Jump to content

Pas d'apprentissage de lexique, pas de dictées en ce1


Nijupi

Recommended Posts

il y a 12 minutes, Nijupi a dit :

Je ne trouve pas cela passionnant mais ce n'est que mon avis. Ils ne font pas de petits écrits libres ou autres. 

Là, je suis d'accord. C'est un peu dommage de se priver de l'écrit libre, un moyen simple pour motiver l'enfant à s'exprimer avec un stylo. Mais à mon avis, les dictées de mots ne sont guère plus passionnants que les questionnaires de compréhension.

il y a 12 minutes, Nijupi a dit :

Oui, je vais prendre rendez-vous en posant naïvement la question de l'apprentissage de l'orthographe. On verra bien.

C'est une bonne idée. Pose aussi la question concernant la grammaire.

Dernière question: est-ce que ta fille galère quand elle écrit pour répondre aux questions? Je veux dire, pas pour trouver le contenu de la réponse (8 pages, en CE1, c'est un peu trop costaud à mon avis), mais pour rédiger une phrase de réponse correcte? Si elle bloque sur majuscule / points, ne semble pas connaître la notion de genre et de nombre,.... il est légitime que tu ailles questionner la maîtresse (bien qu'on soit encore en début d'année). Mais si ta fille sait se servir des mots du texte pour répondre et semble avoir acquis les rudiments de la rédaction d'une phrase, il n'y a pas forcément de problème, de mon point de vue.

Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, mat82 a dit :

la dictée est un exercice d'évaluation, pas d'apprentissage

Je ne suis pas complètement de ton avis en fonction de la manière de faire faire la dictée. C'est aussi un temps où les élèves savent qu'ils écrivent en devant faire attention, en se relisant, c'est un sacré apprentissage.

En revanche, si le PE dicte et corrige...peu d'apprentissage.

  • J'aime 1
  • J'adhère 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, chableu a dit :

Je ne suis pas complètement de ton avis en fonction de la manière de faire faire la dictée. C'est aussi un temps où les élèves savent qu'ils écrivent en devant faire attention, en se relisant, c'est un sacré apprentissage.

En revanche, si le PE dicte et corrige...peu d'apprentissage.

Oui, nous sommes d'accord. La dictée doit être préparée d'une certaine manière et doit servir de porte d'entrée vers des apprentissages.

Mais la vigilance orthographique peut être exercée d'une infinie de façons autre que la dictée: lettre aux correspondants, article pour le journal, etc...

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, mat82 a dit :

La dictée doit être préparée d'une certaine manière

Préparée et faite de plein de manières qui permettent des apprentissages.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour, :)

Il y a 2 heures, Nijupi a dit :

j'ai toujours vu les enseignants demander l'apprentissage de mots, quasiment au quotidien, pour faire une dictée en fin de semaine ensuite ou même tous les jours. 

Pour moi, il y a comme un souci... Les réponses concernant ce qu'il convient de faire ont été données. J'ajouterais mon avis personnel, à savoir qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même... Si j'étais parent, je ne me contenterais pas de ce que propose un enseignant et je ferais faire des activités complémentaires/supplémentaires à mes enfants, y compris des dictées. :)

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, chableu a dit :

Préparée et faite de plein de manières qui permettent des apprentissages.

Oui bien sûr, nous sommes d'accord. Sauf qu'on peut apprendre aussi sans faire de dictée.

Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, André Jorge a dit :

Bonjour, :)

Pour moi, il y a comme un souci... Les réponses concernant ce qu'il convient de faire ont été données. J'ajouterais mon avis personnel, à savoir qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même... Si j'étais parent, je ne me contenterais pas de ce que propose un enseignant et je ferais faire des activités complémentaires/supplémentaires à mes enfants, y compris des dictées. :)

Jouer à la maîtresse à la maison, ni mes enfants ni moi n'en avons eu envie. 

Il est extrêmement difficile de faire travailler ses propres enfants, de plus, il me paraît délétère de se placer en complément de leurs enseignants. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Par ailleurs, il est tout à fait possible qu'il y ait des dictées en classe, sur l'ardoise, et que le mot"dictée" ne soit pas prononcé. 

Avec mes CE1, j'en faisais tous les jours. J'en faisais une au cdj par semaine, mais avec le recul, je pense que c'était plus par tradition que par vraie nécessité. Plutôt pour faire "vraie maîtresse". 😇

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Hé bien pareil pour moi au début, il y en avait tous les jours sur l'ardoise. Très courtes, une phrase, analysée dans la foulée, comme point de départ pour étudier ou réviser une particularité orthographique ou grammaticale. Et puis j'ai cédé, je me suis "acheté" une tranquillité avec les parents, elle s'est retrouvée au crayon dans le cahier du jour.  Au final on perd du temps de classe, mais je gagne en sérénité. Tant pis. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, mat82 a dit :

la dictée est un exercice d'évaluation, pas d'apprentissage. On apprend rien en faisant des dictées, sauf si prépration très spécifique, et encore. La dictée et l'apprentissage de mots est loin d'être l'alpha et l'oméga de l'apprentissage de la lecture / écriture. Si elle ne fait pas de dictée, que met-elle en place pour l'étude de la langue?

Cela dépend bien évidemment de ce que l'on met sous le mot dictée.

Pour ma part, la dictée devient efficiente si

- on propose l'apprentissage de mots par régularités orthographiques (apprentissages de mots contenant la même graphie ou même difficulté. (doucement/ lentement / rapidement / vraiment  ;  rideau, oiseau, bateau, manteau, ...) et non par thèmes (liste dans lesquels aucun mot n'a de rapport autre que de sens (pomme de terre, carotte, poireau, navet...)

- que ces mots sont peu nombreux (pas de listes de quarante mots complexes)

- on apprend aux élèves à mémoriser ces mots

- lors des dictées, de nombreuses indications accompagnent l'enfant : repérage systématique des classes de mots, recherche du sujet, attention portée sur les différents accords,  les liaisons. Cet étayage, régulièrement conduit une bonne partie de l'année, ancre des automatismes de réflexion qui sont PAR AILLEURS ET PRIORITAIREMENT travaillés lors de production d'écrits ayant du sens (textes LIBRES for ever)

- les dictées ont été pensées comme un tout, en lien avec la progression de la classe (et non repiquées tel quel sur un site). Ça demande un peu de travail en amont.

  • J'aime 1
  • J'adhère 4
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...