Jump to content
Sign in to follow this  
ab311001

La maîtresse de mon fils est ma collègue

Recommended Posts

ab311001

Bonsoir, c'est un peu en désespoir de cause que je m'adresse sur ce forum.

J'en suis une habituée puisqu'enseignante mais vu les faits qui m'amènent ici j'ai choisi d'utiliser un autre pseudo.

Je suis enseignante dans un rpc de 2 classes éloignées l'une de l'autre.

Mon fils est scolarisé dans l'autre école. Il est en MS

Depuis plusieurs semaines il se plaint beaucoup de la maîtresse.

Au début je n'y ai pas prêté attention...

Bien entendu, comme je suis enseignante et que je connais les petits je me disais que bon...il amplifiait peut-être que ce n'était sans doute pas si grave puisque devant moi elle toujours adorable avec lui.

Les 2 à 3 semaines avant les vacances, la maîtresse (donc ma collègue) me téléphonait tous les midis pour me dire combien il était insupportable... je compatissais et passais un "savon" à mon fils en lui expliquant qu'il fallait être gentil etc...

Et puis j'ai questionné l'atsem de la classe de mon fils (une personne que je connais bien et que je vois en dehors de l'école) pour savoir à quel point il était infect!

Et son discours n'a pas du tout était le même.

Mon fils est vif, il bouge mais rien d'anormal ni de terrible (je précise qu'elle est dans l'école depuis 22 ans)pour un enfant de 4ans.

Et puis mon petit a commencé à dire qu'il ne voulait plus aller à l'école car la maîtresse s'énerve, car elle crie...

J'ai dédramatisé au mieux.

Mais, depuis quelques semaines je trouve qu'il est vraiment étrange.

Il pleure le matin avant d'aller à l'école alors qu'il ne l'a jamais fait.

Le soir quand il rentre de l'école il est comme une bouteille sous pression.

Dès qu'on parle de l'école il ne se souvient jamais de rien. Sauf qu'il a été puni...et il est terrorisé à l'idée que sa maîtresse ait pu ou pas me téléphoner.

Dès qu'à la maison on lève un peu la voix il se jette à nos pieds en criant des "je t'en supplie ne te mets pas en colère".

Aujourd'hui il m'a raconté que la maîtresse l'avait mis dehors car il n'avait pas travaillé assez vite. J'ai demandé confirmation à l'atsem qui m' a confirmé qu'en effet la maîtresse l'avait mis dans le couloir, porte fermée.

Le couloir fait genre 5 m2 et dans ce couloir il y a la porte qui mène à l'étage du bâtiment (des logements+ mairie) et la porte d'entrée de l'école.

En début de semaine l'atsem l'a trouvé en chaussettes dans les toilettes car la maîtresse lui avait jetté ses chaussons aux pieds. Et visiblement il n'avait pas réussi à les mettre tout seul.

Dès qu'il demande de l'aide à l'atsem (pour un travail ou pour s'habiller) la maîtresse lui hurle dessus qu'il faut qu'il fasse tout seul.

Etc...

Mon fils n'est visiblement pas le seul à avoir peur...(et je ne suis pas non plus la seule maman inquiète).

J'ai peur que tout cela ne dégénère et vite.

J'hésite entre lui en parler franchement, au risque que mon petit bonhomme s'en prenne plein la tête.

Ou passer par un médiateur...mais qui ?

Merci pour vos avis!

Share this post


Link to post
Share on other sites
azerty

Je ne sais que te dire, c'est certes une situation pas évidente.

Connais-tu bien cette collègue ou c'est juste une collègue (je veux dire la fréquentes-tu en dehors des obligations scolaires? est-elle ta collègue depuis longtemps?)

Comment réagirait-elle , à ton avis, si tu lui parlais de ce que ton fils te rapporte?

J'ai l'impression qu'elle a du mal avec des petits (avait-elle déjà des maternelle avant?) elle manque vraissemblablement de patience.

peut-être est-elle en train de sombrer dans la dépression et c'est les petits qui casquent car vulnérables, facile de déverser de la colère, de l'énervement sur eux...

Demande lui si elle a des problèmes de santé, des soucis qui feraient qu'elle s'énerve facilement; que tu t'inquiète pour elle (même si en fait c'est pour ton fils que tu t'inquiète) peut-être se laissera t-elle aller à quelques confidences qui te permettront de l'aiguiller vers un médecin.

Ou alors elle est comme ça depuis toujours et a mal choisi sa voix :cry: là aussi faudrait quand même lui en faire prendre conscience. <_<

A priori, même si ça se passe mal comme discussion, ça peut difficilement être pire pour ton fils, si ?

Et l'atsem elle peut pas la raisonner quand elle pousse loin avec les enfants? Quand même avec ses 22 ans d'expérience, elle peut avoir une quelconque influence pour raisonner cette instit.

Je suis :o de savoir que des instit pareils sévissent (surtout en maternelle) car ensuite les mômes sont dégoutés de l'école (car mauvais souvenirs de leurs premières années :( )

En maternelle (et même aprés) on a quand même comme mission (et objectif) de faire aimer l'école, et donner l'envie d'apprendre!

Share this post


Link to post
Share on other sites
casyl

Moi, je ne suis pas instit, mais quand mon fils étai à la maternelle on a eu ce genre de probleme avec une instit. J'ai choisi , aprés y avoir réfléchi pendant un moment, d'aller la voir. La situaion a empiré pour mon fils pendnt quelques temps et comme je suis aller voir la directrice elle s'est calmée 1 ou 2 semaines. Mon fils ne voulait plus aller à l'école, il avait mal au ventre, il en arrivait à avoir de la fièvre le matin. La directrice l'a changé de classe , il a eu une charmante instit qui lui a appris à faire confiance aux adultes. Je l'a remercie.

Je crois que pour ton fils, il ne faut pas laisser la situation empirée sinon il ne voudra plus aller à l'école.

Share this post


Link to post
Share on other sites
framboisine

Oh là là!!! Je suis choquée!!!!!

Il faut absolument que tu lui en parles! Essaye de venir gentiment, pour la comprendre, histoire de pas la brusquer, ou justement de la comprendre, afin de resoudre le problème. (S'il est résolvable ; ça me semble quand même grave ce qu'elle fait...).

Sinon, tu ne peux pas en parler à la directrice?

Est-ce qu'elle est comme ça particulièrement avec ton fils, ou avec tous les enfants?

Je ne pense pas, quand même, qu'elle va se "venger" dessus si tu en parles. De toute façon, il faut bien que les choses changent... Et puis la fin de l'année approche ;)

Courage! (à vous 2)

Share this post


Link to post
Share on other sites
ab311001

Merci pour vos avis...

En fait, comme nous sommes une petite structure elle est directrice de son école et moi de la mienne. Donc je ne peux pas jouer là-dessus, malheureusement!

Et il n'y a également aucune chance pour qu'il puisse changer de classe.

La maîtresse est odieuse avec tout le monde, agressive, tout le temps sur la défensive... alors au niveau relation avec les adultes ça ne m'étonne plus.

Ce n'est donc qu'une collègue, si au début j'ai essayé de sympathiser, de lui donner un coup de main car elle a été nommée la veille de la rentrée etc...

Je me suis vite contentée d'une relation de collègues.

Mais le problème c'est qu'elle est comme ça aussi avec les enfants.

Dans l'ensemble je dirais qu'elle est très sévère et que tous les enfants la craignent. Le problème c'est que ses élèves ont entre 2 et 6 ans... je pense qu'à ce stade de l'année pour beaucoup c'est plus que de la crainte c'est devenu une grosse angoisse.

Dans l'ensemble les parents se plaignent plus ou moins, mais pas ouvertement.

Il y a un autre petit garçon que j'ai observé qui est encore plus craintif que mon fils. Dès qu'elle lui fait une remarque un peu plus sévère il se met à pleurer. Je l'ai vu à la pisicne. Elle lui a passé un savon parcequ'il avait fait tomber des planches... et au fur et à mesure qu'elle lui criait dessus je voyais le gamin qui reculait, reculait...

J'ai discuté avec elle pour savoir si tout allait bien...bon elle a des petits soucis dans sa vie quotidienne mais qui n'en a pas. Et les soucis en questions ne sont pas de vrais soucis...enfin je sais bien que tout le monde réagit à sa manière mais là c'est juste que son mari rentre tard du boulot!

<_< Vers 20 heures...

Et si les enfants doivent pâtir de ses problèmes quotidiens elle ne risque pas d'avoir des années scolaires bien faciles ! Et je ne parle pas des enfants qui l'auront comme maîtresse!

J'ai demandé justement à l'Atsem si c'était ciblé sur mon fils...et elle est partagée...disons que lui se fait engueuler sans raison alors que les autres y a souvent une raison...

Sinon, pour le fait de se venger, ma crainte est basée sur le fait qu'en début d'année elle a eu un problème avec une maman d'élève et elle ne supportait plus son gamin, il était infect, insupportale... et il paraît que c'était dur en classe pour le petit, qu'elle ne voulait même pas s'en occupper.

Là, je me dis que ma roue de secours c'est l'atsem... que si la maîtresse s'en prend à mon fils je pourrais le savoir mais elle n'est pas là tous les après-midis.

Et quant à l'Atsem, au début elle a bien essayé de s'interposer mais la maîtresse lui a vite fait comprendre que c'était elle la maîtresse, qu'elle savait très bien comment fonctionnent les enfants... etc... que ce que disait l'atsem n'était jamais vrai. Que c'était comme ça qu'on faisait avec les enfants.

Donc pendant toute la première période l'ambiance a été terrrible entre elles...

Merci pour votre écoute

Share this post


Link to post
Share on other sites
ARIANE12

Je pense qu'il faut absolument que tu prennes rendez-vous avec elle, comme le ferait n'importe quelle maman dont l'enfant se sent mal à l'école. Dis-lui que tu veux la rencontrer, pas en tant que collègue, mais en temps que maman, et, sans la brusquer, lors du rendez-vous, expose-lui tout ce que tu as constaté, sans mettre en avant les faits que t'a rapportés l'ATSEM, car cette dernière pourrait se trouver en porte-à-faux.

Nous les instit, nous avons les mêmes droits que les autres parents et, même si on peut parfois se montrer plus compréhensifs et plus indulgents, si notre enfant souffre, il ne faut pas hésiter à agir, comme le ferait nimporte qui.

Bonne chance

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lady Oscar

Le fait de savoir que sa maîtresse te téléphone pour la moindre chose est aussi un facteur de stress pour ton fiston.

Le plus pratique serait de lui proposer un rendez-vous pour trouver une solution: par exemple un contrat avec ton enfant sur les 2, 3 points les plus importants sur lesquels il doit se fixer en priorité. Ca serait un moyen de le rassurer et fixer clairement ce que ton fils doit faire, et son instit saurait sur quoi se fixer en priorité elle aussi et prendre du recul. ;)

Elle semble réagir au quart de tour et par exaspération de petits détails accumulés.

J'ai cette année des MS pas faciles et j'ai parfois l'impression de vider mon énergie à refixer tous les jours les limites :( , je vois peu les effets à long terme :huh: et je comprends que ça ne soit pas toujours facile mais si ta collègue ne se contrôle pas, c'est à elle de se prendre une pause quelques temps.

J'ai connue une instit que "criait" tout le temps, c'était sa façon de parler en classe, et quand ça n'allait plus elle les mettaient à la porte, sauf qu'un jour elle a dit à un enfant de 6 ans, de "sortir" et il était rendu au portail de l'école, il a fallu que je lui cours après en laissant ma classe de PS seule! et je ne sais pas où il aurait pu aller! :ninja:

Il est interdit de laisser un enfant seul! N'importe qui peut rentrer dans une école, voir le gamin tout seul et la dénoncer (personnel d'entretien...) sans parler des risques si l'enfant décide de partir ou croise une personne "dérangée". :cry:

Je fais toujours attention car d'anciennes collègues avaient un PS de 3 ans qui avait escaladé un grillage pour sortir de la cour et il était rendu sur le parking! :o

Tu sembles capable de garder ton calme, je pense que la rencontre peut très bien se passer, Courage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ab311001

En effet je pense qu'elle réagit au moindre petits détails...

Mais elle a 10 élèves (nous sommes deux toutes petites classes d'un RPC)!

Si elle n'arrive pas à gérer 10 élèves...

Share this post


Link to post
Share on other sites
pseudoval

Cette situation difficile ne peut effectivement durer,c'est trop important pour ces élèves...

Si la discussion ne donne rien,il faut en référer à l'autorité compétente..l'IEN est aussi là pour ça ;même si on n'aime jamais "rapporter" :( .Cette enseignante peut faire beaucoup de mal et son attitude met en danger ses élèves!

Il faudrait peut-être en parler avec d'autres parents,par le biais de l'association de parents d'élèves par exemple ?

J'ai connu ce genre de situation deux fois dans ma carrière,dans un cas il s'agissait d'une maîtresse ayant vécu un drame personnel (elle avait perdu son mari et son fils dans un accident de voiture :cry: )et l'inspecteur était intervenu de façon très humaine pour l'inciter à se faire aider psychologiquement ,et dans le deuxième cas le maître était en fait malade (tumeur bénigne au cerveau entrainant une modification du comportement)

Je ne dis pas ceci pour poser un diagnostic,juste pour souligner que dans les deux cas,même si ces personnes avaient des "excuses" sérieuses,il fallait quand même intervenir,leurs élèves devant être protégés ...

Soit ta collègue a un problème "soignable" et c'est l'occasion de l'aider,soit elle n'est pas faite pour ce métier et il faut qu'elle en prenne conscience et agisse en conséquence !

Je ne sais pas si je suis très claire,mais ça me parait trop important pour attendre ,d'autres enfants devront la subir l'année prochaine si rien n'est fait!

En tout cas bon courage et je te souhaite que cette situation s'arrange :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
snoop
Si la discussion ne donne rien,il faut en référer à l'autorité compétente..l'IEN est aussi là pour ça ;même si on n'aime jamais "rapporter" sad.gif .Cette enseignante peut faire beaucoup de mal et son attitude met en danger ses élèves!

Il faudrait peut-être en parler avec d'autres parents,par le biais de l'association de parents d'élèves par exemple ?

Je suis tout à fait d'accord avec toi, pseudoval. Quelles que soient les raisons de son comportement, il est inacceptable, car non seulement, elle fair courir des risques à ses élèves (on ne laisse pas un enfant de 4-5 ans tout seul en dehors de la classe sans surveillance), mais en plus c'est effectivement le genre d'instit qui traumatise les élèves et les dégoute de l'école.

Visiblement, le problème vient bien d'elle et non des élèves (péter un plomb avec 10 gamins, il faut le faire quand même........ <_< ). Donc je pense aussi que le mieux à faire est de discuter avec elle, et si vraiment les choses ne s'arrangent pas ou empirent (esperons que non!), il faudrait peut etre que tu envisages une rencontre avec l'IEN pour qu'elle mette le ola, quitte à la rencontrer avec d'autres parents concernés.

Bon courage à toi et et ton piu-piu, et surtout, qu'il ne se sente pas coupable, les adultes déraillent parfois....

Share this post


Link to post
Share on other sites
mimisikuette
Bonsoir, c'est un peu en désespoir de cause que je m'adresse sur ce forum.

J'en suis une habituée puisqu'enseignante mais vu les faits qui m'amènent ici j'ai choisi d'utiliser un autre pseudo.

Je suis enseignante dans un rpc de 2 classes éloignées l'une de l'autre.

Mon fils est scolarisé dans l'autre école. Il est en MS

Depuis plusieurs semaines il se plaint beaucoup de la maîtresse.

Au début je n'y ai pas prêté attention...

Bien entendu, comme je suis enseignante et que je connais les petits je me disais que bon...il amplifiait peut-être que ce n'était sans doute pas si grave puisque devant moi elle toujours adorable avec lui.

Les 2 à 3 semaines avant les vacances, la maîtresse (donc ma collègue) me téléphonait tous les midis pour me dire combien il était insupportable... je compatissais et passais un "savon" à mon fils en lui expliquant qu'il fallait être gentil etc...

Et puis j'ai questionné l'atsem de la classe de mon fils (une personne que je connais bien et que je vois en dehors de l'école) pour savoir à quel point il était infect!

Et son discours n'a pas du tout était le même.

Mon fils est vif, il bouge mais rien d'anormal ni de terrible (je précise qu'elle est dans l'école depuis 22 ans)pour un enfant de 4ans.

Et puis mon petit a commencé à dire qu'il ne voulait plus aller à l'école car la maîtresse s'énerve, car elle crie...

J'ai dédramatisé au mieux.

Mais, depuis quelques semaines je trouve qu'il est vraiment étrange.

Il pleure le matin avant d'aller à l'école alors qu'il ne l'a jamais fait.

Le soir quand il rentre de l'école il est comme une bouteille sous pression.

Dès qu'on parle de l'école il ne se souvient jamais de rien. Sauf qu'il a été puni...et il est terrorisé à l'idée que sa maîtresse ait pu ou pas me téléphoner.

Dès qu'à la maison on lève un peu la voix il se jette à nos pieds en criant des "je t'en supplie ne te mets pas en colère".

Aujourd'hui il m'a raconté que la maîtresse l'avait mis dehors car il n'avait pas travaillé assez vite. J'ai demandé confirmation à l'atsem qui m' a confirmé qu'en effet la maîtresse l'avait mis dans le couloir, porte fermée.

Le couloir fait genre 5 m2 et dans ce couloir il y a la porte qui mène à l'étage du bâtiment (des logements+ mairie) et la porte d'entrée de l'école.

En début de semaine l'atsem l'a trouvé en chaussettes dans les toilettes car la maîtresse lui avait jetté ses chaussons aux pieds. Et visiblement il n'avait pas réussi à les mettre tout seul.

Dès qu'il demande de l'aide à l'atsem (pour un travail ou pour s'habiller) la maîtresse lui hurle dessus qu'il faut qu'il fasse tout seul.

Etc...

Mon fils n'est visiblement pas le seul à avoir peur...(et je ne suis pas non plus la seule maman inquiète).

J'ai peur que tout cela ne dégénère et vite.

J'hésite entre lui en parler franchement, au risque que mon petit bonhomme s'en prenne plein la tête.

Ou passer par un médiateur...mais qui ?

Merci pour vos avis!

Ce qui me gêne un peu dans cette histoire mais c'est à un niveau très général et ça peut tous nous concerner un jour donc je vous demande d'y réfléchir, c'est que cette maman - instit ne se décide à agir "que" parce que son fiston est dans la classe de cette instit, qu'en pensez-vous?

On derait agir dans tous les cas même si c'est vraiment difficile comme situation.

Cette instit est dangereuse, certes mais même si elle a mal choisi sa "voie" et sa "voix", je suis à peu près sure qu'elle continuera à sévir longtemps...

En tout cas moi si l'année prochaine j'avais 10!!!!!!bambins entre 2 et 6 ans je serais aux anges!!!!!!!!!!!!!

Bon courage!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lady Oscar

Ca me semble beaucoup plus grave que ce que je pensais tout à l'heure! :cry:

10 élèves et une asem ça doit quand même être plus que gérable!

Il lui faut de l'aide! Essaie de lui en parler car la demande d'aide doit venir de la personne concernée.

Si elle ne veut pas changer, envisages-tu de faire des démarches pour alerter sur ce risque de dérives graves? ca me semblerai inévitable.

J'admire ton calme, je n'ose pas imaginer mon angoisse à ta place. :cry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
lila83

Ce serait peut-être bien que tu voies les autres parents d'élèves, que vous discutiez de la situation avec eux, trouver d'autres parents qui ne sont pas "satisfaits" , et qu'ensemble vous preniez rendez vous avec elle et en parliez, en lui demandant de se remettre un peu en question, de modifier ses comportements vis à vis des enfants, quitte à la menacer d'envoyer une sorte de pétition à l'IEN. Si elle sent que tu n'es pas seule, elle se décidera peut-être à changer ? :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
patrick57

Et si tu passais le relais au papa de ton petit bout? Ce serai peut-être plus simple, pas d'ambigüité, c'est à un parent d'élève qu'elle aurait affaire et pas à une collègue. De même que s'il fallait en référer à la hiérarchie (ce que je ferais si une discussion préalable empirait ou simplement n'arrangerait pas la situation), il serait mieux placé pour le faire (à moins qu'il soit enseignant lui aussi).

En outre, je suis assez d'accord avec mimisikuette, même si ça s'arrange pour ton fils, il ne faut pas lâcher le morceau: il y a d'autres enfants qui pourraient en souffrir.

Je ne lui jette pas la pierre, mais elle a vraisemblablement besoin d'être aidée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
framboisine

Je suis entièrement d'accord avec Pseudoval.

Je pense qu'il faut agir et faire en sorte que les choses changent car là elle est en train de faire beaucoup de dégâts... Peu importent ses "raisons", on a tous de la compassion pour elle, mais là il faut penser à nos enfants. C'est donc de notre devoir de faire qqch dans ce genre de cas.

C'est malheureusement toi ab3110... et ton fils qui êtes concernés cette fois-ci, c'est donc à toi d'agir... Mais je pense que tu peux trouver du soutien (autres parents, ien, nous!...) si tu le souhaites.

En tout cas, je te souhaite beaucoup de courage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ab311001

Ce qui me gêne un peu dans cette histoire mais c'est à un niveau très général et ça peut tous nous concerner un jour donc je vous demande d'y réfléchir, c'est que cette maman - instit ne se décide à agir "que" parce que son fiston est dans la classe de cette instit, qu'en pensez-vous?

On derait agir dans tous les cas même si c'est vraiment difficile comme situation.

Cette instit est dangereuse, certes mais même si elle a mal choisi sa "voie" et sa "voix", je suis à peu près sure qu'elle continuera à sévir longtemps...

En tout cas moi si l'année prochaine j'avais 10!!!!!!bambins entre 2 et 6 ans je serais aux anges!!!!!!!!!!!!!

Bon courage!

Je suis assez choquée de lire ça mais bon...chacun est libre de s'exprimer!

Si je me décide à agir ce n'est pas parceque MON FILS est concerné...c'est parceque mon fils avait des problèmes que j'ai appris que c'était pareil pour les autres!

Evidemment j'avais bien remarqué qu'elle était parfois sévère mais ce n'est pas la première...

mais comme je ne la vois peu comment aurais-je pu imaginer que c'était au quotidien?

Je n'ai appris combien elle l'était que lorsque mon fils m'en a parlé... et que donc j'ai questionné l'atsem.

Je ne vois vraiment pas pourquoi autrement j'aurais été posé des questions à l'atsem!

vous vous imaginez vous, demander à une autre isntit ou à une astem :

"Dis donc la nouvelle maîtresse elle est sympa au moins, elle traumatise pas les gamins?"

Et puis je me permets de repréciser que visiblement elle en a surtout après lui.

Il est seul à se faire mettre à la porte de la classe ou à se faire nevoyer ses chaussons dans la figure.

Share this post


Link to post
Share on other sites
cressie

bonsoir,

question qui peut sembler bete, mais qui apres tout peut avoir son sens!

Pourquoi ne pas demander à la psyscolaire d'assister à quelques matinées dans la classe du fiston, s'il est tellement ingerable, elle le verra de suite, et si c'est l'instit qui declenche les comportements, elle le verra ausi de suite... les enfants la craindront mm si elle fait des efforts...:)

ce peut etre une entrée en matiere pour essayer de ramener du calme au sein de la classe...comme une sorte de précedent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ab311001

J'ai bien pensé à son papa...

D'ailleurs c'est la première chose que je lui ai dit en rentrant vendredi soir. Qu'il allait devoir utiliser son rôle de papa d'élève.

Il ne veut pas car il dit que si c'est lui qui y va, ça va mal se passer car il va s'énerver tout de suite.

Et je confirme...

Sinon j'avais bien pensé aussi aux autres parents d'élèves...

J'ai commençé a en parler à l'atsem, que si des parents se confiaient à elle (en dehors de l'école, rel

Et en discuter avec le conseiller péda de la circonscription...plutôt que l'IEN. Mais la situation devient vraiment urgente. Notre fils est vraiment pas bien. Son père insiste pour que je règle le problème dès lundi.

Enfin j'ai pensé à beaucoup de choses mais bien entendu je ne sais pas quelle solution sera la bonne...disons la moins pire pour tout le monde.

Et bien entendu je ne veux à aucun moment dire que c'est l'atsem qui m'a confirmé tout ça.

Merci encore pour vos avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ab311001
J'ai bien pensé à son papa...

D'ailleurs c'est la première chose que je lui ai dit en rentrant vendredi soir. Qu'il allait devoir utiliser son rôle de papa d'élève.

Il ne veut pas car il dit que si c'est lui qui y va, ça va mal se passer car il va s'énerver tout de suite.

Et je confirme...

Sinon j'avais bien pensé aussi aux autres parents d'élèves...

J'ai commençé a en parler à l'atsem, que si des parents se confiaient à elle (en dehors de l'école, rel

Et en discuter avec le conseiller péda de la circonscription...plutôt que l'IEN. Mais la situation devient vraiment urgente. Notre fils est vraiment pas bien. Son père insiste pour que je règle le problème dès lundi.

Enfin j'ai pensé à beaucoup de choses mais bien entendu je ne sais pas quelle solution sera la bonne...disons la moins pire pour tout le monde.

Et bien entendu je ne veux à aucun moment dire que c'est l'atsem qui m'a confirmé tout ça.

Merci encore pour vos avis.

Désolée, j'ai fait une fausse manip... j'ai voulu éditer mais rien à faire. Je voulais ajouter que l'atsem voit des parents en dehors de l'école parceque petit village et relation de voisinage et je lui ai donc dit que si certains se confiaient à elle elle pouvait les inciter à venir me voir pour que je puisse avoir d'autres témoignages que le mien avant d'en discuter au conseiller péda.

J'ai combiné les 2 messages

Edited by koubz

Share this post


Link to post
Share on other sites
Héloïse44

ab311001, j'ai lu ts les posts et j'ai été "sciée" par ce qui arrive à ton minot. Bien sûr j'ai pensé au papa de ton petit pour jouer son rôle de parent. Ms, bon, pas possible.

Alors, j'ai pensé à un autre médiateur: un membre d'un syndicat d'enseignant. Ds ma région, il est déjà arrivé que le syndicat accepte de venir en aide ds ce genre de dérèglement de la part d'un(e) instit, et une solution a été trouvé pour aider tt le monde. Pourquoi ne pas essayer?

Maintenant, si ton mari "exige" une solution pour lundi, ça va être un peu court comme délai...

Je te souhaite de trouver une solution rapide pour ton petit bout et je compatis à tt ce que vs pouvez ressentir, mon fils ayant vécu une situation similaire.

Bon courage à vous deux et bonne chance pour la suite.

Pleins de :wub::wub::wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
barbabelle

Moi aussi je vopulais t'apporter du soutien, et moi aussi je n'ai pas aimé la remarque que l'on t'a faite qur le fait que tu t'inquiétais parce que c'était de TON fils qu'il s'agissait. Non mais d'abord!! Evidemment qu'on s'inquiètes pour ses enfants!! :ninja:

J'ai moi même des relations bizarres avec l'instit de mon fils en MS mais c'est loin d'être cela, sinon!!! :ninja:

Tu as quel niveau toi, j'imagines cp-cm2??

C'est vrai qu'il faudrait déjà qu'elle cesse de te harceler au téléphone (écoute, je préférerais qu'on prenne un rendez-vous pour en parler, parce que ce que tu me dis m'inquiètes, et je voudrais savoir comment améliorer les choses), mais là, ton fils risque d'être bloqué avec l'école, et il faut agir vite, surtout si cette situation dure depuis longtemps. En effet, le mieux est de faire intervenir ton mari. Il se pointe lundi matin avec ton fils, et lui demande un rendez-vous pour le jour même afin justement de trouver un moyen d'améliorer les choses (peut être lui dire que si son fils a des problèmes a l'école, il faudrait faire une équipe éducative, voir la psy scolaire...) (je précise, ça, c'est pour faire croire à cette instit qu'on pense que le problème vient de ton fils, même si ce n'est pas le cas). Et puis le soir, ton mari pourrait parler calmement, sans que ta collègue ait l'impression d'être jugée par une collègue. Lui demander ce qu'il faudrait faire etc...

Mais si tu as des échos de parents, et l'ATSEM dans ta poche, il faut en parler à l'inspection (une visite surprise d'un C.Péda pour une raison autre)

Oh là là, comme je n'aimerait pas être à ta place, nous, c'est facile, dans les grandes villes: on le changerait d'école, ou même je le mettrait dans le privé en dernier ressort!! Et que personne n'ose s'offusquer de mes paroles, non mais!

Tiens nous au courant, et bichonne ton fils ce W.E

Share this post


Link to post
Share on other sites
framboisine

Alors!?

Du nouveau en ce début de semaine?

Share this post


Link to post
Share on other sites
patounette

Je vais peut-être vous paraître radicale mais pas de blas blas ou de rencontre avec l'instit c'est : je prends mon enfant (qui est en danger psychologique) et je le change d'école. Je ne dicsute pas avec ce genre de personne et surtout je pense que ton fils a besoin de savoir que tu le protèges.

Oui je sais , tu vas me dire que ce n'est pas facile c'est une collègue etc... eh ben figure-toi que je bosse dans une école privée avec le collège jumelé. Eh bien mes enfants sont scolarisés dans la même ville où je travaille mais dans le public. Parce que certains collègues ne me plaisaient pas . Oui ce n'est pas tous les jours facile mais j'assume. Et surtout je l'ai fait pour mes enfants et je n'ai pas de regret.

Share this post


Link to post
Share on other sites
cressie
Je vais peut-être vous paraître radicale mais pas de blas blas ou de rencontre avec l'instit c'est : je prends mon enfant (qui est en danger psychologique) et je le change d'école. Je ne dicsute pas avec ce genre de personne et surtout je pense que ton fils a besoin de savoir que tu le protèges.

Oui je sais , tu vas me dire que ce n'est pas facile c'est une collègue etc... eh ben figure-toi que je bosse dans une école privée avec le collège jumelé. Eh bien mes enfants sont scolarisés dans la même ville où je travaille mais dans le public. Parce que certains collègues ne me plaisaient pas . Oui ce n'est pas tous les jours facile mais j'assume. Et surtout je l'ai fait pour mes enfants et je n'ai pas de regret.

bonjour,

Sauf qu'apparement son enfant n'est pas le seul en souffrance! et quand on aime ses enfants, on pense aussi à ceux qui ne sont pas les siens mais qui vivent les cris, les reflexions!

Elle veut que le comportement limite acariatre de l'instit cesse pour tous les enfants. Et ça passe dabord par une reflexion d'ensemble avant une action qui ne peut etre qu'égoiste dans sa finalité ( on a pas toujours le choix devant l'hysterie!)

Mais si c'est une ecole de village, des elus participent à sa vie... pourquoi ne pas aller les voir? leur dire qu'il y a un probleme de comportement...conforté par le temoignage de l'atsem...

Share this post


Link to post
Share on other sites
ab311001

Voici quelques news.

J'ai prévenu le conseiller péda avec qui je m'entends bien.

Il a été très compatissant et m'a conseillé de prévenir rapidement l'inspecteur.

Ce que j'ai fait. je lui ai exposé mon problème, ma difficulté à le règler car collègue...que si je n'étais pas collègue le problème aurait été réglé depuis longtemps.

Il m'a proposé deux choses:

- de rencontrer l'enseignante, qu'elle donne son avis et de le tenir au courant qu'il gardait ça "entre nous", et si pas dévolution il interviendrait.

- d'intervenir de façon immédiate.

Il m'a demandé pour les autres enfants, j'ai préféré ne pas répondre pour l'instant en espérant que mon intervention fera qu'elle se calmera avec mon fils et les autres aussi.

Et si pas de changement...je pense que je conseillerai aux autres mamans qui se plaignent de voir plus haut.

Et puis même si ma demande de conseils auprès de l'inspecteur reste "entre nous" il n'empêche que s'il y avait un problème il aura été prévenu.

J'ai donc choisi la première solution.

D'autant plus qu'entre-temps mon mari s'est calmé et qu'il accepte d'y aller...mais avec moi. Rendez-vous demain.

Sinon pour le changement d'école c'est un peit village, gel sur un poste, je me bats pour récupérer des élèves alors si j'enlève le mien...

Mais on y a bien pensé!

Share this post


Link to post
Share on other sites
barbabelle

Courage! En tant que maman, je suis solidaire avec toi. Donne nous des nouvelles demain, et pour la suite des événements!

Share this post


Link to post
Share on other sites
ab311001

Rencontre assez stérile

Aucun faits reconnus...parole de mon fils contre celle de l'enseignante.

Mais comme depuis la demande de rendez-vous il semble y avoir du mieux (hasard ou pas?)... si au moins elle se calme ça sera toujours ça de gagner.

Merci pour votre soutien...je reste dispo en message privé mais préfère laisser cette conversation disparaître dans les archives!

Encore, un grand merci pour votre écoute

Share this post


Link to post
Share on other sites
barbabelle

est-elle à titre définitif ou provisoire, parce que, si j'ai bien compris, elle a toutes les mater, donc les enfants l'ont jusqu'à ce qu'ils t'aient, toi...

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge
je reste dispo en message privé mais préfère laisser cette conversation disparaître dans les archives!

Encore, un grand merci pour votre écoute

Suite à un mp de ab311001 je ferme ce sujet.

Merci de votre compréhension. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...