Jump to content

Constellation maths : peut-on refuser d'être filmé.


Kesako87
 Share

Recommended Posts

Après une très brève réunion de présentation de la Constellation de maths à laquelle nous avions assisté en début d'année, ça yest, on a eu notre premier temps de formation. 2 h 30 pour définir la "problématique" sur laquelle on va travailler. Au menu,  un temps considérable consacré à quelques bizarreries  la roue des émotions pour savoir comment on se sentait émotionnellement en ce début de formation, une sorte de speed dating pour apprendre à se connaître avec les collègues de la constellation, puis la méthode des 5 pourquoi (une méthode scientifiquement prouvée, dixit la CPC) pour définir notre problématique de travail. Finalement, très peu de temps consacré aux mathématiques. Et puis le summum, vers la fin, où la conseillère nous annonce qu'en plus de recevoir des collègues (qu'on n'a pas invité) dans nos classes, on devra se filmer pour faire voir les séances aux autres. J'ai immédiatement dit que je n'en avais pas du tout envie, mais je ne suis pas sûr que la CPC ait bien percuté. J'ai peur de devoir être beaucoup plus virulent et explicite à la prochaine réunion (la semaine d'après)!

Pensez-vous que la hiérarchie puisse nous contraindre à être filmé si on ne veut pas?

Link to comment
Share on other sites

Comment la hiérarchie pourrait-elle te contraindre ? Ton image t'appartient. Tu dis non, point.

  • J'adhère 5
Link to comment
Share on other sites

On avait dit non nous. 

Ok pour des photos de travaux ou de réalisations, mais pas de captation vidéo. 

Link to comment
Share on other sites

Merci de vos réponses. Je suis content de voir que d'autres collègues ne se laissent pas faire. Je sais qu'une autre collègue de la constellation n'est pas du tout d'accord non plus, elle me l'a dit en aparté. J'espère qu'elle me soutiendra devant le groupe.

Link to comment
Share on other sites

C'est tout à fait évident qu'on peut refuser d'être filmé. Même avec un masque, on n'a pas forcément envie d'être photographié.

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, orime a dit :

On avait dit non nous. 

Ok pour des photos de travaux ou de réalisations, mais pas de captation vidéo. 

Tout pareil l'an dernier.

Link to comment
Share on other sites

Tu peux même refuser la visite des collègues dans ta classe si tu ne te sens pas à l'aise avec ça.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Kesako87 a dit :

Après une très brève réunion de présentation de la Constellation de maths à laquelle nous avions assisté en début d'année, ça yest, on a eu notre premier temps de formation. 2 h 30 pour définir la "problématique" sur laquelle on va travailler. Au menu,  un temps considérable consacré à quelques bizarreries  la roue des émotions pour savoir comment on se sentait émotionnellement en ce début de formation, une sorte de speed dating pour apprendre à se connaître avec les collègues de la constellation, puis la méthode des 5 pourquoi (une méthode scientifiquement prouvée, dixit la CPC) pour définir notre problématique de travail. Finalement, très peu de temps consacré aux mathématiques. Et puis le summum, vers la fin, où la conseillère nous annonce qu'en plus de recevoir des collègues (qu'on n'a pas invité) dans nos classes, on devra se filmer pour faire voir les séances aux autres. J'ai immédiatement dit que je n'en avais pas du tout envie, mais je ne suis pas sûr que la CPC ait bien percuté. J'ai peur de devoir être beaucoup plus virulent et explicite à la prochaine réunion (la semaine d'après)!

Pensez-vous que la hiérarchie puisse nous contraindre à être filmé si on ne veut pas?

gloubi boulga de new public management inspiré du privé (les cinq pourquoi, ça vient de Toyota...), quelle horreur, bientôt les stages de saut à l'élastique.

Moi je suis pour refuser calmement de participer à ce cirque.

  • J'adhère 7
Link to comment
Share on other sites

Je suis très étonnée que ce soit imposé. En principe, les CPC sont alertés sur les enjeux de la captation vidéo.

Peu ont été volontaires l'an dernier. Ils ont visionné "en avant première" et choisi les passages pertinents.

La CPC a demandé si elle pouvait faire un "photo reportage" des  séances.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, papillon2704 a dit :

gloubi boulga de new public management inspiré du privé (les cinq pourquoi, ça vient de Toyota...), quelle horreur, bientôt les stages de saut à l'élastique.

Moi je suis pour refuser calmement de participer à ce cirque.

J'aime bien les pourquoi ? C'est plus constructif que de se regarder en chien de faïence pendant 2H.

Par contre, la roue des émotions et le speed dating, je ne vois pas l'intérêt parce que rien à foutre de savoir comment les autres se sentent et pas envie de dire comment je me sens (la réponse serait certainement : ça me fait chier d'être là) et si j'ai envie de connaitre les autres, je vais leur parler sans intermédiaire.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

On n'a pas trop le choix ici...

 

Mais on ne verra pas notre visage dans la vidéo, que les élèves.

 

Mais a-t-on un droit sur la captation de notre voix?

Link to comment
Share on other sites

Les visites croisées, ici on les refuse.

Catégoriquement.

Pour plein de raisons.

Je n'imagine même pas si on nous avait dit qu'elles devaient être filmées (lol).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, BobbyWatson a dit :

Tu peux même refuser la visite des collègues dans ta classe si tu ne te sens pas à l'aise avec ça.

Oui ici la CPC a été claire à la réunion de présentation: personne n'est là pour juger personne, on est toutes dans la même galère 😅 et personne n'est obligé d'accueillir les autres si il/elle n'en a pas envie, tout sera sur le volontariat pour les visites croisées. 

Aucunecmention de vidéo, mais bien évidemment ça ne peut pas être obligatoire. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, IsaG a dit :

On n'a pas trop le choix ici...

 

Mais on ne verra pas notre visage dans la vidéo, que les élèves.

 

Mais a-t-on un droit sur la captation de notre voix?

Il ne faut pas se laisser faire si on ne veut pas. J'imagine que la pression est forte, que les choses sont présentées comme une obligation, ça peut être difficile, mais il faut avoir le courage de s'opposer, on finit par tout accepter parce qu'on n'ose pas.
La docilité achète la paix pour un temps seulement, ce sera quoi la prochaine fois ?

  • J'adhère 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Cordelia a dit :

Il ne faut pas se laisser faire si on ne veut pas. J'imagine que la pression est forte, que les choses sont présentées comme une obligation, ça peut être difficile, mais il faut avoir le courage de s'opposer, on finit par tout accepter parce qu'on n'ose pas.
La docilité achète la paix pour un temps seulement, ce sera quoi la prochaine fois ?

Totalement d'accord. C'est sans doute difficile, mais ils vont contre la loi et - le pire - ils le savent, en tentant d'imposer cela en jouant de leur autorité (je précise, nulle, en ce qui concerne les CPC). Si la pression persiste, n'hésitez pas à faire appel aux syndicats. Le fait d'être plusieurs à vous y opposer devrait déjà calmer le jeu.

J'ai catégoriquement refusé de recevoir les collègues dans ma classe (toutes ensemble ! Nous aurions multiplié mon effectif par 1,5 !). Pourtant "nous ne sommes pas dans le jugement". Ce n'est pas le problème. Je ne veux pas. Et je trouve hallucinant qu'on envisage de coller 8 adultes ou plus au fond d'une classe pour regarder quelqu'un mener une séance et se dire qu'elle a lieu dans des conditions "normales". Et bien sûr, la séance est analysée ensuite, ce qui montre bien que nous ne sommes pas en position de jugement... Hahaha !

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, IsaG a dit :

Mais on ne verra pas notre visage dans la vidéo, que les élèves.

Donc j'imagine que les services de l'inspection se chargent de récolter et vérifier les autorisation de captation et de diffusion des images des élèves... 

Au passage le droit à l'image s'applique à la personne et pas spécifiquement au visage : on ne peut pas plus, légalement, diffuser l'image de ta main que celle de ton visage. 

Citation

Mais a-t-on un droit sur la captation de notre voix?

C'est exactement le même cadre légal que pour l'image. 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, korpnet a dit :

Donc j'imagine que les services de l'inspection se chargent de récolter et vérifier les autorisation de captation et de diffusion des images des élèves... 

Au passage le droit à l'image s'applique à la personne et pas spécifiquement au visage : on ne peut pas plus, légalement, diffuser l'image de ta main que celle de ton visage. 

 

Ils nous ont demandé de vérifier les autorisations.... (comme on a l'ENT, ils ont dit que c'était pareil, car "interne" et non diffusé sur internet)

  • Confus 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, IsaG a dit :

Ils nous ont demandé de vérifier les autorisations.... (comme on a l'ENT, ils ont dit que c'était pareil, car "interne" et non diffusé sur internet)

Ca n'est pas vrai car les autorisations ne sont valables que pour des projets précis. Chaque projet nécessite une autorisation.

  • J'adhère 4
Link to comment
Share on other sites

Perso, l'an dernier en constellation de maths, j'ai échappé à la visite de la conseillère car confinement juste avant les vacances de pâques (elles-mêmes avancées).

Cette année, je me retrouve en constellation français (avec ma directrice on s'interroge car, sur les 5 collègues de l'école qui étaient en constellations l'an dernier, nous  sommes les seules à avoir été remises en constellations!!!) avec une thématique imposée: la fluence... Le problème est que, comme je décloisonne en anglais (dans 3 classes de CM), c'est ma directrice qui fait fluence pendant que j'ai ses élèves en anglais!!!! Ma directrice, elle, sera en constellation résolution de problèmes alors que c'est sa décharge qui le fait!!!!! Pratique, n'est-ce pas???

Perso, j'ai déjà eu du mal à faire un emploi du temps cohérent vu que je "sors" 1h30 de ma classe et que je n'ai pas toujours pu choisir les créneaux de décloisonnement alors je ne vais pas rechanger de matière à échanger...😡😡

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, HYPO a dit :

Les visites croisées, ici on les refuse.

Catégoriquement.

Pour plein de raisons.

Je n'imagine même pas si on nous avait dit qu'elles devaient être filmées (lol).

ici on nous impose maths ou français (l'an dernier c’était les cycles 2 en constellations, cette année les cycles 3, l'an prochain les cycles 1).... mais la 1er fois sert a définir ce sur quoi on veut travailler. Rien n'est imposé.

Moi ce que j'aime bien justement, ce sont les visites croisées ! Mais ça se fait par 2 ou 3 seulement. J'aime bien aller regarder comment ça se passe dans les autres classes (donc faut bien accepter la réciproque, mais ca ne me gêne pas du tout. J'ai toujours eu des remarques constructives et respectueuses). Ça doit aussi dépendre des autres collègues. ici on se connait tous et on s'entend  bien.

Peut-être aussi que d’être dans une zone rurale et d'être la seule avec des cycle 3 (voire avec 1 collègue pour les "grosses écoles" voisines :lol:)  m'aide a apprécier d’échanger avec les autres sur mon niveau de classe :idontno:.

Je prends ces constellations comme un temps d'échange avec les collègues, pour construire des outils pour la classe, échanger ce qui fonctionne... je trouve cça bien mieux qu'une grande messe dans un amphi avec un chercheur perdu dans la stratosphère !

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Ah, mais à part la visite croisée, j'apprécie plutôt la constellation que je vis effectivement comme un échange constructif entre collègues.

Link to comment
Share on other sites

J'hallucine en vous lisant :blink:. Je gère 3 constellations (comme l'an dernier d'ailleurs) et je ne vois pas comment on peut vouloir obliger les collègues à être filmés. Je ne l'ai même pas proposé : je n'avais même pas réfléchi aux autorisations mais que faire d'heures et heures de vidéo ? D'abord, je n'ai pas de matériel et ensuite, je pense que ce n'est pas indispensable. Et je ne me vois pas visionner des longs moments de vidéo, faire des montages, etc... pour ne rien en faire après.

Pour l'instant, les collègues sont très majoritairement ravis du travail que l'on fait (que ce soit avec mes collègues ou avec moi). Ceux qui y étaient l'an dernier nous ont fait "de la pub" :blush: : on l'apprend petit à petit. Après, j'avoue que l'on adapte le fonctionnement comme on aurait aimé qu'il soit quand on était en classe et pas forcément comme "c'est écrit dans les livres" :wink:

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Personnellement je trouve plutôt constructif d'avoir des  visites croisées. On apprend toujours quelque chose en allant voir un collègue travailler. Je suis habituée à avoir très souvent des adultes dans ma classe donc j'occulte facilement et les enfants encore plus. 

Chez nous on est en constellation maths mais comme y'a personne pour nous remplacer pour aller voir un collègue ça ne se fera peut-être pas :wacko: 

La CPC est venue nous voir en classe, elle n'a pas fait de débriefing à chacun, ce n'était pas le but. ça lui a juste permis de voir ce qu'on faisait et de croiser des façons de faire communes ou pas. 

La vidéo, j'aurais pas aimé non plus par contre et ça, je suis sûre que ça aurait été refusé par l'ensemble des collègues. 

 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Le 19/11/2021 à 14:00, papillon2704 a dit :

gloubi boulga de new public management inspiré du privé (les cinq pourquoi, ça vient de Toyota...), quelle horreur, bientôt les stages de saut à l'élastique.

Moi je suis pour refuser calmement de participer à ce cirque.

Je n'ai pas osé, même si je bouillonnais intérieurement.

Link to comment
Share on other sites

Le 19/11/2021 à 14:54, Tide a dit :

Je suis très étonnée que ce soit imposé. En principe, les CPC sont alertés sur les enjeux de la captation vidéo.

Peu ont été volontaires l'an dernier. Ils ont visionné "en avant première" et choisi les passages pertinents.

La CPC a demandé si elle pouvait faire un "photo reportage" des  séances.

Ca n'est pas imposé. Ca a été proposé et j'ai dit que ça me gênait. La CPC m'a alors proposé de capter seulement ma voix. Les autres collègues n'ont rien dit devant elle.

Link to comment
Share on other sites

Ici le peu de remplaçants  disponibles sont quasi tous mobilisés sur ces formations en constellation... Du coup mes collègues C3 se retrouvent à 32 dans des classes REP prévues pour 20 pour non remplacement d'une collègue malade... Eh oui dans la vie il y a des priorités...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, nonau a dit :

Ici le peu de remplaçants  disponibles sont quasi tous mobilisés sur ces formations en constellation... Du coup mes collègues C3 se retrouvent à 32 dans des classes REP prévues pour 20 pour non remplacement d'une collègue malade... Eh oui dans la vie il y a des priorités...

Ici, tous les remplaçants, y compris Rep+ / formation continue, etc... sont mobilisés pour les congés maladie ou absences depuis la 2ème semaine de septembre. Pas un seul remplaçant pour les constellations. Donc, pour l'instant, on fait les 18h prévues (qui "remplacent" les Animations péda). On verra pour le reste. L'esprit de la constel est impossible à conserver (du temps en commun sur temps de classe remplacé).

Mais les collègues se retrouvent avec beaucoup d'élèves car malgré ça, il n'y a pas suffisamment de remplaçants.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...