Jump to content

Agression verbale...


Athénéa
 Share

Recommended Posts

Il y a 5 heures, abel27 a dit :

Toutefois, j'aimerais t'apporter une information : dernièrement, on a eu pas mal de note de service qui disent que l'on n'a pas le droit de priver de sortie un élève en raison de son comportement  ou de son handicap.

 

Eh bien pas nous 😎

Link to comment
Share on other sites

Athénea

Je suis bien désolée pour toi. Je ne constate qu'une chose c'est que bon nombre d'enseignants s'investissent comme toi et se retrouvent face à des c.. comme ça et à force ça use. Les mails les coups de fils aux parents il faut arrêter: mot dans le cahier et terminer .

Pour la main courante laisse tomber c'est une menace en l'air personne ne lui prendra sa plainte.

Par contre l'ien doit te soutenir.

Bon repos bonnes vacances profite!

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Plus on en fait, plus ça peut se retourner contre nous.

Il n'y avait même pas besoin de mot dans le cahier. Ce n'est pas ton élève, les décloisonnements ne sont pas obligatoires, il pouvait rester avec sa maîtresse sans explication.

D'ailleurs rien ne t'oblige à le reprendre dans ta classe.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Lolita a dit :

Chapeau l'inspectrice !!!

De qui ? IEN ? DASEN ? ça s'appuie sur quel texte de loi ? Tu peux nous donner la référence ? ça peut servir... Merci !

Athénéa : repos, autonome, demande de protection fonctionnelle et comme l'ont écrit certains : la tête haute ! Si des enfants ont parlé chez eux de l'incident, des langues vont se délier à propos de ce goujat ! S'il l'a fait avec toi, il a déjà dû le faire avec d'autres...

Dans le Rhône, c'est noté dans le règlement départemental. CLIC

Citation

La valorisation des élèves,leur responsabilisation dans la vie collective sont de nature à renforcer leur sentiment dappartenance à lécole et à installer un climat scolaire serein. À ce titre, diverses formes dencouragement sont prévues dans le règlement intérieur de lécole, pour favoriser les comportements positifs.

À linverse, les comportements qui troublent lactivité scolaire, les manquements au règlement intérieur de lécole, et en particulier toute atteinte à lintégrité physique ou morale des autres élèves ou des enseignants donnent lieu à des rappels à lordre, qui sont portés immédiatement à la connaissance des représentants légaux de lenfant.Ces rappels à lordre ne peuvent en aucun cas porter atteinte à lintégrité morale ou physique dun enfant. Ils sont prévus dans le règlement intérieur de lécole. Un élève ne doit pas être privé,à titre de sanction, de récréation,dune activité denseignement, de sortie scolaire ou de classe transplantée.Toutefois, en vertu des dispositions des articles 2 et4 du décret 89-122 du 24 février 1989relatif aux directeurs décole,le directeur veille à la bonne marche de lécole et au respect de la réglementation qui lui est applicable et contribue à la protection des enfants en liaison avec les services compétents.A ce titre, il peut prendre les mesures nécessaires et adaptées pour prévenir la survenance d’un danger pour l’élève ou pour les autres élèves.

L'année dernière j'ai annulé ma sortie de fin d'année... J'ai estimé que la sécurité de mes élèves n'était pas garantie si je sortais en classe complète.

On a la possibilité de laisser les enfants à l'école en cas de sortie UNIQUEMENT si les parents sont préalablement prévenus et D'ACCORD ! Sinon c'est nous qui sommes en tort. Notre IEN nous a rappelé que dans ce cas là, elle ne pourrait rien pour nous si les parents portaient plainte.

A l'inverse, des parents mécontents de l'annulation de la sortie ont écrit à l'IEN .... elle m'a défendu et soutenu dans son courrier réponse (encore heureux !!)

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, borneo a dit :

Plus on en fait, plus ça peut se retourner contre nous.

Il n'y avait même pas besoin de mot dans le cahier. Ce n'est pas ton élève, les décloisonnements ne sont pas obligatoires, il pouvait rester avec sa maîtresse sans explication.

D'ailleurs rien ne t'oblige à le reprendre dans ta classe.

D'autant plus oui bornéo à raison!

Link to comment
Share on other sites

Athénéa, juste un message pour témoigner de mon soutien. Tu n'es fautive de rien, c'est le père qui n'est pas net.

Tu as bien fait de prévenir l'IEN, l'autonome etc ...

On ne doit pas dire amen à tout, tout laisse pisser. On nous doit le RESPECT ! il n'y a pas de débat là dessus !

Notre profession est suffisamment mal menée par les autres, pour qu'en plus on continue à se faire marcher sur les pieds et à dire merci en plus !

 

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Bon courage !

Pour répondre au questionnement du "doit-on emmener les élèves dangereux pour eux mêmes ou pour les autres en sortie scolaire", nous avons  le cas cette année... 3 élèves très perturbateurs (pour ne pas utiliser un vocable plus vulgaire mais qui serait pourtant plus approprié...) ont été signalés jusqu'à l'Inspection (leur enseignant n'en pouvait plus). Un conseiller péda est venu assister à un de nos Conseils des Maîtres et c'est lui qui nous a fait noter dans le rapport qu'une des solutions (si toutes les autres n'avaient pas abouti) était d'exclure ces élèves de sorties scolaires pour des raisons de sécurité. Il nous a même conseillés sur la communication à faire avec les parents. Notre IEN en est informé. Concernant ces 3 élèves, l'IEN s'est bougé réellement dès lors qu'un autre parent s'est plaint (auprès de l'IEN) et a menacé d'informer la presse et de déposer plainte contre les parents de ces 3 élèves et contre l'IEN (pour non protection des usagers de l'école et des professeurs (nous avons été menacés de mort par un des gamins et son père nous avait répondu "qu'on le méritait probablement" (je simplifie, l'histoire est longue et complexe)). Un des perturbateur a finalement été poussé vers la sortie par l'IEN, et les deux autres se sont bien calmés du coup... (même si tout n'est pas rose encore). (le parent nous soutenait à fond, même si je n'approuve pas à 100% sa façon de procéder, c'était juste après les affaires "pas de vague" dévoilées à la presse...)

Autre anecdote similaire cette année, à celle d'Athénéa : une mère d'élève est venue agresser l'école au portail, à la sortie (je cite) : "école de merde, avec ses instits de merde" etc etc. tout ça parce qu'on avait puni son choubichou d'amour pendant une récré car il avait craché sur un autre élève... mais que "ce n'était pas vrai parce que choubichou d'amour avait dit qu'il ne l'avait pas fait" (manque de chance, il l'avait fait juste devant moi, directrice). J'ai pris cette dame en rdv immédiatement, elle a continué à nous insulter, devant son gamin (CE2) malgré toute ma patience et mon calme. J'ai terminé la conversation houleuse par un "si notre pédagogie ne vous convient pas, il existe d'autres établissements d'enseignement sur la commune, libre à vous de changer" (ça n'a pas fonctionné malheureusement... ahahaha !). Cependant, j'ai rédigé une fiche CHSCT à la fin de laquelle j'ai demandé à ce que l'IEN ou autre supérieur écrive ou reçoive ce parent en entretien afin de lui rappeler le cadre légal vis à vis de la fonction publique et des fonctionnaires... et ça a été fait ! (j'ai même eu une copie du courrier).

  • Merci 3
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Je viens d'avoir l'autonome de solidarité au téléphone, P*** ce que ça fait du bien!!!

Elle ne comprend pas que l'inspecteur ne m'ait pas contactée, elle va m'aider et me conseiller. Je me sens un peu mieux déjà!

Link to comment
Share on other sites

Athénéa : j'ai vu par ailleurs que tu comptes démissionner. Ne le fais pas, donne-toi le temps de la réflexion. Là, tu es sous le coup de l'émotion, tu ne vois plus forcément la situation dans sa globalité. Je vois que tu as quatre enfants. Arrivée à la retraite, toutes les années de fonctionnaire te rapporteront une bien meilleure retraite que tes années dans le privé, et de très loin. Si vraiment tu ne veux plus enseigner, tu es encore dans le cadre du congé parental qui te rapporte des trimestres sans aucune cotisation.

Laisse passer les vacances, et prends une décision ensuite. Démissionner serait donner raison au parent qui t'a malmenée.

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, borneo a dit :

Athénéa : j'ai vu par ailleurs que tu comptes démissionner. Ne le fais pas, donne-toi le temps de la réflexion. Là, tu es sous le coup de l'émotion, tu ne vois plus forcément la situation dans sa globalité. Je vois que tu as quatre enfants. Arrivée à la retraite, toutes les années de fonctionnaire te rapporteront une bien meilleure retraite que tes années dans le privé, et de très loin. Si vraiment tu ne veux plus enseigner, tu es encore dans le cadre du congé parental qui te rapporte des trimestres sans aucune cotisation.

Laisse passer les vacances, et prends une décision ensuite. Démissionner serait donner raison au parent qui t'a malmenée.

Merci beaucoup de ton inquiétude, maisJe suis dans un projet de reconversion depuis un an 😉

Je vais sois me mettre en dispo, soit démissionner, ma demande d'IDV est en cours bien avant cette histoire.

Je serai de toute façon en arrêt à partir du 13 juin car je dois subir une opération, et je ne retournerai plus en classe ensuite. J'ai participé au mouvement pour être sûre que quelqu'un soit nommé sur mon poste .

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, RififiHype a dit :

Bon courage !

Pour répondre au questionnement du "doit-on emmener les élèves dangereux pour eux mêmes ou pour les autres en sortie scolaire", nous avons  le cas cette année... 3 élèves très perturbateurs (pour ne pas utiliser un vocable plus vulgaire mais qui serait pourtant plus approprié...) ont été signalés jusqu'à l'Inspection (leur enseignant n'en pouvait plus). Un conseiller péda est venu assister à un de nos Conseils des Maîtres et c'est lui qui nous a fait noter dans le rapport qu'une des solutions (si toutes les autres n'avaient pas abouti) était d'exclure ces élèves de sorties scolaires pour des raisons de sécurité. Il nous a même conseillés sur la communication à faire avec les parents. Notre IEN en est informé. Concernant ces 3 élèves, l'IEN s'est bougé réellement dès lors qu'un autre parent s'est plaint (auprès de l'IEN) et a menacé d'informer la presse et de déposer plainte contre les parents de ces 3 élèves et contre l'IEN (pour non protection des usagers de l'école et des professeurs (nous avons été menacés de mort par un des gamins et son père nous avait répondu "qu'on le méritait probablement" (je simplifie, l'histoire est longue et complexe)). Un des perturbateur a finalement été poussé vers la sortie par l'IEN, et les deux autres se sont bien calmés du coup... (même si tout n'est pas rose encore). (le parent nous soutenait à fond, même si je n'approuve pas à 100% sa façon de procéder, c'était juste après les affaires "pas de vague" dévoilées à la presse...)

Autre anecdote similaire cette année, à celle d'Athénéa : une mère d'élève est venue agresser l'école au portail, à la sortie (je cite) : "école de merde, avec ses instits de merde" etc etc. tout ça parce qu'on avait puni son choubichou d'amour pendant une récré car il avait craché sur un autre élève... mais que "ce n'était pas vrai parce que choubichou d'amour avait dit qu'il ne l'avait pas fait" (manque de chance, il l'avait fait juste devant moi, directrice). J'ai pris cette dame en rdv immédiatement, elle a continué à nous insulter, devant son gamin (CE2) malgré toute ma patience et mon calme. J'ai terminé la conversation houleuse par un "si notre pédagogie ne vous convient pas, il existe d'autres établissements d'enseignement sur la commune, libre à vous de changer" (ça n'a pas fonctionné malheureusement... ahahaha !). Cependant, j'ai rédigé une fiche CHSCT à la fin de laquelle j'ai demandé à ce que l'IEN ou autre supérieur écrive ou reçoive ce parent en entretien afin de lui rappeler le cadre légal vis à vis de la fonction publique et des fonctionnaires... et ça a été fait ! (j'ai même eu une copie du courrier).

Voilà ! C’est ce qu’on a fait. Ça marche très bien : les parents se sont très vite calmés. Et on a ajouté qu’on était bien sympas, qu’en cas de récidive, on porterait plainte pour outrage à agent de la fonction publique (ça c’est en off, hein). On a enfin une paix relative ! Enfin, pour l’instant ça tient bien. Bien sûr, ça a fait les gorges chaudes de radio-portail. Mais je crois que même ça, ça a été un bien. C’est même assez surprenant : plus de problème depuis 1 mois. Alors qu’on avait 5-6 familles bien chaudes chez qui ça montait. Bref, là c’est le calme plat. Ça n’arrive jamais chez nous... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Athénéa a dit :

Je viens d'avoir l'autonome de solidarité au téléphone, P*** ce que ça fait du bien!!!

Elle ne comprend pas que l'inspecteur ne m'ait pas contactée, elle va m'aider et me conseiller. Je me sens un peu mieux déjà!

Attention cependant… J'ai eu vent d'une affaire où l'ien a tenté (et réussi)  à étouffer une affaire que l'autonome prenait en main…. Ceci dit, à titre perso, j'en ai été très satisfaite les 2 fois où j'ai eu affaire à eux (petits problèmes)

Tout mon soutien également, c'est pénible de se mettre dans des états comme ça pour notre boulot...

  • Triste 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Athénéa a dit :

Je viens d'avoir l'autonome de solidarité au téléphone, P*** ce que ça fait du bien!!!

Elle ne comprend pas que l'inspecteur ne m'ait pas contactée, elle va m'aider et me conseiller. Je me sens un peu mieux déjà!

C'est bien ça !

Maintenant, laisse faire l'Autonome et prends du recul.

Es-tu allée chez ton médecin finalement ? T'a-t-il arrêtée ?

Il est important que tu consultes afin que l'effet de cette agression sur ta santé soit acté.

 

Le 10/04/2019 à 17:09, flops a dit :

J ai une collègue qui ne peut plus faire des sorties à cause d un perturbateur. Toute la classe trinque ! 

S'il n'y a que ça pour se préserver et préserver les autres élèves, c'est très bien .!

 

Le 10/04/2019 à 17:29, borneo a dit :

Je le fais aussi, de temps en temps. Je n'ai aucune note de service disant que c'est interdit, je t'assure.

Nous n'avons rien non plus dans mon coin.

 

Le 10/04/2019 à 17:54, abel27 a dit :

Je ne dis pas que je suis d'accord. Et franchement, emmener l'affreux qui a pourri une classe, je n'ai pas envie non plus.

Je donne juste les notes de service qu'on a eu ces dernières années. Et un rappel du service juridique ces derniers jours.

Peux-tu donner les Textes cités qui sont précisés par ces notes de service ?

 

Le 10/04/2019 à 18:03, Athénéa a dit :

Et puis il n'est pas inscrit dans ma classe, je l'ai en décloisonnement en maths et en EPS... je n'aurais vraiment pas dû le prendre....

Ça, c'est certain, et désormais, abstiens-toi de travailler pour l'école sur ton temps libre, ne reçois plus jamais aucun parent à la grille sans rendez-vous et, si tu dois recevoir à nouveau les parents de cet élève, ne le fais qu'en présence du directeur.

Sauf erreur, tu ne parles pas de celui-ci. Comment a-t-il réagi ? Avec toi ? Avec eux ?

 

Le 10/04/2019 à 18:07, Athénéa a dit :

@fleurdecorail, j'ai écris à l'IEN, j'ai raté l'appel de l'autonome mais je les recontacte demain pour voir ce qu'ils me conseillent.

 

Je viens d'apprendre que ce papa, conseiller municipal, est une terreur en mairie et 3 personnes démissionnent à cause de lui...

Je comprends que cela te soulage de voir que tu n'es pas sa seule cible mais ... ne t'en mêle surtout pas !

 

Le 10/04/2019 à 22:24, bouzou49 a dit :

Athénea

Je suis bien désolée pour toi. Je ne constate qu'une chose c'est que bon nombre d'enseignants s'investissent comme toi et se retrouvent face à des c.. comme ça et à force ça use. Les mails les coups de fils aux parents il faut arrêter: mot dans le cahier et terminer .

Oui, dans quel autre métier on accepte de faire des heures sup' et prendre des responsabilités ... pour rien ?

Au final, quel est le bénéfice pédagogique de toutes ces rencontres et autres "sous" ?

 

Le 10/04/2019 à 22:32, borneo a dit :

Plus on en fait, plus ça peut se retourner contre nous.

Il n'y avait même pas besoin de mot dans le cahier. Ce n'est pas ton élève, les décloisonnements ne sont pas obligatoires, il pouvait rester avec sa maîtresse sans explication.

D'ailleurs rien ne t'oblige à le reprendre dans ta classe.

+1

 

 

Il y a 13 heures, RififiHype a dit :

 

Autre anecdote similaire cette année, à celle d'Athénéa : une mère d'élève est venue agresser l'école au portail, à la sortie (je cite) : "école de merde, avec ses instits de merde" etc etc. tout ça parce qu'on avait puni son choubichou d'amour pendant une récré car il avait craché sur un autre élève... mais que "ce n'était pas vrai parce que choubichou d'amour avait dit qu'il ne l'avait pas fait" (manque de chance, il l'avait fait juste devant moi, directrice). J'ai pris cette dame en rdv immédiatement, elle a continué à nous insulter, devant son gamin (CE2) malgré toute ma patience et mon calme. J'ai terminé la conversation houleuse par un "si notre pédagogie ne vous convient pas, il existe d'autres établissements d'enseignement sur la commune, libre à vous de changer" (ça n'a pas fonctionné malheureusement... ahahaha !). Cependant, j'ai rédigé une fiche CHSCT à la fin de laquelle j'ai demandé à ce que l'IEN ou autre supérieur écrive ou reçoive ce parent en entretien afin de lui rappeler le cadre légal vis à vis de la fonction publique et des fonctionnaires... et ça a été fait ! (j'ai même eu une copie du courrier).

C'est bien de prendre le temps de faire tout ça !

 

 

Link to comment
Share on other sites

Je suis allée chez mon médecin mis c'était sa remplaçante, j'étais moins à l'aise... Elle m'a arrêtée 2 semaines car si besoin je peux prolonger après les vacances. 

Je vais reprendre à la rentrée je pense. Mais pour mieux dire au revoir à mes élèves. Je me fais opérer le 13 juin et ne reviendrai plus à l'école ensuite, sauf pour mes bébés dès la rentrée ! 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Athénéa a dit :

Je suis allée chez mon médecin mis c'était sa remplaçante, j'étais moins à l'aise... Elle m'a arrêtée 2 semaines car si besoin je peux prolonger après les vacances. 

Je vais reprendre à la rentrée je pense. Mais pour mieux dire au revoir à mes élèves. Je me fais opérer le 13 juin et ne reviendrai plus à l'école ensuite, sauf pour mes bébés dès la rentrée ! 

Fais passer en accident du travail! Pas de jour carence... et si tu portes plainte avec 15 jours d'ITT c'est du pénal qui attend ton cher parent....

Link to comment
Share on other sites

Que dois je faire pour le passer en accident du travail ? 

C'est trop tard je pense... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Athénéa a dit :

Que dois je faire pour le passer en accident du travail ? 

C'est trop tard je pense... 

Est-ce que tu penses que ta directrice fera une déclaration d'accident du travail pour une engueulade par un parent d'élève ? Si oui, fonce.

De ce que je lis, c'est un conflit verbal comme on en a malheureusement bien souvent. Nos parents n'ont pas forcément les mêmes codes que nous, et ça dérape. Ceux à qui ça arrive souvent peuvent essayer de ne pas se mettre en situation à risque : ne pas discuter au portail, recevoir les parents "à froid" et pas quand ils sont sous le coup de la colère.

J'ai eu une directrice qui se "mettait en maladie" à chaque altercation avec des parents. Les collègues trouvaient qu'elle en faisait un peu trop. Elle a appelé la police quand un parent lui a dit "Vous allez voir ce que vous allez voir !" en interprétant ça comme des menaces de mort.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Le ‎11‎/‎04‎/‎2019 à 13:45, violettine a dit :

Attention cependant… J'ai eu vent d'une affaire où l'ien a tenté (et réussi)  à étouffer une affaire que l'autonome prenait en main…. Ceci dit, à titre perso, j'en ai été très satisfaite les 2 fois où j'ai eu affaire à eux (petits problèmes)

Tout mon soutien également, c'est pénible de se mettre dans des états comme ça pour notre boulot...

Tu as de la chance. L'ASL n'a rien fait me concernant… elle a même donné raison de manière +/- explicite à l'IEN qui m'a violentée (avec la collègue et qq parents).

La dernière phrase est affligeante mais c'est le triste constat de notre réalité.

Link to comment
Share on other sites

Réponse de l'inspecteur, il faut une médiation... Quels sont vos souhaits et disponibilités ?... Ah ben là c'est sûr je me sens soutenue et écoutée... Je n'avais déjà pas envie de reprendre, rien, mais je suis deg

Link to comment
Share on other sites

Pour la médiation demande à l'autonome ou à un délégué syndical d'être présent tu as le droit d'être accompagnée.

Que t'a dit la personne de l'autonome .

 

Après je ne sais pas  mais, pour l'IEN il faudra continuer à avoir ce parent d'élève tous les matins et soirs à la porte de l'école.

Tu es dans un village ou une petite ville , une médiation qui remet le parent en place et permet de continuer à vivre ensemble est une méthode qui ne fait pas appel à la justice mais qui soutient un enseignant en montrant que l'enseignant n'est pas seul.

Une médiation est le mot pour dire mettre les choses à plat pour pouvoir continuer. Je ne sais pas quelle est la réputation de ton IEN mais les syndicats doivent pouvoir te dire quel est son degré d'efficacité ...

Link to comment
Share on other sites

Avant la fameuse médiation, qui peut être une bonne chose, demande à rencontrer ton IEN accompagnée d'un délégué du personnel, pour etre rassurée sur ce qu'il envisage de dire et de faire.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Alors j'ai rencontré les cpc, ben je me sens seulement à moitié soutenue...

médiation le 16.... mais pourquoi je suis revenue en classe moi???? pfffff

Link to comment
Share on other sites

C'est désolant....

PS : quand as tu la confirmation de ton nouveau poste ? Et quand signes tu ? Dès que tu as signé ton contrat, laisse tomber le reste... ne t'embête pas à faire la médiation. Fais le minimum jusqu'à ton opération et basta.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Kiwichick a dit :

C'est désolant....

PS : quand as tu la confirmation de ton nouveau poste ? Et quand signes tu ? Dès que tu as signé ton contrat, laisse tomber le reste... ne t'embête pas à faire la médiation. Fais le minimum jusqu'à ton opération et basta.

Après le 16... ils voient 1 dernier candidat le 16 hahaha

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Athénéa a dit :

Après le 16... ils voient 1 dernier candidat le 16 hahaha

Et bien attends le 16. Et après tu donneras suite à la médiation.

Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, Kiwichick a dit :

Et bien attends le 16. Et après tu donneras suite à la médiation.

Elle est planifiée le 16... je vais devoir me la taper...

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, Athénéa a dit :

Elle est planifiée le 16... je vais devoir me la taper...

 

Ha mince,  suis désolée pour toi 😕

Link to comment
Share on other sites

Je vois les collègues au cs mardi je vais leur en parler... 

Link to comment
Share on other sites

Bon je me suis excusée, le papa non. Le cpc a vu à qui j'avais à faire et comprend ma réaction. Ça fait du bien ☺️

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...