Jump to content

Un prof a insulté ses élèves !


Recommended Posts

Bonjour

Mon enfant collégien est rentré d'un séjour scolaire. Au retour, des chewing-gum ont été retrouvés sur un siège, ce qui n'est pas acceptable évidemment. 

2 professeurs (dont un remplaçant depuis 15j) ont traite les élèves d'"Enfoiré" à deux reprises !!! Comme personne ne s'est dénoncé, un des prof à promis de graves punitions et à dit à l'arrivée "bienvenue en enfer". 

Je suis complètement atterrée. Comment peut-on dire cela ?? Évidemment, tout le monde était fatigué, énervé. 

J'envisage donc d'envoyer un mail au directeur du collège. Que me conseillez vous ?? 

Merci ! 

Link to post
Share on other sites
javanaise

Pourquoi ne pas parler directement à ces deux professeurs en premier lieu ?

Cela paraît un bon début.

Link to post
Share on other sites

Le séjour s'est probablement très mal déroulé dans son ensemble pour qu'une affaire de chewing gum prennent ces proportions.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
barbotinne
il y a une heure, javanaise a dit :

Pourquoi ne pas parler directement à ces deux professeurs en premier lieu ?

Cela paraît un bon début.

Et même d'abord sérieusement avec l'ado pour savoir comment les eleves se sont vraiment comportés pendant le séjour

Link to post
Share on other sites

Oui j'ai repris avec mon enfant l'ensemble du séjour, les parents que je connais ont fait de même avec leurs enfants. Rien de catastrophique. Certes je suis consciente que ce sont des ados et que parfois leur comportement peut dégénérer. Mais dans cette classe, ce sont des gentils (et je ne dis pas ça car il s' agit ds mon enfant, l'an dernier ce n'était pas du tout la même chose). 

Je me suis dis également que pour en arriver à ces mots, il fallait qu'il y ait eu quelque chose de grave, mais non. Les profs ont expliqué qu'ils avaient été irrespectueux à cause des chewing-gum, rien de plus. 

Link to post
Share on other sites
éowin

Hum!

J'ai une classe avec quelques "gentils" élèves, insupportables dans les faits, sauf pour les délicieux parents. Eux non plus ne voient rien que de tout à fait normal. Je m'arrache les cheveux avec et mes collègues aussi en récré....

Alors, à ta place: soit je laisse glisser car pour en arriver là, ils ont dû être "adorables" pendant le séjour ces ados, soit j'en parle directement aux profs. Et pas pour leur crier dessus de prime abord, bon je pense que ce n'est pas ton genre, mais pour savoir ce qui s'est passé. Les ados racontent leur versions et les parents ont la version des ados..... Tu as besoin d'avoir l'autre versant de la situation....

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
coccinutella
il y a 19 minutes, éowin a dit :

Hum!

J'ai une classe avec quelques "gentils" élèves, insupportables dans les faits, sauf pour les délicieux parents. Eux non plus ne voient rien que de tout à fait normal. Je m'arrache les cheveux avec et mes collègues aussi en récré....

Alors, à ta place: soit je laisse glisser car pour en arriver là, ils ont dû être "adorables" pendant le séjour ces ados, soit j'en parle directement aux profs. Et pas pour leur crier dessus de prime abord, bon je pense que ce n'est pas ton genre, mais pour savoir ce qui s'est passé. Les ados racontent leur versions et les parents ont la version des ados..... Tu as besoin d'avoir l'autre versant de la situation....

+1 pour les gentils élèves 

Et je me dis qu' un jour, fatiguée peut être mes mots pourraient dépasser ma pensée.  On est soumis à des pressions constantes avec des parents qui ne voient pas le mal... jamais 

Comme dit plus haut voir l autre côté de la situation ! 

Link to post
Share on other sites
matsanpat

Demander la version aux professeurs avant toute chose et ensuite aviser selon ce qu'ils te répondent...

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
Lady Oscar

Oh oui, attendez que la tension retombe avant de prendre une décision, ces profs étaient au bout d'un séjour avec des ados et ça ne devait pas être de tout repos alors on peut comprendre que le chewing gum sur le siège du car ça fasse trop (qui a nettoyé d'ailleurs?)!

A parté: il est sympa ce remplaçant d'encadrer un séjour avec des ados qu'ils ne connait pas!

Link to post
Share on other sites
bouzou49

Demandez la version des professeurs ,certains élèves mentent pour couvrir des bêtises. De plus même si le mot n'est pas joli on ne sait pas sur quel ton il a été dit (plaisanterie?)

Etant avec des collégiens actuellement , je fais attention à mon vocabulaire , par contre eux envers les enseignants ils ne se gênent et pas et n'assument pas!

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Goëllette

Et puis, je prendrais des nouvelles des sièges maculés de chewing-gum et je demanderais ce que mon enfant peut faire pour les nettoyer, même si ce n'est pas lui qui les a collés.

Je pense que vous avez de la chance que votre enfant  puisse encore bénéficier de tels séjours, vus les remerciements que les professeurs reçoivent de leur bénévolat !

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites

"Enfoiré" signifie "imbécile, personne malveillante ou déloyale", ce qui semble correspondre assez bien à la situation, non?
Si c'est le registre de vocabulaire qui est dérangeant, alors il faut faire la part des choses.
Est-ce que ce serait éducatif pour un adolescent de comprendre qu'un mot vulgaire est bien plus alarmant pour ses parents qu'un acte de vandalisme gratuit couvert par un groupe entier?

Si on se décentre un peu du contexte scolaire...
J'imagine emmener mon fils et deux de ses amis dans un endroit sympathique.
Je découvre des chewing gums collés sur mes sièges (en velours).
Je demande "Qui a fait ça?!"
Les trois me répondent "Je ne sais pas, c'est pas moi" avec un petit air de suffisance pour 1 ou 2 d'entre eux.
"Enfoirés" sort de ma bouche...

... Et bien je souhaite bonne chance aux parents qui tenteront de venir m'expliquer avec colère que j'ai été irrespectueux!
Quant à mon fils, il aura la chance de faire grandir sa conscience écologique en se déplaçant à pied partout où il devra aller, pendant un bon moment...
C'est pratique, l'omerta, ne pas "être une balance"... "Balancer" un copain, ça ne se fait pas, je suis presque d'accord (sauf s'il y a du danger pour lui ou un autre). Mais il faut assumer ensuite.
Dans la situation fictive décrite ci-dessus, j'assumerais assez facilement ma colère et mon "Enfoirés", je pense. Je n'en serais pas particulièrement fier, ceci-dit, mais bon...
J'assumerais bien plus difficilement "Les enfants, je ne suis pas content. L'un d'entre vous a été malveillant et tous êtes déloyaux. Je suis très déçu et puisque c'est ainsi, vous serez privés du goûter que j'avais prévu pour vous" (j'avais prévu des chewing gums, donc forcément!).
D'abord, j'ai mon amour propre... mais surtout, je ne suis pas sûr qu'on ne viendrait pas me chercher des ennuis à cause d'une "privation de goûter".
Par contre, si les parents viennent me voir pour me dire "Je suis désolé pour votre voiture. C'était pourtant vraiment gentil de proposer cette sortie. Mon fils viendra s'excuser et nettoyer, qu'il soit responsable de cette imbécilité ou qu'il ait couvert un copain. Je peux faire quelque chose d'autre?", alors je leur offrirai le café et on pourra discuter des âneries dont sont capables les ados, qui ne sont pas forcément bien graves, qui nous font même rire parfois, de celles bien pires que l'on a commises dans le passé (et des torgnoles que les parents nous mettaient à l'époque)... Enfin bref, on discutera de la faiblesse de chacun, on pourra échanger sur nos petits trucs dans l'espoir de faire avancer les "petits" dans le bon sens, avec beaucoup d'humilité...
Je finirais surement avec un sourire par: "Enfoirés, c'était peut-être un peu fort, mais ils m'ont vraiment énervé sur ce coup-là, les petits c...".
"AhAhAh" (feront sûrement les autres parents).
Un bon moment, quoi...

  • J'aime 3
  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
alinecrpe

Je suis "contente" de lire les réactions au dessus parce que je pense pareil! Quand on entend les mots qui sortent de la bouche des ados, "enfoirés" c'est carrément un compliment :wacko:  Et quand on voit le comportement de certains ça doit venir très souvent en tête des profs... (j'ai fait les 3 conseils de la classe de 3ème de ma fille cette année). 

Je trouve ça incroyable qu'on soit plus choqué d'un mot (certes malheureux) qui sort de la bouche d'un prof qui vient de se taper un voyage scolaire avec un car rempli d'ados (j'ai fait 4 classes transplantées ces dernières années avec des CM2.... dont l'année dernière un sale gamin qui avait collé la coque de babybel sur la vitre du TGV, je l'ai pas fait mais j'aurais bien aimé le traiter d'enfoiré) que de l'incivilité crasse de certains de ces gamins. 

Je me bats avec ma fille depuis qu'elle est au collège quand elle revient outrée d'un commentaire d'un professeur en lui demandant toujours ce qui a été fait avant, comment s'est comporté l'enfant ou la classe avant. Je ne donne pas toujours raison au professeur mais je lui demande toujours de réfléchir au comportement qui a pu déclencher la colère du professeur. 

Alors ce n'est certainement pas une généralité. J'ai une ado à la maison qui a un grand sens civique et dont je suis persuadée qu'elle ne ferait pas ce genre de connerie donc je suis bien placée pour savoir qu'il y a de supers ados mais il y en a aussi des gratinés :ninja:  Donnons aux profs le droit aussi d'être humain et faillible... 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Goëllette

Le parent fait aussi l'ado.

Si celui-ci est "couvert" depuis petit à chaque fois qu'il se plaint d'un adulte, il n'a plus aucune limite.

Link to post
Share on other sites

Merci de vos réponses. J'ai peur de m'être fait mal comprendre : je ne défend pas du tout le comportement des enfants qui ont détérioré les sièges, pas du tout. Je trouve cela évidemment inadmissible. 

C'est le vocabulaire utilisé, le mot enfoiré n'est pour moi pas admissible. 

Je suis moi-même enseignante, je pars chaque année en séjour avec mes élèves qui ne se comportent pas toujours comme des anges. J'ai avant enseigné en zep dans des conditions très difficiles, les élèves avec des comportements très très irrespectueux.  Je ne les ai  pourtant jamais insulté.

Si vous êtes enseignant, avez vous déjà insulté vos élèves ?? (et si effectivement vous avez eu envie de le faire, vous ne l'avez pas fait j'imagine !) 

Sinon c'est que nous n'avons pas la même vision de notre profession. 

 

Link to post
Share on other sites

Je comprends que tu puisses être choquée par un mot vulgaire. On a tous une sensibilité variable face à ça.
C'est peut-être juste une histoire de jugement moral, mais pour moi, vandaliser un bus qui m'aurait emmené en sortie et refuser d'assumer est plus grave qu'un "gros mot".
J'aurais donc tendance à vouloir régler le problème de "chewing gum" avant celui du "gros mot".
Pour toi, c'est peut-être l'inverse.

Que ça soit clair, en tant que parent, je ne cautionnerai pas "Enfoirés" dans la bouche d'un prof (dans le sens où je ne lui dirai pas "C'est bien de parler comme ça aux jeunes, j'aime bien!").

Mais personnellement, je ne suis pas non plus choqué par l'ampleur du "pétage de câble", que je trouve assez léger. On ne parle pas de la tête d'un élève qui a terminée dans une vitre, non plus. "Enfoirés" ne sort peut-être pas de sa bouche toutes les 5 minutes.
Franchement, si je décidais d'aller voir le prof, je commencerais par avoir de l'empathie pour lui, j'essaierais de comprendre ce qui l'a poussé à bout, sans jugement, et je verrais en fonction de ça.
Mais je ne pense même pas que ça me viendrait à l'idée d'aller le voir... Je préfère sa réaction à du laisser-aller (plus confortable), à "c'est pas bien les petits lapins", à un recours en justice de la part de la société de bus, à une discussion sans fin sur ce qu'il s'est passé où chacun a un temps de parole équitable mesuré au sablier, ...
J'aurais certes préféré "Et ben tu vas nettoyer ça tout de suite et si tu n'y arrives pas, t'inquiète pas, je le ferai en utilisant ton smartphone comme spatule", mais là, je suis calme, j'ai passé une excellente journée et j'ai eu au moins 3 minutes pour réfléchir, c'est facile...

Cependant, ce qui pose problème dans ta démarche (selon moi - je ne parle qu'en mon nom), c'est le fait que la première chose qui te vienne en tête soit d'écrire au principal.
Quel est le but? Que le prof se prenne une "danse" et que les élèves soient satisfaits de savoir que le prof s'est fait "disputé" ou mieux, qu'il s'excuse publiquement pour son "gros mot" alors que l'on ne sera pas revenu sur cette histoire de chewing gum?
Quel intérêt éducatif? Quel intérêt en général?

C'est exagéré, ne le prends pas pour toi, mais ça me rappelle l'histoire du cambrioleur qui obtient réparation suite à un "accident de travail" dont on considère le propriétaire comme responsable.

  • J'adhère 2
Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a une heure, mgala2 a dit :

je ne défend pas du tout le comportement des enfants qui ont détérioré les sièges, pas du tout. Je trouve cela évidemment inadmissible. 

Et qu'as-tu mis en oeuvre pour que les enfants réparent ?

Qu'as-tu mis en oeuvre pour que ton enfant, s'il n'est pas coupable, comprenne que, malgré tout, il a sa part de responsabilité dans la bêtise par le fait d'avoir couvert ses camarades ?

T'es-tu gardée de montrer à ton enfant que tu étais choquée du mot employé par le professeur ? 

T'es-tu gardé de lui laisser penser que tu donnais à sa parole une importance plus grande qu'à celle du professeur ?

Parce que oui, si tu as fait tout ça, tu peux te sentir autorisée, en même temps que tu accompagnes ton enfant pour qu'il présente ses excuses aux professeurs et au propriétaire du bus, en aparté et une fois les excuses présentées, dire à ce professeur (et à lui seul) ce que ton enfant l'accuse d'avoir dit et lui exprimer ton désaccord.

Sinon, tu encourages ton enfant à mépriser ses professeurs, à ne pas réparer ses bêtises et à venir se plaindre de propos ou actes qu'ils auraient subis.

 

Nous avons au moins deux collègues qui se sont suicidés à cause de ce type de situations et combien d'autres en arrêts, mis au ban de la société ?

Link to post
Share on other sites

Je sens beaucoup de rancoeur et d'énervement, et ce n'était pas du tout mon but. Si vous l'avez ressenti comme cela, je m'en excuse. Bien sûr que j'ai repris avec mon enfant, et heureusement !!!!!!!!! J'ai bien sûr condamné ces dégradations !!! J'ai repris en disant que le prof était certainement excédé pour en arriver là, oui bien sûr. Je ne comprends pas pourquoi on m'accuse d'encourager mon enfant à méprises ses profs, à dégrader...Mon enfant n'a pas couvert ses camarades puisqu'il ne sait pas qui lancait les chewing gum. Ceux ci étaient envoyés depuis le fond du car. C'est mon fils et son copain qui ont indiqué aux profs qu'il y avait des dégradations.

Je préfère en arrêter là, on s'égare...

Link to post
Share on other sites
Goëllette

Je n'ai pas écrit que tu l'as fait. J'ai posé des "si".

Par contre, sur quoi tu bases-tu pour raconter ce qui s'est passé ? Uniquement sur les dires de ton fils et son copain ou tu as parlé aux professeurs ?

Ça me parait le point le plus important, car même les élèves les plus sages sont capables d'énormes mensonges, surtout s'ils y sont encouragés explicitement ou implicitement par des parents qui ne vont pas chercher toutes les versions.

Et c'est exponentiel !

Dans tous les cas du reportage d'"Envoyé Spécial" l'origine est quelque chose qu'un enfant a rapporté à ses parents qui l'ont cru sans aller se renseigner.

Link to post
Share on other sites
3 hours ago, mgala2 said:

Je sens beaucoup de rancoeur et d'énervement, et ce n'était pas du tout mon but. Si vous l'avez ressenti comme cela, je m'en excuse. Bien sûr que j'ai repris avec mon enfant, et heureusement !!!!!!!!! J'ai bien sûr condamné ces dégradations !!! J'ai repris en disant que le prof était certainement excédé pour en arriver là, oui bien sûr. Je ne comprends pas pourquoi on m'accuse d'encourager mon enfant à méprises ses profs, à dégrader...Mon enfant n'a pas couvert ses camarades puisqu'il ne sait pas qui lancait les chewing gum. Ceux ci étaient envoyés depuis le fond du car. C'est mon fils et son copain qui ont indiqué aux profs qu'il y avait des dégradations.

Je préfère en arrêter là, on s'égare...

Et après tout, enfoiré, c'est presque passé dans le langage courant, demande à Coluche !

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...