvenir à nos 60 heures ;)

dans la mesure du possible oui mais nous ne sommes pas corvéables à merci! ça m'est arrivée d'avoir pris rendez-vous le matin même chez le médecin à l'heure du déjeuner pour ma fille qui était malade , j'ai décommandé le soutien le matin par téléphone,( les parents paraissaient ravis!); mon rendez-vous gynécologique étant pris 3 mois à l'avance, j'ai du aussi annuler le soutien un soir( mais les enfants ont été prévenus plusieurs jours avant car j'étais sur l'école depuis un moment)

Sinon effectivement je ne refuse pas de la faire , quitte à faire plus de 2 heures par semaine!

Share this post


Link to post
Share on other sites
kassio

ca me parait normal, tout comme ca peut arriver aussi aux titulaires des classes ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Deirdre

En tant que Zil tu fais le soutien dans la mesure du possible.

La seule obligation c'est de faire les 60 heures dans l'année.

Moi j'ai commencé les soutiens avant les vacances de noël, il y a fort à parier que si le rythme reste soutenu, en juin si je tombe dans une école où le soutien est prévu jusqu'à fin juin, ils le feront sans moi car j'aurai fini mes 60h.

Pour ce qui est du premier jour c'est vrai que j'ai tendance à ne pas le faire car pendant la pause repas il faut déjà que je trouve un endroit pour manger et que je prépare pour l'aprem.

Share this post


Link to post
Share on other sites
madamasatourmonte
En tant que Zil tu fais le soutien dans la mesure du possible.

La seule obligation c'est de faire les 60 heures dans l'année.

Moi j'ai commencé les soutiens avant les vacances de noël, il y a fort à parier que si le rythme reste soutenu, en juin si je tombe dans une école où le soutien est prévu jusqu'à fin juin, ils le feront sans moi car j'aurai fini mes 60h.

Pour ce qui est du premier jour c'est vrai que j'ai tendance à ne pas le faire car pendant la pause repas il faut déjà que je trouve un endroit pour manger et que je prépare pour l'aprem.

Est-ce que ça signifie qu'on peut refuser le soutien, en prévenant le jour même, est-ce qu'il y a un texte précis là dessus? je pense au cas de figure où on est dans une école le matin et un autre l'après midi, et où on se retrouve avec deux créneaux d'aide personnalisée sur la même journée?

Et dans l'école de rattachement, hors remplacement? on fait des heures de présence? on seconde les collègues sachant qu'on est là en pointillé?

merci de m'éclairer je ne maitrise pas bien la question.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Deirdre

Je te cite un extrait de la brochure publiée par un syndicat à l'attention des Zil et brigades (TM = Titulaires mobiles).

La question qui précède porte sur le fait qu'un collègue malade n'est pas remplacé.

Question SNUipp:

Même question, mais le collègue est remplacé et le TM qui vient d'arriver ne peut assurer l'aide personnalisée à l'horaire prévu (ex: après 16h30 alors que le TM a lui-même une contrainte personnelle ce jour là)

Réponse de l'IA : même réponse que précédemment, si la famille n'a pu être prévenue à temps, c'est un autre enseignant de l'école qui prendra les élèves en charge.

Share this post


Link to post
Share on other sites
madamasatourmonte
Je te cite un extrait de la brochure publiée par un syndicat à l'attention des Zil et brigades (TM = Titulaires mobiles).

La question qui précède porte sur le fait qu'un collègue malade n'est pas remplacé.

Question SNUipp:

Même question, mais le collègue est remplacé et le TM qui vient d'arriver ne peut assurer l'aide personnalisée à l'horaire prévu (ex: après 16h30 alors que le TM a lui-même une contrainte personnelle ce jour là)

Réponse de l'IA : même réponse que précédemment, si la famille n'a pu être prévenue à temps, c'est un autre enseignant de l'école qui prendra les élèves en charge.

Merci beaucoup, je ne sais pas s'il existe un texte légiférant tout ça, comme ça s'est fait un peu vite... Le soutien du soir me pose problème par rapport aux horaires de nounou et comme mon école de rattachement le fait le matin, je trouve que ce serait un peu dur de me demander les deux sur la même journée sans que j'aie eu le temps de prévoir une solution de secours pour le soir. (C'est différent si je le sais d'avance).

Share this post


Link to post
Share on other sites
urgence31

Bonjour,

Quand je suis allée en début d'année à l'inspection de ma circo pour savoir qu'est ce que s'etait ZIL ? Comment j'allais être prévenue ( car pas de portable si si ça existe) et diverses questions. LA première chose que m'a dite la secretaire en présence des conseillers pedagogiques: c'est que je n'avais pas à faire l'aide perso .

Donc moi je ne le fais pas. En plus il est vrai que je remplace des maitres formateurs qui ne sont pas tenus de faire l'aide perso. Là dessus rajoutez le fait que je fais quasiment que des demis journées de remplacement, je fais où l'aide perso. Et si l'aide perso est le matin avant les horaires je fais comment pour le savoir surtout quand sur ma circo j'ai des écoles qui commencent à 9h et d'autres à 8h30.

Share this post


Link to post
Share on other sites
madamasatourmonte

Moi je le fais dès que j'ai pu être prévenue à temps.

Mais quand l'instit absent n'a rien laissé et qu'on ne sait ni quels enfants (leurs avis divergent) ni quel travail... qu'on ne connait pas les enfants, ni leurs besoins ni qui est déjà venu, et qu'on doit décider qui devra venir les jours suivants, là on se sent un peu dans la pataugeoire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
talya

up, je cherche moi aussi un texte sur cette non obligation de faire le soutien le premier jour (tout comme le piscine ou autre sortie par exemple, même si là il s'agit de sécurité)

Existe t-il vraiment ?? (rien trouvé sur internet....)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ptittete

up, je cherche moi aussi un texte sur cette non obligation de faire le soutien le premier jour (tout comme le piscine ou autre sortie par exemple, même si là il s'agit de sécurité)

Existe t-il vraiment ?? (rien trouvé sur internet....)

Il y a différents sons de cloche: Lors des formations à l'iufm ou lors des animations pédagogiques, certains formateurs nous ont dit qu'on devait faire l'aide perso dès le 1er jour de remplacement et d'autres nous ont dit qu'on devait le faire à partir du 2ème jour :blink:

Du coup on fait quoi?

Il semble plus logique qu'on fasse l'aide perso à partir du 2ème jour, le temps au moins de se renseigner sur quelle notion travailler et comment la travailler mais en même temps comment atteindre les 60h demandées (ou 54 je crois si on enlève les réunions, enfin à vérifier...) lorsqu'on a presque que des courts remplacements?

Share this post


Link to post
Share on other sites
push

Comment atteindre les 60 heures quand on effectue des remplacements courts? Chaque école organisant le soutien comme elle le souhaite ( 4 fois 30 min, 3 fois 40 min, j'ai même vu 2 fois une heure), il est au contraire assez facile d'en faire plus... Il revient à chacun de compter ses heures et d'arrêter le soutien quand le "quota" est atteint en fin d'année. Enfin bon je suppose qu'au final si on a fait "que" 59h personne n'aura de retenue sur salaire ( je me demande bien qui à l'inspection vérifie le nombre d'heures effectuées, à mon avis personne) et si on en fait plus, il ne faut pas espérer non plus être payé en heures supplémentaires...

Share this post


Link to post
Share on other sites
petitecoccinelle

Bonjour,

Moi je n'effectue que des remplacement "très" courts, c'est à dire à la journée. J'ai eu 2 fois des remplacements d'une semaine où là j'ai fais l'aide perso. Mais sur des remplacements à la journée, je tombe tout le temps sur des jours où il n'y a pas d'aide perso. Pour l'instant je n'en suis qu'à 6h d'aide perso. Comment faire pour faire mes 60h? cela m'inquiète ..

Merci à vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
marsol

Je fais des remplacements courts également et je fais toujours le soutien. Les enseignants laissent toujours les noms des enfants et ce qu'ils travaillent, je me débrouille.

Pour ce qui est du quota, l'année dernière je l'ai dépassé. J'ai eu une classe les deux derniers mois de l'année et je ne me voyais pas leur dire que j'avais dépassé mon quota alors pas de soutien pour les élèves.

L'année dernière on ne m'a pas demandé de comptes ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
petitecoccinelle

ma question n'était pas celle là: comment je fais pour faire du soutien quand je fais un remplacement d'une journée et que le soutien n'est pas programmé ce jour là mais un autre jour?

merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
marsol

Dans ces cas là, tu ne fais pas soutien.

Il y aura des semaines où tu ne feras pas de soutien et des semaines où tu peux faire quatre heures.

Je suis comme toi, je ne fais que de petits remplacements. Tu verras, au cours de l'année ça va se réguler.

Pour ma part, j'en suis à 15 h 50. Je ne me rends pas compte si c'est beaucoup ou pas sachant que je n'en ai pas fait en septembre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ptittete

au cours de l'année ça va se réguler.

Pour ma part, l'an passé je ne suis pas arrivée aux 60h, loin de là... L'an passé on ne m'a demandé de compte mais cette année, sur les feuilles d'indemnités, on doit indiquer les heures d'aide perso effectuées chaque jour et si je n'arrive pas aux 60h, je ne sais pas du tout comment ça va se passer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zarko

Ouais, c'est vraiment galère ces heures de soutien à horaires variables...Dans la mesure où elles sont prévues, ben je les fais, même si c'est vraiment pénible de savoir au dernier moment que tu vas rester une heure de plus le soir ou qu'il faudra manger à toute allure entre midi et 13h30 un petit en cas à l'épicerie du coin (quand il y en a une...) :mad:

Ce qui est bien , c'est quand l'AP alieu le matin et que j'y échappe... :devil_2:

Share this post


Link to post
Share on other sites
marsol

Oui, ce qui est pénible c'est de ne pas pouvoir prévoir. L'instit choisit son heure, ses jours et s'arrange en fonction de.

Il m'est déjà arrivé de déranger mes parents pour qu'ils aillent chercher ma fille à l'école, simplement parce que j'apprenais le matin que je faisais soutien de 16 h 30 à 18 h pas forcément près de chez moi.

L'AP, je n'ai jamais vu dans ma circonscription.

Share this post


Link to post
Share on other sites
kgreg

Je suis Zil depuis cette année. Votre discussion me fait assez halluciner... Dans ma circonscription et même dans tout le département, le soutien se fait à raison de 2 fois par semaine soit 2x1 heures. Les journées varient selon les écoles.

Je fais principalement des remplacements courts, 1 ou 2 jours, des fois une semaine. Je pars du principe que tous les jours je peux être amené à quitter une heure après l'école pour faire le soutien. JE trouve que la question ne se pose même pas. Meme si l'enseignant ne laisse rien, on trouve toujours un truc à faire avec les élèves en difficultés en regardant un peu leur cahier.

Pour le soutien le matin avant l'école, (y en a pas chez moi) c'est sur qu'on peut pas le faire en arrivant de toute façons trop tard mais notre position de remplaçants nous demande quand meme de nous adapter aux horaires.

Nous avons déjà mauvaise réputation en tant que remplaçants, d'avoir un poil dans la main, de pas faire grand chose. Je ne me vois pas faire la fine bouche en refusant de faire le soutien. Surtout quand j'ai pas de remplacements prévus le lendemain et que du coup, j'ai mon temps libre en rentrant chez moi...

Share this post


Link to post
Share on other sites
wako

au cours de l'année ça va se réguler.

Pour ma part, l'an passé je ne suis pas arrivée aux 60h, loin de là... L'an passé on ne m'a demandé de compte mais cette année, sur les feuilles d'indemnités, on doit indiquer les heures d'aide perso effectuées chaque jour et si je n'arrive pas aux 60h, je ne sais pas du tout comment ça va se passer...

Bonjour, notre inspecteur nous a dit en début d'année de ne faire que les 60 h et qu'une fois faites, on ne devait plus en faire même si il y a soutien pendant le remplacement. Mais comme vous, je ne fais que des remplacements courts et pour l'instant je suis bien loin de faire 2 h de moyenne par semaine, étant ZIl, je n'ai pas de fiche d'indemnités à remplir donc on verra ça en fin d'année ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

au cours de l'année ça va se réguler.

Pour ma part, l'an passé je ne suis pas arrivée aux 60h, loin de là... L'an passé on ne m'a demandé de compte mais cette année, sur les feuilles d'indemnités, on doit indiquer les heures d'aide perso effectuées chaque jour et si je n'arrive pas aux 60h, je ne sais pas du tout comment ça va se passer...

Bonjour, notre inspecteur nous a dit en début d'année de ne faire que les 60 h et qu'une fois faites, on ne devait plus en faire même si il y a soutien pendant le remplacement. Mais comme vous, je ne fais que des remplacements courts et pour l'instant je suis bien loin de faire 2 h de moyenne par semaine, étant ZIl, je n'ai pas de fiche d'indemnités à remplir donc on verra ça en fin d'année ....

C'est sûr qu'il y a davantage de "risques" que les remplaçants n'atteignent pas leur quota que l'inverse ...

Donc ton IEN cautionne le fait que tu mettes une école dans la panade et que des élèves n'aient pas de soutien alors qu'ils en ont besoin ... :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zarko

Tu peux aussi avoir le cas de figure où tu te tapes 4h de soutien sur la semaine (si tu changes d'école tous les jours et que le soutien tombe "malheureusement ce jour-là...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
JeanLatreck

au cours de l'année ça va se réguler.

Pour ma part, l'an passé je ne suis pas arrivée aux 60h, loin de là... L'an passé on ne m'a demandé de compte mais cette année, sur les feuilles d'indemnités, on doit indiquer les heures d'aide perso effectuées chaque jour et si je n'arrive pas aux 60h, je ne sais pas du tout comment ça va se passer...

Bonjour, notre inspecteur nous a dit en début d'année de ne faire que les 60 h et qu'une fois faites, on ne devait plus en faire même si il y a soutien pendant le remplacement. Mais comme vous, je ne fais que des remplacements courts et pour l'instant je suis bien loin de faire 2 h de moyenne par semaine, étant ZIl, je n'ai pas de fiche d'indemnités à remplir donc on verra ça en fin d'année ....

C'est sûr qu'il y a davantage de "risques" que les remplaçants n'atteignent pas leur quota que l'inverse ...

Donc ton IEN cautionne le fait que tu mettes une école dans la panade et que des élèves n'aient pas de soutien alors qu'ils en ont besoin ... :blink:

Non, cet IEN demande simplement de respecter les textes.

Prôner l'inverse, c'est demander aux salariés de travailler gratuitement... Il y en a qui peuvent toujours espérer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Je suis d'accord, si on se place du point de vue des collègues remplaçants, mais si l'un d'eux, ayant fait son quota, est envoyé dans une classe unique où il y a une heure de soutien, s'il ne la fait pas, il met l'école dans l'embarras. Que lui conseilles-tu de faire ?

Cela dit : 60 heures de soutien, ça représente 30 semaines avec 4x1/2 heure ou 2x1 heure sur les 36 que compte l'année. Il me semble qu'il est difficile pour un remplaçant de dépasser son quota.

Share this post


Link to post
Share on other sites
JeanLatreck

Je suis d'accord, si on se place du point de vue des collègues remplaçants, mais si l'un d'eux, ayant fait son quota, est envoyé dans une classe unique où il y a une heure de soutien, s'il ne la fait pas, il met l'école dans l'embarras. Que lui conseilles-tu de faire ?

Ce n'est pas aux enseignants de pallier les incohérences du système en trouvant des solutions aux difficultés qu'ils n'ont pas créées!

Share this post


Link to post
Share on other sites
ptitdragon

Je suis d'accord, si on se place du point de vue des collègues remplaçants, mais si l'un d'eux, ayant fait son quota, est envoyé dans une classe unique où il y a une heure de soutien, s'il ne la fait pas, il met l'école dans l'embarras. Que lui conseilles-tu de faire ?

Cela dit : 60 heures de soutien, ça représente 30 semaines avec 4x1/2 heure ou 2x1 heure sur les 36 que compte l'année. Il me semble qu'il est difficile pour un remplaçant de dépasser son quota.

Bien sûr que si : quand tu changes d'école plusieurs fois dans la semaine tu peux très bien te retrouver à faire plus de 2h d'AP sur une semaine (j'ai plusieurs fois fait 3h ou 3h30...) donc tu peux atteindre 60h avant la fin de l'année. Moi j'en suis déjà à 31h effectuées. A 60h, j'arrêterai, je ne vois pas pourquoi je ferais du bénévolat...

Jusqu'à présent j'ai toujours effectué l'AP alors que je suis souvent prévenue le matin même, j'essaie toujours d'être arrangeante (bien que j'ai une affection longue durée qui m'oblige à des examens hebdomadaires à plus d'une heure de route, que je galère déjà pour les caser en dehors du temps scolaire, donc ne pas savoir à qelle heure je vais finir me complique vraiment la vie ) mais je ne ferai pas plus que les 60h prévues et je ne suis pas certaine du tout que les enseignants non remplaçants le feraient donc pourquoi les remplaçants devraient-ils le faire ?

J'essaie de faire au mieux pour les enfants mais il faut fixer quelques limites.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...