Jump to content

Différence professeur des écoles privé/public


Morgane29400
 Share

Recommended Posts

On passe le même concours, on fait le même travail mais on n'a pas le même statut ni le même salaire. En espérant que cette injustice soit un jour corrigée, même si j'en doute.

Comme c'est un concours, ce qu'il faut voir, c'est le pourcentage de places par rapport au nombre d'inscrits.

Sinon, non, vous ne faites pas exactement le même travail que nous, car votre public est beaucoup plus favorisé que le nôtre.

Il ne faut pas exagérer.

Nous avons, dans le Public, de très bonnes écoles dans lesquelles le profil des élèves rejoint celui du Privé, mais vous n'avez pas, même dans les écoles étiquetées ZEP, des écoles du même ordre que celles de nos zones violence, avec toutes les difficultés sociales et culturelles.

Par contre, ce que je n'aimerais pas, même si ça commence à arriver dans le Public aussi, c'est le clientélisme. Ne pas dire à Mme de La Haute que fiston ne bulle rien ou a été insolent, sous peine de se faire remonter les bretelles par le directeur, qui ne veut pas que cette bonne famille quitte l'établissement.

En passant le concours dans le Privé, vous avez effectué un choix. Et la différence de salaire faisait partie du deal.

Mais vous avez eu d'autres avantages en échange.

C'est peut-être le cas dans certaines régions (je dis peut-être car je n'en sais rien, je ne connais pas tout), mais ce n'est clairement pas le cas où je bosse.

Pourquoi notre public serait plus favorisé? Parce qu'on ferait une sélection d'élèves? Je n'ai jamais vu ça, ni dans mon école, ni dans les autres écoles aux alentours... Parce que c'est payant et que cela "éliminerait" d'emblée certaines familles? Ici nous sommes la seule école, les familles qui ne peuvent pas payer n'ont pas les moyens de payer une voiture pour amener l'enfant dans le village d'à côté... ils viennent donc dans notre école, obtiennent des aides pour payer... ou ne paient pas... Et il y a beaucoup d'endroits dans le même cas dans ma région.

Oui, être dans le privé a été mon choix, mais marre d'entendre qu'on a que des fils et filles DE, que des bisounours dans nos classes... Non. Il ne faut pas exagérer.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 107
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • Lady Oscar

    7

  • Melle

    6

  • halima31

    10

  • Goëllette

    10

Dès que l'école privée est citée, j'ai l'impression que nous parlons du diable qui entraîne une avalanche d'inepties.

J'invite certaines personnes à s'abstenir de s'exprimer sur des sujets qu'elles ne maîtrisent pas.

Je n'aime pas poster ce genre de message mais je suis las de lire autant de bêtises.

Link to comment
Share on other sites

C'est peut-être le cas dans certaines régions (je dis peut-être car je n'en sais rien, je ne connais pas tout), mais ce n'est clairement pas le cas où je bosse.

Pourquoi notre public serait plus favorisé? Parce qu'on ferait une sélection d'élèves? Je n'ai jamais vu ça, ni dans mon école, ni dans les autres écoles aux alentours... Parce que c'est payant et que cela "éliminerait" d'emblée certaines familles? Ici nous sommes la seule école, les familles qui ne peuvent pas payer n'ont pas les moyens de payer une voiture pour amener l'enfant dans le village d'à côté... ils viennent donc dans notre école, obtiennent des aides pour payer... ou ne paient pas... Et il y a beaucoup d'endroits dans le même cas dans ma région.

Oui, être dans le privé a été mon choix, mais marre d'entendre qu'on a que des fils et filles DE, que des bisounours dans nos classes... Non. Il ne faut pas exagérer.

C'est une blague j'espère ? Bien évidemment que l'argent provoque un tri ! :noelblush:

Je pense en effet que tu ne connais pas la situation de la majorité des régions de France dans lesquelles, fort heureusement, il y a des écoles Publiques partout où il y a des élèves.

Et relis-moi bien : je n'ai pas écrit que vous n'aviez que des bisounours. J'ai écrit que vous n'aviez pas les élèves les plus en difficulté, ceux qu'on rencontre en ZEP+.

Bien entendu que, dans la mesure où il y a de plus en plus de familles à la ramasse, d'enfants mal élevés, vous accueillez aussi des élèves en difficulté, mais ça n'a aucune mesure, à quartier égal, avec ce que les écoles publiques doivent recevoir.

C'est un constat, pas un jugement de votre travail.

Je connais assez bien le sujet puisque j'ai des amis enseignants dans le Privé ou y ayant mis leurs enfants.

Les uns comme les autres ont choisi cette voie pour échapper à la population du public et également, pour les premiers, pour faciliter leur réussite au concours dans le département de leur choix.

J'ai même une copine, PE en Vendée, qui se ramasse tous les cas du canton dans son école publique, parce que, justement, comme il n'y a qu'une école Privée dans leur village et qu'ils ne peuvent pas y envoyer leurs enfants (signe que tous les frais ne doivent pas être pris en charge partout), ces familles se retrouvent concentrées dans les écoles publiques des villages des environs.

Ça n'empêche pas les écoles privées de ces coins de recevoir des populations pas toujours fameuses, mais elles n'ont pas les cas les plus rudes, et en tous cas, comme elles reçoivent tous les enfants de familles aisées, elles ont des classes de meilleur niveau, forcément.

Après, il y a école privée et école privée, celle des cols claudine, des bermudas bleus, des jupes plissées et des grandes chaussettes blanches, et puis celles où vont les familles plus humbles voulant échapper à l'école publique du secteur, je te l'accorde.

Link to comment
Share on other sites

Réussir le concours dans le public est parfois plus facile que dans le privé. C'était le cas notamment dans l'académie de Créteil cette année.

Link to comment
Share on other sites

Réussir le concours dans le public est parfois plus facile que dans le privé. C'était le cas notamment dans l'académie de Créteil cette année.

C'est certain.

Cependant, il y a quand même des postulants pour le concours privé.

C'est donc qu'il y a certains avantages.

Link to comment
Share on other sites

Je pense que c'est tout simplement différent. Dans le privé, nous avons presque systématiquement plus de 30 élèves dans nos classes. Et ce ne sont pas toujours des bisounours. Les locaux sont petits et leur état n'est pas formidable.

Il y a des enfants avec des difficultés et très souvent aucune aide extérieure.

Nous avons également beaucoup d'enfants rois et gérons les relations avec leurs familles. Je vous assure que ce n'est pas du clientélisme...

Nous n'avons pas de TNI (je sais que certaines écoles l'ont, mais ce n'est pas notre cas). Pas de moyens non plus pour renouveler le matériel informatique...

Par contre, ce qui est vrai, c'est que nous avons sûrement moins d'allophones, même si nous en avons quand même.

Link to comment
Share on other sites

Je pense que c'est tout simplement différent. Dans le privé, nous avons presque systématiquement plus de 30 élèves dans nos classes. Et ce ne sont pas toujours des bisounours. Les locaux sont petits et leur état n'est pas formidable.

Il y a des enfants avec des difficultés et très souvent aucune aide extérieure.

Nous avons également beaucoup d'enfants rois et gérons les relations avec leurs familles. Je vous assure que ce n'est pas du clientélisme...

Nous n'avons pas de TNI (je sais que certaines écoles l'ont, mais ce n'est pas notre cas). Pas de moyens non plus pour renouveler le matériel informatique...

Par contre, ce qui est vrai, c'est que nous avons sûrement moins d'allophones, même si nous en avons quand même.

Ta façon de décrire les choses me semble plus conforme à la réalité.

Mais tu sais, il n'y a pas de TNI, d'aide extérieure et des petits effectifs (merci qui ?) dans toutes les écoles publiques, et nous avons aussi beaucoup d'enfants-rois et surtout de parents-rois également.

La différence est que dans certains coins (ZEP notamment), les classes sont presque exclusivement composées d'élèves issus de l'immigration, de cas sociaux et d'élèves non francophone. Ça n'existe pas beaucoup dans le Privé.

Cela dit, et je me répète, ça n'enlève rien à votre mérite, car je n'aimerais pas ne pas pouvoir dire la vérités aux parents de Princessedechine ou Ilénéledivinenfant ou ne pas punir ces enfants au prétexte que je vais me faire descendre par la directrice car ce sont des bons clients de l'école, qu'il faut rentabiliser donc qu'il ne faut pas les faire fuir.

J'ai des copains PE ou Profs dans le Privé qui vivent régulièrement cette situation. Pour le moment, nous sommes épargnés.

Link to comment
Share on other sites

Comme tu dis, les écoles sont différentes. Je travaille dans le 93. Et même à l'intérieur d'un seul diocèse, il y a de sacrés différences.

Link to comment
Share on other sites

Je suppose en effet que les écoles privées des 2-3 villes chic de ce département n'ont rien à voir avec celles au pied des HLM.

Cependant, les élèves fréquentant ces écoles privées au pied des HLM n'ont rien à voir avec ceux des écoles publiques du quartier.

Link to comment
Share on other sites

Olala mais que de généralités sur le privé dans ce post!! Heureusement que les visions ont un peu évolué au fil de la discussion!
En bretagne, où le privé est très implanté et notamment dans le morbihan (+ de 50% des élèves scolarisés dans le primaire), le public est loin d'être favorisé bien au contraire!
Il y a beaucoup d'enfants d'agriculteurs et d'ouvriers, des enfants dont les parents sont prêts à tous les sacrifices. Alors, après oui je conçois que les écoles privées ne se ressemblent pas et que peut être que dans les autres régions de France, le public est plus aisé et le clientélisme plus important que dans les écoles de bretagne et de l'ouest.

Link to comment
Share on other sites

Réussir le concours dans le public est parfois plus facile que dans le privé. C'était le cas notamment dans l'académie de Créteil cette année.

C'est certain.

Cependant, il y a quand même des postulants pour le concours privé.

C'est donc qu'il y a certains avantages.

Salut

Me concernant, je savais que je serai maintenue dans mon école avant les résultats. J'habite à moins de 10 minutes à pied de l'école. C'est vraiment plus facile pour moi.

De plus, les mutations me semblent plus simples dans le privé.

Link to comment
Share on other sites

Réussir le concours dans le public est parfois plus facile que dans le privé. C'était le cas notamment dans l'académie de Créteil cette année.

C'est certain.

Cependant, il y a quand même des postulants pour le concours privé.

C'est donc qu'il y a certains avantages.

Salut

Me concernant, je savais que je serai maintenue dans mon école avant les résultats. J'habite à moins de 10 minutes à pied de l'école. C'est vraiment plus facile pour moi.

De plus, les mutations me semblent plus simples dans le privé.

Par contre, je ne connais pas le montant de la différence de salaire entre le privé et le public. Ma collègue, stagiaire l'an dernier, avait l'air de gagner le même salaire que les collègues du public.

Si quelqu'un peut me renseigner, ce serait sympa.

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, j'étais PES l'année passée dans le privé et je gagnais 1555€ contre 1660 ou un peu plus dans le public il me semble.
En gros sur un an, la différence entre privé et public s'élève à un mois de salaire en plus.

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, j'étais PES l'année passée dans le privé et je gagnais 1555€ contre 1660 ou un peu plus dans le public il me semble.

En gros sur un an, la différence entre privé et public s'élève à un mois de salaire en plus.

Ma collègue était payée 1584 euros et c'était le même salaire que le public.

Mais peut-être que je me trompe.

Link to comment
Share on other sites

On passe le même concours, on fait le même travail mais on n'a pas le même statut ni le même salaire. En espérant que cette injustice soit un jour corrigée, même si j'en doute.

Comme c'est un concours, ce qu'il faut voir, c'est le pourcentage de places par rapport au nombre d'inscrits.

Sinon, non, vous ne faites pas exactement le même travail que nous, car votre public est beaucoup plus favorisé que le nôtre.

Il ne faut pas exagérer.

Nous avons, dans le Public, de très bonnes écoles dans lesquelles le profil des élèves rejoint celui du Privé, mais vous n'avez pas, même dans les écoles étiquetées ZEP, des écoles du même ordre que celles de nos zones violence, avec toutes les difficultés sociales et culturelles.

Par contre, ce que je n'aimerais pas, même si ça commence à arriver dans le Public aussi, c'est le clientélisme. Ne pas dire à Mme de La Haute que fiston ne bulle rien ou a été insolent, sous peine de se faire remonter les bretelles par le directeur, qui ne veut pas que cette bonne famille quitte l'établissement.

En passant le concours dans le Privé, vous avez effectué un choix. Et la différence de salaire faisait partie du deal.

Mais vous avez eu d'autres avantages en échange.

Franchement, je t'invite dans mon quartier et mon école. Je me suis reçue des tas de choses dans la tronche, j'en ai pleuré. Même d'autres personnes m'ont dit que c'était la classe la plus difficile qu'ils aient vue de leur vie, des gamins intenables. J'ai eu un groupe de très gros perturbateurs, avec des gamins qui peuvent utiliser des gros mots dignes de films X. Et ils viennent de milieux défavorisés, sans accès à la culture parfois.

J'aime beaucoup mes élèves, ils sont supers, attachants. Et on a toujours des bonnes surprises. Mais j'estime avoir bien morflé, autant que dans le public (que j'ai côtoyé). Je ne regrette pas de travailler avec ces enfants car ils ont aussi besoin de nous. Mais je ne pense pas travailler avec des enfants favorisés.

Link to comment
Share on other sites

Je me répète : je n'écris pas qu'il n'y a pas des écoles privées difficiles, mais simplement que, lorsqu'il y a une école privée et une école publique dans le même quartier, il n'y a pas photo : les difficultés sont beaucoup plus importantes dans le public.

Je t'invite également dans mon école. ;) Même si tu en baves ou en as bavé, il y a bien plus compliqué encore dans le Public, je te l'affirme.

Link to comment
Share on other sites

Je me répète : je n'écris pas qu'il n'y a pas des écoles privées difficiles, mais simplement que, lorsqu'il y a une école privée et une école publique dans le même quartier, il n'y a pas photo : les difficultés sont beaucoup plus importantes dans le public.

Je t'invite également dans mon école. ;) Même si tu en baves ou en as bavé, il y a bien plus compliqué encore dans le Public, je te l'affirme.

Salut

On va faire comme dans les émissions tv (on change de famille) : les maîtresses changent d'école pendant une semaine lol :smile:

Link to comment
Share on other sites

une autre "bonne" différence privé/public : la semaine à 4j 1/2.....

J'allais l'écrire ! Et c'est d'ailleurs un sacré cadeau du PS pour les cathos ! Qui l'eût cru ? :devil:

Ce n'est pas une question de partie politique, c'est juste une ancienne "petite" (et injuste) condition qui lie le privé à l'Etat...l'Etat ne peut en aucun cas toucher à l'emploi du tps des écoles privées

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

Pour ma part, j'étais PES l'année passée dans le privé et je gagnais 1555€ contre 1660 ou un peu plus dans le public il me semble.

En gros sur un an, la différence entre privé et public s'élève à un mois de salaire en plus.

Ma collègue était payée 1584 euros et c'était le même salaire que le public.

Mais peut-être que je me trompe.

Peut-être que c'était en comptant une indemnité de stage? Pour ma part comme mon école était assez loin de chez moi, j'ai eu droit à une indemnité de 100€ par mois sur 10 mois. Du coup ça augmentait mon salaire de 100€ et j'étais au même niveau que le public de la sorte.

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, j'étais PES l'année passée dans le privé et je gagnais 1555€ contre 1660 ou un peu plus dans le public il me semble.

En gros sur un an, la différence entre privé et public s'élève à un mois de salaire en plus.

Ma collègue était payée 1584 euros et c'était le même salaire que le public.

Mais peut-être que je me trompe.

Peut-être que c'était en comptant une indemnité de stage? Pour ma part comme mon école était assez loin de chez moi, j'ai eu droit à une indemnité de 100€ par mois sur 10 mois. Du coup ça augmentait mon salaire de 100€ et j'étais au même niveau que le public de la sorte.

Je ne sais pas, peut-être que oui. Cette année, j'ai eu aussi une indemnité de stage de 100 euros par mois. Du coup, je pense que mon salaire baissera un peu en septembre (j'ai été reclassée, je suis à l'échelon 4).

Link to comment
Share on other sites

J'ai calculé qu'à la rentrée je gagnerai environ 1540€ à l'échelon 3. (dans le privé) J'espère ne pas être en dessous quand même.

C'est fou de baisser de salaire...

Link to comment
Share on other sites

A propos du public privé/public, je parle pour ma commune, c'est kif kif, les parents consomment et dès qu'ils sont mécontents ils passent dans l'école privée ou inverse ... Cependant, je dirais que chez nous (public) on a moins tendance à vouloir garder les parents boulets (ils veulent voir ailleurs tant mieux!) dans le privé ils font plus de concessions... Mais je parle bien de ma commune.

Ceci dit dans la grande ville à côté de chez moi il y a des écoles publiques qui ont des enfants avec beaucoup de difficultés, pas faciles, et il n'y pas autant d'écoles privées dans ce cas là.

Link to comment
Share on other sites

J'ai calculé qu'à la rentrée je gagnerai environ 1540€ à l'échelon 3. (dans le privé) J'espère ne pas être en dessous quand même.

C'est fou de baisser de salaire...

On a toujours des surprises!!!

Link to comment
Share on other sites

J'ai calculé qu'à la rentrée je gagnerai environ 1540€ à l'échelon 3. (dans le privé) J'espère ne pas être en dessous quand même.

C'est fou de baisser de salaire...

On a toujours des surprises!!!

Je veux bien être surprise dans le sens augmentation :tongue:, mais j'apprécierai un peu moins dans l'autre sens...

Link to comment
Share on other sites

En changeant d'échelon, je ne vois pas comment tu peux baisser de salaire !

Je suis passée il y a 1 an à l'échelon 5 : ça doit représenter une augmentation brute de 40 à 50 euros par mois. .. pas de quoi sauter au plafond :(

Et oui, je suis dans le privé mais je crois que c'est pareil pour le public niveau echelon.

Link to comment
Share on other sites

En changeant d'échelon, je ne vois pas comment tu peux baisser de salaire !

Je suis passée il y a 1 an à l'échelon 5 : ça doit représenter une augmentation brute de 40 à 50 euros par mois. .. pas de quoi sauter au plafond :(

Et oui, je suis dans le privé mais je crois que c'est pareil pour le public niveau echelon.

En tant que pes, on a une prime de 100 euros par mois. Donc, cette prime disparait quand on devient titulaire.

Actuellement, à l'échelon 3 (dû au reclassement), avec la prime je gagne 1700 euros.

Je change d'échelon ce mois-ci. Je serai à l'échelon 4 et je gagnerai moins.

Link to comment
Share on other sites

J'ai eu le concours en 2006. Les collègues ayant eu le concours en 2007 ont bénéficié de cette prime de 1000 euros en 1 versement.

Une prime n'est pas vraiment à considérer comme un revenu, comme les allocations caf et la prime pour l'emploi d'autant que le versement dépend de critères et est limité dans le temps.

Désolée pour toi :(

Juste pour info, à l'échelon 5 je suis à 1680 net (hors complèment familial) dans le privé dans une zone en difficulté mais la ZEP n'existe pas dans le privé ( du moins pas la prime, mais les enfants oui...)

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, j'étais PES l'année passée dans le privé et je gagnais 1555 contre 1660 ou un peu plus dans le public il me semble.

En gros sur un an, la différence entre privé et public s'élève à un mois de salaire en plus.

Ma collègue était payée 1584 euros et c'était le même salaire que le public.

Mais peut-être que je me trompe.

Peut-être que c'était en comptant une indemnité de stage? Pour ma part comme mon école était assez loin de chez moi, j'ai eu droit à une indemnité de 100 par mois sur 10 mois. Du coup ça augmentait mon salaire de 100 et j'étais au même niveau que le public de la sorte.

c'est "loin de chez toi" comment ? Juste par curiosité. ..
Link to comment
Share on other sites

J'ai eu le concours en 2006. Les collègues ayant eu le concours en 2007 ont bénéficié de cette prime de 1000 euros en 1 versement.

Une prime n'est pas vraiment à considérer comme un revenu, comme les allocations caf et la prime pour l'emploi d'autant que le versement dépend de critères et est limité dans le temps.

Désolée pour toi :(

Juste pour info, à l'échelon 5 je suis à 1680 net (hors complèment familial) dans le privé dans une zone en difficulté mais la ZEP n'existe pas dans le privé ( du moins pas la prime, mais les enfants oui...)

Je m'attendais à être moins payée, c'est comme ça.

Je me dis qu'heureusement je fais l'étude pour arrondir mes fins de mois.

Pour la zep dans le privé, je suis totalement d'accord avec toi. Vu les élèves que j'ai pu avoir, je n'ai rien à envier au public à ce niveau.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...