Jump to content
Thursday

Trop de bruit pendant les ateliers

Recommended Posts

Thursday

Bonjour,

J'ai une classe de 28 GS et je n'arrive pas pour le moment à les faire travailler dans le calme (enfin je ne demande pas le silence total non plus mais un calme relatif). Pour l'instant je donne du travail individuel, graphismes, coloriages, etc. peu de manipulation ou de travail avec échanges car pour le moment c'est impossible...

Je ne sais plus trop quoi faire. On m'a conseillée d'avoir un petit instrument de musique type clochette pour les rappeler à l'ordre et ça ne fonctionne pas... On a reparlé les règles ensemble. Alors ils savent bien tous qu'en classe on ne doit pas crier, on ne doit pas parler trop fort car sinon ça empêche de travailler... Je fais des petits jeux, du type faire circuler une phrase dans le groupe en chuchotant, pour qu'ils apprennent à chuchoter et parler moins fort. Je les préviens bien avant d'aller en atelier qu'ils n'ont pas besoin de parler entre eux pour faire ce travail, qu'ils peuvent juste chuchoter.... J'arrête plusieurs fois les ateliers, pour qu'ils se calment, mais pour retrouver le silence il me faut déjà un bon moment. Et ensuite, quand je leur dis de se remettre à travailler tranquillement, deux minutes après c'est reparti. Si je je veux me consacrer à un groupe, pour les aider, je ne peux pas parler normalement, je suis obligée de hausser la voix pour qu'ils m'entendent alors qu'ils sont juste à côté... Enfin pour l'instant j'ai l'impression de ne faire que de la discipline, que de crier. Je ne peux pas prendre un groupe avec moi, car les autres font trop de bruit...

Share this post


Link to post
Share on other sites
sog27

Je n'ai pas pu m'empêcher de regarder ton parcours dans ta signature... Tu as été en primaire auparavant, et malheureusement, il va falloir te faire une raison : la maternelle, c'est forcément plus sonore ! :wink:

Bon, cela ne fait pas avancer ton problème, mais c'est aussi un état de fait qu'il faut intégrer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thursday

Je comprends bien que le niveau sonore ne peut pas être le même. Je demande le calme, c'est- a dire qu'ils ne se mettent pas à crier pendant les ateliers par exemple. Surtout quand ce sont des activités type graphisme, etc. Pendant l'accueil du matin par exemple, le bruit ne me gêne pas, mais pendant les ateliers de travail je pense qu'il faut quand même un calme relatif, à la fois pour la maîtresse qui n'aura plus de voix dans une semaine, et pour les enfants qui ont quand même besoin de se concentrer pour effectuer certains travaux...

Je demande de chuchoter mais je sais très bien que je n'arriverai pas à obtenir des chuchotements (je n'en demande pas tant!!) mais je me dis qu'en demandant un peu plus, je pourrai obtenir qu'ils parlent avec un volume raisonnable.

Après je ne pense pas être trop exigeante. Pendant les ateliers si je parle à un enfant en me mettant à sa hauteur et en étant à côté de lui, je ne peux pas parler normalement, alors qu'il est juste à côté de moi, je suis obligée de parler très fort...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ninkilim

Je proposerais, pour au moins une semaine, de ne pas avoir d'atelier à toi et passer dans les différents groupes pour réguler : chuchoter toi-même plutôt que hurler pour ramener le calme (même si des fois on le fait :angel_not:), peut-être avoir une petite poésie/chanson ou jeux de doigts pour ramener le calme que tu lances dès qu'il y a trop de bruit....

Quand il y a vraiment trop de bruit, je demande à tous les enfants de mettre un doigt sur leur bouche. Et là...silence absolu...

Pour apprendre à chuchoter, je fais comme ça : on met sa main sur son cou et on fait "lalalalalala", on sent que ça vibre donc on parle. Puis on fait "lalalalala" en chuchotant et là on sent que ça ne vibre plus, on chuchote pour de vrai : ça permet de bien ramener le calme et ils peuvent "constater" s'ils chuchotent ou pas. :wink:

Bon courage !

Share this post


Link to post
Share on other sites
linette72

Bonjour,

quelques pistes de ma petite expérience de T2, j'ai eu des GS et cette année des MS/GS.

Nous ne sommes seulement encore qu'en début d'année, c'est normal que les choses mettent du temps à se mettre en place. Au bout d'une semaine je "perds" encore du temps à obtenir un rang, le silence pendant l'histoire, d'autres choses du genre : c'est aussi un apprentissage pour eux donc il faut sans cesse expliquer et redire tout le temps ce qu'on attend d'eux et ensuite faire le bilan. C'est autant de temps de gagné pour le reste de l'année. Mes collègues disent qu'elles attendent facilement début octobre avant que tout roule.

Moi,je m'interdis de crier ou de parler fort ( c'ets très difficile parfos!): une voix calme et posée, avec parfois des temps de silence ça permet aussi de rétablir un niveau sonore confortable. Meme quand je me fache je m'oblige à ne pas crier, parfois je le fais meme en chuchotant. Pour attirer leur attention je frappe dans les mains si vraiment ils ne m'entendent pas ou les grelots ou la cloche. Il m'arrive meme de rien dire juste de regarder avec isnistante et de froncer les sourcils quand j'estime qu'ils savent ce qu'on leur reporche.

Il faut aussi penser à positiver, féliciter ceux qui font bien, les donner en exemples, valoriser celui qui fait mieux que d'habitude, penser à sourire...

Enfin pour les ateliers , je suis une maitresse qui a tendance à vouloir " maitriser" le groupe classe, je ne reste pour le moment jamais très longtemps avec un groupe, je passe voir chacun et je leur parle très doucement de manière à maintenir un calme permanent. Et surtout ne pas hésiter à interrompre une activité pour les rassembler et refaire un point, surout en début d'année il faut vraiment qu'ils intègrent ce qu'on attend d'eux, ils sont encore petits!

Bon courage en tout cas!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thursday

Je proposerais, pour au moins une semaine, de ne pas avoir d'atelier à toi et passer dans les différents groupes pour réguler : chuchoter toi-même plutôt que hurler pour ramener le calme (même si des fois on le fait :angel_not:), peut-être avoir une petite poésie/chanson ou jeux de doigts pour ramener le calme que tu lances dès qu'il y a trop de bruit....

Quand il y a vraiment trop de bruit, je demande à tous les enfants de mettre un doigt sur leur bouche. Et là...silence absolu...

Pour apprendre à chuchoter, je fais comme ça : on met sa main sur son cou et on fait "lalalalalala", on sent que ça vibre donc on parle. Puis on fait "lalalalala" en chuchotant et là on sent que ça ne vibre plus, on chuchote pour de vrai : ça permet de bien ramener le calme et ils peuvent "constater" s'ils chuchotent ou pas. :wink:

Bon courage !

Merci, le problème c'est que justement pour l'instant je n'ai pas encore pris de groupe avec moi. Je circule, je dis de parler moins fort dans les groupes... Si je ne cris pas, ils ne m'entendront pas.... Quand il y a trop de bruit, je demande aussi soit de croiser les bras , soit de mettre un doigts devant la bouche, mais j'en ai toujours qui continuent de colorier, d'écrire,... ou alors j'en ai aussi beaucoup qui parlent avec le doigt devant la bouche. Pendant les regroupements, je m'efforce de parler tout doucement, pour que ce soit à eux de faire le calme. Ca fonctionne quelques minutes, mais après ça repart. Pareil pour les petits jeux pour ramener le calme. Quand je fais circuler ma phrase dans le cercle pour qu'ils chuchotent, je n'ai pas un bruit, et dès que c'est fini c'est reparti!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thursday

Bonjour,

quelques pistes de ma petite expérience de T2, j'ai eu des GS et cette année des MS/GS.

Nous ne sommes seulement encore qu'en début d'année, c'est normal que les choses mettent du temps à se mettre en place. Au bout d'une semaine je "perds" encore du temps à obtenir un rang, le silence pendant l'histoire, d'autres choses du genre : c'est aussi un apprentissage pour eux donc il faut sans cesse expliquer et redire tout le temps ce qu'on attend d'eux et ensuite faire le bilan. C'est autant de temps de gagné pour le reste de l'année. Mes collègues disent qu'elles attendent facilement début octobre avant que tout roule.

Moi,je m'interdis de crier ou de parler fort ( c'ets très difficile parfos!): une voix calme et posée, avec parfois des temps de silence ça permet aussi de rétablir un niveau sonore confortable. Meme quand je me fache je m'oblige à ne pas crier, parfois je le fais meme en chuchotant. Pour attirer leur attention je frappe dans les mains si vraiment ils ne m'entendent pas ou les grelots ou la cloche. Il m'arrive meme de rien dire juste de regarder avec isnistante et de froncer les sourcils quand j'estime qu'ils savent ce qu'on leur reporche.

Il faut aussi penser à positiver, féliciter ceux qui font bien, les donner en exemples, valoriser celui qui fait mieux que d'habitude, penser à sourire...

Enfin pour les ateliers , je suis une maitresse qui a tendance à vouloir " maitriser" le groupe classe, je ne reste pour le moment jamais très longtemps avec un groupe, je passe voir chacun et je leur parle très doucement de manière à maintenir un calme permanent. Et surtout ne pas hésiter à interrompre une activité pour les rassembler et refaire un point, surtout en début d'année il faut vraiment qu'ils intègrent ce qu'on attend d'eux, ils sont encore petits!

Bon courage en tout cas!

Merci, en tout cas ça me rassure de voir qu'il faut du temps pour que ça se mette en place.

Parfois aussi pendant le regroupement, quand ça commence à parler, je m'interrompt, je ne parle plus, et les regarde. Mais franchement ça ne le dérange pas plus que ça, ils continuent tranquillement leur conversation...

Pour les ateliers, la prochaine fois, au lieu de les interrompre en les laissant sur les ateliers je leur demanderai de tout arrêter et de revenir au point regroupement. Peut-être que ça aura plus d'effet.

Hier justement j'ai eu un des groupes qui travaillait calmement, je les ai félicités et je leur ai dit que c'était bien... J'entends beaucoup qu'il ne faut pas crier mais franchement je ne vois pas comment faire autrement: j'agite mes grelots, ils ne réagissent pas, je tape dans les mains, ils ne réagissent pas plus. Si je parle doucement pour leur dire de retrouver le calme, la moitié va continuer de la classe va continuer sa petite conversation et ne m'entendra même pas...

Sinon une autre question: j'ai ma séance de motricité de 14h à 14h30. On m'a conseillé de faire un temps calme à 13h30 mais est ce qu'il ne vaudrait pas mieux le faire après la séance de motricité?

Share this post


Link to post
Share on other sites
linette72

cela dépend ce que tu fais en motricité. En tout cas il faut toujours prévoir un temps calme en fin de motricité dixit le CP sport donc si tu as une classe de bavards, un temps de repos + un temps calme après la motricité ce serait pas mal.

Il faut persister, quand tu es en regroupement, nomme les prénoms des élèves qui parlent, et parle leur en individuel. En regroupement, surtout en fin de journée, j'en ai toujours qui jouent avec les cheveux du voisin, le scratch de sa chaussure...la jouréne d'école est longue pour eux!

Autre question , est ce que ta journée est bien rythmée? le temps d'atelier n'est pas trop long? parfois meme si tout le monde n'a pas terminé il faut passer à autre chose.

Aller, surtout il ne faut rien lacher, nous ne sommes qu'au début d'annéee t continue de chercher des solutions, tu vas trouver!

Une dernière chose, essaie la musique classique, très doucement en fond sonore, ça avait bien marché pour mes CE2 qui étaient de vrais pipelettes en arts plastiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thursday

Oui j'ai pensé à la musique aussi pourquoi pas.

Concernant la durée des ateliers je ne pense pas que ce soit le problème car en fait ils commencent à parler très fort dès le début...

En regroupement aussi j'essaye de ne rien laisser passer mais ce n'est pas évident, je ne fais que m'interrompre par moment. Le matin en général ça va, c'est vrai que l'après-midi c'est beaucoup plus dur.

Merci pour vos conseils.

Share this post


Link to post
Share on other sites
calia

Quelques trucs que j'utilise :

- un feu vert/orange/rouge au tableau. Vert : on a le droit de parler normalement (accueil); orange : on doit chuchoter: ateliers, gouter; rouge : on se tait et on lève le doigt pour parler (regroupement). Avant de commencer une activité, j'attire leur attention sur la couleur du feu et je leur fais répéter la règle.

- pendant le regroupement, j'attends d'avoir l'attention de tout le monde pour commencer. En attendant, je fais des rythmes, je chante une comptine. Dès que tout le monde a les yeux sur moi, je leur rappelle comment se tenir correctement (pas de mains derrière le banc, les deux pieds par terre) puis je parle en chuchotant. Si il y en a un qui dérange, je ne m'interromps pas forcément. Je peux soit le regarder fixement, soit claquer des doigts dans sa direction pour attirer son attention, soit m'avancer vers lui et lui mettre les mains sur les épaules pour qu'il reprenne une posture correcte, tout ça en continuant d'entretenir l'intérêt des autres. Je te conseille de faire des regroupements courts pour le moment, 10-15 minutes maxi.

- pendant les ateliers, pour l'instant je navigue entre les groupes. Les activités sont très faciles pour l'instant puisque mes objectifs sont uniquement organisationnels : je eur apprends à aller chercher le matériel, à signer leur travail, à ranger le travail fini et le matériel, à ne pas faire trop de bruit, à savoir quoi faire quand on a terminé... Si il y a un brouhaha généralisé, je ne crie pas. Soit je tape très fort dans mes mains, et je leur dit doucement de se taire quand les yeux sont tournés vers moi; soit je joue sur la lumière : j'allume et j'éteinds 2 ou 3 fois de suite... même effet.

Comme les collègues, je te conseille de ne pas crier et aussi de ne pas montrer ton énervement ou ton décoragement. Les petits malins sentent nos failles et en profitent pour nous narguer encore plus! Quand je suis très énervée, et que je dispute un enfant, souvent j'essaye juste après de faire un grand sourire aux autres enfants et de leur faire une petite blague pour rire, même si au fond de moi, je bouillonne toujours. Ca détend l'atmosphère et ça évite que tout le monde se sente visé par l'énervement.

Donc voilà, essaie d'être très sûre de toi, très calme en apparence, même si intérieurement tu vois rouge!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thursday

Oui j'ai déjà entendu parler de l'histoire du feu rouge, je vais peut être tenter.

Franchement ne pas crier, j'essaye. J'ai encore essayé aujourd'hui. Je tape dans les mains pour attirer leur attention lors des ateliers mais ils parlent quand même, du coup si je parle doucement ils ne m'écoutent pas et continuent de parler entre eux, c'est comme si je n'étais pas là. En gros je parle toute seule...

J'ai encore essayé cet aprem en motricité. Je les ai fait assoir et j'ai expliqué les règles tout doucement, j'en ai une bonne dizaine qui n'écoutent pas. J'en rappelle un à l'ordre, y'en a encore je ne sais combien qui discutent.

Pareil, pendant les regroupements je ne laisse rien passer. Du coup on n'avance pas, quand je lis une histoire je m'interromps tout le temps... Je m'interromps, j'en regarde un fixement pour lui montrer que je suis mécontente, dès que je regarde ailleurs, c'est reparti.... Au début en général j'ai le calme car je demande aux enfants de mettre les mains sur les jambes, je dis que je veux voir ''tous les yeux'' vers moi et je fais le tour des banc du regard pour vérifier que tout le monde regarde vers moi. Mais voilà, deux minutes après ça commence....

Ce matin j'ai fait une grosse mise au point en disant que j'étais pas contente du tout de leur comportement pendant les ateliers, et que comme ça ils n'arriveraient pas à bien travailler. Alors sur le coup ils ne faisaient pas du tout les fiers. Mais pendant les ateliers le brouaha a recommencé.... Là franchement pour les ateliers je ne sais plus quoi faire, pour les regroupements je pense que ça viendra petit à petit, enfin j'espère...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ninkilim

C'est toute la classe ou juste quelques-uns ? Si tu as localisé la "source" sonore, au lieu de t'interrompre, tu peux aussi continuer en "règlant le problème" : ex. vous chantez, il y en a deux qui parlent,tu continues de chanter, en te levant tu vas prendre la main de l'élève en question pour le déplacer ailleurs...Vu chez une PEMF...plus facile à dire qu'à faire je concède.

En regroupement, ils ont des places attitrées ou pas ? Ca aide ps mal aussi ça, avec des étiquettes sur le banc. Pour des MS-GS que j'ai eus, je faisais un garçon/une fille pour limiter les bavardages. Et là, j'alterne un PS/un MS ou GS -qui, du coup, me canalisent les PS un peu bougeons.

Et pour les ateliers, tant que faire se peut, séparer les "copains de parlotte"... :glare: mais j'imagine que tu le fais déjà :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thursday

Merci pour ta réponse Ninkilim.

Non ils n'ont pas de place attitrée sur le banc mais ça me parait vraiment être une très bonne idée... le problème étant que je n'ai pas assez de places sur mes 4 bancs pour mes 28 GS. Du coup ça obligerait à mettre toujours les mêmes par terre ça m'embête un peu, mais sinon l'idée me parait vraiment bonne. Ou alors je peux faire un changement tous les mois... car changer toutes les semaines ça me parait un peu galère, même les enfants auraient du mal à s'y retrouver, je crois que ca nous ferait perdre encore du temps... D'ailleurs comme il y a toujours environ 4 élèves par terre, il y 'en a toujours qui redescendent de leur banc pour s'assoir sur le sol à côté du copain, alors là aussi je dois sans cesse dire de remonter sur le banc....

Et oui, le bruit c'est assez généralisé : à toutes les tables on discute... En fait j'ai autant de bruit pendant mes ateliers que pendant les groupes d'accueil du matin... donc c'est vraiment pas possible de travailler. Pour l'instant je ne peux pas prendre de groupe avec moi, je peux à peine aider les élèves en difficultés, je passe mon temps à circuler, à rappeler de baisser la voix, voire à tout interrompre jusqu'à ce que j'obtienne le silence mais ça repart même pas 10 secondes après que je dise ''bon on se remet au travail dans le calme''....

Et comme c'est assez général si j'en mets un de côté pour qu'il se calme ça passe assez inaperçu... J'ai fait mes groupes et effectivement les enfants qui ne doivent pas être ensemble ne sont pas ensemble. Cet aprem j'ai eu un petit groupe qui travaillait plus calmement, je l'ai valorisé devant les autres en disant que je m'occupais en priorité des enfants calmes et qui levaient la main (car tous les autres n'arrêtent pas de m'appeler sans cesse...) mais ça n'a pas calmé les autres pour autant...

Share this post


Link to post
Share on other sites
cecildodo

Persévère Thursday, ils sont de toute façon très bavards et indisciplinés dans cette école. Moi j'ai les MS et c'est pareil !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thursday

Oui j'ai l'impression qu'ils sont effectivement très bavards. Je me disais que ce serait ptet moins difficile d'être larguée en classe en mater plutôt qu'en élémentaire (bien que j'aurai préféré de l'élémentaire) mais là franchement je suis un peu dépassée et je me sens un peu nullarde pour le coup...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mélisse

Comme je te comprends... Je suis dans la même situation. J'ai 4-5 élèves qui n'en font qu'à leur tête (ils se lèvent en plein regroupement pour aller jouer, courent partout en motricité, ne rangent rien)et entraînent tous les autres. Je ne peux pas lire une histoire sans m'interrompre car ils font les fous sur le tapis ou parlent comme s'ils étaient seuls dans la classe...

Je passe énormément de temps à préparer la classe et quand je vois ce que ça donne :cry: . J'ai bien peur que cette année me dégoûte de la maternelle et n'entame fortement mon moral...

Je ne dois pas savoir m'y prendre ou prévoir des choses qui ne sont pas adaptées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
julietta04

Juste pour vous envoyer plein de :wub: même si je n'ai pas vraiment de conseils.

Ingrid, l'an dernier j'avais 24 tps/ps/ms, ce fut une année infect (et encore congé mat de septembre à mars..) bref je les ai eus 4 mois sur l'année, je pleurais tous les soirs, j'ai pensé à démissionner, je n'en pouvais plus.. je passais un temps dingue à bosser et à préparer, pour rien...

j'ai tenu bon et cette année, je revis...Les années passent et ne se ressemblent pas, courage :wub:

La seule différence, c'est que cette année, j'ai décidé de prendre le temps de prendre le temps! Bref, un rythme plus cool, des ateliers peut-être plus adaptés, certes en période 1 ils n'auront pas fait 25 diriigés de numération et de graphisme et cie, mais au moins, les règles sont mises en place, mon fonctionnement également.(euh je précise la rentrée c'était le 18 août chez nous).

Share this post


Link to post
Share on other sites
ptitdragon

Tout d'abord :wub: :wub: :wub: , tu te heurtes à quelque chose de compliqué en maternelle, garde confiance et ne désespère pas.

On t'a donné beaucoup de bons conseils, même si je sais que ce n'est pas toujours simple de les appliquer quand on n'a pas vu faire.

Julietta a particulièrement raison en disant qu'il faut accepter de prendre du temps...

Je rebondis simplement sur deux choses :

Pour moi crier, ou taper dans les mains c'est équivalent et génère du bruit. Si tu remplaces "crier" par "taper dans les mains" pour passer par dessus le brouhaha, ça continuera à élever le niveau sonore. Je sais que ce n'est pas simple...

Perso, quand trop de bruits, je lance une petite chanson (très courte, et j'en ai plusieurs pour varier et continuer à surprendre) : en général ils se taisent car ils sont surpris et veulent l'entendre... Ce n'est pas infaillible mais ça me sauve souvent. Ainsi je peux ensuite passer le message calmement et si possible avec le sourire. J'essaie alors d'être très positive, genre "Les petits qui sont aux clipos, je vous félicite parce que vous êtes bien assis et calmes" (j'ai 30 TPS/PS) et souvent ça motive les autres pour essayer de faire aussi bien.

Sinon, tu dis que

En fait j'ai autant de bruit pendant mes ateliers que pendant les groupes d'accueil du matin...

ça m'évoque quelque chose de tout bête (je suis peut-être à côté de la plaque mais bon...) : peut-être ne font-ils pas vraiment la différence entre ces deux temps (même si je suis persuadée que tu leur a bien expliqué, je n'en doute pas).

Mes ateliers qui doivent être autonomes peuvent relever du jeu (jeu de construction, puzzles...) mais j'essaie de faire en sorte qu'ils n'aient pas ces activités lors de l'accueil pour ne pas ensuite confondre les comportements adéquats.

C'est certain qu'avec des GS, tes ateliers autonomes relèvent probablement moins du jeu (quoiqu'en début d'année...), mais la piste du contenu est peut-être à explorer.

Essaie de leur demander à quoi sert ce temps d'atelier selon eux, cela peut être intéressant de connaître leur perception et peut permettre de t'aider à bien différencier ce moment et le valoriser.

Encore une fois, courage, tu vas y arriver.

Share this post


Link to post
Share on other sites
calia

Je rajouterai aussi qu'il ne faut pas que tu acceptes que le ton monte trop au moment de l'accueil. D'accord, ils sont en jeux libres, donc ils peuvent parler librement, mais si le niveau sonore est tel qu'on ne peut pas parler avec son voisin sans hausser le ton, ça les met d'entrée dans une atmosphère fatigante et excitante. Donc il faut que tu leur fasses comprendre qu'à l'accueil on joue, mais comme on est déjà dans la classe, pas question de faire trop de bruit.

Si c'est trop bruyant, tu peux fermer momentanément certains coins. Tu les réouvres le lendemain ou 2 jours plus tard en expliquant que si c'est à nouveau trop bruyant, tu le fermeras de nouveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kikie

C'est vrai qu'on t'a déjà donné plein de bons conseils. C'est vrai aussi que quand on n'a pas VU faire, les façons d'appliquer ces conseils peuvent être différentes.

Il est aussi possible que tu communiques (involontairement bien sûr !) ton stress aux élèves...

Les petites chansons avaient bien fontionné aussi avec les MS. Je finissais en chuchotant. Certains jours en début d'année, j'ai chanté vraiment, vraiment beaucoup ! :bleh:

Le fait de beaucoup théâtraliser peut aussi aider à faire passer un message : féliciter de manière un epu exagérée les enfants amuse les autres, et ils ont envie que tu fasses pareil avec eux :wink: .

Fermer un coin trop bruyant peu marquer les élèves effectivement : mais que vont alors faire les élèves privés de ce coin ?... Lors des ateliers, un groupe trop bruyant peut aussi être sanctionné en croisant les bras sur la table sans rien dire. Tu leur expliques bien sûr pourquoi et ne les autorise à reprendre leur activité que s'ils ont décidé d'être plus sages. Ce type de sanction doit être exceptionnel, mais en début d'année, ça peut aider.

En tous cas, ne t'affole pas. On est en début d'année. De bonnes habitudes de classe peuvent mettre du temps à s'installer et on doit souvent recommencer à la rentrée des vacances. Essaie d'être sereine, ne relâche pas tes efforts ni tes exigences. Bon courage !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pepettebond

Deux autres trucs qui n'en sont pas.

- Quand tu grondes ou que tu lèves la voix, n'utilise jamais une voix de tête; plus ta voix est grave, plus ton rythme de parole est lent, plus tu as des chances d'être: "entendue et écoutée".

- Sois convaincue que ce que tu leur racontes est passionnant, que les diversions ne peuvent même pas te perturber, ça marche!

Très instructif et très plein de conseils "suivables" Comment Raconter Des Histoires A Nos Enfants Cone Bryant, Miss Sara

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thursday

Merci à toutes pour vos encouragements et conseils :wub:

Je pense aussi que je communique de mon stress et que je n'ai peut être pas l'attitude qu'il faut.. Je pense adopter le conseil pour les étiquettes pour les bancs pendant les regroupements pour ne pas voir les pipelettes à côté. Je vais aussi essayer de théâtraliser plus, d'être moins stressée et plus souriante... Pour les ateliers on m'a conseillée de demander le silence complet pour les 5 premières minutes, je vais peut être essayer, sinon la musique me semble pas mal non plus!

Concernant la différence entre ateliers d'accueil et les ateliers de la journée, en fait le matin je mets des puzzles, jeux du genre loto , memory et dessin libre. Alors que dans la journée je fais très peu de manip, juste 2 ateliers de jeux en maths cette semaine, sinon je fais plutôt du travail sur fiche pour le graphisme, des coloriages... disons que je fais des activités calmes pour déjà arriver à gérer les enfants pendant ce genre de travail avant de faire activités qui peuvent engendrer plus de bruits, soit car il faut manipuler, soit car les élèves doivent échanger entre eux... Je n'ai pas encore ouvert le coin cuisine. Pour l'instant il n'y a rien dedans mais là c'est pareil, les enfants ne sont pas encore assez disciplinés pour y aller.

Aujourd'hui j'avais la moitié de ma classe absente donc bon, c'était génial! J'ai enfin pu prendre des groupes avec moi pour voir où ils en étaient. Je les ai félicités, je leur ai fait dire pourquoi aujourd'hui on avait mieux travaillé. Donc plusieurs m'ont dit que comme c'était plus calme on pouvait mieux se concentrer, on avait pas mal aux oreilles, on avait pas mal à la tête.... Et du coup à la fin de la journée j'ai fait des petits ateliers pâte à modeler, puzzles, construction.. Et je leur ai dit que comme ils avaient bien travaillé et qu'on avait pas perdu trop de temps du coup on avait le temps pour faire des activités plus sympas en fin de journée...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thursday

Je me pose une question. J'ai vu sur le site de moustache des étiquettes pour la bibliothèque, la pâte à modeler, etc.

Est-ce que je pourrais les utiliser en les donnant aux enfants qui ont été calmes pendant les ateliers et leur permettre donc de faire de la pâte à modeler, des puzzles, des constructions, une fois qu'ils ont terminé leur travail, alors que pour les autres qui ont mis le bazar ce serait une activité imposée? Ou est-ce que c'est une mauvaise idée?

Share this post


Link to post
Share on other sites
sourimimi

:D :D

Pourquoi ne pas organiser un système d'inscriptions pour les responsabiliser et les rendre autonomes.

La régulation se fera ainsi plus facilement et ça les encouragera à grandir. Un enfant qui prend en charge ses choix (plutôt que ce soit toujours l'adulte qui ordonne et cadre) devient plus raisonnable et il est plus facile de gérer ainsi la classe.

MCD

Share this post


Link to post
Share on other sites
linette72

Un autre truc qui peut les aider à apprécier le silence: ( enfin avec les miens , ça fonctionne, mais je n'ai pas une classe très bruyante, enfin pas encore.... )nous avons des sabliers dans la classe et au début je les utilisais pour faire la course au rangement. Je m'en sers aussi en regroupement: nous n'avons ps le droit de parler tant que le sablier n'ets pas écoulé, écoutez les bruits ( la rue, le dehors...). et ensuite dans le calme je rappeller les règles et ils me disent ce qu'ils ont entendu ( le camion-poubelle, les oiseaux, la maitresse...) ,L'autre jour j'ai fait la meme chose mais cette fois ci j'avais un "sac à bruit" , j'avais mis des pièces dedans, ils devaient deviner, mais...interdiction de parler pendant le sablier. Ca les oblige à écouter, à se concentrer et en meme temps ça les amuse beaucoup de devoir deviner.Je vais faire évoluer ce sac dans l'année. Ca les a marqués : un élève m'a demandé en fin de journée " maitresse , c'est quand qu'on fait le silence avec le sablier?" :smile:

Voilà une autre piste pour obtenir du calme et faire redescendre le niveau sonore... mais bon comme c'est dit plus haut, certaines classes sont plus ou moins maléables.

Share this post


Link to post
Share on other sites
sourimimi

Un autre truc qui peut les aider à apprécier le silence: ( enfin avec les miens , ça fonctionne, mais je n'ai pas une classe très bruyante, enfin pas encore.... )nous avons des sabliers dans la classe et au début je les utilisais pour faire la course au rangement. Je m'en sers aussi en regroupement: nous n'avons ps le droit de parler tant que le sablier n'ets pas écoulé, écoutez les bruits ( la rue, le dehors...). et ensuite dans le calme je rappeller les règles et ils me disent ce qu'ils ont entendu ( le camion-poubelle, les oiseaux, la maitresse...) ,L'autre jour j'ai fait la meme chose mais cette fois ci j'avais un "sac à bruit" , j'avais mis des pièces dedans, ils devaient deviner, mais...interdiction de parler pendant le sablier. Ca les oblige à écouter, à se concentrer et en meme temps ça les amuse beaucoup de devoir deviner.Je vais faire évoluer ce sac dans l'année. Ca les a marqués : un élève m'a demandé en fin de journée " maitresse , c'est quand qu'on fait le silence avec le sablier?" :smile:

Voilà une autre piste pour obtenir du calme et faire redescendre le niveau sonore... mais bon comme c'est dit plus haut, certaines classes sont plus ou moins maléables.

:D :D

Un sablier qui s'écoule en 6 heures... le régal :bleh:

MCD

Share this post


Link to post
Share on other sites
linette72

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pepettebond

Share this post


Link to post
Share on other sites
Emy09

Quand le niveau sonore est trop élevé pendant les ateliers, j'ai un petit truc qui marche pas mal ; on regarde tous l'horloge, on situe la grande aiguille et on se donne quelques minutes pendant lesquelles on ne peut que chuchoter : exemple : elle est sur le 5, on va jusqu'au 7 en chuchotant...Ils adorent, ils se lançent des défis, et rien que le "attention, regardez" ca les calme net. Ca permet de finir les ateliers dans le calme et en général quand l'aiguille arrive sur le nombre voulu, c'est l'heure de ranger :) Mais il faut que ca reste exceptionnel, sinon je pense que les enfants se lassent...Comme tout !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thursday

Merci pour vos messages. Le matin ça se passe un peu mieux (en les rappelant à l'ordre....). Mais l'aprem c'est vraiment dur dur...

Ca me fait penser qu'il faudrait que je demande à ce qu'on me mette aussi une pendule dans ma classe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...