Jump to content
Sign in to follow this  
Porcinet

Il écrit mal

Recommended Posts

Porcinet

J'ai un élève de CP qui écrit toujours aussi mal qu'à la rentrée. J'ai travaillé avec lui, au soutien, en classe, et ce qui est maintenant plus ou moins acquis, c'est qu'il voit les lignes et écrit dessus. Il a corrigé la posture de son bras, la tenue du crayon, il presse moins sur son crayon (je lui en ai donné un plus tendre). Il commence à respecter la taille relative des lettres, et ne lève pas trop souvent son crayon dans un mot. Mais il est resté aussi lent qu'en septembre. Lorsqu'il écrit des mots, c'est pas très joli, mais quand il écrit des phrases, c'est souvent illisible (l'exemple que j'ai mis est pas mal). En copie, il oublie maintenant les points des i, parfois les barres des t, ou une canne du u en fin de mot. Voyez comme son écriture est pointue. Même lorsque je le fais écrire à la verticale et le plus grand possible au tableau, c'est toujours aussi sec. Je lui ai fait faire des scoubidous pour vérifier la motricité fine, il s'en sort super bien !! Il n'a pourtant pas de problèmes vis-à-vis de la lecture, il lit pas mal, et fait de bonnes production d'écrit.

Que faites-vous dans de tels cas ? Quelles activités me proposeriez-vous pour l'aider ?

post-10975-1240163833_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Porcinet

suite...

post-10975-1240164040_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
mamiebrossard

ben moi, c'est un de mes ce1 qui écrit comme ça :cry: et j'ai beau faire, en soutien, aide en classe, rien à faire ! J'ai parlé aux parents d'une rééducation en écriture mais comme pas remboursé, ils ne peuvent pas :cry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
cara

Moi j'ai encore 2 élèves de ma classe sur du seyes 4 mm et c'est illisible. Du coup aucune dictée, aucun travail écrit pratiquement...

C'est vraiment l'horreur. Le soutien n'a rien donné.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilaille

Ouais ben moi c'est mon fils, il est en CE2 et c'est monstrueux... L'écrit c'était très douloureux pour lui et dès la maternelle ! 1er bonhomme patate en janvier de la MS... Il ne dessine que très rarement, faut pas lui demander de colorier (lenfer pour lui d'illustrer le cahier de poésie)... Il a été suivi la fin de la MS et la GS par la psychomotricienne du CMP... il a progressé en motricité fine... En CP on faisait les devoirs sur un veleda vertical, il dessinait les lettres dans la semoule... Mais c'est tjs aussi immonde... Quand ça touche les lignes suis super contente... Il fait les retenues de ses opérations aussi énormes que les chiffres de l'opération, on s'y perd... Et là il a osé écrire 2 grandes copies simples de nouvelle policière, il en bave pour recopier son dernier jet au propre ! A raison d'un mot minute...

Pour ma part j'envisage de demander un bilan orthophonique chez une spécialiste de l'écrit... je suppose que c'est remboursé ! pcq : il est lent, il n'aime pas écrire, donc il compte les mouches ou il compense en causant (il me saoule)... et c'est pas facile à relire...

Il a 0 pb ailleurs, si socialement avec ses pairs mais là il a choisi d'en parler avec un pedopsy ! Mais si vous avez d'autres idées !

Share this post


Link to post
Share on other sites
cri39

Porcinet j'ai le même que toi et maintenant il écrit sur les lignes, moins gros, mais l'écriture reste abominable et je ne sais pas quoi faire non plus!!!

Je suis passée par toutes les étapes aussi comme Lilaille, beaucoup de progrès et maintenant plus rien (même résultat que sur les copies mises en lien).

Lilaille, tu as raison, parle en à ton pédiatre ou médecin traitant pour qu'il te fasse une ordonnance pour un bilan. J'avais un enfant comme le tien, j'ai demandé un bilan il a été détecté dyspraxique, très léger mais suffisamment pour que çà le gêne!

Moi pour les problèmes de lignes (comme l'avait dit envie d'espoir sur un autre post) c'est peut-être qu'elles ne sont pas assez lisibles ou qu'il a simplement des problèmes de repérage dans l'espace. Quand je les repasse en rouge c'est écrit sur la ligne! Mais ce n'est pas une solution. Et maintenant il n'en a plus besoin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
éowin

Avec les ce2, j'ai deux cas semblables à peu près tous les ans. Parfois une rééducation avec un psychomotricien est suffisante, mais il y en a toujours qui résistent à tout. Comme vous je m'interroge.

Je vais accueillir à la rentrée une petite fille, qui est suivie par une ergothérapeute pour des problèmes similaires. Ayant constaté les progrès effectués depuis septembre, j'en reste baba! Mais je ne sais pas dans quel cas un enfant peut être suivi par un ergothérapeute.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba

Mon fils est pareil, il a dessiné trés tôt et trés bien, su lire couramment trés tôt également, est trés bon sans effort aucun en calcul etc. MAIS il écrit super mal... pourquoi : ben tout bêtement parce que c'est le seule domaine qui lui demande un réel effort depuis sa naissance, tout est facile tout le temps sauf ça. Comme en plus, il réfléchit vite, sa main ne suit pas donc ça le gonfle encore plus... Je ne vois pas bien quoi faire donc on attend et ça progresse tranquillos :wink: Mais s'il était scolarisé, ça poserait de gros pb :cry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilaille

Je préfère envisager d'autres méthodes que la descolarisation ... Il a déjà du mal à se faire des copains ! Je veux pas condamner vos choix, vous avez surement des raisons propres à votre histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir
J'ai un élève de CP qui écrit toujours aussi mal qu'à la rentrée. J'ai travaillé avec lui, au soutien, en classe, et ce qui est maintenant plus ou moins acquis, c'est qu'il voit les lignes et écrit dessus. Il a corrigé la posture de son bras, la tenue du crayon, il presse moins sur son crayon (je lui en ai donné un plus tendre). Il commence à respecter la taille relative des lettres, et ne lève pas trop souvent son crayon dans un mot. Mais il est resté aussi lent qu'en septembre. Lorsqu'il écrit des mots, c'est pas très joli, mais quand il écrit des phrases, c'est souvent illisible (l'exemple que j'ai mis est pas mal). En copie, il oublie maintenant les points des i, parfois les barres des t, ou une canne du u en fin de mot. Voyez comme son écriture est pointue. Même lorsque je le fais écrire à la verticale et le plus grand possible au tableau, c'est toujours aussi sec. Je lui ai fait faire des scoubidous pour vérifier la motricité fine, il s'en sort super bien !! Il n'a pourtant pas de problèmes vis-à-vis de la lecture, il lit pas mal, et fait de bonnes production d'écrit.

Que faites-vous dans de tels cas ? Quelles activités me proposeriez-vous pour l'aider ?

Avoir une bonne motricité fine ne suffit pas pour avoir une bonne écriture. Il semble que cet enfant ne sache pas déplacer sa main pour écrire. Il semble tourner autour de son poignet ce qui rend la ligne et/ou les dimensions instables. Ce n'est pas le seul problème mais il semblerait que ce soit le plus important.

Malheureusement je ne te proposerai aucune activité pour l'aider car cette rééducation nécessite une vraie formation (Pour ma part je traiterais cela par le mouvement - sous réserve de vérifier en le voyant écrire - et surtout pas en lui faisant faire des lignes d'écriture, d'ailleurs en rééducation on ne fait pas faire de "lignes d'écriture". Une rééducation correctement menée devrait donner rapidement des résultats : premiers résultats visibles entre la 1ère et la 2ème séance à mon avis).

Le problème, c'est souvent celui que soulève mamiebrossard.

ben moi, c'est un de mes ce1 qui écrit comme ça :cry: et j'ai beau faire, en soutien, aide en classe, rien à faire ! J'ai parlé aux parents d'une rééducation en écriture mais comme pas remboursé, ils ne peuvent pas :cry:

Tu ne connaîtrais pas un club service ( Kiwanis, Rotary, Lion's club, Soroptimist ... ) qui prendrait ces frais-là en charge ? (L'office du tourisme ou la mairie te donneront les coordonnées). D'autant plus que ce n'est pas très cher : le cas que je viens de voir devrait se régler en 6 séances maximum.

Les 1 an, 2 ans, 3 ans ... jusqu'à 5 ans de rééducation d'écriture ne devraient pas exister (sauf éventuellement un an pour les cas pathologiques graves - dont ne font pas partie les hémiplégies ni les pertes de la main scriptrice, ceux-là se rééduquent en 4 à 6 séances).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba
Je préfère envisager d'autres méthodes que la descolarisation ... Il a déjà du mal à se faire des copains ! Je veux pas condamner vos choix, vous avez surement des raisons propres à votre histoire.

:lol: mais je ne proposais pas la desco comme solution (d'ailleurs, Titouan n'est pas desco, il est non sco mais bref), j'amenais juste mon témoignage de mère d'enfant qui écrit mal :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
dada

En dehors de l'avis d'une spécialiste comme envie d'espoir , j'ai juste une question moi : A-t-il vu un ophtalmo tout simplement?????

Ben oui des fois c'est aussi un pb de vision.... :blink: et on passe à coté...Je dis bien un ophtalmo, pas la visite médicale de l'école ou chez le médecin hein...

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir
En dehors de l'avis d'une spécialiste comme envie d'espoir , j'ai juste une question moi : A-t-il vu un ophtalmo tout simplement?????

Ben oui des fois c'est aussi un pb de vision.... :blink: et on passe à coté...Je dis bien un ophtalmo, pas la visite médicale de l'école ou chez le médecin hein...

Tu as parfaitement raison dada, c'est parfois aussi un problème de vision.

J'ajouterais que c'est parfois aussi un problème de saccades occulaires, donc pas d'ophtalmo mais d'orthoptie. Selon ce que je vois dans l'écriture c'est une chose que je vérifie systématiquement (quand je dis "je" je parle aussi des personnes que j'ai formées à la rééducation bien sûr).

(Une info en ce qui concerne l'orthoptie : selon les professionnels l'ophtalmo demande qu'on voit l'orthoptiste avant ou inversement ; il est donc prudent de se renseigner par téléphone au moment des prises de rendez-vous sinon les délais sont rallongés d'autant. )

Share this post


Link to post
Share on other sites
aljou

Sujet très intéressant.

J'ai dans ma classe de CE1 plusieurs élèves qui écrivent mal. Vous avez dit que vous aviez fait déjà pas mal de choses en soutien, dans votre classe pour y remédier. Mais justement précisement, quelles activités proposez-vous pour travailler l'écriture? Je voudrais améliorer vraiment ce point avant le CE2 mais je manque d'idées et d'outils.

Merci de votre réponse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilaille
Je préfère envisager d'autres méthodes que la descolarisation ... Il a déjà du mal à se faire des copains ! Je veux pas condamner vos choix, vous avez surement des raisons propres à votre histoire.

:lol: mais je ne proposais pas la desco comme solution (d'ailleurs, Titouan n'est pas desco, il est non sco mais bref), j'amenais juste mon témoignage de mère d'enfant qui écrit mal :wink:

Bon j'ai rien compris :bleh: , je croyais que ton filston était descolarisé et que toi tu cherchais des solutions pour la maison avec toi qui lui fait la classe... Peu importe toute façon ce sont des solutions qu'il faut trouver pour les aider à etre lisible et à moins peiner !

Share this post


Link to post
Share on other sites
myli_breizh
Mon fils est pareil, il a dessiné trés tôt et trés bien, su lire couramment trés tôt également, est trés bon sans effort aucun en calcul etc. MAIS il écrit super mal... pourquoi : ben tout bêtement parce que c'est le seule domaine qui lui demande un réel effort depuis sa naissance, tout est facile tout le temps sauf ça. Comme en plus, il réfléchit vite, sa main ne suit pas donc ça le gonfle encore plus... Je ne vois pas bien quoi faire donc on attend et ça progresse tranquillos :wink: Mais s'il était scolarisé, ça poserait de gros pb :cry:

J'ai le même à la maison

ou plutôt ... j'avais le même

Thibaud a radicalement progressé en écriture cette année (CM1)

Comme ton fils, le reste est relativement "sans effort" pour lui donc, il pensait certainement qu'il en serait de même pour l'écriture (et l'orthographe autre gros problème).... mais non!!!

En tout cas, je désespérais presque et ... sans soutien, sans acharnement, sans rien, il a progressé : maturité?

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir
Mon fils est pareil, il a dessiné trés tôt et trés bien, su lire couramment trés tôt également, est trés bon sans effort aucun en calcul etc. MAIS il écrit super mal... pourquoi : ben tout bêtement parce que c'est le seule domaine qui lui demande un réel effort depuis sa naissance, tout est facile tout le temps sauf ça. Comme en plus, il réfléchit vite, sa main ne suit pas donc ça le gonfle encore plus... Je ne vois pas bien quoi faire donc on attend et ça progresse tranquillos :wink: Mais s'il était scolarisé, ça poserait de gros pb :cry:

J'ai le même à la maison

ou plutôt ... j'avais le même

Thibaud a radicalement progressé en écriture cette année (CM1)

Comme ton fils, le reste est relativement "sans effort" pour lui donc, il pensait certainement qu'il en serait de même pour l'écriture (et l'orthographe autre gros problème).... mais non!!!

En tout cas, je désespérais presque et ... sans soutien, sans acharnement, sans rien, il a progressé : maturité?

Tu ne peux qu'être contente des progrès de ton fils, c'est bien naturel. Toutefois que signefie "il a progressé" ? Son écriture ne pose plus de problème de lisibilité ? présentation ? vitesse ? fatigue musculaire ?

Si tel est le cas tout va bien. Si ce n'est pas le cas une remédiation est préférable.

Sauf courant CP parce que c'est la période de l'apprentissage, il est exceptionnel que les choses s'arrangent toute seules.

Trois séances (ou quatre) de rééducation sont à mon avis bien préférables à un an (et à fortiori plus) de souffrances psychologiques devant des difficultés d'écriture.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba

Enviedespoir : ici aussi, l'écriture de Titouan progresse "toute seule"... peut-être aussi que si on donnait le temps aux enfants de rentrer dans cet apprentissage à leur rythme, il y aurait moins besoin de remédiation :wink:

Je connais une ado non sco (jamais scolarisée) qui a voulu passer le brevet à 15 ans : elle s'est rendue compte que son écriture encore lente et malhabile la bloquerait, elle s'est donnée un an et elle a eu son brevet avec mention bien... je pense que l'écriture - comme la plupart des apprentissages - est plus facile si elle fait sens et nécessité :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bidulette

Bonjour.

J'ai le même genre de problème avec mon fils, qui est en CE1. Il écrit très lentement, assez mal et avec des ratures. Je l'ai observé en train d'écrire; je ne suis pas spécialiste étant seulement PE2 mais il me semble qu'il a le bon "geste d'écriture". C'est toujours la croix et la bannière pour le faire écrire. Il a encore des difficultés en lecture mais il est excellent en maths.

Son maitre a remarqué qu'il avait des problèmes de motricité lors de séances de tennis de table : il était beaucoup plus maladroit que les autres. Nous n'avions rien remarqué de ce côté-là alors qu'il est très bricoleur. Son maitre m'a conseillé d'aller voir un psychomotricien mais mon fils refuse à chaque fois que je lui propose. Dois-je insister et prendre un rendez-vous sans son accord ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest vudici
Bonjour.

J'ai le même genre de problème avec mon fils, qui est en CE1. Il écrit très lentement, assez mal et avec des ratures. Je l'ai observé en train d'écrire; je ne suis pas spécialiste étant seulement PE2 mais il me semble qu'il a le bon "geste d'écriture". C'est toujours la croix et la bannière pour le faire écrire. Il a encore des difficultés en lecture mais il est excellent en maths.

Son maitre a remarqué qu'il avait des problèmes de motricité lors de séances de tennis de table : il était beaucoup plus maladroit que les autres. Nous n'avions rien remarqué de ce côté-là alors qu'il est très bricoleur. Son maitre m'a conseillé d'aller voir un psychomotricien mais mon fils refuse à chaque fois que je lui propose. Dois-je insister et prendre un rendez-vous sans son accord ?

Il est gaucher ou droitier? Parce que si vous n'avez rien remarqué sauf au tennis de table :idontno: ... Il a peut-être essayé d'imiter un geste "du mauvais côté". Parce que la raquette dans la mauvaise main :wacko: ...

En secondaire, il y avait un exercice que je n'arrivais pas à faire en gym et ma prof désespérait ... jusqu'au jour où je lui ai dit que c'était bizarre parce que je le faisais petite à la plaine de jeu. Enfin l'illumination:

-Ben, fais-le comme si je n'étais pas là, comme sur une plaine de jeu.

Hop, c'est fait.

-Tu es gauchère?

-Ben, oui.

-Et m..

J'avais consciencieusement imité tout son mouvement ... à droite :blush: .

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilaille

Tu lui as présenté comment le psychomotricien ?

Par le jeu pour essayer de l'aider à etre plus rapide, plus adroit...

Bon le mien au bout d'1 an et demi il en pouvait plus (ne plus ça lui faisait rater des activités à l'ecole, c'etait pas bien, meme en maternelle pcq il avait l'impression de louper un truc bien mieux que ce qu'on lui faisait faire) !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bidulette
Tu lui as présenté comment le psychomotricien ?

Je lui ai dit que je pourrais l'amener chez une dame qui pourrait l'aider à mieux écrire. Je peux effectivement lui dire que ce sera par le jeu. Il est droitier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir
Enviedespoir : ici aussi, l'écriture de Titouan progresse "toute seule"... peut-être aussi que si on donnait le temps aux enfants de rentrer dans cet apprentissage à leur rythme, il y aurait moins besoin de remédiation :wink: Je connais une ado non sco (jamais scolarisée) qui a voulu passer le brevet à 15 ans : elle s'est rendue compte que son écriture encore lente et malhabile la bloquerait, elle s'est donnée un an et elle a eu son brevet avec mention bien... je pense que l'écriture - comme la plupart des apprentissages - est plus facile si elle fait sens et nécessité :wink:

Si tu entends par là "attendre une maturité physiologique suffisante" (en général à partir de 5 ans) je suis d'accord avec toi. Si tu entends par là "attendre que les choses s'arrangent toute seules", je ne suis pas du tout d'accord.

Tu vois le cas de ton fils. Moi je vois près de 25 ans de rééducation de cas divers. Je vois des enfants à qui on a dit pendant des années : ça va s'arranger. Et ça ne s'est pas arrangé.

Je vois des enfants qui ont subi des années de psychomotricité censée traiter leurs problèmes d'écriture, sans que leurs problèmes d'écriture relève de la psychomotricité.

Je vois des enfants qui m'arrivent avec des débuts de crampe de l'écrivain et dont les enseignants, année après année, disent "tout va bien", sous le prétexte que l'enfant a "une belle écriture".

Une écriture lente et malhabile à 15 ans, ce n'est pas normal, sauf cas pathologique. C'est un handicap ; ça se rééduque ; ça se rééduque même très bien en général, et en peu de temps.

Bonjour.

J'ai le même genre de problème avec mon fils, qui est en CE1. Il écrit très lentement, assez mal et avec des ratures. Je l'ai observé en train d'écrire; je ne suis pas spécialiste étant seulement PE2 mais il me semble qu'il a le bon "geste d'écriture". C'est toujours la croix et la bannière pour le faire écrire. Il a encore des difficultés en lecture mais il est excellent en maths.

Son maitre a remarqué qu'il avait des problèmes de motricité lors de séances de tennis de table : il était beaucoup plus maladroit que les autres. Nous n'avions rien remarqué de ce côté-là alors qu'il est très bricoleur. Son maitre m'a conseillé d'aller voir un psychomotricien mais mon fils refuse à chaque fois que je lui propose. Dois-je insister et prendre un rendez-vous sans son accord ?

Prendre rendez-vous sans son accord ? A mon avis, non.

Lui expliquer qu'il peut faire une séance pour évaluer son problème et se rendre compte de ce qu'est une rééducation graphique, oui.

S'il a des problèmes de psychomotricité, il est bon effectivement de voir un psychomotricien.

S'il a des problèmes d'écriture, il est bon qu'il voit un rééducateur en écriture.

Tu peux le rassurer en lui disant qu'il ne s'agit pas de faire des lignes d'écriture mais d'apprendre à faire ce qu'il faut pour écrire correctement et à la vitesse qui convient à sa classe.

Qu'appelles-tu "le bon geste" ?

- Tient-il son crayon correctement ? ( pincé entre la pulpe du pouce et la dernière articulation du majeur ; placé en gros dans l'axe de son avant-bras)

- Le manie-t-il correctement, c'est à dire sans plier et déplier le poignet ? sans écrire d'un mouvement d'épaule ?

- Place-t-il sa feuille correctement ? (pas verticale devant lui mais légèrement inclinée)

- Arrête-t-il son geste de façon adaptée (uniquement avant d'attaquer les lettres rondes - qui s'attaquent en haut à droite - , dans le x et après le q ?

- Trace-t-il ses e sans cassure ?

- Ecrit-il sans trembler ?

- Tient-il sa ligne ? etc.

Tu lui as présenté comment le psychomotricien ?

Par le jeu pour essayer de l'aider à etre plus rapide, plus adroit...

Bon le mien au bout d'1 an et demi il en pouvait plus (ne plus ça lui faisait rater des activités à l'ecole, c'etait pas bien, meme en maternelle pcq il avait l'impression de louper un truc bien mieux que ce qu'on lui faisait faire) !

Et comme je le comprends ! Plus le temps passe plus je reçois de sinistrés comme lui...

Une rééducation de l'écriture se fait en traitant l'écriture. Certes, on le fait le plus possible de façon ludique, mais c'est bien de la technique d'écriture qu'il s'agit.

La durée moyenne d'une rééducation (je l'ai déjà dit, je radote, mais ça me fait mal au coeur de voir ce qu'on inflige aux enfants) donc la durée moyenne d'une rééducation graphique est de 4 à 6 séances (espacées en général de trois semaines)

Du travail est à faire à la maison au quotidien (environ 10 minutes 1/4 d'heure).

Sauf cas très très très exceptionnel une séance par semaine ne se justifie pas (personnellement je n'en ai jamais fait) encore moins une séance par jour en cabinet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba
Si tu entends par là "attendre une maturité physiologique suffisante" (en général à partir de 5 ans) je suis d'accord avec toi. Si tu entends par là "attendre que les choses s'arrangent toute seules", je ne suis pas du tout d'accord.

Tu vois le cas de ton fils. Moi je vois près de 25 ans de rééducation de cas divers. Je vois des enfants à qui on a dit pendant des années : ça va s'arranger. Et ça ne s'est pas arrangé.

Oui, c'est ça :wink: Physiologique et psychologique... attendre que l'enfant soit prêt dans tous les sens du terme, pas le laisser s'enterrer sous les difficultés et les mauvaises habitudes :sleep:

Pour la fille de 15 ans : franchement, enviedespoir, je pense que quand on est hors du système scolaire, l'écriture a une importance moindre... les enfants non scos écrivent tous bcp moins que les enfants scolarisés et se mettent souvent à écrire bcp par nécéssité (passer un examen par exemple). Je crois que nous sommes imprégnés de traditions écrites et que du coup, il devint difficile d'imaginer qu'on puisse apprendre autrement... Or, c'est le cas.

Mes enfants ont suivi tes cahiers par exemple mais avec un sacré décalage dans l'âge, d'environ 2 ans... avant, ils n'étaient pas prêts et il était hors de question pour moi de les forcer à 3 ans :sad:

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir
(...)

Pour la fille de 15 ans : franchement, enviedespoir, je pense que quand on est hors du système scolaire, l'écriture a une importance moindre... les enfants non scos écrivent tous bcp moins que les enfants scolarisés et se mettent souvent à écrire bcp par nécéssité (passer un examen par exemple). Je crois que nous sommes imprégnés de traditions écrites et que du coup, il devint difficile d'imaginer qu'on puisse apprendre autrement... Or, c'est le cas.

Mes enfants ont suivi tes cahiers par exemple mais avec un sacré décalage dans l'âge, d'environ 2 ans... avant, ils n'étaient pas prêts et il était hors de question pour moi de les forcer à 3 ans :sad:

Alors, si les enfants dé- ou non scolarisés écrivent moins que certains scolaires, c'est qu'ils n'écrivent pas du tout. Je vois des cahiers de primaire où le maximum d'écriture est de quatre mots par semaine (et parfois moins :cry: ), le reste, ce sont des collages.

Pour écrire au cours d'un examen il faut savoir écrire et, contrairement à ce que la lecture de ton message pourrait laisser supposer, il faut avoir appris depuis suffisamment longtemps pour que l'écriture soit rapide et lisible à la fois.

Il n'a jamais été question de "forcer quelqu'un à écrire". Simplement, il serait dommageable d'installer chez euc l'idée que l'écriture manuscrite ne sert à rien. Oui, l'écriture a de l'importance. Savoir écrire et le faire lisiblement est une nécessité pour une vie sociale équilibrée, du début à la fin (deux exemples simples pour le début : écrire "lu et approuvé" en bas d'un contrat d'embauche", pour la fin rédiger son restament ;) ).

Par ailleurs, je pense - mais ça uniquement mon opinion, fondée sur l'un des volets d'une recherche univsersitaire que j'ai faite il y a peu - que l'avenir n'est pas au clavier mais à la tablette graphisue et au stylo enregistreur, donc à l'écriture mansucrite.

Tu dis que tes enfants ont suivi mes cahiers avec un décalage dans l'âge, d'environ 2 ans... avant, ils n'étaient pas prêts et il était hors de question pour moi de les forcer à 3 ans :sad:

Je n'ai jamais écrit qu'il fallait que les enfants écrivent à trois ans :blink: Je dis que si on veut qu'ils écrivent correctement en grande section, on gagne à commencer certaines activités dès l'entrée en maternelle mais il s'agit de préparation à l'écriture, pas d'écriture (ni de graphisme).

L'expérience prouve que certaines habiletés s'acquièrent plus facilement lorsqu'elles sont mises en place tôt. Ceci dit, lorsque ces apprentissages n'ont pas été faits avant, il vaut mieux commencer par là quel que soit l'âge. Donc, pour moi, commencer le cahier 1 de maternelle en GS au lieu de PS (dont "2 ans plus tard") ne constitue pas un retard, c'est en tout cas un gain de temps pour l'accès à une écriture de qualité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
hel90

J'ai un élève de ce2 qui appuie énormément sur son stylo: du coup, il se fatigue beaucoup et son écriture est horrible: j'ai déjà essayé de lui faire moins appuyer en lui donnant un feutre fin qui glisse bien mais ça n'y change rien....Quelqu'un aurait une autre idée ??

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir
J'ai un élève de ce2 qui appuie énormément sur son stylo: du coup, il se fatigue beaucoup et son écriture est horrible: j'ai déjà essayé de lui faire moins appuyer en lui donnant un feutre fin qui glisse bien mais ça n'y change rien....Quelqu'un aurait une autre idée ??

Changer d'outil n'y fera rien. C'est la position de sa main qu'il faut changer.

Regarde comment il place sa main : son poignet ne touche très certainement pas la feuille.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba
Alors, si les enfants dé- ou non scolarisés écrivent moins que certains scolaires, c'est qu'ils n'écrivent pas du tout. Je vois des cahiers de primaire où le maximum d'écriture est de quatre mots par semaine (et parfois moins :cry: ), le reste, ce sont des collages.

Pour écrire au cours d'un examen il faut savoir écrire et, contrairement à ce que la lecture de ton message pourrait laisser supposer, il faut avoir appris depuis suffisamment longtemps pour que l'écriture soit rapide et lisible à la fois.

Il n'a jamais été question de "forcer quelqu'un à écrire". Simplement, il serait dommageable d'installer chez euc l'idée que l'écriture manuscrite ne sert à rien. Oui, l'écriture a de l'importance. Savoir écrire et le faire lisiblement est une nécessité pour une vie sociale équilibrée, du début à la fin (deux exemples simples pour le début : écrire "lu et approuvé" en bas d'un contrat d'embauche", pour la fin rédiger son restament ;) ).

Par ailleurs, je pense - mais ça uniquement mon opinion, fondée sur l'un des volets d'une recherche univsersitaire que j'ai faite il y a peu - que l'avenir n'est pas au clavier mais à la tablette graphisue et au stylo enregistreur, donc à l'écriture mansucrite.

Tu dis que tes enfants ont suivi mes cahiers avec un décalage dans l'âge, d'environ 2 ans... avant, ils n'étaient pas prêts et il était hors de question pour moi de les forcer à 3 ans :sad:

Je n'ai jamais écrit qu'il fallait que les enfants écrivent à trois ans :blink: Je dis que si on veut qu'ils écrivent correctement en grande section, on gagne à commencer certaines activités dès l'entrée en maternelle mais il s'agit de préparation à l'écriture, pas d'écriture (ni de graphisme).

L'expérience prouve que certaines habiletés s'acquièrent plus facilement lorsqu'elles sont mises en place tôt. Ceci dit, lorsque ces apprentissages n'ont pas été faits avant, il vaut mieux commencer par là quel que soit l'âge. Donc, pour moi, commencer le cahier 1 de maternelle en GS au lieu de PS (dont "2 ans plus tard") ne constitue pas un retard, c'est en tout cas un gain de temps pour l'accès à une écriture de qualité.

Nous sommes donc d'accord en fait... Pour moi, l'écriture est capitale : je suis étudiante et j'écris énormément :wink: Et je suis contente de voir que je ne me suis pas plantée avec l'utilisation des cahiers (ceci dit, je tenterais de commencer plus tôt avec Violette :wink: )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aquacrea

J'ai lu ce post très intéressant... moi aussi, en CP, j'ai plusieurs élèves qui me posent problème en écriture :

un qui a une écriture très tremblée...

un qui écrit très gros, on est sur du séyés, il ne respecte pas du tout les hauteurs des lettres

un qui forme des lettres avec des "pics" partout

un qui est dyspraxique et donc qui écrit lisiblement mais pas joli... C'est pour lui que je me fais le moins de souci à la limite car il est suivi par un psychomotricien....

Par contre, étant débutante, pour les autres, je n'ai aucune idée de ce que je peux faire, de ce que je peux vérifier... Je pourrais les prendre en soutien, mais je ne le fais pas car je n'ai pas du tout été formée en matière d'écriture... Déjà qu'en lecture, c'était très juste niveau formation...

Alors voila mon témoignage, si des personnes en plus de ce que j'ai déjà au dessus peuvent m'apporter des conseils....

Merci..

Share this post


Link to post
Share on other sites
angie57

Une question pour moi ...

Que faire pour les nerveux qui écrivent en tremblant ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...