Jump to content

Élève en passage anticipé qui est à la traîne


vanechoconut
 Share

Recommended Posts

J'ai des CE1-CE2. Un élève dans ma classe est passé du CP au CE2, ma collègue du CP-CE1 l'a fait passer avec accord directrice, bilan psy extérieur. Il est donc dans ma classe inscrit en CE2 et je ne le trouve pas du tout performant.

Il est très lent, il est le dernier à avoir écrit ses leçons, ses consignes, ses exercices ne sont jamais terminés. Il gère très mal ses cahiers, attend que je lui dise individuellement quoi prendre et dès que j'ai le dos tourné, il fait des constructions avec ses trousses, règle...

Il parle très bien, lit bien, en calcul mental il ne percute pas très vite. Je vois les parents cette semaine et alors là quelle solution leur apporter?

Link to comment
Share on other sites

C'est plutôt bien du coup que tu aies des ce1-ce2. Tu peux différencier. 

Il manque d'autonomie mais passer du cp au ce2, il lui manque un maillon. Ça va peut-être venir ? 

Lui proposer un élève tuteur?

Link to comment
Share on other sites

En as-tu discuté avec ta collègue de CP?

Comment ça se passe en etude de la langue?

Le coup du bilan psy extérieur m'interroge... N'est-ce pas un coup de pression des parents qui eux seuls reconnaissaient le génie de leur enfant? N'est-ce pas une faiblesse de la collègue qui a acheté sa tranquilité? 

Moi devant les parents je commencerais par le demander pourquoi ce saut de classe de CE1(car s'il est en avance en elcture c'était au CP que ça se justifiait).

La maitresse des petits a raison, ça va peut être venir.

  • Confus 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Tinsel a dit :

En as-tu discuté avec ta collègue de CP?

Comment ça se passe en etude de la langue?

Le coup du bilan psy extérieur m'interroge... N'est-ce pas un coup de pression des parents qui eux seuls reconnaissaient le génie de leur enfant? N'est-ce pas une faiblesse de la collègue qui a acheté sa tranquilité? 

Moi devant les parents je commencerais par le demander pourquoi ce saut de classe de CE1(car s'il est en avance en elcture c'était au CP que ça se justifiait).

La maitresse des petits a raison, ça va peut être venir.

Désolée, mais je trouve ça vraiment moyen, comme remarque. Ca veut dire  que le psy extérieur n'est pas fiable? Que le psy sco est plus fiable?

Ceci dit, ne pas faire de ce1, c'est….très rude à mon avis….C'est là qu'on pose les bases de l'EDL....

La collègue a su t'expliquer ce qui avait motivé le passage anticipé?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Tinsel a dit :

ELe coup du bilan psy extérieur m'interroge... N'est-ce pas un coup de pression des parents qui eux seuls reconnaissaient le génie de leur enfant? N'est-ce pas une faiblesse de la collègue qui a acheté sa tranquilité? 

 

+1 :D

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Aude Haudeau a dit :

Je pensais que l'avis du psychologue scolaire était obligatoire pour un passage anticipé ?

Non (cf les textes)

Un bilan psy exterieur est plus que valable car très formé...

Quand je lis les reactions de certains je me dis qu'il y a encore de nombreux hpi qui vont etre bien abimes les années à venir...

La pression des parents ?  La maitresse qui achète sa tranquillité ?  Et vous ecrivez ça sans honte ?  De pire en pire

  • Triste 2
  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

Qu'il soit moins à l'aise en écriture (vitesse), gestion des cahiers et autre, eh bien ça me semble normal non? Il a une année d'expérience de moins que les autres!!! Et on lui en a certainement moins demandé et appris en CP qu'en CE1...

Bref, lui apprendre, lui laisser un peu de temps pour gérer cela ça ne me semble pas insurmontable!!!
Un élève qui a besoin de sauter une classe n'est pas forcément un élève hyper performant et autonome....

De plus saut de classe ou pas, il est un élève comme les autres, à prendre avec ses forces et ses faiblesses et à faire avancer à son rythme du mieux qu'il peut. Ça commence avec de la bienveillance, des encouragements et de l'aide, d'autant plus aisé dans un double niveau...

  • J'aime 3
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Juperlau2 a dit :

Qu'il soit moins à l'aise en écriture (vitesse), gestion des cahiers et autre, eh bien ça me semble normal non? Il a une année d'expérience de moins que les autres!!! Et on lui en a certainement moins demandé et appris en CP qu'en CE1...

Bref, lui apprendre, lui laisser un peu de temps pour gérer cela ça ne me semble pas insurmontable!!!
Un élève qui a besoin de sauter une classe n'est pas forcément un élève hyper performant et autonome....

De plus saut de classe ou pas, il est un élève comme les autres, à prendre avec ses forces et ses faiblesses et à faire avancer à son rythme du mieux qu'il peut. Ça commence avec de la bienveillance, des encouragements et de l'aide, d'autant plus aisé dans un double niveau...

+1

Link to comment
Share on other sites

L’écriture? J’ai souvent remarqué cette difficulté chez les enfants ayant passé le cp comme dit plus haut il n’a pu s’entrainer à écrire plus et plus vite en ce1, donc si vous me permettez le mot c’est « normal ».

Les difficultés en eDL: l’essentiel se fait en ce1 ( grosse marche le ce1) donc évidemment ce sera difficile pour lui ( en math aussi j’imagine), mais nous refaisons tout en ce2... là aussi: normal.

Et puis cela ne fait que 3 semaines que nous avons repris...... laisse-le s’adapter, c’est plus difficile pour lui tout brillant qu’il soit. Il a une année de moins en âge et en expérience.

Tu nous en reparleras en décembre ? 🙂

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il faut laisser le temps au temps ... Forcément ce loulou aura des lacunes dans certains domaines car il a sauté des étapes. Il a des compétences. Il faut lui laisser le temps de se révéler.  De nombreux HPI bénéficient d'un PPRE ... ;) Vive la différenciation ! :) Des pistes par ici ...

Link to comment
Share on other sites

  • André Jorge changed the title to Élève en passage anticipé qui est à la traîne

Un saut de classe n'est pas "LA" solution, (loin de là) dans la gestion de ces enfants là. Que vaut-il mieux ? Un enfant brillant bien dans ses baskets dans sa classe d'âge ou dans le ventre mou une classe au-dessus? J'ai fait sauter une fois une classe et l'enfant était tête de classe dans la classe supérieure.

Il est exact que de nombreux HPI "bénéficient" d'un PPRE . Mais? Est- ce que cet enfant aurait eu un PPRE dans sa classe d'âge? Que vaut- il mieux?

De toute façon en France le système éducatif est à genoux pour la gestion des enfants "différents"!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Blanchedecm2 a dit :

Désolée, mais je trouve ça vraiment moyen, comme remarque. Ca veut dire  que le psy extérieur n'est pas fiable? Que le psy sco est plus fiable?

Il est connu que les tests de QI réalisés chez un psy privé donnent des résultats plus élevés que ceux réalisés par un psy scolaire.

Maintenant, cet élève a sauté une classe et il faut, tout en tenant compte du fait qu'il découvre certains domaines (ceci dit, je lis qu'il était en CP-CE1 l'an dernier, donc qu'ils ne lui sont pas totalement inconnus), l'amener à maîtriser ce qui est demandé en CE2.

Avec un CE1-CE2, si celui-ci est composé de CE1 homogènes et forts, cela ne devrait pas poser de problème.

 

Il y a 4 heures, éowin a dit :

Et puis cela ne fait que 3 semaines que nous avons repris...... laisse-le s’adapter, c’est plus difficile pour lui tout brillant qu’il soit. Il a une année de moins en âge et en expérience.

Tu nous en reparleras en décembre ? 🙂

Exactement ! Il est trop tôt pour faire un bilan si dramatique. Patience !

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Goëllette a dit :

Il est connu que les tests de QI réalisés chez un psy privé donnent des résultats plus élevés que ceux réalisés par un psy scolaire.

Maintenant, cet élève a sauté une classe et il faut, tout en tenant compte du fait qu'il découvre certains domaines (ceci dit, je lis qu'il était en CP-CE1 l'an dernier, donc qu'ils ne lui sont pas totalement inconnus), l'amener à maîtriser ce qui est demandé en CE2.

Avec un CE1-CE2, si celui-ci est composé de CE1 homogènes et forts, cela ne devrait pas poser de problème.

 

Exactement ! Il est trop tôt pour faire un bilan si dramatique. Patience !

 

Il est connu ????  Où sont tes sources ???  Les psy sco ne font pas passer le wisc sauf s'ils sont psy cliniciens et si l EN a investi dans le materiel. Les autres tests sont des sous tests. Comme d'habitude tu parles d'un sujet que tu ne connais pas et que tu ne maitrises pas et tu repands des idées fausses au lieu de t'abstenir, c'est honteux de la part d'un enseignant. Formez vous, renseignez vous, ne prenez surtout pas d hpi dans vos classes et vous avez la chance de ne pas en avoir en plus comme enfants.

C'est honteux...quand je pense que tu es la première à critiquer à tout va. 

Je m'arrête là car, à force de te cotoyer, je sais que toute discussion est impossible (pour tout sujet) car tu as le savoir absolu. Pauvres élèves, pauvres enfants et pauvres parents.

 

Link to comment
Share on other sites

Il est de quel mois de naissance ? Si cet enfant est de fin d'année...cela peut expliquer sa lenteur. Il semble également manquer de maturité. Le mieux serait que tu discutes avec la maîtresse de l'année dernière pour savoir s'il a glissé sur le CE1 et si elle avait constaté des difficultés avant de le faire passer en CE2. Effectivement on peut faire un PPRE enfant précoce et c'est intéressant d'y noter ses difficultés (écriture par ex...).

Link to comment
Share on other sites

Bon alors

déjà, la collègue n'a pas dit qu'il était HPI, il peut y avoir beaucoup de raisons qui font qu'une équipe éducative décide d'un passage anticipé

 

Ensuite je ne sais pas chez vous mais chez nous eleve qui saute ou qui redouble c'est PPRE obligatoire ( ou très très fortement recommandé) au moins le 1er trimestre, si le premier bilan du ppre montre que plus aucune "différence" alors on l'arrête.

Un élève qui saute une classe c'est un élève qui n'a pas eu les apports de cette année là il ne faut pas l'oublier, et passer du CP au CE2 si l'enseignant ne l'accompagne pas individuellement ça n'est pas facile.

Link to comment
Share on other sites

Il y a eu un bilan extérieur psy mais rien ici ne nous indique quel avis a été rendu...

J'ai eu le cas d'un MS que sa môman a voulu faire sauter la GS... Contre l'avis du psy scolaire...Il est clair que les collègues n'auraient pas dû céder e les parents cEn CP ça a été ingérable, et moi la professionnel j'ai distingué dans ma boule de cristal qu'il allait redoubler en fin de cycle. Bingo! (Et pas de ma faute, je faisais juste un remplacement, j'ai quitté l'école à la fin du CP).

J'ai croisé plusieurs fois des enfants que seuls les parents voyaient comme doués ou en avance... Je préfère un gamin qui ne saute pas de classe et à' l'aise dans ses baskets et les apprentissages qu'un qui rame et finalement dont on se demande ce qu'il fait dans une classe qui n'est pas de son âge.

Evidemment je veux bien accompagner un enfant moins performant... Si je peux. 26 élèves et 4 niveaux, je fais ce que je peux... Mais oui, certaines maîtresses lâchent alors que le saut de classe ne se justifiait pas.

 

Link to comment
Share on other sites

Avant de prendre rendez vous avec les parents, sois bien clair d'abord avec toi même sur ce que tu proposes et mets en place avec leur enfant pour qu'il rattrape ce qu'il a manqué en ce1 qui n'est ni leur faute ni celle de leur enfant...

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, barbotinne a dit :

 

Un élève qui saute une classe c'est un élève qui n'a pas eu les apports de cette année là il ne faut pas l'oublier, et passer du CP au CE2 si l'enseignant ne l'accompagne pas individuellement ça n'est pas facile.

C'est impossible vu certains contextes de classe. Ici on a très souvent du multi-niveaux. 4 nveaux et si des enfants en difficulté dans tous les niveaux, ben on fait ce qu'on peut.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Mirobolande a dit :

C'est impossible vu certains contextes de classe. Ici on a très souvent du multi-niveaux. 4 nveaux et si des enfants en difficulté dans tous les niveaux, ben on fait ce qu'on peut.

Dans ce cas là on ne fait pas sauter un élève si on sait qu'on n'est pas en mesure de l'accompagner l'année suivante. Si on sait qu'on le met nous même en difficulté et que ça nous rajoute un élève en difficulté dont on ne pourra pas s'occuper, on je fait pas sauter, ce n'est pas bon pour l'élève et on le dit franchement aux parents ( et je connais plutot bien ces contextes etant en petite ecole primaire rurale ZRR )

Un HPI ( même si je le redis ici la collègue n'a pas dit qu'il est HPI ) est officiellement un élève à besoins particuliers, et doit être pris en compte comme tel.

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, lilie2fr a dit :

Il est connu ????  Où sont tes sources ???  Les psy sco ne font pas passer le wisc sauf s'ils sont psy cliniciens et si l EN a investi dans le materiel. Les autres tests sont des sous tests. Comme d'habitude tu parles d'un sujet que tu ne connais pas et que tu ne maitrises pas et tu repands des idées fausses au lieu de t'abstenir, c'est honteux de la part d'un enseignant. Formez vous, renseignez vous, ne prenez surtout pas d hpi dans vos classes et vous avez la chance de ne pas en avoir en plus comme enfants.

C'est honteux...quand je pense que tu es la première à critiquer à tout va. 

Je m'arrête là car, à force de te cotoyer, je sais que toute discussion est impossible (pour tout sujet) car tu as le savoir absolu. Pauvres élèves, pauvres enfants et pauvres parents.

 

Ce n'est pas honteux du tout : j'écris ce qui m'a été dit par plusieurs psy scolaires et lors d'animations pédagogiques. Eux ne pensent pas faire passer de sous-tests (D'ailleurs, sur quoi te bases-tu pour déclarer ça ?)

J'ai la chance d'avoir un psy scolaire qui est diplômé, et j'ai toute confiance dans ce qu'il me dit.

Je conçois que cela soit mal vu (notamment par les spécialistes privés, dont c'est le fond de commerce), d'évoquer ça, et que cela aille à l'encontre de ton ressenti de mère d'enfants diagnostiqués précoces, mais je ne vois pas en quoi cela est honteux.

La discussion, c'est toi qui y mets fin, pas moi. Nuance.

Et je ne te permets pas de juger de mes qualités d'enseignante, que tu ne connais pas, de même que je ne me permets pas de remettre en cause tes qualités de mère.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, barbotinne a dit :

Dans ce cas là on ne fait pas sauter un élève si on sait qu'on n'est pas en mesure de l'accompagner l'année suivante.

Je suis d'accord. Et on ne se soumet pas au desiderata parfois hallucinants des parents.

Link to comment
Share on other sites

Il a "sauté" une classe car il s'ennuyait en CP et avait des difficultés de comportement. Il n'est pas diagnostiqué comme HIP et je poste un sujet parce que justement je m'interroge, je prends du recul et qu'effectivement ma posture d'enseignante "commence avec de la bienveillance, des encouragements et de l'aide, d'autant plus aisé dans un double niveau... "

Link to comment
Share on other sites

sauf que pour les parents de mon école double niveau est égal à:  mon enfant est inscrit en CE2, il suit le programme de CE2 et non pas il fait du CE1 lorsqu'il n'a pas acquis la compétence. Malgré multiples discussions lors des RDV avec les parents sur la différenciation, le travail adapté selon les compétences et bien ça ne passe pas malgré mes efforts acharnés.

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, vanechoconut a dit :

Malgré multiples discussions lors des RDV avec les parents sur la différenciation, le travail adapté selon les compétences et bien ça ne passe pas malgré mes efforts acharnés.

En moins de 3 semaines!!!! J'avoue que je ne comprends pas....
Adapter l'écrit pour qu'il atteigne progressivement la vitesse des CE2, le mettre à côté d'un CE2 qui pourra l'aiguiller pour les cahiers
Lui laisser un peu de temps pour prendre le rythme et souligner aussi les réussites afin qu'il prenne confiance, ça me parait un bon début.

Link to comment
Share on other sites

Mes CE2 ont un niveau très moyen, l'écrit dans le cahier du jour se limite à: écrire la date, la matière, une consigne et deux phrases d'exercice. Il est à côté d'un élève tuteur, or lorsque celui-ci lui dit de prendre ses affaires, lui rappelle la consigne, il continue un coloriage ou prend un livre puis il soupire et dit qu'il n'a pas compris.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, lilie2fr a dit :

Non (cf les textes)

Un bilan psy exterieur est plus que valable car très formé...

Quand je lis les reactions de certains je me dis qu'il y a encore de nombreux hpi qui vont etre bien abimes les années à venir...

La pression des parents ?  La maitresse qui achète sa tranquillité ?  Et vous ecrivez ça sans honte ?  De pire en pire

Je suis surprise que mes propos aient entrainé cette réaction. Ce qui est marrant c'est qu'à aucun moment je n'ai imaginé que cet enfant soit HPI!  J'imaginais le classique "il sait déjà lire et s'ennuie en classe". Et c'est plutôt le CP qu'il faut sauter dans ces cas là.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...