Jump to content

Changer de classe en PS: discussion impossible


Recommended Posts

Bonjour, 

Mon fils est entré en PS en septembre. 

Dans cette école il y a deux classes avec des PS : un PS pure et une PS/MS dans laquelle il y a les enfants qui ont fait une TPS, donc nés en début de année, plus ceux qui venaient de crèche. Dans la PS pure, il y a es enfants qui ont étés gardés en nounou et quelques enfants isolés venant de crèche. 

Nous n étions pas du secteur et mon fils né en tout début d année et gardé en crèche se retrouve en PS pure. Il y a seulement 5 enfants nés entre janvier et juin dans sa classe. 

J' ai fait 4 demandes de rdv à la directrice pour évoquer le problème ( gros décalage) et je n' ai eu aucune réponse. Rien. Je l ai interpellée dans la cour son jour de décharge et elle m a répondu " qu elle ne savait pas quoi me dire". 

J' ai appelé l IEN. Il m a dit que la directrice allait m appeler. Rien. 

Pour moi il y a un vrai problème. Mon fiis combine les syllabes simples et sait lire Kiki, Lili, bobo, dada et des mots plus complexes ou titres de livres en déduisant à partir de ce qu il connaît. De 1 à 3 il soustrait et additionne mentalement. Il connaît son corps, les panneaux routiers,il écoute 30 minutes de lecture. 

Il est loin d être plus doué qu un autre, mais il a 4 ans dans un mois et des successions de hasard ont affûté sa curiosité. Je trouve inapproprié qu il reste en PS pure avec 8 mois de différence de maturité  en moyenne avec les autres enfants. Ça le tire vers le bas. 

Je ne sais pas quel recours avoir. Si j' ai bien compris, les prof de l école ne se parlent pas, la directrice passe mal, l ambiance est tendue. 

Je ne sais plus quel recours avoir pour qu il rejoigne le groupe qui lui correspond PS MS. Si rien ne bouge je vais demander la radiation et imposer au bonhomme un changement d école en cours d année. Mais il est parfaitement au courant de mon agacement sur ce qu il fait à l école, agacement parfois vraiment énorme. Et il est de toutes façons pris dans le conflit de loyauté. 

...??

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Replies 70
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • METOO421

    12

  • doubleR

    5

  • flops

    5

  • fleurdecorail

    4

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour, Pour vous aider à relativiser et à comprendre: -il serait perturbant pour votre enfant de changer de classe en milieu d'année. Les élèves de la classe de PS-MS ne comprendraient pas

Et l'an prochain, quand il sera en MS dans la classe de PS/MS, vous exigerez qu'il soit dans une classe de MS/GS ? Et il faudra encore qu'il change d'école pour cela ? Et quand il sera en GS

Le changer d'école ne changera pas sa date de naissance ...............

Posted Images

Lady Oscar

Bonjour,

Pour vous aider à relativiser et à comprendre:

-il serait perturbant pour votre enfant de changer de classe en milieu d'année. Les élèves de la classe de PS-MS ne comprendraient pas ce changement, vous seriez la cible des interrogations des autres parents et l'enseignante n’apprécierait surement pas de se voir imposer un élève supplémentaire alors que vous dites vous-même que l'ambiance de l'école n'a pas l'air simple à la base. L'enseignante actuel de votre enfant fait certainement ce qu'il faut pour votre enfant et doit mal vivre votre insistance qui ressemble à un manque de confiance envers elle.

-la répartition des classes est du ressort de l'équipe pédagogique et du directeur. L'IEN n'a pas de regard là dessus.

-votre enfant n'est pas "tiré" vers le bas: dans une classe de PS-MS, il ne serait pas davantage sollicité sur les notions que vous évoquez.

-le fait d'être avec des enfants plus jeunes ou pas de son niveau d'éveil permet à votre enfant d'être valorisé en tant qu'élément moteur de son groupe ce qui est très bon pour le développement de la confiance en soi.

-dans mon école nous faisons exprès de mettre des ps avec des ms de début d'année et des ms de fin d'année avec des gs afin d'avoir un gros écart d'âge qui permet à ceux du groupe supérieur de s'affirmer et à ceux du groupe inférieur de bénéficier de davantage d'attention de l'adulte et de leurs camarades. 

-dans une autre école ça ne serait pas forcément mieux, par exemple , une année ma classe se composait de ps-ms-gs avec seulement 4 grandes sections (peu de naissance dans la commune pour cette classe d'âge là) et ils n'ont aucunement été "tiré" vers le bas, au contraire, ça a aidé trois d'entre eux d'un naturel timide à se révéler: responsabilité, initiative, entraide, confiance en soi...

-il a l'occasion de jouer et d'échanger aux récréations avec les enfants de la classe ps-ms.

-la base en petite section est d'être heureux d'aller à l'école, de se socialiser, de développer son langage, sa motricité et d'accepter les contraintes de la vie en collectivité en interagissant avec les enfants (qu'ils soient plus jeunes, du même âge ou plus âgés).

-IMPORTANT: attention à ne pas montrer votre agacement à votre enfant: il a besoin d’avoir confiance en l'école et ça commence par des parents qui lui montrent qu'ils ont confiance en la maîtresse à qui il le confient pour la journée. Votre enfant a encore de nombreuses années à passer à l'école et apprendra à gérer d'autres contraintes de la vie en collectivité: il faut lui faire confiance.

Enfin, je vous conseille d'arrêter d'insister auprès de l'équipe enseignante qui connait désormais votre enfant et qui prendra la particularité de votre fils en compte pour la répartition des classes de l'année scolaire suivante. Si vraiment vous ne pouvez pas vous raisonner, je vous conseille de changer d'école mais rien ne pourra vous garantir que ça sera mieux ailleurs.

  • J'aime 1
  • J'adhère 14
Link to post
Share on other sites
blacknader

C'est quoi réellement le problème ?

Vous voudriez qu'il soit dans la classe de PS/MS pour suivre la moyenne section ? c'est à dire que vous voulez que votre enfant saute une classe ?

Ou alors vous trouvez que la maitresse de la classe de votre enfant ne le "nourrit" pas assez dans le travail ?

Par contre j'ai un peu de mal à comprendre toute votre histoire de calcul avec les décalages de mois. Dans toutes les classes, il y a des enfants de janvier et des enfants de décembre et dans toutes les classes, il y a des décalages entre les élèves, des élèves plus ou moins matures, les élèves plus au moins en réussite scolaire. On ne fait pas d'un côté "la classe des bons" et "la classe des moins bons".

Durant toute sa scolarité, votre enfant sera entourés d'élèves plus ou moins en réussite. Par contre, si votre enfant montre de réelles capacités en classe, qu'il pourrait suivre dans un niveau supérieur, il faudrait dans un 1er temps en parler avec sa maitresse. Est-ce que vous avez déjà rencontré l'enseignante de votre enfant pour faire un point scolaire ? Votre enfant pourrait être vu par le psychologue scolaire également si réellement un passage anticipé est nécessaire.

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites

Des tracas hors de propos ou comment se créer des problèmes toute seule!

Laissez votre enfant vivre son année paisiblement ! 

Et sa maîtresse!

Et la directrice de l’école !

 

 

 

  • J'aime 1
  • J'adhère 3
Link to post
Share on other sites

La directrice de l école est apparemment très largement contestée dans son établissement et je ne dois pas être sa principale source d interrogation... En revanche, elle se doit a minima de dialoguer, ce qui n' est pas le cas. C est sur ce point que l IEN est intervenu. 

Vous décrivez précisément ce que je souhaite pour mon enfant ne en début d année : de la mixité dans la classe. Je m orienté en effet vers une école publique où les petits sont avec les grands et les moyens avec les cp. 

Il n' y a aucune mixité dans une classe de PS pure où les enfants ont été sélectionnés parce que 1 nés en fin d année et 2 gardés chez nounous et non à la crèche. 

J' ai évoqué le problème le jour de la rentrée avec la maîtresse, elle ne l a pas pris comme une critique de son travail. 

Si le souhait avait été de faire une classe mixte enrichissante, même avec une PS pure, les TPS de l année dernière auraient été mélangés au petits nouveaux, car ils étaient susceptibles de montrer l exemple. Là ils ont clairement créé un groupe d" autonomes ", mis avec les MS. Les TPS de l année dernière n ont pas fait qu être heureux à l école, c est manifeste.

Concernant le saut de classe, étant donné qu il commence à déchiffrer, il est possible que la question se pose à l avenir. 

Certes tout est mélangé à l école mais en PS les écarts sont flagrant s

Je m orienté en effet vers un changement d école en cours d année. J' ai déjà vise l école, mais j' essayé de voir si ce changement qui sera pénible ( ?? ?) ne pouvait être évité. J' ai pensé en effet à faire intervenir la psy scolaire, mais je ne demande pas de changement de niveau...

Merci de vis réponses. 

Link to post
Share on other sites

Dialoguer certes mais dire oui à tout : non!

Chaque école construit ses classes en fonction des effectifs, du nombre d’élèves dans chaque niveau. La structure des classes varie d’une année sur l’autre.

Inscrivez votre enfant dans une école Montessori, ou une école pratiquant la pédagogie promue par C.Alvarez dont vous avez certainement lu les livres, il sera ainsi avec des enfants plus âgés.... vous le remettrez peut-être dans une école plus traditionnelle quand il fera partie des plus grands de la classe d’âges de son groupe- classe ...

Il y a 5 heures, METOO421 a dit :

La directrice de l école est apparemment très largement contestée dans son établissement et je ne dois pas être sa principale source d interrogation... 

:blink: les bras m’en tombent! 

Il y a 5 heures, METOO421 a dit :

J' ai évoqué le problème le jour de la rentrée avec la maîtresse, elle ne l a pas pris comme une critique de son travail. 

Le jour de la rentrée, évidemment, aujourd’hui ce sera très différent. De son travail, il n’était pas encore question!

 

Pour en revenir à votre enfant, oui le changement sera pénible. A cet âge le bonheur à l'école est largement tributaire des copains, de l’affectif ( après aussi d’ailleurs) et de la confiance qu’il sent entre l'école et la maison.Comme cela n’existe pas, je vous engage vivement à changer d'école, en effet.

Si vous pensez que votre enfant a des capacités non reconnues, une rencontre avec la psychologue scolaire s’impose. Ce que l’on fait à la maison, en milieu protégé près de papa ou de maman et leur aide inconsciente ( cela nous arrive aussi) n’a pas toujours à voir avec ce que l’enfant fait en autonomie à l’école .

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

D'après vos écrits, votre confiance a été rompue dès le premier jour puisque vous avez contesté la composition de sa classe dès la rentrée sans laisser la moindre chance à votre enfant de s'intégrer dans sa classe, dans les apprentissages. 

Le changement vous permettrait de repartir vous sur une autre relation avec l'Ecole.  Pour votre enfant, je ne sais pas même si les enfants rebondissent plus vite que nous ... 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Oui pour moi il y a bien un problème avec l École, depuis la rentrée. Toute la logique voulait qu il soit dans l autre classe.  Quant aux apprentissages il n' y en a pas ! Et c est logique, il a 4 ans! Il abordé en toute logique, des choses qu il a abordées avec moi ou avec la crèche ....il y a un an. Et alors dans ce contexte, la scolarité obligatoire a 3 ans me semble une farce.

Mais il m a semblé si étonnant qu il n' y aucun dialogue...Je change à présent autant pour ça que pour la réaction à mes interrogations, ça me semble ahurissant. 

Link to post
Share on other sites

 

En insistant encore plus lourdement, vous allez avoir dans cette école une étiquette de parent pénible, qui tente tous les ans de faire sauter une classe à son enfant. Faites confiance aux enseignants, l'an prochain, il sera connu et mis dans la classe adéquate.

Changer un enfant en cours d'année, ce n'est pas sympa pour lui.

  • J'aime 1
  • J'adhère 2
Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, METOO421 a dit :

Quant aux apprentissages il n' y en a pas !

Notre travail à l'école n'est pas de faire des enfants qu'on nous confie des singes savants... Il se passe en maternelle beaucoup de choses invisibles qui seront indispensables dans la suite de la scolarité et la vie future : prendre sa place dans un groupe, attendre son tour, acquérir de plus en plus d'autonomie dans tous les domaines, développer son langage et son raisonnement...

Si vous remettez en cause le travail de l'enseignante de votre enfant, changez le d'école, notre pauvre école publique n'est clairement pas à votre niveau... vu votre exigence je vous conseille carrément les cours hattemer, comme de nombreux ministres et grandes fortunes...

  • J'aime 1
  • Haha 1
  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites

Effectivement l'Ecole est votre problème, pas celui de votre enfant.

Ce n'est pas l'école qui est obligatoire mais l'instruction. Réfléchissez à faire l'IEF. Vous serez maître de ses apprentissages, ou plutôt de ses Non-apprentissages puisqu'un élève de son age en maternelle n'apprend rien :)

 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Je prend note pour l école des ministres...

Mon niveau d exigence: ils regardent T choupi,  à l école...il colle avec du scotch double face, il lit des albums qu il me récite mot pour mot en rentrant à midi avec le vocabulaire " camion de pompier",  " fusée", " manège". 

Les parents avec lesquels j échange me disent qu ils font le même constat, mais qu ils savent bien que le milieu familial viendra compenser. Et ils le disent comme une évidence. 

 

Link to post
Share on other sites

Et oui il s ennuyant déjà en crèche puisqu il était déjà le seul à avoir plus de 3 ans, les autres grands ayant été pris en TPS. ...Et rebelote cette année!

De nombreuses écoles maternelles ( toutes!) ont opté pour le double niveau et je trouve que c est idéal pour un enfant de début d année.

Oui il débute en lecture et se débrouille en calcul mais ça c est fait à la maison, les panneaux routiers en se promenant...parce qu il apprend bien, ou disons normalement. 

Link to post
Share on other sites

Faites le tester par une psychologue/pedopsy pour avoir des arguments dans la seule école maternelle qui ne propose pas que des cours à  multiples niveaux. 

Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 9 heures, METOO421 a dit :

Mais il est parfaitement au courant de mon agacement sur ce qu il fait à l école, agacement parfois vraiment énorme. Et il est de toutes façons pris dans le conflit de loyauté. 

Tout vient de là en effet, et où que vous scolarisiez votre enfant, si vous conservez ce comportement de défiance à l'égard des enseignants et, surtout, ne le cachez pas à votre enfant, vous aurez des problèmes.

A chacun son métier ! Vous n'apprécieriez sans doute pas qu'on passe notre temps à vous réexpliquer le vôtre, donc le faites pas subir aux autres. Dialoguer, oui, remettre systématiquement tout en question parce qu'on sait mieux que les professionnels du secteur, non.

Et changez vote de façon de procéder, pour le bien-être de votre enfant, car c'est une éponge, il se construit par rapport à ça, et en conservant cette façon de fonctionner, vous faites son malheur.

  • J'adhère 3
Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, METOO421 a dit :

Et oui il s ennuyant déjà en crèche puisqu il était déjà le seul à avoir plus de 3 ans, les autres grands ayant été pris en TPS. ...Et rebelote cette année!

De nombreuses écoles maternelles ( toutes!) ont opté pour le double niveau et je trouve que c est idéal pour un enfant de début d année. 

Et l'an prochain, quand il sera en MS dans la classe de PS/MS, vous exigerez qu'il soit dans une classe de MS/GS ?

Et il faudra encore qu'il change d'école pour cela ?

Et quand il sera en GS, il lui faudra une GS/CP ?

Il va falloir bien chercher pour l'entrée au collège, je ne connais pas de classe de 6ème/5ème...

  • J'aime 1
  • Haha 6
  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites

Demander un décloisonnement pour les maths et le français, c'est possible ?

 

 

Oups, non, c'est une petite section de maternelle.  😙

Mais gardez le truc pour l'élémentaire, ça fonctionne très bien. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, METOO421 a dit :

Il reste en PS pure avec 8 mois de différence de maturité  en moyenne avec les autres enfants. Ça le tire vers le bas. 

Je crois que vous vous méprenez gravement sur le fonctionnement de l'école. Un enfant de PS peut difficilement être "tiré" vers le bas. C'est seulement votre exigence en terme d'apprentissages qui est déçue, basée sur quelques compétences que votre enfant semble maîtriser, et qui sont peut être très superficielles.

Je n'ose imaginer votre réaction quand vous verrez que votre enfant étudie longuement le présent de l'indicatif, pour la cinquième année consécutive, alors qu'il avait tout enregistré dès la première année. Votre enfant apprendra par contre que la société "scolaire" ne s'adapte pas complètement à lui, mais seulement dans une certaine mesure. Le reste doit venir de lui. Et cela lui servira toute sa vie.

Au lieu de chercher vos réponses chez la directrice, vous pourriez échanger avec l'enseignant(e) dont vous parlez très peu : chercher un moyen pour que votre enfant trouve son compte dans cette classe. Je n'ai d'ailleurs pas très bien compris ce qu'IL trouvait à y redire. Vous parlez moins de lui que de vous.

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
fleurdecorail

Je suis d'accord avec tout ce qui a été dit ici.

 

J'ajouterai, étant enseignante et maman de deux enfants, qu'il y aura toujours, école maternelle ou école primaire, école publique ou privée, école d'ici ou d'ailleurs,

- de bonnes et de moins bonnes années,

- des enseignants avec lesquels on est à 200 % et ravis ,

- et d'autres avec lesquels on se dit que l'année va être loooooongue !

- des choses, des projets, des réactions qui nous enchantent

- d'autres qui nous font sauter au plafond

 

La règle à suivre est la suivante :

faire confiance et n'intervenir que s'il y a danger ou si vraiment l'enfant est en souffrance

 

Mes enfants ont  été scolarisés en élémentaire dans mon école, je ne suis jamais intervenue pour choisir l'enseignant, donner mon avis sur les répartitions ou demander que tel copain soit avec mon enfant, ou que mon enfant soit mis dans tel double-niveau. Mes enfants se sont construits dans le respect de l'école et des enseignants et ne m'ont jamais au grand jamais entendu critiquer leur travail en classe ou hors de la classe (même quand il y avait une énorme somme de travail à la maison par ex, parce que le postulat c'est que c'est la maîtresse qui décide). Et aujourd'hui qu'ils sont grands, je me remercie moi-même tacitement d'avoir toujours été bienveillante.

Alors oui, cela a été évoqué plus haut, vous pouvez toujours décider de faire l'école à la maison. Cela règlerait bien des soucis. Mais il manquerait un des ingrédients essentiels de l'école maternelle : la sociabilisation !

Enfin, sachez que la PS est sans doute la classe durant laquelle les enfants changent le plus entre la rentrée de septembre et la fin de l'année. La maturité des enfants, leur motricité, l'acquisition du langage et la sociabilisation vont évoluer de façon exponentielle et dans quelques mois vous ne verrez peut-être même plus le décalage qu'il y a aujourd'hui à vos yeux.

Aller, lâchez l'école, lâchez votre fils, n'essayez pas à tout prix de compenser à la maison et VALORISEZ ce qu'il fait à l'école, les liens qu'ils y tisse (avec les adultes, les autres enfants) et DECIDEZ qu'à partir d'aujourd'hui vous faites confiance à votre fils et à l'institution. Rendez-vous ce service, ce sera un énorme cadeau pour votre fils.

Et laissez la directrice et ses problèmes de communication là où ils sont. Si ça se trouve, elle ne sera plus là l'an prochain... elle sera peut-être, qui sait, dans l'autre école que vous visez ! 😁

 

 

 

  • J'aime 2
  • Haha 1
  • J'adhère 2
Link to post
Share on other sites

Je ne remets pas en cause l enseignante, et elle le sait. Fleur de corail, n as tu pas eu la certitude profonde que de toute façon quoi qu il arrive, tes enfants trouveront tout leur profit dans et hors de l école, sachant que tu es enseignante ? Très récemment sur Inter ( dimanche?) j' entendais une émission sur l école, ils disaient que l "inquiétude" scolaire était liée au milieux sociaux. Aucune inquiétude chez les mamans de la classe qui disent que de toutes façons, leur enfant est porté par le milieu familial. 

Je comprends que tu sois sereine, et je ne le suis pas. L évolution des enfants est fonction de ce qu on leur apporte. Une solution en interne aurait pu être envisagée s il y 'avait eu communication dans l école. Ici l horreur du parent est telle que il n' y a pas de sou des écoles, pas de fête de Noël, de l école, de carnaval...rien de rien. Le compte rendu du conseil d école de juin remis aux nouveaux parents ne fait QUE raconter en long et en large les démêlés de la directrice avec un père d élève et leurs échanges verbaux agressifs. 

 

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

d'après ce que vous dites ici il n'y a aucun soucis d'être tiré vers le bas.

Vous dites vous même qu'il rentre de l'école en utilisant un vocabulaire précis et adéquat, ce qui signifie bien qu'il ne "perd" rien de ce qu'il a acquis, voire même que la maitresse fait bien son travail puisqu'elle lui apprend un nouveau vocabulaire.

Mêmes conseils que les autres.

Link to post
Share on other sites
fleurdecorail

Effectivement... j'essaie de leur transmettre  en priorité une certaine sérénité !!!

Portés par le milieu... c'est incontestable. C'est d'ailleurs pour ça qu'ont été créées les Rep pour tenter de compenser l'apport (ou le manque d'apport) des familles.

Mais ce qui est essentiel à mes yeux, c'est que mes enfants soient respectueux des adultes et des autres et qu'ils soient bien dans leurs baskets et bien intégrés... Le reste vient assez facilement. Ceci dit, c'est notre boulot de parents et non d'enseignants d'essayer d'y parvenir : je peux te dire de source sûre que tous les enfants d'enseignants ne sont pas respectueux, sages, performants en classe, bons en lecture, adaptés au système scolaire. Pensez qu'ils le sont tous est un préjugé !

Oui, c'est un peu triste qu'ils ne fassent rien de festif dans l'école. Mais ces moments ne sont pas obligatoires. Si c'est un calvaire pour l'équipe enseignante, je comprends qu'ils ne fassent rien. Si les parents sont pénibles dans cette école, je ferais comme ces collègues !

il y a 12 minutes, METOO421 a dit :

Et j' ai essayé pendant 3 mois, de le résoudre à cette situation. Mais je bondis au plafond comme tu dis, tous les jours. 

Justement, ce que j'essaie de t'expliquer, c'est qu'en réalité, il n'y a rien à résoudre !

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas ton analyse Fleur de Corail, il est peu probable que chaque année en PS le hasard n amène que des parents pénibles. C est plutôt l ambiance interne qui est en cause et qui ne permet pas de juguler les relations avec les parents. 

J' ai employé le résoudre comme un synonyme d accepter.  

Link to post
Share on other sites
fleurdecorail

Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait que des parents pénibles en PS.

Disons que c'est un ensemble : les enseignants n'ont peut-être pas envie de se lancer dans un projet commun, mais ce dont tu parles inclut généralement les parents aussi et s'il n'y a rien, c'est qu'il y a aussi des liens difficiles avec les familles. Mais bon, j'extrapole sans doute à partir de ce que tu as dit, je le reconnais.

Si j'étais parent dans cette école, j'essaierais de changer la donne en créant un petit groupe de parents (par ex avec les représentants de parents qui sont souvent des gens qui sont prêts à s'investir) et je tenterai d'être force de propositions : les parents peuvent très bien proposer de faire une fête d'école en s'occupant de tout : des stands, de l'organisation. C'est arrivé dans une des écoles dans lesquelles j'ai travaillé. Cela se passait hors temps scolaire et les enseignants qui le souhaitaient passaient un peu (ou beaucoup) mais ne s'occupaient de rien. Cela demande de l'investissement mais peut être un plus pour l'école. Si c'est hors temps scolaire, il faut que la mairie donne son accord. Vous pouvez éventuellement proposer aux enseignants de s'occuper des décorations (pas besoin de travail d'équipe, chaque classe peut faire des choses différentes).

Ou alors proposer aux enseignants de fabriquer de petits objets en classe qui seraient vendus lors d'un "marché de Noël" par les parents volontaires, le matin dans le hall de l'école sur le temps de l'accueil, tous les bénéfices allant dans la coopérative pour d'éventuels projets. Ou encore organiser un grand bingo le soir hors temps scolaire avec des lots donnés par les commerçants du quartier ou par les parents et de même verser tout l'argent dans la coopérative.

Bref...si les enseignants ne proposent pas grand chose, rien n'empêchent les parents de faire le premier pas et de montrer ainsi que l'école est importante pour eux et qu'ils ne viennent pas que pour se plaindre.

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Anna59 a dit :

Et l'an prochain, quand il sera en MS dans la classe de PS/MS, vous exigerez qu'il soit dans une classe de MS/GS ?

Et il faudra encore qu'il change d'école pour cela ?

Et quand il sera en GS, il lui faudra une GS/CP ?

Il va falloir bien chercher pour l'entrée au collège, je ne connais pas de classe de 6ème/5ème...

+ 1000

Même si les cours multiples sont fréquents, il y a encore des écoles avec une classe par niveau et donc des enfants de janvier avec ceux de décembre de la même année dans la même classe ...  

Punaise ... bien contente de ne pas vous avoir comme maman d'élève :bye2:

 

  • J'adhère 2
Link to post
Share on other sites

Quoiqu'il en soit, les parents n'ont pas leur mot à dire quant à la répartition des élèves décidée par l'équipe enseignante.

Comme cela a déjà été dit, si vous pensez que votre enfant s'ennuie, il suffit d'appeler la psychologue scolaire qui le verra et décidera avec la maîtresse et avec vous de la suite à donner à la scolarité de votre fils.

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites

Prenez RDV avec la maîtresse qu'elle vous explique la journée de votre enfant. Vous verrez qu'elle est riche en apprentissages, interactions sociales, motricité globale mais également fine,  langage qui visiblement est le point fort de votre enfant, découverte du monde .... etc ... 

Vous vous faites probablement une fausse idée de l'école ... si au contraire, vous savez déjà tout alors faites l'IEF ou choisissez une école "atypique" qui répondra à vos attentes. 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...