Jump to content

Grève du 17 décembre


nellou
 Share

Grève du 17 décembre  

246 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

il y a 46 minutes, kiko a dit :

Et si, comme Delevoye, j'avais un problème de mémoire, j'en oublierais que j'ai fait grève et mettrais "j'ai assuré mon service" sur l'enquête de grève ... il paraît que c'est pas grave. :angel_not: 

:( 

Ce n'est pas si bête! Si nous étions des milliers qui pour vérifier?!!

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Stork a dit :

Faut que j’appelle, ils ne doivent pas avoir le bon numéro de compte.

Oui d'ailleurs Martinez a bien relevé qu'on allait être content de l'apprendre!

Il est lamentable ce Darmanin :mad:

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Yulunga38 a dit :

Oui d'ailleurs Martinez a bien relevé qu'on allait être content de l'apprendre!

Il est lamentable ce Darmanin :mad:

J'attends toujours sa réponse sur "qu'est ce que le gouvernement appelle une carrière complète".

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Stork a dit :

@ronin

Oui ben là, la collègue, elle n’a pas bien compris ce que c’est un syndicat. Elle confond avec prestataire de services. Elle ne restera donc pas longtemps syndiquée vu qu’ils ont supprimé les CAPD.

concernant les CPAD, qu est ce que cela signifie, plus d avancement ou quoi ? désolé pour le HS

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, nonau a dit :

Ce n'est pas si bête! Si nous étions des milliers qui pour vérifier?!!

Oui, mais il faudrait que dans les écoles tout le monde suive .... et en plus la grève gratos! 

Link to comment
Share on other sites

Pour continuer à lutter, de toutes façons, il va falloir trouver des moyens supplémentaires. Chercher où sont nos droits et les utiliser en masse: par exemple s'inscrire sur des concours, enfin bref trouver d'autres idées. Oui je sais tout le monde ne suivra pas mais rien ne coûte d'y réfléchir.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Yulunga38 a dit :

Oui d'ailleurs Martinez a bien relevé qu'on allait être content de l'apprendre!

Il est lamentable ce Darmanin :mad:

Il a annoncé un salaire d'une directrice à  3200 euros...

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

École fermée mardi 17. On avait fermé jeudi 5 et mardi 12. On a annulé le marché de Noël prévu mardi 17... Ce point là va crisper quelques parents. 

  • J'aime 2
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Quirinus a dit :

École fermée mardi 17. On avait fermé jeudi 5 et mardi 12. On a annulé le marché de Noël prévu mardi 17... Ce point là va crisper quelques parents. 

Une bonne habitude à prendre !

Link to comment
Share on other sites

J'adore ton histoire d'adoratrice du ps .. J'en ai encore jamais eu des comme ça. Elle a dû se pendre depuis ???

Moi c'est plutôt des fayottes ex premières de la classe qui sont au bord de l evanouissement rien qu'à l'idée d'être " mal vues par l IEN " ...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, patelgui a dit :

Avec les copains ont a décidé de les dégager du cortège, la proposition sera faite en AG! Il va y avoir du sport! Qu'ils défilent seuls (avec l'Unsa qui joue le même petit jeu) et en jaune.

Link to comment
Share on other sites

gréviste demain évidemment...On est tous concernés.

D'autant plus quand on aperçoit la suite qui se trame pour nous...

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2019/12/16122019Article637120781516440905.aspx

Ca voudrait dire quoi ? Que ceux nés à partir de 1975 seraient amenés à assumer de nouvelles tâches pour gagner plus (je m'étouffe...) et soit disant compenser pour rester au même niveau de retraite qu'avant la réforme (là je m'étrangle..)...

Les perspectives s'annoncent joyeuses...

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Évidemment. Nous sommes plusieurs à annoncer un avenir France Telecom pour l'EN. Jusqu'à présent nous parlions dans le vide. Peut-être que certains vont ouvrir les yeux.

  • J'aime 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, bouzou49 a dit :

Bof , ça fait plusieurs années que j'en parlais aux collègues et qu'on me demandait où j'allais chercher tout ça!

Toujours la logique de l'autruche. Et après ça va pleurer. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Je ne suis pas sûre que ce soit seulement ça. Je pense aussi qu'il est difficile d'ouvrir les yeux sur la triste réalité du monde. On est des bisounours, on n'arrive pas à concevoir ce que l'on a en face de soi. Comment, nos politiques ne sont pas pour l'intérêt commun?. Si on écoute les Pinçon-Charlot ou Naomi Klein (LA stratégie du choc) , on se retient de ne pas aller se pendre. Nous n'avons pas l'état d'esprit du guerrier, NOUS ne sommes pas en guerre.

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Dura lex, sed lex. A force d'être gentils, naïfs, ou de ne pas vouloir voir la réalité en face, ça fait quarante ans au bas mot que l'on se fait petit à petit grignoter. Ceux qui alertent passent pour des gêneurs et beaucoup de collègues ne sont jamais au courant de rien. Les politiques l'ont bien compris et en profitent. 

 

Et si, nous sommes en guerre. Depuis toujours. Les classes populaires ont été laminées. On a pas bougé. Les classes moyennes se font laminer à leur tout, ça commence à peine à se réveiller. Il faut avoir la lucidité et l'honnêteté de reconnaître que nous sommes co-responsables du désastre par notre passivité, notre docilité, notre soumissions de bons élèves.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, ronin a dit :

Évidemment. Nous sommes plusieurs à annoncer un avenir France Telecom pour l'EN. Jusqu'à présent nous parlions dans le vide. Peut-être que certains vont ouvrir les yeux.

Ils sont en grève à France Telecom, au fait ?

Parce qu'il reste des fonctionnaires ...

Link to comment
Share on other sites

Article clair,net et sans bavures.

https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/retraites-les-compagnies-d-assurance-en-embuscade?fbclid=IwAR21eVmuDEedDMiaZvNjx0Xffchx8M6JByJ3CQ1ZTfHARcVxhAJL_Uok9ZI

Depuis une semaine, le gouvernement et ses relais médiatiques jurent la main sur le cœur que la retraite par points, c’est pour sauver le système par répartition cher aux français, et qu’il ne s’agit absolument pas d’ouvrir les portes à la capitalisation ! Pourtant, tout démontre que c’est bel-et-bien l’objectif inavouable de cette réforme. Et les compagnies d’assurance se frottent déjà les mains :

 

Que sait-on de la retraite par points dans les pays où elle existe déjà ? Que la valeur du point ne fait que baisser, et que partout où ce système est en vigueur, les parlements votent des volets capitalisation obligatoires. Car au bout d’un moment, les points collectés ne suffisent plus à vivre décemment [1].

Et ce, même si c’est un organisme paritaire qui est chargé de vérifier la valeur du point, comme l’a annoncé Edouard Philippe mercredi dernier [2] : c’est aussi un organisme paritaire qui gère l’assurance chômage, mais du moment que c’est l’État qui fixe le cadre, il peut faire ce qu’il veut, et notamment des réformes brutales, comme on l’a vu le mois dernier [3]. Ce n’est donc absolument pas une garantie sur la valeur du point, puisque le « cadre » sera voté chaque année à l’assemblée lors du projet de loi de finances.

Ensuite, comme l’expliquait Jean-Michel Dumay dans sa dernière chronique Usage de Faux, la réforme des retraites en France propose de plafonner à 10 000 euros de salaires les cotisations et les droits en retour. Résultat, que vont-faire les cadres qui gagnent plus ? Et bien pour s’assurer un taux de remplacement correct, ils vont se tourner vers des complémentaires privées. Alors qu’aujourd’hui, dans le régime des cadres, ils peuvent cotiser et ouvrir des droits jusqu’à 30 000 euros de salaire par mois ! Rappelez-vous du mot, « répartition » : il s’agit de répartir entre ceux qui gagnent beaucoup et ceux qui gagnent moins. Avec cette réforme, les plus riches sortiraient du système et on pourrait se répartir l’argent des pauvres entre pauvres !

D’ailleurs, le gouvernement a déjà commencé à inciter les riches à se tourner vers la capitalisation : souvenez-vous de la fameuse Loi Pacte, dans laquelle étaient contenues les privatisations de FDJ, d’ADP, et un tas d’autres énormités. Dans cette loi Pacte, un article stipule que les cotisations à des plans d’épargne retraites privés sont désormais... déductibles à 100% des revenus du contribuable [4] ! Déductibles, comme les dons pour Notre-Dame. Nous subventionnons avec nos impôts la sécession des riches de notre système par répartition. Et l’assurance AG2R la Mondiale jubile sur son site internet : « La loi Pacte vise à rendre ces produits plus attractifs ».

Mais le scandale ne s’arrête pas là : ces dispositions de la loi Pacte et de la réforme par points pourraient avoir été directement soufflées au gouvernement par l’un des plus grands fonds de pension du monde, le géant américain de la finance et de l’assurance BlackRock [5]. En effet, on a appris il y a quelques jours que le PDG de BlackRock, Larry Fink, a été reçu en catimini plusieurs fois à l’Elysée ces derniers mois [6]. On découvre même qu’en juin 2019, quelques jours avant la remise du rapport Delevoye, BlackRock a remis un document de 15 pages avec ses « recommandations » au gouvernement pour la réforme des retraites. Un lobbyisme acharné que BlackRock avait déjà mis en oeuvre pour la loi Pacte : on trouve sur leur site un charmant petit dossier intitulé « Loi Pacte, le bon plan retraite » !

Entre ces incitations fiscales, le plafond de cotisations pour les hauts revenus et le lobbyisme intense des fonds de pension, ce n’est plus une question mais une constatation : c’est bien la fin de la répartition que prépare Emmanuel Macron.

chronique : Jérémie Younes
montage : Pascal Montagna

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, ronin a dit :

Évidemment. Nous sommes plusieurs à annoncer un avenir France Telecom pour l'EN. Jusqu'à présent nous parlions dans le vide. Peut-être que certains vont ouvrir les yeux.

oui ça va être violent.Mon ex (à France Télécom) nous le prédisait déjà il y a une quinzaine d'années ("votre tour viendra n'en doutez pas ")

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...