Jump to content
FemmeDeRochas

Trop vieille pour enseigner ?

Recommended Posts

FemmeDeRochas

Bonjour à tous, 

Longtemps journaliste puis rédactrice en chef adjointe dans une revue de presse professionnelle, diplômée de Sciences Po Paris, j'ai subi, comme beaucoup, un licenciement économique. Vu l'évolution, catastrophique, de la presse écrite, quantitativement et qualitativement (même si bien sûr j'intervenais aussi sur le digital), et pour diverses raisons, je souhaite me reconvertir. 

Je suis d'une famille qui compte des enseignants, j'ai eu des amies proches enseignantes, un très bon contact avec les enseignants de mes fils, bref, ce n'est pas un milieu inconnu pour moi. 

J'ai pensé à un moment devenir AVS, AESH plutôt, ce qui me semble enrichissant (pas pécuniairement, certes...). Je connais un peu ce métier, un de mes fils ayant eu une AVS. Et puis, en discutant avec mon entourage, on me fait observer, et j'observe, que tant qu'à entrer dans ce milieu, n'est-ce pas plus intéressant de tenter de devenir professeur des écoles ? Je suis dans l'académie de Versailles.

J'ai 2 questions

* Si je poursuis ce projet, vaut-il mieux que j'opte, pour le CRPE, pour le concours externe ou le 3ème concours ? D'après ce que j'ai brièvement vu, un peu partout les pourcentages de réussite sont meilleurs dans le concours externe... mais je pense aussi que le niveau académique des candidats y est meilleur en moyenne (dans le 3ème concours, pas de diplôme exigé, juste 5 ans dans le privé, donc les niveaux des candidats sont très variables je pense).

* Surtout, ne suis-je pas trop âgée pour démarrer ? J'ai 53 ans, j'en aurai 54 en avril... A noter que je suis très dynamique et que d'apparence, les gens me donnent en général quelques années de moins.

 

Mon entourage me dit que je me mets "des barrières"... Qu'en pensez-vous ? 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
bdisse

Dynamique ou pas, il y a des règles pour passer le concours : 

Quel est la limite d’âge pour s’inscrire ?

Vous ne pouvez pas vous inscrire et concourir si, à l’issue de votre stage d’un an, vous dépassez l’âge légal de départ à la retraite. règles pour passer le concours

Du coup, à 54 ans, c'est encore possible. Après, c'est à toi de voir. N'oublie pas que dans ce métier, ce sont les débuts les plus difficiles. Et ils peuvent l'être. Entre la préparation de classe, les corrections en primaire (parce que pour la mater, faut pas rêver....) et l'éloignement de ton domicile, parfois une centaine de km rien que pour aller travailler, sans frais de route, bien sûr, on est loin de l'image d"Epinal. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
tresgrandwest

Il y a aussi le secondaire.... avec ton expérience professionnelle... tu peux contacter le Rectorat... et faire des suppléances... Les profs du secondaire sont mieux payés !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
la maîtresse des petits

Une dame de ma promo avair 58 ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo

Tu pourrais enseigner dans le privé au niveau post bac, ce serait moins fatigant et mieux payé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
borneo

En tout cas, le concours, je pense que tu l'aurais facilement. Tu ne fais pas de fautes en écrivant, c'est devenu très précieux  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
alinecrpe

Faut bien se renseigner, ce n'est clairement pas un métier de tout repos... physiquement c'est un métier épuisant et psychologiquement, je n'en parle pas... Tu parles de l'évolution de ton ancien métier, l'évolution du métier de professeur n'est pas jolie jolie non plus... Je ne veux pas te dégoûter non plus mais bon c'est à bien réfléchir.. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Galathée

Les premières années, tu travailles souvent sur des postes fractionnées donc tu vas dans plusieurs écoles et tu n'as pas ta classe. Tu changes tous les ans. Il faut, en général, plusieurs années, pour être titularisé sur un poste. Cela dépend de l'endroit où tu passes le concours.

Ton âge ne me choque pas mais il faut aussi tenir compte de ces paramètres avant de t'engager dans l'enseignement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
tresgrandwest

Tu peux aussi tester le métier avant de te lancer à corps perdu dans cette aventure ...  il y a parfois des naufrages, mais si c'est ton horizon !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Blanchedecm2

Je pense qu'avec ton parcours professionnel, tu trouverais sans doute un poste en post-bac :wink:

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
mamette

Pourtant encore assez en forme, j'ai eu du mal à décider de quitter ce métier à  seulement  52 ans...et finalement je n'ai pas regretté!

Pourtant, en maternelle dans une banlieue plutôt tranquille de l'académie de Versailles, j'avais un poste sympa mais la pression des parents,  les demandes de la hierarchie, la gestion d'élèves à besoins spécifiques sans accompagnement et un investissement  personnel choisi mais chronophage m'ont poussé à partir avant l'heure quand on me l'a proposé!

Il faut bien penser que tes premières années seront rudes, mais les suivantes ne seront pas forcément faciles non plus, d'autant que le barême d'attribution des postes (si ça n'a pas changé) est fonction de l'ancienneté... Avoir le concours est une chose, exercer au quotidien en est une autre! 

Après ces mises en garde, je te souhaite néanmoins de réussir dans ton projet si tu le maintiens bien sûr mais je te conseillerai quand même d'essayer de trouver une école où tu pourrais voir le travail en conditions réelles  pour te faire une idée plus précise de  la réalité du métier avant de préparer et de passer le concours...

Share this post


Link to post
Share on other sites
zoeyann

Mais si il y a des bons côtés aussi, bon ok pas la paye!!!

Moi j'ai commencé à 37 ans, j'ai 43 maintenant, j'en ai un peu chié les 1eres années j'avour mais là j'ai enfin un poste qui m'éclate vraiment... j'enseigne pas vraiment non plus, mais je m'éclate, sauf côté salaire, c'est moins génial...

J'étais avant dans l'informatique avec seulement un BAC + 2 et je gagnais bien plus!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sebon

Au contraire tu as le droit de changer de voie professionnelle, tu as le droit de vouloir voir autre chose que ton premier métier. Et si tu penses que ce métier t'épanouira aussi, il faut foncer. Si tu es motivée et si tu as conscience des réalités du métier, je ne vois pas de problème. Le métier de professeur des écoles, comme tout autre métier a ses avantages et ses inconvénients.

Sinon, il existe les suppléances en école privée pour se faire une première réelle idée tout en préparant le CRPE en même temps. Pas facile mais pas impossible si tu es assez disponible. 

Bon choix

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
FemmeDeRochas

Merci pour vos retours 😊

Oui je sais que mon âge n'est pas un problème sur le plan légal. C'est sur le plan "humain" que je posais la question. En effet les débuts doivent être très durs.

Dans les académies de Versailles et de Créteil, il y a vraiment un problème, quand on voit le rapport entre le nombre de postes proposés et le faible nombre de candidats, des concours supplémentaires ont même dû être organisés... et pourtant nous sommes en période de chômage massif ! Je suis très surprise. Ca en dit long à mon avis sur les conditions de travail. Les suppléances sans formation préalable, je manque peut-être de confiance en moi, mais je ne me vois pas "prendre" une classe, je ne sais pas ce qu'il faut faire, comment découper la journée etc. 

Plusieurs d'entre vous évoquent le secondaire :  c'est à mon avis très compliqué d'arriver à cet âge devant les ados. Même mes fils, qui ont pourtant fréquenté un collège pas dans les plus "durs", m'ont dit : "quand ils voient arriver quelqu'un qui n'a pas trop l'habitude... c'est LA GUERRE 😉 !"

Quant au post-bac privé... oui c'est intéressant, comment peut-on y accéder ? 

Je crois aussi qu'il faut aller vers ses envies, ce qu'on "sent", surtout dans ce type de job. Spontanément, si on ne considère que la fonction, je serais plus attirée par un rôle d'AVS (qui peut se pratiquer de la maternelle au lycée d'ailleurs) que de professeur des écoles, et en + ça me permettrait aussi de continuer à faire un peu de free-lance pour des revues (on me l'a proposé). Si on fait abstraction du gros problème de rémunération (dont je suis avertie), ce rôle est-il aussi ingrat qu'on le présente ? 

Edited by FemmeDeRochas
allusion au fait que je n'ai pas été avertie des réponses, je préfère la supprimer

Share this post


Link to post
Share on other sites
bdisse
6 hours ago, FemmeDeRochas said:

ce rôle est-il aussi ingrat qu'on le présente ? 

Tout dépend de l'enfant (ou des enfants dont tu as la charge) Il y a parfois des enfants avec des pathologies psychiques tellement intenses qu'ils en sont ingérables. Et tu n'as qu'un minimum de formation (quand ce n'est pas de formation du tout). 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Blanchedecm2

Franchement, le salaire horaire de l'AVS doit être bien bien en deçà de ce que tu pourrais gagner en free lance!!!!! Quitte à bosser comme AVS, autant donner des cours particuliers...

Share this post


Link to post
Share on other sites
fleurdecorail

Si tu as les moyens, moi, je te dirais : Pourquoi pas AVS pendant un an (tu seras du pain béni pour les enseignants). Une fois dans la classe, tu verras la  réalité d'une ou de plusieurs classes et tu seras plus au clair sur certaines choses, comme organiser une journée. Ensuite te lancer dans le grand bain en faisant des suppléances ou en bossant dans le privé te paraitra peut-être plus accessible. Ou alors, tu verras que ça ne ressemble pas à l'idée que tu te faisais de ce métier...

Je suis d'accord avec le fait que les premières années sont sans doute les plus difficile. Et dans l'ensemble, c'est quand même un boulot usant physiquement et psychologiquement. Alors, il vaut mieux être un peu sûre avant de se lancer vraiment...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lolita

J'ai eu une année une AVS (AESH maintenant) qui préparait le CRPE. J'étais PEMF. ça a été un régal toute l'année ! Pour moi, mais pour elle aussi. J'appréciais vraiment sa posture, son investissement, son questionnement. Elle a eu l'impression d'être en stage de pratique accompagnée toute l'année :). Gagnant /gagnant.

Comme d'autres, je pense que l'âge n'est pas le problème si tu es motivée.... à condition de savoir si ce métier est vraiment ce que tu as envie de faire. Ces dernières années, je rencontre beaucoup de PES très bien, en reconversion professionnelle (ex-ingénieur, pharmacienne, ...), plutôt autour de la quarantaine. Même si elles (seulement des filles !) sont motivées, investies, sérieuses, il est parfois difficile de quitter un métier "que l'on sait faire" et se retrouver comme "un débutant en difficulté" face à une classe difficile. Souvent, elles ont des enfants et pensent que ça va se passer comme avec les leurs. Il y a une fausse représentation du métier parfois dure à surmonter. La majorité y arrive.

Il y a 10 heures, FemmeDeRochas a dit :

Quant au post-bac privé... oui c'est intéressant, comment peut-on y accéder ? 

Tu es allée voir sur les sites des académies dans la partie "Recrutement" ? Je connais pour mon académie : http://www.ac-toulouse.fr/cid136270/recrutement.html

Pour le 2nd degré, il y a des "offres" de contractuels : pour te donner une idée... Idem pour le 1er degré, mais les postes ne sont pas aussi explicites.

Enfin, avec ton expérience, tu ne n'es pas renseignée pour des VAE pour pouvoir enseigner dans des GRETA, des formations d'adultes, etc... ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
FemmeDeRochas
Le 27/09/2019 à 21:45, fleurdecorail a dit :

Si tu as les moyens, moi, je te dirais : Pourquoi pas AVS pendant un an (tu seras du pain béni pour les enseignants). Une fois dans la classe, tu verras la  réalité d'une ou de plusieurs classes et tu seras plus au clair sur certaines choses, comme organiser une journée. Ensuite te lancer dans le grand bain en faisant des suppléances ou en bossant dans le privé te paraitra peut-être plus accessible. Ou alors, tu verras que ça ne ressemble pas à l'idée que tu te faisais de ce métier...

Je suis d'accord avec le fait que les premières années sont sans doute les plus difficile. Et dans l'ensemble, c'est quand même un boulot usant physiquement et psychologiquement. Alors, il vaut mieux être un peu sûre avant de se lancer vraiment...

Franchement, oui, je pense qu'être AVS  pour voir de + près la réalité , c'est ce que je vais faire... je suis encore indemnisée pendant + d'un an... je pense que je vais candidater aux vacances de la Toussaint

D'autant + que ce rôle me motive
Comme m'a dit une prof. des écoles : "Une Avs qui a fait Sciences Po, je prends tout de suite 😁!"

Share this post


Link to post
Share on other sites
FemmeDeRochas
Le 27/09/2019 à 20:10, Blanchedecm2 a dit :

Franchement, le salaire horaire de l'AVS doit être bien bien en deçà de ce que tu pourrais gagner en free lance!!!!! Quitte à bosser comme AVS, autant donner des cours particuliers...

Attention à ne pas s'illusionner sur le free lance dans la presse : vu l'espacement des parutions voire la disparition de titres, les prix sont tirés vers le bas et on en trouve de moins en moins... Ex la revue qui m'a licenciée : avant d'y être intégrée j'étais free lance (pigiste) pour eux. A une époque c'était un hebdo, j'avais donc, peut-être pas 4, mais au moins 3 articles par mois... Là en 10 ans il n'y a plus que 6 numéros "papier" par an...

Quant au free lance sur le web il est très mal payé, parfois même en partie délégué à des pays francophones mais moins gourmands en salaire (oui ça arrive) 😉...

Tout ça pour dire qu'il est de + en + difficile de vivre comme pigiste, ça peut être un complément...

Share this post


Link to post
Share on other sites
léontiine

N'annonce pas que tu as fait Sciences Po. Du moins au début.

Share this post


Link to post
Share on other sites
FemmeDeRochas
Le 27/09/2019 à 22:26, Lolita a dit :

J'ai eu une année une AVS (AESH maintenant) qui préparait le CRPE. J'étais PEMF. ça a été un régal toute l'année ! Pour moi, mais pour elle aussi. J'appréciais vraiment sa posture, son investissement, son questionnement. Elle a eu l'impression d'être en stage de pratique accompagnée toute l'année :). Gagnant /gagnant.

Comme d'autres, je pense que l'âge n'est pas le problème si tu es motivée.... à condition de savoir si ce métier est vraiment ce que tu as envie de faire. Ces dernières années, je rencontre beaucoup de PES très bien, en reconversion professionnelle (ex-ingénieur, pharmacienne, ...), plutôt autour de la quarantaine. Même si elles (seulement des filles !) sont motivées, investies, sérieuses, il est parfois difficile de quitter un métier "que l'on sait faire" et se retrouver comme "un débutant en difficulté" face à une classe difficile. Souvent, elles ont des enfants et pensent que ça va se passer comme avec les leurs. Il y a une fausse représentation du métier parfois dure à surmonter. La majorité y arrive.

Tu es allée voir sur les sites des académies dans la partie "Recrutement" ? Je connais pour mon académie : http://www.ac-toulouse.fr/cid136270/recrutement.html

Pour le 2nd degré, il y a des "offres" de contractuels : pour te donner une idée... Idem pour le 1er degré, mais les postes ne sont pas aussi explicites.

Enfin, avec ton expérience, tu ne n'es pas renseignée pour des VAE pour pouvoir enseigner dans des GRETA, des formations d'adultes, etc... ?

Merci pour le lien, il y a la même chose dans mon académie j'imagine, j'irai voir.

Alors former des adultes, j'y pensais, notamment ceux qui se sont éloignés de la maîtrise de l'écrit, du français, ou ne l'ont jamais eue... Mais on m'a dit que pour ça on cherchait de préférence... des bénévoles ☹️ !

Share this post


Link to post
Share on other sites
FemmeDeRochas
il y a 1 minute, léontiine a dit :

N'annonce pas que tu as fait Sciences Po. Du moins au début.

Oui, je répercutais ce qu'on m'avait dit. Mais vaut mieux pas je pense...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Blanchedecm2

Je n'ai aucune idée de ce qu'on peut gagner en faisant des piges...mais bon sang, si tu as fait sciences po, j'espère que tu peux trouver un job qui te fasse gagner plus que d'être AVS:!!!! (Qui est un métier très important pour nous et pour les élèves accompagnés, et pour lequel on a vraiment besoin de gens formés…)

Share this post


Link to post
Share on other sites
léontiine

Je connais un garçon qui s'est retrouvé tétraplégique à 15 ans. Il était extrêmement brillant, a suivi ses années de lycée avec une AVS, puis la prépa, puis il a intégré une Grande Ecole. Une AVS comme toi aurait été un rêve. Et réciproquement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
FemmeDeRochas
il y a 1 minute, Blanchedecm2 a dit :

Je n'ai aucune idée de ce qu'on peut gagner en faisant des piges...mais bon sang, si tu as fait sciences po, j'espère que tu peux trouver un job qui te fasse gagner plus que d'être AVS:!!!! (Qui est un métier très important pour nous et pour les élèves accompagnés, et pour lequel on a vraiment besoin de gens formés…)

Le problème, c'est que "Sciences Po" n'est pas non plus un sésame... j'ai eu mon diplôme en 1990, déjà tout dépend de la section que tu as faite : moi j'avais pris celle qui mène aux métiers de la communication et de la presse. Après, on regarde à mon âge surtout ta carrière, plus trop tes diplômes : or j'ai tout fait en presse magazine professionnelle, plus un peu de com' d'entreprise... mais toujours beaucoup dans l'écrit, papier et un peu sur le web les dernières années...

Je sais qu'il faut être formée pour être Avs, il y a une formation de 60 heures d'après ce que j'ai vu...

Share this post


Link to post
Share on other sites
FemmeDeRochas
à l’instant, léontiine a dit :

Je connais un garçon qui s'est retrouvé tétraplégique à 15 ans. Il était extrêmement brillant, a suivi ses années de lycée avec une AVS, puis la prépa, puis il a intégré une Grande Ecole. Une AVS comme toi aurait été un rêve. Et réciproquement.

L'Avs de mon fils m'avait dit un jour qu'on a du mal à en trouver pour les lycées... pour des raisons de qualification en effet

Share this post


Link to post
Share on other sites
Blanchedecm2

Non, certes, ce n'est pas un sésame pour tous les boulots...mais les AVS ne sont pas habituellement recrutés dans ce "vivier"...(encore une fois, j'ai connu des AVS EXTRAORDINAIRES, et des AVS qui étaient juste des "cas sociaux" qu'en aucun cas on aurait dû mettre devant des enfants…)

La formation des AVS….je n'y crois pas trop…:sleep:

Share this post


Link to post
Share on other sites
FemmeDeRochas
Il y a 2 heures, Blanchedecm2 a dit :

Non, certes, ce n'est pas un sésame pour tous les boulots...mais les AVS ne sont pas habituellement recrutés dans ce "vivier"...(encore une fois, j'ai connu des AVS EXTRAORDINAIRES, et des AVS qui étaient juste des "cas sociaux" qu'en aucun cas on aurait dû mettre devant des enfants…)

La formation des AVS….je n'y crois pas trop…:sleep:

Oui je sais bien que c'est un peu incongru...

La formation, je sais qu'il y en a une ; maintenant, ce qu'elle vaut... mystère !

Share this post


Link to post
Share on other sites
dygal

Concernant l'âge, je ne trouve pas ça choquant. Par contre étant propriétaire de ma maison quand j'ai commencé à enseigner, cela a posé problème : je me suis retrouvée à 10km la première année puis à 90 l'année suivante. La grosse galère, sachant que mon mari ne pouvait pas déménager.

Je n'avais pas encore d'enfant mais heureusement, je ne vois pas comment on aurait pu s'en sortir sinon.

Il faut penser à tout cela aussi : l'affectation, provisoire ou non, peut avoir de grosses répercussions sur ta vie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...