Jump to content

Faire respecter ses droits, sa personne et sa fonction


André Jorge
 Share

Recommended Posts

Un sujet sur les questions de respect de nos droits et de notre fonction.

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

  • André Jorge changed the title to Faire respecter sa personne, ses droits et sa fonction
  • André Jorge pinned this topic
  • 4 months later...

Laurent Jourdain, publication dans les Stylosrouges sur fb

 

Je suis juste un relais de plus, je suis aussi enseignant à Eaubonne et j'ai eu la chance de travailler avec Jean. Je n'arrive toujours pas à comprendre….
RIP Jean

Bonjour à tous,
Je transfère ce message pour que le plus grand nombre prenne connaissance de cela..
(J'ai vérifié l'information avant de la diffuser)
Message de la part de la femme d'un collègue,
"La semaine dernière, mardi soir, dans l'école Flammarion a Eaubonne, une mère d'élève (d'un chiant pour changer), et qui aime montrer qu'elle a du pouvoir, a porté plainte au commissariat contre un enseignant (Jean, 60 ans figure de l'école) pour violence aggravée sur mineur car il aurait "osé" l'attraper par le bras car il ne voulait pas venir alors qu'il tapait d'autres gamins, bref une histoire à la con comme on peut en voir tous les jours.
Sauf que:
- le jeudi matin le Jean apprend la nouvelle, il tombe complètement de l'armoire, rentre chez lui et se fait arrêter par son médecin, il appelle les syndicats pour préparer sa défense
- le jeudi soir des mères élues parents d'élèves (fouille-merdes) se procurent on ne sait comment le numéro personnel de Jean et l'appellent, on ne sait pas ce qui s'est dit,
- Vendredi matin Jean se suicide.
Équipe effondrée.
Jean Willot, c'est son nom.
Plainte infondée évidemment, la mère n'a même pas cherché à lui parler avant de poser sa plainte.
Dimanche le groupe de mères élues parents d'élèves appelle la directrice et ose lui dire que si elle avait réagi dès le 1er appel de la mère (passé le mardi soir pendant l'étude) rien ne serait arrivé, que ce qui est arrivé est donc de sa faute, ces mêmes mères élues appellent sur le portable de la veuve de Jean.
On continue, lundi matin:
- équipe de 30 personnes dans l'école (inspection, mairie et compagnie) à 7:45 pour blablater les enseignants, qui doivent reprendre leur classe dès 8:30, le môme en question est présent,
- interdiction pour eux de parler de l'affaire aux parents, aux médias ou à qui que ce soit
- interdiction de changer le gamin d'école sauf si sa mère en fait la demande, ne pas stigmatiser la mère ou l'enfant, les protéger de tout traumatisme.
Étouffement total de l'affaire.
Mardi : on informe l'équipe que seuls 3 enseignants (sur 12) pourront assister aux obsèques de leur collègue (faut bien faire tourner l'école), indignation. Finalement on leur autorise de 10h à 12h... Écoeurement.
De plus, la mère refuse de changer son gamin d'école, elle n'a apparemment aucune part de responsabilité dans ces événements.
L'équipe est totalement assommée, piétinée alors qu'elle est déjà à terre et a besoin de soutien de la communauté."

Et voici le courrier envoyé aux directeurs.trices de la circonscription:
"Mesdames et Messieurs les Directeurs,
J'ai le regret et la tristesse de vous annoncer le décès de M. Willot, […]. Dans ce moment douloureux, l'équipe de circonscription s'associe à la peine de sa famille.
En concertation avec l’Inspection Académique et le CAAEE, un dispositif a été mis en place pour accompagner les élèves et l’ensemble des membres de la communauté éducative afin d’assurer la continuité pédagogique dans un climat le plus serein possible.
Je sais pouvoir compter sur votre soutien et votre discrétion dans le souci de préserver l’intimité de la famille."

Je n'ai pas du tout envie d'être discret !!!!

  • Triste 1
Link to comment
Share on other sites

Je n'ai pas de mots... Je pleure, et j'ai envie de vomir

Que peut-on faire pour soutenir cette équipe et la famille ?

Link to comment
Share on other sites

De rien, ça me touche également et j'ai cherché comment communiquer mon soutien.

Je suis contente, il y a 9 pages de condoléances maintenant.

Les obsèques ont lieu aujourd'hui, ça aurait été bien d'organiser quelque chose : tous en noir à l'école, ou un badge "Je suis Jean Willot", ou une minute de silence à la récréation, ...

Dommage que ça ne se soit su que la veille des obsèques ...

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

A l'heure à laquelle j'écris ce post, voici ce qui est relayé sur cette affaire :

http://www.se-unsa.org/ RIEN

https://www.snuipp.fr/ RIEN

https://www.sudeducation.org/ RIEN

https://www.sne-csen.net/ RIEN

http://fo-snudi.fr/ RIEN

https://www.snalc.fr/ RIEN

http://www.cgteduc.fr/ RIEN

https://www.sgen-cfdt.fr/ RIEN

Je pense les avoir tous listés.

SANS COMMENTAIRE ...

 

  • Triste 1
Link to comment
Share on other sites

Localement, rien chez les "petits", et je peux le comprendre.

http://sections.se-unsa.org/95/ RIEN

http://95.snuipp.fr/spip.php?article5191 : J'ai du mal à analyser et j'en reste sans voix :

Citation

 

Bien triste nouvelle

Un de nos collègues est décédé ce week-end dans des conditions tragiques. Nous apportons tout notre soutien à sa famille, ses amis et ses collègues.

Nous avons appris ce week end le décès tragique de notre collègue Jean Willot.

Nous avons apporté tout notre soutien à l’école et nous sommes assurés que l’institution prenait toutes les mesures qui s’imposent dans ces conditions.

Nous nous associons à la douleur de sa famille, ses amis, ses collègues, les élèves et leurs familles.

Des SMS circulent...Soyons vigilants et dignes, si toute la lumière devra être faite sur ce tragique événement, l’heure est au recueillement avec tout le respect que nous devons à Jean et à sa famille.

Être digne, c'est participer à l'omerta ? 

Expliquer quelles étaient "les mesures qui s'imposent" aurait été bien il me semble.

J'ai une grande pensée pour les collègues de cette école !

Je pense que devant une pareille tragédie, on peut à la fois être dans le recueillement et la dénonciation des conditions de travail qui participent à en arriver là... tout en restant digne !

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, éowin a dit :

Merci pour le lien Goellette!

Je n’ai pas de mot!

Pour le commentaire sur le site du snuipp 95 ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Bountygong a dit :

C'est bien même si ce n'est pas un syndicat.

On y apprend qu'il a laissé une lettre. J'espère que ça sera reconnu comme accident du travail. Pour le principe, et peut-être pour sa famille.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, éowin a dit :

Je n’ai pas de mot!

Je pense au contraire que les mots, nous les avons tous. Mais ils serait politiquement très incorrect de les publier. Je ne dirai donc rien sur cette famille, rien sur le gamin, rien sur l'attitude de l'institution. J'ai juste mal, très mal, comme nous tous.

Link to comment
Share on other sites

Un peu tard mais c'est bien même si ce n'est pas directement sur le site et que c'est caché sur la droite de la page d'accueil du site, dans un pdf compliqué à ouvrir (Il faut cliquer dans le trombone sous le rectangle noir.).

Je mets le lien direct : http://www.snudifo95.com/2019/03/deces-de-jean-willot-declaration-au-chsct-fo-demande-une-enquete-du-chsct.html

On ne peut pas ne pas penser que ce sujet du forum, les facebook des stylos rouges ainsi que le site de condoléances y sont sont pour beaucoup dans cette déclaration.

Merci au collègue qui a osé briser l'omerta.

A méditer pour, même si j'espère que ça n'arrivera pas, le prochain "accident" de ce type.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Goëllette a dit :

Tu voulais qu'il fasse quoi le parquet?

Quand j'entends dire qu'on propose aux femmes battues qui viennent porter plainte de déposer une main courante, et que là la plainte semble avoir été prise...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Mirobolande a dit :

Tu voulais qu'il fasse quoi le parquet?

Au moins qu'il attende un peu avant de se prononcer ...

Link to comment
Share on other sites

Citation

le parquet précise que l'enquête a conclu à un suicide et a été classée.


Que devrait faire le parquet ?

C'est une affaire terrible, mais des parents qui pensent que leur enfant a été brutalisé ont le droit de porter plainte. Je me garderais bien de faire porter la faute sur la famille.

En revanche, notre hiérarchie ne nous défend pas, ce n'est pas nouveau.

  • Confus 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Goëllette a dit :

Au moins qu'il attende un peu avant de se prononcer ...

Tant que le parquet ne s'est pas prononcé les obsèques ne peuvent avoir lieu ....    Le suicide peut être évident non ?

La plainte contre ceux qui auraient provoqué le suicide doit être déposée ... et selon la plainte le délai est de 3 mois à un an  (je crois)

Link to comment
Share on other sites

Qui peut dire pourquoi quelqu'un se suicide ? Ceux qui ont connu le suicide d'un proche savent ce que je veux dire. C'est souvent un ensemble d'évènements.

La plainte de la famille pourrait n'être que la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, edithw a dit :

Qui peut dire pourquoi quelqu'un se suicide ? Ceux qui ont connu le suicide d'un proche savent ce que je veux dire. C'est souvent un ensemble d'évènements.

La plainte de la famille pourrait n'être que la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

la reconnaissance de suicide à cause du travail peut être actée .....

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, edithw a dit :

Qui peut dire pourquoi quelqu'un se suicide ? Ceux qui ont connu le suicide d'un proche savent ce que je veux dire. C'est souvent un ensemble d'évènements.

La plainte de la famille pourrait n'être que la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

"La goutte d'eau"...Les mots me manquent...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, edithw a dit :

Qui peut dire pourquoi quelqu'un se suicide ? Ceux qui ont connu le suicide d'un proche savent ce que je veux dire. C'est souvent un ensemble d'évènements.

La plainte de la famille pourrait n'être que la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

Et ? Quand bien même ?

Ça donne le droit à des gens de déposer une plainte pour si peu, surtout sans avoir discuté avec l'enseignant avant ?

Ça justifie que des policiers (ceux qui, dès qu'ils ont un soucis, font la une des journaux et ont les hommages de leur ministère) acceptent de prendre une telle plainte ?

Ça justifie qu'un collègue soit convoqué à la DSDEN ?

Il faut arrêter avec l'auto-flagellation !

A moins que tu ne sois pas enseignant toi-même !

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Pepettebond a dit :

la reconnaissance de suicide à cause du travail peut être actée .....

C'est ça !

 

Il y a 6 heures, Pepettebond a dit :

Tant que le parquet ne s'est pas prononcé les obsèques ne peuvent avoir lieu ....    Le suicide peut être évident non ?

La plainte contre ceux qui auraient provoqué le suicide doit être déposée ... et selon la plainte le délai est de 3 mois à un an  (je crois)

Mais qui peut porter cette plainte ? Seulement la famille ?

Parce que là, je pense qu'il y a un gros truc à faire, pour qu'il ne soit pas mort pour rien mais aussi pour que la famille (et les gens qui l'ont encouragée à agir ainsi) soient mis devant leurs responsabilités (je pense aux parents élus), et, d'une façon générale, pour faire bouger les lignes et faire en sorte que plus jamais cela ne se reproduise (plainte acceptée aussi facilement, convocation à la DSDEN pour un bras tiré, ...).

Link to comment
Share on other sites

  • André Jorge changed the title to Faire respecter ses droits, sa personne et sa fonction

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...