Aller au contenu
André Jorge

Evaluations, réformes : Le ministère menace les enseignants

Messages recommandés

André Jorge

A lire sur le Café Pédagogique :

Evaluations, réformes : Le ministère menace les enseignants :

Citation

"Vous veillerez à apprécier le comportement de chacun des professeurs concernés". Dans une lettre adressée aux recteurs et aux Dasen le 8 mars, le ministère de l'éducation nationale hausse le ton et menace clairement les enseignants qui refuseraient de faire passer les évaluations nationales ou d'en donner les résultats. Parallèlement, des enseignants qui notent 20/20 des contrôles sont aussi menacés par des chefs d'établissement.  Alors que les syndicats appellent à des mobilisations tout au long du mois de mars pour obtenir une revalorisation et un report des réformes, le ministère semble décidé d'aller à l'affrontement.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/03/12032019Article636879715397056654.aspx?fbclid=IwAR3bhVICvmDBCy1a8llULDTzz9BU_gv1EOKk79ez6jiB3xo1Ifi4a0WbLWc

Bac blanc annulé : Descente de l'Inspection générale à Nîmes :

Citation

Comment stopper le mouvement hostile à ses réformes ? JM Blanquer pense avoir trouvé la solution dans la répression des enseignants. Des professeurs et des élèves du lycée Philippe Lamour de Nîmes sont convoqués le 14 mars par deux inspecteurs généraux.

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2019/03/14032019Article636881436110565276.aspx?fbclid=IwAR0DdFUP2438adruCO9fha3d8D4pebHLiJxMRa2DaJkvsism8VepzrXdRuQ

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
violettine

A lire effectivement!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette

Voilà pourquoi ce genre d'actions ne sert à rien sauf à mettre les gens en porte à faux.

La seule arme de destruction massive de leurs réformes destructrices : la grève massive et reconductible. Le reste ne sert à rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau

Pourquoi ne suis je plus étonné?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carosob1
Il y a 9 heures, jeanounette a dit :

Voilà pourquoi ce genre d'actions ne sert à rien sauf à mettre les gens en porte à faux.

La seule arme de destruction massive de leurs réformes destructrices : la grève massive et reconductible. Le reste ne sert à rien.

pas d'accord. Ces actions commencent à se mettre en place dans beaucoup d'établissements. Et le ministre qui faisait la sourde oreille commence à s'énerver, preuve donc qu'il voit que cela lui échappe. La grève massive et reconductible ne peut être efficace qu'avec beaucoup de mobilisations...hélas c'est notre point faible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
natoo

J'ai lu ça aussi sur le net hier et j'étais très fâchée. Je ne suis pas une râleuse de base. Un truc nouveau arrive, je regarde, je fais si je pense que ça peut marcher et après seulement je valide le truc ou pas. Avec ce types de documents, je vais finir par être une réfractaire de base, qui refuse sans regarder ni réfléchir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette
il y a 15 minutes, carosob1 a dit :

pas d'accord. Ces actions commencent à se mettre en place dans beaucoup d'établissements. Et le ministre qui faisait la sourde oreille commence à s'énerver, preuve donc qu'il voit que cela lui échappe. La grève massive et reconductible ne peut être efficace qu'avec beaucoup de mobilisations...hélas c'est notre point faible.

oui bien sûr !

Je souhaite de tout coeur que ce genre d'actions aboutisse mais j'ai de gros doutes. Je peux me tromper ! 😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a une heure, carosob1 a dit :

pas d'accord. Ces actions commencent à se mettre en place dans beaucoup d'établissements. Et le ministre qui faisait la sourde oreille commence à s'énerver, preuve donc qu'il voit que cela lui échappe. La grève massive et reconductible ne peut être efficace qu'avec beaucoup de mobilisations...hélas c'est notre point faible.

Vu que c'est le ministère qui annonce les chiffres...C'est comme les GJ ça...

Je ne sais pas vous mais il me tarde de voir ce que ça donnera cette loi...L'unsa cautionne pour une fois j'ai envie de voir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
violettine

Rien qu'à voir le début de la loi….Preuve s'il en est que certains #pasdevagues et stylosrouges inquiètent un peu…. D'ailleurs, efficaces ou pas, lesdits stylosrouges permettent aux enseignants de se regrouper, et de se rendre compte qu'ils ne sont pas seuls dans leur coin. Très précieux par les temps qui courent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flore49
il y a 55 minutes, nonau a dit :

L'unsa cautionne 

Cautionne quoi STP ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nadikaah
Il y a 2 heures, carosob1 a dit :

pas d'accord. Ces actions commencent à se mettre en place dans beaucoup d'établissements. Et le ministre qui faisait la sourde oreille commence à s'énerver, preuve donc qu'il voit que cela lui échappe. La grève massive et reconductible ne peut être efficace qu'avec beaucoup de mobilisations...hélas c'est notre point faible.

Je partage la même analyse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
Il y a 10 heures, flore49 a dit :

Cautionne quoi STP ? 

Elle n'appelle pas à la grève et demande une pauvre REECRITURE de l'article concernant les EPSF...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flore49
à l’instant, nonau a dit :

Elle n'appelle pas à la grève et demande une pauvre REECRITURE de l'article concernant les EPSF...

C'est faux. Le SE Unsa s'oppose à bien d'autres points de cette loi ( cf ses publications) et organisent d'autres actions contre la loi que la grève.

Encore une fois, tu as tout-à-fait le droit de juger les propos ou actions de ce syndicat insuffisants et de l'écrire, mais pas de véhiculer publiquement de fausses informations. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a 1 minute, flore49 a dit :

C'est faux. Le SE Unsa s'oppose à bien d'autres points de cette loi ( cf ses publications) et organisent d'autres actions contre la loi que la grève.

Encore une fois, tu as tout-à-fait le droit de juger les propos ou actions de ce syndicat insuffisants et de l'écrire, mais pas de véhiculer publiquement de fausses informations. 

Donne moi les vrais infos alors...De quelle forme de lutte parles tu? S'oppose à bien d'autres points? Lesquels?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette
il y a 4 minutes, flore49 a dit :

C'est faux. Le SE Unsa s'oppose à bien d'autres points de cette loi ( cf ses publications) et organisent d'autres actions contre la loi que la grève.

Encore une fois, tu as tout-à-fait le droit de juger les propos ou actions de ce syndicat insuffisants et de l'écrire, mais pas de véhiculer publiquement de fausses informations. 

Le SE Unsa répand partout l'idée que si on va se retrouver sous la coupe des collèges c'est la faute de ceux qui ont refusé un statut aux directeurs ...

On s'est passé d'un statut pendant des lustres mais ces dernières années la charge des directeurs a été considérablement alourdie pour pouvoir justifier la mise en place de ce statut. Eux ont accepté de rentrer dans ce jeu et maintenant accusent les autres.

Nous n'aurions jamais dû accepter non plus tout le carnaval autour des cycles communs ou des liaisons écoles-collèges d'où les collègues reviennent écoeurés chaque fois parce qu'ils y perdent leur temps. Tout cela a préparé ce qui nous arrive.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge

Pendant ce temps... :

Bac blanc annulé : Descente de l'Inspection générale à Nîmes :

Citation

Comment stopper le mouvement hostile à ses réformes ? JM Blanquer pense avoir trouvé la solution dans la répression des enseignants. Des professeurs et des élèves du lycée Philippe Lamour de Nîmes sont convoqués le 14 mars par deux inspecteurs généraux.

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2019/03/14032019Article636881436110565276.aspx?fbclid=IwAR0DdFUP2438adruCO9fha3d8D4pebHLiJxMRa2DaJkvsism8VepzrXdRuQ

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge
Il y a 17 heures, nonau a dit :

L'unsa cautionne

 

Il y a 5 heures, nonau a dit :

Donne moi les vrais infos alors...

Ce n'est pas aux autres de justifier, mais bien à toi d'apporter les preuves des accusations que tu publies.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bab33
Il y a 3 heures, André Jorge a dit :

C’est énorme !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
Il y a 4 heures, André Jorge a dit :

 

Ce n'est pas aux autres de justifier, mais bien à toi d'apporter les preuves des accusations que tu publies.

mais là tu perturbes le sens FO de Nonau...il a été biberonné avec ce genre de tactique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
Il y a 10 heures, jeanounette a dit :

Le SE Unsa répand partout l'idée que si on va se retrouver sous la coupe des collèges c'est la faute de ceux qui ont refusé un statut aux directeurs ...

On s'est passé d'un statut pendant des lustres mais ces dernières années la charge des directeurs a été considérablement alourdie pour pouvoir justifier la mise en place de ce statut. Eux ont accepté de rentrer dans ce jeu et maintenant accusent les autres.

Nous n'aurions jamais dû accepter non plus tout le carnaval autour des cycles communs ou des liaisons écoles-collèges d'où les collègues reviennent écoeurés chaque fois parce qu'ils y perdent leur temps. Tout cela a préparé ce qui nous arrive.

ben, le SE a raison jusqu'à maintenant....

Avce le GDID cela fait encore plus longtemps que l'on dit cela mais les paléo-syndicats ont toujours hurlé au loup contre un statut juridique de l'école (ce qui a été proposé en premier) et même contre un statut fonctionnel des directeurs....

Pour tous ces syndicats, j'ai envie de leur dire que si à chaque fois qu'ils s'emparent d'un dossier ça sent la merde il serait temps de regarder sous leurs godasses!

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
Il y a 4 heures, André Jorge a dit :

 

Ce n'est pas aux autres de justifier, mais bien à toi d'apporter les preuves des accusations que tu publies.

Loi pour l’Ecole de la confiance : mal ficelée, mal nommée

Une nouvelle structure scolaire mal identifiée, l’établissement public des savoirs fondamentaux, voit le jour en soulevant l’inquiétude des personnels des écoles primaires et du collège ainsi que des collectivités

(C'est tout? Mal ficelée? Il suffit donc de changer le paquet face à une loi qui, couplée à celle de la fonction publique va modifier en profondeur notre statut et notre fonction?..."une nouvelle structure mal identifiée..."? Ah bon?)

- avance de 6 à 3 ans l’âge de l’instruction obligatoire.
L’UNSA Éducation accueille positivement ce qui était une promesse du candidat E Macron, et qui était aussi un de nos mandats fédéraux. 
(Ils dénoncent dans le même temps le cadeau financier fait aux écoles privées...Ah bon ils n'avaient pas anticipé ?)

- autorise le Gouvernement à procéder par ordonnance pour organiser l’administration des 13 régions académiques.
Quel est l’intérêt de procéder par ordonnances sur la réforme territoriale de l’éducation nationale? Alors que nous avions pris part aux discussions sur ce dossier, cette décision marque un refus du dialogue social engagé ou pire serait une façon de passer en force sur un sujet hautement sensible. L’UNSA Éducation dénonce ce signal envoyé et encore une fois un débat confisqué.
(N'ont-ils pas soutenu la loi Notre annonciatrice de ces supers académies...)

- Création d'établissements publics des savoirs fondamentaux sans accord des communautés éducatives (Parce qu'avec accord c'était bon?)

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carosob1
Il y a 22 heures, nonau a dit :

Vu que c'est le ministère qui annonce les chiffres...C'est comme les GJ ça...

Je ne sais pas vous mais il me tarde de voir ce que ça donnera cette loi...L'unsa cautionne pour une fois j'ai envie de voir...

l'Unsa cautionne pour une fois....heu vous êtes bien au courant que l'unsa valide quasiment à chaque fois les directives ministériels qui vont à l'encontre de notre métier? Et je n'ai entendu personne refuser un statut de directeur bien au contraire! Par contre, ce qui était demandé c'était que le directeur soit réellement reconnu pour tout ce qu'il fait, pas qu'il soit supprimé!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a 2 minutes, montagny a dit :

ben, le SE a raison jusqu'à maintenant....

Avce le GDID cela fait encore plus longtemps que l'on dit cela mais les paléo-syndicats ont toujours hurlé au loup contre un statut juridique de l'école (ce qui a été proposé en premier) et même contre un statut fonctionnel des directeurs....

Pour tous ces syndicats, j'ai envie de leur dire que si à chaque fois qu'ils s'emparent d'un dossier ça sent la merde il serait temps de regarder sous leurs godasses!

 

Mon pauvre ami...Comme il me tarde de voir toutes ces belles réformes se mettre en place, qui ne sont que la continuité d'un long processus que vous soutenez depuis des décennies. La libéralisation.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
il y a 1 minute, nonau a dit :

Mon pauvre ami...Comme il me tarde de voir toutes ces belles réformes se mettre en place, qui ne sont que la continuité d'un long processus que vous soutenez depuis des décennies. La libéralisation.

 

Nonau on sait que tu fais de la politique à travers une activité syndicale. Ne viens pas donner des leçons.

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bab33

Faut pas faire de la politique pour voir que les syndicats nous ont amené vers notre perte : passage aux 4 jours et demi sans rechigner, ppcr en applaudissant des deux mains , ..... Je parle des syndicats majeurs. Et pourtant dieu sait si les syndicats ont joué un rôle important dans l'histoire De notre pays. Or de nos jours ils servent des causes et des intérêts personnels à l’image De ce que font nos politiques. Et maintenant ils voudraient nous remettre dans la rue le 19 ? Moi je dis stop.

Par contre comment s’organiser pour inverser la machine à nous broyer ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a 12 minutes, montagny a dit :

Nonau on sait que tu fais de la politique à travers une activité syndicale. Ne viens pas donner des leçons.

 

De la  politique? lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flore49
Il y a 12 heures, nonau a dit :

Loi pour l’Ecole de la confiance : mal ficelée, mal nommée

Une nouvelle structure scolaire mal identifiée, l’établissement public des savoirs fondamentaux, voit le jour en soulevant l’inquiétude des personnels des écoles primaires et du collège ainsi que des collectivités

(C'est tout? Mal ficelée? Il suffit donc de changer le paquet face à une loi qui, couplée à celle de la fonction publique va modifier en profondeur notre statut et notre fonction?..."une nouvelle structure mal identifiée..."? Ah bon?)

- avance de 6 à 3 ans l’âge de l’instruction obligatoire.
L’UNSA Éducation accueille positivement ce qui était une promesse du candidat E Macron, et qui était aussi un de nos mandats fédéraux. 
(Ils dénoncent dans le même temps le cadeau financier fait aux écoles privées...Ah bon ils n'avaient pas anticipé ?)

- autorise le Gouvernement à procéder par ordonnance pour organiser l’administration des 13 régions académiques.
Quel est l’intérêt de procéder par ordonnances sur la réforme territoriale de l’éducation nationale? Alors que nous avions pris part aux discussions sur ce dossier, cette décision marque un refus du dialogue social engagé ou pire serait une façon de passer en force sur un sujet hautement sensible. L’UNSA Éducation dénonce ce signal envoyé et encore une fois un débat confisqué.
(N'ont-ils pas soutenu la loi Notre annonciatrice de ces supers académies...)

- Création d'établissements publics des savoirs fondamentaux sans accord des communautés éducatives (Parce qu'avec accord c'était bon?)

 

 

 

Là encore, tu cites des choses,  les étires à ta sauce et en oublies d'autres (cf les publications se unsa). Désaccords avec ta vision des choses, sans aucun doute, mais aucunement de quoi affirmer publiquement que l'Unsa "cautionne" la loi. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flore49
Il y a 12 heures, nonau a dit :

De la  politique? lol

Ah bah oui ! 

Quand on cite toutes les deux secondes le libéralisme,  doctrine économique et politique, comme le mal absolu expliquant tous les maux de la société, c'est une vision politique, alors que FO revendique son apolitisme, il me semble.

NB : ne te méprends pas, je respecte tes convictions, même si non partagées, mais nier que tu fais là de la politique....lol... pour te citer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jeanounette
Il y a 13 heures, montagny a dit :

Nonau on sait que tu fais de la politique à travers une activité syndicale. Ne viens pas donner des leçons.

 

lol !

C'est l'hopital qui se fout de la charité !

De toute façon faire du syndicalisme c'est faire de la politique même si en tant que représentant syndical tu ne dois pas prendre part pour un parti en particulier .

Faire du syndicalisme sans prendre position sur la politique menée par un gouvernement, faudra m'expliquer comment.

Quand on ne s'oppose pas à la politique menée c'est qu'on la soutient donc retour à l'envoyeur  !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a 12 minutes, flore49 a dit :

Ah bah oui ! 

Quand on cite toutes les deux secondes le libéralisme,  doctrine économique et politique, comme le mal absolu expliquant tous les maux de la société, c'est une vision politique, alors que FO revendique son apolitisme, il me semble.

NB : ne te méprends pas, je respecte tes convictions, même si non partagées, mais nier que tu fais là de la politique....lol... pour te citer

Dire que le libéralisme est mortifère est un fait ce n'est pas une idéologie politique. 

Par contre prendre une leçon de politique face à des gens qui sont dans un syndicat largement lié au PS qui n'a pas ouvert sa bouche une seule fois lors du dernier mandat et pourtant il y en a eu des régressions...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la discussion

Vous pouvez écrire votre message maintenant et créer votre compte ensuite. Si vous avez déjà un compte sur notre site, connectez-vous pour l'utiliser.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...