Jump to content

La fin des REP à la rentrée 2022...


Recommended Posts

Eh bien voilà en pleine crise du Covid et Blanquergate, la nouvelle vient de tomber! - 144 euros par mois pour tous les enseignants qui se donnent dans ces écoles depuis des  années. Comment faire exploser des équipes en vol...Il y aura sans nul doute des syndicats pour trouver ça trop cool. Vous verrez... Mais jusqu'où iront ils dans la destruction de notre outil de travail ?

18-28-07-Enb2cERXEAEWyC6.jpg

  • Triste 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 74
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • Goëllette

    14

  • nonau

    11

  • jeanounette

    10

  • Nao

    4

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Et en complément du Bar, le dispositif en visioconférence "Travail autonome bihebdomadaire avec camarades" appelé Tabac, ainsi que l'application sur smartphone "pédagogie minute utile" (Pmu).  

Ils suppriment les REP pour faire des économies de moyens (humains et financiers). Tout le reste c'est du baratin.

J enseigne dans une des "pires" ville de France. J y ai grandi. C est simple: HEUREUSEMENT que ces primes existent. Je suis chevronnée et je tiens à préciser que j y suis par conviction. Malgré t

Posted Images

blacknader

Si des écoles qui ont tout pour être REP alors que pas de secteur de collège REP peuvent avoir des moyens, c'est quand même une bonne nouvelle non ?

Link to post
Share on other sites
André Jorge

Je ne vois pas là la destruction d'un outil de travail mais bien une tentative d'amélioration :

- système de contrat entre les établissements et l'Education nationale plutôt que des zones,

- donner des moyens aux établissements qui en ont besoin, qui ont les caractéristiques d'un établissement de REP, mais qui ne pouvaient pas en bénéficier parce qu'il n'étaient pas dans une zone REP,

- la fin de ces "zones stigmatisantes".

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, André Jorge a dit :

Je ne vois pas là la destruction d'un outil de travail mais bien une tentative d'amélioration :

- système de contrat entre les établissements et l'Education nationale plutôt que des zones,

- donner des moyens aux établissements qui en ont besoin, qui ont les caractéristiques d'un établissement de REP, mais qui ne pouvaient pas en bénéficier parce qu'il n'étaient pas dans une zone REP,

- la fin de ces "zones stigmatisantes".

Vous êtes bien aveuglés par votre crédulité. Pourquoi alors ne pas étendre les zones? Pourquoi niveller vers le bas? Surtout que l'enveloppe de base baissera chaque année du fait de son transfert vers les Rectorats qui pourront de surcroît ouvrir cette enveloppe vers le privé... 

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
jeanounette
Il y a 23 heures, André Jorge a dit :

Je ne vois pas là la destruction d'un outil de travail mais bien une tentative d'amélioration :

- système de contrat entre les établissements et l'Education nationale plutôt que des zones,

- donner des moyens aux établissements qui en ont besoin, qui ont les caractéristiques d'un établissement de REP, mais qui ne pouvaient pas en bénéficier parce qu'il n'étaient pas dans une zone REP,

- la fin de ces "zones stigmatisantes".

Disons plutôt :

- ne pas mettre un euro de plus mais répartir la pénurie en prenant à ceux qui ont un petit peu plus pour le donner à ceux qui ont encore moins !

- Fin des zones stigmatisantes 😄 : ah bon ? Ceux qui habitent dans des quartiers défavorisés vont déménager ou leur quartier va bénéficier de politiques de réhabilitation et de mixité sociale ? Les bobos vont y remettre leurs enfants plutôt que de les mettre en privé  (qui vont voir leur dotation municipale pour les maternelle augmenter au passage grâce à la scolarisation obligatoire à 3 ans ) ?

- Signatures de contrat avec feuilles de route, objectifs à atteindre et financements soumis aux "réussites"

Je vois qu'il y a encore des collègues qui soutiennent les réformes d'un ministre proche des milieux d'ultra-droite (qui on le sait adore l'école publique ...), pris quasiment la main dans le sac à monter de toute pièces un "syndicat" à sa botte et j'en passe et des meilleures ! 😱

Petit rappel - Jean-Michel Blanquer au colloque d'Espérance banlieues 04/04/16.
Espérance banlieues, ce sont des écoles hors contrat, nationalistes, autoritaires, avec des élèves en uniforme, le lever au drapeau, un financement par des dirigeants du CAC 40, des enseignants sans formation, ... ; c'est un courant ultra-catho porteur de bonnes paroles "a-confessionnelles" pour les petits et grands banlieusards des quartiers prioritaires :
 
 

https://blogs.mediapart.fr/paul-devin/blog/020417/esperance-banlieues-ecoles-de-l-endoctrinement

  • Merci 1
  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
jeanounette

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/11/23112020Article637417106894866165.aspx?fbclid=IwAR2sPG10k2vRmfnCvzIuVQlEdh-ycOcUEWJQLNFPKSitezzxE7H4lEvzESQ

 

Citation

entrée de l'enseignement catholique dans un dispositif plus rémunérateur, comme le secrétaire général de l'enseignement catholique l'a annoncé en septembre 2020

Citation

Dans son rapport de 2018, la Cour des comptes a rappelé que la politique d'éducation prioritaire est la seule politique nationale de lutte contre les inégalités. On assiste donc à un tournant majeur dans l'histoire de l'Ecole. L'Ecole commence à détricoter une politique en faveur des élèves les plus défavorisés vieille de 40 ans.

 

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
Eau ferrugineuse

 Ils suppriment les REP pour faire des économies de moyens (humains et financiers). Tout le reste c'est du baratin. :(

  • J'aime 3
  • J'adhère 7
Link to post
Share on other sites
Goëllette

J'adore la "clause de revoyure" ! 😄

Sinon, si le nouveau dispositif s'ajoutait à l'existant, ne serait-ce que quelques années, pourquoi pas.

La dernière réforme a eu des conséquences catastrophiques en supprimant les moyens de certaines écoles hélas non rattachées en éducation prioritaire (impactant donc aussi la carrière de leurs enseignants) et en rattachant curieusement certaines écoles plutôt privilégiées bien que rattachées à des collèges EP (donc en impactant, favorablement cette fois, la carrière de leurs enseignants, qui n'avaient pourtant jamais enseigné en EP).

Le problème est que la REP va tout bonnement disparaître !

Et pas les REP+ (ça m'arrange, je travaille en REP+).

Les problèmes vont juste être déplacés ...

La réforme la plus courageuse aurait été de cesser l'étiquetage par rapport au classement du collège, sachant que les élèves d'écoles REP sont loin de tous aller en 6è dans leur collège REP de secteur, donc le profil des élèves du collège n'a souvent rien à voir avec celui des élèves des écoles qui lui sont rattachées.

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
prof désécol

 

Citation

Ce pourra être un enseignant, qui prend un élève, ou un petit groupe, à distance, sur téléphone, tablette ou ordinateur, ou un « bureau d'aide rapide », appelé Bar, dans lequel des enseignants de différentes disciplines répondent aux questions des élèves quand ils font leurs devoirs chez eux.

Et en complément du Bar, le dispositif en visioconférence "Travail autonome bihebdomadaire avec camarades" appelé Tabac, ainsi que l'application sur smartphone "pédagogie minute utile" (Pmu).

 

:closedeyes:

 

  • Merci 1
  • Haha 9
  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
pimouss690

Cet effet va faire l effet d une bombe.

Quel intérêt de bosser en Rep quand on a de l ancienneté sans primes automatiques?

C est un des seuls leviers qui fonctionne pour stabiliser les équipes...

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
Goëllette
à l’instant, pimouss690 a dit :

Cet effet va faire l effet d une bombe.

Quel intérêt de bosser en Rep quand on a de l ancienneté sans primes automatiques?

C est un des seuls leviers qui fonctionnent pour stabiliser les équipes...

Les primes ... et les bonifications pour le mouvement !

Ici, pendant longtemps, des jeunes collègues restaient pour emmagasiner des points afin de pouvoir obtenir un poste dans la "bonne" partie du département ...

Maintenant, depuis les CP et CE1 dédoublés, plus aucun jeune ne peut obtenir un poste à TD dans ma REP+...

Link to post
Share on other sites
pimouss690
Le 22/11/2020 à 20:08, André Jorge a dit :

Je ne vois pas là la destruction d'un outil de travail mais bien une tentative d'amélioration :

- système de contrat entre les établissements et l'Education nationale plutôt que des zones,

- donner des moyens aux établissements qui en ont besoin, qui ont les caractéristiques d'un établissement de REP, mais qui ne pouvaient pas en bénéficier parce qu'il n'étaient pas dans une zone REP,

- la fin de ces "zones stigmatisantes".

Malheureusement, je ne connais aucune REP qui ne mériterait pas de l être. Il suffisait tout simplement d arreter cette logique de lien avec le collège et repasser au cas par cas. Rappelons le, cette histoire de Réseau a permis de sucrer les anciennes Zep et de limiter le nombre d écoles prioritaires..

Chaque IEN est capable de dire si une ecole est prioritaire ou non dans sa circo..Le problème...est qu il y en a beaucoup et budgétairement...ça coince.

Quant aux zones stigmatisantes, pas besoin d étiquettes.. L ecole peut ne pas être REP et ne pas plaire sociologiquement aux parents ( manque de mixité). 

C est trivialement... une histoire de fric. 

 

  • J'aime 2
  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 15 minutes, pimouss690 a dit :

Malheureusement, je ne connais aucune REP qui ne mériterait pas de l être.

Tout dépend ce que tu appelles "REP". Si c'est un réseau, peut-être ...

Si c'est une école, si, je connais plusieurs écoles primaires classées en REP dont le public n'a rien à voir ! Elles font juste partie du secteur d'un collège REP.

Et encore plus qui, du fait de cette même obligation de rattachement à un collège, ne sont pas classées REP alors qu'elle le mériteraient encore plus que d'autres !

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites

Le contrat de trois ans avec clause de revoyure.... pendant trois ans, l’équipe devra se plier en deux pour céder aux caprices et projets fantaisistes d’une hiérarchie déconnectée. 

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
Le 23/11/2020 à 22:31, prof désécol a dit :

 

Et en complément du Bar, le dispositif en visioconférence "Travail autonome bihebdomadaire avec camarades" appelé Tabac, ainsi que l'application sur smartphone "pédagogie minute utile" (Pmu).

 

:closedeyes:

 

Tu veux pas devenir ministre ? Ou conseiller du ministre ? T’es idées me parlent.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Nao a dit :

Le contrat de trois ans avec clause de revoyure.... pendant trois ans, l’équipe devra se plier en deux pour céder aux caprices et projets fantaisistes d’une hiérarchie déconnectée. 

C’est clair...Ce sera un statut pour le personnel, pas pour les enfants...

Dans le même esprit une CPC m’avait dit un jour dans le cadre des évaluations DAAL : vos résultats ne sont pas bons, on voit bien que vous et vos collègues avez besoin d’aide, on va vous proposer des formations complémentaires. Je lui avais demandé si c’était nous ou nos élèves qui avaient besoin d’aide et nous avions refusé les formations : dans un quartier populaire (les HLM les moins chers du département), hors REP, nous avions 30 élèves par classe et une à deux intégrations par classe.... Dans les évaluations étaient comptés les résultats de mon élève autiste qui ne parlait pas et avait été "viré " du SESSAD qui s’était déclaré incompétent...Nous étions tous à la limite du burn-out,et avons tenu grâce à l’esprit d’équipe et à la solidarité entre nous. 
 
Donc la modification des REP pour être au plus près des populations, oui, sinon, non. Pour moi ce statut et les aides supplémentaires doivent être attribuées en fonction de critères sociaux uniquement et pas en fonction de résultats aux évaluations. Le collège de secteur s’est vu retirer des heures pour amélioration des résultats, la population n’a pas changé, mais, la motivation des collègues a bien chuté,elle, du coup !

  • J'aime 1
  • J'adhère 2
Link to post
Share on other sites

Déjà l'an dernier les enveloppes d'accompagnement éducatif ont été supprimées dans la plus grande opacité....

Vous connaissez aussi l'avenir de l'enveloppe budgétaire en direction des nouvelles ZEP? C'est comme la loi LRU dans les universités, les enveloppes ont baissé chaque année... Et l'université se retrouve maintenant avec sa nouvelle loi où ne seront recrutés que des contractuels...

Ce sera aussi l'explosion en vol d'équipes qui sont dans ces écoles depuis des décennies pour certaines. Des équipes qui connaissent les problématiques, les familles, le contexte du quartier etc... 

Devinez qui ira dans ces zones pour enseigner dans des classes de 30 dans des conditions déplorables ? Ça sent bon tout ça. Déjà que les démissions des jeunes n'ont jamais été aussi élevées... Détruire, détruire... Pour créer une défaillance comme dans l'hôpital...

Toujours vers le moins disant au lieu de se servir de ces expériences pour construire. Pour développer ces réseaux. Non! Après ils trouvent 460 milliards depuis mars 2020 pour le covid... C'est un choix...

Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 9 minutes, elpissou a dit :

Donc la modification des REP pour être au plus près des populations, oui, sinon, non. Pour moi ce statut et les aides supplémentaires doivent être attribuées en fonction de critères sociaux uniquement et pas en fonction de résultats aux évaluations. Le collège de secteur s’est vu retirer des heures pour amélioration des résultats, la population n’a pas changé, mais, la motivation des collègues a bien chuté,elle, du coup !

Exactement ! Et des critères sociaux des élèves de primaire, pas de collège ! Tant pis si le collège d'une école REP n'est pas en EP ou l'inverse !

Et ça marche dans l'autre sens ...

Les "bonnes" écoles classées en REP+ de mon coin, bien qu'ayant un public bien plus favorisés que les autres (la mienne en particulier), ont des résultats aux évaluations curieusement faibles par rapport à ce qu'ils devraient avoir !

Alors mon directeur est content, il vante nos progrès, le résultat de notre travail, et il a raison.

Je doute que nous sortions d'EP tant notre public est difficile, mais pour les écoles plus mixtes (pas les "bonnes", les intermédiaires), les collègues ont intérêt à faire attention à ce qu'ils font remonter, car ça peut leur valoir de perdre tous leurs moyens, du simple fait que leurs résultats seront meilleurs !

Link to post
Share on other sites
BobbyWatson

Ces gens n'ont aucune limite. Je rappelle qu'à chaque nouvelle organisation, on obtient moins. Cette arriviste a été prof 5 ans. Elle ne m'inspire que du mépris. Ces gens mènent leur barque et la collectivité paie les pots cassés.

 

 

  • J'adhère 2
Link to post
Share on other sites
Goëllette

Seulement les REP ou également les REP+ ?

Il y a 3 heures, nonau a dit :

Il est bon de préciser aussi que les écoles privées pourront avoir accès à cette nouvelle enveloppe.. 

Comme elles peuvent, actuellement, être classées en REP ou REP+, par rapport à un collège de secteur fictif puisque quasiment aucun de leurs élèves de CM2 n'ira, et alors même qu'aucun élève y étant scolarisé n'a la profil REP.

Link to post
Share on other sites

Selon les régions, le recrutement dans le privé est très différent. 

Là où je vis, c est a minima de la classe moyenne,  et surtout des familles aisées qui ”vont au privé ”. Quelques familles meritantes pour faire mixité ; mais toutes les écoles ne gardent pas leurs ”cas” (j’en récupère,  en cm1). 

Là où j ai grandi, le choix du public était un choix militant ( journée à rallonge et paiement de la cantine pour aller ”au public” quand tous les bleds avaient leur école privée financée massivement par la kermesse). Les choses se sont calmées je pense depuis, mais le recrutement reste beaucoup plus similaire entre privé et public. Même si chaque grande ville a son établissement élitiste. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Goëllette a dit :

Seulement les REP ou également les REP+ ?

Comme elles peuvent, actuellement, être classées en REP ou REP+, par rapport à un collège de secteur fictif puisque quasiment aucun de leurs élèves de CM2 n'ira, et alors même qu'aucun élève y étant scolarisé n'a la profil REP.

C'est comme la vente à la découpe des anciennes entreprises publiques. Les REP+ seront démantelées dans un troisième temps. 

  • Merci 1
  • Triste 3
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Ici, personne ne parle de rien.

Un militant UNSA m'a juste répondu que ça allait être complexe, sans rentrer dans les détails

Je pense qu'ils sont déjà tous, les informés, en train de défendre leur bout de gras personnel (comme pour la réformer de Vallaud-Belkacem), avant de penser à nous informer explicitement

Link to post
Share on other sites
jeanounette
Il y a 2 heures, Bogey a dit :

Ici, personne ne parle de rien.

Un militant UNSA m'a juste répondu que ça allait être complexe, sans rentrer dans les détails

Je pense qu'ils sont déjà tous, les informés, en train de défendre leur bout de gras personnel (comme pour la réformer de Vallaud-Belkacem), avant de penser à nous informer explicitement

Et oui ...

Ici tous les postes coordonnateurs, chargés de mission et autres postes "à profil" sans élèves ont été attribués comme par hasard à des collègues syndiqués là où il faut et ça sera encore comme ça. Pourquoi changer de méthode puisque personne ne l'ouvre ?

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...