Jump to content

redoublement refusé en cm1 résultats en cm2


Recommended Posts

bonjour

ma fille a fait un cm 1 moyen

l'enseignante voulait la faire redoubler

nous avons refusé avec mon mari (d'ailleurs ns avons été toute la famille et ma puce) trés choqué de cette décision!!!!!!!!!!

actuellement elle est donc en cm2 et elle termine son premier trimestre avec une moyenne de 16;28

dans une ecole avec un trés bon niveau!

elle travaille les puissances en maths

en français les conjuguaisons dont plus que parfait

en sciences elle a programme chargé et interessant

bref elle s'en sort partout!

d'ou ma question: comment une institutrice peut se tromper à ce point?

elle nous disait qu'elle n'avait pas un niveau de ce 1 en maths!!!!

je crois vraiment (a part certains cas dyslexie) décés ds la famille....) qu'il ne faut pas se maintenir en primaire!

par ailleurs une jeune fille de sa classe qui aura 12 ans le 2 janvier (c'est trop en cm2) a redoublé son ce2

l'an dernier au cm1 elle etait en soutien scolaire avec ma fille

et cette année elle ne décolle pas et a rarement la moyenne

donc la redoublement n'a pas été benefique?

et cette gamine qui mesure 1m 69 et chausse du 40 a t'elle sa place en primaire?

est ce qu'un ppre ou le rased n'aurait pas été mieux?(bon je ne veux pas polemiquer sur son cas ce n'est pas ma fille) c'est pour montrer la difference

je suis maman de 3 enfants je commence a avoir de l'experience et je crois qu'il faut être capable de "sentir" son enfant

Edited by delys
Link to post
Share on other sites

Chaque cas est différent !

Pour moi si le niveau est moyen : pas nécessaire de faire redoubler, échec dans une seule matière : pas non plus la peine de faire redoubler.

Link to post
Share on other sites
bonjour

ma fille a fait un cm 1 moyen

l'enseignante voulait la faire redoubler

nous avons refusé avec mon mari (d'ailleurs ns avons été toute la famille et ma puce) trés choqué de cette décision!!!!!!!!!!

actuellement elle est donc en cm2 et elle termine son premier trimestre avec une moyenne de 16;28

on reparlera des résultats de ta filles aux évaluations de janvier

tu verras si elle a le niveau par rapport aux autres ;)

je le souhaite

Link to post
Share on other sites
je crois vraiment (a part certains cas dyslexie) décés ds la famille....) qu'il ne faut pas se maintenir en primaire!

par ailleurs une jeune fille de sa classe qui aura 12 ans le 2 janvier (c'est trop en cm2) a redoublé son ce2

l'an dernier au cm1 elle etait en soutien scolaire avec ma fille

et cette année elle ne décolle pas et a rarement la moyenne

donc la redoublement n'a pas été benefique?

et cette gamine qui mesure 1m 69 et chausse du 40 a t'elle sa place en primaire?

est ce qu'un ppre ou le rased n'aurait pas été mieux?(bon je ne veux pas polemiquer sur son cas ce n'est pas ma fille) c'est pour montrer la difference

je suis maman de 3 enfants je commence a avoir de l'experience et je crois qu'il faut être capable de "sentir" son enfant

Plusieurs choses :

1) maintenir un enfant dylsexique n'a aucun intérêt, ce n'est pas en refaisant le programme que son handicap va s'évaporer, il vaut mieux adapter pour lui/elle, dans le cadre d'un projet d'accueil individualisé ce qu'on lui propose et la façon de l'évaluer. :wink:

2) les programmes sont très très denses, tout le monde le dit, et la semaine scolaire a rétréci, sauf pour certains enfants que nous choisissons de prendre en aide personnalisée. Moi je constate que certains élèves ont besoin de plus de temps pour intégrer certaines notions. En maths avec mes CM1 (c'est un groupe très faible), on en est encore à la soustraction (sens de l'opération et technique opératoire), alors que ce qu'il reste à faire est énorme : c'est la même chose en français, ils en sont à un "petit début" de CE2, et encore. Je ne dis pas que je vais tous les maintenir, mais si on s'en tient au socle commun, je ne vois pas comment je vais faire pour leur faire atteindre le pilier exigible pour le passage en 6ème. Je fais quoi? je les envoie au casse-pipe au collège où ils seront noyés-et découragés- au bout de 2 semaines, ou je considère que l'école primaire est là pour faire acquérir des bases "non négociables", et je m'attache à ce qu'ils sortent de ma classe avec ce bagage minimal? Bref, on verra en fin d'année prochaine, mais je n'exclue pas de demander le maintien pour certains de ces élèves. :sleep:

3) La taille de chaussure ou la taille tout court ne sont pas des critères pour le passage au collège. J'ai des élèves qui en fin d'année sont plus grands que moi. C'est ce qu'ils savent faire qui motive la décision de passage. :lol:

4) Comment savez-vous que des PPRE n'ont pas été mis en place pour cette copine? :blink:

5) Quant aux RASED, on les fait intervenir quand ils existent encore, et on ne publie pas sur le tableau d'affichage de l'école que tel élève est vu par la psy ou le maitre spé de telle heure à telle heure... et quand bien même PPRE, RASED, CMPP, orthophonistes sont là pour l'étayage, certains gamins n'y arrivent pas. Je ne défends pas le maintien dans ce cas-là, mais c'est l'une des options dont nous disposons à l'école. Et elle n'est pas à rejeter en bloc, elle peut servir pour certains enfants qui ont besoin de temps et qui n'ont parfois pas d'aide à la maison. :sad:

6) Vous avez l'expérience d'une maman de 3 enfants, et cela vous donne une connaissance particulière sur vos enfants. Nous, en classe, nous avons des élèves que nous devons accompagner dans les apprentissages. Les deux personnages ne sont pas cloisonnés, et bien sûr qu'enseignants et parents doivent communiquer et échanger, mais concernant l'acquisition des compétences du programme, c'est notre métier... on ne propose pas des redoublements pour la beauté du geste, parce qu'en général, même si on pense que c'est une seconde chance, c'est souvent un aveu de défaillance pour nous aussi... :sleep:

7)Est-il possible que votre fille se soit "réveillée" cette année? que la perspective de redoubler lui ait filé les choquottes et qu'elle s'investisse du coup de manière plus intense et motivée dans les apprentissages? :bleh: Est-il possible que vous vouliez prouver à cette enseignante qu'elle avait tort en proposant le redoublement et que vous soyez encore plus attentive cette année au travail de votre fille en classe?

:wink:

Link to post
Share on other sites
elle travaille les puissances en maths :blink:

en français les conjuguaisons dont plus que parfait :blink:

Ça ne choque que moi?

Link to post
Share on other sites
elle travaille les puissances en maths :blink:

en français les conjuguaisons dont plus que parfait :blink:

Ça ne choque que moi?

Dont acte (des bénéfices de la menace d'un redoublement pour surmotiver les troupes) :sleep:

Link to post
Share on other sites
elle travaille les puissances en maths :blink:

en français les conjuguaisons dont plus que parfait :blink:

Ça ne choque que moi?

moi ça m'a fait :blink:

Link to post
Share on other sites
elle travaille les puissances en maths :blink:

en français les conjuguaisons dont plus que parfait :blink:

Ça ne choque que moi?

moi ça m'a fait :blink:

Ben les puissances ne sont pas au programme de 2008...

Link to post
Share on other sites
elle travaille les puissances en maths :blink:

en français les conjuguaisons dont plus que parfait :blink:

Ça ne choque que moi?

Oui, oui. :whistling::lol:

Link to post
Share on other sites
bonjour

ma fille a fait un cm 1 moyen

l'enseignante voulait la faire redoubler

nous avons refusé avec mon mari (d'ailleurs ns avons été toute la famille et ma puce) trés choqué de cette décision!!!!!!!!!!

actuellement elle est donc en cm2 et elle termine son premier trimestre avec une moyenne de 16;28

dans une ecole avec un trés bon niveau!

elle travaille les puissances en maths

en français les conjuguaisons dont plus que parfait

en sciences elle a programme chargé et interessant

bref elle s'en sort partout!

d'ou ma question: comment une institutrice peut se tromper à ce point?

elle nous disait qu'elle n'avait pas un niveau de ce 1 en maths!!!!

je crois vraiment (a part certains cas dyslexie) décés ds la famille....) qu'il ne faut pas se maintenir en primaire!

par ailleurs une jeune fille de sa classe qui aura 12 ans le 2 janvier (c'est trop en cm2) a redoublé son ce2

l'an dernier au cm1 elle etait en soutien scolaire avec ma fille

et cette année elle ne décolle pas et a rarement la moyenne

donc la redoublement n'a pas été benefique?

et cette gamine qui mesure 1m 69 et chausse du 40 a t'elle sa place en primaire?

est ce qu'un ppre ou le rased n'aurait pas été mieux?(bon je ne veux pas polemiquer sur son cas ce n'est pas ma fille) c'est pour montrer la difference

je suis maman de 3 enfants je commence a avoir de l'experience et je crois qu'il faut être capable de "sentir" son enfant

Bravo bravo d'avoir refusé le maintien de votre fille qui est visiblement une très bonne élève face à une enseigante et une équipe éducative (car le redoublement se propose après un conseil de cycle) visiblement incompétants...

Quoi, c'est pas ce que vous cherchiez avec votre témoignage?

Ah zut...

Genireves, enseignante depuis 10 ans avec une moyenne de 28 eleves /classe, soit à peu près 280 gamins et qui se pose toujours, voire plus, de questions face à certains eleves....

Link to post
Share on other sites
Bravo bravo d'avoir refusé le maintien de votre fille qui est visiblement une très bonne élève face à une enseigante et une équipe éducative (car le redoublement se propose après un conseil de cycle) visiblement incompétants...

Méfiance légitime vis à vis des forumeurs qui n'ont qu'un message au compteur. :whistling:

Link to post
Share on other sites
elle travaille les puissances en maths :blink:

en français les conjuguaisons dont plus que parfait :blink:

Ça ne choque que moi?

moi ça m'a fait :blink:

Moi ça m'a fait :blink: puis :noeldry: et ensuite ça m'a piqué les yeux :oooh::lol:

Link to post
Share on other sites

ben moi, après avoir lu j'étais :blink::lol:

et la marmotte?

Franchement.... les puissances en CM2... j'ai quand même vérifié hein, on sait jamais :D

donc à part si on parle du ², je ne vois pas.....

Link to post
Share on other sites

Peut-être parlait-elle de la décomposition des grands nombres avec les puissances de 10? J'ai eu des élèves de CM1 en soutien de maths l'an passé qui maîtrisaient parfaitement, de manière mécanique, cette décomposition de grands nombres.

Link to post
Share on other sites
elle travaille les puissances en maths :blink:

en français les conjuguaisons dont plus que parfait :blink:

Ça ne choque que moi?

Ben, les puissances, on les étudiait avant 2002, et franchement, ça ne posait aucun problème (en ZEP en tout cas, ailleurs, je ne sais pas ). Je trouve que les élèves captaient beaucoup plus facilement en numération, et curieusement, certains qui galéraient sur la numération de position depuis le cycle 2 se débloquaient avec ça. Accessoirement, pour les décompositions de grands nombres, ça évitait de se traîner des kilos de zéros !!! :lol:

Quant au plus-que-parfait, pareil, ça permettait aux élèves de mieux comprendre notre système de temps et de maîtriser réellement le passé composé (j'entends par maîtriser savoir identifier et utiliser à bon escient ce temps en dehors d'une séquence ponctuelle de conjugaison).

Comme disait Saussure, "la langue est un système de différences". Perso, je trouve que quand on exclut certains éléments des programmes, l'enseignement des autres éléments perd une partie de son sens et devient boîteux.

Je suis toute seule à penser ça ? :sad:

Link to post
Share on other sites

Moi je ne fais pas les puissances (qu'ils sachent leurs tables déjà... :angel_not: )... mais un remplaçant est passé dans ma classe et leur a fait un cours là dessus -j'avais préparé un truc sur la numération (et ce qu'il a fait ça n'avait rien à voir avec les décompositions en puissance de 10, il a carrément fait carré et cube) c'était en tout début d'année. Evidemment ils n'ont rien compris et ça a parasité certaines révisions.

Il y a un minimum de logique dans les progressions, quand même. Et le plus que parfait, peut être que l'instit blinde les gamins pour être sûre de boucler d'ici les évaluations de janvier? :cry:

Link to post
Share on other sites
et cette gamine qui mesure 1m 69 et chausse du 40 a t'elle sa place en primaire?

est ce qu'un ppre ou le rased n'aurait pas été mieux?(bon je ne veux pas polemiquer sur son cas ce n'est pas ma fille) c'est pour montrer la difference

Ben ça c'est une bonne idée: mesurer la taille des enfants et leur pointure pour les orienter, ça c'est pertinent comme critère! Dans ma classe, pas question qu'ils soient maintenus quand ils sont plus grands que moi, ça me stresse! :lol: :lol: :bleh: :bleh:

Link to post
Share on other sites

Je suis petite et frêle et je ne me sentait/et me sens à l'aise qu'avec des gens plus âgés que moi. Comme quoi !

Les critères physiques ne sont, à mon sens, pas à prendre en compte. Il faut prendre en compte l'enfant, ses sentiments, ses ressentis.

Un grand garçon, mais qui est "enfant" dans sa tête, se sentira peut-être mieux avec les petits CM2 que les grands 6eme.

En gros il faut prendre en compte la maturité affective et intellectuelle et pas la maturité physique.

[HS]Et le cliché un grand en taille est plus "mûr" qu'un petit en taille me dérange profondément car cela conditionne toute la vie d'un être. Et oui on ne propose pas aux petits de faire des choses que font les grands, on les met moins en valeur, on les voit moins etc etc[/HS]

Link to post
Share on other sites
et cette gamine qui mesure 1m 69 et chausse du 40 a t'elle sa place en primaire?

est ce qu'un ppre ou le rased n'aurait pas été mieux?(bon je ne veux pas polemiquer sur son cas ce n'est pas ma fille) c'est pour montrer la difference

Ben ça c'est une bonne idée: mesurer la taille des enfants et leur pointure pour les orienter, ça c'est pertinent comme critère! Dans ma classe, pas question qu'ils soient maintenus quand ils sont plus grands que moi, ça me stresse! :lol: :lol: :bleh: :bleh:

Personnellement, le critère me semble important à prendre en compte.

Ce ne sont pas seulement des élèves, ce sont aussi des gens, et l'école est aussi un lieu de vie pour eux, la majeure partie du temps. Des jeunes filles très grandes, à la puberté très précoce, se sentent très mal et en décalage dans une classe où il n'y a que des enfants ! Je pense que ça doit faire partie des éléments de réflexion, parmi d'autres. Le décalage peut vraiment générer un terrible malaise.

A l'inverse, je me souviens très bien que ma petite cousine a sauté sa moyenne section, pas seulement parce qu'elle savait lire, mais aussi parce qu'elle était grande, débrouillarde et à l'aise avec les enfants plus grands qu'elle. L'instit en avait tenu compte.

Pour moi, je n'ai jamais voulu que ma première fille saute une classe, car elle est petite de taille, assez frêle, et pas à l'aise avec les enfants plus vieux qu'elle. Je pense qu'intellectuellement elle en aurait largement été capable, mais qu'elle se serait sentie mal !

Dans la vraie vie, on est mélangé tout le temps avec des gens de toutes tailles, des grands, des vieux, des gros, des maigres... Et c'est la vie.

Alors trier selon la taille...ça me fait bizarre, c'est tout. Et des filles matures dans une classe d'enfants moins mature...je ne vois pas ce que ça peut générer comme malaise, j'en ai eu plusieurs fois dans ma classe...elles n'étaient pas traumatisées...Au contraire. A fortiori, mon fils a sauté le CP alors qu'il n'était pas bien grand..Maintenant il a 17 ans et réussit fort bien.

Donc, je le répète, le critère taille ne me semble pas pertinent...

Mais c'était surtout ironique....

Link to post
Share on other sites
Goëllette

Et dans une école rurale, en classe unique du CP au CM2 ?

Entre le cp qui a un an d'avance et le CM2 qui en a un de retard (à une époque, il pouvait en avoir facilement deux), il y a une sacré différence, et pourtant, je vous assure que c'est souvent dans ces classes là qu'on trouve les meilleurs ambiances et qu'on y met en oeuvre les projets les plus sympas.

Madame, je ne connais pas l'enseignante de votre enfant mais je vois mal, même les plus tordus, conseiller un redoublement pour un élève qui serait bon. :blink:

Même les plus fumistes, au contraire, évitent de contrarier les familles, justement ... en faisant passer tout le monde.

Link to post
Share on other sites
Même les plus fumistes, au contraire, évitent de contrarier les familles, justement ... en faisant passer tout le monde.

Les "fumistes" vous remercie. :wink:

Link to post
Share on other sites
MissCh0c0
et cette gamine qui mesure 1m 69 et chausse du 40 a t'elle sa place en primaire?

est ce qu'un ppre ou le rased n'aurait pas été mieux?(bon je ne veux pas polemiquer sur son cas ce n'est pas ma fille) c'est pour montrer la difference

Ben ça c'est une bonne idée: mesurer la taille des enfants et leur pointure pour les orienter, ça c'est pertinent comme critère! Dans ma classe, pas question qu'ils soient maintenus quand ils sont plus grands que moi, ça me stresse! :lol: :lol: :bleh: :bleh:

Personnellement, le critère me semble important à prendre en compte.

Ce ne sont pas seulement des élèves, ce sont aussi des gens, et l'école est aussi un lieu de vie pour eux, la majeure partie du temps. Des jeunes filles très grandes, à la puberté très précoce, se sentent très mal et en décalage dans une classe où il n'y a que des enfants ! Je pense que ça doit faire partie des éléments de réflexion, parmi d'autres. Le décalage peut vraiment générer un terrible malaise.

A l'inverse, je me souviens très bien que ma petite cousine a sauté sa moyenne section, pas seulement parce qu'elle savait lire, mais aussi parce qu'elle était grande, débrouillarde et à l'aise avec les enfants plus grands qu'elle. L'instit en avait tenu compte.

Pour moi, je n'ai jamais voulu que ma première fille saute une classe, car elle est petite de taille, assez frêle, et pas à l'aise avec les enfants plus vieux qu'elle. Je pense qu'intellectuellement elle en aurait largement été capable, mais qu'elle se serait sentie mal !

J'ai sauté 2 classes (et encore, le psy voulait m'en faire sauter 3 d'un coup, mes parents ont refusé, il les a convaincus de ne pas m'en faire sauter moins de 2 !), je suis donc entrée en CE1 à moins de 5 ans (5ème anniversaire durant les vacances de Toussaint) quand les autres avaient 7 ans, en 6ème à moins de 9 ans quand les autres avaient 11-12 ans, en mesurant 1m30 à peine et en ayant perdu mes dents de devant (avec les définitives qui n'avaient pas repoussé ! :lol: ) Je ne vous raconte pas les moqueries et les surnoms auxquels j'ai eu droit... Et les profs de collège m'ont reproché mon manque de maturité, mais aurait-il fallu me laisser m'ennuyer alors qu'en MS, je savais déjà parfaitement lire un livre complet, écrire sans problème, et que j'avais compris le système de numération ?

Bien sûr, les différences d'âge et de physique peuvent être pénalisantes, peuvent contribuer à ne pas se sentir bien, mais y a-t-il une solution ?

Link to post
Share on other sites

Ca sert à quoi de sauter des classes si c'est pour finir instit. :D

Moi, je suis instit, mais j'ai repiqué 2 fois avant le bac (je ne parle pas de la fac, pour ne pas aggraver mon cas :D ), ça me paraît plus cohérent. :devil_2:

Link to post
Share on other sites
Ca sert à quoi de sauter des classes si c'est pour finir instit. :D

Moi, je suis instit, mais j'ai repiqué 2 fois avant le bac (je ne parle pas de la fac, pour ne pas aggraver mon cas :D ), ça me paraît plus cohérent. :devil_2:

:lol: :lol: :lol:

Link to post
Share on other sites

Bonjour

en ce qui concerne le test de cm2, en effet nous serons vite fix"

pour le redoublement je suis bien d'accord que cette enseignante est aussi un être humain et que tout le monde peut se tromper

c'est la façon dont tout s'est déroulé qui a été dur: pourquoi a t'elle dit a notre fille ,qu'au conseil de maitres (si elle passait en cm2) elle s'opposerait à son entrée en 6 eme!

ma puce qui est de décembre est pourtant assez mature, elle a tjs été heureuse a l'ecole, et a tjs brillé ds pas mal de domaines!

le cm1 a été plus penible pour elle, car j'etais souvent en formation pour mon travail!et je la suivais moins pour ses devoirs

son instit etait au courant!

mon autre question (ne parlons plus des puissances ça agace certaines personnes , je ne sais pas pourquoi?)ds son cahier de maths rouge il est bien ecrit puissance! mais bon.......

pourquoi si le niveau de mon enfant etait si faible nous n'avons jamais été convoqué ou alarmé?

je voyais son instit le mardi et jeudi soir apres le soutien, et a ses dires, tout allait bien!!

et pour finir

nous avions bien dit à la maitresse que ns pouvions mettre en place des cours particuliers des stages.... et tout ce qu'il est possible de faire

pour réussir le cm2; je pense que face a cette ambition de réussite (car nôtre fille etait prêtre a fournir bcp pour passer),il était inutile d'insister pour le redoublement!

de plus ces notes de cp ce 1 et ce2 etaient excellentes!

(voila c'est mon 2 eme message, je suis plus crédible lol) :lol:

Link to post
Share on other sites
Bonjour

en ce qui concerne le test de cm2, en effet nous serons vite fix"

pour le redoublement je suis bien d'accord que cette enseignante est aussi un être humain et que tout le monde peut se tromper

c'est la façon dont tout s'est déroulé qui a été dur: pourquoi a t'elle dit a notre fille ,qu'au conseil de maitres (si elle passait en cm2) elle s'opposerait à son entrée en 6 eme!

ma puce qui est de décembre est pourtant assez mature, elle a tjs été heureuse a l'ecole, et a tjs brillé ds pas mal de domaines!

le cm1 a été plus penible pour elle, car j'etais souvent en formation pour mon travail!et je la suivais moins pour ses devoirs

son instit etait au courant!

mon autre question (ne parlons plus des puissances ça agace certaines personnes , je ne sais pas pourquoi?)ds son cahier de maths rouge il est bien ecrit puissance! mais bon.......

pourquoi si le niveau de mon enfant etait si faible nous n'avons jamais été convoqué ou alarmé?

je voyais son instit le mardi et jeudi soir apres le soutien, et a ses dires, tout allait bien!!

et pour finir

nous avions bien dit à la maitresse que ns pouvions mettre en place des cours particuliers des stages.... et tout ce qu'il est possible de faire

pour réussir le cm2; je pense que face a cette ambition de réussite (car nôtre fille etait prêtre a fournir bcp pour passer),il était inutile d'insister pour le redoublement!

de plus ces notes de cp ce 1 et ce2 etaient excellentes!

(voila c'est mon 2 eme message, je suis plus crédible lol) :lol:

La proposition de maintien n'est pas une punition comme vous semblez le penser, même si cela a été très mal vécu par votre enfant et vous-même!

Le CM1 est une classe difficile (je trouve), parce qu'on entre vraiment dans la conceptualisation, et l'entrée vers les connaissances se fait en grande partie par les textes. Je trouve les contenus vraiment denses. Il n'est pas étonnant que les résultats d'un enfant baissent quand les exigences augmentent ou sont différentes...

Je ne sais pas pourquoi l'enseignante a proposé un redoublement pour votre fille, mais apparemment, elle était en difficulté (vous dites qu'elle allait régulièrement à l'aide personnalisée ou au soutien, je ne sais pas, bref elle avait déjà été reperée comme ayant des difficultés.). :sleep:

Maintenant, vous avez réussi à vous rendre plus disponible pour la suivre, l'encourager, la faire travailler, c'est super pour elle si ses résultats remontent :wink: . Mais ce n'est pas le cas de tous les élèves, tous n'ont pas la chance d'avoir une maman qui "suit" à la maison! on fait quoi pour ceux-là? des ppre, le rased, l'aide perso, et quand ça ne suffit pas? on peut s'en débarasser en les faisant passer et en refilant le bébé au collège qui fera avec, en se disant que de toute façon, l'école ce n'est pas pour cet enfant, autant abréger ses souffrances et vite le faire sortir du système traditionnel qui n'est pas fait pour lui, soit on se dit que quand même, il y a une possibilité pour que tel élève finisse par acquérir les compétences exigibles à la fin de l'école élémentaire. En l'envoyant au collège sans ce "socle", on sait qu'il va se casser la figure, alors, rarement, on maintient, parce qu'on estime, dans certains cas, que cela peut aider :idontno: .

L'un de nos objectifs, en tant qu'enseignants, outre de gagner chichement notre vie en faisant ce métier, est d'apporter des connaissances, des savoirs-faire, qui permettront à nos élèves de devenir des citoyens autonomes, dotés d'un minimum d'esprit critique et de la base d'une culture commune. Dans le processus, on peut se planter, c'est clair. Cependant, je crois pouvoir affirmer que ce n'est jamais juste pour enquiquiner les parents ou saper les chances de réussite et d'épanouissement d'un enfant. :wink:

Link to post
Share on other sites
MissCh0c0
Ca sert à quoi de sauter des classes si c'est pour finir instit. :D

Moi, je suis instit, mais j'ai repiqué 2 fois avant le bac (je ne parle pas de la fac, pour ne pas aggraver mon cas :D ), ça me paraît plus cohérent. :devil_2:

Ah mais à la fac, j'ai repiqué chaque année, et le pire, c'est que j'étais contente d'être revenue à la normale ! :lol:

Pour en revenir au sujet initial, je pense qu'helenel a très bien résumé ! :wink:

Link to post
Share on other sites
mon autre question (ne parlons plus des puissances ça agace certaines personnes , je ne sais pas pourquoi?)ds son cahier de maths rouge il est bien ecrit puissance! mais bon.......

Ça ne m'agace pas, ce n'est juste pas au programme et je ne vois pas l'intérêt de l'aborder, surtout en début d'année. Votre fille est dans une école privée?

Link to post
Share on other sites
Goëllette
Même les plus fumistes, au contraire, évitent de contrarier les familles, justement ... en faisant passer tout le monde.

Les "fumistes" vous remercie. :wink:

De rien, c'est de bon coeur ! :D

Moi aussi, j'ai eu une CLIN, classe "unique", avec des enfants de 5 ans 1/2 à 12 ans. Ca ne pose pas de problème.

Ce qui pose des problèmes, c'est d'avoir une adolescente ou deux dans une classe d'enfants. Les préoccupations ne sont pas les mêmes, les manières de fonctionner non plus.

J'ai du mal à comprendre qu'on s'imagine pouvoir regrouper les gens en fonction seulement de leur niveau scolaire. D'ailleurs, ça a sa limite : les gosses qui ne savent pas lire à 10 ans, on ne les met pas au CP ! Peut-être que si la scolarité était organisée différemment, ça serait possible, mais pour l'instant, les enfants en ville sont regroupés par classe d'âge, c'est un fait.

On pourrait faire les classes en fonction de la nature des cheveux, ou le signe du zodiaque ...

Ca sert à quoi de sauter des classes si c'est pour finir instit.

Moi, je suis instit, mais j'ai repiqué 2 fois avant le bac (je ne parle pas de la fac, pour ne pas aggraver mon cas ), ça me paraît plus cohérent. :devil_2:

:lol: :lol: :lol:

( :lol: :lol: :lol:) puissance 4

Link to post
Share on other sites
pourquoi si le niveau de mon enfant etait si faible nous n'avons jamais été convoqué ou alarmé?

je voyais son instit le mardi et jeudi soir apres le soutien, et a ses dires, tout allait bien!!

(voila c'est mon 2 eme message, je suis plus crédible lol) :lol:

C'est là que je ne comprends pas...Dans ma circonscription, on n'a pas le droit de proposer un maintien à un élève si on n'a pas fait un PPRE dans l'année ..donc les parents sont au courant, puisqu'ils doivent signer le PPRE.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...