Jump to content

Remplacement compliqué en CE2 cm1


Recommended Posts

Bonsoir Maped,

C'est tout à ton honneur de vouloir te glisser des les chaussures de la personne que tu remplaces.

Mais du côté de chez moi, les remplaçants se prennent BEAUCOUP moins la tête. Certains, quand ils viennent une seule journée, font faire plein d'exos

et ne corrigent RIEN ! Ils sortent simplement en même temps que les élèves. ça te donne un peu le niveau.

Sais-tu quand la titulaire va revenir  ? (et donc combien de temps tu vas avoir la classe ?)

As-tu reçu des prescriptions de sa part ?

Tu es la deuxième à remplacer cette enseignante. Le précédent n'a pas eu l'air de suivre ce que faisait la titulaire.

La titulaire fait déjà Picot à sa sauce...

Bref... si j'étais à ta place, je pense que je ferais à MA sauce, surtout si c'est un remplacement long.

L'important, c'est que les enfants suivent le programme et non qu'ils suivent coûte que coûte une méthode, non ?

Étonnant qu'il y ait autant de choses à faire mais que d'un autre côté, tu n'aies pas toutes les infos (par exemple, sur le décloisonnement tout bizarre).

La tâche est titanesque. Elle le sera aussi si tu gères le double-niveau comme tu l'entends. Mais au moins tu sauras comment tu fais les choses et pourquoi !

 

Link to comment
Share on other sites

Tu parles du remplaçant précédent, que lui est-il arrivé ? Et le TRS du début d'année ?

Ca fait beaucoup de personnes pour compléter dans un double niveau sur deux cycles !

Tu ajoutes à ça le COVID ...

Pourquoi rajouter un décloisonnement avec ... un 3è niveau ?

Préserve-toi. Tape du poing sur la table.

Tu es là un jour. Exige qu'on te donne des matières simples à mettre en œuvre et ... pas de décloisonnement !

Et si le titulaire n'est pas d'accord ... demande à changer de remplacement !

Bon courage.

  • J'aime 1
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Bonjour Maped,

Si c'est un remplacement long, je ne vois pas pourquoi tu ne choisirais pas les outils qui te conviennent et qui te semblent mieux adaptés aux élèves.  Ce sera bénéfique pour toi mais aussi pour les élèves.

Bon courage pour la suite et prends soin de toi !

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Maped,

Je suis également remplaçante. Cette année, je n'ai fait que des remplacements courts. 1 jour = 1 école le plus souvent... j'ai même fait 1 jour = 2 écoles ! Mon plus long remplacement a été de 3 jours. Parfois, je me suis même retrouvée sur des écoles avec uniquement des remplaçants, toute l'équipe étant Covid ou cas contact Covid.

Donc cette année, je suis une Covid-remplaçante... parmi d'autres, ce qui veut dire que pour les élèves je suis parfois la remplaçante n° 4 ou 5 et que lorsque j'arrive dans les classes, il y a maintenant souvent 0 info de la part du titulaire (absents depuis trop de jours et... les emplois du temps et les progressions sont rares par ici !);  les autres collègues finissent par ne plus être capables de palier.

Mais franchement, j'y vais avec le sourire tous les jours. Le fait de ne pas savoir où je vais le matin quand je me lève, ni avec quel niveau, sans maitriser les rouages de la classe ne me stresse pas du tout. Les classes sont toutes différentes, mais souvent, en regardant rapidement le cahier du jour et les leçons (traces écrites), j'arrive à mettre les élèves au travail rapidement et à faire une journée cohérente.

Quand le remplacement est un peu plus long, j'avance un peu "en crabe" : je me concentre sur des axes qui ont du sens pour la classe (exemple : la routine des dictée, un domaine de mathématiques clairement identifié comme étant en train d'être travailler...), pour le reste j'essaye de faire au mieux.

Je ne me sens pas obligée de faire "tout ce qu'on me demande", ni en contenu ni en quantité. La semaine dernière j'ai refusé un décloisonnement géographie annoncé à 13h25 pour 13h30. Je n'en veux pas du tout à l'équipe de ne pas avoir anticipé, et les enseignants ont très bien compris que je ne pouvais pas pondre une séance en 5 minutes. L'année dernière, je me rappelle avoir refusé 2 ou 3 séances d'EPS... je ne le sentais pas du tout en termes de sécurité physique.

Bref, je travaille totalement "à l'arrache", ce qui veut dire pour moi non pas que je travaille n'importe comment mais que j'essaye de proposer aux élèves une journée sur laquelle ils vont apprendre et progresser, même si je décide du "quoi" et du "comment" un peu en "free style". J'ai d'ailleurs expliqué ça un jour à une collègue de mon école de rattachement qui me demandait comment j'abordais le travail de remplaçant. En rigolant, elle m'a dit "je crois que je suis parfois remplaçante dans ma propre classe parce que ça m'arrive aussi de travailler à l'arrache !"

Après, personnellement, je laisse toujours un compte-rendu de ce qui a été fait et je corrige tout (sauf si tout le monde part à 16h30 et que je manque de me faire enfermer dans l'école... dans ces cas, est corrigé ce qui a pu l'être avant 16h30 !). Si ce sont des évaluations, je n'écris pas "tb, EAC, B+ ou autre", je laisse le titulaire le faire, mais je corrige quand même les erreurs.

J'espère que tu vas réussir à prendre plus sereinement ton remplacement. C'est au moins important pour ta santé.

Bon courage.

 

 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

C'est ta classe. Tu fais ce qui te semble le mieux pour les élèves et leurs apprentissages.

Et tu as le droit de dire non. L'évaluation d'une séquence que tu n'as pas faite ne me parait pas très pertinente, à moins que la titulaire te fournisse l'évaluation et la corrige.

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, maped a dit :

Non Goélette, on ne refuse pas un décloisonnement..un ZIl prend le train en marche ou se fait démonter par ses collègues qui ont mis du temps à construire des choses. 

Bah non !

Un ZIL n'est pas un larbin, c'est un enseignant, comme les autres, et les titulaires lui doivent le respect.

Et le premier respect, c'est de lui demander son avis.

il y a une heure, maped a dit :

Qu'en pensez vous si lundi je leur explique la situation: qu'il y a un peu de retard dans les dictées et comme il y a eu un petit couac sur les numéros je vais leur faire la dictée de mots seuls ( qu'ils ont apprises deux fois à la maison tout de même, et ne pas être interrogés dessus ça peut les décevoir) plus la dictée flash initialement prévue avec les mots qu'ils auraient dû avoir à apprendre sur le TBI...

A mon humble avis, vu l'état dans lequel tu parais, lundi, je serais toi, je serais en arrêt de travail pour me reposer et tirer la sonnette d'alarme !

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir :)

1) la politesse c est dans les 2 sens : toi, remplaçante, tu ne te permets sûrement pas de te mêler de la nature de son arrêt ni de la harceler sur sa date de retour, donc elle, de son côté, n a pas à te harceler pour savoir où tu en es de sa liste "d ordres". Tu peux lui demander de t indiquer où sont notées ses programmations pour la période 2 et même lui indiquer que pour la méthode, tu utiliseras la tienne, sans la justifier.

2) décloisonnement en temps de 2ème vague covid? Je dirais non : protocole sanitaire, on limite les contacts, ça va de soi. A dire en arrivant dans toute école où on remplace, à mon avis!

3) pour évaluation : non, evals au semestre dans quasi toutes les écoles maintenant. Donc soit tu les feras debut janvier, à ta sauce, si tu y es encore, soit ça attendra son retour en décembre. 

4) En double niveaux, le plus important est de se sentir à l aise et d avancer dans le travail. Alors les caprices pédagogiques des absents... si tu as envie de t alleger la vie en faisant du traditionnel tranquillou, c est très bien aussi... en temps de pénurie de remplaçants, nous on est heureux qd on en voit un, ça ne nous viendrait pas à l esprit de lui mettre une pression pédagogique sur une méthode.

5) Ne sois pas à sa dispo : ne réponds pas à ses mails... enfin, mets du temps à répondre, soit brève et ne réponds pas à tout... là elle voit bien que tu es trop consciencieuse et que ça lui donne un petit pouvoir sur toi.

C est ce que je ferais, en diplomatie (par écrit, avec l instit, plus facile que par téléphone où elle pourrait essayer de te faire culpabiliser). Tu as très bien fait de recadrer la collègue qui ne respecte pas ton territoire. 

Bonne fin de remplacement 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

D'accord.

Sauf que j'ai compris que la personne qui donne des ordre n'est pas le TRS remplacé mais ... la titulaire du poste à 75 ou 80% ...

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai pas compris que la titulaire était absente ...

Simplement, elle travaille à temps partiel, et c'est la personne qui assure son complément qui est absente, d'abord remplacée par un premier TR, puis par Maped.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, maped a dit :

Je remplace une personne qui a un 3/4 temps les lundis, mardis et jeudis.

Je n'avais pas compris ça.

Il y a 13 heures, Detachement a dit :

J ai compris qu elle remplace la titulaire qui est à 3/4 😃

Tu avais raison.

il y a une heure, maped a dit :

À ces séances de géo que j'ai du mal à faire. Je suis un peu nulle en histoire et géographie il faut sans arrêt que je revoie mes connaissances... Je stresse déjà parce que je dois en construire une nouvelle ...

C'est une excellente occasion de te perfectionner !

Et comme disaient mes "vieux" collègues à mes débuts, inutile de réinventer la poudre, il y a des enseignants compétents qui ont travaillé sur tous les sujets du programme et en ont fait des manuels ou des fichiers photocopiables ! Utilise-les !

il y a une heure, maped a dit :

J'ai la peur au ventre et ça me rend malade ce remplacement

Je t'ai conseillé de t'arrêter, car, de ce que tu écris ici, je ne te sens pas en état de prendre une classe lundi. Surtout celle que tu nous décris.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Maped,

Je pense comme Goëllette que tu devrais t'arrêter rapidement.

Ne le prends pas mal, je ne te juge pas du tout. Tu sembles vraiment proche du burn out. En te lisant, j'ai l'impression que tu n'arrives plus à prendre du recul. Comme te l'a conseillé Détachement, il faut que tu commences par faire simple... et tu complexifies, tu ajoutes du stress au stress.

Encore une fois, ce n'est pas une critique. Mais le fait est que pour l'instant, ta situation professionnelle te génère un stress que tu n'arrives pas à maitriser et qui te rend malade.

Cela me semble judicieux que tu passes en parler à ton médecin, qu'il t'arrête et que tu te reposes pour repartir ensuite sur de bonnes bases.

Je te souhaite de retrouver une activité professionnelle plus apaisée ensuite.

 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

La collègue que tu remplaces a ce niveau depuis longtemps ? Ses séquences et évaluations de géographie ne sont pas prêtes ? elle bosse avec quel outil d'habitude ? Elle ne t'a laissé que des progressions et pas d'outils ? Surtout que franchement, si elle n'est absente que jusqu'à la fin du mois, si tu ne fais pas de géographie, ce n'est pas si grave, si ?

Et pour l'éval, ne t'inquiète pas, ça ne leur fera pas de mal de tout réviser et de n'être interrogé que sur un "thème" si la collègue ne t'a pas passé l'évaluation sur une séquence qu'elle a faite elle-même !

Si  je suis absente longtemps, je laisse au remplaçant tous les documents que j'utilise et mes collègues l'aide s'il le faut. S'il ne le veut pas, il ne fait pas de décloisonnement (si le remplacement dure moins d'un mois)

Link to comment
Share on other sites

Non, je ne te connais pas assez pour me dire "elle doit changer de métier".

Je me dis juste que tu as un point commun avec moi : tu as choisis d'être prof des écoles.

Alors je pense qu'à un moment donné, tu as dû être capable de partir au boulot avec le sourire, en étant contente de retrouver des élèves (avec leurs défauts et leurs qualités) et des collègues (avec aussi des défauts et des qualités).

Et c'est ce que je te souhaite : pouvoir retrouver cette vision du travail.

Il faut que tu "lâches" : faire une pause pour être capable de prendre du recul et rebondir.

Je pense aussi qu'il ne faut pas que tu te mettes la pression avec "ce que vont penser les autres". Peut-être que la directrice, les collègues vont se dire "son arrêt était prévisible". Mais peut-être au fond que cela ne les fera pas vraiment rire, qu'elles auraient préféré que ce se passe bien pour toi.

Et puis même s'il y avait "rigolade" : quelle importance face à ta santé et aux relations avec ta famille ?

Dors, mange, rigole, repose-toi et après zou... tu y retournes bon pied bon œil.

 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Prends soin de toi, l ecole n a AUCUNE importance dans ces cas. Tu leur donneras les dernières infos par mail et basta, si tu ne veux pas leur parler. Et ne réponds plus à rien. Je suis un peu hallucinée de la nana que tu remplaces, la manière dont elle t a prise pour son larbin. STOP 🤗🤗🤗 et savoure les rires avec ta fille. Cette année est compliquée psychologiquement pour tous les PE, toi c est novembre, d autres ce sera plus tard... ne culpabilise pas.

Link to comment
Share on other sites

Bravo d être dans cette salle, le plus dur est fait. 👌 et cet arrêt te fera prendre conscience de tes priorités pour tenter de lâcher toute la pression que tu te mets et/ou que tu absorbes. 

Moi perso, en géo, j ai dû faire 2 séances depuis septembre. Et je m en fiche.😊😂 (mais je partage pas ma classe, ça aide à s en ficher) Je ferai mieux après janvier.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, sosogirafe a dit :

Mais ils sont si bons en français/maths que le + important soit les séances de géographie?

J'avoue ne pas saisir les problèmes.

La peur de mal faire, de ne pas assez en faire, de décevoir en quelque sorte la titulaire, l equipe, je pense? 

Link to comment
Share on other sites

C est sur ce sentiment qu il va falloir travailler en profondeur maintenant...🖤 car tu ne mérites pas de te traiter aussi sévèrement. 

Arrêtée combien de temps?

 

Link to comment
Share on other sites

Ta situation n'a rien à voir avec la traitrise, la lâcheté ou l'incompétence Maped ! Cet arrêt, tu en as besoin : c'est lui qui va t'obliger à déconnecter et à arrêter de cogiter H24 sans trouver d'issues à tes questions.

Pense à toi, reconstruis ta confiance. Elle te permettra de réussir à nouveau à prendre les bonnes décisions... sans ça, le boulot c'est vite l'enfer !

Essaye de commencer (et de finir !) ton arrêt avec du 0 culpabilité. Profite de ta famille.

Je te souhaite un bon rétablissement.

 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Alors tu n es pas vraiment en arrêt :(

Bon courage à toi pour réussir à lâcher et à ne faire que des séances plus simples bientôt. (Quitte à leur faire coller un polycopié et qu ils surlignent les choses importantes au fluo). Zen : l essentiel ce sont les traces écrites en français/maths. Bon repos à toi, il faut absolument lâcher. Bonne continuation 

Link to comment
Share on other sites

Houlala arrête tout de suite de culpabiliser !!! il lui suffit de faire "transférer" si elle veut envoyer les infos aux collègues ! Elle était bien contente de t'avoir en direct quand il voulait te donner des instructions !...

Tu es en arrêt ! coupe avec l'école ! ne lui réponds plus et pense à toi !!

Repose toi bien

Link to comment
Share on other sites

Arrête tout de suite!

Si la dame est capable de t’envoyer un mail, elle est capable d’en transférer un!

Quelques maladresses? Qui n’en a pas fait? Et de toutes façons c’est du passé.

Si tu retournes dans cette classe, tu feras un peu plus à ta manière et ce n’est pas dit que tu y retournes. Ton intuition à ce sujet est largement conditionnée par ton état. 
 

REPOSE-TOI!

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

T inquiete pour les poésies. J aimerais bien que la maitresse de ma fille ce2 fasse corriger poesies ou leçons au moins par une aesh... car elle, ne corrige PAS. Que le cahier du jour... et mal. Et on ne l enquiquine pas... arrête de penser à ca

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces messages. Ça me fait beaucoup de bien et ça m'aide à relativiser... Là je fais la déco de Noël avec ma fille...

De bon à manger ? Oui c'est une bonne idée de penser au repas!

Link to comment
Share on other sites

Nos week-end on ne devrait penser qu à ça, parfois: que vais je cuisiner auj? Et envoyer photos de la belle assiette à qqun qui aura plaisir à recevoir le mms. Ca détend :))))

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, maped a dit :

Et bien voilà qu'après un court répit, mes préoccupations reprennent...

Je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit...

 

Bonjour,

je viens me mêler à la conversation, découvrant le sujet que tu as ouvert, Maped.

Je ne vais pas y aller par 4 chemins. Je pense urgent d’appeler la psy qui te suit et de lui faire part de toutes ces angoisses, et de tes insomnies. Je pense que tu as besoin d’être aidée et vite, car c’est long à mettre en place. Si elle ne peut pas te recevoir immédiatement, essaye toutefois d’avancer ton rdv. Et en attendant, retourne chez le médecin pour te faire prolonger, en disant que ça ne va pas du tout. 

Concernant ce remplacement : fais comme s’il n’existait pas. Oublie tout : collègue remplacée, équipe, élèves, histoire géo. TOUT. Il n’existe plus ! N’ouvre plus ni manuels, ni ordi. Oublie ta profession pour un temps. Tu sais, un peu comme quand on est au cœur de l’été...


Dorlote-toi : un thé, une sieste, un film, un livre. Profite de ta fille tant qu’elle vit avec toi : faites-vous des moments sympas. C’est la seule chose importante, qui doit être au centre de tes attentions : elle et toi ! Cuisinez ensemble, partagez des jeux, des conversations, de la musique...

Prends soin de toi ! 

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...