Jump to content

Questions sur mise en disponibilité


lilly1984
 Share

Recommended Posts

La disponibilité est accordée pour une année scolaire entière... Même pour les demandes de droit !!!

Donc si elle est demandée en cours d'année on peut lui dire non mais oui pour l'année prochaine !!

Sinon je vois pas pourquoi les IA s'embetent a faire un calendrier de demande si tout le monde peut demander quand il veut !!

Et vu ce qu'elle explique elle n'a même pas enseigné encore... donc il ne sagit pas d'académie agréable ou pas elle dit qu'elle n'est pas faite pour ce métier...

Donc désolée mais quand le bien etre des enfants est en jeu je pense qu'il est plus sage de ne pas continuer...

Link to comment
Share on other sites

oui elle ne peut etre qu'accordée seulement c'est en fonction des besoins de service... On fait une demande pour une année scolaire. Si on demande en cours d'année elle peut etre refusée temporairement et accordée pour la rentrée suivante...

De ttes façons là pour le bien des élèves et vu la volonté de lilly de quitter l'éducation nationale il est plus sage de démissionner :blink:

Ne trouves-tu pas contradictoire qu'elle ne puisse être qu'accordée mais qu'elle soit tout de même liée aux besoins de service... Il existe des remplaçants, des listes complémentaires (et ceci n'a rien de péjoratif) qui peuvent eux-mêmes répondre à ces besoins de service.

Et puis, pourquoi serait-il plus sage de démissionner alors peut-être que le Calvados serait plus agréable pour enseigner que l'Ain et sinon, il existe des possibilités de détachement que ce soit au sein de l'Éducation Nationale ou dans les autres Fonctions Publiques.

Avant de démissionner il me semble que toutes les solutions sont à envisager ! :huh:

Je ne sais pas trop quoi penser!

En même temps, il est parfois excessivement difficile de trouver un remplaçant alors...?

En tout cas, je ne crois pas que j'aimerais enseigner plus dans le Calvados que dans l'Ain, je me suis trompée de voie, c'est une certitude depuis les 2 ans que ça trotte dans ma tête :sad: Et puis pour une mutation, il faut de l'ancienneté et je n'en aurais pas en étant en mise en dispo!

Pour le détachement, je crois que c'est pareil, il doit falloir de l'ancienneté pour y avoir droit, non?

J'ai déjà réfléchi à ma reconversion dans le privé ( je souhaiterais être assistante de direction bilingue ), y'a plus qu'à...

Après c'est sur que demissionner n'est pas une super solution, mais j'ai aussi tendance à penser à ces pauvres enfants qui n'ont rien demandé et qui auront pas de bol de tomber sur moi!!!

Link to comment
Share on other sites

Voilà encore une citation trouvée sur I Prof

à l'exception des disponibilités de plein droit, votre demande de disponibilité peut être refusée pour raison de service par votre autorité hiérarchique ;

Qu'en penser?

Juste une autre question : savez-vous quelle couverture sociale on a lorsqu'on a demissionné de l'education nationale ou lorsqu'on est en disponibilité?

Link to comment
Share on other sites

J'ai trouvé ça :
La date limite des demandes de disponibilité, temps partiel et réintégration est fixée au 31 Janvier 2007.

Ce qui voudrait dire qu'il fallait demander pour le 31 janvier 2007 au plus tard et pour l'année 2007/2008... :cry:

Le calendrier ne vaut pas si c'est une demande de dispo pour suivre un conjoint suite à un refus de permutation ou d'inéat/exeat. Dans ces cas là, il y a un calendrier dérogatoire bien précisé dans le BO.

Link to comment
Share on other sites

J'ai trouvé ça :
La date limite des demandes de disponibilité, temps partiel et réintégration est fixée au 31 Janvier 2007.

Ce qui voudrait dire qu'il fallait demander pour le 31 janvier 2007 au plus tard et pour l'année 2007/2008... :cry:

Le calendrier ne vaut pas si c'est une demande de dispo pour suivre un conjoint suite à un refus de permutation ou d'inéat/exeat. Dans ces cas là, il y a un calendrier dérogatoire bien précisé dans le BO.

Mais je n'ai demandé ni permutation (impossible en PE2), ni ineat/exeat (aucune chance de quitter l'ain...)

Link to comment
Share on other sites

Mais je n'ai demandé ni permutation (impossible en PE2), ni ineat/exeat (aucune chance de quitter l'ain...)

A l'éducation nationale, comme ailleurs, si tu demandes, t'es pas sûre d'avoir ... mais si tu ne demandes pas, t'es sûre de ne pas avoir !

Fais ta demande de dispo (autorisation de droit pour suivre ton conjoint) à l'IA; et, si elle ne t'est pas accordée, ben ... tu démissionnes.

Link to comment
Share on other sites

oui elle ne peut etre qu'accordée seulement c'est en fonction des besoins de service... On fait une demande pour une année scolaire. Si on demande en cours d'année elle peut etre refusée temporairement et accordée pour la rentrée suivante...

De ttes façons là pour le bien des élèves et vu la volonté de lilly de quitter l'éducation nationale il est plus sage de démissionner :blink:

Ne trouves-tu pas contradictoire qu'elle ne puisse être qu'accordée mais qu'elle soit tout de même liée aux besoins de service... Il existe des remplaçants, des listes complémentaires (et ceci n'a rien de péjoratif) qui peuvent eux-mêmes répondre à ces besoins de service.

Et puis, pourquoi serait-il plus sage de démissionner alors peut-être que le Calvados serait plus agréable pour enseigner que l'Ain et sinon, il existe des possibilités de détachement que ce soit au sein de l'Éducation Nationale ou dans les autres Fonctions Publiques.

Avant de démissionner il me semble que toutes les solutions sont à envisager ! :huh:

Je ne sais pas trop quoi penser!

En même temps, il est parfois excessivement difficile de trouver un remplaçant alors...?

En tout cas, je ne crois pas que j'aimerais enseigner plus dans le Calvados que dans l'Ain, je me suis trompée de voie, c'est une certitude depuis les 2 ans que ça trotte dans ma tête :sad: Et puis pour une mutation, il faut de l'ancienneté et je n'en aurais pas en étant en mise en dispo!

Pour le détachement, je crois que c'est pareil, il doit falloir de l'ancienneté pour y avoir droit, non?

J'ai déjà réfléchi à ma reconversion dans le privé ( je souhaiterais être assistante de direction bilingue ), y'a plus qu'à...

Après c'est sur que demissionner n'est pas une super solution, mais j'ai aussi tendance à penser à ces pauvres enfants qui n'ont rien demandé et qui auront pas de bol de tomber sur moi!!!

Je trouve que tu es bien négative Liligrenouille, sans vouloir t'offenser, quand tu lui dis, qu il est plus sage de démissionner....en lui sortant le calendrier....en lui disant que la mutation de sa mari ne donne pas forcément une dispo de droit!

Moi je te dirais Lilly, fais ta demande, mets les syndicats avec toi, les courriers de l'employeur de ton mari justifiant sa mutation (franchement, l education nationale ne saura JAMAIS que la mutation est à l origine de ton mari, car les entreprises ont généralement des courriers types "Mr Untel est muté ....", ils n'expliquent pas en detail l orignine de la mut)

Et avant de démissionner (solution bien radicale), ne veux tu pas faire un essai d un an, avec TA classe? avoir sa classe, c est vraiment différent de la pE1 (stress du concours), de la PE2 (stress des stages, des validations, des memoires...)!!

Link to comment
Share on other sites

La disponibilité est accordée pour une année scolaire entière... Même pour les demandes de droit !!!

Donc si elle est demandée en cours d'année on peut lui dire non mais oui pour l'année prochaine !!

Sinon je vois pas pourquoi les IA s'embetent a faire un calendrier de demande si tout le monde peut demander quand il veut !!

Et vu ce qu'elle explique elle n'a même pas enseigné encore... donc il ne sagit pas d'académie agréable ou pas elle dit qu'elle n'est pas faite pour ce métier...

Donc désolée mais quand le bien etre des enfants est en jeu je pense qu'il est plus sage de ne pas continuer...

Je te trouve bien agressive ! Le calendrier vaut pour tous ceux qui font des demandes autres que de droit ; tu ne peux pas forcément prévoir que ta moitié soit mutée, que ton enfant tombe gravement malade... Je ne fais qu'écrire ce que je pense et ce que je connais en ce qui concerne la mise en disponibilité m'étant moi-même renseignée par rapport à mon cas... Merci d'ailleurs à Lillie2fr de me le confirmer, cela me rassure :wink:

Et je suis complètement d'accord avec Marion3413, tu ne peux tant que tu n'as pas eu de classe dire "je suis faite ou non pour enseigner".

Je suis bien placée pour le savoir je ne me sentais pas du tout prête à enseigner, ne passant le concours qu'en plus de ceux de la Fonction Publique Territoriale :whistling:

Et puis, je suis devenue remplaçante et je suis depuis deux ans en Seine-Saint-Denis en zone violence, ZEP etc. Bien sur que c'est dur, physiquement et moralement, d'évoluer dans de tels milieux mais c'est en même temps très enrichissant. Bien sur que parfois tu as envie de craquer et de tout plaquer quand tu pars à 7h pour rentrer à 18h tout en te faisant régulièrement insulter dans les embouteillages :biggrinthumb: Mais tu tiens bon et tu te dis que bientôt viendront des jours meilleurs... :angel_not:

Link to comment
Share on other sites

J'ai obtenu une dispo en janvier, pour la fin de l'annee scolaire...Mais je n'avais pas de poste avant car j'etais en detachement.

L'IA a fait pression pour que je reste : "on est deficitaire, vous devez rester..." J'ai appele le SE-Unsa qui m'a dit de ne pas me laisser impressioner, que la dispo pour rapprochement de conjoint etait un droit et qu'ils devaient examiner ma demande. J'ai re-ecris a l'IA en mentionnant l'article de loi concerne (me rappelle plus du numero mais je peux le retrouver) et mon appel aux syndicats...Ils m'ont mis en dispo sans broncher apres ca!

Link to comment
Share on other sites

Merci à toutes pour vos reponses et conseils!

Je vais appeller lundi l'inspection pour en savoir plus car ils sont bien placés pour me renseigner :wink:

J'ai également envoyé un mail aux syndicats mais je ne sais pas quand ils vont revenir de vacances!

Beaucoup d'entre vous pensent qu'il faut avoir sa classe avant de se décider; je comprends bien votre point de vue sauf que j'ai réalisé à travers cette année de PE2 que je ne voulais pas d'un métier aussi prenant : je veux un métier où je fais peut-être 8H/18H mais quand je rentre chez moi, c'est fini, je ne veux pas me prendre la tête à devoir préparer des choses, faire des projets tout ça... Je ne ressents même pas de plaisir quand les élèves réussissent des trucs ou quand l'activité est très appréciée etc. Le contact avec les enfants passe, c'est tout ce qui est positif dans ma pratique : certes c'est important sauf que ce n'est pas suffisant! Je suis leur pote, par leur maîtresse :blink:

On dit que la nuit porte conseil; je n'ai qu'une envie ce matin : demissionner...

J'ai une question : peut-on refuser sa propre titularisation?

Link to comment
Share on other sites

Les calendriers dérogatoires existent en effet et, l'IA ayant l'habitude de ne donner que la version qui l'interesse, il ne faut pas hésiter à creuser :)

Link to comment
Share on other sites

On dit que la nuit porte conseil; je n'ai qu'une envie ce matin : demissionner...

J'ai une question : peut-on refuser sa propre titularisation?

Alors, je ne vois pas où est le problème.

C'est ta vie, tu fais ce que tu as envie de faire, et personne ne peut t'en empêcher ...

Une bonne idée que de téléphoner à l'IA; ou mieux, y aller ... il vaut toujours mieux s'adresser au bon dieu qu'à ses saints ...

Ensuite, selon ce que tu auras décidé, donne-toi les moyens d'y parvenir.

C'est moins difficile, techniquement, de sortir de l'éducation nationale que d'y rentrer. Mais réfléchis bien quand même.

Link to comment
Share on other sites

Vous pouvez me fusiller comme vous l'avez fait et me critiquer seulement si vous aviez lu les messages de Lilly elle dit plusieurs fois et très clairement qu'elle est certaine de ne pas être faite pour ce métier....

Qu'elle souhaite une dispo seulement pour avoir un salaire en septembre et octobre.

Qu'elle va déprimer et faire déprimer les élèves après seulement 1 semaine.

Par conséquent où est l'intérêt de demander une dispo ??? Puisque ça se terminera par une démission...

Ensuite je pense que certains n'ont pas lu tous mes messages car vous me faites dire des choses que je n'ai pas dites et que j'ai souvent modérées !!!

Enfin pensez ce que vous voulez...

Link to comment
Share on other sites

On dit que la nuit porte conseil; je n'ai qu'une envie ce matin : demissionner...

J'ai une question : peut-on refuser sa propre titularisation?

Alors, je ne vois pas où est le problème.

C'est ta vie, tu fais ce que tu as envie de faire, et personne ne peut t'en empêcher ...

Une bonne idée que de téléphoner à l'IA; ou mieux, y aller ... il vaut toujours mieux s'adresser au bon dieu qu'à ses saints ...

Ensuite, selon ce que tu auras décidé, donne-toi les moyens d'y parvenir.

C'est moins difficile, techniquement, de sortir de l'éducation nationale que d'y rentrer. Mais réfléchis bien quand même.

Ca fait 1 an et demi que j'y réfléchit :blush:

Effectivement, c'est surement mieux d'y aller, j'y avais pensé alors lundi direction IA!

Link to comment
Share on other sites

Je pense que lilligrenouille a bien cerné le problème!

Elle répond finalement à ma question : demission ou mise en dispo.

En tout cas, je ne t'ai pas trouvé aggressive et j'apprecie ton honnêteté.

Tous les avis sont bons à prendre.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

ayant lu tous les propos, je vais te donner mon avis. Mon mari mutant très souvent, j'ai changé de départements 4 fois et je me suis donc renseignée souvent sur les démarches à entreprendre pour suivre un conjoint.

Effectivement, on peut faire une demande de disponibilité pour suivre son conjoint n'importe quand dans l'année. Si ton syndicat te soutient et si tu motives ta demande à l'inspection, tu as qd même des chances d'avoir une réponse postive.

En ce qui concerne ta démission, je réfléchirais vraiment et je pense que je fairais une demande de dispo en premier lieu.

Tout simplement par ce que si ta dispo est accordée, ça te laisse le temps de te retourner, de faire une formation si tu le souhaites, d'essayer un autre job; si tu y arrives tant mieux mais si tu n'arrives pas à trouver un travail stable et qui te plaît alors là tu as une autre voie de secours: reprendre ton ancien travail et je trouve que ce n'est pas négligeable par les temps qui courent. De plus, je ne sais: ton mari perd son travail, toi tu peux toujours reprendre le tien.

Et j'aimerais quand même ajouter, même si ce n'est pas mon cas, que tout le monde ne fait pas ce travail parce que c'est une passion. Et ça dans tous les boulots. Certaines personnes travaillent pour vivre convenablement (avoir un salaire qui tombe tous les mois....) et font quand même leur travail conscieusement.

En ce qui concerne la mgen, quand tu es en dispo, tu peux rester affiliée à la mgen, tu payes une cotisation tous les mois, cette cotisation est à peu près semblable à celle retirée sur ta paye lors d'un temps plein.

Bon courage.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, voici ma petite expérience personnelle : une disponibilité n'est pas forcément de la durée d'un an, puisque j'ai été cette année en disponibilité (pour convenance personnelle) de novembre au 31 août. En fait, T1 l'an dernier dans des conditions difficiles et seule dans l'école, j'ai "pété les plombs" (pas devant les élèves, après la classe), j'ai téléphoné à mon IEN pour lui dire que je démissionnais. Lui et le conseiller péda ont essayé de me raisonner, me conseillant l'arrêt maladie pour souffler un peu (je ne voulais pas), puis me parlant de disponibilité (je n'ai pas voulu non plus, leur soutenant que j'étais certaine de ma décision et que je ne changerais pas d'avis). Finalement l'IEN m'a dit que je devais aller rencontrer l'IA pour démissionner, j'y suis allé mais lui est venu aussi et finalement ils m'ont convaincue de me mettre en disponibilité...

Et finalement, alors que j'étais certaine de ne pas changer d'avis, j'ai demandé ma réintégration et je fais ma rentrée bientôt !

Bref, Lilly, un cas n'est pas l'autre mais il faut toujours demander (IEN, IA, syndicats) car même si ce n'est pas la procédure habituelle finalement l'IA est libre d'accorder ce qu'elle veut. Puis ça peut toujours arriver de changer d'avis même si on est persuadé du contraire, ça dépend fort de l'état psychologique.

Pour la MGEN, pendant la disponibilité, on reste à la MGEN pour la Sécu mais pour la partie Mutuelle on peut se désaffilier et en prendre une autre moins cher en envoyant un justificatif.

Bon courage dans tes décisions et tes démarches !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

ayant lu tous les propos, je vais te donner mon avis. Mon mari mutant très souvent, j'ai changé de départements 4 fois et je me suis donc renseignée souvent sur les démarches à entreprendre pour suivre un conjoint.

Effectivement, on peut faire une demande de disponibilité pour suivre son conjoint n'importe quand dans l'année. Si ton syndicat te soutient et si tu motives ta demande à l'inspection, tu as qd même des chances d'avoir une réponse postive.

En ce qui concerne ta démission, je réfléchirais vraiment et je pense que je fairais une demande de dispo en premier lieu.

Tout simplement par ce que si ta dispo est accordée, ça te laisse le temps de te retourner, de faire une formation si tu le souhaites, d'essayer un autre job; si tu y arrives tant mieux mais si tu n'arrives pas à trouver un travail stable et qui te plaît alors là tu as une autre voie de secours: reprendre ton ancien travail et je trouve que ce n'est pas négligeable par les temps qui courent. De plus, je ne sais: ton mari perd son travail, toi tu peux toujours reprendre le tien.

Et j'aimerais quand même ajouter, même si ce n'est pas mon cas, que tout le monde ne fait pas ce travail parce que c'est une passion. Et ça dans tous les boulots. Certaines personnes travaillent pour vivre convenablement (avoir un salaire qui tombe tous les mois....) et font quand même leur travail conscieusement.

En ce qui concerne la mgen, quand tu es en dispo, tu peux rester affiliée à la mgen, tu payes une cotisation tous les mois, cette cotisation est à peu près semblable à celle retirée sur ta paye lors d'un temps plein.

Bon courage.

Merci pour tes conseils.

Je voudrais seulement réagir sur le fait que tout le monde ne fait pas ce travail par passion et qu'il faut bien gagner sa vie : je suis tout à fait d'accord avec toi sauf que je préfère faire un metier qui demande nettement moins d'investissement et qui peut facilement être payé pareil si c'est pour faire quelque chose qui ne me plait pas.

En même temps, je suis jeune, j'ai dans la tête de refaire une formation maintenant et d'aboutir à un emploi dans le privé d'ici 1 an : il est plus facile de changer maintenant à 24 ans que dans 10 ans...

Si je suis en dispo et que je veux reintegrer l'education nationale, il me faudra revenir dans mon departement d'origine : je prefere repasser un concours!!! Je suis sure que beaucoup trouvent ça stupide et je le conçoit très bien...

Après c'est sur que c'est une decision qui ne se prend pas sur un coup de tête, il faut bien réflechir c'est evident!

Si je demande ma dispo, je vais devoir retourner devant les élèves : ça me terrorise, j'en ai des crises d'angoisse et de larmes. Peut-être est-il bon de préciser que j'ai été frappée par un élève dans mes stages et que ce n'est pas sans incidence sur mon état d'esprit...

En tout cas, je vous remercie toutes pour vos conseils et je suis preneuse s'il y a d'autres avis!

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, voici ma petite expérience personnelle : une disponibilité n'est pas forcément de la durée d'un an, puisque j'ai été cette année en disponibilité (pour convenance personnelle) de novembre au 31 août. En fait, T1 l'an dernier dans des conditions difficiles et seule dans l'école, j'ai "pété les plombs" (pas devant les élèves, après la classe), j'ai téléphoné à mon IEN pour lui dire que je démissionnais. Lui et le conseiller péda ont essayé de me raisonner, me conseillant l'arrêt maladie pour souffler un peu (je ne voulais pas), puis me parlant de disponibilité (je n'ai pas voulu non plus, leur soutenant que j'étais certaine de ma décision et que je ne changerais pas d'avis). Finalement l'IEN m'a dit que je devais aller rencontrer l'IA pour démissionner, j'y suis allé mais lui est venu aussi et finalement ils m'ont convaincue de me mettre en disponibilité...

Et finalement, alors que j'étais certaine de ne pas changer d'avis, j'ai demandé ma réintégration et je fais ma rentrée bientôt !

Bref, Lilly, un cas n'est pas l'autre mais il faut toujours demander (IEN, IA, syndicats) car même si ce n'est pas la procédure habituelle finalement l'IA est libre d'accorder ce qu'elle veut. Puis ça peut toujours arriver de changer d'avis même si on est persuadé du contraire, ça dépend fort de l'état psychologique.

Pour la MGEN, pendant la disponibilité, on reste à la MGEN pour la Sécu mais pour la partie Mutuelle on peut se désaffilier et en prendre une autre moins cher en envoyant un justificatif.

Bon courage dans tes décisions et tes démarches !

Merci pour ton temoignage!

Tu pensais ne pas changer d'avis et pourtant tu l'as fait, je suis sure que c'est possible evidement...

Mais je me connais aussi, je suis têtue et persuadée que je ne pourrais jamais faire ce métier, je n'en ai pas les épaules et je suis en admiration devant les personnes qui y arrivent...

Demain, je vais aller à l'IA, et... je me tate encore!

Link to comment
Share on other sites

Peut etre que pour savoir si tu veux démissionner ou pas pose toi cette question: :wink:

Si tu avais des élèves adorables sans avoir besoin de faire de la discipline tout le temps ( et sans etre frappée!) tu resterais ou pas? Si tu restais ça vaut le coup de tenter la dispo, sinon je pense que tu es prete à démissionner. :smile: Bon courage!

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

ayant lu tous les propos, je vais te donner mon avis. Mon mari mutant très souvent, j'ai changé de départements 4 fois et je me suis donc renseignée souvent sur les démarches à entreprendre pour suivre un conjoint.

Effectivement, on peut faire une demande de disponibilité pour suivre son conjoint n'importe quand dans l'année. Si ton syndicat te soutient et si tu motives ta demande à l'inspection, tu as qd même des chances d'avoir une réponse postive.

En ce qui concerne ta démission, je réfléchirais vraiment et je pense que je fairais une demande de dispo en premier lieu.

Tout simplement par ce que si ta dispo est accordée, ça te laisse le temps de te retourner, de faire une formation si tu le souhaites, d'essayer un autre job; si tu y arrives tant mieux mais si tu n'arrives pas à trouver un travail stable et qui te plaît alors là tu as une autre voie de secours: reprendre ton ancien travail et je trouve que ce n'est pas négligeable par les temps qui courent. De plus, je ne sais: ton mari perd son travail, toi tu peux toujours reprendre le tien.

Et j'aimerais quand même ajouter, même si ce n'est pas mon cas, que tout le monde ne fait pas ce travail parce que c'est une passion. Et ça dans tous les boulots. Certaines personnes travaillent pour vivre convenablement (avoir un salaire qui tombe tous les mois....) et font quand même leur travail conscieusement.

En ce qui concerne la mgen, quand tu es en dispo, tu peux rester affiliée à la mgen, tu payes une cotisation tous les mois, cette cotisation est à peu près semblable à celle retirée sur ta paye lors d'un temps plein.

Bon courage.

Merci pour tes conseils.

Je voudrais seulement réagir sur le fait que tout le monde ne fait pas ce travail par passion et qu'il faut bien gagner sa vie : je suis tout à fait d'accord avec toi sauf que je préfère faire un metier qui demande nettement moins d'investissement et qui peut facilement être payé pareil si c'est pour faire quelque chose qui ne me plait pas.

En même temps, je suis jeune, j'ai dans la tête de refaire une formation maintenant et d'aboutir à un emploi dans le privé d'ici 1 an : il est plus facile de changer maintenant à 24 ans que dans 10 ans...

Si je suis en dispo et que je veux reintegrer l'education nationale, il me faudra revenir dans mon departement d'origine : je prefere repasser un concours!!! Je suis sure que beaucoup trouvent ça stupide et je le conçoit très bien...

Après c'est sur que c'est une decision qui ne se prend pas sur un coup de tête, il faut bien réflechir c'est evident!

Si je demande ma dispo, je vais devoir retourner devant les élèves : ça me terrorise, j'en ai des crises d'angoisse et de larmes. Peut-être est-il bon de préciser que j'ai été frappée par un élève dans mes stages et que ce n'est pas sans incidence sur mon état d'esprit...

En tout cas, je vous remercie toutes pour vos conseils et je suis preneuse s'il y a d'autres avis!

Il est arrivé encore recemment que des personnes en dispo réussissent à changer de département, non pas par les permut' mais par les inéats exeats: plutot que d'avoir une personne en dispo, le département d'origine laisse partir (cela ne change rien pour eux de toutes façons). Après, évidemment, cela dépend du département d'accueil. Ce que je veux dire, c'est que cela existe (même si c'est LOIN d'être gagné pour certains départements d'accueil).

Une question; t'es-tu faite aidée par quelqu'un suite à ce coup? (médecin de famille, psy...) Cela pourrait t'aider à te sentir mieux.

Link to comment
Share on other sites

je suis d'accord avec lili2, tu peux très bien être en dispo et changer de département durant cette mise en dispo.

Bonnne chance pour cette visite à l'inspection.

Je pense que tu as mal commencé ta carrière et que tu as été un peu traumatisée.

Après, tu peux être instit aussi avec des grands qu'avec des petits (maternelle); les maternelles c'est sympa, tu as déjà essayé?

Y a aussi à l'ia des cellules de reconversion qui te permettrait peut être de faciliter ta reconversion, je ne sais pas, à creuser....

Link to comment
Share on other sites

Peut etre que pour savoir si tu veux démissionner ou pas pose toi cette question: :wink:

Si tu avais des élèves adorables sans avoir besoin de faire de la discipline tout le temps ( et sans etre frappée!) tu resterais ou pas? Si tu restais ça vaut le coup de tenter la dispo, sinon je pense que tu es prete à démissionner. :smile: Bon courage!

Si j'avais des élèves adorables, ce serait plus facile c'est sur mais je n'aurais pas plus envie de m'investir que ça : je suivrais un bon manuel point.

:sad:

Link to comment
Share on other sites

Il est arrivé encore recemment que des personnes en dispo réussissent à changer de département, non pas par les permut' mais par les inéats exeats: plutot que d'avoir une personne en dispo, le département d'origine laisse partir (cela ne change rien pour eux de toutes façons). Après, évidemment, cela dépend du département d'accueil. Ce que je veux dire, c'est que cela existe (même si c'est LOIN d'être gagné pour certains départements d'accueil).

Une question; t'es-tu faite aidée par quelqu'un suite à ce coup? (médecin de famille, psy...) Cela pourrait t'aider à te sentir mieux.

Oui effectivement on peut réussir à se faire muter, j'avais pensé aux ineats exeats déjà mais ça ne change rien au fait que je ne me sents pas capable d'exercer ce métier.

En ce qui concerne le coup, j'en ai parlé au medecin il n'y a pas longtemps, il m'a donné de l'homéo pour me détendre un peu, et des noms de psy à aller consulter si j'en ressents le besoin... mais j'ai du mal à franchir le pas!

Link to comment
Share on other sites

je suis d'accord avec lili2, tu peux très bien être en dispo et changer de département durant cette mise en dispo.

Bonnne chance pour cette visite à l'inspection.

Je pense que tu as mal commencé ta carrière et que tu as été un peu traumatisée.

Après, tu peux être instit aussi avec des grands qu'avec des petits (maternelle); les maternelles c'est sympa, tu as déjà essayé?

Y a aussi à l'ia des cellules de reconversion qui te permettrait peut être de faciliter ta reconversion, je ne sais pas, à creuser....

J'ai fait mon stage filé en maternelle, dans une école dont tout le monde rêve avec des enfants adorables, c'était moins dur mais ça ne m'a pas empêché de ne pas me sentir très bien en rentrant certains soirs, je n'arrivais pas non plus à les gérer (jusqu'à 33 PS en motricité seule sans ATSEM par exemple...) et si la gestion se passe bien, je m'ennuie...

Et puis, on ne choisit pas son niveau... Je pense effectivement que si j'avais eu un poste en maternelle j'aurais fait ces deux mois en attendant ma dispo avec certainement moins d'apprehension!

Pour demain, j'ai planifié ma journée :

- tout d'abord : Assedic, voir à quoi j'ai (pas) le droit dans les deux cas (en ce qui concerne une eventuelle future formation) car je demissionne aussi pour suivi de conjoint d'un sens

- puis ANPE

- puis IA avec des réponses claires des deux organismes precedents

Link to comment
Share on other sites

Il est arrivé encore recemment que des personnes en dispo réussissent à changer de département, non pas par les permut' mais par les inéats exeats: plutot que d'avoir une personne en dispo, le département d'origine laisse partir (cela ne change rien pour eux de toutes façons). Après, évidemment, cela dépend du département d'accueil. Ce que je veux dire, c'est que cela existe (même si c'est LOIN d'être gagné pour certains départements d'accueil).

Une question; t'es-tu faite aidée par quelqu'un suite à ce coup? (médecin de famille, psy...) Cela pourrait t'aider à te sentir mieux.

Oui effectivement on peut réussir à se faire muter, j'avais pensé aux ineats exeats déjà mais ça ne change rien au fait que je ne me sents pas capable d'exercer ce métier.

En ce qui concerne le coup, j'en ai parlé au medecin il n'y a pas longtemps, il m'a donné de l'homéo pour me détendre un peu, et des noms de psy à aller consulter si j'en ressents le besoin... mais j'ai du mal à franchir le pas!

Peut être le faudrait-il: cette expérience désagréable pourrait s'enfouir au fond de toi et ressurgir dans un autre contexte. Prend un rendez vous, va voir et tu décideras ensuite :)

Link to comment
Share on other sites

Et bien la décision de démissionner ou pas t'appartient. J'ai l'impression, en te lisant, que tu te sentirais libérée...

En ce qui me concerne, PE2 sortante comme toi, je cherche à intégrer le département de l'Ain. :D

Mais comme mon département d'origine ne me laisse pas partir, je me mets en disponibilité. Par contre il faut, pour nous PE2 sortants, signer le PV d'installation sinon nous perdons le bénéfice du concours. Du coup je négocie pr le signer le 29 août et être libérée le 1er septembre pr ainsi commencer mon potentiel nouveau boulot le 1er septembre. Je sais q celà a été possible pr une amie... Je sais que je veux apprendre à enseigner, mais je ne suis pas sûre de vouloir enseigner à nouveau en France... :angel_not:

Si nos témoignages t'aident à prendre une décision, j'en serais ravie.

sté

Link to comment
Share on other sites

Tout d'abord, je tiens encore à vous remercier tous pour vos conseils et témoignages...

Je suis allée à l'IA ce matin : Il n'est pas possible de prendre une dispo en cours d'année donc je suis en dispo à partir du 2 septembre :yahoo: pour pouvoir être titularisée. J'ai signé mon papier, pour le justificatif, il n'y a pas de soucis, je l'envoie dès que je l'ai.

Il me faut juste appeller la circo pour savoir si je viens le 1e ou pas (bah oui, je suis en dispo le 2 donc je serais payée le 1e donc normalement je dois aller travailler!!!?) et l'école pour les informer bien sur!

Lilie2fr, je garde ton conseil de consulter quelqu'un très precieusement dans un coin de ma tête...

Peaceful, c'est vraiment ça, je me sens libérée et heureuse : ça fait longtemps que je ne me suis pas sentie aussi bien (même si j'ai pas dormi de la nuit :sleep: )

En tout cas, j'espère que ce poste pourra servir à d'autres, on sait jamais.

:D

Link to comment
Share on other sites

J'ai change de departement tout en etant en dispo (ineat/exeat obtenu en fevrier)...et je demandais un departement tres demande!

Link to comment
Share on other sites

Tout d'abord, je tiens encore à vous remercier tous pour vos conseils et témoignages...

Je suis allée à l'IA ce matin : Il n'est pas possible de prendre une dispo en cours d'année donc je suis en dispo à partir du 2 septembre :yahoo: pour pouvoir être titularisée. J'ai signé mon papier, pour le justificatif, il n'y a pas de soucis, je l'envoie dès que je l'ai.

Il me faut juste appeller la circo pour savoir si je viens le 1e ou pas (bah oui, je suis en dispo le 2 donc je serais payée le 1e donc normalement je dois aller travailler!!!?) et l'école pour les informer bien sur!

Lilie2fr, je garde ton conseil de consulter quelqu'un très precieusement dans un coin de ma tête...

Peaceful, c'est vraiment ça, je me sens libérée et heureuse : ça fait longtemps que je ne me suis pas sentie aussi bien (même si j'ai pas dormi de la nuit :sleep: )

En tout cas, j'espère que ce poste pourra servir à d'autres, on sait jamais.

:D

C'est super tout ça :) C'est cool qu'ils t'aient accordé la dispo avec si peu de temps de recul avant la rentrée. Je suis très contente pour toi !!

Bon courage pour la suite

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...