Jump to content
vanechoconut

Parent est vulnérable au COVID : assurer le lien pédagogique ?

Recommended Posts

vanechoconut

Il y a un vide juridique concernant cette possibilité. Un élève de ma classe n'est pas revenu à l'école car la mère est personne vulnérable, certificat du médecin traitant concernant la mère, rien concernant l'élève. L'ien est informé depuis 3 semaines, sa réponse est que je dois assurer "le lien pédagogique". Je refuse de faire cela. Je ne trouve pas de texte de loi envisageant cette possibilité. L'obligation scolaire prime, l'ien rétorque le contraire.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
agora

Si les parents ne veulent pas mettre l'enfant à l'école, ils font une demande d'enseignement à domicile, dans ce cas tu ne dois rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge

Bonjour,

il y a 38 minutes, vanechoconut a dit :

sa réponse est que je dois assurer "le lien pédagogique"

Il s'agit simplement de garder un lien avec les familles. :)

Tu pourrais proposer quelques photocopies du travail que tu donnes à tes élèves en classe :

- sur le blog de l'école,

- par mail,

- ou simplement au portail, à quelqu'un qui viendrait les chercher.

Share this post


Link to post
Share on other sites
vanechoconut

Je suis absolument opposée à cela. Enseigner ne se résume pas à faire des photocopies.

Share this post


Link to post
Share on other sites
vanechoconut

Il faut toujours en faire plus et ne rien dire, ben oui une photocopie de plus c'est rien. Pour moi c'est valider une déscolarisation. Et quid des évaluations? Et à qui on demandera des comptes si cet élève n'a pas acquis les compétences?

On revient au XIX ème siècle et je suis préceptrice rémunérée par une famille.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 2 heures, vanechoconut a dit :

sa réponse est que je dois assurer "le lien pédagogique"

Sa réponse orale ou écrite ?

Le parent est vulnérable par rapport à quelle liste ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
vanechoconut

Jamais il ne s'est adressé à moi. Aucune réponse à mes mails. Il ne s'adresse qu'à la mère d'élève par mail et il les envoie en copie à mon directeur qui me dit "l'ien a dit ça, tu dois faire ça". Aucune liste de parent vulnérable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
sosogirafe

Ici ces élèves ont été déscolarisés et suivent le' CNED . 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge
Il y a 4 heures, vanechoconut a dit :

Enseigner ne se résume pas à faire des photocopies.

Comme dit plus haut, il s'agit simplement de garder le lien avec la famille. Sinon, il est vrai qu'une solution comme le CNED pourrait leur convenir ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
sosogirafe

Mais pourquoi ce serait aux PE de gérer ça? 

S'ils gardent l'enfant 1 année scolaire, garder un lien de quoi?? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maoria

En effet si l'isolement dure tout ou partie de l'année, faire le lien n'est pas assez. Il faut un suivi pédagogique complet. Lorsqu'un élève est absent pour maladie, je refuse de donner les devoirs car l'enfant est malade donc ne peut pas travailler (ce qui n'est pas le cas ici) et enseigner ne se résume pas à remplir des fichiers ou distribuer des numéros d'exercices, il y a toute l'ingénierie pédagogique derrière. Les parents ont souvent une idée préconçue que c'est de "faire la classe", construite par de vagues souvenirs de leurs années de primaire, autant ne pas entretenir ça ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge

Effectivement, ça ne peut convenir que pour les absences de courte durée. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
blacknader

Pauvre enfant ! Je comprends qu'une maman soit vulnérable mais j'imagine que cet enfant est donc enfermé à la maison et coupé de tout. C'est quand même pas terrible comme situation.

Des idées : dossier d'absentéisme car il n'y a pas de justificatif pour l'enfant ? proposer à la famille l'instruction à distance (CNED déjà cité) ? contacter le médecin scolaire pour qu'il entre en contact avec la famille (adaptation : masque pour enfant ? rassurer la maman ?) info à la mairie qu'un enfant est inscrit à l'école mais non présent depuis la rentrée ? 

Par contre, je ne comprends pas trop la position de ton inspecteur, tu ne vas pas lui faire l'école à distance toute l'année. Tu n'es pas enseignante du CNED. Un enfant au CNED est suivi par l'inspection pour vérifier son niveau et si l'instruction à la maison est tenable. Là, j'ai l'impression que c'est toi qui t'y colle.

Tu ne crois pas que ton inspecteur souhaite que tu maintiennes un lien pédagogique au début de l'année pour ensuite si la famille opte vraiment pour une scolarisation à la maison, la faire basculer vers le CNED. Par contre si la famille voit que ce n'est pas tenable dans la durée et que l'enfant revient finalement à l'école, il aura quand même eu les mêmes supports que la classe. 

Bon courage !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 4 heures, vanechoconut a dit :

Jamais il ne s'est adressé à moi. Aucune réponse à mes mails. Il ne s'adresse qu'à la mère d'élève par mail et il les envoie en copie à mon directeur qui me dit "l'ien a dit ça, tu dois faire ça". Aucune liste de parent vulnérable.

Tant que tu n'as pas une copie des mails de l'IEN, tu ne fais rien.

La mère a forcément une pathologie listée, et seule la liste datant d'après le 31 août est valable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
vanechoconut

Ce que je ne comprends pas c'est que  l'ien n'a pas rappelé aux parents l'obligation scolaire: soit l'élève vient à l'école avec masque et PAI, soit elle est radiée et inscrite au cned. On n'est pas dans une absence temporaire et pourtant c'est la teneur des échanges entre la mère et l'ien. L'ien parle d'un un accompagnement tel que ce qui se fait en cas d'absence ordinaire. Pour moi il y a risque de déscolarisation de cet élève. Qui va contrôler les apprentissages de cet élève, qui va lui faire passer les évaluations nationales CE1, qui va remplir le LSU?

Je trouve ça hallucinant que cet élève soit dans la nature et l'ien bidouille une usine à gaz parce qu'il est incapable de prendre une décision.

Et si il y a au cours de l'année un problème dans le suivi de cet élève, vers qui va se tourner la DSDEN, et bien la "cruche " de PE qui a suivi cet élève sans aucun cadre réglementaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Oui, c'est hallucinant, et ça montre l'accélération de la dérive de l'école française !

Des communautés entières vont s'engouffrer là-dedans pour écarter leurs enfants de l'école, seul lieu où ils peuvent pourtant développer leur libre-arbitre. Je pense notamment aux enfants d'adeptes de secte, mais aussi aux gitans et enfants du voyage, qui manquent très souvent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
éowin

Hum.... peut-être aussi l’IEN s’est-il fait embobiner par les parents. Tu ne connais pas la teneur de leurs entretiens.

Parce que si tu ne vois jamais cet enfant, l’utilité d’une continuité pédagogique m’échappe totalement!

S’il ne vient pas de l’année, il faut que les parents assument leur décision. Qui plus est, si l’un des parents est vulnérable, il est probablement en télétravail à la maison, donc peut s’occuper de l’enfant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
fluffy
Il y a 22 heures, vanechoconut a dit :

Il y a un vide juridique concernant cette possibilité. Un élève de ma classe n'est pas revenu à l'école car la mère est personne vulnérable, certificat du médecin traitant concernant la mère, rien concernant l'élève. L'ien est informé depuis 3 semaines, sa réponse est que je dois assurer "le lien pédagogique". Je refuse de faire cela. Je ne trouve pas de texte de loi envisageant cette possibilité. L'obligation scolaire prime, l'ien rétorque le contraire.

ON a le cas dans mon école. Après discussions avec l'IEN, l'enfant a été radié, scolarisation à domicile. Donc le cned j'imagine. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
vanechoconut

Tu as de la chance d'avoir un ien qui assume sa fonction.

Share this post


Link to post
Share on other sites
vanechoconut

Cette situation me stresse énormément. J'ai des insomnies à cause de cela. Car la mère a envoyé un mail à mon directeur disant qu'elle allait prendre contact avec moi. Or, je refuse de faire quoi que ce soit sans un courrier officiel de mon supérieur hiérarchique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lolita
il y a 5 minutes, fluffy a dit :

ON a le cas dans mon école. Après discussions avec l'IEN, l'enfant a été radié, scolarisation à domicile. Donc le cned j'imagine. 

Plusieurs parents ou directeurs m'ont posé la question : j'ai contacté les services du rectorat. Réponse : les parents peuvent faire l'instruction à domicile (IAD). Le "vrai" CNED par contre, ce n'est pas assuré car ça a un coût à moins de rentrer dans les critères du CNED règlementé. Auquel cas, c'est gratuit.
Les parents peuvent aussi faire l'IAD sans organisme. Mais tous n'en sont pas capables.

Quant aux écoles concernées, l'IEN a demandé de "garder le contact" en donnant par exemple les titres des livres lus en classe, les poésies étudiées, etc...

Je me suis posé les mêmes questions que vous : ces enfants vont vivre confinés totalement ??? Pfff... mais je n'ai pas de solution. J'ai essayé de rassurer certains parents au téléphone mais je comprends qu'ils soient inquiets pour leur santé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
boislasson
Il y a 9 heures, éowin a dit :

Hum.... peut-être aussi l’IEN s’est-il fait embobiner par les parents. Tu ne connais pas la teneur de leurs entretiens.

Parce que si tu ne vois jamais cet enfant, l’utilité d’une continuité pédagogique m’échappe totalement!

S’il ne vient pas de l’année, il faut que les parents assument leur décision. Qui plus est, si l’un des parents est vulnérable, il est probablement en télétravail à la maison, donc peut s’occuper de l’enfant.

Attention, le confinement a quand même prouvé que télétravail et école à la maison, c’était difficilement compatible !

 

@vanechoconuttu fais déjà tes heures devant élève, que je sache ? Tu n’as pas à faire des heures en plus pour un élève qui serait absent, qui plus est, durablement ! On a ouvert la boîte de Pandore, avec le confinement, on a montré qu’on savait se débrouiller avec rien pour faire de l’enseignement à distance. Après le confinement, on a géré des élèves en classe, et des élèves en distanciel, et maintenant, ça doit devenir la norme ? Je demanderai un écrit que j’enverrai à mon syndicat !

Share this post


Link to post
Share on other sites
vanechoconut

Oui c'est ce que j'attends: que l'ien assume sa décision en m'écrivant un courrier m'ordonnant de faire ça. Et je me syndique dès aujourd'hui. Que je sache, les ien doivent respecter le cadre réglementaire!

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
Le 15/09/2020 à 15:18, vanechoconut a dit :

Il y a un vide juridique concernant cette possibilité. Un élève de ma classe n'est pas revenu à l'école car la mère est personne vulnérable, certificat du médecin traitant concernant la mère, rien concernant l'élève. L'ien est informé depuis 3 semaines, sa réponse est que je dois assurer "le lien pédagogique". Je refuse de faire cela. Je ne trouve pas de texte de loi envisageant cette possibilité. L'obligation scolaire prime, l'ien rétorque le contraire.

Le distanciel se met en place uniquement en cas de fermeture momentanée de la classe pour cas positif au covid pour le reste c'est CNED ou signalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
vanechoconut

Comment se fait-il qu'en discutant ensemble, nous avons tous la même réponse: CNED ou enseignement à domicile, et que mon ien est un tout autre discours? Cela je n'arrive pas à comprendre et comme cette personne ne daigne pas s'adresser à moi directement, je suis dans l'expectative.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lolita
il y a 31 minutes, vanechoconut a dit :

cette personne ne daigne pas s'adresser à moi directement, je suis dans l'expectative.

Tu ne fais rien et tu attends. S'il est dans "son droit", il s'adressera à toi directement, tu verras 🙂 !

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge

Dans un communiqué de presse de notre rectorat, ce soir :

Citation

La continuité pédagogique est activée dès qu’un élève est maintenu à domicile. Elle repose sur un lien social établi par l’enseignant avec l’élève et sa famille, le groupe ou la classe, selon la situation rencontrée, et sur la mise à disposition de ressources et d’activités pédagogiques afin d’assurer un rythme d’acquisition similaire aux élèves qui seraient en présentiel. Les systèmes d’information du rectorat et les outils numériques utilisés, comme les espaces numériques de travail ou les blogs d’école, sont les supports de cette continuité.

Pour les familles qui le souhaitent, des documents pédagogiques sont mis à leur disposition sous format papier dans les écoles et établissements concernés.

Les parents sont acteurs de cette continuité pédagogique en prenant connaissance des travaux demandés à leurs enfants et en les mobilisant sur les apprentissages selon les recommandations des enseignants.

Lien social, mise à disposition de ressources, ENT et blogs comme supports. Les parents prennent connaissance des travaux demandés et mobilisent leur enfant en tenant compte des recommandations des enseignants... :)

En ce qui me concerne, je me suis contenté de diffuser des fiches sur le blog de l'école... difficile de faire plus, avec ma classe et la direction de l'école.

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge

La meilleure, c'est celle-ci, que je viens tout juste de lire : :)

Citation

Le directeur d’école, en lien avec l’IEN, ou le chef d’établissement propose une solution de continuité pédagogique.

C'est en bas de la première page de ce document :

2020_covid_affiches_15_SEPT2020_CASCOVID.PDF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

J'ai répondu à une enquête ministérielle sur le numérique et la dernière question montre qu'il y a bien l'intention de rendre bientôt le distanciel obligatoire ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
zomina
il y a 28 minutes, Goëllette a dit :

J'ai répondu à une enquête ministérielle sur le numérique et la dernière question montre qu'il y a bien l'intention de rendre bientôt le distanciel obligatoire ...

C'est bien connu les enseignants sont des fainéants et peuvent donc être sur tous les fronts !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...