Jump to content
laura76

Bonne méthode de lecture CP ?

Recommended Posts

laura76

Voici le temps des commandes et des choix de manuels...

Mais c'est quoi une bonne méthode de lecture???? 

Pleins de nouveautés cette année, à votre avis, que doit-elle avoir d'indispensable?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu

As-tu déjà eu un CP ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
cara

Pour mon la "bonne méthode de lecture" c'est celle qui plait à l'enseignant, celle avec laquelle l'enseignant est à l'aise...

Il n'y a pas de "bonne méthode" mais c'est l'utilisation qui en est faite qui est importante. Une méthode peut très bien fonctionner dans une classe et ne pas donner de bons résultats dans une autre.

 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
laura76

comment être sur que ce qui plait à l'enseignant sera ce qui génère de la réussite?
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
alinecrpe

Si tu "débutes" en CP, il me parait bien de prendre une méthode qui te parait claire dès le premier abord, dans laquelle visuellement tu ne te perds pas. Il faut que les CP eux mêmes s'y repèrent facilement dès le début de l'année. 

Tu dois pouvoir identifier l'étude du code, de l'étude de la langue, la programmation des sons (idéalement il faut qu'elle suive les nouvelles recommandations), le vocabulaire.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
laura76

Pour les experts qui envisagent de garder le même manuel l'an prochain: 

qu'est-ce qui est top dedans?
Quels arguments utiliseriez-vous pour me convaincre de suivre cette méthode?
Qu'est-ce que vos élèves aiment ou n'aiment pas de ce manuel?

...???
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
alinecrpe
il y a 3 minutes, laura76 a dit :

Pour les experts qui envisagent de garder le même manuel l'an prochain: 

qu'est-ce qui est top dedans?
Quels arguments utiliseriez-vous pour me convaincre de suivre cette méthode?
Qu'est-ce que vos élèves aiment ou n'aiment pas de ce manuel?

...???
 

Dans mon école on utilise Pilotis. On a commandé la nouvelle édition de 2019 / Points forts : la clarté! Elle ne mélange pas la littérature et l'étude du code donc pas de texte qui ne soit pas lisible par les enfants. Ensuite c'est toujours la même disposition : une page avec "la maison du son" qui permet d'étudier le son avec les images proposées, où est ce que j'entends le son dans tel mot, citez moi les mots qui finissent par le son etc... Mais cette maison permet aussi de travailler le vocabulaire puis au fur et à mesure de l'année la grammaire avec féminin/masculin, singulier/ pluriel, nom/verbe . La 2ème page c'est syllabes / mots / phrases ou texte. Il y a une vraie progression dans la difficulté. 

L'étude de la langue est simple mais claire, tu peux l'enrichir avec une autre méthode telle que Picot. 

Ils ont rajouté de la fluence et accéléré la programmation des sons pour coller plus aux nouvelles recommandation. 

Cette clarté tu la retrouves dans les exercices du fichier d'entraînement. Les enfants sont très vite autonomes sur les exercices. 

Il y a un autre fichier lié à la littérature et tu peux commander des séries d'albums ou documentaires qui vont avec mais ça n'est pas obligatoire.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tinsel
Il y a 2 heures, cara a dit :

Pour mon la "bonne méthode de lecture" c'est celle qui plait à l'enseignant, celle avec laquelle l'enseignant est à l'aise...

Il n'y a pas de "bonne méthode" mais c'est l'utilisation qui en est faite qui est importante. Une méthode peut très bien fonctionner dans une classe et ne pas donner de bons résultats dans une autre.

 

Je ne suis pas sûre d'être d'accord. En tout cas, il n'y a peut-être pas de bonnes méthodes, mais il est évident qu'il y en a des mauvaises.

Pour moi une méthode bonne méthode permet à tous les enfants d'apprendre à lire. Elle leur permet de faire des progrès dès les premiers jours, ce qui est motivant pour eux et assure l'adhésion et la confiance des parents.

Une bonne méthode de lecture se rapprochera du guide orange d'apprentissage de la lecture au CP. 

Une bonne méthdoe peut être suivie les yeux fermés par n'importe quel enseignant.

Après c'est bien qu'elle plaise aux enfants. Si elle plait à l'enseignant c'est un bonus non négligeable.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 2 heures, laura76 a dit :

comment être sur que ce qui plait à l'enseignant sera ce qui génère de la réussite?
 

Tu vas avoir une classe de CP ou tu fais un sondage ?

Ce qui est certain, c'est que si on impose une méthode à un enseignant (les collègues ou la hiérarchie), ça ne fonctionnera pas.

J'ai enseigné en CP à une autre époque, celle où on partait du principe qu'un élève de CP n'arrivait pas tout nu de la maternelle et était le plus souvent intelligent. Donc j'ai beaucoup de mal avec la mode actuelle.

Les élèves sont des éponges, et ils s'adaptent à ce qu'on attend d'eux.

Quelle que soit la méthode, plus tu mets un cadre et tu es exigeant avec eux, tu leur montres que tu as foi en leur intelligence, et plus ils donneront le meilleur d'eux-mêmes et auront de chances de réussir.

Donc on aura beau apprendre à lire à ses élèves avec la méthode orange, si on les autorise pour cela à être couchés par terre, entre deux rituels ludiques et quatre feuilles de PTO ("plan de travail occupationnel"), on ne sera pas plus efficace qu'un "bon vieux maître" qui régale ses élèves avec "Ribambelle" ou "Que d'Histoires" (tant décriés), assis en silence à leur bureau dès 9h du matin, juste avant une séance d'arts plastiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge

Pour l'apprentissage de la lecture, l'usage le plus courant est celui des méthodes mixtes... Personnellement, j'opterais pour une méthode qui propose un enseignement systématique du code.

Cette année, j'ai travaillé avec Pilotis, pour un élèves de GS qui passera au CE1 et j'ai choisi cette méthode parce que je la trouvais adaptée à mon élève. Et effectivement, la séparation littérature et étude du code est appréciable. :)

Une petite vidéo de 2017 sur les méthodes de lecture :

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge

Trois méthodes de lecture qui font école :

Citation

Syllabiques ou mixtes, récentes ou anciennes, Le Figaro vous présente trois méthodes largement utilisées en classe ou à la maison.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/12/27/01016-20171227ARTFIG00216-lecture-trois-methodes-qui-font-ecole.php

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lady Oscar

Bonjour, Je pense que tu dois suivre les conseils d'Aline ;) Mon avis perso pour bien les lancer dans la lecture au premier trimestre est d'ajouter la gestuelle Borel Maisonny (au moins la moitié de l'année) et les alphas (je les utilisais en maternelle).

En résumé tu vas avoir le choix entre:

-quelques méthodes assez cadrantes qui correspondent aux récentes recommandations du ministère.

-des méthodes très syllabiques qui sont aussi inintéressantes.

-des méthodes plus mixtes souvent attractives de par leur offre de textes variés.

Si tu a peur de te lancer la première année,  tu peux prendre "à coup sûr" de ISTRA, il s'agit de deux fichiers par élève, le guide est téléchargeable, il n'y a pas de manuels ou d'affiches donc ça coûte moins cher que d'autres méthodes. Ca te permettra de voir ce qui te convient le mieux au bout d'une année.

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
Il y a 8 heures, Goëllette a dit :

Tu vas avoir une classe de CP ou tu fais un sondage ?

D’où ma première question...

J'adhère à la question du calme et du structurant : oui, ils sont assis à leur table. De toute façon, triple niveau...il faut du calme.

Lire n'est pas que déchiffrer donc il faut aussi bien mener l'apprentissage de la compréhension.

Donc, en manuel j'ai Je lis, j'écris et pour la compréhension et l'oral j'ai Une histoire par jour.

En fin de GS, je prends les élèves sur les alphas et pour chaque son en CP je couple avec Borel.

J'ai aussi mis en place le 1/4 d'heure "Chut ! On lit et la maitresse aussi".

Share this post


Link to post
Share on other sites
cara
Il y a 12 heures, laura76 a dit :

comment être sur que ce qui plait à l'enseignant sera ce qui génère de la réussite?
 

Ce n'est pas ce que j'ai dit. Je pense que si tu as une méthode qui te plait c'est plus facile d'enseigner la lecture que si tu as une méthode imposée par quelqu'un. Par exemple, Taoki est une méthode que beaucoup d'enseignants utilisent et bien moi je serai super malheureuse si je devais enseigner la lecture avec car le dragon vert me sort par les yeux :dry: !

Il y a 9 heures, Goëllette a dit :

Ce qui est certain, c'est que si on impose une méthode à un enseignant (les collègues ou la hiérarchie), ça ne fonctionnera pas.

Je suis d'accord avec toi (pour une fois c'est à marquer dans les annales !)

Il y a 9 heures, Tinsel a dit :

il n'y a peut-être pas de bonnes méthodes, mais il est évident qu'il y en a des mauvaises.

Je ne pense pas. Si on prend l'exemple de Ribambelle que beaucoup considèrent comme mauvaise méthode et bien je connais des instits qui ont de supers résultats avec. Ils ajoutent des choses, complètent... C'est vraiment l'utilisation que l'on fait de la méthode qui va montrer son efficacité ou pas.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
natoo

Je bosse avec Taoki depuis plusieurs années et je trouve que ça marche bien. Quand on avait choisi cette méthode avec ma collègue, j'avais insisté sur le fait qu'il fallait que les 1ère consonnes étudiées puissent être prononcées longuement pour laisser le temps aux élèves d'accrocher la voyelle qui suit ( il existe un terme technique que je ne connais pas pour dire ça). Au début c'est important parce qu'ils réfléchissent pour former les syllabes, je trouve que ça leur donne le temps d'automatiser cette technique avant de passer à d'autres consonnes telles que le p, le t, le b, le d etc. Mais plein d'autres que Taoki le font.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 2 heures, chableu a dit :

D’où ma première question...

... dont nous n'avons toujours pas la réponse ... 🙃

 

il y a une heure, cara a dit :

Je ne pense pas. Si on prend l'exemple de Ribambelle que beaucoup considèrent comme mauvaise méthode et bien je connais des instits qui ont de supers résultats avec. Ils ajoutent des choses, complètent... C'est vraiment l'utilisation que l'on fait de la méthode qui va montrer son efficacité ou pas.

C'est la méthode que j'utilisais (et je suis en éducation prioritaire renforcée) et que mes collègues continuent de choisir, car elle est très bien faite, le livre du maître est génial, c'est ludique mais structurant et ... c'est clé en mains, donc un enseignant qui n'est pas obligé de passer sa vie sur les sites pour récupérer des fiches est un enseignant qui a le temps d'observer ses élèves et a du temps pour lui, donc qui arrive heureux en classe, ce qui, après le cadre, est l'autre élément déterminant dans l'apprentissage de la lecture !

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
alinecrpe
Il y a 16 heures, Goëllette a dit :

 

Donc on aura beau apprendre à lire à ses élèves avec la méthode orange, si on les autorise pour cela à être couchés par terre, entre deux rituels ludiques et quatre feuilles de PTO ("plan de travail occupationnel"), on ne sera pas plus efficace qu'un "bon vieux maître" qui régale ses élèves avec "Ribambelle" ou "Que d'Histoires" (tant décriés), assis en silence à leur bureau dès 9h du matin, juste avant une séance d'arts plastiques.

:blink:  c'est limite méprisant mais peut-être ai-je l'esprit mal tourné? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a une heure, alinecrpe a dit :

:blink:  c'est limite méprisant mais peut-être ai-je l'esprit mal tourné? 

Oui, je pense que tu as l'esprit mal tourné.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
fred301

Pour suivre

Share this post


Link to post
Share on other sites
joelafrite

Quelle que soit la méthode que tu choisiras, il me semble que ce qui est important c'est ce que tu vas ajouter en plus de la méthode.

Pour te donner un exemple, je travaille avec "Croque-lignes" depuis longtemps. Le livre des enfants est une base à partir de laquelle j'ajoute des choses.

Ainsi les élèves ont un cahier de lecture A4 avec mes ajouts, 85 fiches d'ajouts :

- pour les sons je n'hésite pas à faire plusieurs séances quand le manuel n'en propose qu'une (par exemple pour O : une séance O + une séance AU - EAU + une troisième séance avec des phrases pour réviser)

- pour les textes : je les retape, en ajoutant des questions de compréhension perso. Je mets aussi plusieurs niveaux de difficulté pour différencier.

- en fin d'année, quand nous avons terminé le livre, je donne des textes plus "pré-CE1"

 

Donc, quel que soit ton manuel, pose-toi des questions : est-ce suffisant ? Faut-il ajouter, enlever, insister ? Les enfants ont-ils tous compris ? etc ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tinsel
il y a une heure, joelafrite a dit :

Donc, quel que soit ton manuel, pose-toi des questions : est-ce suffisant ? Faut-il ajouter, enlever, insister ? Les enfants ont-ils tous compris ? etc ;)

Voilà pour moi une bonne méthode est complète et suis le bon rythme pour faire progresser l'ensemble des élèves.

Après bien sûr, on peut complètement modifier Ribambelle pour en tirer quelque chose de correct et de très éloigné. Mais ce n'est plus la méthode qui est bonne, c'est l'enseignant.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 11 minutes, Tinsel a dit :

Après bien sûr, on peut complètement modifier Ribambelle pour en tirer quelque chose de correct et de très éloigné. Mais ce n'est plus la méthode qui est bonne, c'est l'enseignant.

Et on peut aussi simplement suivre Ribambelle, en étant cadré, exigeant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

C'est bien mon propos.

Mais il ne faut pas oublier que le maître est un enseignant, qui pose le cadre, pas un animateur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Bon, on ne sait toujours pas la motivation de la personne (troll ?) qui a ouvert ce sujet !

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
laura76

ma motivation: prendre du recul quant aux arguments inhérents au choix d'une méthode
C'est une décision importante, qui a un certain coût et qui mérite un peu plus que de s'arrêter à la qualité graphique, qu'à des effets de mode...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Donc tu es enseignante et tu vas avoir un CP pour la première fois ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
maryl

Mes collègues que CP apprécient Mona. Mais celle que je connais le mieux a un taux réussite proche de 100% (pour l'élève autiste qui devrait être en ULIs voire en IME et  pour le perpétuel absent, elle ne peut pas faire grand-chose). Elle utilise en complément les gestes de la méthode Borel-Maisonny. Ecole qui n'est pas en REP mais mériterait la REP+.

Moi j'utilise Dagobert avec j'entends, je vois, j'écris. Même taux de réussite. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo

J'ai fait deux années de CP avec "Grand large", une méthode avec de vraies histoires. J'ai adoré. Mais j'ai rajouté à chaque niveau des exercices syllabiques.

Autrefois, j'ai utilisé Ratus, et j'ai été critiquée par les CPC pour ce choix. Les élèves ont pourtant bien appris, et moi, j'ai bien aimé les petites lectures, même si ça ne vole pas très haut.

Il y a trois ans, dans ma classe de CE1, j'avais trois élèves ne sachant pas lire du tout. Je leur ai fait Taoki. Quelle horreur, cette méthode. Même des élèves limités s'ennuient. Et l'enseignant, n'en parlons pas. Le plaisir de lire et de découvrir un texte n'ont aucune place, tant les textes sont débiles. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 3 heures, maryl a dit :

Mes collègues que CP apprécient Mona. Mais celle que je connais le mieux a un taux réussite proche de 100% (pour l'élève autiste qui devrait être en ULIs voire en IME et  pour le perpétuel absent, elle ne peut pas faire grand-chose). Elle utilise en complément les gestes de la méthode Borel-Maisonny. Ecole qui n'est pas en REP mais mériterait la REP+.

Moi j'utilise Dagobert avec j'entends, je vois, j'écris. Même taux de réussite. 

C'est ça, quel que soit la méthode de l'enseignant, son engagement, son cadre, et son attention sont primordiaux !

Bon, pour Dagobert, je trouve l'enchaînement des sons très curieux ...

 

Il y a 2 heures, borneo a dit :

J'ai fait deux années de CP avec "Grand large", une méthode avec de vraies histoires. J'ai adoré. Mais j'ai rajouté à chaque niveau des exercices syllabiques.

Autrefois, j'ai utilisé Ratus, et j'ai été critiquée par les CPC pour ce choix. Les élèves ont pourtant bien appris, et moi, j'ai bien aimé les petites lectures, même si ça ne vole pas très haut.

Il y a trois ans, dans ma classe de CE1, j'avais trois élèves ne sachant pas lire du tout. Je leur ai fait Taoki. Quelle horreur, cette méthode. Même des élèves limités s'ennuient. Et l'enseignant, n'en parlons pas. Le plaisir de lire et de découvrir un texte n'ont aucune place, tant les textes sont débiles. 

Je n'ai jamais utilisé Ratus mais j'adorais les histoires loufoques, l'enchaînement des sons permettant de déceler très vite les élèves faisant des confusions, mais également le "Club Ratus", avec les journaux, la correspondance, les petits livres, ... Car la lecture, c'est également l'échange, le plaisir, la capacité à se débrouiller sur d'autres supports.

Je n'adhère pas à Taoki, trop vide au début (Que je serais malheureuse de l'utiliser, lors des premières séances !) et la progression est trop forte, vers Noël, en quantité de texte et en type d'exercices du fichier et mes collègues l'utilisant sont obligés de combiner avec des fiches plus simples, pour les élèves fragiles, ce qui leur fait du travail en plus.

Quitte à faire du B-A-BA, je lui préférerais Pilotis, qui me semble être plus progressif.

Cependant, si un collègue aime Taoki et le fait avec cadre et attention, c'est son choix !

Share this post


Link to post
Share on other sites
maryl
il y a 38 minutes, Goëllette a dit :

Bon, pour Dagobert, je trouve l'enchaînement des sons très curieux ...

C'est pour ça que j'utilisais j'entends je vois...en parallèle pour l'étude des sons. Dagobert servait surtout pour la compréhension et les histoires amusantes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...