Jump to content

Direction d'école


poujohel
 Share

Recommended Posts

Il y a 2 heures, nonau a dit :

Le noeud du problème réside dans ce trois mots. Le statut du directeur une démarche qui permettra de passer en  mode management bienveillant.

Mode qui permettra encore plus de placer des cireurs d'élite. 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, montagny a dit :

Commentaire de mon ami Sammy que je reprends sur ce sujet :

Êtes vous au courant du projet précis de notre ministre concernant les directeurs d'école ?
Pour l'instant en écoutant notre ministre, il a juste dit qu'il ne laisserait pas le statut quo et qu'il souhaitait aller vers un statut. En dehors de ces déclarations très sibyllines, rien d'autre. Nous avons eu un rapport des députés avec des idées qu'on peut commenter quand on a pris le temps de bien tout lire. Comment en arrive-t-on alors à toutes ces inepties que l'on peut lire à longueur de temps ? Les directeurs vont disparaître...ils seront adjoints et devront toujours faire les mêmes choses qu'avant sans indemnité...les petites écoles vont disparaître et on va créer des écoles de 30 classes...les principaux de collège vont être les nouveaux directeurs des écoles... Et si j'avancais l'hypothèse que nous sommes avant les élections professionnelles et que les syndicats anti directeurs comptent faire de la retape sur notre dos en inventant des peurs sans savoir ce qui va être proposé. Et si surtout j'espérais que les directeurs sont assez intelligents pour se documenter et ne pas croire tout et n'importe quoi sans exercer leur esprit critique ? Je décide de croire en l'intelligence des collègues, de voir passer les élections et d'attendre de voir ce qui sera proposé. Je continue aussi à être force de proposition pour que la souffrance actuelle des directeurs s'arrête.

J espère que tu as raison . Personnellement je ne me sens pas du tout en souffrance dans ma fonction de directrice . J’aimerais juste un peu de reconnaissance financière .

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, montagny a dit :

« Ils se croient en RDA avant la chute du mur. »

Très vraisemblablement des gens qui ne sont jamais allés en RDA !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, montagny a dit :

ils seront adjoints et devront toujours faire les mêmes choses qu'avant sans indemnité

qui vivra, verra mais désolée , il ne faut pas être anti-directeur mais clairvoyant. Le jour où je verrai payer l'en un prof a sa juste valeur. L'idée est à l'économie. Et si tu t'ouvrais un peu, tu verrais déjà ce fonctionnement. Personnellement, je l'ai vu dans un établissement privée qui allait de la ps au BTS/prépa avec internat. il y avait une piscine, et une mini gymnase. Et ceci en france et il y avait qu'un seul chef ! Oui cela va arriver puisque cela existe déjà. Faire croire que cela n'arrivera pas c'est honteux car c'est déjà une réalité dans certains pays et le nôtre. Dans ce cas là, il faut vraiment prier pour que  le chef soit top, ce dont je doute vu certains. En tout cas, cela fait réfléchir sur la devenir de l'EN et le mien. Je n' ai pas envie d'être à la merci de certains abrutis à qui on a donné du pouvoir. Je préfère que les directeurs soient payés avec des meilleurs conditions de travail ce qui attireraient  les meilleurs éléments que de leur donner un  statut. 

Link to comment
Share on other sites

Ce discours dichotomique est volontairement porté par les "pro statut". "Si tu n'es pas pour le nouveau statut c'est que tu es contre le directeur". Il y a une voie médiane mais personne n'en parle: secrétaire+augmentation des jours de décharge+hausse de l'indemnité. Comme il serait judicieux et important d'augmenter substantiellement le salaire de tous les fonctionnaires.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, nonau a dit :

Ce discours dichotomique est volontairement porté par les "pro statut". "Si tu n'es pas pour le nouveau statut c'est que tu es contre le directeur". Il y a une voie médiane mais personne n'en parle: secrétaire+augmentation des jours de décharge+hausse de l'indemnité. Comme il serait judicieux et important d'augmenter substantiellement le salaire de tous les fonctionnaires.

Moi qui ai été directrice, je pense qu'il faut également (et surtout) une grande clarification des responsabilités qui incombent aux uns et aux autres, car vraiment, dans l'état actuel des choses, le plus compliqué à gérer, pour les directeurs, ce sont ... certains collègues adjoints, qui, alors qu'ils ne veulent surtout pas de la fonction, se sentent autorisés à les contredire en permanence, imposer leur point de vue et leur fonctionnement, même s'il est illégal et à s'asseoir ainsi sur les Textes... tant ceux-ci sont flous.

De mon temps, on appelait ça un statut non hiérarchique, et je trouve, en tant qu'adjointe maintenant, que c'était une bonne idée.

Par contre, le statut hiérarchique qui se profile, que le chef soit notre directeur, notre Maire ou le Principal du collège, ne me convient pas.

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Les collègues (et certains parents).

J'ai toujours fonctionné sans secrétaire et même si je me doute que c'est particulièrement confortable d'en avoir une et que je comprends la difficulté que certains ont éprouvée lorsqu'elles ont été supprimées, ce n'est pas ma revendication première. Du temps de décharge, oui, un éclaircissement des rôles et des responsabilités certainement. Lorsqu'un collègue arrive systématiquement en retard cela rejaillit sur l'ambiance, les autres collègues se plaignent, les parents râlent aussi et finalement c'est toute l'école qui en pâtit. En tant que directeur eh bien on ne peut pas grand chose et pourtant on va se payer tout le mécontentement car les parents parfois mélangent tout. Ce n'est qu'un exemple, cela arrive très peu fréquemment mais cela existe.

Link to comment
Share on other sites

Et pendant ce temps là on ne parle même plus du gel des salaires . Incroyable que même les syndicats ne se révoltent pas contre notre régulière baisse des salaires  . Comme si c’était normal.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Le 14/11/2018 à 20:39, isabelle478 a dit :

entre 300 et 400 euros par mois d'indemnités et l'accès à la classe exceptionnelle pour 400 à 1000 euros de plus par rapport à nous. N'est-ce pas déjà suffisant ?

J'ai pleins d'amis(ies) collègues à la direction et ils ne sont pas en Souffrance.

Par contre, je ne suis pas favorable à un statut de supérieur dans l'école.

D’abord je n’ai pas 400 euro d’indemnites....A peine 200 et la classe exceptionnelle ....ben faut déjà être hors classe et ça c’est pas gagné vu mon ancien statut d’instit . Donc oui un peu de reconnaissance financière serait pas mal !!! 

Link to comment
Share on other sites

Le 14/11/2018 à 20:39, isabelle478 a dit :

entre 300 et 400 euros par mois d'indemnités et l'accès à la classe exceptionnelle pour 400 à 1000 euros de plus par rapport à nous. N'est-ce pas déjà suffisant ?

J'ai pleins d'amis(ies) collègues à la direction et ils ne sont pas en Souffrance.

Par contre, je ne suis pas favorable à un statut de supérieur dans l'école.

et bien prends une direction si c'est si bien payé que cela et que c'est une fonction tranquille...d'ailleurs c'est pour cela qu'il n'y aucune direction vacante après chaque mouvement....

Tes propos sont bien déplacés voire insultants suite à l'enquête sur le moral des directeurs publiée la semaine passée.

Si tes copines sont heureuses dans ton petit coin alors tu as sûrement raison

http://www.casden.fr/Avec-vous-au-quotidien/Decouvrir-et-enseigner/Etudes-et-sondages/Le-moral-des-directeurs-d-ecole-en-2018

https://www.franceinter.fr/societe/selon-une-etude-les-directeurs-d-ecole-ont-le-moral-dans-les-chaussettes

https://etudiant.lefigaro.fr/article/ecole-le-moral-des-directeurs-se-degrade_4182fdc4-e27a-11e8-b4a6-9e23c8e070db/

 

Link to comment
Share on other sites

Ceci dit, l'adjointe que je suis redevenue affirme que la différence de travail et de responsabilité vaut largement une contrepartie financière et en avancement.

Dans ma circo, ce sont surtout les membres des RASED et les "proches du Seigneur" qui ont été promus à la classe exceptionnelle ...

Link to comment
Share on other sites

Le 14/11/2018 à 20:39, isabelle478 a dit :

entre 300 et 400 euros par mois d'indemnités et l'accès à la classe exceptionnelle pour 400 à 1000 euros de plus par rapport à nous. N'est-ce pas déjà suffisant ?

J'ai pleins d'amis(ies) collègues à la direction et ils ne sont pas en Souffrance.

Par contre, je ne suis pas favorable à un statut de supérieur dans l'école.

Bonsoir.

Directrice de rpi (donc 2 écoles sur 2 sites),j'ai dû rater un épisode... Il n'y a que moi qui n'ai pas 300 à 400€ de prime par mois ??? Parce que si je suis la seule,je vais contacter de ce pas ma gestionnaire !!! Et puis c'est vrai que la direction ne donne quasiment pas de boulot donc c'est pas trop trop normal que les directeurs soient payés (le strict minimum) pour cette masse de travail supplémentaire...

Et la classe exceptionnelle pour les directeurs,ça reste à démontrer...

Dans mon département les postes de direction restent de plus en plus vacants au 2e voire 3e mouvement... 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, isabelle478 a dit :

Ma mère était directrice d'école il y a une quinzaine d'années, finissait tous les soirs entre 20h et 22h h et touchait environ 100 francs, soit15 euros par mois de plus. Elle n'a jamais eu d'aides administratives. Certains diront qu'ils avaient moins de travail avant. Mon oeil ! Ces augmentations récentes sont certes une bonne chose mais la division devient trop importante avec les collègues et je n'ai plus vu depuis longtemps de direction finir dans ces horaires. Le numérique a certes ajouté des enquêtes mais a aussi grandement facilité le travail. Parlez avec d'anciens collègues retraités, vous aurez leur point de vue.

Le plus grand des risques est la division des personnels avec un nouveau statut de supérieur. Combien de centaines de postes de direction seront supprimés pour des fusions ?

Dans le mien et je ne suis pas sur Paris, il y a près de 100 demandes par an depuis 3 ans pour faire partie de la liste. Tous les postes sont pourvus sans aucune difficulté.  Selon la tournure l'année prochaine, moi même m'y inscrirait pour finir ma carrière, améliorer ma future pension et je ne pleurnicherai pas tous les soirs. Me concernant comme une collègue ayant fait fonction cette année 2 mois sans difficulté, ce type de poste même s'il offre davantage de rémunération n'est pas une fin en soi pour certains qui préfèrent leurs élèves. Ayant déjà fait fonction pendant un an, je n'ai jamais été dans l'extrême Souffrance décrite par M...Maintenant, certainement a t il raison afin d'obtenir tous ces changements depuis  environ 15 ans et il faut même en rajouter, n'est ce pas ?

Fais une enquête sur celle des enseignants, elle sera la même.

Je suis dans ton cas et 95 % sont passés à la HC vers 52 ans. Après, il y a des cas exceptionnels selon tes promotions et anciennes notes.

Classe exceptionnelle : la grande majorité des directeurs atteindra la classe exceptionnelle sur 2 ou 3 sessions à condition de ne pas avoir le plus mauvais avis sur 4 possibles. Le scandale est si grand par rapport aux collègues que le ministère réfléchit à modifier le ratio de 80% - 20%. Remarque : les membres des rased ne font partie des 80 % : directeurs, pemf, rep +. Ce ne sont pas les "proches du bon dieu" qui passent. La plupart se taisent et regardent leurs feuilles de salaire qui dépassent les 3500 euros par mois et auront une progression exponentielle et rapide avec des augmentations parfois annuelles jusqu'à 4000 euros/mois (indice 972) sans les primes. Cela n'est apparemment pas suffisant pour certains.

Les primes de direction se composent de 3 parties financières distinctes : L’ISS (Indemnité de Sujétions Spéciales), La BI (Bonification Indiciaire), La NBI (Nouvelle Bonification Indiciaire) + ISAE 100 euros/mois

juillet 2018 :

Directeur-trice d’école : (48.300 postes environ)

Pour une 3 classes : 37.49 + 74.98 + 107.97+ 41.66 = 262.1 euros/mois

Pour une 10  classes : 187.44 +107.97 + 75 + 37.49 = 407.9 euros/mois

  • Pour tous-tes 8 pts de NBI : 37,49€/Mois
  • Part de Bonification Indiciaire variable
  Bonification indiciaire
Directions classe unique 3 points : 14,06€/Mois
Directions de 2 à 4 classes 16 points : 74,98€/Mois
Directions de 5 à 9 classes 30 points : 140,58€/Mois
Directions de 10 classes et plus 40 points : 187,44€/Mois
  • Indemnité Sujétion Spéciale Direction d’école
  Part fixe Part variable        
De 1 à 3 classes 107,97 €/mois  41,66€/mois        
De 4 classes à 9 classes 107,97 €/mois  58,33€/mois        
De 10 classes et plus 107,97 €/mois  75 €/mois        

Sauf que tu oublies de préciser que c'est du brut et pas du net : ici 5 classes et j'ai 200 euros brut donc à peine 160 net et pour le travail demandé, ce n'est pas du luxe. Et je ne termine peut-être pas entre 20h et 22h tous les soirs mais crois-moi, je fais un sacré nombre d'heures … Quel mépris des directeurs ….

Link to comment
Share on other sites

Quand je lis le mépris qu'ont certains collègues pour leurs collègues directeurs, je ne m'étonne pas qu'il en soit de même de la part des autres partenaires.

Les 100€ d'isae ne sont pas réservés aux directeurs que je sache! (Et on le avait pas il y a 15 ans.)

Oui les chiffres annoncés sont forcément bruts car j'ai comme mamiebrossard environ 150/160€ par mois.

Peut on comparer un poste de direction il y a 15/20 ans avec une direction aujourd'hui ? Ce serait intéressant d'ailleurs.

Mais c'est une bonne chose de prendre une direction très prochainement. Il sera alors plus pertinent de parler en connaissance de cause actuellement

Quand je lis les commentaires sur ce poste je suis assez effrayée de constater qu'on sein d'une même profession on arrive à dénigrer (et jalouser?) les collègues (alors ici les directeurs qui "sont des privilégiés par rapport aux pe" mais ça pourrait être d'autres exemples). 

Cela démontre une bonne chose : chez les enseignants aussi (enfin certains, j'aimerais ne pas généraliser) la ligne de conduite de  monsieur le Président "diviser pour mieux régner" marche du feu de dieu et a de beaux jours devant elle. 

Link to comment
Share on other sites

Écoeurée de lire les propos de certains.

Nous sommes dans le même bateau, adjoints et directeurs. Serrons nous les coudes.

Directrice depuis 13 ans, je suis maintenant en réelle souffrance.

Le numérique n a pas facilité le travail, il l a considérablement accru. On est servile à souhait, connecté donc toujours joignable.

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, la maîtresse des petits a dit :

Écoeurée de lire les propos de certains.

Nous sommes dans le même bateau, adjoints et directeurs. Serrons nous les coudes.

Directrice depuis 13 ans, je suis maintenant en réelle souffrance.

Le numérique n a pas facilité le travail, il l a considérablement accru. On est servile à souhait, connecté donc toujours joignable.

 

 

Entièrement d'accord.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, montagny a dit :

Oui je l'avais déjà mis avec ceci : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/11/16112018Article636779501391078592.aspx

Évidemment d'accord avec vous : on peut pas dire que la charge d'un directeur s'allège, c'est tout le contraire.

Par contre, comme je le disais au début du post, je n'ai pas tout compris car je ne vois pas comment cela peut fonctionner en rural avec des écoles qui sont parfois à plus de 20 km du collège de secteur....

Et tout cela applicable quand ? Rentrée 2019 ????

 

Link to comment
Share on other sites

Avec le statut de directeur la tâche va être accrue. Il sera responsable de la gestion budgétaire de la répartition des besoins. Les gens qui sont en souffrance il vaut mieux changer de poste. Je trouve qu avec l expérience la charge mentale s allège sans dénigrer ceux qui sont en difficultés. Les futurs directeurs seront dénigrés par les chef d établissements. Enfin bon tout est fait pour nous dégoûter et nous faire partir. 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, la maîtresse des petits a dit :

Écoeurée de lire les propos de certains.

Nous sommes dans le même bateau, adjoints et directeurs. Serrons nous les coudes.

Directrice depuis 13 ans, je suis maintenant en réelle souffrance.

Le numérique n a pas facilité le travail, il l a considérablement accru. On est servile à souhait, connecté donc toujours joignable.

 

 

Oui serrons nous les coudes donc!!...pas de directeur "supérieur hiérarchique". Nos anciens n'ont jamais voulu de ce statut. La preuve il n'a pas encore été mis en place qu'il monte déjà les gens les uns contre les autres. Il divise une profession déjà largement en morceaux. A l'image des "scops"  dans le privé, on pourrait très bien envisager une évolution bienveillante de la sorte sans toujours mettre des supérieurs partout! Nous avons besoin d'horizontalité, d'humanisme et de bienveillance. Pas de pression et de culpabilisation. Ne pas voir que ce statut n'est autre qu'un grade de "manager" pour conduire des stratégies d'organisation qui seront difficiles à transférer (car nous n'intervenons pas sur des marchandises mais sur des êtres humains en construction) me désole.

Comme il est dit plus: un traitement augmenté à la hauteur des missions, une vie scolaire et des décharges augmentées.

Rendre les établissements autonomes avec un supérieur hiérarchique c'est basculé de l'école Républicaine (une et indivisible) à l'école libérale. Rappelez vous de la loi LRU sur l'autonomie des universités (sous Sarkozy). C'est la même chose. Les enveloppes dédiées à chaque établissement baisseront chaque année jusqu'à privatisation.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Le 16/11/2018 à 09:32, montagny a dit :

Dans l'article, on parle de se rapprochait des collectivités locales ? Je comprends collectivités locales comme "mairie" mais je suis sûrement trop réductrice. Mais que vient faire la mairie dans tout cela ?.

C'est dommage qu'un constat juste au départ : je cite  " le directeur a beaucoup de responsabilités mais il lui manque d’une part le temps et les moyens pour remplir ses missions, d’autre part la légitimité pour asseoir son autorité et ses décisions " aboutisse à des propositions autant à côté de la plaque.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, maolecha a dit :

Dans l'article, on parle de se rapprochait des collectivités locales ? Je comprends collectivités locales comme "mairie" mais je suis sûrement trop réductrice. Mais que vient faire la mairie dans tout cela ?.

C'est dommage qu'un constat juste au départ : je cite  " le directeur a beaucoup de responsabilités mais il lui manque d’une part le temps et les moyens pour remplir ses missions, d’autre part la légitimité pour asseoir son autorité et ses décisions " aboutisse à des propositions autant à côté de la plaque.

 

EPEP= collectivités locales.

http://snudifo94.fr/2018/11/alerte-le-ministre-blanquer-annonce-une-loi-pour-imposer-le-statut-de-directeur-superieur-hierarchique-et-les-epep/

ALERTE : Le Ministre Blanquer annonce une loi pour imposer le statut de directeur supérieur hiérarchique et les EPEP

 

Une nouvelle fois, le ministre de l’Éducation nationale annonce par voie de presse le 12 novembre qu’il entendait déposer un projet de loi pour :

instaurer un statut de directeur supérieur hiérarchique des adjoints !

créer des EPEP qui transforment l’école de la République en une multitude d’établissements autonomes de 10 à 20, 30, voire même 40 classes !

Les Etablissements Publics d’Enseignement Primaire : une arme de guerre contre l’école de la République

Le ministre met en œuvre dans l’Éducation nationale les orientations de CAP22 qui prône le transfert des services de l’État aux grandes régions et aux collectivités territoriales. Ce projet s’articule avec le projet de loi Blanquer « école de la confiance » qui instaure la dérogation au statut général de la Fonction publique ainsi qu’aux horaires et contenus des enseignements.

Avec la constitution des EPEP, le ministre veut regrouper les écoles pour fermer les classes et des écoles entières. Ainsi selon le ministère, il s’agit de passer de 45 000 écoles à 18 000 établissements du premier degré (80% des écoles seraient supprimées ainsi que leurs directions !).

Le « statut » de directeur : une duperie dirigée contre tous les enseignants

Ce projet préfigure l’éclatement du statut particulier des enseignants du premier degré préparant notre transfert aux collectivités territoriales : chaque conseil d’administration d’établissement définirait sous la tutelle des élus politiques locaux ses propres règles avec à sa tête, un directeur placé sous la coupe des collectivités déjà très intrusives en relation avec la réforme des PEdT.

Ce projet préfigure de nouveaux directeurs avec un statut les plaçant en dehors du corps des PE pour appliquer les contre-réformes ministérielles. Des nouveaux directeurs qui évalueraient les collègues dans le cadre du décret PPCR instaurant l’évaluation arbitraire et la promotion au mérite. Des nouveaux directeurs qui recruteraient demain les personnels de leur établissement

Des « Cités éducatives » dès 2019, expérimentation des EPEP Blanquer

Blanquer tente d’aller vite. Au conseil des ministres du 18 juillet, il annonce 60 cités éducatives dès la rentrée 2019 dans 60 grands quartiers. Ainsi, le 7 novembre, la municipalité de Créteil présentait son projet de construction d’une « Cité éducative » destinée à accueillir « 800 élèves », près de 40 classes, en supprimant au passage 4 écoles (dont 2 maternelles) pour répartir les élèves par cycle sur 3 sites dont l’organisation pédagogique est déjà fixée par le maire(1).

NON aux EPEP et au directeur supérieur hiérarchique

Non à la suppression de la maternelle et aux regroupements forcés des écoles

Depuis 1986(2), ces projets se sont toujours heurtés à la résistance des collègues pour défendre notre statut d’enseignants du premier degré. Aujourd’hui, l’heure est à la mobilisation de tous, pour contraindre le ministre à abandonner son projet de      loi « EPEP – statut hiérarchique du directeur » et à ouvrir des négociations sur la direction d’école, pour l’augmentation des dé- charges de service, une réelle amélioration financière : 100 points d’indice pour tous ; une aide administrative pour chaque directeur avec des emplois statutaires de la Fonction publique.

►Le SNUDI FO invite les syndicats départementaux à informer les enseignants du 1er degré des projets destructeurs du ministère. Il les invite à multiplier les prises de position dans les écoles et les réunions.

►Le SNUDI-FO invite les organisations syndicales nationales à une réunion intersyndicale, en urgence à ce sujet.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Adan a dit :

Avec le statut de directeur la tâche va être accrue. Il sera responsable de la gestion budgétaire de la répartition des besoins. Les gens qui sont en souffrance il vaut mieux changer de poste. Je trouve qu avec l expérience la charge mentale s allège sans dénigrer ceux qui sont en difficultés. Les futurs directeurs seront dénigrés par les chef d établissements. Enfin bon tout est fait pour nous dégoûter et nous faire partir. 

La tâche mentale ne s allège pas. On a de plus en plus de problèmes à regler. La sécurisation des écoles n'est pas une mince affaire notamment.  Les problèmes sociaux s aggravent, ils ont des répercussions sur les familles. L inclusion des élèves handicapés nous incombent. Les conflits ne vont pas en diminuant non plus.... je ne vois MA tâche mentale s alleger ET oui, je songe sérieusement à quitter ma fonction.

Je ne suis pas pour le directeur supérieur hiérarchique.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, la maîtresse des petits a dit :

La tâche mentale ne s allège pas. On a de plus en plus de problèmes à regler. La sécurisation des écoles n'est pas une mince affaire notamment.  Les problèmes sociaux s aggravent, ils ont des répercussions sur les familles. L inclusion des élèves handicapés nous incombent. Les conflits ne vont pas en diminuant non plus.... je ne vois MA tâche mentale s alleger ET oui, je songe sérieusement à quitter ma fonction.

Je ne suis pas pour le directeur supérieur hiérarchique.

J'ai toujours dit que si un jour le directeur devenait supérieur hiérarchique, je repasserai sur un poste d'adjoint.
Ca fait 8 ans que je suis sur des postes de direction et cette fonction commence à être usante. Je ne trouve pas désagréable la partie administrative, animation de l'équipe pédagogique... Les relations avec les familles, parfois les municipalités sont épuisantes. Sans parler effectivement de toute la partie PPMS et la charge conséquente de travail que cela donne et que je pense (et tant mieux pour eux) les adjoints ne s'imaginent pas.

Link to comment
Share on other sites

Je pense que tout a un temps et peu importe les fonctions. Un directeur doit être aidé, je seconde beaucoup mes directeurs en fonction de leurs besoins. Après selon les personnalités, ce n'est pas vécu pareil. J'ai des directeurs très distanciés, d'autres paniqués .... Ce qui se passe maintenant c'est que l'on souhaite nous obliger à rester sur un poste en nous faisant croire que le problème c'est nous et non pas les conditions de travail. L'unsa aura gain de cause : un dirlo chef. Beaucoup regretteront ce choix, comme pour les psy qui ont voulu leur statut (suppression des CIO, du nombre de postes, les psycho sco promus après les copsy ect). On fait une reforme pour une poignée de volontaire au détriment de tous ! Souvent, le seul que je connaisse qui désirant ce statut est un directeur ayant de mauvaises relations avec son équipe et qui sait tout, peu empathique et bienveillant ...

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, catline a dit :

et que je pense (et tant mieux pour eux) les adjoints ne s'imaginent pas.

Et si j'ai toujours été partisane d'aider les directeurs quand ils acceptaient de déléguer. Et que chaque prenne en charge un point de vigilance ... 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, nonau a dit :

multitude d’établissements autonomes de 10 à 20, 30, voire même 40 classes !

 

Il y a 3 heures, nonau a dit :

il s’agit de passer de 45 000 écoles à 18 000 établissements du premier degré (80% des écoles seraient supprimées ainsi que leurs directions !).

Plus les élections approchent plus FO sort l'artillerie lourde !

Au mois de décembre, le projet sera de mettre des directeurs en uniforme avec une revue du cahier journal tous les matins dans l'unique école de la circo !😈

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, montagny a dit :

 

Plus les élections approchent plus FO sort l'artillerie lourde !

Au mois de décembre, le projet sera de mettre des directeurs en uniforme avec une revue du cahier journal tous les matins dans l'unique école de la circo !😈

Lis le projet c'est dedans...

Dans les autres administrations c'est pareil. 

Link to comment
Share on other sites

Le 16/11/2018 à 08:21, isabelle478 a dit :

Classe exceptionnelle : la grande majorité des directeurs atteindra la classe exceptionnelle sur 2 ou 3 sessions à condition de ne pas avoir le plus mauvais avis sur 4 possibles. Le scandale est si grand par rapport aux collègues que le ministère réfléchit à modifier le ratio de 80% - 20%. Remarque : les membres des rased ne font partie des 80 % : directeurs, pemf, rep +. Ce ne sont pas les "proches du bon dieu" qui passent. La plupart se taisent et regardent leurs feuilles de salaire qui dépassent les 3500 euros par mois et auront une progression exponentielle et rapide avec des augmentations parfois annuelles jusqu'à 4000 euros/mois (indice 972) sans les primes. Cela n'est apparemment pas suffisant pour certains.

Et pourtant, dans ma circo, ce sont essentiellement les directeurs REP+, les membres des RASED et les "collègues" qui gravitent autour de l'IEN qui sont passés à la classe exceptionnelle cette année.

En gros, surtout ceux qui ne sont pas devant des classes. D'où le sentiment d'injustice !

 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

  • IsaG unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...