Jump to content

Inscriptions IUFM 2009-2010


CECILE65400
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Voilà, je suis étudiante en L3 à la fac de PAU et l'année prochaine j'aurais souhaiter intégrer un iufm de l'académie de TOULOUSE ou BORDEAUX.

Avec la réforme en cours sur la mastérisation, notre université est bloquée, je cherche donc des informations sur les différents sites et forums d'IUFM pour connaître les dates d'inscriptions pour la rentrée prochaine.

J'ai vu que Nantes avait commencé à ouvrir les inscriptions pour entrer en PE1 et que l'épreuve aurait lieu le samedi 16 MAI 2009.

Je souhaiterais donc avoir des informations sur les dates d'inscriptions pour la rentrée 2009-2010 dans les différents IUFM que vous connaissez.

Si vous avez des informations, merci de me répondre.

Bon courage à tous ceux qui préparent le concours cette année, j'espère pouvoir moi aussi le préparer dès l'année prochaine et ne pas avoir à passer par un master...

Merci de vos réponses.

Cécile

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 130
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • emi33

    11

  • mimi3112

    11

  • Sam08

    9

  • LoisKent21

    8

Bonjour,

étant donné la situation vraiment incertaine, j'ai peur de te dire des bêtises en te rapportant ce qui nous a été dit à la dernière réunion, vu que notre directeur d'IUFM n'en n'était lui-même pas sûr. A prendre avec mille précautions donc : il faudrait se préinscrire en master 1 vers avril (mais ça dépend des académies aussi... Là je parle pour Orléans-Tours). Faut-il absolument une spécialisation éducation ? On n'en sait pas plus que ça pour l'instant pour les M1 !!

Ce que je te conseille, étant donné que tu as déjà ciblé les IUFM dans lesquels tu aurais aimé rentrer, c'est de les contacter directement, eux. S'ils en savent plus, ils pourront te renseigner sans problème :D

C'est vrai que votre situation, à vous les L3, ne doit pas être évidente non plus...

Bon courage !

Link to comment
Share on other sites

Bonne idée ce post !

Donc oui, Nantes a ouvert les inscriptions.

Aix-Marseille les ouvre le 10 mars

Montpellier a ouvert les pré-inscriptions.

Lille pas encore (en tout cas je ne trouve pas sur le site).

Rouen pas encore.

Amiens pas encore.

Caen je ne vois rien sur le site internet, donc à mon avis non.

Brest je ne sais pas.

Orléans-Tours je ne trouve rien.

Reims pas encore ouvert.

Nancy je ne trouve rien.

Poitou-Charentes pas encore ouvert.

Limousin pas encore ouvert apparemment.

Clermont-Ferrand pas encore.

Lyon dit que le teste d'entrée est supprimé, mais qu'il y a des places limitées, je ne trouve pas de lien de pré-inscription.

Grenoble pas encore ouvert.

Bordeaux pas encore ouvert apparemment.

Corse pas encore ouvert.

Strasbourg pas encore ouvert.

Toulouse pas encore ouvert.

Nice j'ai rien trouvé.

Versailles pas encore, en tout cas je n'ai rien trouvé.

Créteil je ne sais pas, leur site c'est un peu le bordel je trouve :D

Paris je ne sais pas.

Guadeloupe : pas encore ouvert.

La réunion pas encore j'ai l'impression.

Guyane je ne trouve rien.

Voilà, si quelqu'un a d'autres infos !

Link to comment
Share on other sites

petit rajout

pour montpellier ce n'est pas une pré-inscription mais une pré-orientation pour leurs différents master de l'enseignement (s'ils sont mis en place)...

Link to comment
Share on other sites

MERCI pour vos réponses !!!

A mon tour, je vous donne quelques nouvelles ; cette après-midi, je me suis rendue à l'IUFM de TARBES où se déroulaient les journées portes ouvertes et j'ai été accueillie par une personne qui m'a indiqué que :

A priori, les plaquettes des masters seraient établies à BORDEAUX et MONTPELLIER mais pas encore à TOULOUSE ! (info à prendre avec des pincettes, notez le conditionnel ;) )

Si il y avait des "masters des métiers de l'enseignement", la sélection se ferait sur dossier pour l'académie de Toulouse, mais elle ne savait pas si ces fameux masters seraient enseignés dans les différents IUFM des académies ou uniquement à l'université...

Vous pouvez donc constater que même les gens qui travaillent au sein même de l'IUFM n'en savent pas beaucoup plus que nous!

Simplement, il y a quelque chose que je ne comprends pas très bien :

Les inscriptions pour entrer en PE1 sont ouvertes dans certaines académies mais alors, il faut obligatoirement être titulaire d'un master pour s'y présenter puisque a priori le concours 2010 sera au niveau master! Qu'en est-il pour les étudiants de L3 comme moi qui en 2010 seront titulaires d'une licence et non d'un master ? On doit quand même s'inscrire en espérant que la réforme soit reportée d'un an et qu'en 2010, on puisse être recruté sur Licence ?

Ou bien on doit s'inscrire dans un M1 quelconque ? Parce que là, je me dis que si effectivement, dès 2010 ils recrutent au niveau Master, il vaut mieux postuler pour un M1 "méteir de l'enseignement" ! Le truc c'est que dans certaines académies, les maquettes ne sont même pas terminées !

La situation est donc difficile, tant pour les PE1 qui malheureusement échoueront cette année que pour les étudiants de L3...

Si quelqu'un a de nouvelles infos, n'hésitez pas à poster! En tout cas merci encore pour la rapidité et la précision de vos réponses, de mon côté je vous tiens également au courant dès que j'ai du nouveau.

Edited by CECILE65400
Link to comment
Share on other sites

Je suis aussi en L3, et avec les mêmes incertitudes...nos profs à Bdx nous disent que les maquettes sont à l'abandon...pfff je suis perdue

Link to comment
Share on other sites

salut cecile

ce que tu dis sur les masters des midi-pyrénées m'intéressent énormément... car moi aussi, je suis du 65 (même si cette année, je suis à mende, en lozére pour mon année de PE1 ;)

donc, petite question: si master il y a, seront-ils mis en place à la rentrée 2009 à Toulouse (ou dans les autres IUFMS de l'académie) ... ou pas ? dans le second cas, ont-ils parlé d'un "plan B" (je m'explique: passer un master de l'enseignement dans une autre académie ou une autre matiére....bref, ont-ils donné un conseil ?) ? car franchement, si je n'ai pas le CRPE 2009, j'aimerai revenir dans l'académie...

en tout cas, merci beaucoup pour les infos ^^

ciao, emy

P.S: 65400 c'est vers arrens marsous non ? :D

Link to comment
Share on other sites

Je suis aussi en L3, et avec les mêmes incertitudes...nos profs à Bdx nous disent que les maquettes sont à l'abandon...pfff je suis perdue

C'est une super nouvelle ça ?

Link to comment
Share on other sites

Sur le site de l'IUFM de Lorraine, on trouve la plaquette des masters...par contre je n'ai rien trouvé non plus concernant l'inscription.

Link to comment
Share on other sites

Slt milyfrench,

65400, c'est bien Arrens-Marsous, mais c'est aussi Argelès-gazost, Beaucens, Villelongue, St Savin ... C'est la vallée des gaves quoi !

Pour le moment, je n'ai pas entendu parler de plan B, les profs ne savent eux non plus pas grand chose, ils attendent les infos du ministère. Je sais simplement qu'ils ont jusqu'au 31 mars pour remettre les plaquettes des masters donc en attendant... Je n'en sais rien !

Apparement, Bordeaux serait prêt pour le futur master s'il doit s'appliquer dès 2009. Pour Toulouse, on nous avait dit que si on voulait absolument étudier là bas, comme les masters ne semblaient pas très avancés, on nous avait conseillé en janvier de choisir un master assez proche intitulé "sciences de l'éducation". Mais tous ça, c'est du vieux quand on voit le rythme ou se met en place cette réforme, tout se fait dans la précipitation, on aura les infos à la dernière minute ; je pense donc qu'il faut continuer de consulter les différents sites des iufm et surtout, continuer à poster à chaque nouvelle information !

Personne ne sait non plus si les masters seront dispensés dans les IUFM de l'académie ou bien uniquement à l'université. Je sais que L'UFM de TARBES et celui de PAU se battent pour ça mais vont-ils avoir ce droit ???

Bonne journée et bonne fin de week end à tous, ici il fait grand soleil !!! ( enfin une bonne nouvelle ;) )

Link to comment
Share on other sites

Salut!

Peux tu me dire d'où tu tiens les infos concernant Bdx?? Je suis intéressée, sachant que nos profs à la fac nous disent qu'ils ne savent rien (ils ne veulent pas en entendre parler).

Merci

Link to comment
Share on other sites

"Apparement, Bordeaux serait prêt pour le futur master s'il doit s'appliquer dès 2009."

Aux dernières nouvelles les maquettes sont bloquées car profs,pe1 et pe2 les ont bloqué lors d'un conseil qui était réuni expres...donc pour l'instant l'aquitaine est dans l'incertitude.

Link to comment
Share on other sites

"Apparement, Bordeaux serait prêt pour le futur master s'il doit s'appliquer dès 2009."

Aux dernières nouvelles les maquettes sont bloquées car profs,pe1 et pe2 les ont bloqué lors d'un conseil qui était réuni expres...donc pour l'instant l'aquitaine est dans l'incertitude.

Ah! C'est bien ce qu'on nous a dit :wink:

Link to comment
Share on other sites

Je suis à la fac à PAU mais elle est encore et toujours bloquée donc les infos concernant l'aquitaine, les plus fraîches, c'est la dame que j'ai rencontré à l'IUFM de TARBES qui me les a donné. Comme elle est de l'académie de Toulouse, et que je pense qu'elle n'est pas plus au courant que les profs et PE de Bordeaux, mieux vaut s'en tenir à ce que vous dites emi33 et loumila!

Par conséquent, l'aquitaine ET midi pyrénées sont TOUTES les deux dans l'incertitude...

QUE DU BONHEUR CETE REFORME...

Restons motivés et ne nous décourageons pas.

Link to comment
Share on other sites

Faudrait qu'ils se dépêchent parce qu' il reste 3 mois avant la fin de l'année scolaire on va se retrouver sans diplôme fixe.

Link to comment
Share on other sites

Je suis dans le meme cas que vous. Je suis en L3 sciences de l'éducation à Lyon.

L'année prochaine je voulais partir sur Paris rejoindre mon copain, mais c'est du n'importe quoi avec leur réforme. Ils se rendent pas compte qu'on est en mars, qu'on sait meme pas ce qu'on fait l'année prochaine, qu'on a aucune info pour les inscriptions ... Ils croient qu'on a pas de vie ! ! ! Ils me soulent trop ! :mad:

A lyon, on nous a parlé des masters, en nous disant qu'il ne devrait pas y avoir de sélections en M1, mais que pour l'instant c'était bloqué, et qu'ils ne comptaient pas reculer sur leur demande.

A Paris, il semblerait qu'il soit mis en place un master en collaboration avec différentes universités, mais il y aurait présélection en M1, avec un total de 200 places ... ca fait peu je trouve...

On nous a dit qu'il pourrait y avoir des avancés courant mars, donc j'attends !

Link to comment
Share on other sites

Je vois que c'est partout pareil :sad:

Si quelqu'un a des informations sur grenoble et lyon (d'ailleurs merci à toi mimi 3112), je suis preneuse.

Link to comment
Share on other sites

je te donne un peu plus d'info sur les masters qu'ils nous ont parlé. Il devrait y avoir 3 masters sur lyon 2 (éduc et langages, éduc et diversités, art lettre et langues) sur Lyon 3 (culture humaniste), sur Lyon 1 (sciences, TICE, Santé).

Mais c'est tout ce qu'on sait, ils ont pas dit plus par rapport au contenu, au nombre d'heures, ni au modalités d'admission. Ils ont dit pas de sélection en M1 ... mais ca va etre chaud, quoi que beaucoup de choix à ce qu'ils ont dit ... apres c'est que officieusement, tant que rien n'est sorti, je vous assure pas que les masters seront cela ...

voilou, si quelqu'un a des infos sur Paris pour moi .. je suis preneuse !

Link to comment
Share on other sites

Salut à tous,

Actuellement, je suis PE1 à Pau ... non non je ne vous apporte pas de scoop sur la réforme. :cry:

A l'IUFM, c'est silence radio. Des bruits de couloirs circulent comme quoi les maquettes IUFM sont prêtes mais n'ont pas été envoyées.

Mme Pécresse serait prête à reculer la réforme d'un an (ce que je trouve très judicieux), Mr. Darcos apparamment ne l'entend pas de cette oreille. Normalement la fin mars et le début du mois d'avril devraient je l'espère lever des incertitudes quant à la rentréer prochaine. La CDIUFM vient de faire transmettre aux deux ministres une déclaration afin de demander des réponses claires aux inquiétudes des étudiants.

J'imagine que ce n'est pas facile pour les L3 (surtout si vos facultés sont bloquées), mais un conseil concentrez vous sur votre licence et si vous pouvez réviser quelques notions en français et maths, faites-le au cas où des tests d'entrée apparaîtraient, ce qui est le cas pour l'IUFM Pays de la Loire ...

Consultez régulièrement le site des IUFM ou le site du MEN, c'est uniquement là que vous aurez les informations les plus fiables.

Bon courage.

____________________________________________________________

__

Ci-joint : la déclaration de la CDIUFM qui demande aux deux ministères des réponses claires face à l'incertitude des enseignants (Lien : Portail des IUFM, le 6 mars 2009)

La conférence des directeurs d’IUFM a souhaité une nouvelle fois affirmer ses positions sur la réforme de la formation et du recrutement des enseignants. Le communiqué du 6 mars est une pièce maîtresse à coté des multiples actions menées pour défendre une formation initiale des enseignants universitaire professionnelle.

La CDIUFM demande des réponses face à l’inquiétude des étudiants

Dans le communiqué qu’elle publie aujourd’hui 6 mars, la CDIUFM réaffirme ses positions de principe sur la formation des enseignants et insiste sur la nécessité de mette fin au désarroi des étudiants généré par les incertitudes et les incohérences qui persistent dans l’actuel projet de réforme.

Elle se pose en interlocuteur expert capable de « nourrir les débats de propositions constructives » et demande en tout état de cause que les acteurs concernés prennent l’engagement solennel que tout étudiant, partout en France, pourra, à la rentrée de septembre 2009, trouver un dispositif de formation universitaire et professionnel permettant d’accompagner son projet vers un métier de l’enseignement. »

La CDIUFM rencontre les Ministres

La Conférence des directeurs d’IUFM avait reçu Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, le 6 février en séance plénière. Celle-ci avait rappelé les objectifs visés par cette réforme : proposer les meilleurs masters pour former aux mieux les étudiants aux métiers de l’enseignement.

Les directeurs d’IUFM ont également adressé le 16 février 2009 une lettre ouverte à Monsieur Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale.

La CDIUFM communique auprès du public

Dans le forum que Patrick Baranger, président de la CDIUFM, a mené le 6 mars sur le site du Nouvel observateur, il précise, en réponse aux questions posées, que l’intervention de Valérie Pécresse avait eu le mérite de rassurer les IUFM en affirmant que toute formation d’enseignant ne peut pas se passer de la compétence des IUFM.

En réponse à la question, « Quel est l’avenir des IUFM dans le contexte actuel ? », Patrick Baranger assure :

« Je reste persuadé que, vu la nécessité de les mobiliser à grande échelle, on ne pourra pas se passer des compétences des IUFM pour la formation des enseignants, sauf à se passer de formation des enseignants. »

Danièle Houpert, vice-présidente a, quant à elle, participé ce vendredi 6 mars à une conférence sur le thème des concours de la fonction publique au Salon de l’étudiant qui se tient à la Porte de Versailles du 6 au 8 mars à Paris.

La CPU se positionne sur le dossier

La CPU, pour sa part, a publié un communiqué le 5 mars, manifestant l’engagement des présidents d’université « pour une réforme de la formation des maîtres en profondeur à échéance 2010-2011, réforme à laquelle doit contribuer la commission nationale de concertation que les ministres se sont engagés à mettre en place. En tout état de cause, ils considèrent que l’année 2009-2010 et ses concours ne peuvent être que transitoires et demandent au Bureau de rencontrer dès la semaine prochaine les deux ministères ensemble, pour préciser avec eux les meilleures conditions de cette année et de ces concours de transition. Il y va de l’intérêt de tous et en particulier des étudiants. »

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous

Pour Angers, apparemment le QCM mis en place permettra d'intégrer un master 1 enseignement !! Pas d'info pour l'entré en master 2.

Sinon les plaquettes sont elles-aussi bloquées. Nos enseignants nous ont dit qu'elles étaient prêtes mais pas transmises.

Je pars à Caen l'année prochaine mais aucune info pour l'inscription la-bas. Difficile de croire qu'ils vont accepter tout le monde ! :sad:

Bon courage ...

Link to comment
Share on other sites

je te donne un peu plus d'info sur les masters qu'ils nous ont parlé. Il devrait y avoir 3 masters sur lyon 2 (éduc et langages, éduc et diversités, art lettre et langues) sur Lyon 3 (culture humaniste), sur Lyon 1 (sciences, TICE, Santé).

Mais c'est tout ce qu'on sait, ils ont pas dit plus par rapport au contenu, au nombre d'heures, ni au modalités d'admission. Ils ont dit pas de sélection en M1 ... mais ca va etre chaud, quoi que beaucoup de choix à ce qu'ils ont dit ... apres c'est que officieusement, tant que rien n'est sorti, je vous assure pas que les masters seront cela ...

voilou, si quelqu'un a des infos sur Paris pour moi .. je suis preneuse !

Je te remercie pour les renseignements ! :wub:

Link to comment
Share on other sites

Il faurdrait qu'on sache réellement ce qu'on fait l'an prochain, car je dois faire une demande bourse avant le 30 avril et il faut dire où on va...des mais l'on fait et ont cliqué les choix IUFM, ces choix étaient présents!

C'est la bordel...

Link to comment
Share on other sites

Le site de l'iufm de Lille a publié en février un article sur la masterisation de la formation.

Un petit passage :

L’ensemble des projets de Master "Métiers de l’enseignement et de l’éducation" doit être déposé au Ministère pour la mi-février.

L’habilitation des projets de Master ne pourra se faire qu’après l’expertise de l’AERES, vraisemblablement pas avant le 15 avril 2009.

C'est agacant d'attendre et de ne rien savoir... Tout va se faire en fin d'année à mon avis.

Link to comment
Share on other sites

Je suis dans le même cas que vous, je suis en L3 et je cherche des infos pour les académies de Bordeaux, Toulouse et Montpellier. J'en ai marre de pas savoir à quelle sauce je vais être mangée :( Y'a rien de pire que d'être dans le brouillard.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

on nous a donné des info à l'IUFM par rapport aux plaquettes de master ; sachez que seules 8 ou 10 universités les ont transmises pour la mi-février. Les dates de remise ont donc été repoussées à mars (mi-mars ?), ce qui repousse aussi l'habilitation à mai.

Link to comment
Share on other sites

oui c'est ca, les facs doivent maintenant les rendre avant le 30 mars ... donc c'est vrai que le temps que ca se mette en place ... faudra tout faire pendant l'été ! le bordel quoi !

Link to comment
Share on other sites

salut à tous

l'iufm de midi-pyrénées vient d'ouvrir ses préinscriptions pour l'année prochaine

par contre, il vous propose plusieurs spécialisations pour le master mais on ne sait pas exactement ce qu'il y a dedans ... donc c'est un peu au pif

voilou !!!!!

Link to comment
Share on other sites

La nouvelle est tombée ... les masters se mettent bien en place l'année prochaine (cf Communiqué de X. Darcos et V. Pécresse datant du 12 mars 2009 : site du MEN).

Communiqué commun de Xavier Darcos, et de Valérie Pécresse ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Comme leurs collègues européens, les enseignants français bénéficieront à l’avenir d’une formation universitaire au terme de cinq années d’études. Telle est la caractéristique première de la « mastérisation » de la formation des maîtres.

L’enjeu de cette réforme est qualitatif : une meilleure qualité de la formation des futurs enseignants, une meilleure qualité de l’enseignement délivré à nos élèves et la meilleure utilisation du potentiel de formation des universités.

Mais cette rénovation est également l’occasion de mieux accompagner, dès la rentrée scolaire 2010, les jeunes enseignants lors de leur entrée dans le métier et de revaloriser substantiellement leur salaire.

Comme leurs collègues européens, les enseignants français bénéficieront à l’avenir d’une formation universitaire au terme de cinq années d’études. Telle est la caractéristique première de la « mastérisation » de la formation des maîtres.

L’enjeu de cette réforme est qualitatif : une meilleure qualité de la formation des futurs enseignants, une meilleure qualité de l’enseignement délivré à nos élèves et la meilleure utilisation du potentiel de formation des universités.

Mais cette rénovation est également l’occasion de mieux accompagner, dès la rentrée scolaire 2010, les jeunes enseignants lors de leur entrée dans le métier et de revaloriser substantiellement leur salaire.

1- A l’issue des consultations et rencontres des dernières semaines, Xavier DARCOS et Valérie PECRESSE ont apporté les précisions suivantes sur cette réforme, dont le processus sera lancé dès la session 2010 des concours, conformément aux principes énoncés dans la Charte signée par les deux ministres le 30 septembre dernier.

Cette réforme verra son aboutissement à l’occasion de la session des concours 2011. Les conditions définitives de la mastérisation des enseignants feront l’objet d’une discussion avec les organisations représentatives et les acteurs concernés.

Elles seront examinées par une Commission de concertation et de suivi, coprésidée par un président d’université et un recteur. Cette commission associera les associations syndicales représentatives.

Cette commission, qui réunira en nombre égal des membres de l’enseignement supérieur et de l’éducation nationale, aura pour objectif de faire aux ministres concernés des recommandations notamment sur l’articulation entre les masters et les concours, sur la question de l’adossement à la recherche des masters, sur les éventuelles adaptations que pourront connaître les épreuves et l’organisation des concours et sur les ajustements pour certaines disciplines professionnelles de l’enseignement professionnel.

2- Le processus de réforme commencera à s’appliquer dès la session des concours 2010. Pour sa première année d’application, les modalités de la mastérisation auront un caractère transitoire et prendront leur plein effet à compter de la session 2011 des concours dans des conditions définies en lien avec les acteurs universitaires et les partenaires sociaux concernés.

Ainsi, les universités qui le souhaitent pourront donner à leurs parcours de master ou aux masters qu’elles ont élaborés un caractère provisoire lors de l’année 2009/2010. A la lumière des travaux de la Commission de concertation et de suivi, elles pourront faire évoluer, dès la rentrée universitaire 2010, leur offre de formation, soit en totalité, soit seulement pour la deuxième année des masters nouveaux proposés.

3- Dès la rentrée universitaire 2009, un dispositif de stages sera organisé pour tous les étudiants de M1 et de M2 se destinant à l’enseignement afin de permettre une préparation progressive à l’exercice du métier d’enseignant. Ces étudiants stagiaires seront encadrés, d’une part, par des professeurs d’accueil ou référents de l’Education nationale et, d’autre part, par des formateurs universitaires qui seront responsables de la validation des stages ainsi que de leur bonne insertion dans le cadre des masters.

En M1, les étudiants se destinant à devenir enseignants pourront ainsi bénéficier de stages d’observation et de pratique accompagnée d’une durée de 108 heures. De même, des stages en responsabilité d’une durée également de 108 heures seront proposés aux étudiants de M2. Ces stages en responsabilité seront rémunérés.

4- Dès la rentrée universitaire 2009, un dispositif social nouveau au profit des étudiants qui se destinent à devenir enseignants sera créé, de manière additionnelle à ceux existants déjà dans les universités.

§ 12.000 bourses, pouvant atteindre 2500 euros et calculées en fonction du revenu fiscal de référence, seront attribuées sur critères académiques pour l’année de M2 aux meilleurs étudiants de M1.

§ Pour favoriser la promotion sociale et la poursuite d’études pour devenir enseignants, les étudiants ayant droit à une bourse sur critères sociaux à l’échelon 0 (exonération des frais et des droits de sécurité sociale seulement) bénéficieront d’une bourse complémentaire de 1449 euros annuels.

§ Les stages en responsabilité, qui pourront bénéficier à 50.000 étudiants, feront l’objet d’une rémunération de 3.000 € pour 108 heures d’activité.

§ Enfin, 5.000 postes d’assistants d’éducation seront réservés aux étudiants de M2 inscrits aux concours de recrutement et 4.000 postes seront réservés aux étudiants souhaitant se destiner au métier d’enseignant inscrits en M1.

5- Les épreuves des concours de la session 2010 auront un caractère provisoire, afin de mieux prendre en compte l’offre de formation de niveau master déjà existante dans les universités et d’assurer une transition pour les candidats qui ont bénéficié d’une préparation aux concours cette année.

Pour la session 2010 des concours du second degré, une épreuve disciplinaire comparable à une des épreuves existantes précédemment se substituera à l’épreuve de connaissances générales du système éducatif qui était initialement prévue. Ces dernières connaissances seront cependant abordées au sein de la formation continue dont bénéficieront les jeunes enseignants stagiaires.

Quant à l’agrégation, ses épreuves demeureront en l’état.

Pour la session 2010 des concours du premier degré (CRPE), les épreuves écrites continueront de comporter une composante didactique.

Par ailleurs, pour l’ensemble des concours (CRPE, CAPES, CAPEPS, CAPET, CAPLP, CPE et Agrégation), outre les étudiants inscrits en M2, ou déjà titulaires d’un M2, pourront se présenter et être admis à la session 2010 sans condition nouvelle de diplôme, tous les candidats présents aux épreuves de concours de la session 2009.

Par ailleurs, pour le premier degré, comme pour le second degré, il y aura au moins autant de places mises aux concours externes de recrutement en 2010 qu’en 2009.

6- Dès la rentrée scolaire 2010, les jeunes enseignants bénéficieront d’un meilleur accompagnement lors de leur entrée dans le métier.

Conformément aux principes exprimés dans la Charte du 30 septembre 2008, les jeunes enseignants stagiaires, recrutés à l’issue de la session 2010 des concours, bénéficieront d’une formation continue renforcée, dans le cadre de leurs obligations de service, comprenant, d’une part, une partie pratique sous la forme d’un tutorat, et, d’autre part, une formation hors écoles ou établissements, de nature disciplinaire ou professionnelle dont les universités seront les acteurs essentiels.

Le tutorat permettra d’apporter au jeune enseignant un appui pratique et adapté à ses besoins. Chaque jeune enseignant stagiaire sera accompagné par un tuteur dont la fonction sera reconnue et valorisée et qui pourra intervenir dans la même classe que son stagiaire. Dans le premier degré, cette fonction s’appuiera sur les professeurs des écoles maîtres formateurs (PEMF).

7- Enfin, la mise en œuvre de ce processus de mastérisation permettra de revaloriser substantiellement les rémunérations des jeunes enseignants dès à compter de la rentrée scolaire 2010.

Les deux ministres invitent les organisations représentatives à discuter des dispositions précédentes, en ce qui concerne la définition du processus abouti de la réforme en 2011 et l’organisation de l’année transitoire.

Bonne lecture !

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...