Jump to content

Le pape suggère la psychiatrie pour l'homosexualité à l'enfance


nonau
 Share

Recommended Posts

"Quand cela se manifeste dès l'enfance, il y a beaucoup de choses à faire par la psychiatrie, pour voir comment sont les choses. C'est autre chose quand cela se manifeste après vingt ans."

"Je ne dirai jamais que le silence est un remède. Ignorer son fils ou sa fille qui a des tendances homosexuelles est un défaut de paternité ou de maternité."

https://www.nouvelobs.com/societe/20180827.OBS1351/le-pape-suggere-la-psychiatrie-pour-l-homosexualite-a-l-enfance.html

Etre con c'est un défaut de paternité?

https://www.france24.com/fr/20180827-pape-francois-pedophilie-abus-sexuels-cardinal-mccarrick-etats-unis-vatican

Il couvre ces prêtres si bien élevés...

Nous sommes au XXIème siècle! Ces gens vivent encore au Moyen Age!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, nonau a dit :

Nous sommes au XXIème siècle! Ces gens vivent encore au Moyen Age!

Mouais. L'OMS faisait encore le lien entre homosexualité et psychiatrie en 1990 : c'est quand même un moyen-âge assez tardif !

D'autre part, la confusion est générale. Dans ton lien du Nouvel Obs, une association homoparentale propose la psychiatrie en réponse à des crimes sexuels, ce qui n'est pas beaucoup mieux.

Link to comment
Share on other sites

Et pour la pédophilie et les milliers d'enfants victimes d'abus sexuels au sein de l'Eglise, (avec un silence souvent assourdissant) on suggère la psychiatrie aussi?

P..., grattez le vernis, la m... n'est jamais loin.

Mais bon, y'a du progrès. Il suggère la psychiatrie, pas le bûcher ni l'exorcisme.

Link to comment
Share on other sites

Ce serait bien de mettre tous les articles traitant de ces propos en avant, avant justement de publier des choses partielles...

https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/Pourquoi-pape-Francois-rapproche-psychiatrie-homosexualite-2018-08-27-1200964199

 

Je précise que je ne suis pas catho mais au moins cet article éclaircit un peu ces propos

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, sylam a dit :

Ce serait bien de mettre tous les articles traitant de ces propos en avant, avant justement de publier des choses partielles...

https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/Pourquoi-pape-Francois-rapproche-psychiatrie-homosexualite-2018-08-27-1200964199

 

Je précise que je ne suis pas catho mais au moins cet article éclaircit un peu ces propos

Désolée mais ça ne change rien .

Dire que si des tendances homosexuelles sont détectées dès l'enfance (ce qui déjà est une énorme connerie ), on peut les traiter par le biais de la psychiatrie c'est dire que l'homosexualité est une maladie. Ce qui n'est pas le cas. Sauf pour l'église apparemment.

Link to comment
Share on other sites

Tu l'as lu l'article ?? 

Visiblement je ne pense pas sinon tu ne répondrais pas cela. Donc lis le et tu verras le passage du traitement de la psychiatrie en Argentine...

Au début j'ai été outré comme beaucoup mais avec cet article j'ai de suite mieux compris ses propos.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

oui je l'ai lu et dédouaner ses propos parce qu'il aurait mélangé psychiatrie et psychanalyse ça ne tient pas debout.

D'abord j'aimerais bien qu'il m'explique comment dans l'enfance on peut détecter l'homosexualité ... ???!!!

Et ensuite dire que ça relèverait de soins psychiatriques ou psychanalytiques c'est dire que l'homosexualité relève de la maladie ou de la déviance, ce qui est un discours d'un autre âge.

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, sylam a dit :

Tu l'as lu l'article ??

Non, seule la première page est en accès libre.

il y a 29 minutes, jeanounette a dit :

D'abord j'aimerais bien qu'il m'explique comment dans l'enfance on peut détecter l'homosexualité ... ???!!!

C'est la prémisse de la question à laquelle répondait le Pape — que répondre à un parent qui s'inquiète des tendances homosexuelles de son enfant ? — , et sa réponse me semble personnellement assez logique : si l'on parle d'un quasi-adulte (on peut discuter de l'endroit où l'on met la barre, mais c'est l'idée), il n'y a pas à s'inquiéter, et la bonne réponse est de travailler sur nous-mêmes si cela nous pose un problème ; mais si l'on parle d'un enfant, l'inquiétude n'est pas forcément illégitime, et on peut creuser un peu plus loin.

Personnellement, si un môme de 8 ou 10 ans, disons, passait trop de temps à s'interroger sur son orientation sexuelle, quelle qu'elle soit d'ailleurs, ou sur son genre, etc., et que quelques discussions sereines n'y changeaient rien, il est en effet probable que ça m'inquièterait et que je penserais à faire intervenir un psy.

il y a 29 minutes, jeanounette a dit :

c'est dire que l'homosexualité relève de la maladie ou de la déviance, ce qui est un discours d'un autre âge.

En quoi est-ce d'un autre âge ?  Une "déviance", par définition, c'est le fait de s'écarter de normes morales.  Or il se trouve que l'Eglise catholique a très légitimement les siennes, aujourd'hui comme hier, parmi lesquelles l'hétérosexualité.

Personne ne t'oblige à y adhérer — ni moi, d'ailleurs — , mais personne ne nous a non plus désignés comme étalons ultimes, nos propres préjugés (a)religieux du moment étant seuls "de notre âge" !  

La tolérance, ça marche dans les deux sens...

 

  • Merci 2
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

L'article est consultable dans son intégralité.

Tu dis : "Personnellement, si un môme de 8 ou 10 ans, disons, passait trop de temps à s'interroger sur son orientation sexuelle, quelle qu'elle soit d'ailleurs, ou sur son genre, etc., et que quelques discussions sereines n'y changeaient rien, il est en effet probable que ça m'inquièterait et que je penserais à fair intervenir un psy. "

Le pape ne parle absolument pas de cas comme celui là. Il conseille aux parents qui pensent ou s'imaginent que leur jeune enfant est homosexuel de se tourner vers la psychiatrie :

Citation

la question est claire: qu'est-ce que je dirais à un papa qui verrait que son fils ou sa fille a cette tendance? Je lui dirais premièrement de prier, ne pas condamner, de dialoguer, de comprendre, de donner une place au fils ou à la fille, de donner une place pour qu'il s'exprime. Et puis, je regarderais à quel âge se manifeste cette inquiétude de son fils? C'est important. Quand cela se manifeste dès l'enfance, il y a alors beaucoup de choses à faire par la psychiatrie pour voir comment les choses se présentent.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, jeanounette a dit :

L'article est consultable dans son intégralité.

 Oui, j'ai trouvé, merci — en passant par l'option téléchargement.

 

il y a 16 minutes, jeanounette a dit :

Tu dis : "Personnellement, si un môme de 8 ou 10 ans, disons, passait trop de temps à s'interroger sur son orientation sexuelle, quelle qu'elle soit d'ailleurs, ou sur son genre, etc., et que quelques discussions sereines n'y changeaient rien, il est en effet probable que ça m'inquièterait et que je penserais à fair intervenir un psy. "

Le pape ne parle absolument pas de cas comme celui là. Il conseille aux parents qui pensent ou s'imaginent que leur jeune enfant est homosexuel de se tourner vers la psychiatrie.

  Non. La question, précisément, était : « que diriez-vous à un père, à qui son fils dit qu’il est homosexuel et veut vivre avec son partenaire ? ». C'est en effet un peu différent de ce que j'avais compris, mais tu la dénatures profondément en la tronquant.

  Et je réitère : d'accord avec le Pape, la réponse dépend profondément de l'âge du fils. A 20 ans, c'est sa vie. A 15, c'est déjà plus problématique et, "d'un autre âge" ou pas, l'autorité parentale prime encore. Et à 8 ou 10 ans, voire à 14, c'est non seulement un psy, mais le Proc' que je ferais entrer dans la danse !

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Argon a dit :

 

  Et je réitère : d'accord avec le Pape, la réponse dépend profondément de l'âge du fils. A 20 ans, c'est sa vie. A 15, c'est déjà plus problématique et, "d'un autre âge" ou pas, l'autorité parentale prime encore. Et à 8 ou 10 ans, voire à 14, c'est non seulement un psy, mais le Proc' que je ferais entrer dans la danse ! ans ne va pas te dire qu'il veut 

Oui;mais c'est par rapport à son âge, pas par rapport à son orientation sexuelle. Et puis faire intervenir un Proc (?), quelle idée bizarre... Le gamin à 8 ans ne va pas aller vivre avec son partenaire...

 

 

 

 

 

_

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Argon a dit :

 Oui, j'ai trouvé, merci — en passant par l'option téléchargement.

 

  Non. La question, précisément, était : « que diriez-vous à un père, à un père, à qui le fils dit qu’il est homosexuel et veut vivre avec son partenaire ? ». C'est en effet un peu différent de ce que j'avais compris, mais tu la dénatures profondément en la tronquant.

  Et je réitère : d'accord avec le Pape, la réponse dépend profondément de l'âge du fils. A 20 ans, c'est sa vie. A 15, c'est déjà plus problématique et, "d'un autre âge" ou pas, l'autorité parentale prime encore. Et à 12, voire à 14, c'est non seulement un psy, mais le Proc' que je ferais entrer dans la danse !

Désolée mais non, ce n'est pas la question du journaliste.

Où as-tu vu ça ?

Citation

À la fin de sa question, le journaliste s’est interrogé sur les conséquences de ce changement sociétal sur les familles catholiques, demandant au pape ce qu’il conseillerait à un père auquel un des enfants confie son homosexualité.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, jeanounette a dit :

Désolée mais non, ce n'est pas la question du journaliste. Où as-tu vu ça ?

Dans le texte intégral de la conférence de presse, auquel renvoie l'article du nouvel obs :

http://w2.vatican.va/content/francesco/it/speeches/2018/august/documents/papa-francesco_20180826_irlanda-voloritorno.html

C'était une traduction maison, et mon italien est passablement rouillé, mais je ne crois pas qu'il y ait beaucoup d'ambiguité :

  che cosa pensa Lei, che cosa vorrebbe dire Lei a un papà, a un padre, al quale il figlio dice che è omosessuale e che vuole andare a convivere con il suo compagno.
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Mirobolande a dit :

Oui;mais c'est par rapport à son âge,

  C'est bien ce que dit le Pape, non ?

il y a 19 minutes, Mirobolande a dit :

Et puis faire intervenir un Proc (?), quelle idée bizarre... Le gamin à 8 ans ne va pas aller vivre avec son partenaire..

Assurément. Mais si partenaire sexuel il y a à 8 ans, quelles que soient les circonstances ou les orientations, ça s'appelle un viol, et c'est du ressort du procureur. En France, la majorité sexuelle est à 15 ans.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, jeanounette a dit :

Désolée mais regardez la vidéo : il n'est absolument pas question d'annonce de vie commune :

Forcément : cette vidéo montre seulement la réponse, mais pas la question. 

Link to comment
Share on other sites

Incroyable qu'un homme (le pape) qui a renoncé à être en couple, à avoir une sexualité avec une femme (ou un homme d'ailleurs) se permette de donner des conseils sur la sexualité des autres ! Il recommande la psychiatrie pour un enfant qui se sentirait homosexuel. Et pour ceux qui ont un ami imaginaire, il recommande aussi la psychiatrie ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Neo68120 a dit :

Et pour ceux qui ont un ami imaginaire, il recommande aussi la psychiatrie ?

 

      180828_delucq_psypsy_pt.jpg

Link to comment
Share on other sites

Le Vatican

Il y a 3 heures, Argon a dit :

Forcément : cette vidéo montre seulement la réponse, mais pas la question. 

Le Vatican a tout simplement effacé le passage sur la psychiatrie car c'était trop gênant ! Ben voyons !

ça ne figure tout simplement plus dans le compte rendu.

Maintenant si tu veux croire qu'il répondait à une question sur l'annonce d'un jeune enfant d'une vie commune avec quelqu'un du même sexe, c'est ton choix ! Visiblement même le Vatican n'utilise pas cette ficelle !

https://www.francetvinfo.fr/monde/vatican/pape-francois/le-vatican-corrige-la-declaration-du-pape-sur-les-enfants-aux-tendances-homosexuelles_2913507.html

Link to comment
Share on other sites

Le Pape ne préconise pas de soigner l’homosexualité par la psychiatrie, mais d’entamer la discussion au sein de la famille avec une aide psychologique au cas où le questionnement de l’enfant sur son identité sexuelle se déroulerait durant son enfance.

De plus, si nous devons regarder les positions de ses prédécesseurs, nous devons admettre que François se situe sur une lignée progressiste. Et oui, chez PAYKNOW aussi, nous conseillons aux parents dans ce cas de figure de se faire aider par une cellule psychologique quand leur enfant entend au JT un échevin socialiste dire qu’être homo « c’est contre-nature ».

Nous ne sommes pas certain que prier constitue une solution, mais nous allons quand même dire un chapelet afin que, dorénavant, certains journalistes ne sortent plus une petite phrase d’un discours pour faire le buzz.

1http://www.lesoir.be/175125/article/2018-08-27/le-pape-francois-recommande-la-psychiatrie-pour-lhomosexualite-decelee-lenfance

Note de Vincent Flibustier, spécialiste des fake news: 

« Quand c’est trop beau pour être vrai c’est rarement vrai. Quand un article fait le buzz partout, pollue tout notre espace médiatique et que jamais on ne trouve les propos originaux dans leur intégralité il faut se méfier. D’autant plus quand ces propos ont été filmés. On peut légitimement se demander pourquoi les médias ayant à leur disposition la vidéo ne la diffusent pas ».

Vincent ajoute aussi 2 captures d’écran de discussions qui apportent un regard intéressant sur le fond.

Mais le fond ne m’intéresse pas, je ne cherche pas à défendre le Pape ou à dire qu’il aurait dit ça ou ça. Ce qui est important c’est de voir que le délire médiatique a été si fort pour une seule raison: Parce que les propos ont été sortis de leur contexte. Et si ceux-ci peuvent être considérés comme condamnables tout de même dans ce contexte, on ne peut qu’avouer que de nombreuses personnes n’auraient pas partagé l’article si ils avaient vu les phrases précédant celles incriminées. 

J45a7z4eza7e7aze.jpg87aze8eza8aze.jpg

 

 

Link to comment
Share on other sites

Ça ne change rien au fait qu'il est TRES mal placé pour donner des conseils par rapport à la sexualité des autres en tant que pape ! 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Neo68120 a dit :

Çà ne change rien au fait qu'il est TRES mal placé pour donner des conseils par rapport à la sexualité des autres en tant que pape ! 

Ben fallait pas lui poser la question ! :sort:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Zarko a dit :

 Il ne dit pas d'aller voir un psy pour se soigner mais pour sortir du malaise si malaise il y a ...

https://payknow.eu/grossiere-manipulation-mediatique-fake-news-des-medias-sur-le-pape-francois-et-la-psychiatrie-pour-les-homosexuels/

ah dégainons la fake news  c'est imparable !

Si Payknow le dit alors on doit s'incliner .

Mais dans cette article est citée une autre phrase du pape : "Et puis à quel âge se manifeste cette inquiétude pour son fils ? " D'entrée la supposée homosexualité du fils (et pas la fille hein, comme si c'était plus grave pour les garçons que pour les filles , ben oui virilité patriarcat toussa toussa ...) est une INQUIETUDE pour le père donc c'est pas bien normal quoi !

On peut tortiller tout ça dans tous les sens mais ce qu'il a clairement voulu dire c'est que si on décèle l'homosexualité dès l'enfance on peut y échapper. Bref n'importe quoi. Des propos dangereux mais pas étonnants.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Zarko a dit :

 Il ne dit pas d'aller voir un psy pour se soigner mais pour sortir du malaise si malaise il y a ...

https://payknow.eu/grossiere-manipulation-mediatique-fake-news-des-medias-sur-le-pape-francois-et-la-psychiatrie-pour-les-homosexuels/

Défendre l'indéfendable...Tous ces religieux (toutes religions confondues) m'horripilent! Une fake news sur le pape mais je rêve! La défense du système moderne!

Link to comment
Share on other sites

On peut extraire aussi des phrases sans comprendre le contexte qu'il y a autour. Reprocher au pape son homophobie c'est ne pas comprendre ce qui est en train de se jouer au Vatican. Paradoxalement le pape en matière d'homosexualité est très progressiste (ce qui ne plait pas à tout le monde au sein de l'église)  et il y a un vrai changement de discours depuis son pontificat. Ce pape qui disait à un Chilien il y a seulement  quelques mois : « Juan Carlos, que tu sois gay, ça m’est égal. Dieu t’a fait ainsi et t’aime ainsi et à moi ça m’est égal. Tu dois être heureux d’être comme tu es ». Celui qui a dit aussi : " Si une personne est gay et qu'elle cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger ?" ou "Le catéchisme de l'Église catholique dit très bien qu'on ne doit pas marginaliser les homosexuels. Ils sont nos frères"

C'est sous son impulsion que les 2 derniers synodes sur la famille insistent sur le fait d'accueillir et d'accompagner les homosexuels et non de les rejeter. Petite révolution pour l'église catholique habituellement très peu tolérante sur l'homosexualité. Ce n'est peut être pas suffisant mais c'est un sacré premier pas.

Je trouve fabuleux qu'on cartonne ce pape qui au sein de l'église catholique est en train de faire pour la cause des  gays bien plus que tous les précédents papes réunis.

Le souci, c'est qu'au Vatican ce que fait le pape ne plait pas à tous le monde. Il y a un courant progressiste (celui du pape François) qui s'oppose à un courant plus conservateur. Une vraie lutte de pouvoir et d'influence se joue en ce moment . L’archevêque  qui met en cause le pape pour avoir soi-disant couvert un  cardinal  pédophile et demande sa démission fait partie de ce courant conservateur. Dans son accusation Il dénonce aussi l’existence, autour du pape, d’un « courant homosexuel désireux de subvertir la doctrine catholique sur l’homosexualité ».

Je vous renvoie sur l'article du monde mais je crois qu'il faut être abonné pour le lire. https://abonnes.lemonde.fr/ameriques/article/2018/08/26/pedophilie-dans-l-eglise-americaine-un-prelat-accuse-le-pape-d-avoir-couvert-mccarrick_5346389_3222.html

Je pense (mais ce n'est qu'une interprétation personnelle) que parfois le pape doit composer avec son aile la plus conservatrice mais qu'il est en train de faire bouger les lignes . Ce qui ne l'empêche pas de rétropédaler ponctuellement par souci diplomatique et de faire le grand écart..

Je vous renvoie aussi à cet article du monde que je trouve assez objectif :

https://abonnes.lemonde.fr/europe/article/2018/08/27/le-pape-les-homosexuels-et-la-psychiatrie_5346756_3214.html

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Melendil a dit :

On peut extraire aussi des phrases sans comprendre le contexte qu'il y a autour. Reprocher au pape son homophobie c'est ne pas comprendre ce qui est en train de se jouer au Vatican. Paradoxalement le pape en matière d'homosexualité est très progressiste (ce qui ne plait pas à tout le monde au sein de l'église)  et il y a un vrai changement de discours depuis son pontificat. Ce pape qui disait à un Chilien il y a seulement  quelques mois : « Juan Carlos, que tu sois gay, ça m’est égal. Dieu t’a fait ainsi et t’aime ainsi et à moi ça m’est égal. Tu dois être heureux d’être comme tu es ». 

C'est sous son impulsion que les 2 derniers synodes sur la famille insistent sur le fait d'accueillir et d'accompagner les homosexuels et non de les rejeter. Petite révolution pour l'église catholique habituellement très peu tolérante sur l'homosexualité. Ce n'est peut être pas suffisant mais c'est un sacré premier pas.

Je trouve fabuleux qu'on cartonne ce pape qui au sein de l'église catholique est en train de faire pour la cause des  gays bien plus que tous les précédents papes réunis.

Le souci, c'est qu'au Vatican ce que fait le pape ne plait pas à tous le monde. Il y a un courant progressiste (celui du pape François) qui s'oppose à un courant plus conservateur. Une vraie lutte de pouvoir et d'influence se joue en ce moment . L’archevêque  qui met en cause le pape pour avoir soi-disant couvert un  cardinal  pédophile et demande sa démission fait partie de ce courant conservateur. Dans son accusation Il dénonce aussi l’existence, autour du pape, d’un « courant homosexuel désireux de subvertir la doctrine catholique sur l’homosexualité ».

Je vous renvoie sur l'article du monde mais je crois qu'il faut être abonné pour le lire. https://abonnes.lemonde.fr/ameriques/article/2018/08/26/pedophilie-dans-l-eglise-americaine-un-prelat-accuse-le-pape-d-avoir-couvert-mccarrick_5346389_3222.html

Je pense (mais ce n'est qu'une interprétation personnelle) que parfois le pape doit composer avec son aile la plus conservatrice mais qu'il est en train de faire bouger les lignes . Ce qui ne l'empêche pas de rétropédaler ponctuellement par souci diplomatique.

Je vous renvoie aussi à cet article du monde que je trouve assez objectif :

https://abonnes.lemonde.fr/europe/article/2018/08/27/le-pape-les-homosexuels-et-la-psychiatrie_5346756_3214.html

 

 

 

 

 

"Reprocher au pape son homophobie" ce n'est absolument pas ce que l'on fait.

On ne dit pas qu'il est homophobe on dit qu'il suggère que l'homosexualité est décelable dès l'enfance et qu'on pourrait y échapper grâce à la psychiatrie. A l'heure où se développent des "thérapies de conversion"  😮c'est irresponsable .

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, jeanounette a dit :

Le Vatican a tout simplement effacé le passage sur la psychiatrie car c'était trop gênant ! Ben voyons !

ça ne figure tout simplement plus dans le compte rendu.

Ils ont peut-être imaginé que ce serait récupéré et instrumentalisé par des gens de mauvaise foi. Va savoir où ils vont chercher des choses pareilles !

Cela dit, c'est effectivement assez malvenu.

Il y a 3 heures, jeanounette a dit :

Maintenant si tu veux croire qu'il répondait à une question sur l'annonce d'un jeune enfant d'une vie commune avec quelqu'un du même sexe, c'est ton choix ! Visiblement même le Vatican n'utilise pas cette ficelle !

  Moi, je me contente de lire et de commenter ce qui est publié, ou ce qui m'en tombe sous les yeux. Mais, de préférence, de le lire complètement et sans a priori, a fortiori sans hostilité de principe.

Il y a 2 heures, jeanounette a dit :

Mais dans cette article est citée une autre phrase du pape : "Et puis à quel âge se manifeste cette inquiétude pour son fils ? " D'entrée la supposée homosexualité du fils (et pas la fille hein, comme si c'était plus grave pour les garçons que pour les filles

 Refrain connu : la question à laquelle il répondait portait sur un fils, pas sur une fille.

Il y a 3 heures, Neo68120 a dit :

Ça ne change rien au fait qu'il est TRES mal placé pour donner des conseils par rapport à la sexualité des autres en tant que pape ! 

Alors que tu es TRES bien placé pour donner des conseils par rapport à la communication des hauts dignitaires religieux, en tant que laïc ?

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...