Jump to content
Ipdel

6ème bilingue encore valable

Recommended Posts

Ipdel

Suite à l'adoption de la réforme des collèges, je me pose la question de savoir l'utilité d'inscrire mon CM2 en 6ème bilangue all/ang (2h30-2h30) à la rentrée 2015 ?

Mon fils est demandeur mais étant un élève disons "moyen" pour finalement gagner 1 an puis se retrouver en LV2 en 5ème de toute manière est ce judicieux ? et puis 2h30 par langue me semble peu...

Si vous avez des avis, je suis preneuse étant un peu perdue ...

Edited by Ipdel

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilie2fr

s'il est demandeur, vas y, ce qu'il aura fait l'année prochaine ne sera pas perdu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Clodius

Profites-en, tant que cela existe...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Le premier intérêt de ce type de classe est d'être avec d'autres élèves de bon niveau ou travailleurs et non l'amour des langues étrangères.

Toute année de collège passée dans des conditions sereines est un plus pour le restant de la scolarité d'un élève.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ptitelolo

Le premier intérêt de ce type de classe est d'être avec d'autres élèves de bon niveau ou travailleurs et non l'amour des langues étrangères.

Toute année de collège passée dans des conditions sereines est un plus pour le restant de la scolarité d'un élève.

C'est clair !

Par contre, ici ils sélectionnent beaucoup donc ça fait une classe de très bons élèves tous ensemble et les autres..... ben ils restent entre eux :unsure:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

En même temps, c'est normal de sélectionner les élèves capables de suivre des heures supplémentaires de cours.


De plus, l'allemand n'est pas une langue facile à apprendre si on n'est pas bon en grammaire.


Share this post


Link to post
Share on other sites
montagny

En même temps, c'est normal de sélectionner les élèves capables de suivre des heures supplémentaires de cours.

De plus, l'allemand n'est pas une langue facile à apprendre si on n'est pas bon en grammaire.

Dans le collège de ma fille, les élèves "bilangues" sont mixés dans toutes les classes et ce n'est qu'au moment des heures de langues que ces élèves sont regroupés...cela évite les classes MAIF... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ipdel

Bon le choix est fait, je fais confiance au fiston dans son choix du bilingue. L'avenir nous dira et moi il me reste plus qu'à me mettre à l'allemand :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

En même temps, c'est normal de sélectionner les élèves capables de suivre des heures supplémentaires de cours.

De plus, l'allemand n'est pas une langue facile à apprendre si on n'est pas bon en grammaire.

Dans le collège de ma fille, les élèves "bilangues" sont mixés dans toutes les classes et ce n'est qu'au moment des heures de langues que ces élèves sont regroupés...cela évite les classes MAIF... :)

Mais je suppose que c'est un bon collège et que ça ne pose pas de problèmes comparables à ceux rencontrés dans les collèges difficiles où les classes bilangues ou allemand sont la seule possibilité pour les bons élèves issus des milieux défavorisés de pouvoir avoir une bonne scolarité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Bon le choix est fait, je fais confiance au fiston dans son choix du bilingue. L'avenir nous dira et moi il me reste plus qu'à me mettre à l'allemand :p

Oui, il faut évidemment qu'il soit volontaire, et à cet âge, il peut fournir des efforts qui lui seront plus difficiles quand il rentrera dans l'adolescence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
muralth

En même temps, c'est normal de sélectionner les élèves capables de suivre des heures supplémentaires de cours.

De plus, l'allemand n'est pas une langue facile à apprendre si on n'est pas bon en grammaire.

Dans le collège de ma fille, les élèves "bilangues" sont mixés dans toutes les classes et ce n'est qu'au moment des heures de langues que ces élèves sont regroupés...cela évite les classes MAIF... :)

Mais je suppose que c'est un bon collège et que ça ne pose pas de problèmes comparables à ceux rencontrés dans les collèges difficiles où les classes bilangues ou allemand sont la seule possibilité pour les bons élèves issus des milieux défavorisés de pouvoir avoir une bonne scolarité.

dans le collège de ma fille et dans le collège de secteur de l'école où je travaille, les élèves ayant pris bilangue sont aussi répartis dans toutes les 6èmes.

Et les publics sont mélangés, ce ne sont pas des collèges type centre-ville.

Ce choix d'organisation semble fait dans de plus en plus de collèges.

Share this post


Link to post
Share on other sites
montagny

En même temps, c'est normal de sélectionner les élèves capables de suivre des heures supplémentaires de cours.

De plus, l'allemand n'est pas une langue facile à apprendre si on n'est pas bon en grammaire.

Dans le collège de ma fille, les élèves "bilangues" sont mixés dans toutes les classes et ce n'est qu'au moment des heures de langues que ces élèves sont regroupés...cela évite les classes MAIF... :)

Mais je suppose que c'est un bon collège et que ça ne pose pas de problèmes comparables à ceux rencontrés dans les collèges difficiles où les classes bilangues ou allemand sont la seule possibilité pour les bons élèves issus des milieux défavorisés de pouvoir avoir une bonne scolarité.

C'est dans un collège semi rural avec une mixité sociale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

La même qu'en ville, avec une cité HLM, 50% d'élèves minimum issus de l'immigration et au moins autant dont aucun des parents ne travaille ? :online2long:

Je croyais que tu travaillais en école européenne en Belgique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
montagny

La même qu'en ville, avec une cité HLM, 50% d'élèves minimum issus de l'immigration et au moins autant dont aucun des parents ne travaille ? :online2long:

Je croyais que tu travaillais en école européenne en Belgique.

Je te parle de mixité sociale et tu me retournes une comparaison...je ne mets pas en doute ton avis, je dis simplement, avec d'autres, que ce que tu décris n'est pas une généralité.

Tout contrat a une fin et on retourne à la maison et donc on inscrit ses enfants...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Tu penses donc réellement qu'il y a la même mixité sociale dans un village que dans un quartier urbain sensible, c'est cela ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
montagny

Tu penses donc réellement qu'il y a la même mixité sociale dans un village que dans un quartier urbain sensible, c'est cela ?

Je me suis bien relu et je n'ai jamais écrit cela ... :blush:

"je ne mets pas en doute ton avis, je dis simplement, avec d'autres, que ce que tu décris n'est pas une généralité."

Je vais être précis : la mixité sociale n'est pas la même partout...là j'enfonce une porte ouverte mais bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Je défends les classes bilingues (avec élèves mis ensemble) dans les établissements urbains assez difficiles, car elles permettent, tout comme les classes d'Allemand autrefois, à de bons élèves de se retrouver ensemble (bons élèves de milieux difficiles à qui ça permet enfin de pouvoir étudier de façon sereine, et bons élèves du secteur scolaire qui, ainsi, ne partent pas ailleurs) .

Je pense que la donne peut être légèrement différente dans le rural où, même quand il y a une certaine mixité sociale, il y a un climat de classe permettant le travail dans à peu près toutes les classes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alex'Sandra

Je n'ai pas lu tout le post mais j'ai l'impression qu'il y a des confusions entre les classes bilingues (qui en théorie ont un enseignement paritaire Français + une langue vivante) et les bilangues...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

C'est que dans les collèges, on appelle souvent "classes bilingues" les classes dans lesquelles on étudie deux langues étrangères dès la 6è.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kokoyaya

Sauf dans celles où il y a également des bilingues, la différence doit les obliger à être précis :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Probablement.

Cela dit, tout le monde comprend, malgré "l'erreur" de terme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
philpelpet

Mais la réforme du collège n'interviendra qu'en 2016, donc ça commencera théoriquement en 6ème à la rentrée 2016, en 5ème à la rentrée 2017 etc etc, non? Auquel cas, il est en effet judicieux d'inscrire son enfant en sixième bilangue en septembre 2015, car il ne sera pas touché par la réforme. Ou alors je me trompe...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Et après, il n'y aura plus que la solution du Privé pour pouvoir étudier sereinement, quand on dépend d'un collège difficile, ce qui est de plus en plus courant ...

Vive le changement !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jakarta

C'est que dans les collèges, on appelle souvent "classes bilingues" les classes dans lesquelles on étudie deux langues étrangères dès la 6è.

Les classes bilangues proposent l'enseignement de 2 langues vivantes à égalité de temps dès la sixième. Les classes bilingues proposent un enseignement général dans 2 langues (ex: SVT, histoire,... en français, maths, EPS,... en langue étrangère).

Ipdel, la réforme ne concernerait pas ton fils puisqu'elle supprimerait la bilangue à partir de la sixième en 2016. Ils ne peuvent pas arrêter en cours de route ceux qui auront commencé et se trouveront en 5e, 4e ou 3e. Ton fils ferait donc partie de la dernière année à en bénéficier, ce qui est une sacrée chance!

Ceci dit, j'espère que devant le tollé que soulève cette ânerie monumentale, ils vont revenir sur cette décision.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Ceci dit, j'espère que devant le tollé que soulève cette ânerie monumentale, ils vont revenir sur cette décision.

Le problème, c'est qu'il y a des collègues qui soutiennent cette ânerie, même si leurs propres enfants sont allés dans des classes royales et qu'ils continueront à trouver d'autres solutions pour qu'ils soient épargnés de ce qu'ils préconisent pour les enfants des autres, à savoir l'hétérogénéité au collège.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juperlau2

Moi j'ai mes deux ainés en bilangue (4ème et 5ème cette année) dans des classes où il y a une bonne ambiance de travail, une CM2 qui doit y aller à la rentrée (et j'espère que ça ne va pas tomber à l'eau!) et encore 2 autres enfants derrière, je commence à me renseigner sur le privé, histoire de voir où il y aurait bilangue.... car en effet c'est une vraie chance de pouvoir travailler avec un minimum d'exigence et de sérénité.
Les profs du collège nous le disent bien en réunion parents/profs, il ne font pas la même chose dans ces classes que dans les autres classes....

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lena

Pas de bilangue possible pour mes aînées (sinon elles en auraient été).

Création de la section pour la 6ème de Fiston, qui n'y va pas (trouble des apprentissages + détestation des devoirs, pas le bon plan).

Bilangues mis sur 2 classes, il est dans la 3ème, la sans option.

Clairement classe poubelle, têtes de classe masculines exclusivement, violences verbales et physiques, le bonheur.

Les bons élèves de cette classe envisagent de faire latin, et nous apprenons par la bande que les latinistes seraient avec les bilangues.

Et bien Fiston fait latin aussi. Tant pis.

Il continue à se faire taper dessus plusieurs fois par semaine, mais quasi plus dans les couloirs, son tourmenteur principal étant resté dans la classe poubelle.

Collège à excellente réputation, recrutement sur un secteur essentiellement pavillonnaire.

La section bilangue, vue de l'autre côté. :-/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juperlau2

Lena : je comprends tout à fait le point de vue de l'autre côté, ce n'est pas au point que tu décris dans les autres classes du collège de mes enfants (d'après les propos des parents que je connais).

Dans un monde idéal, toutes les classes pourraient travailler dans une ambiance sereine, tous les élèves pourraient avancer à leur rythme et aucun ne serait malmené par l'institution, mais c'est malheureusement loin d'être le cas, et je ne connais pas beaucoup de parents (enseignants qui plus est) qui sont d'accord pour que leurs enfants subissent afin d'être "citoyen" et de favoriser la mixité....

La solution de répartir les bilangues dans plusieurs classes permet de limiter les effets que tu décris.

Et le fait d'être dans une classe bilangue n'empêche pas le harcèlement, les moqueries et autres, propre à cet âge.... mon fils en 5ème en fait les frais également....!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lena

Dans le cas de Fiston (relevant de la pathologie), j'en suis à envisager la descolarisation pour cette fin d'année, mais cela dépasse largement le sujet initial et les effets de ségrégation entre classes à option(s) et classes sans.

Ce qui était remarquable l'an dernier (6ème), c'était l'absence de filles bonnes élèves, et la difficulté d'assumer le rôle d'élèves moteurs par des garçons (insultes et pire à la clé). La prof de sport (expérimentée et depuis longtemps sur l'établissement) en était à renoncer à certaines activités; profs de français et d HG étaient «de passage» ... comme par hasard (et très très bien, en HG! ).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juperlau2

Je vous souhaite de trouver une solution pour ton fils, qui lui permette de vivre sa scolarité sereinement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...