Aller au contenu
sylsuad

Que fait l'éducation nationale pour NOS enfants

Messages recommandés

sylsuad

Bonjour,

Chaque année, Noël me laisse un "goût amer".

En effet, mon mari est fonctionnaire de police et fait donc partie du ministère de l'intérieur.

Hier, nous sommes allés dans un parc d'attraction avec nos 3 enfants, 5 entrées offertes par son employeur.

Et ce n'est pas tout. Nos trois enfants ont eu chacun un cadeau, et dans ce parc, il y avait boissons, friandises, crêpes, barbe à papa à volonté.

Alors pourquoi ce sentiment amère me direz-vous ?

Et bien parce que nous, enseignants, nous n'avons RIEN pour nos enfants. Même pas un tiers de ce que j'ai décrit avant (soit un spectacle, soit un cadeau, soit un paquet de friandises).

Nous avons un métier où nous nous occupons des enfants des autres, et rien est fait pour NOS enfants.

Le jour de la rentrée scolaire, nous sommes présents pour nos élèves mais absents pour nos enfants.

Pour les spectacles de fin  d'année, certains collègues n'ont pas eu la joie d'assister  à celui de leur enfant car la date retenue était malheureusement la même que celle choisie pour leur classe.

J'adore mon métier et je culpabilise souvent du temps que j'y consacre au détriment de ma famille. Alors je pense qu'un petit geste pour nos enfants ne serait pas du luxe.

Alors pourquoi ce post ?

Parce que cela fait plusieurs années que je suis dég..... de ce manque de reconnaissance de la part de l'éducation nationale, et que d'en parler ça fait du bien.

Mais aussi par curiosité.

Ce manque de reconnaissance est-il bien national où avez-vous quelque chose pour vos enfants ?

Si vous avez des conjoints ou des proches fonctionnaires, je suis curieuse de savoir si les enfants d'autres ministères ont un cadeau (quelle que soit sa forme : spectacle, jouet, chocolats...) ?

Est-ce bien juste l'éducation nationale qui ne fait absolument rien ???

Merci pour vos réponses et bonnes fêtes de fin d'année à tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau

L'EN prône la "bienveillance" pour les enfants sauf pour les nôtres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a 3 minutes, Moustache a dit :

Si ces "cadeaux" sont offerts par son employeur, donc l'état, moi ça me choque que mes impôts servent à payer des sorties à tes mômes...
Mais peut-être est-ce une caisse genre "comité d'entreprise", dans ce cas c'est une autre démarche, pas forcément plus claire, il y a eu des précédents.

Ils ont une sorte de comité d'entreprise, ils ont en plus des centres de vacances! Non vraiment l'EN est vraiment bienveillante avec ses agents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
taupinette

Ce qui me choque aussi c'est cette débauche de cadeaux pour des enfants qui ne manquent sans doute de rien...

vous pensez aux enfants dont les parents sont au chômage? Ils ne risquent pas d'avoir des cadeaux de la part de leur employeur...

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RififiHype

Je vous trouve dure avec Sylsuad... sans aller dans l'excès de cadeaux, un cadeau (qui serait en fait une prime déguisée) ferait du bien au moral. Nous ne côtoyons pas ou peu notre hiérarchie, nous nous sentons souvent seuls dans nos classe...

Ma mère était infirmière dans un CHU et j'ai toujours eu un spectacle, des friandises et un petit cadeau. Ma tante qui est fonctionnaire à la poste a aussi eu des cadeaux pour ses enfants. Mon mari qui travaille dans une entreprise privée revient avec un chèque cadeau et un arbre de Noël est organisé. Ok, on ne bosse pas pour avoir des cadeaux mais flûte quoi, ça fait du bien d'en recevoir (surtout que nous, nous en donnons suffisamment comme ça...).

Quant aux personnes au chômage qui n'en ont pas, c'est vraiment très triste, c'est vrai. Mais ce n'est pas en se comparant avec le pire qu'on fera avancer les choses, c'est en s'aidant les uns les autres... (et puis ça fait un peu moraliste à deux balles, genre ma mère qui me disait de terminer mon assiette parce que les petits éthiopiens mourraient de faim... ça devait leur faire plaisir aux petits éthiopiens que je termine mes brocolis, vous ne croyez pas ?...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
taupinette

Si l'EN a encore de l'argent dans ses caisses j'espère surtout que ca servira plutôt a payer des primes aux enseignants du ZEP ou à créer une médecine du travail. Vous pensez vraiment que l'arbre de Noël de l'éducation nationale c'est la priorité ?

Je trouve le discours de sylsuad très egocentré. Effectivement nos enfants n'ont pas la chance de nous voir le jour de la rentrée mais on est avec eux toutes les vacances!

Il faut arrêter de se plaindre pour n'importe quoi.

 

"la moraliste a deux balles"

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clerissalak
il y a 13 minutes, RififiHype a dit :

Quant aux personnes au chômage qui n'en ont pas, c'est vraiment très triste, c'est vrai. Mais ce n'est pas en se comparant avec le pire qu'on fera avancer les choses, c'est en s'aidant les uns les autres... (et puis ça fait un peu moraliste à deux balles, genre ma mère qui me disait de terminer mon assiette parce que les petits éthiopiens mourraient de faim... ça devait leur faire plaisir aux petits éthiopiens que je termine mes brocolis, vous ne croyez pas ?...).

+ 1

Parce que franchementt de quoi se plaignent les gens au chômage, ils seraient dans un autre pays ils seraient déjà morts de faim et de froid.. On ne progresse pas avant des raisonnements comme ça !

Ici aussi quand j'étais petite, papa fonctionnaire dans l'armée de l'air, maman infirmière à l’hôpital 2 spectacles et 2 cadeaux ! Désolée pour vos impôts (mais en vrai je m'en fous )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clerissalak
il y a 23 minutes, Crac a dit :

Dans les autres secteurs de la fonction publique, à mon avis, l'arbre de Noël ne compense pas les mercredi après midi et les vacances où les enseignants peuvent passer du temps avec leurs enfants. C'est sans compter les nuits où les policiers et autres infirmières travaillent : un cadeau à Noël, c'est le minimum de la part de l'employeur mais ça ne compense pas.

 

Je t'assure il y a aussi de la fonction publique où on ne travaille pas les mercredis et on a 10semaines de congés par an hein (sans travailler à la maison), je suis bien placée pour le savoir ;)
Tout comme dans le privé, on voit de tout !

Je trouve votre idée entre collègue super sympa en tout cas. Quand je serai sédentarisée sur une école, je lancerai l'idée :happy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu

Que de sécheresse, d'acrimonie dans tous ces propos...si déjà il y avait l'esprit de Noël dans nos échanges ce serait pas mal.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tojequal
il y a 33 minutes, Crac a dit :

Avec mes collègues nous avons constitué une amicale et à Noël, nous organisons l'équivalent de ce que fait un "comité d'entreprise" même si nous n'en avons pas les moyens financiers. C'est plus artisanal, plus généreux et finalement, très convivial ;) Les enfants (et leurs parents !) sont enchantés !

Dans les autres secteurs de la fonction publique, à mon avis, l'arbre de Noël ne compense pas les mercredi après midi et les vacances où les enseignants peuvent passer du temps avec leurs enfants. C'est sans compter les nuits où les policiers et autres infirmières travaillent : un cadeau à Noël, c'est le minimum de la part de l'employeur mais ça ne compense pas.

 

Es-tu enseignante?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RififiHype

+ 1 Chableu... Mes l'amertume des propos est justement révélatrice. Tout part en live dans l'EN, leur plan est réussi : on se monte les uns contre les autres, on se crame le cerveau pour des primes que de toute façon, tout le monde mérite, car des souffrances, des abandons, des difficultés, il y en a sur tout le territoire et même dans les écoles qui n'ont l'air de rien (je sais de quoi je parle et je suis fatiguée d'entendre ma hiérarchie me dire "oui mais dans votre école, tout va bien"... eh bien NON, tout ne va pas bien et nous sommes seuls et mis à l'écart du coup, puisque TOUT VA BIEN...)... Alors oui, Taupinette n'a pas tort, on aurait plus besoin de RASED que d'un cadeau ou d'une petite prime à Noël pour nos enfants, mais juste un petit bout de reconnaissance, de bonheur au moment de Noël, ce serait symbolique... ce n'est plus le même combat si on doit qualifier cela de combat...

 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clerissalak

Très bien résumé RififiHype ! :applause:

Dans tous les secteurs ils ont réussi, tout le monde crache sur son voisin, l’âcreté domine ..
Bref bon dimanche à tous !! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sylsuad

Oui, il est vrai que nous avons beaucoup de vacances... dont une partie est consacrée à préparer la prochaine période de classe.

Oui, il est vrai que nous avons nos mercredis (si nous sommes repassés à 4 jours d'école) ... dont certains sont utilisés pour des animations pédagogiques ou des réunions, sans compter les conseils d'école, le soir.

Quand je rentre à la maison, j'ai des corrections et des préparations à prévoir. Mon mari, non.

Quand je suis en vacances, j'ai ma prochaine période d'école à préparer. Mon mari, non.

Mais non, les enseignants ne sont pas des fainéants, ils sont souvent en vacances certes, ils finissent à 16h30 certes, mais ils n'ont pas pour autant fini leur travail. La classe n'est pas seulement le temps passé en présence d'élèves.

Nos salaires sont répartis en fonction de nos vacances, sinon, nous gagnerions plus.

Savez-vous que certains fonctionnaires ont un 13ème mois ?

Chaque ministère est différent et nos fonctions aussi, mais nos enfants restent des enfants.

Effectivement, il s'agit plus d'un comité d'entreprise mais normalement présidé par l'employeur d'après les textes : "Toute entreprise d'au moins 50 salariés doit mettre en place un comité d'entreprise (CE). Ce comité est composé de représentants du personnel et syndicaux, ayant un mandat de 4 ans maximum. Il est présidé par l'employeur. Il a des attributions économiques, sociales et culturelles. Pour exercer ses missions, il dispose d'heures de délégation."

Je ne dis pas que nos enfants doivent avoir absolument un cadeau de Noël,  mais je pense surtout que tous les fonctionnaires, quel que soit le ministère, devrait avoir ou non une attention pour Noël. Car je trouve ce déséquilibre conséquent.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gouroue

Au delà de l'arbre de Noël, il faut juste souligner qu'à la différence de beaucoup d'autres ministères (tous les autres ???) nous n'avons pas de CE.

Certains autres fonctionnaires peuvent en bénéficier (parfois modestement il est vrai) mais nous nous n'avons juste ... RIEN !

Elle est là l'injustice.

Une amie fonctionnaire à la territoriale a des chèques cadeaux pour ses enfants, idem au trésor public (ils ont même un spectacle).

Ils ont aussi des réductions sur les places de cinéma et d'autres sorties culturelles. Bref ils ont un CE.

 

Tous les autres ministères ou collectivités proposent des tickets restaurants, nous rien ...

Ils ont une médecine du travail, nous euh jocker.

 

Bref à travers ce post, on surligne l'injustice entre les autres fonctionnaires et les enseignants.

Et non, la justice ne serait pas qu'on s'aligne tous sur nous !

Et oui nous avons des vacances MAIS nous sommes avant tout des travailleurs ! nous méritons d'exercer notre métier avec les mêmes dispositifs que les autres fonctionnaires à minima !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tide

Plutôt que d'offrir un cadeau à mes enfants, je préfèrerais qu'ils aient un enseignant (formé) chaque heure de cours. Dans le premier degré, les remplacements ne sont pas toujours assurés, mais maintenant au collège et au lycée, c'est encore pire.

(surtout, si c'est pour aller dans un parc d'attraction!)

 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cchampagne
il y a une heure, sylsuad a dit :

Quand je rentre à la maison, j'ai des corrections et des préparations à prévoir. Mon mari, non.

Quand je suis en vacances, j'ai ma prochaine période d'école à préparer. Mon mari, non.

J'ai des corrections, mon mari a des rapports quand il rentre vers 19h00 (quand il rentre). J'ai 4 mois de vacances, mon mari a 5 semaines. Je rentre à 17h, lui il dort à l'hôtel plusieurs fois par semaine. J'ai une inspection au pire tous les 3 ans, lui tous les 6 mois avec plus à perdre que moi. Il est dans le privé, a des avantages que je n'ai pas et gagne bien mieux sa vie que moi. A un CE qui organise un spectacle et donne des cadeaux. mais ....

Effectivement, on peut toujours trouver l'herbe plus verte ailleurs. Moi, je suis contente de ma situation même si il y a des tas de choses à améliorer.

Chaque corps de métier a ses avantages et ses inconvénients. Après, quand on n'y trouve plus son compte, peut-être faut-il envisager une reconversion ?

il y a une heure, Crac a dit :

Je partage mon week-end entre préparations de cours, corrections et préparatifs de Noël dans la bonne humeur. Donc j'avoue que je peine à comprendre certains propos ...

Tout pareil et pourtant, j'ai eu un début d'année pas top du tout !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pablo
Il y a 3 heures, taupinette a dit :

Ce qui me choque aussi c'est cette débauche de cadeaux pour des enfants qui ne manquent sans doute de rien...

vous pensez aux enfants dont les parents sont au chômage? Ils ne risquent pas d'avoir des cadeaux de la part de leur employeur...

Non mais l'Etat leur verse une prime de Noël. 

Perso ce qui me choque c'est que à chaque fois qu'on se plaint un minimum de nos conditions de travail, on nous rappelle qu'il y a la mousson en Inde et que le paludisme tue.

Pas étonnant avec ça que nos droits sociaux se trouvent de plus en plus réduits et ce sous les applaudissements de bonnes âmes charitables.

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maoria

Non mais je vous trouve bien durs avec Sylsuad. Car au-delà d'un spectacle de Noël, c'est toute la question de ce que fait notre employeur pour nous qui est posée : quid d'une médecine du travail ? d'une reconnaissance de la pénibilité de certains postes ? ...

Mais finalement, le métier d'enseignant (encore plus au primaire) est principalement féminisé, où on a appris aux enseignantes à se contenter de ce qu'elles ont, à agir pour le bien des enfants en appuyant sur une pseudo fibre maternelle/vocation de soeur Thérésa, avec parfois (et historiquement) des conjoints qui gagnent plus qu'elles pour éviter qu'elles se rendent compte des cacahuètes qui constituent leur salaire comparativement aux efforts déployés ... 

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maoria
il y a 3 minutes, Pablo a dit :

Non mais l'Etat leur verse une prime de Noël. 

Perso ce qui me choque c'est que à chaque fois qu'on se plaint un minimum de nos conditions de travail, on nous rappelle qu'il y a la mousson en Inde et que le paludisme tue.

Pas étonnant avec ça que nos droits sociaux se trouvent de plus en plus réduits et ce sous les applaudissements de bonnes âmes charitables.

+1 

Finalement nous n'avons pas besoin que les ministres ou l'opinion publique nous jettent des pierres, nous le faisons déjà très bien entre nous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tide

Mais je n'attends pas de mon employeur qu'il fasse des cadeaux à mes enfants, j'attends qu'il m'offre des conditions de travail décentes.

  • Like 1
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gouroue
il y a 7 minutes, Maoria a dit :

Non mais je vous trouve bien durs avec Sylsuad. Car au-delà d'un spectacle de Noël, c'est toute la question de ce que fait notre employeur pour nous qui est posée : quid d'une médecine du travail ? d'une reconnaissance de la pénibilité de certains postes ? ...

Mais finalement, le métier d'enseignant (encore plus au primaire) est principalement féminisé, où on a appris aux enseignantes à se contenter de ce qu'elles ont, à agir pour le bien des enfants en appuyant sur une pseudo fibre maternelle/vocation de soeur Thérésa, avec parfois (et historiquement) des conjoints qui gagnent plus qu'elles pour éviter qu'elles se rendent compte des cacahuètes qui constituent leur salaire comparativement aux efforts déployés ... 

+1000!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cat99
Il y a 1 heure, Tide a dit :

Plutôt que d'offrir un cadeau à mes enfants, je préfèrerais qu'ils aient un enseignant (formé) chaque heure de cours. Dans le premier degré, les remplacements ne sont pas toujours assurés, mais maintenant au collège et au lycée, c'est encore pire.

(surtout, si c'est pour aller dans un parc d'attraction!)

 

Ceci ne devrait pas être " à la place de" ceci devrait être obligatoire.... normal, cependant si les enseignants devant élèves sont non formés c'est qu'il n y a personne pour le faire.... Il suffit de regarder les chiffres au niveau des concours....Ce n'est pas qu'une question de budget. Et si effectivement c'est pour une question de budget alors il faut restreindre sur tous les ministères pour pouvoir palier à ce besoin ( je parle des arbres de Noël et autres)   .

Ce qui est constaté dans ce post c'est la différence entre les divers ministères et que tous les fonctionnaires ne sont pas logés à la même enseigne. 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cat99
il y a 51 minutes, Tide a dit :

Mais je n'attends pas de mon employeur qu'il fasse des cadeaux à mes enfants, j'attends qu'il m'offre des conditions de travail décentes.

Je suis d'accord avec toi mais je comprends ce que veulent dire les autres. Nous sommes  aussi fonctionnaires, nous devrions tous avoir  les mêmes avantages.

 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tide
il y a 12 minutes, cat99 a dit :

Ceci ne devrait pas être " à la place de" ceci devrait être obligatoire.... normal, cependant si les enseignants devant élèves sont non formés c'est qu'il n y a personne pour le faire.... Il suffit de regarder les chiffres au niveau des concours....Ce n'est pas qu'une question de budget. Et si effectivement c'est pour une question de budget alors il faut restreindre sur tous les ministères pour pouvoir palier à ce besoin ( je parle des arbres de Noël et autres)   .

Ce qui est constaté dans ce post c'est la différence entre les divers ministères et que tous les fonctionnaires ne sont pas logés à la même enseigne. 

 

 

 

Donc tous les fonctionnaires devraient avoir les mêmes vacances?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tide
il y a 3 minutes, Moustache a dit :

Surtout quand on n'a pas d'enfants :noeltongue:
Sûr que la prime de Noël (on a oublié la loi de 1905 ? passons, ce n'est pas le sujet) n'est pas prioritaire à mes yeux. Comme cela a té dit, il y a des revendications qui me semblent nettement plus prioritaires pour les enfants (tous les enfants, pas seulement les nôtres) et nos conditions de travail (médecine du travail, reconnaissance de postes difficiles, etc...)
On pourrait aussi comparer cela entre les différents ministères, mais franchement, les comparaisons... je n'ai pas choisi un ministère mais un boulot qui me plaisait. Grand luxe dont je suis bien conscient. Mais qui ne m'empêche pas d'avoir des revendications professionnelles.

Si on veut être crédibles, ce n'est pas en réclamant une visite à Disneyland pour nos mômes.

Quant au côté "c'est Noël, tout le monde devrait être cool en cette période", pourquoi pas, mais je ne vois pas en quoi ça interdirait les échanges contradictoires que l'on peut avoir sur un forum.

M Moustache a encore une fois bien résumé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pablo
il y a 4 minutes, cat99 a dit :

Je suis d'accord avec toi mais je comprends ce que veulent dire les autres. Nous sommes  aussi fonctionnaires, nous devrions tous avoir  les mêmes avantages.

 

Sans parler des autres fonctionnaires je trouve très "curieux" que les personnels du rectorat disposent bien eux d'"arbres de Noel". Ça m"étonnerait également que ceux du MEN en soient privés. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cat99
il y a 4 minutes, Tide a dit :

Donc tous les fonctionnaires devraient avoir les mêmes vacances?

Il n 'y avait aucune agressivité dans mes propos :) , juste une envie de recentrer peur être le post. La personne qui a posté au départ a été un peu malmenée, il est difficile de s'exprimer sur un post. Les vacances nous ne les choisissons pas, elles nous sont imposées en fonction de notre emploi.  Je ne râle pas :), il ne s'agit pas de mon opinion personnelle. Je relis ce qui est posté plus haut pourquoi certains fonctionnaires ont droit à des tickets restaus, des RTT, et autres et d'autres non. C'est cela ce qui a été mentionné plus haut. 

Encore une fois, je ne demande rien :), mais soyons clairs, nous avons des enfants avec des enseignants non formés, nous n'avons plus de RASED, nous avons des classes avec des effectifs terribles, des élèves qui auraient besoin de plus et à qui on refuse des soins mais il ne faut pas tout mélanger... Si effectivement l'Etat participe   aux sorties et autres des autres ministères, cela me dérange un peu. Cet argent là, devrait être redistribué là où il est utile, peu importe le ministère. Si l'état ne participe pas, alors il me semblerait   normal que tout le monde puisse en bénéficier.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RififiHype
il y a 19 minutes, Tide a dit :

Donc tous les fonctionnaires devraient avoir les mêmes vacances?

Ce ne sont pas les enseignants qui ont autant de vacances. Ce sont les élèves... les enseignants préparent, corrigent, se forment et donnent beaucoup d'eux mêmes pendant leurs "vacances"... Quand un fonctionnaire des impôts ou de n'importe quel autre ministère est en vacances, il est EN VACANCES... pas moi, je ne pose jamais vraiment mon cartable. Vous le savez très bien et pourtant, dans vos propos, vous véhiculez les mêmes dénigrements que l'opinion publique... si des profs se mettent à avancer cet argument, on ne s'en sortira jamais...

J'aime beaucoup cette intervention :

Citation

Mais finalement, le métier d'enseignant (encore plus au primaire) est principalement féminisé, où on a appris aux enseignantes à se contenter de ce qu'elles ont, à agir pour le bien des enfants en appuyant sur une pseudo fibre maternelle/vocation de soeur Thérésa, avec parfois (et historiquement) des conjoints qui gagnent plus qu'elles pour éviter qu'elles se rendent compte des cacahuètes qui constituent leur salaire comparativement aux efforts déployés ... 

Car finalement, il s'agit bien de ça et un Conseiller Péda m'en a déjà fait la remarque au début de ma carrière (du genre : votre métier est spécial, c'est un métier de vocation), comme si cela devait tout justifier... Bien moi, j'ai appris à dire non, et notamment grâce à mon mari qui lui est ingénieur/cadre dans le privé et qui est le premier à halluciner de nos conditions de travail. Je sais maintenant ce qu'on est en droit d'obtenir au vue des efforts déployés. Et ne balancez plus l'argument des vacances, il a bon dos, cet argument...

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cchampagne
Il y a 1 heure, Pablo a dit :

Perso ce qui me choque c'est que à chaque fois qu'on se plaint un minimum de nos conditions de travail, on nous rappelle qu'il y a la mousson en Inde et que le paludisme tue.

Ah oui je suis bien d'accord :heat:. Ça me rappelle une directrice qui m'avait dit d'être déjà contente d'avoir un toit sur la tête quand je me plaignais d'avoir 12° dans ma classe, que d'autres dormaient dehors. En râlant plus fort et auprès des parents, le problème a fini par être résolu.

Je ne dis pas qu'il ne faut rien dire, bien au contraire, hein ... Tout le monde a le droit de défendre ses droits et surtout ses acquis sociaux qui ont tendance à être nivelés par le bas au nom de l'égalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cchampagne
Il y a 1 heure, Maoria a dit :

Mais finalement, le métier d'enseignant (encore plus au primaire) est principalement féminisé, où on a appris aux enseignantes à se contenter de ce qu'elles ont, à agir pour le bien des enfants en appuyant sur une pseudo fibre maternelle/vocation de soeur Thérésa, avec parfois (et historiquement) des conjoints qui gagnent plus qu'elles pour éviter qu'elles se rendent compte des cacahuètes qui constituent leur salaire comparativement aux efforts déployés ... 

Je suis hélas d'accord avec ça. On est des femmes et pour la plupart, on nous a appris à renvoyer une image de douceur. Si tu l'ouvres, tu passes pour la c*** du coin alors que ça passerait pour un homme. Il y a du boulot à faire en manière d'éducation. On n'en serait pas là dans les écarts de salaire.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×