Jump to content

Des élèves d'élémentaire qui frappent (régulièrement) leur instit.


Des élèves qui frappent régulièrement leur enseignant...  

182 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

et les parents ils réagissent comment ?

- "C'est l'école qui est méchante avec le fiston" (il est signalé depuis la PS, tous les ans, et tous les ans, selon eux, il a eu la malchance de tomber sur une vilaine maitresse qui le rendait malheureux)

- "La maitresse en rajoute, le petit chéri n'est pas du tout comme ça."

- "les autres enfants aussi sont vilains avec lui, alors il se défend."

...

Quand même cette année, ils ont accepté l'idée d'un possible handicap, donc il est pris en charge au CMP depuis quelques mois et aura une AVS à mi temps l'an prochain.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 58
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • Didou75

    13

  • Charivari

    12

  • dhaiphi

    8

  • ipsylonn

    3

Oui, j'en ai un comme ça. :cry:

J'en ai parlé assez longtemps sur un autre post. Pour faire court, il vit une situation familiale très compliquée, est suivi au CMPEA 2 fois par semaine, par la psy scolaire depuis la maternelle, est sous médicaments, et, accessoirement, est ingérable en classe et très violent avec les autres. Physiquement et verbalement.

Je m'estime heureuse, il ne m'a pas encore frappé ni insulté directement, s'est contenté de me lancer des objets (trousse, cahiers, stylos...) et de me sortir des phrases du type "Vous êtes vraiment conne!" "Dégagez, vous me cassez les cou...". Autant dire qu'il y a de l'ambiance en classe! :D

J'édite, j'avais lu trop rapidement le titre du post et j'ai voté oui. Bravo la maitresse qui ne lit pas correctement la consigne! :blush:

Il ne frappe pas encore les instits, "seulement" les élèves :glare: .

Link to comment
Share on other sites

En trente-cinq ans de carrière, j'ai été confrontée à ce cas avec deux élèves. Le premier a fini par avoir une place en ITEP, sur demande des parents, après qu'il a menacé d'une pierre son instit' et ses camarades de classe. Le second est celui-ci (frère du premier), je suis bien décidée à rameuter le ban et l'arrière-ban si toutefois ces phénomènes de violence empiraient.

Le nôtre a plusieurs fois lancé des cailloux sur ses camarades (sans les atteindre, ou avec des petits cailloux), et a lancé une vraie pierre sur la fameuse maitresse, sous mes yeux (j'étais de service et il ne voulait pas revenir en classe après la récré. Il l'a manquée, et j'ai pu arrêter son geste alors qu'il avait la deuxième pierre dans la main)

Link to comment
Share on other sites

Pour ceux qui votent oui : que faites-vous ? Ou qu'avez-vous fait si l'élève est parti ...

Link to comment
Share on other sites

Dans mon cas, on a enchainé les réunions avec la psychologue scolaire, les parents, avec le personnel du CMPEA qui s'occupe de lui, les équipes éducatives... en vain ou presque.

J'ai juste obtenu qu'il soit suivi par le psy du CMPEA une demi-journée de plus par semaine (en fait une heure, mais à cause du trajet ça prend l'après-midi). Et, quand j'ai pété un plomb devant mes élèves, ma collègue s'est enfin rendue compte de la situation et a accepté de le prendre 2 après-midi par semaine. Ce qui fait que je ne l'ai plus que le matin.

Quand le CMPEA a enfin conseillé de l'orienter en ITEP au mois de mai (au début, ils étaient contre), c'était trop tard pour la rentré prochaine. Donc je plains le ou la collègue qui prendra ma classe l'an prochain...

Link to comment
Share on other sites

Désolée, je croyais que les CAT c'était national, mais ça semble de chez nous...

C'est une classe d'accueil temporaire (ce sont les classes relais du collège). Il y a au maximum 5 élèves, avec 3 adultes (un PE, un éducateur, et un ATSEM). C'est vraiment pour ce genre d'élève, moi j'en ai envoyé dès la grande section. Il y reste 7 semaines, renouvelable une fois. Tout est fait pour que les parents acceptent, l'enfant est cherché et ramené en taxi à l'école où est la CAT. L'enseignant tente de lui apprendre quelque chose pour qu'il puisse réintégrer sa classe. Il est épaulé par un éducateur et un ATSEM. Les parents doivent participer au projet. Même si ce n'est pas LA solution, c'est bien, parce que l'enseignant de la classe peut respirer deux périodes de l'année. Il arrive aussi que ça marche bien, et que l'enfant soit réintégré dans sa classe ordinaire dans un meilleur état qu'avant. ça dépend de tant de choses...

Link to comment
Share on other sites

Désolée, je croyais que les CAT c'était national, mais ça semble de chez nous...

C'est une classe d'accueil temporaire (ce sont les classes relais du collège). Il y a au maximum 5 élèves, avec 3 adultes (un PE, un éducateur, et un ATSEM). C'est vraiment pour ce genre d'élève, moi j'en ai envoyé dès la grande section. Il y reste 7 semaines, renouvelable une fois. Tout est fait pour que les parents acceptent, l'enfant est cherché et ramené en taxi à l'école où est la CAT. L'enseignant tente de lui apprendre quelque chose pour qu'il puisse réintégrer sa classe. Il est épaulé par un éducateur et un ATSEM. Les parents doivent participer au projet. Même si ce n'est pas LA solution, c'est bien, parce que l'enseignant de la classe peut respirer deux périodes de l'année. Il arrive aussi que ça marche bien, et que l'enfant soit réintégré dans sa classe ordinaire dans un meilleur état qu'avant. ça dépend de tant de choses...

C'est pas mal ce truc : tu es d'où ?

Link to comment
Share on other sites

Mulhouse. Je viens de chercher sur Internet, et effectivement, je ne le trouve pas. Peut-être est-ce local ?

Link to comment
Share on other sites

C'est dès la PS qu'il fallait le signaler, à un camsp ou cmpp, et le faire suivre.

Dans ces cas là, est-ce que la psychologue scolaire et le responsable d'établissement ont la possibilité d'obliger les parents à faire suivre leur enfant ? avant de saisir un juge pour obliger les parents.

Il y a un danger pour les autres enfants aussi.

Link to comment
Share on other sites

Pour ceux qui votent oui : que faites-vous ? Ou qu'avez-vous fait si l'élève est parti ...

Dans mon école, il y en a un en CM1. Normalement il devrait aller en ITEP l'an prochain. En attendant, la maîtresse gère assez bien, d'ailleurs les problèmes ont plus lieu en récré qu'en classe. Mais quand il y a besoin, on le "passe de classe en classe", pour que ce ne soit pas toujours les mêmes (élèves et instit) qui soient perturbés. Et on a la chance d'avoir des PE hommes qui peuvent le maintenir physiquement quand c'est nécessaire cry.gif

Link to comment
Share on other sites

Il a été signalé dès la PS, mais il ne peut en aucun cas être pris en charge si les parents ne sont pas moteurs, et les parents n'étaient pas moteurs.

Link to comment
Share on other sites

Il ne peut pas être signalé à une assistante sociale ? qui pourrait peut être mettre la pression sur les parents ou faire un signalement car l'enfant a besoin d'avoir un suivi.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...