Jump to content

Débuts difficiles suite à recrutement sur LC


Malakime
 Share

Recommended Posts

Je me retrouve complètement dans tous les témoignages et je pense qu'il y a beaucoup

de jeune enseignants dans ce cas, et que ça ne concerne pas seulement les lc, mais aussi les pe2 et même les t1. Lisez le livre de Kévin André, Les désarrois d'un jeune instit, c'est édifiant. J'espère juste ne pas finir comme lui : il a démissioné ! C'est vrai que de tel témoignage sont plutôt rares, je pense parce que on a souvent honte de la situation, de ne pas être à la hauteur.

Sinon pour ce qui est de se taire pour faire cesser le chahut, dans ma classe ça ne marche absolument pas : ils n'en ont rien à faire ! Les lignes à copier ça marchaient moyen. Ce que je fait aujourd'hui et qui fonctionne mieux : puni de 10 minutes de récré. Ceux qui bavardent ou n'obéissent pas, j'écris leur nom au tableau et je mets des croix à chaques fois que je dois les reprendre. Au bout de trois croix puni de récré. S'ils continuent (ça arrive, mais de moins en moins), encore trois croix et renvoyé de la classe (je les envoie dans la classe de collègues). Par contre il faut être ferme et intransigeant : si la moitié de la classe bavarde, il faut noter tout le monde. Il m'est déjà arrivé de laissé descendre en récré seulement quelques élèves et de rester en classe avec tous les autres.

Voilà ! Et courage à tous !

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 100
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • courage

    6

  • Malakime

    26

  • Globule76

    4

  • letapisrevant

    18

Coucou les lc !

Alors moi aussi, j'ai été confrontée à ce genre de problèmes (et je le suis toujours) mais ça va mieux depuis qu'on a fait les règles de la classe, la semaine dernière. Je vous rassure tout de suite, ça a été un peu la foire pendant qu'on les faisait (en gros, je demandais ce qu'il fallait faire et ne pas faire et pourquoi : danger, dérangement...) et j'ai même été obligée d'arrêter avant la fin à cause du bruit.

Puis je les ai affichées, avec leurs droits et un système de sanctions : j'ai un tableau avec le nom des élèves, puis 4 colonnes vertes, 4 oranges et 4 rouges. Quand un élève gêne, je mets une croix. Quand il arrive dans la zone rouge, il perd ses droits. S'il arrive au bout de la zone rouge, il a un mot sur le cahier à faire signer par les parents.

Franchement, en le faisant, je n'y croyais pas beaucoup, mais c'est vraiment confortable pour tout le monde : pour la classe, il y a moins de bruit, et pour moi ! Je n'ai plus besoin de crier toutes les 2 minutes. Si un élève gêne, hop une croix, accompagnée parfois d'un petit tour méditatif dans le coin... devant les règles, à lire, bien sur ! Si c'est toute la classe qui se met à parler en même temps, je compte jusqu'à 3 et je mets des croix.

C'est beaucoup plus rapide et efficace que des lignes.

Le coup d'attendre les bras croisés, je n'y croyais pas beaucoup non plus avec mes élèves (avec d'autres, j'y aurais cru volontiers). Prête à tout pour avoir le calme, j'ai tenté quelquefois. Ca a duré un bon moment, ils se taisaient pour la plupart, et d'autres se lançaient des "mais taisez vous, vous voyez pas que la maitresse attend le calme ?". Au bout d'un moment, le silence n'est toujours pas là (forcément, les uns engueulent les autres qui demandent le silence), mais la tension retombe et je peux me permettre une bonne tirade sur le bruit et avoir le silence 5 minutes, et un peu plus de calme après.

Autre chose : moi aussi j'étais terrorisée par la venue du conseiller pédagogique (venu à mon troisième jour). Ben finalement, il a été GE-NIAL, il m' a donné plein de trucs concrets tant sur le plan du travail que de la discipline. Il ne m'a pas du tout jugée, pourtant, une fois les élèves partis, j'avais les larmes au yeux. Il m'a bien rassurée et assuré que tout était normal, que c'était le début, que ça allait venir, que c'est comme l'auto-école, un jour, on sait démarrer sans caler alors que la veille on n'y arrivait pas, etc.

Encore une dernière chose : je me suis mise à venir tot le matin plutot que de travailler après l'école : on est bien plus en forme, même levée aux aurores !

Allez, j'arrête là mon roman ;) !

Link to comment
Share on other sites

Coucou les lc !

Alors moi aussi, j'ai été confrontée à ce genre de problèmes (et je le suis toujours) mais ça va mieux depuis qu'on a fait les règles de la classe, la semaine dernière. Je vous rassure tout de suite, ça a été un peu la foire pendant qu'on les faisait (en gros, je demandais ce qu'il fallait faire et ne pas faire et pourquoi : danger, dérangement...) et j'ai même été obligée d'arrêter avant la fin à cause du bruit.

Puis je les ai affichées, avec leurs droits et un système de sanctions : j'ai un tableau avec le nom des élèves, puis 4 colonnes vertes, 4 oranges et 4 rouges. Quand un élève gêne, je mets une croix. Quand il arrive dans la zone rouge, il perd ses droits. S'il arrive au bout de la zone rouge, il a un mot sur le cahier à faire signer par les parents.

Franchement, en le faisant, je n'y croyais pas beaucoup, mais c'est vraiment confortable pour tout le monde : pour la classe, il y a moins de bruit, et pour moi ! Je n'ai plus besoin de crier toutes les 2 minutes. Si un élève gêne, hop une croix, accompagnée parfois d'un petit tour méditatif dans le coin... devant les règles, à lire, bien sur ! Si c'est toute la classe qui se met à parler en même temps, je compte jusqu'à 3 et je mets des croix.

C'est beaucoup plus rapide et efficace que des lignes.

Le coup d'attendre les bras croisés, je n'y croyais pas beaucoup non plus avec mes élèves (avec d'autres, j'y aurais cru volontiers). Prête à tout pour avoir le calme, j'ai tenté quelquefois. Ca a duré un bon moment, ils se taisaient pour la plupart, et d'autres se lançaient des "mais taisez vous, vous voyez pas que la maitresse attend le calme ?". Au bout d'un moment, le silence n'est toujours pas là (forcément, les uns engueulent les autres qui demandent le silence), mais la tension retombe et je peux me permettre une bonne tirade sur le bruit et avoir le silence 5 minutes, et un peu plus de calme après.

Autre chose : moi aussi j'étais terrorisée par la venue du conseiller pédagogique (venu à mon troisième jour). Ben finalement, il a été GE-NIAL, il m' a donné plein de trucs concrets tant sur le plan du travail que de la discipline. Il ne m'a pas du tout jugée, pourtant, une fois les élèves partis, j'avais les larmes au yeux. Il m'a bien rassurée et assuré que tout était normal, que c'était le début, que ça allait venir, que c'est comme l'auto-école, un jour, on sait démarrer sans caler alors que la veille on n'y arrivait pas, etc.

Encore une dernière chose : je me suis mise à venir tot le matin plutot que de travailler après l'école : on est bien plus en forme, même levée aux aurores !

Allez, j'arrête là mon roman ;) !

C'est marrant, moi aussi j'ai mis en place hier un coin "méditation" face au règlement. Par contre pour les croix je ne suis pas assez stable dans mes sanctions...

Je vais aussi très tôt à l'école (j'y suis à 07h10) et ça me rassure également, que tout soit prêt et d'avoir pu "s'imprégner" :blush:

En tout cas merci pour ton témoignage!! C'est rassurant tant d'optimisme!

Moi je vais à la piscine avec eux le mardi, quel stress!

Aurore

Link to comment
Share on other sites

Coucou les lc !

Alors moi aussi, j'ai été confrontée à ce genre de problèmes (et je le suis toujours) mais ça va mieux depuis qu'on a fait les règles de la classe, la semaine dernière. Je vous rassure tout de suite, ça a été un peu la foire pendant qu'on les faisait (en gros, je demandais ce qu'il fallait faire et ne pas faire et pourquoi : danger, dérangement...) et j'ai même été obligée d'arrêter avant la fin à cause du bruit.

Puis je les ai affichées, avec leurs droits et un système de sanctions : j'ai un tableau avec le nom des élèves, puis 4 colonnes vertes, 4 oranges et 4 rouges. Quand un élève gêne, je mets une croix. Quand il arrive dans la zone rouge, il perd ses droits. S'il arrive au bout de la zone rouge, il a un mot sur le cahier à faire signer par les parents.

Franchement, en le faisant, je n'y croyais pas beaucoup, mais c'est vraiment confortable pour tout le monde : pour la classe, il y a moins de bruit, et pour moi ! Je n'ai plus besoin de crier toutes les 2 minutes. Si un élève gêne, hop une croix, accompagnée parfois d'un petit tour méditatif dans le coin... devant les règles, à lire, bien sur ! Si c'est toute la classe qui se met à parler en même temps, je compte jusqu'à 3 et je mets des croix.

C'est beaucoup plus rapide et efficace que des lignes.

!

J'ai bien lu ton message et j'ai une ch'tite question: "quand un élève arrive dans la zone rouge, il perd ses droits. "

mais il perd quoi comme droits? Quels droits ont tes élèves au niveau du fonctionnement de ta classe?

Link to comment
Share on other sites

Courage MAla...AUrore :)

Merci Fanoue :wub:

Aujourd'hui ça a été, bon c'est surtout que j'ai baissé mes exigeances, ce qui n'est pas forcément bien, mais ce soir je suis heureuse, sereine, et eux aussi je crois, alors tant pis s'ils n'ont pas été silencieux... Tant qu'ils ont un peu appris.... :blush:

Aurore

Link to comment
Share on other sites

Je suis très contente que ce post soit ouvert!

Enfin, je vais pouvoir dire un un peu ce qui me chiffonne...

Ce métier , j'ai toujours voulu le faire, j'ai bossé pour ça mais le concours a été difficile a obtenir, j'ai donc été recrutée sur lc à ma 3eme tentative.

Alors là, oui, le rêve s'accomplit , je vais enfin pouvoir faire le métier pour lequel je suis faite.

Mais voilà lorsque le rêve rejoint la réalité ça peut faire mal, mon boulot, je pense bien le faire, les élèves progressent bien et là est pour moi l'essentiel (avec le fait qu'ils aiment venir le matin) , mais il y a des jours ou franchement, je me demande ce que je fous là...

D'autant plus que je suis très diminuée en ce moment, et que ma patience s'est réduite.

Exemple: hier, on fête l'anniversaire d'une élève, les verres de jus sont renversés, ils se goinfrent de gâteau, ils essuient la table avec leurs cheveux... Je me suis vraiment demandée si je n'étais pas au zoo. :huh: Je suis sortie de l'école défaite en pleurant une fois dans la voiture.

Lorsqu'ils sont désagréables, ça me fout le moral à zéro, mais ce sont des gosses et c'est normal que ça déborde parfois.

Tout ça pour dire que non, la vie de LC n'est vraiment pas facile tout les jours , les fiches de preps me prennent le chou , en plus je n'en ai pas besoin, mais je n'ai pas le droit de me plaindre, car oui, j'ai été recrutée, oui, je suis proche de chez moi, et je ne suis pas encore maman, donc juste le droit de la fermer (sauf cette fois :P ).

Voilà désolée d'avoir été longue mais le moral du moment est un peu bas...

Mag ;)

Link to comment
Share on other sites

Tu retranscris très bien mes impressions et mes sentiments du moment : depuis mes 10ans je me bats pour faire ce métier et là, je tombe un peu des nues car je me demande aussi bien souvent si je ne suis pas au zoo. Je n'ai pas le souvenir en tant qu'élève que mes camarades et moi nous soyons comportés comme ca ! Quand l'instit criait, c'etait synonyme de silence sinon de raclée à la maison !

Et j'avoue que ce qui me désespère un peu aussi c'est l'omniprésence des parents pour vérifier toujours comment on s'y prend ou pour contester nos moindres agissements. :(

Link to comment
Share on other sites

Pour les droits des élèves, dans ma classe, c'est en gros ce qu'ils ont le droit de faire quand ils ont fini leur travail : aider un autre élève, prendre un livre ou une feuille (style coloriage magique). Quand ils sont dans la zone rouge, ils n'ont plus le droit de répondre en classe, ils ne peuvent que travailler seuls.

Link to comment
Share on other sites

Coucou,

Juste un petit message de soutien à Malakime et aux autres collègues LC! En lisant vos messages je me dis que finalement c'est tout à fait légitime de se poser toutes ces questions et c'est même plutôt rassurant!

En ce qui me concerne j'ai énormément de mal à m'organiser , à établir un progression, une fiche de prèp etc mais je me dis que tout cela s'apprend! C'est normal d'avoir du mal , nous n'avons pas de formation et surtout pas de suivi ( pour ma part j'ai vu un cp une fois qui devait revenir me voir et que j'attends encore... :D ). Et j'ai remarqué également que mes amis de PE2 rencontrent eux aussi tout ces problèmes pendant leurs stages...La seule différence avec nous c'est qu'ils sont suivis...

Alors ce que je peux te conseiller Malakime c'est de prendre du recul je sais que c'est dur à faire (je commence seulement à y arriver...), on a toujours l'impression de ne pas faire le maximum d'être toujours débordé et à la traîne mais c'est normal!

J'ai eu un remplacement difficile au début de l'année et je comprends très bien ce que tu ressens alors accroche toi et n'hésite pas à demander conseil à tes collègues et aux CP qui sont effectivement là pour ça! Le principal c'est de sentir que les élèves sont contents de venir le matin à l'école et qu'ils apprennent des choses avec toi...

J'éspère avoir envoyé assez d'ondes positives... ;)

Bon courage à vous tous...

Link to comment
Share on other sites

Coucou à toutes et tous.....

Pour ma part, je me rends compte (même si mes élèves sont relativement bruyants assez régulièrement) qu'ils sont relativement cools aussi par rapport à ce que j'ai pu lire.... :cry:

Dès le départ, j'ai mis en place les règles de vie que nous avons élaboré ensemble (règles de vie qui ont été signées par les élèves, par les parents et par l'élève) + un tableau de croix. Moralité: qu'en l'élève dépasse les bornes au bout de 3 croix punition, au bout de 7 croix mot au parents (je dois dire que j'ai encore une fois beaucoup de chance car les parents me suivent à chaque fois et en remettent une couche) et au bout de 10 convocation avec les parents.

Quand vraiment ils sont trop usant (allez on prend le livre avec le chapitre étudié et on copie tout le chapitre....). Non seulement ca permet de travailler l'écriture mais aussi de voir si l'élève est capable de retranscrire un texte sans faire d'erreurs+ de réviser le chapitre. En plus, pour cela, il n' y a aucune raison de parler.

Ceci dit, c'est vrai que ce métier est épuisant....Je me rends compte que malgré mon 1 h15 de route pour aller et pareil pour revenir, je suis tombée dans une classe relativement sympa où règne une bonne ambiance. Ceci dit et je suis d'accord avec Marie-Laure, ca nous apprend aussi à lâcher un peu de bride....sinon, on ne tiendrait pas physiquement.

Courage à tous et toutes.....

Link to comment
Share on other sites

Coucou,

Juste un petit message de soutien à Malakime et aux autres collègues LC! En lisant vos messages je me dis que finalement c'est tout à fait légitime de se poser toutes ces questions et c'est même plutôt rassurant!

En ce qui me concerne j'ai énormément de mal à m'organiser , à établir un progression, une fiche de prèp etc mais je me dis que tout cela s'apprend! C'est normal d'avoir du mal , nous n'avons pas de formation et surtout pas de suivi ( pour ma part j'ai vu un cp une fois qui devait revenir me voir et que j'attends encore... :D ). Et j'ai remarqué également que mes amis de PE2 rencontrent eux aussi tout ces problèmes pendant leurs stages...La seule différence avec nous c'est qu'ils sont suivis...

Alors ce que je peux te conseiller Malakime c'est de prendre du recul je sais que c'est dur à faire (je commence seulement à y arriver...), on a toujours l'impression de ne pas faire le maximum d'être toujours débordé et à la traîne mais c'est normal!

J'ai eu un remplacement difficile au début de l'année et je comprends très bien ce que tu ressens alors accroche toi et n'hésite pas à demander conseil à tes collègues et aux CP qui sont effectivement là pour ça! Le principal c'est de sentir que les élèves sont contents de venir le matin à l'école et qu'ils apprennent des choses avec toi...

J'éspère avoir envoyé assez d'ondes positives... ;)

Bon courage à vous tous...

Merci beaucoup, ondes positives bien reçues :wub:

Titemag, l'histoire de l'anniversaire: :cry::cry:

Courage :wub:

lincoconue je crois effectivement que les enfants ont bien changés.... Perso, j'ai été à l'école à la campagne, et j'enseigne en ville, alors je mettais ce décalage sur ce compte là, mais je pense qu'en fait c'est partout pareiL..

Courage à tous, et contente que ce sujet nous permette de parler de tout ça :wub:

Aurore

Link to comment
Share on other sites

un nouveau petit message de soutien aux LC !

Personnellement, ça se passe plutôt bien : je suis en tps, j'ai 12 à 16 gamins le matin, et l'apm je décloisonne.

Les petits m'ont adopté (peu de pleurs maintenant) mais certains sont à tordre au niveau de la discipline, même à à peine plus de 2 ans. Et dans ce cas, tu peux toujours menacer de faire copier des lignes :P :D:D

Alors, je punis : la chaise des punis, celle sur laquelle on s'assoit pour se calmer ou réfléchir.

En décoisonnement, je n'ai pas de problèmes pour l'instant, mais j'ai posé les limites dès le départ : comme je prend les autres classes en groupe pour travailler sur l'élevége d'escargots, ceux qui font les marioles restent ou retournent dans leur classe.

En regardant en arrière, je me rends compte que je fais aujourd'hui un boulot qui me plait, même si ce n'est pas rose tous les jours. Avant, je retournais bosser à reculon au retour des vacances. Pour la première fois depuis longtemps, j'étais contente de reprendre le boulot en rentrant du ski !

Lorsque ma CP vient me voir et critique mon travail, je lui rappelle (sèchement quelque fois !) que je n'ai pas fait de pe2 et que ce n'est pas avec 4 X 3 heures de "formation" que l'on peut apprendre un métier aussi riche et varié que celui de PE, que j'ai 2 heures de trajet par jour et n'étant pas wonder-woman, il me faut aussi dormir et m'occuper de ma maison et mes enfants. J'ai l'avantage de mon âge et de mon expérience passée qui me permettent, d'une part de ne pas hésiter à remettre poliment les gens à leur place, d'autre part de prendre du recul par rapport au stress et à la pression.

En tout cas, ne vous laissez pas abattre ou dépasser, ne vous rendez pas malade non plus. Il serait dommage d'être dégoutté par un si beau métier seulement parce que les conditions de démarrage sont difficiles, et parce que le système nous impose ces conditions. Ne vous fixez pas la barre trop haute !

Link to comment
Share on other sites

Ceci dit, c'est vrai que ce métier est épuisant....Je me rends compte que malgré mon 1 h15 de route pour aller et pareil pour revenir, je suis tombée dans une classe relativement sympa où règne une bonne ambiance. Ceci dit et je suis d'accord avec Marie-Laure, ca nous apprend aussi à lâcher un peu de bride....sinon, on ne tiendrait pas physiquement.

Dis moi Courage, tu arrives à faire la route tous les jours, cela n'est pas trop usant, crevant ???

Je me pose la question, quand vont venir les beaux jours, si je ne vais pas faire l'aller et retour tous les jours aussi (1h20 à chaque fois :cry: ) mais j'ai peur que ce soit dangereux...mais bon, Margaux ira peut être mieux ...

Link to comment
Share on other sites

j'ai fait 2h de trajets aller et la même chose retour pendant 3 mois... c'est épuisant, mais pas trop le choix..... j'ai enfin réussi à trouver un appart pas trop loin de ma circo et je revis. Ma petite famille aussi :) à toi de voir ce que tu penses être le plus bénéfique. courage en tout cas

Link to comment
Share on other sites

Ceci dit, c'est vrai que ce métier est épuisant....Je me rends compte que malgré mon 1 h15 de route pour aller et pareil pour revenir, je suis tombée dans une classe relativement sympa où règne une bonne ambiance. Ceci dit et je suis d'accord avec Marie-Laure, ca nous apprend aussi à lâcher un peu de bride....sinon, on ne tiendrait pas physiquement.

Dis moi Courage, tu arrives à faire la route tous les jours, cela n'est pas trop usant, crevant ???

Je me pose la question, quand vont venir les beaux jours, si je ne vais pas faire l'aller et retour tous les jours aussi (1h20 à chaque fois :cry: ) mais j'ai peur que ce soit dangereux...mais bon, Margaux ira peut être mieux ...

Oui je les fais à chaque fois car sinon je manquerais trop à mes petites.....déjà que la dernière de 16 mois ne fait aucune nuit depuis le début....je ne veux pas amplifier le fait que je lui manque...Ceci dit, tu sais, quand on est obligé on ne se pose pas trop de questions....tant pis, je connais les programmes d'RTL à fond :D Vive les grosses têtes...au moins ca me permet de rigoler en rentrant!!! ;)

Link to comment
Share on other sites

j'ai fait 2h de trajets aller et la même chose retour pendant 3 mois... c'est épuisant, mais pas trop le choix..... j'ai enfin réussi à trouver un appart pas trop loin de ma circo et je revis. Ma petite famille aussi :) à toi de voir ce que tu penses être le plus bénéfique. courage en tout cas

Ca veut dire que toi par contre, tu as repris seule un appart et que tu ne rentres que le we?

Link to comment
Share on other sites

En tout cas, ne vous laissez pas abattre ou dépasser, ne vous rendez pas malade non plus. Il serait dommage d'être dégoutté par un si beau métier seulement parce que les conditions de démarrage sont difficiles, et parce que le système nous impose ces conditions. Ne vous fixez pas la barre trop haute !

Je suis tellement d'accord avec ce que tu écris !

C'est difficile pour tous, que nous soyions LC, PE2 ou même NT1 ou NT2... ou VT-Vieux Titulaire-15 ! :D Certaines classes fonctionneraient normalement avec n'importe quel enseignant, d'autres rendraient fou n'importe quel instit chevronné. A force d'en voir dans le cadre des stages en responsabilité ou en pratique accompagnée, on réalise que ce n'est pas toujours la compétence du maître ou de la maîtresse qui "fait" l'ambiance de classe, mais souvent l' "effet-groupe", et il suffit d'1 (ou 2, ou 3 ou 4 ou ... :cry: ) gamins pour flinguer une journée. Il y a même des classes d'IMF qui partent parfois un peu en vrille, si, si, j'ai vu des trucs :wacko: ...

Alors re-la-ti-vi-sons !

Arrêtons de penser que nous sommes en train de passer le CAFIPEMF à chaque fois que nous sommes évalués, nous avons peu, très peu d'expérience. A la Toussaint, en tant que PE2, nous ne totalisions que 7 jours de classe (les véritables premiers 7 jours de classe de notre vie pour la plupart d'entre nous à l'IUFM !). Qu'est-ce que "7 jours" ??? Une semaine 1/2 avec des gamins. Je pense qu'il ne faut pas hésiter à "remettre les pendules à l'heure" avec certains formateurs - et même certains collègues "qui se la pètent" parce qu'ils ont un peu plus de bouteille - et leur dire que nous sommes nouveaux dans le métier.

Dans mon ancien métier, avec du recul, je reconnais avoir mis 1 an, voire 1 an 1/2 à être réellement "rentable" pour ma boîte, dans le privé. Dans l'EN, on voudrait que tous les PE soient au top niveau après 2 semaines ? Arrêtons de rêver...

Par contre, et je rejoins le post de Sourimimi, il faut savoir "travailler avec un bonne conscience professionnelle et savoir se remettre en cause" pour progresser. C'est à ce prix qu'on y arrive, en essayant, en testant, en parlant avec les élèves (une bonne discussion entre 4-z-yeux a parfois des effets inespérés), en les faisant réfléchir, voire débattre sur leur propre comportement, en les renvoyant devant leurs responsabilités vis-à-vis d'eux-mêmes et de leur avenir, mais aussi vis-à-vis des autres élèves. C'est un travail de longue haleine, de tous les jours, usant certes, mais qu'il faut faire quand on a une classe difficile.

C'est dur pour tout le monde...

Même en PE2, on peut avoir la chance d'avoir une classe plutôt "facile" en stage filé, et tomber sur un os en stage en responsabilité, ou bien le contraire... ou bien malheureusement les difficultés sur les 3 stages :ninja: .

Courage ! :wub:

Ca vaut quand même le coup d'être là, certains élèves nous le font si bien comprendre... :)

Link to comment
Share on other sites

Hello everybody

Pour moi aussi les débuts n'ont pas été faciles.

140km de route, départ de la maison vers 6h00, du coup j'ai failli m'endormir 2 fois au volant!!!

Mon mari a dû réduire ses heures pour s'occuper de notre fils, qui doit aller à la garderie matin et soir à 3ans et demi.

En plus sur mes 3 postes c'est pas toujours la joie (une école où c'est chacun pour soi, une école où les gamins sont durs)

Mais malgré tout ça, je me suis habituée à faire la route de bonne heure, on s'accomode des conditions de travail et quand une classe te réclame sur la photo de classe alors que tu es là pour une journée ou qu'une élève t'offre un bouquet de roses (sur feuille quadrillée) et bien tu réalises que c'est qd même sympa.

Moi aussi pendant trois semaines je ne pouvais rien avaler le matin et le midi c'était pas toujours ça. Résultat j'ai "dégonflé".

Alors gardons la "positive attitude", on ressortira de cette expérience super fort .

Bonne continuation à tous

Lilou

Link to comment
Share on other sites

j'ai fait 2h de trajets aller et la même chose retour pendant 3 mois... c'est épuisant, mais pas trop le choix..... j'ai enfin réussi à trouver un appart pas trop loin de ma circo et je revis. Ma petite famille aussi :) à toi de voir ce que tu penses être le plus bénéfique. courage en tout cas

Ca veut dire que toi par contre, tu as repris seule un appart et que tu ne rentres que le we?

non, ça veut dire qu'on a tout plaqué et qu'on est tous partis. Bon, mon homme voulait démissionner depuis un moment..; donc le choix n'a pas été trop dur. Et puis comme j'ai changé de département, il y a mutation de conjoint et il a eu droit aux indemnités chomage.... le temps de pouvoir se retourner :)

Link to comment
Share on other sites

Malakime,

Je m'excuse, je n'ai pas lu tous les messages que tu as reçus, j'ai fait ma feignasse :blush:

J'écris donc pour parler de mon expérience de Liste Complémentaire. Moi aussi les premiers temps je ne vivais que pour la classe, je bossais énormément pour que tout soit parfait, j'avais de la route, je passais beaucoup de temps dans les transports...

Bref je m'épuisais à la tâche et au final je n'étais pas au top devant les élèves. Et puis un jour en animation péda j'ai rencontré une IMF ancienne conseiller péda qui m'a conseillé de prendre le temps de vivre et tant pis si le boulot n'était pas parfait ! C'est ce que j'ai fini par faire parce que je n'en pouvais plus de passer tout mon temps libre à préparer la classe.

Finalement, je n'étais pas toujours bien préparée mais les séances se passaient super bien quand même parce que j'étais libérée de toutes mes préparations et donc j'arrivais mieux à rebondir sur les remarques des élèves et à profiter d'eux réellement en classe. A posteriori, je me rends compte que je n'ai pas toujours fait de super trucs mais qu'au moins je ne les ai pas perdus non plus et on a fini l'année en prenant énormément de plaisir les uns avec les autres !

Tout ça pour te dire (!) que quand on est LC il faut apprendre à ne pas être trop perfectionniste. Les débuts sont quoi qu'il en soit très difficiles pour tout le monde mais il est vrai que le statut de LC est parfois difficile à gérer. C'est pas grave si ce que tu fais n'est pas toujours au top, c'est pas grave si pendant tout un week end tu ne bosses pas comme une malade... Bref prends soin de toi avant tout et mise tout sur ta présence en classe ; ça reste le plus important !

Courage :wub:

Et crois-moi l'année prochaine en PE2 tu vas vite regretter ta classe et ton année de LC ;)

Link to comment
Share on other sites

coucou a vous tous ,salut linco (on se retrouve lol)

Bon ben je vais rajouter ma petite touche personnelle à tout cela! je suis Lc depuis 3 mois maintenant et pour moi aussi les debuts ne sont pas toujours faciles...ca passe par des pèriodes de hauts et de bas sans arret.

Je n'ai pas réellement de problème avec les élèves ils sont plutot sympas dans leur genre (classe assez tranquille bien que bavarde) mais j'avoue que je suis découragée par la somme de travail à fournir pour arriver à tout gerer à la fois!!En trois semaines, j'ai reçu 3 nouveaux dans ma classe (déja a double niveau ) et depuis c'est pire !Personne n'est au même niveau surtout en math et je ne sais plus où donner de la tête.je sens bien que certains ont besoin de plus de présence mais je n'arrive pas à la leur donner pour le moment et cela me culpabilise énormément.

Mes collègues me disent qu'un double niveau à 29 c'est énorme et très difficile déjà pour un enseignant avéré , que c'est normal que je rame vu mon statut de LC ,mais c est plus fort que moi je ne supporte pas de me sentir aussi peu à la hauteur...

Je n'en suis pas à ma première soirée de découragement aigue et de lamentations en tout genre! J'ai peur de ne pas arriver à finir le programme et de laisser mes gamins partir en 6 ième avec du retard dans certaines matières notement en maths où j'ai beaucoup de mal à avancer avec un double niveau. Là j'avoue que je suis éreintée: je dois rendre les bulletins vendredi du coup j'ai gravement évalué cette semaine et le semaine prochaine ( ce qui est parfaitement idiot puisque c est bien trop tot apres la séquence!) mais que voulez vous tous mes collègues le font et me disent qu'il faudrait que ce soit fait avant les vacances... En plus ces fichus livrets de compétences me prennent un temps fou et j ai un retard monstre de ce coté là.Dormir est devenu un luxe dont je me passe avec de plus en pus de difficultés...

J'ai parfois l'impression d'être perdue car tout va trop vite pour moi (et je sais que je suis longue pour assimiler les choses en plus!) du coup je me stresse et je fais une fixation sur des choses toutes bêtes mais qui vont dans ma tête prendre des proportions énormes!

Relativiser? En ce moment je n'y arrive pas trop bien mais je compte sur les vacances vendredi pour m'y aider comme en fevrier.

Alors moi les filles je n'ai pas de réponse à vous apporter , juste un gentil soutient et une grosse dose de compréhension ! Je me dis dans mes meilleurs moments que l'année prochaine ce sera plus calme et que j 'arriverai à mon premier poste mieux armée par l'iufm (oui je sais je rêve un peu là mais bon laissez moi rever juste pourquelques mois encore!!).

Voilou bon courage à vous tous compagnons de galère mais juste un truc.... on fait quand même un chouet metier vous trouvez pas?? Vendredi quand ils vont partir en vacances, ca va me faire tout drole et ces petits monstres et bien vous savez quoi? je crois bien que malgré tout, ils vont me manquer! ;)

rhooooo j ai été si longue que ca? désolée...

Link to comment
Share on other sites

Malakime,

Je m'excuse, je n'ai pas lu tous les messages que tu as reçus, j'ai fait ma feignasse :blush:

J'écris donc pour parler de mon expérience de Liste Complémentaire. Moi aussi les premiers temps je ne vivais que pour la classe, je bossais énormément pour que tout soit parfait, j'avais de la route, je passais beaucoup de temps dans les transports...

Bref je m'épuisais à la tâche et au final je n'étais pas au top devant les élèves. Et puis un jour en animation péda j'ai rencontré une IMF ancienne conseiller péda qui m'a conseillé de prendre le temps de vivre et tant pis si le boulot n'était pas parfait ! C'est ce que j'ai fini par faire parce que je n'en pouvais plus de passer tout mon temps libre à préparer la classe.

Finalement, je n'étais pas toujours bien préparée mais les séances se passaient super bien quand même parce que j'étais libérée de toutes mes préparations et donc j'arrivais mieux à rebondir sur les remarques des élèves et à profiter d'eux réellement en classe. A posteriori, je me rends compte que je n'ai pas toujours fait de super trucs mais qu'au moins je ne les ai pas perdus non plus et on a fini l'année en prenant énormément de plaisir les uns avec les autres !

Tout ça pour te dire (!) que quand on est LC il faut apprendre à ne pas être trop perfectionniste. Les débuts sont quoi qu'il en soit très difficiles pour tout le monde mais il est vrai que le statut de LC est parfois difficile à gérer. C'est pas grave si ce que tu fais n'est pas toujours au top, c'est pas grave si pendant tout un week end tu ne bosses pas comme une malade... Bref prends soin de toi avant tout et mise tout sur ta présence en classe ; ça reste le plus important !

Courage :wub:

Et crois-moi l'année prochaine en PE2 tu vas vite regretter ta classe et ton année de LC ;)

Merci Tatoom, c'est marrant car j'ai eu exactement la même prise de conscience que toi, je suppose que c'est un passage obligé... Non tout n'est pas parfait, je fais des cours magistraux, je donne des fiches, et alors? Au moins je ne suis pas KO ;)

Crème fleurette, c'est sûr que les cm2 c'est une sacrée responsabilité!! Mais oui c'est chouette comme métier... Parfois :blush:

Aurore

Link to comment
Share on other sites

Ca à l'air d'aller un peu mieux pour toi :blush: ... courage ma belle :wub::wub::wub:

Oui, et surtout je relativise :)

Merci en tout cas :wub:

Juste une anecdote: Dans la nuit de dimanche à lundi, mon copain m'a raconté que j'ai été somnambule... Je me suis levée en pyjama en pleine nuit, et je suis sortie de l'appart pour aller à l'école à cause d'une histoire de ballon.... :huh::blink::lol:

Heureusement qu'il m'en a empêché à temps :blush:

Courage à tous les LC !

Aurore

Link to comment
Share on other sites

Moi je me suis levée un dimanche à 3h du matin en croyant que c'était l'heure de partir à l'école et j'étais en train de m'habiller qd je me suis rendue compte de ce que je faisais...

C'est grave docteur ?? :huh:

Link to comment
Share on other sites

Moi je me suis levée un dimanche à 3h du matin en croyant que c'était l'heure de partir à l'école et j'étais en train de m'habiller qd je me suis rendue compte de ce que je faisais...

C'est grave docteur ?? :huh:

:lol:

Tu me rassures, ça rend tout le monde fou cette LC ;)

Aurore

Link to comment
Share on other sites

Ca mon mari peut le confirmer! Ca fait deux semaines que je le reveille en pleine nuit en criant:

"maintenant ca suffit vous vous mettez au travail!" ou alors "mais c'est pas possible" (que je repete à plusieurs reprises apparement).

Bon moi j'en sais rien je dors comme une masse mais ca montre bien à quel point ca nous obsède...

Link to comment
Share on other sites

Ca mon mari peut le confirmer! Ca fait deux semaines que je le reveille en pleine nuit en criant:

"maintenant ca suffit vous vous mettez au travail!" ou alors "mais c'est pas possible" (que je repete à plusieurs reprises apparement).

Bon moi j'en sais rien je dors comme une masse mais ca montre bien à quel point ca nous obsède...

:P :P Qui dit mieux ??

Sinon, j'ai été arrêtée 2j pour conjonctivite et je peux vous assurer une chose c'est que 4j sans classe, on décompresse totalement ! Et puis vu que l'on n'est plus sous pression, on est perpétuellement crevé ! J'ai dormi la première nuit pendant 14h et la 2ème 12h !! Alors vous qui ne vous êtes pas arrêtés, vous savez ce qu'il va vous attendre le premier lundi des vacances !

En tout cas, pour ma part, je me surprends à rêver de plus en plus souvent à des plages ensoleillées, aux vacances d'été, aux sorties... Pffff... Ca veut peut etre dire qu'il est temps de lacher du lest non ?

Link to comment
Share on other sites

Sinon, j'ai été arrêtée 2j pour conjonctivite et je peux vous assurer une chose c'est que 4j sans classe, on décompresse totalement ! Et puis vu que l'on n'est plus sous pression, on est perpétuellement crevé ! J'ai dormi la première nuit pendant 14h et la 2ème 12h !! Alors vous qui ne vous êtes pas arrêtés, vous savez ce qu'il va vous attendre le premier lundi des vacances !

En tout cas, pour ma part, je me surprends à rêver de plus en plus souvent à des plages ensoleillées, aux vacances d'été, aux sorties... Pffff... Ca veut peut etre dire qu'il est temps de lacher du lest non ?

Coucou d'un PE2,

Ne vous sentez pas seules ou anormales, pour les PE2 c'est aussi la galère.

Des semaines de dingues entre préparation de la journée de filé, toutes les visites qui tombent en même temps pour certains (évaluation), mémoire à écrire, productions, pression, pression...

A cela, on rajoute le harcèlement moral, tant qu'à faire.

Vivement les vacances, qu'on puisse se détendre un peu (eh encore, ce n'est pas sûr!). Ne vous découragez surtout pas, la fin est proche. Et surtout, j'imagine que vous prenez plaisir à retrouver votre classe tous les matins. Donc, ne vous en faîtes pas.

Bon courage à tous et toutes.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...