Jump to content

Classe de cycle


Recommended Posts

J'ai besoin d'avis éclairés et objectifs sur les classes de cycle 1 , ce serait TPS-PS-MS-GS à environ 25 élèves.
Pas besoin d'avoir obligatoirement pratiqué cette répartition mais quels serait selon vous les avantages et les inconvénients si l'on vous proposait une telle répartition?

Link to comment
Share on other sites

Plusieurs classes dans l'école avec tous les niveaux de maternelle dans chacune d'entre elles ?

Je trouve que ce qui n'est pas évident c'est d'équiper toutes les classes avec du mobilier, des livres, des jeux... Qui correspondent à tous les âges. D'autant plus si vous avez des TPS qui, je trouve, ont un rythme spécifique et ont besoin de matériel spécifique... 

Pas évident non plus s'il n'y a pas une atsem à temps plein dans chaque classe.

  • J'adhère 4
Link to comment
Share on other sites

D'accord avec Anna.

J'ajouterais que la motricité, avec tous ces niveaux, ce n'est pas évident, ça ne peut pas être fait en commun. 

Par contre, ça donne des groupes réduits en début d'après-midi, sans avoir besoin de décloisonner. Et aussi des groupes plus restreints dans chaque niveau, ce qui permet, je trouve, de connaitre plus finement les élèves. Si c'est dans une logique de suivre ses élèves plusieurs années, ça permet aussi de les voir évoluer (MAIS il peut y avoir une saturation côté enseignant/élève lorsqu'on suit certains élèves trois ans de suite...) 

Enfin je pense qu'une classe de TPS-PS-MS-GS est plus facile à gérer qu'une classe de TPS-PS, car les plus grands sont plus autonomes (s'ils sont dans cette classe depuis plusieurs années, ils en connaissent bien le fonctionnement), et cela permet donc d'être plus disponible et plus attentif aux besoins des quelques petits. Je n'ai jamais senti les TPS perdus dans ce type de classe. Néanmoins, une classe de TPS-PS-MS-GS demande évidemment plus de préparation qu'une classe à un ou deux niveau(x).

Vu l'investissement que ça demande, c'est quelque chose qui se réfléchit à l'échelle de plusieurs années, et pas juste pour une année scolaire.

  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

avec mes collègues, cette histoire de classe de cycle nous a questionné aussi mais la disposition spatiale des classes, la surface, le matériel etc. ne correspondent pas à tous les âges. Du coup, pour l'instant c'est du double niveau ! 

et moi, GS-CP de toute façon cette année...

Link to comment
Share on other sites

L'avantage incontestable est l'autonomie et l'entraide que cela développe entre les élèves. Le sens de l'empathie aussi.

Il est essentiel d'avoir une super ATSEM ( à temps plein).

Idéalement aussi un nombre équilibré entre les niveaux.

  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

Nous avons deux atsem à temps plein mais une seule titulaire, je ne sais pas qui sera là prochain 

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, giga a dit :

L'avantage incontestable est l'autonomie et l'entraide que cela développe entre les élèves. Le sens de l'empathie aussi.

Ouaip, mais quid du niveau des GS au bout de 4 ans ?

Je connais une école qui a testé ça (notamment avec l'impulsion d'une collègue qui fait du Montessori). Les élèves sont restés 3 ans dans la même classe

Les PS de l'époque sont arrivés au CP cette année et ... jamais les collègues n'avaient eu des classes aussi difficiles au niveau de la discipline et la mise au travail !

Et à l'exception de l'initiatrice de ce fonctionnement, les autres collègues de mater en reviennent, car ça leur demande du travail, elles ont l'impression de se disperser, et ils voient bien que les GS en pâtissent.

De plus, comme dans les classes uniques, ce sont surtout les ATSEM qui s'occupent des PS.

Petit bémol : dans la situation que j'expose, ils sont 30 par classe et il n'y a pas une ATSEM par classe.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Goëllette a dit :

Ouaip, mais quid du niveau des GS au bout de 4 ans ?

Je connais une école qui a testé ça (notamment avec l'impulsion d'une collègue qui fait du Montessori). Les élèves sont restés 3 ans dans la même classe

Les PS de l'époque sont arrivés au CP cette année et ... jamais les collègues n'avaient eu des classes aussi difficiles au niveau de la discipline et la mise au travail !

Et à l'exception de l'initiatrice de ce fonctionnement, les autres collègues de mater en reviennent, car ça leur demande du travail, elles ont l'impression de se disperser, et ils voient bien que les GS en pâtissent.

De plus, comme dans les classes uniques, ce sont surtout les ATSEM qui s'occupent des PS.

Petit bémol : dans la situation que j'expose, ils sont 30 par classe et il n'y a pas une ATSEM par classe.

Et il faut relativiser le niveau de cette année car il y a l'effet confinement qui a vraiment impacté nos élèves.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Pas faux pour le niveau scolaire ! 

Mais pour ce qui est du comportement et de la mise au travail, les collègues de CP impliquent le fonctionnement en maternelle.

 

Link to comment
Share on other sites

Nous l'avons fait pendant quelques années tant que les collègues de mater étaient volontaires (3 classes, 3 atsems)

J'avais des recherches sur internet et j'avais fait une synthèse.

En pratique, il faut bien s'entendre et partager le travail : on avait fait des progressions, évaluations communes. On décloisonnait un matin par semaine pour l'EPS, musique, découverte du monde.

Perso, j'avais bien aimé car l'ambiance de classe est beaucoup plus calme, pas d'effet de groupe.

Pas beaucoup de travail en plus si on travaille en équipe (ce qui ne veut pas dire des heures de réunion, mais seulement de partager ses classeurs, clé USB, livres ...)

On avait fait l'inventaire des jeux de l'école et partagé entre les classes.

Différenciation beaucoup plus facile puisqu'on prépare pour tous les niveaux.

Je regrette que ce genre de pratique ne soit pas plus développées, même en élémentaire : les cycles en fait !! je sais que très peu de collègues sont de mon avis.

On s'est pris quelques remarques pas sympa dans les dents de la part des autres collègues ! ("quand vous aurez fini votre cirque")

Le quantité de travail est une fausse excuse, parce que de toute façon, même en simple niveau, on est obligé de différencier et donc de préparer plus.

Le fait que les GS aient un niveau plus faible non plus : ils sont en petit groupe, on avance plus vite, on les aide mieux; en début d'après midi, en petit effectif c'est appréciable.

MEMO CLASSE UNIQUE.doc

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Goëllette a dit :

Pas faux pour le niveau scolaire ! 

Mais pour ce qui est du comportement et de la mise au travail, les collègues de CP impliquent le fonctionnement en maternelle.

 

Mes CP de cette année ont beaucoup de problème de comportement et de mise au travail; ils n'étaient pas en multi niveaux, mais "à l'école à la maison" ....

  • J'aime 2
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Je pense que c'est envisageable si il y a une atsem à temps plein pour chaque classe ainsi qu'un décloisonnement pour la motricité le matin (les ps sont vraiment petits en taille comparés aux GS) et un autre en début d'aprem pour les GS. Se pose aussi la question du mobilier, du matériel adapté à chaque âge, le partage du travail entre les deux enseignantes pour s'entraider.

Concernant la question de la classe unique avec les élèves  qui restent 3 ou 4 ans avec la même enseignante: Pour le niveau scolaire, j'avais constaté d'année en année que ça montait malgré un milieu social pauvre qui impactait fortement le langage (on faisait les évaluations FAR en septembre de GS). :) Je connaissais mes élèves  et eux aussi donc les apprentissages commençaient plus rapidement dès la rentrée.  Accessoirement: le jour de la rentrée était presque sans pleurs puisque les MS-GS étaient à l'aise et les PS suivaient leur mouvement. ;)

Attention au "manque de rigueur "si on ne fait que du Montessori (je suis formée à cette pédagogie que j'aime donc je ne dis pas ça pour dénigrer) car on peut se retrouver avec des élèves en cp qui n'acceptent pas la contrainte d'une activité imposée et pourtant nécessaire (lecture quotidienne, écrire...)

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, Goëllette a dit :

Pas faux pour le niveau scolaire ! 

Mais pour ce qui est du comportement et de la mise au travail, les collègues de CP impliquent le fonctionnement en maternelle.

 

3 ans que j'ai une classe unique cycle 2 et je n'ai jamais constaté de problème de comportement, sauf cette année où la mise au travail a été très dure.

Les élèves s'entraident, il y a une vraie ambiance de coopération et très peu de conflits (1 cas de manque de respect en fin d'année en 3 ans). L'avantage est d'avoir des petits groupes, tu connais très bien tes élèves donc tu différencies plus facilement et tu vas plus vite. Une séance de 45 min en grand groupe classe de 28 me prend 20 min avec mes petits groupes.

Je n'ai jamais ressenti de lassitude à avoir le même élève 3 ans de suite, on s'attache à eux mine de rien même s'ils sont "chiants" parfois. Ma collègue du RPI a toute la mater et jusqu'à présent, tout se passe bien lorsqu'ils arrivent au CP.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Astabill a dit :

Le quantité de travail est une fausse excuse, parce que de toute façon, même en simple niveau, on est obligé de différencier et donc de préparer plus.

La différentiation est un autre débat, mais il y a forcément plus de travail quand on a plusieurs niveaux.

il y a une heure, Lady Oscar a dit :

Attention au "manque de rigueur "si on ne fait que du Montessori (je suis formée à cette pédagogie que j'aime donc je ne dis pas ça pour dénigrer) car on peut se retrouver avec des élèves en cp qui n'acceptent pas la contrainte d'une activité imposée et pourtant nécessaire (lecture quotidienne, écrire...)

Je pense que c'est ce qui se produit pour le cas que j'évoque.

il y a 52 minutes, Delavegue a dit :

3 ans que j'ai une classe unique cycle 2 et je n'ai jamais constaté de problème de comportement, sauf cette année où la mise au travail a été très dure.

On parle ici du cycle 1.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Goëllette a dit :

Ouaip, mais quid du niveau des GS au bout de 4 ans ?

Le niveau des GS est très bon au bout des 4  ans  ;)

J'ai eu durant 13 ans une PS>CM2  (soit les 8 niveaux) avec entre 25 et 28 élèves ... Je gardais donc mes élèves 8 ans ! Et ils étaient très bons ( sauf difficultés propres à chacun, car il y a des élèves en grandes difficultés partout :idontno:) en entrant en 6ème. Très souvent en tête de classe. Et ce, sans aucune difficulté relationnelle.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Je plussoie +++

Il y a 13 heures, Lady Oscar a dit :

Attention au "manque de rigueur "si on ne fait que du Montessori (je suis formée à cette pédagogie que j'aime donc je ne dis pas ça pour dénigrer) car on peut se retrouver avec des élèves en cp qui n'acceptent pas la contrainte d'une activité imposée et pourtant nécessaire (lecture quotidienne, écrire...)

Je plussoie +++

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, giga a dit :

Le niveau des GS est très bon au bout des 4  ans  ;)

J'ai eu durant 13 ans une PS>CM2  (soit les 8 niveaux) avec entre 25 et 28 élèves ... Je gardais donc mes élèves 8 ans ! Et ils étaient très bons ( sauf difficultés propres à chacun, car il y a des élèves en grandes difficultés partout :idontno:) en entrant en 6ème. Très souvent en tête de classe. Et ce, sans aucune difficulté relationnelle.

Tu es magique !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Goëllette a dit :

Tu es magique !

Bah, non, je suis une PE comme les autres. Ni exceptionnelle, ni magique !

Je fais mon TAF du mieux que je peux, comme beaucoup.

Mais oui, en  13 ans, je ne compte pas le nombre de fois où j'ai entendu " tout ce boulot, pour être payé pareil que les autres, moi je serais partie".

Alors oui, la classe unique c'est du boulot (beaucoup) mais cela peut être aussi super gratifiant :) Pas pour rien que j'y suis restée si longtemps et que j'en suis partie à contre-coeur.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, giga a dit :

Mais oui, en  13 ans, je ne compte pas le nombre de fois où j'ai entendu " tout ce boulot, pour être payé pareil que les autres, moi je serais partie".

C'est bien une partie de mon propos : si on veut faire bien, ça demande énormément de travail.

Alors quand on y est obligé, c'est une chose, mais quand on peut faire autrement ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Goëllette a dit :

C'est bien une partie de mon propos : si on veut faire bien, ça demande énormément de travail.

Alors quand on y est obligé, c'est une chose, mais quand on peut faire autrement 

Je ne sais pas toi, mais moi je veux toujours faire bien... ce qui sous entend que oui je bosse énormément. 

Mais bon ce n'est pas le sujet de ce post...

Je veux juste des avis sur les classes de cycle, avantages, inconvénients 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Je suis depuis + de 10 ans en tps ps ms gs et j'y suis j'y reste :D

 

Bon sinon plus sérieusement , mes élèves de GS ont un très bon niveau en entrant en CP . Etre qu'à 5/6 voir maxi 10 avec la maitresse en début d'aprem pendant la sieste des tps ps ms bah on avance vite et bien :)

  • J'aime 1
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, dada a dit :

Je veux juste des avis sur les classes de cycle, avantages, inconvénients 

Bah un des inconvénients, c'est que ça demande beaucoup plus de travail qu'un simple niveau ...

Pour les avantages, perso, ... je n'en vois pas beaucoup !

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, dada a dit :

Je ne sais pas toi, mais moi je veux toujours faire bien... ce qui sous entend que oui je bosse énormément. 

Mais bon ce n'est pas le sujet de ce post...

Je veux juste des avis sur les classes de cycle, avantages, inconvénients 

Je retiens de l'intervention de Goélette qu'une des parties non négligeables de la réussite de la classe multi-niveaux est donc bien que cette classe soit prise par un PE enthousiaste et pas par quelqu'un qui compte ses heures et essaie d'en faire le moins possible ... 

Oui, cela demande plus de travail (de préparation), mais cela permet aussi d'avoir une vie de classe plus variée et plus riche.

Cela évite de tomber dans le "refaire pour la 4eme fois le même atelier, le temps que tout le monde y soit passé". :sweatingbullets:

Après tout dépend de la situation que tu évoques, classe 4 niveaux dans une école primaire, ou école maternelle constituée que de classe de cycle ?

 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, giga a dit :

Je retiens de l'intervention de Goélette qu'une des parties non négligeables de la réussite de la classe multi-niveaux est donc bien que cette classe soit prise par un PE enthousiaste et pas par quelqu'un qui compte ses heures et essaie d'en faire le moins possible ... 

Entre autre ...

il y a 46 minutes, Astabill a dit :

et vie de classe plus sereine aussi, et ça c'est pas négligeable !

Comment ça ?

Link to comment
Share on other sites

Le fait de ne pas avoir tous les enfants du même âge réduit les comportements gênants en classe : chaque âge a ses particularités, ses "défauts" de comportements. Bien souvent les enfants du même âge s'entrainent, se copient dans les bêtises; cela se produit moins quand ils n'ont pas le même âge. Même si les différences d'âge ne sont pas énormes, c'est net sur l'ambiance de la classe .  Il se trouve toujours un ou des grands pour aider, canaliser les plus petits, et pendant ce temps là ils ne chahutent pas ni ne bavardent.

  • J'aime 1
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Ok.

Ce qui me gène, c'est l'utilisation des grands pour s'occuper des petits. Est-ce que ça ne leur fait pas perdre du temps d'apprentissage ?

Link to comment
Share on other sites

Non, c'est rarement sur les temps d'apprentissage, mais sur les autres : habillage, rangements, déplacements, jeux libres. En fait c'est pas grand chose pour eux, c'est ceux qui veulent, qui ont envie, mais comme ils voient que c'est valorisé par la maîtresse... Et ce ne sont pas des minis atsem ! Ils sont fiers de montrer qu'ils sont plus grands et savent faire plus de choses.

Dans les classes à simple niveau aussi on valorise l'entraide. 

Et quand c'est pendant les apprentissages, cela leur apporte aussi des compétences : écoute, observation,  verbalisation, ....

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Goëllette a dit :

Ok.

Ce qui me gène, c'est l'utilisation des grands pour s'occuper des petits. Est-ce que ça ne leur fait pas perdre du temps d'apprentissage ?

Si ce sont les grands qui expliquent ou présentent les apprentissages aux plus jeunes, cela renforce leurs propres apprentissages et c'est très riche pour tout le monde. En plus, apprendre l'entraide, la coopération, l'empathie, l'estime de soi, la confiance en soi, le respect de l'autre, l'organisation, la structuration de la pensée, c'est bien des apprentissages précieux 😉😉 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...