Jump to content
nathalie29

l'écriture cursive du a en cp

Recommended Posts

Rénatan94

Départ comme un c, mais pas avec une canne ==> je ne relève pas le crayon. un c, on remonte sans relever le crayon, on redescend. (methode Danièle Dumont)

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

Mais quand des élèves de milieu correct à aisé qui savaient lire, écrire, faire leurs lacets, se moucher, ..., en juin ne savent plus le faire en septembre, c'est aussi la responsabilité unique de l'école ?

Je n'ai jamais écrit cela. D'ailleurs selon moi, faire les lacets et se moucher n'ont pas à être considérés comme étant de la responsabilité de l'école. Que l'école aide ceux qui ont du mal dans ces domaines, c'est normal ; qu'elle en soit considérée comme responsable, ça ne l'est pas.

Je sens bien à travers ce que tu écris que le problème va bien au delà de la formation d'un a ou même de la lecture. Je ne sais pas si ça te rassure, je me disais à l'instant que j'aurais un immense plaisir à croiser quelque chose qui va bien aujourd'hui et voila un rayon de soleil qui entre par la fenêtre.

Allez, je te l'envoie et je l'envoie aussi à tou-te-s celles/ceux qui n'ont pas le moral en cette 1ère semaine de rentrée.

Mais, là on sort du sujet :)

Départ comme un c, mais pas avec une canne ==> je ne relève pas le crayon. un c, on remonte sans relever le crayon, on redescend. (methode Danièle Dumont)

+1

Oui, la forme du c c'est le rond... pas fermé, on le ferme donc par une étrécie, ce qui fait que, comme tu le dis, Garba, on remonte sans lever le crayon.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites
annelaure92

Petite question: comment faire face à des collègues qui en sont encore à l'écriture où on lève sans cesse le crayon car les lettres, avec leur méthode, partent d'en haut et il n'y a aucun "repassage" sur des traits déjà tracés. Par ex le i ou le t un trait une petite ou une grande canne

(c'est d'ailleurs comme cela que j'ai appris à écrire au début des années 80)

J'ai connu ça il y a quelques années

Cette collègue remettait en plus en cause tout ce que nous avions appris aux élèves en GS

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

Je ne sais pas si ça te met du baume au cœur mais j'ai connu une collègue qui remettait en cause l'apprentissage de l'écriture ... en CM2. Donc elle faisait faire des lignes d'écriture aux enfants pour qu'ils apprennent à ''bien former les lettres'' en plusieurs morceaux avant leur entrée en 6ème. Résultat : je les ai tous récupérés en rééducation graphique à leurs débuts au collège (à cette époque là je n'étais plus dans l'enseignement).

Comment faire face ? En leur expliquant. Mais ''il faut mouiller la chemise'' comme on dit et s'armer de patience. Essaie de leur montrer la séance Écrire c'est facile : http://gd.darmandesign.fr/comment-commencer-en-cp-avec-des-enfants-deja-en-difficulte/ (le lien envoie au brouillon de mon site, pour l'instant). Tu trouveras aussi le tableau des formes de base et dérivées dans Bien écrire - Choix ou nécessité ? chez Nathan (qui est pour le cycle 3).

Tu peux aussi leur demander :

- si elles s'arrêtent tous les dix mètres lorsqu'elles sont au volant ;)

- si elles s'arrêtent à chaque segment de lettre lorsqu'elles écrivent et pourquoi ?

Bon courage !

Share this post


Link to post
Share on other sites
bebenette

Bonsoir.

Pour moi, une lettre que j'ai du mal à apprendre aux enfants, c'est la lettre s : je fais un trait entre le s et la lettre qui suit ( le a, le o, le c) mais je trouve que ça cloche pour une écriture cursive... et repasser sur le trait du s ne me convient pas non plus alors ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
annelaure92

Merci pour cette réponse et le lien vers la séance

C'est vrai que ce n'est pas toujours évident de convaincre les autres collègues

Et la répartie de la conduite me plait beaucoup!

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

Bonsoir.

Pour moi, une lettre que j'ai du mal à apprendre aux enfants, c'est la lettre s : je fais un trait entre le s et la lettre qui suit ( le a, le o, le c) mais je trouve que ça cloche pour une écriture cursive... et repasser sur le trait du s ne me convient pas non plus alors ?

Le système de formation des lettres minuscules cursives manuscrites nous apprend que le s est formé d'une attaque de grande boucle sur laquelle s’enchaîne un pont refermé. Autrement dit : tu commences comme un l. Arrivé en haut du 1er interligne, tu poursuis comme un pont que tu vas 'ramener vers la gauche. C'est ensuite que se situe ton problème. Il a deux solutions :

- repasser sur le trait pour aller rejoindre le début de la lettre suivante. C'est la solution que tu évoques et dont tu dis qu'elle ne te convient pas.

- la 2ème solution - qui permettra que plus tard les enfants adoptent spontanément la 1ère de façon efficace - : faire démarrer l'attaque de la lettre suivante juste là où ressortirait le trait couvrant si tu avais choisi la 1ère solution.

Si la lettre suivante est une lettre ronde, alors il faut un trait de liaison qui démarre là où je viens de dire. le rond viendra se coller à l'extrémité de ce petit trait.

Ça va ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
fluffy

En ce qui concerne les i, tu es im-par-don-nable :)

Le i est l'une des rares lettres simples : en dehors de son point, elle ne comporte qu'une seule et unique forme, l'étrécie. L'étrécie étant la 1ère dérivée de la boucle, elle s'apprend très facilement d'un seul tenant : on fait passer la boucle dans la ''machine à étrécir'' et il ressort une étrécie. C'est très simple ça marche super bien disent ceux qui l'ont essayé (en tout cas ceux qui m'en ont fait retour).

Je ne comprends pas.

Quand j'ai lu cela la semaine dernière je me suis dit ouh là là je me trompe en faisant mes i. J'ai donc regardé sur le fichier et je vois bien cette attaque. Du coup je ne comprends plus :idontno:

Et sinon, j'ai eu une drôle de discussion avec ma collègue de ce1 qui trouvait que mes anciens cp écrivaient presque tous très bien (et pourtant ce n'était pas gagné il y a un an). Quand je lui ai décrit ma méthode, elle s'est "indignée" en me disant que mes e n'en étaient pas si je ne faisait pas cette cassure dans ma boucle. Et du coup on s'est demandé quelle écriture nous devions enseigner. Y a-t-il un référent officiel de la forme des lettres?

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

En ce qui concerne les i, tu es im-par-don-nable :)

Le i est l'une des rares lettres simples : en dehors de son point, elle ne comporte qu'une seule et unique forme, l'étrécie. L'étrécie étant la 1ère dérivée de la boucle, elle s'apprend très facilement d'un seul tenant : on fait passer la boucle dans la ''machine à étrécir'' et il ressort une étrécie. C'est très simple ça marche super bien disent ceux qui l'ont essayé (en tout cas ceux qui m'en ont fait retour).

Je ne comprends pas.

Quand j'ai lu cela la semaine dernière je me suis dit ouh là là je me trompe en faisant mes i. J'ai donc regardé sur le fichier et je vois bien cette attaque. Du coup je ne comprends plus :idontno:

Et sinon, j'ai eu une drôle de discussion avec ma collègue de ce1 qui trouvait que mes anciens cp écrivaient presque tous très bien (et pourtant ce n'était pas gagné il y a un an). Quand je lui ai décrit ma méthode, elle s'est "indignée" en me disant que mes e n'en étaient pas si je ne faisait pas cette cassure dans ma boucle. Et du coup on s'est demandé quelle écriture nous devions enseigner. Y a-t-il un référent officiel de la forme des lettres?

Alors, oui, lorsqu'on regarde un i ''dans le désordre'' on voit un trait vertical au milieu, une attaque à gauche, une finale à droite. En réalité, il s'agit d'une seule et même forme : si tu fais une série de boucles, disons une série de e enchaînés les uns aux autres et que tu les étrécisses progressivement tu obtiens une série d'étrécies, si tu te places sur le plan de la forme, une série de i si tu te places sur le plan de la lettre.

A priori, il me semble que d'après ce que tu écris, tu fais les i correctement, c'est à dire attaqués en bas à gauche.

Au sujet de la cassure du e, une boucle tourne mieux si elle n'est pas cassée. Il suffit d'écrire les deux formes pour le constater. Si tu compares un stop et une entrée sur un rond-point, tu comprends la différence entre un e cassé (dit apraxique) et un e cursif , c'est la même qu'entre le stop et l'entrée sur le rond-point (quand il n'est pas encombré ;) ) .

Les livres et cahiers dont l'écriture n'est pas manuscrite semblent montrer une cassure sur le e, en réalité il s'agit d'une boucle qui commence juste au niveau du plein, le trait qui précède est la fin de la lettre précédente. La boucle vient se coller à son extrémité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bebenette

Bonsoir.

Pour moi, une lettre que j'ai du mal à apprendre aux enfants, c'est la lettre s : je fais un trait entre le s et la lettre qui suit ( le a, le o, le c) mais je trouve que ça cloche pour une écriture cursive... et repasser sur le trait du s ne me convient pas non plus alors ?

Le système de formation des lettres minuscules cursives manuscrites nous apprend que le s est formé d'une attaque de grande boucle sur laquelle s’enchaîne un pont refermé. Autrement dit : tu commences comme un l. Arrivé en haut du 1er interligne, tu poursuis comme un pont que tu vas 'ramener vers la gauche. C'est ensuite que se situe ton problème. Il a deux solutions :

- repasser sur le trait pour aller rejoindre le début de la lettre suivante. C'est la solution que tu évoques et dont tu dis qu'elle ne te convient pas.

- la 2ème solution - qui permettra que plus tard les enfants adoptent spontanément la 1ère de façon efficace - : faire démarrer l'attaque de la lettre suivante juste là où ressortirait le trait couvrant si tu avais choisi la 1ère solution.

Si la lettre suivante est une lettre ronde, alors il faut un trait de liaison qui démarre là où je viens de dire. le rond viendra se coller à l'extrémité de ce petit trait.

Ça va ?

oui, donc j'ai toujours le trait de liaison pour les lettres rondes...

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

eh oui :) il prend tout en bas du s comme si c'était le prolongement du trait couvrant si tu l'avais mis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
fluffy

Merci pour ces précisions :)

Et effectivement, pour le i que j'ai vu hier, nombre d'élèves le tracent en faisant d'abord un bâton puis rajoutent une petite queue à gauche et une à droite :( Que cela va être dur de changer tout ça (bon, l'année dernière j'étais catastrophée par un grand nombre et tous ont réussi à bien écrire à la fin de l'année)

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

Merci pour ces précisions

Et effectivement, pour le i que j'ai vu hier, nombre d'élèves le tracent en faisant d'abord un bâton puis rajoutent une petite queue à gauche et une à droite :(Que cela va être dur de changer tout ça (bon, l'année dernière j'étais catastrophée par un grand nombre et tous ont réussi à bien écrire à la fin de l'année)

Pas du tout :), regarde : Tu donnes une feuille blanche au enfants. Tu leur demandes de faire tourner leurs doigts en avançant vers la droite crayon en main. Tu montres au tableau. Ensuite tu traces un rectangle couché : c'est la machine à étrécir. Tu fais entrer dedans une série de boucles, au fur et à mesure qu'elle avancent dans la machine elles s'étrécissent et elles ressortent ... étrécies ! C'est magique ; ça marche. Tu mets en application tout de suite en montrant un dessin d'un enfant qui lit allongé sur un lit , tu fais commenter. Tu refais ta ligne de boucles/machine_à_étrécir/étrécies puis tu fais écrire ce que vous avez vu sur le dessin : le lit, il lit. Ça va les encourager !

Séance écrire, c'est facile ici, sur le brouillon de mon site : http://gd.darmandesign.fr/comment-commencer-en-cp-avec-des-enfants-deja-en-difficulte/

Share this post


Link to post
Share on other sites
fluffy

Merci :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zephy

Discussion très intéressante :)

Je m'interroge par contre pour le d: on lève le crayon ou pas?

Share this post


Link to post
Share on other sites
nellou

Non, comme le a ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zephy

Non, comme le a ! :)

Ok , merci! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

Oui, Zephy, comme le dit Nellou, le d se fait comme le a. Pour répondre à la question de la levée ou non du crayon, il te suffit de penser que le rond est fermé par une grande étrécie. Tu vois ce qu'est une étrécie ? (C'est avec une étrécie qu'on forme un i). Une grande étrécie, c'est la même chose en étirant les doigts vers le haut (C'est avec une grande étrécie qu'on forme un t). Donc si tu commences un rond et que, au moment où tu remontes pour le fermer, tu poursuis en grande étrécie, tu ne t'arrêtes ni dans la montée ni avant de redescendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
cyrille1

Et on fait comment quand des enfants commencent par l'étrécie puis le rond à gauche ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

Si tu leur a appris : la boucle --> l'étrécie -- > le rond (avec chaque fois les lettres correspondantes) et que tu ais défini le a comme étant formé d'un rond fermé par une petite étrécie, je ne vois pas comment un enfant peut comprendre qu'on fait l'étrécie d'abord le rond ensuite. :)

Donc le mieux est de recommencer la séance écrire, c'est facile, jusqu'au rond inclus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
cyrille1

Je n'en suis pas encore au d. j'ai commencé par écrire c'est facile, j'ai plein d'élèves qui n' arrivent pas à tourner dans le bon sens et même certains avançaient vers la gauche pour faire une boucle. Quand je suis avec eux, je vois bien que je leur demande un énorme effort pour "oublier" le geste qu'ils faisaient jusqu'à maintenant.

Et j'ai beau montré le geste du d pour écrire le mot-outil de, certains commencent par la grande étrécie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

Je viens de t'envoyer un MP

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zephy

Oui, Zephy, comme le dit Nellou, le d se fait comme le a. Pour répondre à la question de la levée ou non du crayon, il te suffit de penser que le rond est fermé par une grande étrécie. Tu vois ce qu'est une étrécie ? (C'est avec une étrécie qu'on forme un i). Une grande étrécie, c'est la même chose en étirant les doigts vers le haut (C'est avec une grande étrécie qu'on forme un t). Donc si tu commences un rond et que, au moment où tu remontes pour le fermer, tu poursuis en grande étrécie, tu ne t'arrêtes ni dans la montée ni avant de redescendre.

Oui, je vois bien, depuis que tu l'as expliqués précedemment :)

Merci c'est très clair :)

J'ai encore une question sur le "y" :blush: Il commence comme un "u"? (mes collègues le forment par le haut... je ne sais pas trop comment expliquer... alors que j'aurais tendance à le faire avec d'abord une étrécie...? )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Melle

Moi le y je le commence comme un v... mais je ne suis pas sûre de moi...

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

L'habitude incite à commencer le y comme un v, toutefois lorsqu'on regarde le système de formation des lettres on voit que les lettres à jambage bouclé utilisent pour leur 1ère partie les formes de 1ère unité, donc, en prenant dans l'ordre (forme de base, boucle, -> 1ère dérivée, étrécie -> 2ème dérivée, rond ) nous avons :

- attaque de grande boucle sur laquelle s’enchaîne un jambage au sommet du 1er interligne --> j

- étrécie sur laquelle s’enchaîne un jambage au sommet du 1er interligne --> y

- rond que lequel s’enchaîne un jambage au sommet du 1er interligne --> g

Donc le y commence par une étrécie comme un i qui prolongerait sa finale pour rejoindre le début du jambage ou comme un u qui ne serait pas fini. Pour ma part, j'ai laissé le y traditionnel dans les cahiers, il me fallait attendre que les esprits soient prêts pour les changer. Je me suis dit que les enseignants qui souhaiteraient écrire le y comme il se doit pouvaient très bien montrer la différence aux enfants (qui, à mon avis, l'accepteront facilement car il est plus facile à faire).

Donc oui Zephy, c'est bien une étrécie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Melle

J'avoue être perdue : avant j'écrivais le "y" en commençant comme un "u", mais voyant dans vos cahiers que ça commençait comme un "v", j'ai changé... mais en réalité il faut commencer comme un "u"?

Ou alors ai-je mal compris...

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

J'avoue être perdue : avant j'écrivais le "y" en commençant comme un "u", mais voyant dans vos cahiers que ça commençait comme un "v", j'ai changé... mais en réalité il faut commencer comme un "u"?

Ou alors ai-je mal compris...

Oui, c'est bien cela.

Je suis bien obligée de m'adapter à l'éditeur et aux habitudes, dans une certaine mesure, surtout quand leurs points de vue convergent, donc j'avais repoussé le pb du y en attendant que ma thèse apporte des informations plus fermes qu'un simple point de vue à leur opposer.

Voila qui est fait : ma recherche sur le système d'écriture a montré ce que je viens d'expliquer, donc justifie le y commencé comme le u et écarte l'autre.

On peut donc expliquer aux enfants que souvent on trouve les y commencés par un pont mais que c'est à la fois plus pratique et plus logique de les commencer par une étrécie.

(Si le w n'existait pas on pourrait faire la même chose pour v. L'existence du w empêche cette option car le début du w deviendrait identique à un u ce qui créerait des confusions. On le voit si on écrit kiwi)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zephy

Merci beaucoup! :)

Je me posais aussi la question du "v" mais du coup, c'est très clair pour moi :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
garba

Ah bah du coup c'est bien c'est toujours comme ça que j'ai appris les "y" à mes élèves, sans suivre le cahier pour cette lettre :D J'étais en avance d'un temps :D

Là où je change un peu aussi, c'est pour les "m" et les "n", quand ils sont au début du mot, je les fais commencer sur le ligne, pas un peu "en l'air" .... C'est grave docteur? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...