Aller au contenu
poujohel

Direction d'école

Messages recommandés

montagny

on arrive à cela car des syndicats réfractaires ont dit non à toute évolution des directeurs depuis des années....

D'ailleurs on voit bien que le café pédagogique est devenu un tract du Snuipp !

D'articles de fond du départ on est passé à de la propagande à l'approche des élections pro.... Dommage.

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Disons qu'ils font toujours de la propagande mais simplement que le gouvernement a changé, donc ils ne cautionnent plus tout tout le temps mais s'opposent à tout tout le temps ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adan

C est sure qu ils ne vont pas dans le sens de l unsa ... je viens de lire ben ça fait flipper car certains directeurs sont tout simplement incompétents ou ignobles  et leur donner tant de pouvoir ...😭 l école de la république est bien morte 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
Il y a 10 heures, Adan a dit :

C est sure qu ils ne vont pas dans le sens de l unsa ... je viens de lire ben ça fait flipper car certains directeurs sont tout simplement incompétents ou ignobles  et leur donner tant de pouvoir ...😭 l école de la république est bien morte 

Normal ils n'ont aucune certification ni aucun diplôme pour exercer ces fonctions...Là ça va changer la plupart vont être sortis de leur établissement. Bienvenue au Néo management à la sauce France Télécom.

D'ailleurs avez-vous lu en détail ce qu'il se prépare. "Un fond spécifique va être mis en place pour l'accompagnement RH": une sorte  d'agence de reclassement pour les agents dont le poste serait supprimé. "Ils auront la possibilité de partir avec 24 mois de salaire et de toucher des allocs chômages".

Savez vous comment ils s'y sont pris à France Télécom? (car c'est le même processus qui se met en place chez nous):

Pour chaque poste supprimé l'agent se voyait "offrir" un autre poste à l'autre bout de la France...Soit il pouvait prendre ces fameuses indemnités de départ... Souvenez- vous du résultat...

Dans l'EN ce sera identique car dans le même temps les mouvements extra et intra vont être supprimés (c'est aussi ça la destruction du statut), les CAP avec, les directeurs seront recruteurs (enseignants, AESH, AED, services civiques...), de vrais chefs d'entreprises avec des "objectifs" et tout le toutim.

Tout cela se prépare depuis des années(1989), des syndicats alertent depuis des années (d'autres accompagnent), voilà....on y est. D'ici la fin du mandat de Macron tout ceci aura été mis en place.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dzorkette

Moi j’aimerais des éclaircissements car on ne comprends pas le projet . On devient quoi nous les directeurs ? On redevient adjoint ? Adjoint de qui ? 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a 2 minutes, dzorkette a dit :

Moi j’aimerais des éclaircissements car on ne comprends pas le projet . On devient quoi nous les directeurs ? On redevient adjoint ? Adjoint de qui ? 

Déjà 80% seront dégagés, seuls 20 % (lesquels? de quelle manière?) resteraient sur leur poste. Les autres seraient donc à la tête d'EPEP, une grosse structure territoriale (terminé la République "une et indivisible) gérée par les agglos ou les communes. Tu serais peut-être adjoint du maire et du principal du collège...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
il y a 16 minutes, nonau a dit :

Dans l'EN ce sera identique car dans le même temps les mouvements extra et intra vont être supprimés (c'est aussi ça la destruction du statut), les CAP avec, les directeurs seront recruteurs (enseignants, AESH, AED, services civiques...), de vrais chefs d'entreprises avec des "objectifs" et tout le toutim.

Quid des adjoints déjà dans des écoles ? Les chefs pourront les dégager ?

Parce que je comprends subitement mieux la précipitation chez moi, cette année, des TR et autres postes itinérants non sûrs proches des syndicats principaux à reprendre une classe banale, alors même qu'ils n'avaient pas eu de classe depuis des lustres pour certains  ...

Parce que "la porte" (ou l'autre bout de la France) est bien l'issue prévue pour les TR qu'aucun super chef ne voudrait dans son équipe, c'est ça ?

J'ai également lu dans un sondage de l'Unsa qu'il y avait un fort risque d'étendre les Académies à la superficie des nouvelles régions ... Sympa !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
Il y a 14 heures, montagny a dit :

on arrive à cela car des syndicats réfractaires ont dit non à toute évolution des directeurs depuis des années....

D'ailleurs on voit bien que le café pédagogique est devenu un tract du Snuipp !

D'articles de fond du départ on est passé à de la propagande à l'approche des élections pro.... Dommage.

 

Tu devrais être content revoilà les EPEP! Avec un directeur, un nouveau statut et tout et tout...C'est super tes voeux sont exaucés tu vas passer un merveilleux Noël et acheter encore plus de cadeaux avec ta nouvelle paye! Tu vas pouvoir recruter comme tu veux (sauf si le maire veut placer un pot), évaluer tes collègues qui seront en joie. Tu auras tous les mois une belle réunion RH avec la collectivité pour rendre des comptes sur le travail de tes collègues qui seront du coup beaucoup plus productif. Ces petites marchandises vont profiter enfin du nouveau statut de directeur, elles vont enfin progresser, telles des lignes statistiques mensuelles dans ton bel ordinateur tout neuf. Non tout va changer en mieux, il me tarde.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dzorkette

Un flou total et surtout pas d’infos sur ce sujet . Si on n’est pas sur le forum on ne sait rien. Il faudrait se faire entendre bien plus fort et mobiliser les gens !!! J’en ai marre de ce boulot qui part en vrille sans que rien ne bouge .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a 5 minutes, Goëllette a dit :

Quid des adjoints déjà dans des écoles ? Les chefs pourront les dégager ?

Parce que je comprends subitement mieux la précipitation chez moi, cette année, des TR et autres postes itinérants non sûrs proches des syndicats principaux à reprendre une classe banale, alors même qu'ils n'avaient pas eu de classe depuis des lustres pour certains  ...

Parce que "la porte" (ou l'autre bout de la France) est bien l'issue prévue pour les TR qu'aucun super chef ne voudrait dans son équipe, c'est ça ?

J'ai également lu dans un sondage de l'Unsa qu'il y avait un fort risque d'étendre les Académies à la superficie des nouvelles régions ... Sympa !

 

Projet d'Hollande (directement issu de directives européennes) : Loi Notre. Marrant de voir l'Unsa s'étonner...Pourtant ils ont soutenu ce projet de grandes régions. Agence Régionale d'Education arrive à grand pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
à l’instant, dzorkette a dit :

Un flou total et surtout pas d’infos sur ce sujet . Si on n’est pas sur le forum on ne sait rien. Il faudrait se faire entendre bien plus fort et mobiliser les gens !!! J’en ai marre de ce boulot qui part en vrille sans que rien ne bouge .

Pas d'infos car les syndicats majoritaires ne disent rien. Ils préfèrent une petite grève contre la suppression de 1 800 postes histoire de détourner l'attention.

Regarde là:

http://69.fo-snudi.fr/IMG/pdf/communique_de_presse_-_mise_a_mort_programmee_du_statut_et_des_services_publics.pdf

http://69.fo-snudi.fr/IMG/pdf/2018-10-30_COMMUNIQUE_DE_PRESSE_UIAFP_FO_LE_STATUT_QUE_LE_STATUT-1.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dzorkette

😡😔😔

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny

 

https://www.challenges.fr/politique/budget-2019-blanquer-s-attaque-doucement-au-mammouth_625769?fbclid=IwAR2wM5tInvgiu4Q2JpoH4JppZIETUfHUjmqPjnDpgFhVtlHIGdf_1hOA9oo

"... Mais les témoignages s’accumulent sur ce milieu inextricable qui vaut au secrétaire national du premier syndicat de chefs d’établissement (SNDPEN), Philippe Vincent, les yeux ébahis de ses visiteurs étrangers : « Ils se croient en RDA avant la chute du mur. » Un nouveau livre, La Vérité sur votre école, de Jérôme Logre, professeur à la retraite, en rajoute : « La taille du monstre est telle qu’aucune autre organisation humaine, sauf peut-être l’armée chinoise, ne lui arrive à la cheville. Sur le gros million de fonctionnaires qu’il emploie, plus de 200.000 personnes ne sont pas devant les élèves, mais dans les administrations centrales ou décentralisées. Ces troupes constituent le vrai gras du mammouth. » Et la comparaison internationale ne dit pas autre chose (voir graphique) : « Avec un taux d’administration de 22%, inchangé depuis 10 ans, la France détient le record en Europe de poids du personnel non enseignant », souligne l’expert à l’OCDE Eric Charbonnier. C’est 14% en moyenne dans l’Union européenne (à 22). ..

 

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/0600136698420-blanquer-va-changer-le-statut-des-directeurs-decole-2221640.php?fbclid=IwAR2yu0YjxQkoGbz3Kdf3VwlGI7rDUMKOeeZZEMOY4yjGS1KfuItmLaf7RWo

A la tête du Groupement de défense des idées des directeurs d'école (GDiD), Alain Rei fait un diagnostic qui rejoint celui de Jean-Michel Blanquer : « On est sur un schéma de l'école du XIXe siècle », alors que toutes les études montrent « une corrélation forte entre pilotage et réussite des élèves ». « Impatient » que le sujet avance, il s'inquiète toutefois de l'absence de discussions avec le ministère alors que le projet doit être discuté début 2019.

Il met en garde aussi contre « un rattachement sauvage aux collèges », sans pour autant exclure que cela se fasse « pour certaines écoles, dans certaines conditions particulières et territoriales où il y aurait un intérêt pédagogique ». Jean-Michel Blanquer a précisé la semaine dernière, à l'Assemblée, que les solutions ne seraient « pas uniformes ni plaquées de la même manière sur tout le territoire ».

Le ministre a aussi évoqué lundi soir « des discussions avec les collectivités locales ». Une annonce qui laisse « perplexe » l'Association des maires de France (AMF). « Il n'y a pas de travaux en cours concernant les directeurs d'école », confie la vice-présidente en charge de l'Education, Agnès Le Brun. « On est très demandeurs d'un statut de directeur d'école parfaitement identifié, autonome sans doute, avec un vrai dialogue avec les collectivités locales, dit-elle. Mais cela relève de la responsabilité de l'Education nationale. »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maolecha

Moi aussi j'aimerais bien des éclaircissements: qu'est-ce qui est acté, voté (pas seulement les rumeurs ou le subjonctif) ? Non pas qu'il ne faut pas se méfier évidemment, mais je veux connaître concrètement ce qui est déjà passé pour les directeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a 17 minutes, maolecha a dit :

Moi aussi j'aimerais bien des éclaircissements: qu'est-ce qui est acté, voté (pas seulement les rumeurs ou le subjonctif) ? Non pas qu'il ne faut pas se méfier évidemment, mais je veux connaître concrètement ce qui est déjà passé pour les directeurs.

Rien c'est un projet...Qui sera mis en place très prochaine par ordonnances.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a 21 minutes, montagny a dit :

 

https://www.challenges.fr/politique/budget-2019-blanquer-s-attaque-doucement-au-mammouth_625769?fbclid=IwAR2wM5tInvgiu4Q2JpoH4JppZIETUfHUjmqPjnDpgFhVtlHIGdf_1hOA9oo

"... Mais les témoignages s’accumulent sur ce milieu inextricable qui vaut au secrétaire national du premier syndicat de chefs d’établissement (SNDPEN), Philippe Vincent, les yeux ébahis de ses visiteurs étrangers : « Ils se croient en RDA avant la chute du mur. » Un nouveau livre, La Vérité sur votre école, de Jérôme Logre, professeur à la retraite, en rajoute : « La taille du monstre est telle qu’aucune autre organisation humaine, sauf peut-être l’armée chinoise, ne lui arrive à la cheville. Sur le gros million de fonctionnaires qu’il emploie, plus de 200.000 personnes ne sont pas devant les élèves, mais dans les administrations centrales ou décentralisées. Ces troupes constituent le vrai gras du mammouth. » Et la comparaison internationale ne dit pas autre chose (voir graphique) : « Avec un taux d’administration de 22%, inchangé depuis 10 ans, la France détient le record en Europe de poids du personnel non enseignant », souligne l’expert à l’OCDE Eric Charbonnier. C’est 14% en moyenne dans l’Union européenne (à 22). ..

 

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/0600136698420-blanquer-va-changer-le-statut-des-directeurs-decole-2221640.php?fbclid=IwAR2yu0YjxQkoGbz3Kdf3VwlGI7rDUMKOeeZZEMOY4yjGS1KfuItmLaf7RWo

A la tête du Groupement de défense des idées des directeurs d'école (GDiD), Alain Rei fait un diagnostic qui rejoint celui de Jean-Michel Blanquer : « On est sur un schéma de l'école du XIXe siècle », alors que toutes les études montrent « une corrélation forte entre pilotage et réussite des élèves ». « Impatient » que le sujet avance, il s'inquiète toutefois de l'absence de discussions avec le ministère alors que le projet doit être discuté début 2019.

Il met en garde aussi contre « un rattachement sauvage aux collèges », sans pour autant exclure que cela se fasse « pour certaines écoles, dans certaines conditions particulières et territoriales où il y aurait un intérêt pédagogique ». Jean-Michel Blanquer a précisé la semaine dernière, à l'Assemblée, que les solutions ne seraient « pas uniformes ni plaquées de la même manière sur tout le territoire ».

Le ministre a aussi évoqué lundi soir « des discussions avec les collectivités locales ». Une annonce qui laisse « perplexe » l'Association des maires de France (AMF). « Il n'y a pas de travaux en cours concernant les directeurs d'école », confie la vice-présidente en charge de l'Education, Agnès Le Brun. « On est très demandeurs d'un statut de directeur d'école parfaitement identifié, autonome sans doute, avec un vrai dialogue avec les collectivités locales, dit-elle. Mais cela relève de la responsabilité de l'Education nationale. »

Quid des enseignants déchargés à la MGEN, dans diverses associations (Usep, laïcité, canopé, ligue de l'enseignement, ...), mis en détachement mais toujours rémunérés par l'Etat (AEFE, Mission Laïque...) et les syndicats...D'ailleurs pour ces derniers cette activité ne devrait pas dépasser un jour de décharge par semaine!

Tout ce que je décris plus haut est confirmé par ce communiqué volontairement évasif.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
il y a 6 minutes, nonau a dit :

ce communiqué volontairement évasif.

comme la propagande de FO qui sur des supposés projets crie au loup comme d'hab en essayant de rameuter pour les élections...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
Il y a 1 heure, montagny a dit :

comme la propagande de FO qui sur des supposés projets crie au loup comme d'hab en essayant de rameuter pour les élections...

Les faits rien que les faits. Lis le discours de Darmanin ou de Blanquer. Lis le projet de Loi de "l'école de la confiance"...C'est dedans ils n'ont rien inventé!

Pour le reste il me semble que nos craintes sur l'école inclusive, les rythmes, le PPCR etc...se sont révélés justes...

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
il y a 7 minutes, nonau a dit :

l'école inclusive, les rythmes, le PPCR etc...se sont révélés justes...

de ton point de vue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
abel27

Alors, il y a quelques années, le problème, c'était les rythmes scolaires. Maintenant, c'est la direction.

Mais jamais ils ne se posent les bonnes questions : effectif, salaire, formation ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dzorkette

Donc si je perds mon poste de direction, je me retrouve adjointe dans l école ou vais je devoir postuler sur le poste nouvellement créé ? C est quoi l arnaque qui nous attend ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adan
il y a une heure, montagny a dit :

de ton point de vue.

Bon et pas qe nonau : pose la question à tous les profs. LA preuve le plébiscite des parents et des profs sur les rythmes scolaires. Le PPCR un collectif a été crée. Et l'école inclusive sans moyen avec des classes surchargées ... voila et oui il n'y a pas que FO ... 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adan
il y a 14 minutes, dzorkette a dit :

Donc si je perds mon poste de direction, je me retrouve adjointe dans l école ou vais je devoir postuler sur le poste nouvellement créé ? C est quoi l arnaque qui nous attend ? 

l'arnaque est que cela va se faire petit à petit,favorisant certains, de préférence des despotes des opportunistes ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dzorkette

Je suppose que les heureux élus seront des hommes syndiqués et bien placés ....😔😔😔😔 comme d hab quoi . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adan
il y a 40 minutes, dzorkette a dit :

Je suppose que les heureux élus seront des hommes syndiqués et bien placé

Mais non surtout pas ceux de l'unsa ou du snuipp ... le dirlo lambda on verra où il sera ... Je demande à voir la probité de certains ... franchement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonau
il y a une heure, abel27 a dit :

Alors, il y a quelques années, le problème, c'était les rythmes scolaires. Maintenant, c'est la direction.

Mais jamais ils ne se posent les bonnes questions : effectif, salaire, formation ?

Le noeud du problème réside dans ce trois mots. Le statut du directeur une démarche qui permettra de passer en  mode management bienveillant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adan
il y a 51 minutes, nonau a dit :

mode management bienveillant.

nous étions en mode bienveillant ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny

Commentaire de mon ami Sammy que je reprends sur ce sujet :

Êtes vous au courant du projet précis de notre ministre concernant les directeurs d'école ?
Pour l'instant en écoutant notre ministre, il a juste dit qu'il ne laisserait pas le statut quo et qu'il souhaitait aller vers un statut. En dehors de ces déclarations très sibyllines, rien d'autre. Nous avons eu un rapport des députés avec des idées qu'on peut commenter quand on a pris le temps de bien tout lire. Comment en arrive-t-on alors à toutes ces inepties que l'on peut lire à longueur de temps ? Les directeurs vont disparaître...ils seront adjoints et devront toujours faire les mêmes choses qu'avant sans indemnité...les petites écoles vont disparaître et on va créer des écoles de 30 classes...les principaux de collège vont être les nouveaux directeurs des écoles... Et si j'avancais l'hypothèse que nous sommes avant les élections professionnelles et que les syndicats anti directeurs comptent faire de la retape sur notre dos en inventant des peurs sans savoir ce qui va être proposé. Et si surtout j'espérais que les directeurs sont assez intelligents pour se documenter et ne pas croire tout et n'importe quoi sans exercer leur esprit critique ? Je décide de croire en l'intelligence des collègues, de voir passer les élections et d'attendre de voir ce qui sera proposé. Je continue aussi à être force de proposition pour que la souffrance actuelle des directeurs s'arrête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×