Aller au contenu
Coulouche

Méthode de lecture CP Rentrée 2018

Messages recommandés

Bné

Je me régale cette année avec Ludo. Mes élèves écrivent bien plus qu'avec Taoki, les thèmes évoqués sont intéressants et la méthode proposée très souple! 

Je me sens à l'aise pour prendre le temps !!! ouf ca me manquait. Depuis plusieurs années j'avais l'impression de survoler bien des choses! Ici le rythme est le mien.

Les enfants accrochent bien avec les personnages et aiment emmener la mascotte à la maison le We. Ils adorent raconter les aventures de Ludo et lire son quotidien qui ressemble au leur.

Je suis arrivée à coupler avec les alphas que j'adorent aussi!!!! et maintenant je propose un rallye lecture aux plus aguerris et prends les plus en difficulté pour les guider sur les exercices qui me plaisent le plus dans le fichier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FennJA

Je trouvais Ludo très sympa mais c'est le nombre de sons à la semaine qui m'a fait renoncer à le prendre et le prix ... avec impossibilité d'acheter le guide pédagogique séparément (ainsi que le fichier en noir et blanc trop austère à mon goût). J'aime beaucoup les histoires de Ludo et de sa famille, ça se rapproche bien de la vie et des préoccupations des élèves. 

Cette année, j'ai pilotis et je travaille la compréhension avec l'étude d'albums que je choisis en fonction des thèmes abordés (même si la méthode propose le travail d'albums en parallèle) et aussi auditor auditrix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bné

moi aussi cette façon d'aborder les sons m'intriguais mais finalement elle convient bien à mes élèves! et ils adorent colorier dès qu'ils peuvent les dessins du fichier (en n& b) à leur gout. J'ai de très jolis cahiers. Pour les commandes je reconnais que c'est un pb.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu

Quel est le cout ?

Comment est la méthode ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lady Oscar
Il y a 13 heures, chableu a dit :

Quel est le cout ?

Comment est la méthode ?

Au départ j'ai pris le pack de base à 185 euros et un seul manuel (12 e)  + fichiers élèves (12 euros par élève). Si je pouvais je ne prendrais que le fichier n°1 mais c'est vendu par lot alors ne peut pas. J'aime moins le fichier n°2 car c'est plus difficile pour certain et trop simple pour d'autre au niveau de la compréhension (les deux pages découverte de son restent très bien).

Pour te faire une idée:

http://www.pemf.fr/ecrireavecludo/index.php?clef=LUDO_LECTURES

Je pense pouvoir investir dans 10 manuels cette année. Ca m'évitera de vidéo-projeter.

Cette méthode n'est pas parfaite mais elle permet de la liberté (choisir de lire d'autres albums en parallèle), on peut y lier les alphas, il y a les geste Borel Maisonny, le classeur du maître propose des images pour la production d'écrit, et propose aussi des évaluations par période, on trouve de bons documents pour les leçons du soirs sur le blog de Sanleane, l'auteur a un compte facebook avec des mises à jours sur des créations (page de lecture, jeu de son  fabriqué par une blogueuse...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Le 26/04/2018 à 19:43, Coulouche a dit :

Bonjour à tous,

Je me permets d'écrire ce message car je m'interroge sur la méthode de lecture à prendre à la rentrée. Je suis en cours double avec un CP depuis 3 ans. Jusqu'à présent, on utilisait Ribambelle Série bleue. Mais je la trouve trop compliquée à gérer en double niveau et difficile pour tous .... Pour les enfants en difficulté, la méthode les noie. De plus, inspectée cette année, l'IEN préconise une méthode syllabique. Il y a quelques années, j'avais feuilleté Max et Jules ouvrage qui me plaisait bien. Taoki semble accessible à tous. J'ai lu aussi de bons retours sur Pilotis. Qu'en pensez vous et quels sont vos conseils ? D'avance merci beaucoup

Le livre du maître de Ribambelle propose une adaptation de la méthode à des cours doubles. (A moins que les nouvelles éditions ...)

Je connais plusieurs enseignants de CP qui reviennent de Taoki car c'est ennuyeux en début d'année et ça accélère trop vite à Noël donc ils sont obligés de faire des fiches à côté pour une grande partie des élèves. En plus, les collègues de CE1 constatent que les élèves savent davantage déchiffrer que lire, en réalité.

Je n'apprécie pas les méthodes dites syllabiques mais Pilotis a l'air beaucoup plus agréable et efficace.

Sinon, tu peux essayer de retrouver des Ratus, car à mes débuts c'était la méthode inratable et les élèves adoraient et rien ne vaut ça pour accrocher les plus fragiles !

 

Le 26/04/2018 à 20:51, maolecha a dit :

Mais franchement, c'est quand même ce que tu fais de la méthode qui prévaut pour moi.

Complètement. Je frémis quand je vois les premières leçons de Taoki ou Léo et Léa, je ne me verrais pas les utiliser mais je suis certaine que quand l'enseignant adhère et s'investit, il peut en faire quelque chose de très chouette pour les élèves !

 

Le 27/04/2018 à 12:37, Coulouche a dit :

Je trouve que Ribambelle est compliqué à gérer en double niveau.... Je crois que les 2 méthodes sont complètement différentes. Cependant, je maitrise bien Ribambelle parce que j'ai beaucoup bossé que mes collègues de CP m'ont énormément épaulée mais je ne suis pas vraiment rentrée dedans d'autant plus que je suis en double niveau .... (CP/CE2 ou CP/CE1)

Pèse le pour et le contre, garde peut-être Ribambelle en introduisant d'autres support la première année (par exemple Les Alphas).

 

Le 27/04/2018 à 12:56, Mirobolande a dit :

Il y a quand même des méthodes qui fonctionnent mieux que d'autres, non? Pour les élèves les plus fragiles, je pense que la méthode syllabique est plus adaptée.

Pour apprendre à déchiffrer, oui. Mais ils n'apprendront pas forcément à lire. Cependant, ça ne sera visible qu'en CE1

 

Le 27/04/2018 à 16:45, Mirobolande a dit :

Je suis d'accord pour dire que l'enseignant est un professionnel et donc que la "variable" enseignant est à prendre en compte, mais je reste persuadée que certaines méthodes réussissent mieux avec certains enfants. L'enseignant sait pourquoi il abandonne Ribambelle et adopte Taoki, par exemple.

Comme il sait pourquoi il abandonne Taoki pour Ribambelle ! ;)

 

Le 27/04/2018 à 17:46, mamiebrossard a dit :

J'ai une méthode syllabique MAIS qui travaille compréhension à partir d'albums à côté ;) 

Donc tu fais une méthode mixte, en réalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Melle

Je crois qu'on n'a pas la même définition d'une méthode mixte. Pour moi, une méthode mixte, est une méthode qui mélange le syllabique (b+a=ba) et le global (lire un mot en le reconnaissant, par exemple les mots outils).

Faire de la compréhension de lecture ne transforme pas une méthode syllabique en méthode mixte.

Mais je me trompe peut-être...

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RififiHype

Je suis d'accord avec Melle. On peut travailler la compréhension en lecture sans faire lire des mots non déchiffrables, cela n'en fait pas une méthode mixte. Mixte, c'est quand on propose des recoupements entre les mots, en partant de mots connus par coeur en quelque sorte (les prénoms de la classe, des personnage du manuel, des mots courants, des mots outils éventuellement...). Pour moi, c'est demander aux élèves de décortiquer un mot pour l'analyser et le lire, sans pour autant avoir vu tous les sons dont il est composé. A priori, seuls les élèves les plus logiques, les plus avancés et disposant d'un bon vocabulaire et d'une bonne mémoire peuvent y parvenir si la méthode est plus mixte "global" que syllabique (tout dépend de la part de chaque type d'exercice).

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
garba
il y a 23 minutes, Melle a dit :

Je crois qu'on n'a pas la même définition d'une méthode mixte. Pour moi, une méthode mixte, est une méthode qui mélange le syllabique (b+a=ba) et le global (lire un mot en le reconnaissant, par exemple les mots outils).

Faire de la compréhension de lecture ne transforme pas une méthode syllabique en méthode mixte.

Mais je me trompe peut-être...

Non c'est ce que j'essayais de dire aussi hier. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cyrille1
Il y a 3 heures, Melle a dit :

Je crois qu'on n'a pas la même définition d'une méthode mixte. Pour moi, une méthode mixte, est une méthode qui mélange le syllabique (b+a=ba) et le global (lire un mot en le reconnaissant, par exemple les mots outils).

Faire de la compréhension de lecture ne transforme pas une méthode syllabique en méthode mixte.

Mais je me trompe peut-être...

+ 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mademoisellelau
Il y a 3 heures, Melle a dit :

Je crois qu'on n'a pas la même définition d'une méthode mixte. Pour moi, une méthode mixte, est une méthode qui mélange le syllabique (b+a=ba) et le global (lire un mot en le reconnaissant, par exemple les mots outils).

Faire de la compréhension de lecture ne transforme pas une méthode syllabique en méthode mixte.

Mais je me trompe peut-être...

 

Il y a 3 heures, RififiHype a dit :

Je suis d'accord avec Melle. On peut travailler la compréhension en lecture sans faire lire des mots non déchiffrables, cela n'en fait pas une méthode mixte. Mixte, c'est quand on propose des recoupements entre les mots, en partant de mots connus par coeur en quelque sorte (les prénoms de la classe, des personnage du manuel, des mots courants, des mots outils éventuellement...). Pour moi, c'est demander aux élèves de décortiquer un mot pour l'analyser et le lire, sans pour autant avoir vu tous les sons dont il est composé. A priori, seuls les élèves les plus logiques, les plus avancés et disposant d'un bon vocabulaire et d'une bonne mémoire peuvent y parvenir si la méthode est plus mixte "global" que syllabique (tout dépend de la part de chaque type d'exercice).

Oui, je vois les choses comme vous. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Freepaille

Donc les collègues pré-citées ne travaillent la compréhension sur album qu'oralement pendant au moins une bonne moitié de l'année ? Sinon, je rejoins Goëlette, c'est une méthode mixte. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lapetitemaitresse77

Ma première année de CP on a utilisé Max et Jules pour avoir un manuel et on le trouvait pas mal. Sauf que dans le fichier il y a énormément d'exercices qui n'ont rien à voir avec le son ou la compréhension. On aimait bien la petite production d'écrit. Mais c'était trop lourd à gérer et les textes étaient quand même durs pour nos élèves

On s'est lancé dans des projets annuels. Cette année on  a fait "voyage dans le temps" La première période on voulait lire le loup qui voyageait dans le temps. Le PE lisait "l'épisode" travaillé et on refaisait des phrases pour les enfants avec des mots outils. Les phrases n'étaient pas très intéressantes mais comme on lisait le texte réel on pouvait quand même faire des exercices de compréhension à l'oral ou à l'écrit (type vrai/faux, remettre les images dans l'ordre...). En maternelle ils travaillent la compréhension d'albums

Pour l'apprentissage pur du code on construit les fiches de sons à partir de mots courants (qui pourront servir pendant les production d'écrits) avec un dessin puis un deuxième partie purement syllabique avec des syllabes, des mots inventés, des "vrais" mots puis au fur et à mesure de l'année des phrases.

Et on commence par 15 jours d'alphas au départ ça permet de vite faire des syllabes un peu différentes et des petits mots

J'aime bien Ludo mais la méthode est trop chère on ne peut pas acheter ça à nos élèves (ou alors après rien d'autre)  donc je pense qu'on va continuer comme ça car ça donne de bons résultats depuis 2 ans ils partent quasiment tous lecteurs en CE1 (certains plus déchiffreurs que lecteurs mais bon...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maolecha
Il y a 3 heures, Freepaille a dit :

Donc les collègues pré-citées ne travaillent la compréhension sur album qu'oralement pendant au moins une bonne moitié de l'année ? Sinon, je rejoins Goëlette, c'est une méthode mixte. 

Pour moi, oui. Je leur lis un bon moment, ce qui me permet de choisir des textes intéressants.

Quand j'ai commencé il y a 20 ans, c"était la mode des textes écrits au tableau avant la venue des élèves puis les les élèves devaient faire des hypothèses en reconnaissant des syllabes, des bouts de  mots. On soulignait, on encadrait pendant un temps interminable. Je détestais en tant qu' enseignante. La méthode syllabique me convient bien mieux. Les élèves savaient lire il y a 20 ans, maintenant aussi. En revanche j'avais remarqué un biais avec Ribambelle: des enfants qui devinaient la fin des mots plutôt que les lire et cela portait au contre sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Freepaille
il y a 18 minutes, maolecha a dit :

Pour moi, oui. Je leur lis un bon moment, ce qui me permet de choisir des textes intéressants.

Quand j'ai commencé il y a 20 ans, c"était la mode des textes écrits au tableau avant la venue des élèves puis les les élèves devaient faire des hypothèses en reconnaissant des syllabes, des bouts de  mots. On soulignait, on encadrait pendant un temps interminable. Je détestais en tant qu' enseignante. La méthode syllabique me convient bien mieux. 

Oui, moi aussi j'ai connu ça ! C'est ce qu'on appelait à l'IUFM la séance de lecture découverte. J'ai eu de la chance ces 15 dernières années de ne jamais avoir été inspectée pendant une lecture d'album parce que je ne pratique plus ça depuis bien longtemps !!! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Freepaille

Sinon, en ce qui concerne la compréhension, je pense commander l'ouvrage "une histoire par jour - 120 séances pour enseigner la compréhension", ça a l'air intéressant bien que très chronophage. 

Pour ceux que ça intéresse, voir : ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 1 heure, maolecha a dit :

En revanche j'avais remarqué un biais avec Ribambelle: des enfants qui devinaient la fin des mots plutôt que les lire et cela portait au contre sens.

C'est pourquoi il faut les forcer à les lire en entier et  faire le rapprochement entre le mot et le contexte.

A mes débuts, on insistait beaucoup sur le rapport entre la vitesse de lecture et le sens : plus on reconnait vite les mots et plus vite on accède au sens, tandis que si on se borne à faire B-A-bater, beaucoup d'élèves peinent tant à déchiffrer qu'ils ont complètement oublié le début de la phrase donc ne donnent aucun sens à ce qu'ils lisent. Je l'ai vérifié souvent.

D'où  l'importance de compenser les manques de chaque type de méthode.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fluffy
Il y a 18 heures, Freepaille a dit :

Donc les collègues pré-citées ne travaillent la compréhension sur album qu'oralement pendant au moins une bonne moitié de l'année ? Sinon, je rejoins Goëlette, c'est une méthode mixte. 

Oui.

Avec auditor auditrix, on travaille toute l'année sur la compréhension d'albums à l'oral.

Je n'oublie pour autant pas la compréhension des textes lus. Je travaille avec les alphas et je trouve que la manière de travailler est bien fichue. Je rajoute des exercices de phono parce que ça manque un peu, mais la compréhension est bien faite, elle tend à prouver aux élèves qu'on est obligé de lire chaque mot en entier.

Il y a quelques mots outils dans les textes des alphas, mais ils sont en italiques et on n'attend pas des élèves qu'ils les lisent. C'est l'adulte qui le lit et à force de le rencontrer, ils le mémorisent. Mais je n'exige jamais d'eux qu'ils le reconnaissent. On n'apprend à les écrire (dictées de mots) qu'une fois le son vu (mis à part pour le est)

Dans l'esprit de cette méthode, on ne doit jamais confronter les élèves à des mots non déchiffrables. Et j'ai beau feuilleter des specimens, je n'en trouve pas d'autre qui me convienne. Soit le rythme est trop lent, soit des méthodes qui se réclament syllabiques ne le sont pas du tout (je pense à litournelle et tyl qui dès le départ proposent des textes avec des graphèmes complexes!!)

Avec les alphas, en 2 semaines, on a 16 phonèmes. Et aucun élève n'est perdu en route. :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu

Si quelqu'un pouvait seulement reprendre le principe des alphas avec un beau dessin animé...que ce serait chouette!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fluffy

Ben quoi, tu le trouves pas beau le dessin animé des alphas? :D 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu

Euh...bien...comment dire...NON !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fluffy

:D 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Freepaille
Il y a 9 heures, fluffy a dit :

Je travaille avec les alphas et je trouve que la manière de travailler est bien fichue. Je rajoute des exercices de phono parce que ça manque un peu, mais la compréhension est bien faite, elle tend à prouver aux élèves qu'on est obligé de lire chaque mot en entier.

 Il y a quelques mots outils dans les textes des alphas, mais ils sont en italiques et on n'attend pas des élèves qu'ils les lisent. C'est l'adulte qui le lit et à force de le rencontrer, ils le mémorisent. Mais je n'exige jamais d'eux qu'ils le reconnaissent. On n'apprend à les écrire (dictées de mots) qu'une fois le son vu (mis à part pour le est)

Dans l'esprit de cette méthode, on ne doit jamais confronter les élèves à des mots non déchiffrables. Et j'ai beau feuilleter des specimens, je n'en trouve pas d'autre qui me convienne. Soit le rythme est trop lent, soit des méthodes qui se réclament syllabiques ne le sont pas du tout (je pense à litournelle et tyl qui dès le départ proposent des textes avec des graphèmes complexes!!)

Avec les alphas, en 2 semaines, on a 16 phonèmes. Et aucun élève n'est perdu en route. :) 

Je poussoie, cette méthode est géniale !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
astro52
Le 27/04/2018 à 11:21, Crac a dit :

Les "bénis oui oui" qui changent de méthode au gré du vent sans souci d'intelligence pédagogique, ça n'a jamais fait de bons enseignants. Personne n'est dupe.

L'objectif du pouvoir n'est pas d'avoir des bons enseignants mais des "bénis oui oui"... et le grand remplacement est en cours depuis déjà une bonne décennie. Encore quelques années comme ça et le point de non retour sera franchi. A moins que ça ne commence à en agacer quelques-uns qu'un ministre leur explique comme passer dans les rangs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
astro52
Le 28/04/2018 à 12:27, mamiebrossard a dit :

Et comme l'a dit maolecha, quoi qu'il arrive, rien ne sert d'imposer un manuel quel qu'il soit ;) 

Mais si ça sert.

Le seul moyen d'imposer l'intégrisme, c'est en combinant d'un côté le fait d'imposer un manuel syllabique intégriste, et de l'autre d'interdire l'utilisation de tout ce qui n'émanerait pas directement de ce manuel. Le projet de Blanquer est très explicite là-dessus.

Et non le fait de travailler sur du vrai écrit n'a rien à voir avec l'ajout de "global". Il se joue là autre chose que ce que j'ai moi-même subi comme élève dans les années 80 sous le nom de "méthode globale".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu
Il y a 1 heure, astro52 a dit :

Et non le fait de travailler sur du vrai écrit n'a rien à voir avec l'ajout de "global". Il se joue là autre chose que ce que j'ai moi-même subi comme élève dans les années 80 sous le nom de "méthode globale".

Je ne suis pas certaine de comprendre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Cependant, peut-on "faire" un an dessus, sauf à avoir un niveau extrêmement faible ou une ULIS ?

Mes collègues l'utilisent réellement jusqu'à Toussaint maximum puis n'y font référence que pour le "folklore", étant principalement passés à leur méthode proprement dite.

 

Le 30/04/2018 à 09:24, RififiHype a dit :

Ma fille est THP (et moi aussi) et ma famille est porteuse d'un gêne favorisant l'autisme (a priori, ma fille y échappe, elle n'a développé, comme moi, que l'aspect HP). Elle a appris en global aussi et n'a su qu'après coup comment étaient composés les mots. Je pense que son cerveau a su lire avant... avant elle (je ne sais pas comment l'expliquer autrement ! ahahaha !). Je pense que j'ai appris aussi à lire de cette façon, mais je n'en ai pas souvenir... Je me demande si des chercheurs se sont intéressés à cette façon d'apprendre à lire (je veux dire, pour les Aspergers HP ou les HP sans troubles autistiques).

Je ne suis pas autiste et je n'ai jamais été testée pour mon potentiel intellectuel mais je suis persuadée que j'ai appris à lire globalement et que c'est ainsi que je lis et accède au sens. Certains mots ne nécessitent pas qu'on les déchiffre (pour la lecture, pas pour l'écriture), comme les noms propres notamment et on les comprend par rapport au contexte.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ingrid1307

Bonjour,

Est-il possible de trouver un document faisant la synthèse/le comparatif des différentes méthodes de lecture?

Merci!

Pour l'instant j'avais dans l'idée de travailler avec Patati et Patata... J'ai eu un coup de cœur pour cette méthode, mais je n'en connais pas beaucoup! Et comme nous serons à deux collègues sur des cp dédoublés, j'imagine qu'il faudra que nous utilisions la même méthode.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Freepaille
il y a 27 minutes, Ingrid1307 a dit :

Bonjour,

Est-il possible de trouver un document faisant la synthèse/le comparatif des différentes méthodes de lecture?

Merci!

Pour l'instant j'avais dans l'idée de travailler avec Patati et Patata... J'ai eu un coup de cœur pour cette méthode, mais je n'en connais pas beaucoup! Et comme nous serons à deux collègues sur des cp dédoublés, j'imagine qu'il faudra que nous utilisions la même méthode.

Alors, pour avoir acheté Patati sur mes propres deniers quand elle est sortie, je peux te dire mon ressenti, si ce n'est mon analyse experte 😎 Je trouve la partie son vraiment bien (les fiches de lecture "sons" et les exercices) : je m'en suis trèèèès largement inspirée sur la forme pour créer mon cahier de sons et mes exercices (le CD permet de modifier les fiches). Seul bémol : le geste qui n'est pas celui de Borel, ce qui peut être gênant si tu as des élèves suivis en orthophonie qui ont cette méthode.

Par contre, on est très loin d'une méthode syllabique car, parallèlement à ces leçons de sons, on étudie des albums et pas du tout oralement. C'est du même tonneau que Ribambelle, si ce n'est que tu n'as que le premier album de fourni (assez nul, soit dit en passant). Bien sûr, on peut se dire que c'est génial puisque, du coup, on peut faire les albums qu'on veut, qu'on aime, qu'on a à l'école et j'en passe, mais on est là à fond sur une méthode bien mixte, avec beaucoup de global puisqu'on "lit" des albums de jeunesse, donc absolument pas déchiffrables, même après trois mois de CP. 

Après, si tu refuses toute méthode syllabique et que tu veux absolument travailler dès le début d'année sur des livres de jeunesse, pourquoi pas cette méthode... Mais je ne suis pas sûre que ce soit la plus efficace en REP+ (ni ailleurs non plus, mais j'avoue avoir pratiqué pendant plusieurs années donc je peux comparer 😉)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
roro33

J'uilise taoki depuis longtemps, je souhaite continuer mais enrichir mon fond d'album. J'a dans ma classe le voyage du mille pattes que je fais en janvier, poulette crevette et la haute tout sombre. Avez vous des titres à me proposer pour compléter la collection?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×