Jump to content

Choc des savoirs : groupes de niveaux en 6ème et en 5ème Français et Maths


Alex32

Recommended Posts

Bonjour

Même si cela ne concerne (pour le moment) que le collège, il serait intéressant de voir ce que vont devenir nos CM2 à la fin de l'année.

Dans mon collège de secteur, les profs concernés sont contre, l'administration ne sait pas où trouver les heures pour assurer ces groupes de niveaux (c'est à moyens constants d'après ce que j'ai compris) surtout qu'il y a une pénurie de profs de Maths...

Et les élèves dans tout ça ? Ceux qui seront dans le groupe fort ne risquent-ils pas de se sentir flattés, voir "supérieurs" aux autres ? E l'élève du groupe faible ne risque-t-il pas, lui, de se sentir rabaissé ?

https://www.education.gouv.fr/bo/2024/Special2/MENE2407076N

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour :)

Au premier abord, ce choc des savoirs me paraît être une bonne mesure : il s'agit d'un dispositif visant à améliorer les résultats scolaires au collège, notamment en français et en mathématiques. Il se concentre sur l'organisation des enseignements en groupes de besoins, avec des objectifs précis pour répondre aux divers niveaux des élèves et favoriser leur réussite.

Il y a 1 heure, Alex32 a dit :

Ceux qui seront dans le groupe fort ne risquent-ils pas de se sentir flattés, voir "supérieurs" aux autres ? E l'élève du groupe faible ne risque-t-il pas, lui, de se sentir rabaissé ?

C'est possible... Mais je dirais aussi que c'est avec ce genre d'arguments qu'on ne fait rien pour faire avancer les choses et dans le cas présent faire progresser les élèves.

Si on leur explique le principe des groupes de besoins et qu'on leur explique que l'objectif est de les faire progresser, cela devrait bien se passer. Quand j'étais en CM2, la différenciation pédagogique et le travail avec des groupes d'élèves pour répondre aux besoins et aux difficultés des élèves, c'était tous les jours, tout le temps,...

Link to comment
Share on other sites

Dans l'idéal, quand je vois le niveau des différents élèves que j'envoie au collège, 3 groupes, ça serait super chouette!

1 groupe (avec 2 élèves) avec de la lecture/EDL niveau ce1.

1 groupe (4/5 élèves) avec de la lecture renforcée +++ en compréhension.

1 groupe bons/très bons avec une 15ne d'élèves....

 

Mais quelqu'un me souffle dans l'oreillette que ce n'est pas ce qui est prévu...:cry:

Link to comment
Share on other sites

Il faudrait aussi qu'on arrête de parler de groupes de niveaux...

La mise en oeuvre de ces groupes de besoins devrait se faire en fonction des résultats d'évaluations...

Gabriel Attal sur le sujet :

 

Link to comment
Share on other sites

Rien contre l'idée ( vu le profil de nos classes) pour permettre à chacun d'avancer . Mais l'organisation ..... Les directives du ministère...... J'attends de voir ...

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Si je transfère à l'école primaire, je bataille chaque année pour ne pas avoir les CM1 les plus faibles de la cohorte (j'ai les CE2-CM1), j'ai trop souvent entendu "oui mais moi avec les CM2 j'ai besoin de gamins qui avancent pour que les CM2 n'en pâtissent pas et qu'ils soient prêts pour la 6eme" 

Qui se retrouvait avec un groupe mou du genou avec aucune émulation, c'était bibi. J'ai tapé du point sur la table et depuis on essaie de faire 2 groupes équilibrés (1/3 en difficultés, 1/3 moyens, 1/3 performants)

Au collège on ne va pas se leurrer seul le groupe des bons va en profiter.

Edited by Yuuko
Link to comment
Share on other sites

53 minutes ago, André Jorge said:

C'est possible... Mais je dirais aussi que c'est avec ce genre d'arguments qu'on ne fait rien pour faire avancer les choses et dans le cas présent faire progresser les élèves.

Non mais c'est à dire qu'on va demander aux professeurs de faire plus avec rien, donc comment dire que la bonne idée de départ et qui est inapplicable sur terrain se révèle être uniquement une (énième) opération de com' 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, André Jorge a dit :

Il faudrait aussi qu'on arrête de parler de groupes de niveaux...

La mise en oeuvre de ces groupes de besoins devrait se faire en fonction des résultats d'évaluations...

Gabriel Attal sur le sujet :

 

Les élèves auront intérêt à être en forme le jour de l'évaluation. Personnellement, je suis contre, il faudrait déjà qu'il y ait des places suffisantes en ulis collège et en segpa. 

Je ne suis même pas sûre que les bons élèves en profitent, s'ils se retrouvent dans un groupe surchargé... et j'ai peur que ça mette de la pression sur les élèves de 6ème ( peur de descendre de niveau... )

  • J'adhère 4
Link to comment
Share on other sites

Mon aîné a déjà  subi la réforme du bac avec les épreuves de spécialité en mars... puis finalement remises en fin d'année ( les profs avaient pourtant dit que ce n'était pas une bonne idée 🙄

Je n'ai pas envie que ma dernière subisse également cette nouvelle réforme...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Alex32 a dit :

Et les élèves dans tout ça ? Ceux qui seront dans le groupe fort ne risquent-ils pas de se sentir flattés, voir "supérieurs" aux autres ? E l'élève du groupe faible ne risque-t-il pas, lui, de se sentir rabaissé ?

Ne penses-tu pas qu'ils le savent depuis longtemps ?

Et est-ce si grave qu'enfin les bons éléments des écoles difficiles puissent enfin être nivelés par le haut ?

Je connais plusieurs écoles élémentaires (souvent dirigées par des dirlos d'obédiences proches de ceux qui vilipendent la réforme prévue au collège) qui fonctionnent exactement comme ça ! Le matin, français avant la récré, maths après, au moins au cycle 3, les élèves sont éclatés en groupes de niveau.

De ce que j'entends autour de moi des profs du secondaire, ce qui les dérange le plus (mais ne se dit pas ouvertement), c'est que ce fonctionnement va leur retirer leur possibilité de regrouper leurs cours pour ne travailler que 3 jours ou 3 jours et demi par semaine, ou pas avant 10h, ou pas après 16h, pas le mercredi, ...

Je les comprends, ça va être une révolution dure à encaisser.

Dans mon collège de secteur (REP+), a priori, les profs de français et de maths auront les 6è et les 5è tous les matins de la semaine, et les autres classes les après-midis, et les profs des autres matières auront les 4è et les 5è les matins et les 6è et 5è les après-midis.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Goëllette a dit :

 

il y a une heure, Goëllette a dit :

Dans mon collège de secteur (REP+), a priori, les profs de français et de maths auront les 6è et les 5è tous les matins de la semaine, et les autres classes les après-midis, et les profs des autres matières auront les 4è et les 5è les matins et les 6è et 5è les après-midis.

 

Ils sont forts les CDE dans ton coin car ils ne connaissent pas leurs équipes (temps partiel , CDS, stagiaire...) et ils se projettent déjà 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...