Aller au contenu
zelie

Passage anticipé cp vers ce1

Messages recommandés

zelie

Voilà ma fille a été déclaré précosse avec 127 de qi et je sui moi même prof des écoles. Elle a bientôt 7 ans, c'est très bien lire et a fait le fichier Picbille cp en 3 mois , un peu avant les grandes vacances.

Cette année ils ont mis m'a fille en double niveai cp-ce1. J' ai prévenu l'enseignante de sa précosité et je lui ai demandé si d'après elle ma fille pouvait alle en ce1.

Maintenant elle ne rate pas m'a fille pour m'entendre dire qu'elle n(est pas exceptionnelle ... d'où un refus catégorique.

Pour info j'ai rencontré le même problème avec sa soeur ainé et comme on a insisté on nous a fait signé une décharge au cas où ça se passerai mal.... tout c'est bien passé....

Nous comptons redemander cela en Janvier si elle refuse à nouveau que puis je faire car je vois bien que ma fille s'ennuie ?

La directrice n'est pas très communiquante alors dois je aller voir l'inspecteur ?

Merci pour vos conseils

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zelie

Il est tard, et je n'ai pas relu ma prose alors excusée moi pour les nombreuses fautes d'orthographes.

Zelie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lilaille

Edit ton post pour les corriger !

Mets en relation la psy qui a fait les tests de ta fille et l'instit... En étant en double niveau, elle doit bien pouvoir la faire passer déjà en douceur sur le travail de CE1 pour voir si ça roule ! En plus ça évite le pb d'intégration dans les sauts de classe...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charivari

Tu es vraiment prof des écoles ?

Je suis impressionnée par le nombre de fautes de ton post. Bon, on fait tous des fautes de frappe..., on va dire que tu es émue :noeldry:

Sinon, cette histoire de saut de classe, ce n'est pas facile. C'est sûr que le début du CP est lent pour les enfants qui savent déjà lire... mais ce début de CP est déjà "derrière elle". Elle a dû être rejointe par d'autres élèves qui sont lecteurs maintenant.

127, c'est sûr que c'est un QI élevé, mais pas non plus très très élevé, et de toutes façons le QI ne fait pas tout.

Es-tu sure que ta fille a besoin de ce saut de classe ? Ce n'est pas forcément un service à lui rendre d'être toute sa vie la plus jeune de sa classe. Est-ce que le jeu en vaut vraiment la chandelle ? Il faut se poser toutes ces questions...

Je sais de quoi je parle, mes deux enfants ont sauté une classe. L'aîné, le CP et la deuxième la GS. Pour l'aîné, j'ai l'impression qu'on m'a "forcé la main" et aujourd'hui encore, je regrette ce saut de classe. C'est sûr que scolairement il assure bien, mon bonhomme, mais tous ses copains sont dans la classe du dessous, et les copains, c'est essentiel, à 8 ans (il est au CM1). Bref, je pourrais épiloguer longtemps, mais en tous cas, pour moi, le premier trimstre de CP est le passage le plus "critique" pour un enfant qui est déjà lecteur parce qu'il est vraiment très ennuyeux pour lui. Ensuite, il me semble que ta fille a plus de chances de trouver maintenant de quoi se "nourrir" en classe.

Mais bien sûr je ne la connais pas, je ne peux que donner un "ressenti" tout à fait déconnecté de ton cas perso.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Méla49
En tout cas, ne te charge pas de l' "avancer" en orthographe à la maison. :cry:

:lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charivari
Il est tard, et je n'ai pas relu ma prose alors excusée moi pour les nombreuses fautes d'orthographes.

Zelie

Et là, tu atteins des sommets surpsise3.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolita

Pas besoin de contacter l'IEN à mon avis. Le plus simple, quand tu recevras la notification de passage, en fin d'année, si tu es vraiment décidée, tu coches la case "je n'accepte pas la proposition du conseil de cycle".

Soit les enseignants "accepteront" ta demande, soit ils la maintiendront. S'ils la maintiennent, tu fais appel et le cas sera examiné en commission d'appel. A toi de fournir les éléments qui te semblent utiles (lettre du psy, bilans...) et les enseignants devront fournir les évaluations et tout ce qui leur semble nécessaire.

La commission d'appel validera ou non ta demande.

Mais bon, si tu es PE, tu dois connaitre ce fonctionnement ?

Après, sur le fond du problème, on ne peut que difficilement conseiller sans connaitre l'enfant. Pour moi, un test de QI n'a jamais été un élément suffisant pour un passage anticipé. Il y a tant d'autres critères à prendre en compte : le développement psychologique et physique, la maturité, le "bien dans sa peau", ...

Pour avoir rencontré plusieurs cas en tant qu'enseignante, un bon élève n'est pas forcément un élève qui s'ennuie. J'ai toujours beaucoup hésité entre "leur laisser vivre leur vie" en étant à l'aise, en pouvant faire plein de choses à côté et leur faire sauter une classe et leur (faire se) mettre la pression.

Si on faisait un passage anticipé avec tous les "bons" élèves, que se passerait-il ?...

Je l'ai fait 3 ou 4 fois, chaque fois en me posant énormément de questions, avec de nombreuses discussions avec les parents (et l'enfant !). J'avoue aussi que j'ai eu parfois des demandes de parents auxquelles je n'ai pas répondu favorablement :

- enfant très performant dans 1 seul domaine

- enfant réussissant grâce à une hyper stimulation à la maison

- enfant dont je n'entendais jamais le son de la voix et qui refusait tout travail autonome complémentaire

- enfant qui voulait être "comme les autres" (les copains)

S'il n'y a pas de place pour qu'elle soit vue par la psy scolaire, fais un bilan (pas seulement QI) chez un pédo psy et apporte ces éléments à l'école. tu peux aussi demander une équipe éducative avec les personnes qui connaissent l'enfant. Les équipes éducatives (de suivi ?) ne sont pas seulement réservées aux enfants en difficulté.

Pour en revenir à l'IEN, il ne va pas y faire grand chose.. ça risque juste de "braquer" l'équipe enseignante...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Méla49
Pour moi, un test de QI n'a jamais été un élément suffisant pour un passage anticipé. Il y a tant d'autres critères à prendre en compte : le développement psychologique et physique, la maturité, le "bien dans sa peau", ...

J'ai le cas d'un enfant précoce en maternelle. Certes, il est très performant en raisonnement, compréhension... mais sur le plan affectif, il demeure "un petit", le graphisme est très très difficile, la motricité très moyenne, il a besoin de beaucoup jouer, il prend sans arrêt son pouce. Il est logiquement en MS mais suit la GS (car j'ai le cours double, et il est meilleur que d'autres GS) et aurait été tout à fait capable de suivre du CP sur le plan des connaissances. Cependant, rester assis, concentré, écrire... tout cela aurait été très difficile pour lui. Bien sûr les parents nous disent qu'il s'ennuie, qu'il se sent différent mais de toute façon, on ne peut pas faire "passer" 2 classes à un enfant de cet âge-là. On essaie de trouver d'autres solutions, aménagements, rencontre avec les différents partenaires (psy...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eyod

Vous êtes vraiment incroyable sur ce forum.... quelqu'un vient demander de l'aide pour un problème et vous vous la linchez juste à cause de fautes d'orthographe.... Ah oui mais c'est vrai vous êtes prof alors la moindre faute dortho, de français ou autre vous donne la tête qui tourne, des palpitations !!!

C'est beau la solidarité !

Pour répondre à cette maman... Dans ma classe de CP j'ai une enfant très très en avance et ce depuis le début de l'année, je ne l'ai pas fait passé en CE1 pour une seule raison je suis NT1 et donc en début d'année avec mon CP j'étais un peu perdue, mais aujourd'hui je le regrette et je pense qu'il faut que tu insistes si ta fille s'ennuie vraiment.

Voilà bon courage à toi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibou2
Vous êtes vraiment incroyable sur ce forum.... quelqu'un vient demander de l'aide pour un problème et vous vous la linchez juste à cause de fautes d'orthographe.... Ah oui mais c'est vrai vous êtes prof alors la moindre faute dortho, de français ou autre vous donne la tête qui tourne, des palpitations !!!

NOUS sommes profs, mais VOUS l'êtes aussi, et plus particulièrement, ELLE dit l'être aussi... D'une manière générale, je n'aime pas trop qu'on accable des gens sur les forums pour leur orthographe (je parle de QUELQUES fautes, c'est autre chose quand les gens semblent faire exprès de mal écrire !) ; cependant, sur CE forum en particulier, je trouve qu'il y a des limites à ne pas franchir ; il en va de la crédibilité de notre profession aux yeux de visiteurs non enseignants de passage ici....

Et pour en revenir au sujet de départ, j'ai moi-même sauté le CP ; j'ai par la suite fait une scolarité tout à fait normale et correcte (en tout cas jusqu'en terminale ! La fac, ce fut autre chose ... :angel_not: ). Cependant, le "manque de maturité" mis en avant par divers profs m'a suivi jusqu'à la fin. Aurais-je été plus mature en ayant l'âge normal ? Je ne sais pas ; en tout cas, plusieurs profs ont pointé du doigt ce "problème" me concernant. (je ne suis d'ailleurs pas tout à fait sûr d'être très mature de temps en temps, mais passé un certain âge, ça n'est plus vraiment un problème :lol: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
esterella

Si j'ai bien compris elle est en CP là, qui lui a fait faire Picbille CP avant les grandes vacances ? En tant que PE tu sais très bien que si on fait ça, l'enfant va s'ennuyer en CP...

Ta fille demande-t-elle un passage ? Parce que c'est ça l'essentiel. C'est à elle d'émettre ce désir.

Tu vois j'ai un triple niveau avec 2 EIP que j'ai moi-même fait tester et il est hors de question qu'ils quittent les enfants de leur âge (les parents sont tout à fait d'accord avec moi). L'intérêt du cours multiple pour un EIP c'est de faire son travail et de pouvoir assimiler ce que font ceux du niveau d'à côté. La question du passage anticipé se poserait éventuellement en fin d'année.

Un QI est un chiffre, une moyenne, ça ne veut rien dire en soit. C'est les années d'avance par rapport à la moyenne des enfants de son âge qui est intéressante. C'est pas parce qu'un EIP est avancé en performance d'apprentissage, que sa maturité l'est aussi. A-t-elle un copine en CE1, ne va-t-elle pas se retrouver seule, se sentir exclue du groupe etc... Un EIP a en général du mal à se lier d'amitié, si elle se retrouve dans ce cas ça ne va pas être facile affectivement et quand on connait leur hypersensibilité...

Je conseille toujours d'attendre le déclic de maturité avant un passage anticipé, c'est souvent plus facile au collège, parce qu'ils sont conscients de ce qu'ils vont faire, des enjeux et de ce que ça implique. Si le désir vient avant je travaille autrement avec eux et ce désir disparaît.

Maintenant c'est la maman d'un EIP (avec 2 à 3 ans d'avance intellectuelle) qui te parle. Elle n'a que 6 ans c'est encore une puce très fragile. Comble le manque à la maison plutôt. Emmène-la au cinéma, dans des expositions, au planétarium, au zoo, à la piscine. Si elle aime la musique inscrit-la au conservatoire, si elle aime les chevaux inscrit-la aux cours équestre. Enfin bref suit ses passions, tu verras que psychologiquement elle ira mieux, parole de maman d'EIP de 5ans en GS, qui a actuellement un niveau CE1/CE2. Et je peux t'assurer que j'ai moi-même refuser la proposition de passage anticipé en CP l'année dernière pour mon fils.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
genireves

Et pourquoi ne pas faire confiance à l'enseignante de ta fille?

C'est elle, avec le conseil des maitres qui est le mieux à même, de décider si le passage anticipé est le mieux pour ta fille.

Et généralement, ça ne se fait pas sans l'avis du psychologue scolaire qui jugera de la maturité de ton enfant par rapport au CE1.

Que tu le veuilles ou non, tu la vois avec des yeux de maman pas avec des yeux de sa maitresse. Un saut de classe n'est pas anodin, contrairement à ce que beaucoup de parents pensent. Je ne suis pas contre, je l'ai dejà fait (tout comme j'ai parfois refusé certaines demandes), mais après avoir murement réflechis sur les consequences.

Quand au test de QI, même si je reste assez mefiante car il est composé de plusieurs "thèmes" et tu ne nous donnes que la moyenne de tout ces thèmes, il me semble que 127 de QI ne soit pas le signe d'un enfant précoce, seulement d'un enfant doué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JulieMarmotte
J'ai le cas d'un enfant précoce en maternelle. Certes, il est très performant en raisonnement, compréhension... mais sur le plan affectif, il demeure "un petit", le graphisme est très très difficile, la motricité très moyenne, il a besoin de beaucoup jouer, il prend sans arrêt son pouce. (...) On essaie de trouver d'autres solutions, aménagements, rencontre avec les différents partenaires (psy...).

Mon fils est dans cette situation, et pour ces mêmes raisons, je ne souhaite pas le faire sauter pour l'instant. Mais ça ne se passe pas aussi bien avec sa maîtresse. Elle est en attente de "recettes" pour gérer cet élève atypique (qui lit depuis la PS mais est bien en mal de finir un coloriage). Quels aménagements proposes-tu à ton petit élève ? Je cherche des idées à lui proposer ... ;)

Ta fille demande-t-elle un passage ? Parce que c'est ça l'essentiel. C'est à elle d'émettre ce désir.

Non, ce n'est pas aux enfants de décider de leur scolarité à 7 ans. Ma fille peut toujours pleurer pour un second saut de classe, il ne s'impose pas, on fait donc autrement (enfin, elle apprend à prendre son mal en patience ...). En revanche, elle ne voulait pas du saut quand la maîtresse l'a proposé, et est ravie aujourd'hui qu'on lui ait forcé la main ... Elle saute littéralement sur la maîtresse en question chaque fois qu'on la rencontre pour lui faire de gros bisous :lol:

Tu vois j'ai un triple niveau avec 2 EIP que j'ai moi-même fait tester et il est hors de question qu'ils quittent les enfants de leur âge (les parents sont tout à fait d'accord avec moi). L'intérêt du cours multiple pour un EIP c'est de faire son travail et de pouvoir assimiler ce que font ceux du niveau d'à côté. La question du passage anticipé se poserait éventuellement en fin d'année.

En revanche, en fin d'année, si bien sûr ils ont acquis l'essentiel du programme de la classe du dessus, il faudra partir sur l'idée d'un raccourcissement de cycle. Mon expérience personnelle montre que ce sont les années qui suivent un cours double qui sont les plus difficiles. Chez moi, ça s'est soldé chaque fois par un épisode dépressif (à 8 ans, puis à 10 ans), chez ma fille par des angoisses qui m'ont amenée à lui faire voir un psy ... Je suis ravie que mon fiston ne soit pas dans des cours double, pour ça (puisqu'on n'envisage pas de saut actuellement).

Un QI est un chiffre, une moyenne, ça ne veut rien dire en soit. C'est les années d'avance par rapport à la moyenne des enfants de son âge qui est intéressante. C'est pas parce qu'un EIP est avancé en performance d'apprentissage, que sa maturité l'est aussi. A-t-elle un copine en CE1, ne va-t-elle pas se retrouver seule, se sentir exclue du groupe etc... Un EIP a en général du mal à se lier d'amitié, si elle se retrouve dans ce cas ça ne va pas être facile affectivement et quand on connait leur hypersensibilité...

Que de clichés et d'approximations ! Mais effectivement, on ne décide pas d'un saut en fonction d'un QI, c'est le bon sens même !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charivari
J'ai le cas d'un enfant précoce en maternelle. Certes, il est très performant en raisonnement, compréhension... mais sur le plan affectif, il demeure "un petit", le graphisme est très très difficile, la motricité très moyenne, il a besoin de beaucoup jouer, il prend sans arrêt son pouce. (...) On essaie de trouver d'autres solutions, aménagements, rencontre avec les différents partenaires (psy...).

Mon fils est dans cette situation, et pour ces mêmes raisons, je ne souhaite pas le faire sauter pour l'instant.

Et c'était exactement le cas de mon fils aussi. J'ai l'impression qu'on est en train de le décrire là...Lisait à à peine 3 ans, mais tenait son crayon comme un poignard en MS.

Il a fait une maternelle "normale" et je me suis laissée convaincre pour le saut de CP. Il commence tout juste à s'en remettre aujourd'hui (il vient d'avoir 8 ans, il est au CM1) et encore, il reste atypique. Il a peu d'amis dans sa classe, il se "surjoue"... je ne le sens pas encore vraiment "bien dans ses baskets". J'aurais rêvé d'une maîtresse de CP qui me propose de le garder dans sa classe quitte à aménager un peu les premiers mois.

Ta fille demande-t-elle un passage ? Parce que c'est ça l'essentiel. C'est à elle d'émettre ce désir.

Non, ce n'est pas aux enfants de décider de leur scolarité à 7 ans. Ma fille peut toujours pleurer pour un second saut de classe, il ne s'impose pas, on fait donc autrement (enfin, elle apprend à prendre son mal en patience ...). En revanche, elle ne voulait pas du saut quand la maîtresse l'a proposé, et est ravie aujourd'hui qu'on lui ait forcé la main ... Elle saute littéralement sur la maîtresse en question chaque fois qu'on la rencontre pour lui faire de gros bisous :lol:

La encore, dac avec Julie. Ils sont très petits à 5, 6 ou 7 ans pour se rendre compte des conséquences d'un saut de classe ou pas... Ils vont choisir parce qu'ils aiment bien la maitresse (ou pas)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
del140330

En accord avec mon ien pour toute demande de sauts de classe , nous faisons un bilan avec la psy scolaire.

Cela permet d'avoir un regard neutre sur l'enfant ...

Il est clair qu'il faut savoir s'adapter aux capacités de l'enfant mais les compétences intellectuelles ne font pas tout.

J'ai une élève en GS qui sait lire, écrire (mieux que certains des cm1 de l'école :cry: ) mais après discussion avec les parents et devant son manque flagrant de maturité , aucun saut de classe n'est envisagé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mumu043

je ne pense pas que mon fils soit précoce mais il va avoir 6 ans, est en GS et est très mature (d'après ses différentes maîtresses). Il sait presque lire, écrit très bien, compte jusqu'à 69 et reconnait les nombres écrits. En PS, il s'ennuyait mais là, il s'éclate avec ce que lui fait faire sa maîtresse.

Je pense qu'il pourrait sauter ou aurait pu sauter une classe mais il a bien le temps de poser ses fesses 6h sur une chaise; il est si bien en maternelle, avec ses copains

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CARODEMETZ
je lui ai demandé si d'après elle ma fille pouvait alle en ce1.

Pourquoi ne pas la prendre dans ta classe ? Je crois que tu as des ce1 ... :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
giga
je lui ai demandé si d'après elle ma fille pouvait alle en ce1.

Pourquoi ne pas la prendre dans ta classe ? Je crois que tu as des ce1 ... :wink:

C'est la question que je venais te poser ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
esterella
Ta fille demande-t-elle un passage ? Parce que c'est ça l'essentiel. C'est à elle d'émettre ce désir.

Non, ce n'est pas aux enfants de décider de leur scolarité à 7 ans. Ma fille peut toujours pleurer pour un second saut de classe, il ne s'impose pas, on fait donc autrement (enfin, elle apprend à prendre son mal en patience ...). En revanche, elle ne voulait pas du saut quand la maîtresse l'a proposé, et est ravie aujourd'hui qu'on lui ait forcé la main ... Elle saute littéralement sur la maîtresse en question chaque fois qu'on la rencontre pour lui faire de gros bisous :lol:

Tu n'as pas du tout compris ce que je voulais dire..... souvent ce sont les parents qui veulent avant tout un passage, parce que l'enfant est EIP sans même écouter ce que les enseignants disent. Ton cas est différent c'est vous et la maîtresse qui l'avez voulu. Là l'enseignante est contre, si en plus la petite ne le veut pas, pourquoi s'entêter ????

Un QI est un chiffre, une moyenne, ça ne veut rien dire en soit. C'est les années d'avance par rapport à la moyenne des enfants de son âge qui est intéressante. C'est pas parce qu'un EIP est avancé en performance d'apprentissage, que sa maturité l'est aussi. A-t-elle un copine en CE1, ne va-t-elle pas se retrouver seule, se sentir exclue du groupe etc... Un EIP a en général du mal à se lier d'amitié, si elle se retrouve dans ce cas ça ne va pas être facile affectivement et quand on connait leur hypersensibilité...

Que de clichés et d'approximations ! Mais effectivement, on ne décide pas d'un saut en fonction d'un QI, c'est le bon sens même !

Notre vision n'est pas la même du tout, ça nous le savons bien et s'étendre sur le sujet prendrait des heures. Une EIP malheureuse du saut de classe, se sentant exclue du groupe, ayant perdu ses copines, dont la maman a regretté le saut de classe j'ai déjà récupéré en classe... désolée je ne souhaite pas qu'une autre louloute ressente ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JulieMarmotte
Notre vision n'est pas la même du tout, ça nous le savons bien et s'étendre sur le sujet prendrait des heures. Une EIP malheureuse du saut de classe, se sentant exclue du groupe, ayant perdu ses copines, dont la maman a regretté le saut de classe j'ai déjà récupéré en classe... désolée je ne souhaite pas qu'une autre louloute ressente ça.

:blink: Excuse-moi, je ne comprends pas pourquoi tu t'énerves là ... Je n'ai pas l'impression de dire quelque chose qui aille fondamentalement dans un sens opposé au tien ! Je pense que nous sommes d'accord pour dire que le QI d'un enfant ne justifie pas à lui seul un sat de classe et qu'il faut évaluer la pertinence de cette décision en fonction de la personnalité de chacun. Ce n'est pas ce que tu penses, toi ?

Ma vision de l'EIP, c'est qu'en dehors de ses capacités cognitives, c'est un enfant comme un autre : il y en a de matures, d'autres non, d'hypersensibles, d'autres non, de sociables, d'autres non, etc.

Modifié par André Jorge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nath

Mes 2 fistons lisaient couramment en GS.

En CP, aménagement pour eux.

Pour n°1 les devoirs de lecture consistaient à lire un album à son petit frère.

Pour n° 2, sa maîtresse l'envoyait faire la lecture avec les CE1.

Pas de passage anticipé proposé ni demandé (maturité...)

Par contre je n'ai fait encore aucun test de QI mais la maîtresse de n°2 (maintenant en CE2) m'en a parlé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Méla49
J'ai le cas d'un enfant précoce en maternelle. Certes, il est très performant en raisonnement, compréhension... mais sur le plan affectif, il demeure "un petit", le graphisme est très très difficile, la motricité très moyenne, il a besoin de beaucoup jouer, il prend sans arrêt son pouce. (...) On essaie de trouver d'autres solutions, aménagements, rencontre avec les différents partenaires (psy...).

Quels aménagements proposes-tu à ton petit élève ? Je cherche des idées à lui proposer ... ;)

Mon élève est normalement en MS mais il est complètement avec les GS (pas de sieste l'après-midi, intégré dans le groupe des GS...). Les 2 premières semaines, je le considérais comme un MS mais en lui donnant parfois du travail de GS sauf que ses parents m'ont dit qu'il était perturbé car il ne savait pas comment se situer. Enfant de MS ou de GS ? Mais le problème de cet enfant est qu'il n'a pas intégré la notion de règles, de limites, de respect de l'adulte, de l'autre... Il est parfois ingérable et ses problèmes de comportement nuisent à l'ambiance du groupe. Les aménagements ne sont pas simples à trouver. Il a été envisagé qu'il aille dans la classe de GS/CP mais c'est un enfant trop peu mature pour rester assis, calme... dans un tel groupe. Et puis il ne faut pas oublier que c'est un enfant de 4 ans. Supposant qu'il s'ennuyait et pour essayer de le poser un peu, il avait été décidé qu'il aille un petit temps dans la classe de CE faire un travail avant la récré et un petit temps pour un autre travail en CM. Nous nous disions que le calme des grands pourrait l'aider à se concentrer... Et ça permettait à notre groupe classe de souffler un peu... Les parents étaient tout à fait d'accord puis au retour des vacances de la Toussaint, ils ont exigé l'arrêt de ce dispositif, après avoir vu une psy qui a dit que ce n'était pas la solution. Sauf qu'elle ne nous donne pas autre chose comme piste. Nous devions la rencontrer avant les vacances et elle a annulé le rdv donc c'est repoussé. J'attends une date.... et espère que la psy pourra m'apporter davantage de pistes pour l'aider.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
esterella

JulieMarmotte excuse-moi si je t'ai donné ce sentiment :blush: . Je pense que c'est les soucis que j'ai avec l'ATSEM de l'école de mon fils (qui est attachée à notre EE), qui me rendent un peu susceptible et indélicate.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lilie2fr

Bonjour

merci de rester dans le propos du sujet et d'avoir envers les membres le respect auxquels ils ont droit, comme le stipule la charte de ce forum.

Zélie semble avoir besoin d'aide et de conseils concernant sa fille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
del-120312
Voilà ma fille a été déclaré précosse avec 127 de qi et je sui moi même prof des écoles. Elle a bientôt 7 ans, c'est très bien lire et a fait le fichier Picbille cp en 3 mois , un peu avant les grandes vacances.

Cette année ils ont mis m'a fille en double niveai cp-ce1. J' ai prévenu l'enseignante de sa précosité et je lui ai demandé si d'après elle ma fille pouvait alle en ce1.

Maintenant elle ne rate pas m'a fille pour m'entendre dire qu'elle n(est pas exceptionnelle ... d'où un refus catégorique.

Pour info j'ai rencontré le même problème avec sa soeur ainé et comme on a insisté on nous a fait signé une décharge au cas où ça se passerai mal.... tout c'est bien passé....

Nous comptons redemander cela en Janvier si elle refuse à nouveau que puis je faire car je vois bien que ma fille s'ennuie ?

La directrice n'est pas très communiquante alors dois je aller voir l'inspecteur ?

Merci pour vos conseils

J'ai 4 enfants dans mon CP/CE1 qui savaient lire depuis le 1ier jour de classe. 2 mamans voulaient qu'on les fasse passer en CE1 alors que leur écriture même si elle était correcte n'était pas du niveau du CE1, en math, ils roulent , font des exos juste mais ne manifestent pas un raisonnement digne d'un enfant précoce.

Le picbille ( c'est mon avis, est un des pires des fichiers) , donc le terminer en 3 mois ne signifie pas que ton enfant est précoce, simplement qu'il sait appliquer des leçons mathématiques, exécuter des exos plats, sans piège, rébarbatifs, présentés tjs dans le même ordre...

Propose lui des situations problèmes pour évaluer ses capacités à raisonner, à justifier son résultat , à expliquer ses procédures.

Bref, on a accepté de proposer à ces élèves de CP sachant lire ( déchiffrer plus exactement car la compréhension n'est pas tjs de mise)de bosser sur les albums que nous proposons aux CE1, mais lorsqu'il faut produire des écrits sur ces fiches de lecture, ils en sont incapables! Normal, ils ont un niveau CP +++ pour toutes les matières et seulement un niveau CE1 pour le déchiffrage!

Si tu es PE, tu dois bien savoir qu'en parler direct à l'IEN n'est vraiment pas la chose à faire pour prouver ta confiance aux enseignants en général. Ou alors, prends ta fille dans ta classe si tu as le bon niveau :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lena

Il me semble que le seuil de l'EIP est de 130 ("seuil EIP" sur go ogle)

Donc "sur le papier", ta fille n'est pas EIP.

Les autres participantes t'ont donné pas mal d'infos, côté "maman" et côté "instit", d'EIP vrais.

Mes filles (non testées) savaient lire (déchiffrage et compréhension) à 5 ans 3 mois. Ni la maitresse de GS (qui a fini par le voir au bout de 2 mois) ni celles de CP n'ont envisagé un saut de classe, pour des petites filles bien petites (fin d'année + petite taille), bien dans leur peau en général et vis à vis de cette spécificité en particulier ... partagée par quelques autres. Du tutorat et aide à la production d'écrit pour l'une, de l'illustration d'album pour l'autre, des fiches supplémentaires pour les 2. Je précise qu'elles sont très "scolaires". L'illustratrice s'est em...ée à certaines périodes, mais bon, ça fait partie de la vie.

Elles sont désormais en CM1. Tout roule avec une grande facilité à l'école pour chacune. Elles ont du temps pour pratiquer de la musique, pour lire, pour jouer, pour créer, pour rêver. Je sens par contre que la plus "brillante" en GS-CP arrive au bout de cette facilité (les situations problèmes la déstabilisent, elle commence à avoir besoin de revoir à la maison 1 leçon par ci par là ) . Comme quoi...

C'est le témoignage d'une maman de fillettes éveillées, tout à fait capables de se "taper" picbille à 3 pages par jour en fin de GS ... et d'en redemander :lol: . Pas EIP - selon les textes à destination des enseignants de F. Bak, disponibles jusqu'il y a peu sur le site de l'IA de l'Ain - .

Tant que ta fille est bien dans ses baskets, même si c'est au prix d'un peu d'emm....ts pour encore 3 mois en classe, pourquoi lui faire passer une classe?

Il y a de quoi faire en classe, sans surcharger l'enseignante (qui a déjà un cours double), par contre, pour aménager le temps libre de ta fille de façon constructive (le tutorat, l'écriture sous la dictée des non lecteurs, etc ). Tu peux toujours le proposer à son enseignante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
IsaG

Mon fils a sauté le cp. Il lisait couramment en fin de GS et maitrisait la numération jusque 1000.

Il est né fin octobre, ça lui fait donc beaucoup d'avance.

il est actuellement en CE2, tout se passe bien, à part l'écriture qui n'est pas terrible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maridenadia
Que de clichés et d'approximations ! Mais effectivement, on ne décide pas d'un saut en fonction d'un QI, c'est le bon sens même !

Je suis bien d'accord j'ai mes deux garçons qui sont précoces (Qi de 160) et pour l'instant l'un est heureux dans sa classe donc pourquoi le changer pour l'instant et l'autre a du mal a rentrer dans le moule alors pourquoi diminuer le moule et augmenter les contraintes ?

Chaque cas est particulier.

J'ai un neveu qui a été testé aussi avec QI de 165, il a sauté en tout 3 classes du Ce2 à la terminale progressivement en restant dans des établissements scolaires publics.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charivari
Je suis bien d'accord j'ai mes deux garçons qui sont précoces (Qi de 160) et pour l'instant l'un est heureux dans sa classe donc pourquoi le changer pour l'instant et l'autre a du mal a rentrer dans le moule alors pourquoi diminuer le moule et augmenter les contraintes ?

Chaque cas est particulier.

J'ai un neveu qui a été testé aussi avec QI de 165, il a sauté en tout 3 classes du Ce2 à la terminale progressivement en restant dans des établissements scolaires publics.

Voilà, au-delà de 150 on sort clairement de la norme et on doit penser à un cursus un peu plus "sur-mesure" que le prêt-à-porter ordinaire ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maridenadia
Je suis bien d'accord j'ai mes deux garçons qui sont précoces (Qi de 160) et pour l'instant l'un est heureux dans sa classe donc pourquoi le changer pour l'instant et l'autre a du mal a rentrer dans le moule alors pourquoi diminuer le moule et augmenter les contraintes ?

Chaque cas est particulier.

J'ai un neveu qui a été testé aussi avec QI de 165, il a sauté en tout 3 classes du Ce2 à la terminale progressivement en restant dans des établissements scolaires publics.

Voilà, au-delà de 150 on sort clairement de la norme et on doit penser à un cursus un peu plus "sur-mesure" que le prêt-à-porter ordinaire ;)

Oui mais il n'y a pas de cursus sur mesure car le pb est justement la mesure, pour mon neveu ma soeur ne savait jamais si elle avait raison ou tort lorsqu'un saut de classe se faisait, surtout le dernier quand il avait 3 ans d'avance.

Pour mes garçons je suis dans le flou le plus total... zélie semble penser que le saut de classe s'impose aujourd'hui pour son enfant, tant mieux et si elle le pense qu'elle fasse tout pour y arriver, moi je ne sais pas pour les miens , l'un calcul a toute vitesse lisait en GS (sans qu'on lui apprenne) mais écrit comme un cochon, l'autre passe son temps à lire, écrit des poèmes et se fiche éperdument des contraintes du monde qui l'entoure, pour corser le tout ils ont le même age.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la discussion

Vous pouvez écrire votre message maintenant et créer votre compte ensuite. Si vous avez déjà un compte sur notre site, connectez-vous pour l'utiliser.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...