Aller au contenu
sophie33

Mon fils et sa première matinée...

Messages recommandés

Kiwichick
J'en ai pleuré de soulagement de vous lire!

La maitresse a également spécifié lors de la réunion du premier jour, que , jusqu'à noel, les enfants ne feraient rien, mis à part jouer.

Est-ce normal?

Je n'ai pas du tout l'impression que mon fils soit consolé, je dirais plutôt qu'il semble excéder la maitresse!

Je rejoins les autres, je crois qu'effectivement cette personne n'a rien à faire en maternelle :huh:

Vu qu'elle n'a pas l'air d'être ni ouverte ni très pédagogue, ta marge de manoeuvre est limitée.... si elle prend ton fils en grippe, peut-être qu'il faudra effectivement le changer d'école.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Héloïse44

Ne t'inquiète pas!!! :wub: Ca va s'arranger, ton petit va s'y faire, rassure-toi, laisse-lui le temps de gérer son angoisse de la séparation, de prendre goût à ce qui se fait à l'école, de se faire des copains, ... D'ailleurs, il semble bien avoir compris que la semaine, il va à l'école! Un grand pas de fait, déjà...

Lorsque j'étais instit en maternelle, il arrivait certaines années que des petits pleurent beaucoup, et puis ça finissait toujours par s'arranger. Attends de voir! Je comprends que tu vives mal les pleurs de ton petit, mais fais lui confiance, et puis surtout essaie d'être zen, parce que les enfants sont des éponges, et il sent certainement ton angoisse, ce qui contribue à l'angoisser encore plus...

L'idée du papa qui l'accompagnerait le matin à l'école, me paraît judicieuse. A condition que lui soit expliqué par le papa en question que maman viendra le chercher à "l'heure des mamans" et qu'en attendant, il allait faire pleins de choses passionnantes, alors que maman va faire son travail de son côté. ;)

Pour la collègue, je partage l'avis de mes collègues, connaît-elle seulement la psychologie des petits? :huh: Pt-être que certains points pourront être discuté avec elle en rdv, comme l'ont suggéré mes collègues? Essaie toujours, comme tu l'as prévu, mais je me demande si ça doit se faire en présence de ton fils. D'habitude, je préfère que l'enfant soit présent pour qu'il entende ce qui se dit et participe à la conversation, s'il le désire, mais là? :huh:

PS: Mon fils a pleuré tous les matins pdt ses 3 années de maternelle, quand c'est moi qui l'y conduisais! :P Et comme la maman de Maridenadia, je partais en courant!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rascasse

Bonjour! Je suis maman de trois enfants et futur PE1 (dans quelques jours!)

Ma fille aînée, qui avait été en nourrice (mais qui y avait souvent pleuré), a pleuré quasiment tous les jours sa première année d'école. Deux raisons: difficultés de séparation avec moi, et maîtresse très peu active qui nous avait annoncé comme seul programme du 1er trimestre: socialisation, apprentissage des règles de l'école. Effectivement le cahier de fin d'année se résumait à 20 pages... La première matinée de sa 2e année, elle a fait gym et chant avec guitare, et n'a jamais plus pleuré!

Ma seconde fille, jamais gardée, n'a jamais pleuré.

Quant à mon 3e, c'est de lui que je voudrais te parler pour te rassurer, il a pleuré énormément les deux premières semaines. Deux semaines, c'est long, j'avais des remarques de la maîtresse et de la directrice (souvent il était le seul à pleurer), puis peu à peu il n'a pleuré qu'à mon départ, puis plus du tout. Difficulté à la séparation, c'est tout. Au bout de deux jurs la directrice voulait le changer de classe mais j'ai dit non car pour moi le peu qu'il s'était habitué, les autres enfants, le cadre, les trajets à faire, l'aide-maternelle, tout aurait été à refaire... Il est resté malgré tout un peu intimidé par sa maîtresse toute l'année. J'espère que cette année sera la bonne!

Bon courage, vois si l'ATSEM ne compense pas un peu la maîtresse, car les enfants passent finalement beaucoup de temps avec l'ATSEM, et elle est importante. Parfois le dialogue est plus facile... Ma fille aînée préférait même à sa maîtresse et à l'ATSEM une dame de service qui donnait un coup de main tous les matins pour l'accueil!

Courage!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nathali99
J'en ai pleuré de soulagement de vous lire!

La maitresse a également spécifié lors de la réunion du premier jour, que , jusqu'à noel, les enfants ne feraient rien, mis à part jouer.

Est-ce normal?

Perso, il me semble que si elle proposait une activité à mon fils du style: dessin, peinture, ou histoire (il adore écouter les histoires!), il se calmerait (j'en sais rien, hein, mais j'ose espérer!).

Dès lundi, je vais essayer de lui parler et de voir ce qui en ressort...

Hein ???? :ninja:

Soit à cet âge, tout passe par le jeu ... Mais peut être que cette personne devrait être un peu plus ambitieuse pour ses élèves !

Et le langage là dedans ???

Et la socialisation, l'apprentissage des règles de l'école, les arts plastiques, les activités motrices ??? Juste en jouant tout la journée ??? (sauf pour la vidéo du matin ) ...

Je n'aime pas juger les collègues mais là :cry:

En tout cas, bon courage ... pour toi et ton loulou ....

Je pense que ta situation est difficile, mais que tu devrais lui parler de tes réticences .... :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sophie33

Merci pour toutes vos réponses et vos encouragements et conseils! :D

Je vous tiens au courant de la suite des évènements.... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pseudoval

Alors,cette journée?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Héloïse44

Ben, oui, des nouvelles? :huh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
candinette

Je viens de faire ma rentrée avec mes TPS/PS et je peux t'assurer que tous ne sont pas capables de se rhabiller après le passage aux toilettes ! C'est mon rôle et celui de l'Atsem de leur apprendre à devenir autonome. Où en es-tu avec l'enseignante ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nlimousin

Mon fils était en TPS l'an dernier, avec une instit qui semble en avoir marre mais qui reporte sa retraite sans arrêt. Comme elle avait émis la possibilité de suivr sa classe cette année, nous avons changé notre fils de classe.

Ce matin, nouvelle école, celle de mon épouse: il a pleuré 5 minutes, quand ma femme l'a laissé, puis s'est calmé. Un peu perdu, puis il est resté calme mais curieux, parlant un peu avec l'un et l'autre à l'occasion, regardant partout... bref inquiet et intéressé.

Ah, comment je sais tout ça? Ben tout simplement parce que son instit ... c'est moi ! Ç'aurait dû être mon épouse, mais ellee st en congé patho puis maternité, donc je la remplace (j'assume jusqu'au bout ;-) ).

Il se fait très bien à cette situation apparemment. Attendons de voir ce que ça donner à long terme, mais j'ai bon espoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sophie33

Les nouvelles, et bien, c'est PIRE QUE TOUT CE QUE J AVAIS PU REDOUTER!!!!!

Non content de pleurer toute la matinée, y compris la récré, la maitresse m'a dit qu'il s'isolait et ne voulait pas se méler aux jeux avec les autres!

Mais, le pire, c'est que ce matin, il a fait 2 fois pipi ET caca ds sa culotte alors qu'il a acquis la propreté diurne depuis le mois de mai!!!!

Même à la plage cet été, il demandait pour faire pipi parce qu'il ne voulait pas faire ds le maillot!!!!

JAMAIS je n'aurais pu croire ça! :ninja::ninja:

La maîtresse ne m'a pas sermonné, elle m'a simplement dit d'en discuter avec lui....

J'ai envie de prendre rendez-vous chez un pédo-psychiatre ou appeler le psychologue de l'école.....bref, je suis déroutée par le comportement de mon fils!

Ce matin, pas de dessin animé à l'accueil mais des jouets (garage, voitures) sortis sur les tables.

Surtout, j'espère que la maitresse ne me mettra pas en doute sur la propreté (Romain est déjà allé à l'école jeudi, vendredi, et lundi matin sans accident, mais j'avais l'impression qu'il se retenait, car dès qu'il sortait de l'école, il me demandait pipi et ça commençait à déborder)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kiwichick

:( le pauvre...

Mais si effectivement la maîtresse le stresse sur le fait que s'il va faire pipi après il faudra qu'il se rhabille tout seul, ce n'est pas vraiment étonnant que ça le bloque à ce niveau là.

Bon courage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Delph67

:o :o :o moi qui venait vous exposer un petit problème je suis atterrée de lire ce post. Mais c'est inimaginable!N'y a-t-il pas une deuxième classe de PS où tu pourrais demander à ce qu'il soit intégré pour voir si cela se passe mieux, ce n'est souvent qu'un e question de personne et bien sur de façon d'aborder le programme.

Ma fille (3ans fin novembre) a aussi fait sa première rentrée lundi. nous lui avons mis une grande pression depuis mai pour la faire devenir propre en journée pour qu'elle puisse aller jouer avec les copains et elle a fait beaucoup d'efforts. Nous n'avons des accidents que depuis une 15aine de jours et uniquement en soirée (fatique? stress?) Ce que je n'avais pas prévu c'est qu'on lui imposerait la propreté pendant la sieste (c'est une grosse dormeuse facilement 2h de sommeil profond) elle a donc emmené une couche-culotte pour la sieste. Elle est totalement autonome à ce niveau là: se déshabille seule, met sa couche, l'enlève, la jette, s'habille seule mais fait pipi en dormant. Problème: à l'école ils préfèrent apparemment changer les enfnats et désinfecter (du moins je l'espère :cry: ) les matelats que d'accepter une couche : la maitresse ne peut pas gérer s'il y a des enfants avec et d'autres sans couches pour la sieste Je précise: elle a une ATSEM a temps complet et ... 2 enfants pour la sieste (du moins là les premiers jours)!

Je prépare le CRPE et j'ai vraiment l'impression que tout ce que je lis va à l'inverse de ce que je suis sensée apprendre et comprendre des programmes. :huh::huh:

Le problème vient-il de nous? Sommes nous trop "regardants"?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sophie33

J'ai appelé le psy de l'école, lui ai exposé les problèmes de Romain, je lui ai raconté pour la pression mise par la maitresse sur l'autonomie totale aux toilettes.

Il m'a dit de le tenir au courant, et de le rappeler mardi prochain pour réévaluer la situation.En fonction, il me donnera un rendez-vous avec mon mari, mon fils et moi.

En attendant, quelle discussion dois-je avoir avec mon garçon?

Je précise que depuis que je l'ai récupéré, il n'a eu , bien entendu, aucun accident (il demande, je ne lui propose jamais de moi-même à part avant d'aller à la sieste ou de monter en voiture). :cry::cry::cry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yseult

Non, mais il faut aussi bien réaliser que les ATSEMs ne sont pas toutes des spécialistes de la petite enfance : parfois, ce sont juste des personnes bien avec la mairie qui n'est pas trop regardante sur leurs connaissances du développement infantile.

Quand j'ai découvert ça quand mes gamins ont été scolarisés, je suis tombée de haut.

Entre 3 et 4 ans, voire entre 2 ans et demi et 3 ans et demi à la rentrée, certains enfants sont matures intellectuellement mais font des rechutes à l'école au niveau de la propreté qu'ils ne feraient pas à la maison ou en vacances... parce que stress, parce que plein de choses et peut-être aussi parce que... petits encore...

Et l'ATSEM qui est pourtant là aussi pour ces petits accidents, parfois, juge indigne de sa fonction de devoir changer un gamin ou de l'accompagner aux toilettes en dehors des moments prévus par le prof.

Parfois, il ne faut pas leur jeter la pierre parce que on leur demande d'être les bonnes à tout faire et que leurs tâches ne se limitent pas aux enfants, mais il faudrait, si on accepte le principe de cette scolarisation à 3 ans, tout mettre en oeuvre pour que ça se passe correctement.

Quand on discute avec des pédiatres, il est très courant qu'un enfant de 3 ans, voire de 4 s'oublie parfois encore, sans que ça requiert un suivi médical.

Ce n'est pas l'enfant qui souffre de retard psychomoteur, c'est la structure qui n'est pas toujours adaptée et qui voudrait que tous soient des clones coulés dans le même moule.

Alors ce qu'il ya de révoltant, c'est qu'on va aller reprocher aux parents d'abord, puis aux mères en finale, de retourner travailler plutôt que de garder à la maison leur rejeton et de considèrer l'école comme une garderie.

C'est un vrai problème de socièté et l'intègration à l'école, en maternelle entre 3 et 5 ans devrait être pensée non pas en fonction de l'année de naissance, mais du degré de maturation des gamins, le tout avec un accompagnement réellement professionnel, sinon, effectivement, les profs continueront à se sentir déconsidèrés qu'on prenne la maternelle comme uen école au rabais, les parents se sentiront incompris et les enfants débuteront leur scolarité pas dans les meilleures conditions...

Je vais postuler au ministère moi... :P

Sinon, il y a un post en ce moment dans "le mur", débats sur l'école, sur la scolarisation des deux ans...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yseult
Le terrain, il me semble l'avoir pourtant bien préparé avec mon fils, durant l'année scolaire précédente, il venait avec moi accompagner sa soeur ds cette même école (elle n'y a fait que sa dernière année, aucun problème): jen'ai eu de cesse de lui dire "ça, ce sera ton école, tu seras un grand comme ta soeur...", bref, j'ai essayé de valoriser l'école et de le valoriser lui.

Manifestement, j'ai totalement échoué!

Pour ma fille, j'avais fait pareil, et elle n'a pas versé une larme le premier mois, en revanche, elle a eu un "effet-rebond" 2 mois après la rentrée mais ses pleurs n'avaient rien de comparable avec ceux de son frère....

Quelle galère!

Pourtant, ce matin mon fils n'a pas pleuré sur le chemin, il paraissait même content, qd je l'ai laissé, il n'a rien dit...c'est après le dessin animé (elle leur met un dessin animé pour l'acceuil, et à peine un petit bonjour personnel!) que ça a du se gâter! :(:(:(

c'est drôle, ce que tu racontes de tes enfants, ça ressemble beaucoup à ce qui s'est passé pour les miens : le petit frère content d'aller à l'école plus tard en allant chercher sa soeur, puis intègration un peu difficile quand ça a été vraiment son tour.

Mais un truc qui me semble vraiment étrange c'est le coup du dessin animé !!

Alors là, comme rituel d'accueil ... nul, bravo : chaque gamin reste dans sa sphère dans son monde intèrieur, collé à l'image, mais elle au moins a la paix...

Faire garder les gamins par la télé, c'est bien une des plaies que l'école a à combattre.

Alors que ces premiers instants de l'accueil, sont des plus importants : beaucoup de maitresses que j'ai pu observer laissent généralement les gamins jouer entre eux pendant les premières 20 minutes du matin : cela leur permet de faire la transistion entre la maison et la classe, et ensuite, elles les rassemblent : l'école c'est bine un des leiux où on apprend à se socialiser, non?

Euh, elle débute ou quoi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yseult

Le terrain, il me semble l'avoir pourtant bien préparé avec mon fils, durant l'année scolaire précédente, il venait avec moi accompagner sa soeur ds cette même école (elle n'y a fait que sa dernière année, aucun problème): jen'ai eu de cesse de lui dire "ça, ce sera ton école, tu seras un grand comme ta soeur...", bref, j'ai essayé de valoriser l'école et de le valoriser lui.

Manifestement, j'ai totalement échoué!

Pour ma fille, j'avais fait pareil, et elle n'a pas versé une larme le premier mois, en revanche, elle a eu un "effet-rebond" 2 mois après la rentrée mais ses pleurs n'avaient rien de comparable avec ceux de son frère....

Quelle galère!

Pourtant, ce matin mon fils n'a pas pleuré sur le chemin, il paraissait même content, qd je l'ai laissé, il n'a rien dit...c'est après le dessin animé (elle leur met un dessin animé pour l'acceuil, et à peine un petit bonjour personnel!) que ça a du se gâter! :(

Ne te culpabilise pas,tu n'as pas "échoué "..

Tous les enfants sont différents et réagissent à leur façon sans que ce soit forcément la "faute" des parents!!

Je pense qu'un accueil avec dessin animé ne laisse guère présager d'une communication efficace entre enseignante et élève ...

Quand à avoir le même problème :huh: ailleurs,il faudrait vraiment avoir la poisse pour retomber sur le même spécimen (je parle de la maîtresse,là :) ...

Qu'un enfant pleure plusieurs jours n'a rien d'exceptionnel et c'est notre rôle de rassurer l'enfant et les parents,pas d'ajouter une angoisse supplémentaire!

Ce genre d'attitude ne me parait pas très professionnel :ninja: ,c'est à se demander qui de l'enfant ou de l'enseignant n'a pas sa place à l'école :P ..

Essaie de prendre rendez-vous avec la maîtresse et de lui demander calmement de vous expliquer ce qui ne va pas (d'après elle) et quelles solutions elle propose concrètement pour aider ton fils (ben quoi,c'est elle la pro,non?elle doit avoir des recettes miraculeuses :D )

En tout cas bon courage,et si changer ton fils d'école te semble la meilleure solution après avoir vu l'instit,n'hésite pas...

Ah ben pseudoval, je n'avais pas encore lu ta réponse quand j'ai posté la mienne : pas mieux, mais toi, tu es prof et tu as le droit de dire ce que tu as osé dire ! ... moi, faut que je marche sur des oeufs... mais je suis bien contente que tu réagisses à la "méthode" dessin animé !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sophie33

Elle ne débute pas, elle doit avoir environ 45 ans (renseignements pris, elle a 2 enfants dont un en ce1).

Ce matin, ce fut un accueil plus traditionnel puisqu'il n'y avait pas le dessin animé (je me suis même demandé si elle ne sous marinait pas ici!! :D :P ), il y avait des bacs installés sur les tables (légos et autres, garage à voitures...).

Depuis qu'il est rentré mon fils n'a pas eu d'accidents, en revanche, il a la diarrhée (de stress?)

J'ai demandé à mon mari (je ne pouvais le faire moi-même, j'aurais fondu en larmes en expliquant la situation, désolée) d'appeler une école privée Montessori...

Romain est le premier sur la liste d'attente...

La maitresse a TELLEMENT (trop?) insisté sur le fait qu'elle ne les gardait que propres, que je préfère parer à toute éventualité si jamais mon fils est mis dehors (je rappelle que je reprends mon job: sage-femme) dès novembre.

Je rappelle qu'elle est aussi la directrice, et qu'elle ne m'a pas sermonné pour les accidents d'aujourd'hui (et je l'en remercie, parce que sinon, vous m'auriez ramassée à la petite cuillère).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sophie33

Je me suis relue et je veux dire qu'il n'a plus eu d'accident depuis qu'il est rentré à la maison (c'était pas très clair, ce que j'ai écrit!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maridenadia
Non, mais il faut aussi bien réaliser que les ATSEMs ne sont pas toutes des spécialistes de la petite enfance : parfois, ce sont juste des personnes bien avec la mairie qui n'est pas trop regardante sur leurs connaissances du développement infantile.

Quand j'ai découvert ça quand mes gamins ont été scolarisés, je suis tombée de haut.

Entre 3 et 4 ans, voire entre 2 ans et demi et 3 ans et demi à la rentrée, certains enfants sont matures intellectuellement mais font des rechutes à l'école au niveau de la propreté qu'ils ne feraient pas à la maison ou en vacances... parce que stress, parce que plein de choses et peut-être aussi parce que... petits encore...

Et l'ATSEM qui est pourtant là aussi pour ces petits accidents, parfois, juge indigne de sa fonction de devoir changer un gamin ou de l'accompagner aux toilettes en dehors des moments prévus par le prof.

Parfois, il ne faut pas leur jeter la pierre parce que on leur demande d'être les bonnes à tout faire et que leurs tâches ne se limitent pas aux enfants, mais il faudrait, si on accepte le principe de cette scolarisation à 3 ans, tout mettre en oeuvre pour que ça se passe correctement.

Quand on discute avec des pédiatres, il est très courant qu'un enfant de 3 ans, voire de 4 s'oublie parfois encore, sans que ça requiert un suivi médical.

Ce n'est pas l'enfant qui souffre de retard psychomoteur, c'est la structure qui n'est pas toujours adaptée et qui voudrait que tous soient des clones coulés dans le même moule.

Alors ce qu'il ya de révoltant, c'est qu'on va aller reprocher aux parents d'abord, puis aux mères en finale, de retourner travailler plutôt que de garder à la maison leur rejeton et de considèrer l'école comme une garderie.

C'est un vrai problème de socièté et l'intègration à l'école, en maternelle entre 3 et 5 ans devrait être pensée non pas en fonction de l'année de naissance, mais du degré de maturation des gamins, le tout avec un accompagnement réellement professionnel, sinon, effectivement, les profs continueront à se sentir déconsidèrés qu'on prenne la maternelle comme uen école au rabais, les parents se sentiront incompris et les enfants débuteront leur scolarité pas dans les meilleures conditions...

Je vais postuler au ministère moi... :P

Sinon, il y a un post en ce moment dans "le mur", débats sur l'école, sur la scolarisation des deux ans...

La réponse au pb est pourtant relativement simple et indépendant de l'atsem pour "gérer" le pb, il suffit d'envoyer par groupe les enfants aux toilettes de façon régulière. Par contre il est très lourd au niveau psychologique et l'enseignant doit s'investir et expliquer le pb : tu te vois en train de baisser ta culotte devant tes collègues de travaille en même temps qu'eux pour satisfaire ton besoin naturel ???!!!!!

C'est pourtant ce que l'on demande aux enfants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yseult

Non, mais il faut aussi bien réaliser que les ATSEMs ne sont pas toutes des spécialistes de la petite enfance : parfois, ce sont juste des personnes bien avec la mairie qui n'est pas trop regardante sur leurs connaissances du développement infantile.

Quand j'ai découvert ça quand mes gamins ont été scolarisés, je suis tombée de haut.

Entre 3 et 4 ans, voire entre 2 ans et demi et 3 ans et demi à la rentrée, certains enfants sont matures intellectuellement mais font des rechutes à l'école au niveau de la propreté qu'ils ne feraient pas à la maison ou en vacances... parce que stress, parce que plein de choses et peut-être aussi parce que... petits encore...

Et l'ATSEM qui est pourtant là aussi pour ces petits accidents, parfois, juge indigne de sa fonction de devoir changer un gamin ou de l'accompagner aux toilettes en dehors des moments prévus par le prof.

Parfois, il ne faut pas leur jeter la pierre parce que on leur demande d'être les bonnes à tout faire et que leurs tâches ne se limitent pas aux enfants, mais il faudrait, si on accepte le principe de cette scolarisation à 3 ans, tout mettre en oeuvre pour que ça se passe correctement.

Quand on discute avec des pédiatres, il est très courant qu'un enfant de 3 ans, voire de 4 s'oublie parfois encore, sans que ça requiert un suivi médical.

Ce n'est pas l'enfant qui souffre de retard psychomoteur, c'est la structure qui n'est pas toujours adaptée et qui voudrait que tous soient des clones coulés dans le même moule.

Alors ce qu'il ya de révoltant, c'est qu'on va aller reprocher aux parents d'abord, puis aux mères en finale, de retourner travailler plutôt que de garder à la maison leur rejeton et de considèrer l'école comme une garderie.

C'est un vrai problème de socièté et l'intègration à l'école, en maternelle entre 3 et 5 ans devrait être pensée non pas en fonction de l'année de naissance, mais du degré de maturation des gamins, le tout avec un accompagnement réellement professionnel, sinon, effectivement, les profs continueront à se sentir déconsidèrés qu'on prenne la maternelle comme uen école au rabais, les parents se sentiront incompris et les enfants débuteront leur scolarité pas dans les meilleures conditions...

Je vais postuler au ministère moi... :P

Sinon, il y a un post en ce moment dans "le mur", débats sur l'école, sur la scolarisation des deux ans...

La réponse au pb est pourtant relativement simple et indépendant de l'atsem pour "gérer" le pb, il suffit d'envoyer par groupe les enfants aux toilettes de façon régulière. Par contre il est très lourd au niveau psychologique et l'enseignant doit s'investir et expliquer le pb : tu te vois en train de baisser ta culotte devant tes collègues de travaille en même temps qu'eux pour satisfaire ton besoin naturel ???!!!!!

C'est pourtant ce que l'on demande aux enfants.

Oui, c'est lourd, mais enfin, la maternelle c'est certes uen école exigeante, comme le disent les IO, mais ce n'est pas tout à fait une école comme les autres. Si elle se nomme "maternelle" ce n'est pas pour rien... ;)

Je suis d'accord avec toi sur cette histoire de synchronisation qu'on demande aux gamins, mais en même temps, c'est un apprentissage comme un autre... et tu ne vas pas te soulager pendant la réu de travail : tu attends la fin et ça, tu l'as appris aussi, de même que tu ne grignotes pas toute la journée mais que tu attends l'heure des repas.

La vraie difficulté, c'est surtout d'être prêt de la part de la structure à accepter les ratés au moment de cette mise en place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Héloïse44
La maîtresse ne m'a pas sermonné, elle m'a simplement dit d'en discuter avec lui....

Pt-être n'est-elle pas si rigide que ça en fait? :huh: Je trouve que c'est un excellent conseil, car la parole est importante pour tous, petits et grands. Le fait d'oraliser un ressenti face à une situation permet bien souvent de la débloquer, surtout si vous l'assurez que ce n'est pas grave, que ce sont des accidents et qu'il va apprendre à gérer ça avec le temps.

J'ai envie de prendre rendez-vous chez un pédo-psychiatre ou appeler le psychologue de l'école.....bref, je suis déroutée par le comportement de mon fils!

Excellente idée, et le psychologue scolaire vous a répondu ce que j'aurais voulu vous répondre. Mais attention qud mme de ne pas trop vite "psychologiser" et surtout laissez du temps à votre fils, car chaque enfant a sa propre histoire, et aussi son propre rythme d'adaptation et d'apprentissages...

Je partage l'avis d'Yseult, qui, comme toujours est d'excellent conseil! ;) Son analyse de la situation devrait vous aider à relativiser, et ainsi aussi à destresser, relâchant par là-même la pression que certainement votre fils ressent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maridenadia

Oui, d'accord , et sur la notion de maternelle aussi.

Sinon, je pense que la gestion des ratés en MS est plus un pb de personne que de structure.

C'est vrai que cela rejoint le post des 2 ans ou je trouve que la crèche est beaucoup plus attentive à ce pb que l'école et je ne suis pas pour l'école à 2 ans à cause, entre autre, de ce pb : d'ailleurs, les enseignants en sont tellement conscients qu'ils renvoient les PS qui ont ce pb vers ces établissements.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charivari

Fouyouyou, c'est quand même pas tip top comme un accueil d'un petit en PS :cry:

Sophie, pour la difficulté de la séparation, ne te fais pas tropd e soucis. C'est normal qu'un enfant qui n'a pas l'habituide d'être séparé de sa maman mette plus de temps à s'y faire qu'un autre. Il se peut que ça ne vienne pas tout seul comme ça.

Qu'il pleure, même longtemps, les premiers jours, n'est pas forcément une alerte grave, même si ça doit de fendre ton coeur de maman :(

Tu peux peut-être en parler avec lui. Est-ce que tu connais les livres de Gordon, ou Filliozat, ou Aletha Solter ? Ils donnetnd e bons conseils pour aider les enfants à "vivre" leurs émotions et aider les parents à les accueillir.

Concrètement, et en essayant de faire court :

il s'agit d'abord de mettre des mots, à la place de l'enfant, sur ce qu'il ressent. Ne pas attendre qu'iol te dise "je n'ai pas envie d'aller à l'école, ça me rend triste de ne pas être avec toi". Il est beaucoup trop petit pour ça.

Mais toi, tu peux le lui dire, avec des mots tout simples, sans poser des questions, juste comme un constat.

Tu peux lui dire "je me rends compte que ça te rend triste quand je t'emmène à l'école", "je suis sure que tu préfèrerais rester avec moi, hein" (ton compréhensif et tendre)

Il faut qu'il sache qu'il n'est pas "vilain" de ressentir ça, qu'il a le droit d'être triste, et surtout que tu le comprends. C'est très important qu'un enfant se sache autorisé à "ressentir" et autorisé à exprimer ce qu'il ressent, sinon il apprend à tout garder en dedans, à ne rien dire, et des émotions "ressortent" par tout un tas de symptômes beaucoup plus durs à déchiffrer et calmer : pleurs nocturnes, ongles rongés, difficultés d'endormissement, maux de ventre...

Une fois qu'il sait que tu le comprends, il ne faut pas qu'il pense que tu vas le retirer de l'école (à moins que ce soit ta décision bien sur)

Il faut qu'il apprenne à trouver lui-même des solutions à ses soucis. Qu'il prenne lui-même le dessus. Pour ça, il faut qu'il sache que'il ne doit pas compter sur toi. A l'école, il est sans toi, et il apprend à trouver tout seul ses solutions.

Bref, tu peux lui dire "tu sais, l'école, c'est obligé. Il faut y aller et je ne peux pas rester avec toi. Alors qu'est-ce que tu voudrais qu'on fasse pour que tu sois moins triste à l'école ? Il faut que ce soit lui qui suggère des idées

Et là, il va peut-être te dire qu'il voudrait mettre un doudou dans sa poche, qu'il voudrait que tu lui fasses coucou par la fenêtre, que tu dises à la maîtresse que bolabla... je ne sais pas, mais en tous cas, tu l'aideras dans cette solution qu'il te proposera (mais il faut te retenir au maximum de suggérer toi-même des idées, il faut absoluement que ça vienne de lui)

Voilà, je crois que quand il aura compris que :

1. il a le droit de pleurer et d'être triste (il ne faut pas dire "ne pleure pas" aux enfants ! )

2. quoi qu'il arrive, il ira à l'école

3. il doit se trouver "ses" solutions

... ça ira mieux, petit à petit.

Bon courage :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kiwichick

Tu peux nous donner des nouvelles Sophie ?

J'espère que ça va mieux :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sophie33

Tout d'accord, un GRAND MERCI de prendre de nos nouvelles!!!!

Bilan de cette nouvelle matinée:

- ce matin, comme tous les matins depuis la rentrée, aucun pleurs sur le chemin de l'école (on a de la chance, on habite à 50 m à pied)

-on quitte sa soeur qui va au cp un étage au-dessus (ne partage pas la même cour de récré)= toujours pas de pleurs

-on arrive devant la porte de la classe (on n'a pas le droit de rentrer ds la classe)= il se met à faire mine de pleurer (on entendait les autres enfants qui pleuraient) mais tente de se retenir....

-Dans la classe, je l'entends hurler.

A 11h30, je suis de retour pour le chercher:

-aucun pleurs ds la classe, ouf.

-je vois mon bonhomme qui arrive sereinement, qui prend le temps de prendre son cartable et son doudou (avant, c'était moi qui devait les prendre!) et SURTOUT qui porte le même bermuda que ce matin!!!!!!!!

Je précise ici qu'hier, mercredi, je ne lui ai pas reparlé du pipi-caca, et que comme d'hab, il a été propre et continent tte la journée.

-La maitresse m'a dit qu'il n'avait pas pleuré mais qu'il restait encore un peu en retrait des autres enfants.

Une maman s'est étonnée aujourd'hui (auprès de moi) que les enfants ne fassent encore ni dessin, ni peinture (vêtements nickels et mains idem)!

Pourvu que ça dure!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!*

Charivari, merci pour ces précieux conseils!

PS: Promis, si vous êtes enceintes et que vous vous posez des questions, je m'engage à être là pour vous répondre!!!!!!!!!!!!!!!! :D:D:D:D:D:D

Sophie, qui est aujourd'hui encore plus fière que si elle avait eu le bac avec mention TB! :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sophie33

:blush: Je voulais dire "plus heureuse que si bac avec mention", mais je suis aussi très fière de mon garçon!

Je lui ai dit: "bravo Romain" et il m'a dit "z'a pas pleuré paque maman, elle vient me chercher" :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charivari
Je lui ai dit: "bravo Romain" et il m'a dit "z'a pas pleuré paque maman, elle vient me chercher" :wub:

:wub: Ca me fait craquer. Fais lui plein de bisous pour nous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Héloïse44
Je lui ai dit: "bravo Romain" et il m'a dit "z'a pas pleuré paque maman, elle vient me chercher" :wub:

A.D.O.R.A.B.L.E !!! :wub::wub::wub: Quel grand garçon maintenant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sophie33

Craquant, en effet....

S'il a intégré le fait que je ne l'abandonne pas, c'est déjà ENORME!

Mais bon, ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué!

Vivement demain (attention, demain, c'est un maitre, ce n'est pas la même atsem non plus.Vendredi dernier, il y avait les 2, je pense que c'était pour faire une transition en douceur...) :)

Ce qui me rend le plus heureuse, c'est qu'il n'ait pas de nouveau régressé ds la propreté, parce que face à ça, je me sentais COMPLETEMENT désarmée!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :cry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
delphine59

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la discussion

Vous pouvez écrire votre message maintenant et créer votre compte ensuite. Si vous avez déjà un compte sur notre site, connectez-vous pour l'utiliser.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...