Jump to content
Zako23

Prénoms à coucher dehors

Recommended Posts

Zako23

Bonjour,

j'ai un petit qui vient d'entrer en maternelle. Son grand frère est passé par là quelques années plus tôt dans la même école, mais j'ai été frappé en voyant la liste des prénoms de ses camarades. Est-ce une tendance lourde nationale ou un hasard qui frappe ma petite ville ? Moins de 20% de prénoms classiques, 40% de prénoms anglo-saxons et 40% de prénoms inventés semble-t-il par les géniteurs...

Ca fait peur quand même. Comment réagissez-vous, les instits ? Je suppose que ça ne doit pas être facile d'appeler certains enfants par leur prénom quand la frontière du ridicule est dépassée de trop loin ? Et à mémoriser ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aquacrea

Qu'est-ce que tu appelles prénoms classiques ? Les vieux prénoms classiques comme Jules, Paul, Justin, Louise, etc ou alors plutôt les prénoms courants, genre Théo, Enzo, Lola, etc... ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zako23

Ces deux types de prénoms sont pour moi "classiques". Quand je parle de prénom à coucher dehors, je pense à des trucs style Leevay, Shaylee, Shoana, Steeve-Jordan, Cameron ... etc... Il y a une vraie épidémie dans la classe de PS de mon dernier !!! ( les prénoms que j'ai cité ont été vus sur d'autres forums, je ne citerai ceux des camarades de fiston )

Share this post


Link to post
Share on other sites
primaël

Bonjour,

j'ai un petit qui vient d'entrer en maternelle. Son grand frère est passé par là quelques années plus tôt dans la même école, mais j'ai été frappé en voyant la liste des prénoms de ses camarades. Est-ce une tendance lourde nationale ou un hasard qui frappe ma petite ville ? Moins de 20% de prénoms classiques, 40% de prénoms anglo-saxons et 40% de prénoms inventés semble-t-il par les géniteurs...

Ca fait peur quand même. Comment réagissez-vous, les instits ? Je suppose que ça ne doit pas être facile d'appeler certains enfants par leur prénom quand la frontière du ridicule est dépassée de trop loin ? Et à mémoriser ?

C'est une vraie question???

Share this post


Link to post
Share on other sites
yayaboom

Moi je demanderais plutôt : qu'est-ce que tu appelles "prénoms semble-t-il inventés"... Je suis curieuse mais c'est plus facile d'avoir une idée des prénoms pour donner un avis...

Dans ma classe, j'ai pas mal de prénom d'origine étrangère que je ne connaissais pas mais bon ça reste culturel...

Par contre, j'ai des connaissances qui ont appelé leur fils Anakin... oui oui comme dans Star Wars !! Bah là, j'me demande comment l'enfant va vivre ça !! Mais peut-être qu'il le vivra bien... je le lui souhaite d'ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
laurencepen

Je te proposerais bien de numéroter tes élèves, comme cela, plus de problème avec les noms qui te semblent à coucher dehors et niveau mémorisation plus de souci non plus...

ou alors n'accepter dans ta classe que les élèves qui auront satisfaits à des criteres bien précis : pas plus de 2 E, au moins 4 consonnes différentes

et sans cela, plus sérieusement, c'était une blague la question , nan ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
mra

En fait je ne réagis pas. Cela ne me viendrait même pas à l'esprit. Le choix d'un prénom est quelque chose de tellement intime...Les parents se creusent pendant des heures et des heures...

J'admets que j'ai parfois été très surprise par certains prénoms, j'ai parfois souri, mais je ne me dit pas qu'il y a particulièrement de prénoms ridicules, tout dépend de nos gouts personnels, de notre histoire, de notre culture.

Et puis, chacun son rôle. Même à la mairie on ne peut plus refuser le prénom, juste signaler ce qui pourrait porter préjudice à l'enfant au procureur, et celui-ci décide d'agir ou non.

Moi je prends les gamins comme ils sont, leurs prénoms ne me font pas peur.

Ceci dit une amie a eu une "Clitorine" dans sa classe... Je me permet quand même (j'avoue) de penser que cela risque de lui porter préjudice, tant en entier qu'en diminutif (j'avoue), mais bon, si j'avais un ou une élève dans ce cas, je n'en ferais pas de cas, et je pense qu'on est tous pareils...

Enfin, je reconnais aussi qu'il m'est arrivée d'être surprise voire rigoler tant sur les prénoms que sur parfois les "justications" qu'on te donne. Mais toute seule chez moi. C'est trop personnel comme sujet pour que je me permette une réaction devant les parents ou avec les collègues.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zako23

Ben oui, c'est sérieux ma question. Je suis pas instit, juste parent, et j'ai réellement été effaré hier, en voyant le trombi. Il ne s'agit pas d'origine étrangère des enfants, mais des prénoms, majoritairement anglo-saxon ou à consonance anglo-saxonne. Je veux pas donner d'exemple, sur les fruits de l'imagination des parents car comme ce sont des prénoms inventés, si un jour on googlise un de ces prénoms, on tombera sur cette page et je serai repéré.

laurencepen semble penser qu'être heurté par les prénoms qu'on peut à la rigueur attribuer à des bimbos de série z du wisconsin ou à des NAC de faible capacité cognitive est un signe de psycho-rigidité intolérable. Mais n'a-t-on pas le droit de plaindre les êtres humains qui doivent ensuite les porter ? Anne, c'est un nom de chien, peut-on lire dans un ouvrage de référence, alors Ashley, qu'est-ce c'est ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zako23

Les parents se creusent pendant des heures et des heures...

Non justement, c'est une erreur typique de ce que le réactionnaire de droite nomme l'angélisme. Ce que tu décris, c'est la manière dont tu as choisi et dont ont choisi tes connaissances. Mais dans la réalité, les parents regardent un programme de téléréalité australien doublé sur la tnt, ils conçoivent un gosse pendant les réclames, et 9 mois plus tard ils lui donnent le souvenir qu'ils ont du prénom du candidat qui était si mignon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
barbotinne

Mes enfants ont des prénoms orientaux c est plus graves ou moins graves qu anglo saxon ?

Bon sinon il y a un post déjà à ce sujet, en faisant un recherche on le trouve, il s appelle quelque chose comme " les prénoms de vos élèves "

Share this post


Link to post
Share on other sites
Malakime

Quid des jugements à coucher dehors??? :ninja:

Share this post


Link to post
Share on other sites
BayAmO

Mais dans la réalité, les parents regardent un programme de téléréalité australien doublé sur la tnt, ils conçoivent un gosse pendant les réclames, et 9 mois plus tard ils lui donnent le souvenir qu'ils ont du prénom du candidat qui était si mignon.

Ta réalité et la mienne ne sont pas les mêmes ... :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
nallah

Ma fille a aussi un prénom original ......

Share this post


Link to post
Share on other sites
nathoune54

Quand j'ai accouché de mon deuxieme...ma mere a été effarée du prénom de mon fils....elle a meme rappelé mon frere pour etre sur d'avoir bien entendu.....

Le prénom de mon fils est ...Paul.

Mes filles ont un prénom asiatique (leur origine, la notre) , un vrai prénom pour nous , et truc débile pour toi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
barbotinne

nathoune ne va pas vivre dans un pays russophone non mais c est quoi ce prenom à coucher dehors !!! :lol: tu n as pas honte d appeler ton fils "mitraillette" :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
fraisedesbois2

Quid des jugements à coucher dehors??? :ninja:

+1

Troll non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
garba

Quand un instit d'ici à ouvert le post sur les prénoms et que la moitié d'edp est venu donner les prénoms rares de ses années d'enseignants personne n'est venu crier au troll....

Ma fille a eu rocky dans sa classe, bah franchement je trouve ça quand même dur à porter.

Share this post


Link to post
Share on other sites
deia

Bonjour,

j'ai un petit qui vient d'entrer en maternelle. Son grand frère est passé par là quelques années plus tôt dans la même école, mais j'ai été frappé en voyant la liste des prénoms de ses camarades. Est-ce une tendance lourde nationale ou un hasard qui frappe ma petite ville ? Moins de 20% de prénoms classiques, 40% de prénoms anglo-saxons et 40% de prénoms inventés semble-t-il par les géniteurs...

Ca fait peur quand même. Comment réagissez-vous, les instits ? Je suppose que ça ne doit pas être facile d'appeler certains enfants par leur prénom quand la frontière du ridicule est dépassée de trop loin ? Et à mémoriser ?

Heureusement que j'ai eu la présence d'esprit de refuser "Wismerhill" à zhom pour notre fille sinon cela aurait heurté les parents de ses futurs copains de classe. Sans parler de sa maîtresse, la pauvre si elle était intellectuellement limitée, ne s'en serait pas sortie!!!!

Que pensez-vous du petit ( oui oui un garçon!) "vertu céleste" que j'ai eu en classe il y a quelques années?!

Share this post


Link to post
Share on other sites
mestrskol

Vous avez dit acculturation, déculturation ou assimilation? Vous voyez les effets de la mondialisation dans l'économie, pourquoi cela devrait-il épargner les prénoms de vos chers petits? Rassurez-vous, cela est régi par les effets de mode, même si certains de ces prénoms rappelleront toujours des personnages de films ou de séries, beaucoup n'évoqueront plus grand chose, tant de nouvelles séries auront apporté leur prochain calendrier des derniers "saints" des écrans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
laurencepen

Je suppose que ça ne doit pas être facile d'appeler certains enfants par leur prénom quand la frontière du ridicule est dépassée de trop loin ? Et à mémoriser ?

bien sûr Garba , je ne nie pas que certains ont des prénoms qui me surprennent (euphémisme ), mais je répondais à Zako... on appelle nos élèves par leurs prénoms , parce que ce sont leurs prénoms, qu'ils nous plaisent ou non...

et je pense que les prénoms de mes filles semblent à coucher dehors pour des non-bretons, et que cela n'empêche pas les gens de les appeler par leurs prénoms...

Share this post


Link to post
Share on other sites
deia

Je suppose que ça ne doit pas être facile d'appeler certains enfants par leur prénom quand la frontière du ridicule est dépassée de trop loin ? Et à mémoriser ?

bien sûr Garba , je ne nie pas que certains ont des prénoms qui me surprennent (euphémisme ), mais je répondais à Zako... on appelle nos élèves par leurs prénoms , parce que ce sont leurs prénoms, qu'ils nous plaisent ou non...

et je pense que les prénoms de mes filles semblent à coucher dehors pour des non-bretons, et que cela n'empêche pas les gens de les appeler par leurs prénoms...

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites
cleo17fr

Mes enfants ont des prénoms orientaux c est plus graves ou moins graves qu anglo saxon ?

Bon sinon il y a un post déjà à ce sujet, en faisant un recherche on le trouve, il s appelle quelque chose comme " les prénoms de vos élèves "

Impossible de retrouver ce sujet et pourtant, j'ai deux nouveaux prénoms àajouter !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gwenaële

Et la société évolue aussi.

Il y 35 ans quand je suis née, mon prénom Gwenaële (écrit avec un seul l, merci les parents) m'a valu d'être regardée de travers en région parisienne où je suis née et ai toujours vécu.

Mon arrière-grand-père refusait même de m'appeler ainsi et m'appelait par mon deuxième prénom plus que classique Sophie...

Aujourd'hui, je ne rencontre plus de problème à part au niveau orthographique.

Dans ma classe, j'ai plein de prénoms originaux (familles d'origine étrangère ou non). Et en discutant avec mes collègues, je m'aperçois que ce ne sont pas forcément les mêmes qui nous interpellent.

Tout ça pour dire qu'on reste des professionnels et que la société évolue et c'est enrichissant pour tout le monde.

Anecdote: il y a quelques années j'ai eu un Herwann. Au début j'ai eu du mal à m'y faire sur mes affichages, j'oubliais le H et puis ça s'est fait.

Faut dire que je connais le problème de l'orthographe du prénom...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Anwamanë

Suis-je la seule à avoir des a priori et même parfois porter un jugement (même si j'essaye de ne pas le faire...) ?

Franchement quand ma fille me dit que dans sa classe il y a tel ou tel prénom...ben oui, "j'imagine" la famille car les prénoms sont souvent connotés...on verra rarement un Mike, une Brenda ou Dylan dans des familles "bourgeoises" ou des Amaury, Marie-Aude etc dans des classes sociales "moins aisées" ? (désolée je ne sais pas comment dire).

Par exemple si on prends les prénoms des enfants de l'école où vont mes enfants, c'est triste à dire, mais oui on peut dire dans quelle partie du lotissement habitent les enfants (le lotissement est divisé en 2 : Lots libres et logements sociaux).

Ce n'est pas un jugement mais un constat.

Ce n'est pas pour autant que je vais me moquer de "ChristLove" ou autres prénoms bizarres à mes yeux ou ne pas parler aux parents :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Ca fait peur quand même. Comment réagissez-vous, les instits ? Je suppose que ça ne doit pas être facile d'appeler certains enfants par leur prénom quand la frontière du ridicule est dépassée de trop loin ? Et à mémoriser ?

Les instits n'ont qu'à respecter le choix des parents et n'ont pas à intervenir sur un choix personnel.

Je pense que c'est aussi simple que ça.

Je trouve aussi que certains prénoms ne sont pas de mon goût, je n'aime pas les prénoms inventés ni les Dylan et autres, mais je respecte le choix de vie des parents.

Point barre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Anwamanë
Suis-je la seule à avoir des a priori et même parfois porter un jugement

(même si j'essaye de ne pas le faire...) ?

Bien sûr que non. Les a priori sont même indissociables de la notion de prénom.

Prénommer un enfant, c'est l'inscrire dans une tradition — qui peut être culturelle,

familiale, religieuse, ou un mélange de tout ça. Reconnaître cette tradition, c'est

déjà un a priori. On ne s'attend pas forcément aux mêmes réactions et aux mêmes

problèmes (de cantine, par exemple) de la part d'enfants prénommés Pierre,

Mohammed ou Moïse.

Ensuite, tout dépend de ce que tu entends par "jugement". Il va de soi qu'on ne saurait

fonder un jugement moral, des parents ou de l'enfant, sur un prénom. Encore moins

du potentiel du gamin. En revanche, il me semble que ça peut être un élément de

jugement (a priori, toujours), ou plutôt d'évaluation, du niveau culturel des parents :

ainsi, des prénoms tirés de séries US bas de gamme, avec une graphie phonétique

qui plus est, sont un indice relativement fiable de l'absence de livres à la maison...

Pour moi, l'important n'est pas de ne pas avoir d'a priori, faute de meilleures indications,

mais d'être conscient qu'il ne s'agit que de préjugés et prêt à en changer au premier

contact personnel permettant d'affiner une opinion a posteriori...

Me voilà rassurée :)

Je partage entièrement ta réponse et surtout le dernier paragraphe...

J'assume mes "préjugés" mais n'agit pas en fonction d'eux. Cela serait bien dommage car je serais passée à côté de personnes formidables. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
mincealors
des prénoms tirés de séries US bas de gamme, avec une graphie phonétique

qui plus est, sont un indice relativement fiable de l'absence de livres à la maison...

Encore un a priori : les prénoms tant décriés dans les cours de récré (par les instits, dont moi-même) appartiennent en effet très souvent à la culture des séries américaines. Mais je m'offusque que vous les trouviez "bas de gamme". Pas de votre goût peut-être, mais elles intéressent quand même beaucoup de gens (dont des enseignants -voir les posts qui leur sont consacrés ici-même, mais aussi des chercheurs si si!) et pas que des parents analphabètes ou incultes.

Mais je trouve cependant intéressant d'observer l'évolution de nos préjugés. Il y a 20 ans, je trouvais très "bas de gamme" ces parents qui appelait leur enfant Jonathan et le prononçait à l'américaine. 10 ans plus tard, Jonathan (prononcé à l'anglaise) ne me choquait plus (par contre j'ai parfois choqué des Jonathan prononcés à la française que j'avais moi-même prononcé à l'anglaise :oooh: ) mais je m'offusquais de la maman qui appelait son enfant Jimmy (toujours prononcé à l'américaine). Aujourd'hui Jimmy passe (presque) comme Jonathan, c'est la maman qui appelle son fils Djimmy (oui avec le D en initiale) qui me choque, parce que j'ai l'impression qu'elle ne connait pas la "vraie" orthographe du prénom de son fils. Mais dans 10 ans je ne serai sans doute plus choquée... Peut-être qu'il suffirait d'ailleurs que je parle avec cette maman, et elle me donnerait une explication différente. Peut-être qu'elle connait exactement l'orthographe américaine Jimmy, mais qu'elle a voulu la franciser délibérément.

En attendant en tant qu'enseignant il est évidemment de notre devoir de ne rien laisser paraître de nos préjugés à l'école, sans condescendance.

Et reconnaître que ce sont des préjugés, c'est déjà un bon début pour les éradiquer non?

Quoi penser de la maman la plus tuyau de poele qu'on puisse imaginer (alcool à gogo, un père différent à chaque enfant,...) qui a donné à 4 de ses 5 enfants des prénoms portés par les enfants des enseignants de l'école de ses enfants? (elle existe en vrai)

Quoi penser de ces profs qui ont appelé leur fils Kévin? (il existe aussi)

Share this post


Link to post
Share on other sites
mincealors

Bon alors, c'est quoi une série "bas de gamme"? J'avoue que je ne les connais pas ... normal je ne regarde que des séries "haut de gamme" , enfin selon mes critères, cad des séries qui me parlent à moi. Est-ce pour autant que les séries qui ne me parlent pas sont "bas de gamme"?

Quant aux prénoms, j'ai bien l'impression que ce sont toujours un peu les mêmes dans les séries non? On trouve des Brandon, Jennifer, Priscilla dans des séries très chouettes (toujours selon mes critères, forcément subjectifs).

Les prénoms les plus délirants pour moi sont souvent ceux que les célébrités (françaises ou non) donnent à leurs enfants (je ne les ai pas en tête mais ceux des enfants d'Angelina Jolie et Brad Pitt sont assez savoureux). Et pour autant je ne me dis pas "pov gosses" en les voyant...

Mais j'imagine que chez les anglosaxons aussi il y a des prénoms "socialement connotés".

Pour en revenir à ce que tu écrivais :

ainsi, des prénoms tirés de séries US bas de gamme, avec une graphie phonétique

qui plus est, sont un indice relativement fiable de l'absence de livres à la maison...

Je ne suis pas sure que les parents français qui orthographient le prénom de façon phonétique le fassent parce qu'ils sont sans livres (d'ailleurs Britney et Allison apparaissent plus souvent dans le programme télé que dans les "livres", enfin c'est pareil, ça dépend des livres...). Je crois plutôt qu'ils aiment ce prénom (sans doute parce qu'ils aiment le personnage qui le porte dans leur série "bas de gamme") et peut-être qu'ils ont eu envie de lui ajouter une note culturelle "française"...

Mais ce n'est qu'une hypothèse...

Share this post


Link to post
Share on other sites
mra

Zako23 doit être content...HUM! :getlost:

Share this post


Link to post
Share on other sites
laurencepen
,Bon alors, c'est quoi une série "bas de gamme"?

Je préfère n'évoquer explicitement que des œuvres (à mon sens) de bonne tenue.

Inutile de chercher la polémique...

Quant aux prénoms, j'ai bien l'impression que ce sont toujours un peu les mêmes dans les séries non?

On trouve des Brandon, Jennifer, Priscilla dans des séries très chouettes (toujours selon mes

critères, forcément subjectifs).

Je regarde trop peu la télé pour avoir un avis bien clair, mais si tous les prénoms sont, peu ou prou,

représentés dans les séries un peu ambitieuses, le soap opera me semble piocher dans un réservoir

de prénoms bien plus restreint.

Cela dit, deux des trois prénoms que tu évoques me semblent effectivement être, en France,

des marqueurs culturels modérément négatifs. Rien à dire pour Jennifer, qui est un prénom

anglo-saxon très classique et n'a plus vraiment d'équivalent français depuis la quasi-disparition

de Guenièvre. Mais Brandon ne peut pas avoir la même connotation en français et anglais,

du simple fait de l'existence du nom commun homonyme. Dans la plupart des cas, je suis prêt

à parier que les parents ne le connaissaient pas, ou pas assez pour y penser spontanément

au moment du choix de ce prénom. Ca situe.

Priscilla pose un autre problème : pour un Américain, il renvoie clairement à l'une des plus

grandes saintes chrétiennes, l'une des très rares citées dans la Bible. En France, la même

référence amène traditionnellement Priscille. Je ne connais aucun exemple de choix délibéré

de la graphie en -a dans ce contexte. Mais inversement, pour moi, le choix d'un prénom

aussi connoté sans la moindre idée de la référence situe aussi assez bien des parents,

soit incapables d'une recherche minimale, soit indifférents

Je ne suis pas sure que les parents français qui orthographient le prénom de façon

phonétique le fassent parce qu'ils sont sans livres (...)

peut-être qu'ils ont eu envie de lui ajouter une note culturelle "française"...

Mais ce n'est qu'une hypothèse...

Tu donnais toi-même l'exemple d'un petit Djimmy.

En quoi une telle graphie renvoie-t-elle en quelque façon que ce soit, selon toi, à la culture

française ? Les seuls mots en "dj" qui me viennent à l'esprit sont djinn et djerme, qui sont

une tentative de rendre un son... arabe.

faut faire gaffe, hein, même intellectuelle, il parait qu'elle rend sourd... :secret:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...