Jump to content

Agression verbale...


Athénéa
 Share

Recommended Posts

Bonjour

Voilà ce qui m'est arrivé (Nathalie c'est la directrice dans l'histoire) 

Tout à commencé la semaine passée lorsqu'un de mes élèves  lors de la préparation de la rencontre usep de ce jour ne s'est pas comporté correctement envers les autres enfants et dénigrait l'activité en cours. Cet enfant avec PPRE a à de nombreuses reprises auparavant remis en question mon autorité et est souvent au coeur de conflits. 
Je lui ai alors dit, à tort peut-être, qu'avec ce comportement je ne pourrais pas le prendre avec moi à la rencontre usep. En fin de journée je l'ai informé que je laisserai le choix à ses parents de sa participation à la rencontre et que je les en informerai durant le week-end. 
Ce week-end il y avait justement le brunch du Sou des Écoles et donc de nombreuses choses à penser et à préparer et je n' ai finalement envoyé le mail aux parents (séparés) que le dimanche soir. La maman m'a répondu le lundi matin qu'elle n'avait pas pu en parler avec son fils et qu'elle me laissait donc lui en parler. Ce que j'ai fait. Nous nous sommes donc mis d'accord avec l'enfant que j'attendais un comportement exemplaire de sa part. 
Il m'a répondu par l'affirmative.
Lors de la rencontre de ce jour, un élève de l'école de F. est venu se plaindre de mon élève m'indiquant qu'il l'avait lui-même embêté mais que mon élève lui avait donné un coup de poing. Mon élève m'a confirmé avoir mal agi et en accord avec ma directrice nous avons rempli une fiche incident à notre retour à l'école. 
 
Le papa est venu me voir au portail pour me demander si j'avais quelques minutes à lui accorder. Je lui ai répondu oui mais vraiment 3mn car j'ai avais un rendez vous. Il m'a lors dit sur un ton très agressif qu'il ne comprenit vraiment pas que je lui avais envoyé 1 e-mail à 22h le dimanche alors que nous nous étions vus au brunch toute la journée. Je lui ai dit que le brunch était un moment convivial et familial et que je n' avais pas à parler de mes élèves sur ces moments. Il continue en me disant que vraiment c'était incompréhensible à cette heure. Je lui ai repondu que je faisais en fonction de mes disponibilités et possibilités. Je lui ai de ce fait parlé de l'incident de la journée. Il a continué à me répondre sur un ton agressif que j'avais un problème avec son fils, que je devais régler ces problèmes en classe, je lui ai repondu que c'est ce que j'avais fait, il m'a dit qu'il fallait qu'on prenne rendez-vous parce qu'apparement ce serait moi le problème. J'ai approuvé la demande en disant qu'il faudrait que Nathalie, enseignante de son fils (je ne l'ai qu'en decloisennement sur certaines matières). Le papa d'élève m'a à de nombreuses reprises dit que ce n'était pas que son fils que c'etait du 50/50 et n'écoutais plus mes arguments puis s'est éloigné continuant à me parler de plus en plus fort (des parents d'élèves etaient encore presents) sentant les larmes monter je lui ai demander de prendre directement rendez-vous avec Nathalie. Le ton est ensuite monté des 2 côtés et je lui ai dit que je n'avais pas à me faire agresser de la sorte devant les parents que les larmes me montent, que je ne voulais pas me mettre dans cet état devant mon fils et mes élèves. J'ai tourné les talons en pleurant et poussé le portail qui s'est claqué très fort. 
Les enfants du périscolaire étaient en train de gouter dans la cour, j'ai donc choisi d'entrer dans les locaux du periscolaire afin de pleurer au calme et à l'abri. Le papa m'a suivi, je lui ai dit que je ne souhaitais plus parler de la sitution, apeurée et je me suis senti en danger lorsque ce père énervé voulait rester seul avec moi dans la pièce. Je suis donc passée en pleurs devant de nombreux élèves ainsi que l'équipe du periscolaire. 
J'étais en train d'expliquer la situation à ma collègue quand le papa qui m'a donc suivie est arrivé dans l'école. J'ai récupéré mes affaires et toujours en pleurs suis repassée devant les élèves pour me rendre à mon rendez-vous. 
 
 
Je précise que ce papa est conseiller municipal de ma commune, que je vis sur cette commune, que moi je quitte l'en mais que mes petits seront scolarisés dans cette école. 
 
Que dois je faire ? 
Link to comment
Share on other sites

Ne pas prendre toute cette affaire tant à coeur... Tes enfants vont bien? Toi aussi? Donc tout va bien.

Après je ne communique jamais par mail avec les parents. On ne peut pas s'occuper de tous les problèmes.

Bon courage😍 Relativise. (facile à dire, difficile à faire)

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

A ta place, je ferais un signalement d'incident à l'IEN avec rapport précis et factuel. Le gars a totalement tort. Si tu es à l'autonome, contacte les pour avoir leur avis. Cela mériterait presque un dépôt de plainte. Je sais qu'on n'a pas envie d'entreprendre ce type de démarches lorsqu'on est dans cet état et sous le coup de l'émotion mais c'est important pour toi pour la suite de l'année et surtout pour rappeler cet individu à ses obligations.

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Il a un problème avec son enfant, il est blessé dans son image de père, tu n'en es en rien responsable. Ce serait tellement plus facile pour lui que ce soit toi la responsable, cela lui éviterait de faire le deuil de l'enfant parfait, de l'enfant qui met en valeur ses parents,il serait obligé de regarder chez lui, c'est tellement plus simple de se dire ce n'est pas de MA faute plutôt que de se dire il y a un chagrin, un dysfonctionnement, une peine à guérir ...

Tu es enseignante pas psychologue , pas thérapeute.

Tu demandes à ta directrice de recevoir LES parents avec toi pour rappeler le PPRE signé et écrire que à la demande de la famille tu n'enverras plus de messages par mail.

 

Link to comment
Share on other sites

Pour avoir été agressée verbalement et physiquement cette année aussi, voici la démarche que j'avais faite :

01  - contacter ton syndicat pour ne pas étouffer cette histoire et ne pas faire en sorte que ça se reproduise.

02 - informer ton IEN avec le soutien de la directrice et tu fais la fiche d'incident (moi je l'avais pas fait, juste un mail… c'est là mon tort!!!)

03 - avoir un appui de l'autonome de solidarité si tu y as souscrit 

04 - Pour évacuer le stress, si tu veux, il y a des entretiens Réseaux Pass avec des psychologues. L'entretien est anonyme, dura environ 1 h et c'est gratuit. Tu as 3 (4 exceptionnellement) entretiens gratuits par an. ça marche bien.

05 - Enfin oui il va falloir convoquer les 2 parents avec l'enfant et ta directrice pour mettre les choses à plat.

L'enfant a -t-il un suivi psy sinon ?

Je te souhaite plein de courage 💜 Ne reste pas seule ………..

Link to comment
Share on other sites

Comme quoi nous n'avons aucun compte à rendre aux parents. Quand on décide de ne pas prendre un élève à cause de son comportement, on ne le prend pas point. Je sors souvent de l'école il y a fréquemment un ou deux élèves qui restent à l'école. 

 

De toute façon c'est ça où je ne pars pas.

Ensuite je pense que tu devrais demander la protection fonctionnelle au Dasen, remplir une fiche CHSCT et réfléchir à te mettre en accident de travail plus de 8 jours ...une petite plainte ne lui faire non plus de mal...

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a une fiche incident officielle ? 

Merci pour vos retours... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Sourire (子の笑み) d'1 Enfant a dit :

Pour avoir été agressée verbalement et physiquement cette année aussi, voici la démarche que j'avais faite :

01  - contacter ton syndicat pour ne pas étouffer cette histoire et ne pas faire en sorte que ça se reproduise.

02 - informer ton IEN avec le soutien de la directrice et tu fais la fiche d'incident (moi je l'avais pas fait, juste un mail… c'est là mon tort!!!)

03 - avoir un appui de l'autonome de solidarité si tu y as souscrit 

04 - Pour évacuer le stress, si tu veux, il y a des entretiens Réseaux Pass avec des psychologues. L'entretien est anonyme, dura environ 1 h et c'est gratuit. Tu as 3 (4 exceptionnellement) entretiens gratuits par an. ça marche bien.

05 - Enfin oui il va falloir convoquer les 2 parents avec l'enfant et ta directrice pour mettre les choses à plat.

L'enfant a -t-il un suivi psy sinon ?

Je te souhaite plein de courage 💜 Ne reste pas seule ………..

Il me semble que toute discussion avec ce genre de personne ne sert à rien. Il faut aller plus loin et faire respecter le droit. Agression verbale et menace physique ça peut aller très loin.

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, nonau a dit :

Comme quoi nous n'avons aucun compte à rendre aux parents. Quand on décide de ne pas prendre un élève à cause de son comportement, on ne le prend pas point. Je sors souvent de l'école il y a fréquemment un ou deux élèves qui restent à l'école. 

 

De toute façon c'est ça où je ne pars pas.

Ensuite je pense que tu devrais demander la protection fonctionnelle au Dasen, remplir une fiche CHSCT et réfléchir à te mettre en accident de travail plus de 8 jours ...une petite plainte ne lui faire non plus de mal...

J'ai rdv chez le médecin ce soir. Je ne sais pas encore si j'irais. J'ai juste pris rdv au cas où. 

J'avoue que là si proche de la fin de ma "carrière" dans l'en je n'ai pas la force de grand chose... J'aimerais me cacher dans un trou de souris et ne plus en sortir

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Athénéa a dit :

J'ai rdv chez le médecin ce soir. Je ne sais pas encore si j'irais. J'ai juste pris rdv au cas où. 

J'avoue que là si proche de la fin de ma "carrière" dans l'en je n'ai pas la force de grand chose... J'aimerais me cacher dans un trou de souris et ne plus en sortir

Tu ne dois surtout pas culpabiliser ! Ce sont eux les fautifs, et te mettre dans un trou arrangera tout le monde sauf toi.

Il y en a marre de courber l'échine, il y a des lois qui nous protègent, il faut s'en servir! 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, nonau a dit :

Il me semble que toute discussion avec ce genre de personne ne sert à rien. Il faut aller plus loin et faire respecter le droit. Agression verbale et menace physique ça peut aller très loin.

Je suis tout-à-fait d'accord avec toi @nonau mais la hiérarchie le lui reprochera de ne pas renouer / maintenir le dialogue … donc autant qu'elle le fasse aussi.

Link to comment
Share on other sites

Prends soin de toi surtout. Tout mon soutien. Tu as au moins "la chance" d'être en fin de carrière, et surtout ne connais rien d'irréparable, la retraite et ses réjouissances t'attendent!

  • J'aime 3
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Sourire (子の笑み) d'1 Enfant a dit :

Je suis tout-à-fait d'accord avec toi @nonau mais la hiérarchie le lui reprochera de ne pas renouer / maintenir le dialogue … donc autant qu'elle le fasse aussi.

Maintenir le dialogue avec ce genre d'individu, il me semble qu'elle a déjà tenté ! Enfin continuons à courber le dos, à avoir peur de notre hiérarchie, à ne pas connaître les textes qui encadrent nos droits et notre intégrité physique et morale ...Continuons...

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Mirobolande a dit :

Prends soin de toi surtout. Tout mon soutien. Tu as au moins "la chance" d'être en fin de carrière, et surtout ne connais rien d'irréparable, la retraite et ses réjouissances t'attendent!

Je demissione 😉

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, nonau a dit :

Maintenir le dialogue avec ce genre d'individu, il me semble qu'elle a déjà tenté ! Enfin continuons à courber le dos, à avoir peur de notre hiérarchie, à ne pas connaître les textes qui encadrent nos droits et notre intégrité physique et morale ...Continuons...

 

Pas du tout envie de maintenir le dialogue... Il m'a dit à demi mots que j'en voulais à son fils alors que sincèrement si je suis sur son dos pour qu'il bosse c'est pour lui... Dorénavant je le laisse à sa tache... Donc il ne fera plus rien en classe et bien tant pis... 

Link to comment
Share on other sites

Tu as raison! Il faut arrêter de faire les Don Quichotte. De toute manière, la place des parents depuis1989 est devenue délirante. Ce n'est pas pour rien que ce gouvernement veut supprimer les CHSCT, l'article 1 de la loi sur la pseudo confiance....ils anticipent. 

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Je te conseille à l'avenir d'éviter les écrits (mails, mots dans le cahier) et de ne recevoir que sur RV. Avec un collègue présent si nécessaire. Tu as été trop arrangeante, et ça te retombe dessus.

L'élève perturbateur, moi, je le laisse à l'école sans même en parler aux parents. A lui de voir s'il leur en parle, mais bien souvent il ne s'en vante pas.

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Pour l'incident, je laisserais pisser. Never complain, never explain. Les chiens aboient, la caravane passe.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, léontiine a dit :

Je te conseille à l'avenir d'éviter les écrits (mails, mots dans le cahier) et de ne recevoir que sur RV. Avec un collègue présent si nécessaire. Tu as été trop arrangeante, et ça te retombe dessus.

L'élève perturbateur, moi, je le laisse à l'école sans même en parler aux parents. A lui de voir s'il leur en parle, mais bien souvent il ne s'en vante pas.

Toute la complexité d'une école de village où tu connais les parents hors école... Tu as tendance à vouloir communiquer... 

Link to comment
Share on other sites

J'habite à 500m de mon école de quartier. Je ne connais aucun parent et je les évite soigneusement. D'ailleurs il n'y a pas de nom sur ma sonnette et je suis sur liste rouge.

Je n'ai d'ailleurs plus l'âge d'être copine avec les parents, ils pourraient être mes enfants. Du coup, je ne les crains pas 🤣

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, léontiine a dit :

Pour l'incident, je laisserais pisser. Never complain, never explain. Les chiens aboient, la caravane passe.

Mouais... Si je me cache je suis en tort non ? 

 

 

Bon de toute façon, forte de ce que j'ai lu ici et parce que mon mari me pousse... J'ai écrit à l'ien, copie à mon syndicat et à l'autonome... 

  • J'aime 4
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Bountygong a dit :

C'est la bonne chose à faire Athénéa !

C'est l'avenir quinme le dira... 

Link to comment
Share on other sites

Je pense que quoique tu fasses, on ne te donnera pas raison. En laissant pisser, tu minimises les dégâts.

Der Klügere gibt nach, comme on dit en allemand

Link to comment
Share on other sites

Le papa a dit hier à ma directrice qu'il allait déposer une main courante... 

Pffff j'en ai marre là 

  • Confus 1
Link to comment
Share on other sites

Laisse-le se ridiculiser tout seul.

En analyse transactionnelle, on appelle ça un jeu. Il suffit que l'un des joueurs lâche l'affaire pour que le "jeu" s'arrête.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, léontiine a dit :

L'élève perturbateur, moi, je le laisse à l'école sans même en parler aux parents. A lui de voir s'il leur en parle, mais bien souvent il ne s'en vante pas.

Ah ouais, ils ne s'en vantent pas chez toi ? Tu as bien de la chance ! Moi ce genre de spécimens me rétorquent au moindre truc qu'ils vont le dire à leur parents qui viendront m'engueuler...
Vu le cas décrit, je pense clairement qu'il l'aurait dit parce qu'il y a fort à parier que le papa dise ouvertement au gamin que cette maitresse est nulle...

Athénéa :hug::hug:

Ça ne sert à rien une main courante, si ça l'amuse.. je ne sais même pas ce qu'il va pouvoir argumenter, main courante pour mail à 22h? Ou pour refus de supporter une agression?

Link to comment
Share on other sites

Un mail est fait comme une boite aux lettres pour être ouverte quand on le désire.

Tu postes ta lettre à n'importe quelle heure et la personne ouvre son courrier quand elle veut.

Donc il ne peut y avoir d'erreur de ta part. Si ce monsieur veille à 22 heures c'est son problème, et toi tu fais ce que tu veux de tes soirées, même tn travail , il n'a pas à controler tes horaires ....

Pour la main courant il va dire quoi? l

La maitresse a pleuré? ben qui l'a fait pleuré?

la maitresse s'occupe de mon gosse, elle lui est toujours dessus?  ben oui c'est écrit dans le PPRE

la maitresse n'aime pas mon enfant  ? ça tombe bien on est pas payé pour aimer les enfants mais pour enseigner.

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Apparemment j'ai dit que A. me pourrissait la classe (je ne m'en souviens pas) et c'est sur ce point qu'il veut déposer une main courante... moi j'ai juste eu peur qu'il me mette un poing dans la figure quand il m'a suivi au périscolaire... et moi j'hésite à porter plainte... voilà, je pleure depuis une heure, j'ai mis mes gosses devant la tv... chouette mercredi!

  • Triste 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Athénéa a dit :

Apparemment j'ai dit que A. me pourrissait la classe

ouais... les gendarmes vont bien rigoler je pense....
Peut être que ça te soulagerais aussi de porter plainte non ?

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...