Jump to content

Le topic de ceux qui ont des parents vieillissants....


léontiine
 Share

Recommended Posts

Hello,

autrefois, quand on prenait sa retraite, bien souvent, on n'avait plus ses parents. Avec l'allongement de la durée de la vie, quand on arrive à 60 ou 65ans, on a la chance d'avoir encore ses parents, ou l'un des deux.

C'est un topic pour en parler, et pour échanger des infos sur les difficultés qu'on peut rencontrer.

Je prends ma retraite au 1er septembre. Vais-je la consacrer à la fin de vie de ma maman qui habite à 500km ? Difficile question.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour léontiine !

Et bienvenue au club des néo retraités 😊 Moi aussi, je prends ma retraite au 1er septembre !!!

Ta question est intéressante. Moi-même, j'ai des parents encore alertes mais vieillissants (82 et 88 ans). Ils ont eu tous deux des problèmes de santé voici plusieurs années déjà, mais à chaque fois, ils s'en sont sortis. Bien sur, ils restent vigilants, suivent des traitements, mais pour l'instant, ils se maintiennent.

J'ai la chance d'être à seulement 60 km d'eux, et mon frère est sur place, dans la même ville, ce qui les rassure et me rassure aussi. As-tu des frères et soeurs, pourrais-tu rapprocher ta maman de chez toi ? 500 km, cela parait beaucoup, mais si ta maman est en forme, ce n'est pas pareil.

Dis-toi qu'étant à la retraite, tu pourras aller la voir plus souvent, être libérée des contraintes scolaires et donc pouvoir être disponible.

En ce qui me concerne, je ne pense pas à la fin de vie de mes parents. Je ne suis pas dans le déni, hein, mais pour l'instant, ils sont autonomes, mon père marche tous les jours, et ils n'ont rien d'autre à faire qu'à s'occuper d'eux-mêmes 😁.

Je compte profiter de ma retraite pour m'occuper de moi, moi aussi... bien sur je serai disponible le cas échéant, mais, aussi douloureux que ça puisse paraitre, nous ne "consacrerons" pas notre retraite à la fin de vie de nos parents, pour la simple et bonne raison que à moins d'une longue maladie, qui ne peut réellement être prise en charge que par des soignants, à ces âges la perte d'autonomie, le décès peuvent être brutal... Mes parents ne veulent absolument pas être à la charge de mon frère et de moi. Ils se sont organisés pour pouvoir financièrement faire face à des aides extérieures et/ou une maison de retraite (même si nous ne sommes pas totalement d'accord, nous leurs enfants...). Mais c'est vrai que nos générations, une fois les enfants partis, peuvent effectivement devoir porter assistance à leurs parents... Et, au final, devoir prendre en compte ce paramètre pour organiser leur retraite... Il y a des renoncements à faire : pas de départ à l'étranger, des nouvelles, visites régulières, une charge mentale plus qu'une gestion de fin de vie, du moins dans l'immédiat pour ma part.

Je ne sais pas si je fais avancer le débat... N'hésite pas à en reparler si tu veux !

Maravilla

Link to comment
Share on other sites

A la retraite mais "coincée " pendant 3 ans avec maman. Des frères et sœurs travaillant, ou aillant des petits enfants et pas sur place. C'est très  prenant mais on n'a pas toujours tout à fait le choix. 

Et la maman de mon époux en Epahd. Fils unique,  même si nous ne nous en occupions pas physiquement, nous devions être  "présent " 

Depuis Noël  nous pouvons "penser à  nous " sans nous poser de questions.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Up :)

 

Il y a du nouveau : lassée de s'ennuyer chez elle, ma maman a décidé d'aller vivre dans une maison de retraite. Elle y a d'abord passé un petit moment en hôte temporaire, pour tester. Comme ça lui a plus, elle y est retournée.

J'avais une vision très négative de ces lieux, en particulier car j'ai une tante qui a passé 10 ans de sa fin de vie dans un véritable mouroir (elle n'avait plus son mot à dire, et les enfants ont choisi l'endroit le moins cher...).

Eh bien là où est ma maman, c'est un peu comme un hôtel pour seniors. Il y a des activités, des sorties, on y mange bien. Comme elle est encore valide et qu'elle a toute sa tête, elle le vit bien. Elle fait même la pub pour son établissement auprès de ses amis du même âge.

Bref, je pense qu'il ne faut pas attendre la catastrophe pour y réfléchir. Quand la personne âgée y va de son plein gré, évidemment, ça se passe mieux.

 

  • Solidaire 2
Link to comment
Share on other sites

Pas encore à la retraite (du tout, encore 20 ans devant moi), je suis cependant confrontée à ces choix.

Ma maman est donc veuve depuis peu, complètement isolée à part moi (et les enfants) dans une région où elle a peu d'attaches/de connaissances. C'est bien pratique d'être près, mais d'un autre côté c'est également contraignant car comment envisager de bouger et la laisser seule ici.

Ma mère a une seule hantise : ne plus être autonome et devoir aller en maison de retraite...
Pour le moment, elle vit seule sans grosse difficulté mais personne ne sait quel sera l'avenir, cela me préoccupe parfois.

 

Ne pas citer, j'éditerai ;)

 

Link to comment
Share on other sites

@Juperlau2 Comme toi je suis encore loin de la retraite.

C'est une discussion que j'ai eu avec mon père quelques temps après son veuvage. Il est encore jeune et actif, donc pour l'instant, il n'a pas besoin de moi. Mais il est entendu que lorsqu'il aura besoin d'être accompagné (ou qu'il se sentira trop seul) j'irai vivre avec lui (ce qui sous entend que je vende ma maison et change de département). Je trouve ça bien qu'on en ait parlé avant et surtout d'avoir vu que nous étions sur la même longueur d'onde. Ça évite que je me sente obligée. De toute façon, c'était pour nous deux une évidence même si comme toi ce choix a des conséquences sur ma vie professionnelle (non je ne passerai pas le perdir et même pour le CAPES, je m'interroge vue la difficulté pour muter dans le second degré) et ma vie personnelle (difficile d'imaginer faire rentrer quelqu'un dans ma vie sachant qu'à moyen terme, je change de département et que si je dois choisir entre le quelqu'un et mon père, je choisirai mon père sans réfléchir ni remords).

Dans l'idée ça amène à dans dix ans minimum, donc avant la retraite Ce qui me laisse le temps de finir de m'occuper du fils encore à la maison (encore 3 ans) puis ensuite d'avoir du temps que pour moi. 

Sauf que...

Il y a quelques semaines, il m'a parlé de venir dès que je n'aurais plus d'enfant à demeure (soit dans 3 ans), et là je ne suis pas du tout prête et mon entourage (enfants, amis) non plus. J'ai eu l'impression de sentir la terre s'affaisser sous mes pieds....et beaucoup de stress autour de la question : pourquoi veut-il avancer  l'échéance, lui qui quelques mois plus tôt me disait que le plus tard possible sera le mieux ?

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Juperlau2 a dit :

 

 

Ne pas citer ;)

 

Je ne cite jamais les trucs perso, et tout le monde devrait faire la même chose. Il suffit de citer une phrase insignifiante pour savoir de quoi on parle.

Quitter son chez soi pour se rapprocher de ses enfants, je l'ai vu faire chez des amies qui ont tout quitté pour aller faire la nounou pour leurs petits-enfants. J'avoue que ça me laisse perplexe. On a une vie, quand même !

Quitter son chez soi à la retraite pour se rapprocher de ses parents vieillissants me semble plus jouable, en particulier si c'est pour retourner dans le coin où on a grandi, et où on a gardé des amis du lycée ou de maternelle. 

Mais le plus sympa, à la retraite, c'est de vivre à cheval sur les deux endroits. Aller passer une semaine ou deux chez les parents, et puis retourner chez soi vivre sa vie. 

Link to comment
Share on other sites

Oui, j'y pensais déjà avant, à l'âge qui avançait pour mes parents, mais ils étaient en bonne santé et parfaitement autonomes, puis c'est allé très vite, en quelques mois...
 

Link to comment
Share on other sites

Mes parents sont venus pour eux et pas pour faire la nounou, mes enfants n'en avaient plus besoin quand ils ont déménagé.
Mais en effet, ils ont quitté leur vie/leurs amis/leurs occupations : déracinés.
C'était le choix de mon père qu'il n'a pas regretté, pour ma mère c'était moins évident, plus ambigu...

Link to comment
Share on other sites

La hantise d'aller en maison de retraite, je la comprends. Pouvoir aller y passer une semaine ou deux pour voir comment ça se passe, c'est possible maintenant. Je pense qu'il faut inciter nos parents à le faire tant qu'ils sont valides, et le prendre un peu comme des vacances. Je pense en particulier à ceux qui ont besoin de visites quotidiennes de leurs enfants, à qui ça permet de partir en vacances le coeur léger.

Link to comment
Share on other sites

Se déraciner à l'âge de la retraite n'est pas toujours bénéfique, surtout si on a une vie sociale importante. Mieux vaut un coin pourri avec de bons amis, un bon cinéma, des forêts pour se balader, un pub où on a ses habitudes, que la Côte d'azur où on ne connaît personne. C'est mon avis, du moins. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, maryl a dit :

 

difficile d'imaginer faire rentrer quelqu'un dans ma vie

 

Une fois que tu seras chez Papa, ce sera tout simplement impossible. Tu te vois, comme à tes 17 ans, faire entrer Arthur sur la pointe des pieds et le virer avant le lever du soleil ? 

J'ai une amie jeune retraitée, et adepte de Meetic, qui a depuis la crise sanitaire un Tanguy de 40 ans et sa copine à demeure. Eh bien, c'est fini les rendez-vous galants. Elle commence à saturer.... 

 

(j'édite ta phrase si tu veux)

Link to comment
Share on other sites

Encore 20 ans à travailler, mais ma BM fêtera ses 80 ans l'an prochain, mes parents ne rajeunissent pas non plus, les trois sont en région parisienne, nous en Normandie... Mon homme est fils unique... Honnêtement je ne pourrai pas prendre l'un des trois chez nous, et je ne veux plus retourner en région parisienne...

Ma BM a de l'argent, donc la maison de retraite ne sera pas un souci financier, mais plus l'acceptation... Quand on l'entend parler de ses copines de son âge, et de leurs maris vieux et grabataires, ça fait peur....

Pour mes parents ce sera plus le problème du coût, mon père était ouvrier, ma mère n'a jamais travaillé ou presque, aucun bien, ils sont locataires...

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, borneo a dit :

Une fois que tu seras chez Papa, ce sera tout simplement impossible. Tu te vois, comme à tes 17 ans, faire entrer Arthur sur la pointe des pieds et le virer avant le lever du soleil ? 

J'ai une amie jeune retraitée, et adepte de Meetic, qui a depuis la crise sanitaire un Tanguy de 40 ans et sa copine à demeure. Eh bien, c'est fini les rendez-vous galants. Elle commence à saturer.... 

 

(j'édite ta phrase si tu veux)

Tu peux laisser la phrase. Pas de soucis

La maison est grande et mon père est ouvert. Si là bas je rencontre quelqu'un ça ne posera pas de problème, tant qu'on en parle. Déjà à 17 ans, ça ne posait pas de soucis, Arthur aurait pu rester prendre le petit déjeuner 😂 Plus sérieusement, à 46 ans, deux enfants, 1 ex mari, 1 ex compagnon et pleins de chats, mon père sait que j'ai une vie personnelle.

Et si lui rencontre quelqu'un ben je serais heureuse qu'il soit heureux. Mais je suis quasiment sûre que ce n'est pas son envie étant donné qu'il est prêtre. Il faudra donc quelqu'un pour l'accompagner sur ses vieux jours ("changer ses couches" comme il dit).

La différence avec ton exemple, c'est que le jour où j'y vais ce n'est pas en tant que Tanguy mais en tant qu'aidant et je ne serai pas loin des 60 ans et lui aura dépassé les 80 😂. C'est donc une génération au dessus. En espérant ne pas avoir à y aller avant, ce qui signifierait que l'un de nous deux a de très gros ennuis de santé ou handicap.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

j'espère qu'on ne me forcera pas un jour à aller dans un ehpad sous prétexte que je risque de tomber ou autre. Je n'ai plus mes parents, donc la question ne se pose plus pour eux.

Mais j'ai des enfants. Je ne veux pas qu'ils se sacrifient pour s'occuper de moi, mais j'aimerais bien qu'ils me laissent finir ma vie comme je l'entends : claquer mon fric si ça me chante, manger ce que je veux, et risquer la chute aussi. Le pompon serait de me mettre sous tutelle.

Je trouve choquant qu'on déresponsabilise les personnes âgées et qu'on décide de ce qui est le mieux pour elles. 

Link to comment
Share on other sites

@edithwje ne sais pas si on deéresponsabilise les personnes âgées. Elles ne sont parfois pas en état de choisir pour elles-même. 

  C'est très dur pour des enfants de passer ce cap où on se dit qu'il faut devenir le parent de son parent. 

Mon père a été placé sous tutelle, sur endetté. On a réagi bien tard, on n'imaginait pas qu'il avait perdu les pédales. 

Quant à la chute, c'est très dur aussi pour des enfants de savoir qu'un parent n'est plus en sécurité chez lui. 

 

  • Triste 1
Link to comment
Share on other sites

Le 29/10/2021 à 06:01, Mirobolande a dit :

@edithwje ne sais pas si on déresponsabilise les personnes âgées.

 

Oui, je comprends. Mais j'imagine qu'on voit les choses différemment selon qu'on est parent ou enfant.

J'avais une vieille tante qui gâtait ses neveux et nièces, les invitait au resto, en vacances. Jusqu'au jour où un oncle y a mis le ho-là. Quand cette tante est morte à plus de 90 ans, elle avait encore un  solide magot, qui a été partage. A sa place, j'aurais été furax qu'on m'empêche de profiter de mon argent.

Quand on vieillit, tant qu'on a la maîtrise de son portefeuille, on a la maîtrise de sa vie.

Je connais des personnes âgées à qui les enfants n'ont pas acheté un pyjama neuf en 10 ans d'ehpad. Pas une pile pour appareils auditifs. Pas un tube de dentifrice. Alors que la personne âgée avait des revenus suffisants, et qu'elle payait l'ehpad avec ses fonds propres. Elle n'avait plus sa tête, et donc plus son chéquier. 

Link to comment
Share on other sites

Le 29/10/2021 à 06:01, Mirobolande a dit :

@edithw

Quant à la chute, c'est très dur aussi pour des enfants de savoir qu'un parent n'est plus en sécurité chez lui. 

 

Certes. Mais le pire, ce n'est pas la chute et le décès un mois plus tard pour fracture du col du fémur. Pour moi, le pire c'est de passer 10 ans otage de la médecine, grabataire en attendant une mort qui tarde à venir. 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

@edithwoui je comprends. Là c'est différent. On doit accepter des choses qui peuvent ne pas correspondre à nos choix de vie. L'oncle, quelle crevure. 

Mon père est mort du syndrome du glissement. Mon frère est rentré dans sa chambre après une semaine d'absence, il en est  ressorti, croyant s'être trompé de chambre. Il ne l'avait pas reconnu. 

Quant à vivre grabataire , c'est ce qui est arrivé à ma mère et je ne souhaite ça à personne. 

Pourquoi n'a t on pas le choix de sa fin de vie ? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Mirobolande a dit :

 

Pourquoi n'a t on pas le choix de sa fin de vie ? 

Au décès de ma mère, il y a 10 ans, j'ai adhéré à l'ADMD. Je les soutiens pour faire changer la loi.

Il faut avoir parlé avec nos parents de leur fin de vie, une fois qu'ils ont perdu la tête, c'est trop tard. Pour refuser l'acharnement thérapeutique, il faut qu'ils l'aient clairement exprimé, par écrit de préférence.

Pour ma part, je refuse toute alimentation artificielle, perfusion ou gavage, si il n'y a pas d'espoir de retrouver une vie autonome. 

Rien que le mot GAVAGE me rend malade.... Comment peut-on traiter un être humain ainsi ? On a plus de compassion pour les animaux. 

Link to comment
Share on other sites

J'ai une amie qui travaillait dans le service de Vincent Lambert. C'était aussi l'enfer pour les infirmières....  Fliquées comme des délinquantes par la famille.

Finir comme lui est mon pire cauchemar. Si seulement il avait eu sa carte de l'ADMD, il aurait évité 10 ans d'enfer. Et il aurait gagné 10 ans de paradis, si on suit la logique de sa mère. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...