Jump to content
Zako23

Prénoms à coucher dehors

Recommended Posts

Goëllette

Bonsoir, ce n'est pas vraiment que j'ai déserté, mais certains prennent les choses tellement à coeur, en mode premier degré, difficile donc... le point de départ c'est juste un trombinoscope de la classe du petit dernier. J'ai donc appris que j'étais limite facho parce qu'un déferlement de Djefferson et de Térébenthine m'interpellait. Qui consulter ?

La deuxième se mariera avec Wyspiryte, le roi du pinceau !

Caliban je partage ton point de vue et ne comprends pas ces réactions :idontno:

J'ai pourtant des enfants qui portent des prénoms qui ont suscités quelques réactions (et encore aujourd'hui).

Mes 2 derniers se prénomment Ismaël et Abel.

Ismaël...pour beaucoup c'est un prénom Arabe... et donc quelle idée pour une gauloise comme moi d'appeler son fils d'un prénom arabe :wacko:

Selon la personne que j'ai en face de moi j'explique ou non... (oui certaines personnes sont vraiment limitées à mes yeux et dans ce cas je ne perds pas mon temps :) ).

Du coup Abel est souvent prononcé "Abdel" ben oui son frère à un prénom arabe alors... :D

Ou alors on me prends pour une croyante pratiquante ++++++ car Abel, Ismaël...sont des prénoms bibliques et que j'attends le 6ème (non non je ne connais pas la contraception je prends les enfants que Dieu veut bien m'offrir :D).

J'en rigole car je me contre-fiche de ce que peuvent penser les gens mais je comprends tout à fait qu'ils puissent penser que je suis croyante pratiquante +++ car oui nous sommes empreints de préjugés et certains prénoms sont connotés "socialement".

Tant qu'on ne me juge pas sur des préjugés ça me convient :)

J'assume mes choix ;)

Mais que t'es-t-il passé par la tête quand tu as appelé tes aînés Hugo et Lola ? :)

Ils risquent de t'intenter un procès, plus tard ! :devil:

Préjugés des maîtresses mis à part, j'espère que Djaizone ou Djimmy ne rencontreront pas trop de difficultés pour trouver un boulot dans une banque par exemple... Parce qu'il ne faut pas rêver, les préjugés existent à tous les niveaux dans notre société et, si les prénoms de séries américaines ne sont déjà pas bien connotés, que dire de ceux orthographiés n'importe comment...

Alors non, je ne respecte pas le choix de tous les parents. Certains parents font n'importe quoi et j'ai la liberté de le penser, comme eux ont la liberté de léser l'avenir de leur gamin.

Il faut être honnête, pour ces cas précis et d'autres du même style comme Dylan ou Bryan, en restant chez les garçons, ils sont nés en général dans des familles assez défavorisées et ils font rarement partie de nos têtes de classe.

Je sais qu'actuellement, les Kévin, pour les mêmes raisons, connaissent plus de difficultés, à qualifications égales, à obtenir un rendez-vous quand ils envoient un CV.

Ça ne veut pas dire que je cautionne, je précise ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
mra
Je sais qu'actuellement, les Kévin, pour les mêmes raisons, connaissent plus de difficultés, à qualifications égales,

à obtenir un rendez-vous quand ils envoient un CV.

Ca ne me surprend pas du tout, mais comment le sais-tu ? Aurais-tu la référence d'un article ?

Tiens mon chéri, voilà l'article! Enjoy...

http://www.leparisien.fr/une/pas-facile-de-vivre-avec-un-prenom-americain-21-08-2010-1038395.php

Pas facile de vivre avec un prénom américain

Kevin,Dylan, Shirley…Il y a vingt ans, ces prénoms puisés dans les séries télé fleurissaient en France. Mais les moqueries, voire les discriminations, incitent désormais certains à en changer.

21.08.2010

Ils s'appellent Kevin, Dylan ou Brandon. Elles s'appellent Cindy, Kelly ou Shirley. Ils sont, pour beaucoup d'entre eux, nés entre la fin des années 1980 et le début des années 1990, quand « Santa Barbara » et « Beverly Hills » triomphaient à la télévision. Aujourd'hui, ils débarquent massivement sur le marché du travail. Et pour eux, plus que pour d'autres, le chemin s'annonce difficile. Peu cultivés, mal élevés, gavés de séries télé… Les sociologues sont formels : en à peine vingt ans, les préjugés associés aux prénoms américains sont devenus monnaie courante, entraînant moqueries, brimades et discriminations. « Ces prénoms ont été plébiscités par les milieux défavorisés, auxquels on associe un faible niveau culturel », résume Jean-François Amadieu, directeur de l'Observatoire des discriminations. Les préjugés apparaissent dès l'école, dans les notes des profs (lire ci-dessous). L'inégalité de traitement se poursuit sur le marché du travail. « A CV égal, un Jordan verra ses chances d'embauche diminuer de 10 à 30% par rapport à un Arthur », poursuit-il. La Haute Autorité de lutte contre les discriminations n'a pas encore enregistré de plainte, mais elle reconnaît que « ces prénoms, en tant que marqueur de l'origine sociale, pourraient être source de discriminations ». En perte de vitesse Pour éviter ce risque, certains demandent à changer de prénom devant le tribunal. « Apparues il y a quelques mois, ces demandes représentent déjà 10% des dossiers, affirme David Bachalard, avocat membre d'un cabinet spécialisé. Ces jeunes ont peur d'être stigmatisés et ne se reconnaissent pas dans leur prénom, reflet d'une culture qui n'est pas la leur. » Des arguments qui « portent » devant le tribunal. Après un pic dans la première moitié des années 1990, les prénoms estampillés « séries télé » sont aujourd'hui en nette perte de vitesse. « En 2010, environ 500 nouveau-nés s'appelleront Kevin, contre 15000 en 1991 ! » souligne la sociologue Joséphine Besnard. Reste qu'en matière de préjugés le fatalisme n'existe pas, comme le démontrent chaque jour Jordan, Cindy et les autres en réussissant très bien leur vie.

Le Parisien

Cet article a été publié dans la rubrique A la une

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Extrait du Parisien (j'ai un problème avec les quotes de cittaion)

Ils s'appellent Kevin, Dylan ou Brandon. Ces jeunes ont peur d'être stigmatisés et ne se reconnaissent pas dans leur prénom, reflet d'une culture qui n'est pas la leur. »

J'ai tendance à penser que choisir un prénom pour faire original, ça ne donne pas beaucoup de sens à ce prénom; le sens, c'est ce dont la société est en manque. On n'inscrit pas l'enfant dans une histoire familiale, ou dans une culture. Bref, ce manque de sens me gêne, moi.

J'aime bien demander aux enfants ce que signifie leur prénom, souvent ils ne le savent pas. C'est toujours intéressant de l'expliquer à ses propres enfants, ce choix (et il y a tellement de choses qui viennent s'y greffer, c'est un choix vraiment très complexe).

Donc si le choix porte sur "une série télé", bof..Et sur "l'originalité à tout crin, ça ne me parle pas non plus.

Evidemment, en tant que professionnelle, je n'ai rien à dire et pas à remettre en question le choix des parents.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Freepaille

Les prénoms américains sont déjà connotés, alors que dire des prénoms américains écrits n'importe comment (je n'ose même pas dire mal orthographiés car c'est déformé d'une façon telle qu'on dirait un concours pour trouver l'orthographe la plus ridicule) ? C'est là, je trouve, où l'état civil devrait intervenir...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Je sais qu'actuellement, les Kévin, pour les mêmes raisons, connaissent plus de difficultés, à qualifications égales,

à obtenir un rendez-vous quand ils envoient un CV.

Ca ne me surprend pas du tout, mais comment le sais-tu ? Aurais-tu la référence d'un article ?

Tiens mon chéri, voilà l'article! Enjoy...

http://www.leparisie...010-1038395.php

Pas facile de vivre avec un prénom américain

Kevin,Dylan, Shirley…Il y a vingt ans, ces prénoms puisés dans les séries télé fleurissaient en France. Mais les moqueries, voire les discriminations, incitent désormais certains à en changer.

21.08.2010

Ils s'appellent Kevin, Dylan ou Brandon. Elles s'appellent Cindy, Kelly ou Shirley. Ils sont, pour beaucoup d'entre eux, nés entre la fin des années 1980 et le début des années 1990, quand « Santa Barbara » et « Beverly Hills » triomphaient à la télévision. Aujourd'hui, ils débarquent massivement sur le marché du travail. Et pour eux, plus que pour d'autres, le chemin s'annonce difficile. Peu cultivés, mal élevés, gavés de séries télé… Les sociologues sont formels : en à peine vingt ans, les préjugés associés aux prénoms américains sont devenus monnaie courante, entraînant moqueries, brimades et discriminations. « Ces prénoms ont été plébiscités par les milieux défavorisés, auxquels on associe un faible niveau culturel », résume Jean-François Amadieu, directeur de l'Observatoire des discriminations. Les préjugés apparaissent dès l'école, dans les notes des profs (lire ci-dessous). L'inégalité de traitement se poursuit sur le marché du travail. « A CV égal, un Jordan verra ses chances d'embauche diminuer de 10 à 30% par rapport à un Arthur », poursuit-il. La Haute Autorité de lutte contre les discriminations n'a pas encore enregistré de plainte, mais elle reconnaît que « ces prénoms, en tant que marqueur de l'origine sociale, pourraient être source de discriminations ». En perte de vitesse Pour éviter ce risque, certains demandent à changer de prénom devant le tribunal. « Apparues il y a quelques mois, ces demandes représentent déjà 10% des dossiers, affirme David Bachalard, avocat membre d'un cabinet spécialisé. Ces jeunes ont peur d'être stigmatisés et ne se reconnaissent pas dans leur prénom, reflet d'une culture qui n'est pas la leur. » Des arguments qui « portent » devant le tribunal. Après un pic dans la première moitié des années 1990, les prénoms estampillés « séries télé » sont aujourd'hui en nette perte de vitesse. « En 2010, environ 500 nouveau-nés s'appelleront Kevin, contre 15000 en 1991 ! » souligne la sociologue Joséphine Besnard. Reste qu'en matière de préjugés le fatalisme n'existe pas, comme le démontrent chaque jour Jordan, Cindy et les autres en réussissant très bien leur vie.

Le Parisien

Cet article a été publié dans la rubrique A la une

Merci Mra ! J'avais la flemme de chercher !

Je voulais ajouter aussi que le "80% d'une classe d'âge au bac", qui fait que "presque" tout le monde arrive sur le marché du travail avec un diplôme au nom ronflant a sûrement accentué cela, car avant, on aurait tout autant fait confiance à un Kévin se présentant avec une maîtrise de machinchouette, car elle était inaccessible à qui n'avait pas le niveau requis.

Maintenant, beaucoup plus de monde obtient le bac, fortement dévalué, on se perd dans les filières.universitaires et les passerelles et du coup, pour apprécier un cv, les employeurs s'attachent à des détails autrefois secondaires pour faire leur choix, et c'est bien dommage pour certains.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pascaline83

Poste très intéressant :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Mais que t'es-t-il passé par la tête quand tu as appelé tes aînés Hugo et Lola ? :)

Ils risquent de t'intenter un procès, plus tard ! :devil:

:D:bleh:

Et Rosalie alors ? Il parait que c'est un prénom de tortue :heat:

C'est quand même un peu moins courant. Mais c'est vrai que tu aurais dû me consulter avant : Que dis-tu de Rhausally ?

:yahoo:

Je te suggère de prénommer le prochain Bill ! :devil:

Share this post


Link to post
Share on other sites
mra

Blague à part, c'est une des raisons qui fait que je me mettais hors de moi quand ma fille en maternelle faisait de la reconnaissance correspondance graphie sons à partir des prénoms.

Déjà que avec des prénoms traditionnels (Jeanne, Hyppolite, Sarah, Thibault, Chloé, Bertrand) on est loin d'une approche juste et progressive de l'orthographe, mais alors avec des Mathiasse, des Sédric, des Hylhona, ou Fée-Dérique ou Phabrisse et autres, bonjour...

Je ne comprends pas trop l'intérêt pour ma part. Limite à regretter que finalemnt ils ne s'appellent pas périphérique, Fleur, tablette (hommage à la modernité ou l'art d'être dans son temps.), tant qu'à faire au moins ça sert aux instits et à l'entrée dans l'écrit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

C'est une vieille discussion, le "son" des lettres !

Et on commence toujours par le même mensonge : Le A se prononce [a], alors que dans les faits, la plupart du temps, il se prononce autrement ...

En ce qui concerne la lecture des prénoms et la maternelle : Avez-vous des élèves turcs dans vos classes ? :smile: Leurs prénoms se prononcent souvent très différemment de leur orthographe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
mananclair

C'est une vieille discussion, le "son" des lettres !

Et on commence toujours par le même mensonge : Le A se prononce [a], alors que dans les faits, la plupart du temps, il se prononce autrement ...

En ce qui concerne la lecture des prénoms et la maternelle : Avez-vous des élèves turcs dans vos classes ? :smile: Leurs prénoms se prononcent souvent très différemment de leur orthographe.

j'aurai toujours à l'esprit ma fille qui rentrant de l'école (à l'époque en GS) m'annonce avec un grand sourire: aujourd'hui à la récré j'ai joué avec Léo et Sabit (faites- le oralement et demandez vous ce que j'ai eu comme réaction :ohmy::scratch: et enfin :heat: )

Share this post


Link to post
Share on other sites
mra

C'est une vieille discussion, le "son" des lettres !

Et on commence toujours par le même mensonge : Le A se prononce [a], alors que dans les faits, la plupart du temps, il se prononce autrement ...

En ce qui concerne la lecture des prénoms et la maternelle : Avez-vous des élèves turcs dans vos classes ? :smile: Leurs prénoms se prononcent souvent très différemment de leur orthographe.

j'aurai toujours à l'esprit ma fille qui rentrant de l'école (à l'époque en GS) m'annonce avec un grand sourire: aujourd'hui à la récré j'ai joué avec Léo et Sabit (faites- le oralement et demandez vous ce que j'ai eu comme réaction :ohmy::scratch: et enfin :heat: )

Ouais tu m'étonnes, n'empêche elle est drôle!!!!

N'empêche, Goëllette sérieux les prémices de la lecture avec les prénoms ça te choque pas?

Share this post


Link to post
Share on other sites
mincealors

Anecdote toute fraîche du jour :

ce midi à la cantine dans l'école où je suis en remplacement depuis 3 semaines; on est 3 collègues et la secrétaire de mairie et le sujet démarre sur les prénoms "difficiles à porter". On sort les mêmes que ceux cités dans le post, mêmes arguments, et bla et bla. Et moi et ma grande bouche de lancer :"en tout cas, moi l'an dernier mon meilleur élève s'appelait Dylan, c'était l'exception qui confirme la règle".

Et la secrétaire de dire : "Pourquoi, ça va pas comme prénom Dylan? C'est le prénom de mon fils et il a eu son bac avec mention TB".

J'ai sorti les avirons et nous avons toutes changé de sujet... :sweatingbullets:

Les prénoms farfelus c'est un sujet aussi casse-gueule que les strings, avant de critiquer la première chose à faire est de s'informer de la politique adoptée par votre interlocuteur... (j'en parle en connaissance de cause, tant pour les prénoms que pour les strings...). :secret:

Share this post


Link to post
Share on other sites
papouilla

reconnaissons que si les gens sont bien évidemment libres d'appeler leur rejeton comme bon leur semble, on demeure également libre d'en rire.

+1.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Atizis

Moi je trouve que Lancelot est tout aussi difficile (et connoté) que Bryan ou Jennifer. Et j'ai eu dans une même classe un Arthur et un... Merlin !! Et ils étaient copains. Très copains. ça nous a gentiment fait sourire avec mes collègues, mais nous n'avons jamais jugé ces familles.

Cette année, en dehors d'une petite Shaïlee - seule "création", je n'ai que des prénoms "classiques" dans ma classe... Presque déçue tiens... :happy:

Allez, soyons honnêtes : on s'ennuierait si on ne pouvait pas s'amuser un peu, faire de la sociologie à deux balles ou simplement s'extasier sur un prénom exotique. Le tout est de ne jamais se montrer méprisant. Ce n'est pas notre rôle (et perso, ça me choquerait beaucoup).

Et quand j'inscris les gamins, j'adore découvrir les prénoms des nouveaux PS. C'est toujours une aventure (orthographique).

Share this post


Link to post
Share on other sites
pimouss690

C'est drôle, parce que moi je trouve géniale cette profusion de prénoms... Pour avoir beaucoup voyagé, un Kevin ou un Dylan s'il décide de vivre hors frontières ne sentira pas " cette discrimination" typiquement française.

Share this post


Link to post
Share on other sites
vero

J'ai tout entendu je crois pour ma fille :

Lola ça fait pute

Lola c'est un prénom de cheval

Ce sera refusé à l'état civil

Si vous l'appelez comme ça, je n'oserai pas dire comment elle s'appelle

etc, etc ....

Elle s'appelle Lola, elle a 15 ans. Elle porte très bien son prénom, fait du cheval et monte sur une jument nommée Lola sans aucun complexe, sa grand-mère s'est faite au prénom ... bref .. tout va bien pour elle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

C'est une vieille discussion, le "son" des lettres !

Et on commence toujours par le même mensonge : Le A se prononce [a], alors que dans les faits, la plupart du temps, il se prononce autrement ...

En ce qui concerne la lecture des prénoms et la maternelle : Avez-vous des élèves turcs dans vos classes ? :smile: Leurs prénoms se prononcent souvent très différemment de leur orthographe.

j'aurai toujours à l'esprit ma fille qui rentrant de l'école (à l'époque en GS) m'annonce avec un grand sourire: aujourd'hui à la récré j'ai joué avec Léo et Sabit (faites- le oralement et demandez vous ce que j'ai eu comme réaction :ohmy::scratch: et enfin :heat: )

Ouais tu m'étonnes, n'empêche elle est drôle!!!!

N'empêche, Goëllette sérieux les prémices de la lecture avec les prénoms ça te choque pas?

C'est une activité comme une autre, mise à la mode quand la méthode globale l'était, donc quand on nous apprenait qu'on pouvait lire et comprendre un mot dans sa globalité sans le décortiquer.

J'ai mon avis sur la question, mais c'est une autre histoire !

De nos jours, je vois ça davantage comme une activité de langage et de socialisation, le jeu des "étiquettes prénoms" que chaque enfant va accrocher au tableau, avant l'appel des présents et des absents, etc ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
neferlilie

Les goûts et les couleurs ça ne se discute pas ... mais faut reconnaitre que même si on n'ose pas le dire, on le pense. ça ne me viendrait pas à l'idée de critiquer ouvertement un prénom devant les parents ou l'enfant mais des fois, faut bien reconnaitre qu'on se dit mais c'est pas possible "pov' gosse".

Le plus marrant c'est quand je suis tombée enceinte en même temps qu'une maman dont les prénoms de ses enfants devaient à tout prix finir par A et contenir un Y (ne me demandait pas pourquoi) sauf que le jour où ils ont eu un garçon, ben il a bien fallut innover alors ils l'ont appelé Eythann (vive les logiques de l'orthographe) et quand j'ai dit que le mien allait s'appeler Louis j'ai eu droit à la moue de la maman et le "ouais bof, faut aimer ..." J'ai tourné 7 fois ma langue dans ma bouche mais à l'intérieur, je me suis dit "sans commentaire".

On dira ce qu'on voudra, sur un CV, le prénom importe beaucoup et malheureusement ces enfants sont souvent mis sur le volet à cause de cela ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
pimouss690

Les goûts et les couleurs ça ne se discute pas ... mais faut reconnaitre que même si on n'ose pas le dire, on le pense. ça ne me viendrait pas à l'idée de critiquer ouvertement un prénom devant les parents ou l'enfant mais des fois, faut bien reconnaitre qu'on se dit mais c'est pas possible "pov' gosse".

Le plus marrant c'est quand je suis tombée enceinte en même temps qu'une maman dont les prénoms de ses enfants devaient à tout prix finir par A et contenir un Y (ne me demandait pas pourquoi) sauf que le jour où ils ont eu un garçon, ben il a bien fallut innover alors ils l'ont appelé Eythann (vive les logiques de l'orthographe) et quand j'ai dit que le mien allait s'appeler Louis j'ai eu droit à la moue de la maman et le "ouais bof, faut aimer ..." J'ai tourné 7 fois ma langue dans ma bouche mais à l'intérieur, je me suis dit "sans commentaire".

On dira ce qu'on voudra, sur un CV, le prénom importe beaucoup et malheureusement ces enfants sont souvent mis sur le volet à cause de cela ...

Exact mais ça ne devrait pas être le cas: dans cette logique plus de Mohammed ou de Mamadou car sur un Cv, ça passe assez mal ;-) Je ne sais pas si certains d'entre vous sont allés faire un tour chez nos amis américains: la profusion de prénoms est wawwwwwwwwwwwwwwwwww ( surtout chez les noirs américains).

Share this post


Link to post
Share on other sites
BayAmO

Les goûts et les couleurs ça ne se discute pas ... mais faut reconnaitre que même si on n'ose pas le dire, on le pense. ça ne me viendrait pas à l'idée de critiquer ouvertement un prénom devant les parents ou l'enfant mais des fois, faut bien reconnaitre qu'on se dit mais c'est pas possible "pov' gosse".

Le plus marrant c'est quand je suis tombée enceinte en même temps qu'une maman dont les prénoms de ses enfants devaient à tout prix finir par A et contenir un Y (ne me demandait pas pourquoi) sauf que le jour où ils ont eu un garçon, ben il a bien fallut innover alors ils l'ont appelé Eythann (vive les logiques de l'orthographe) et quand j'ai dit que le mien allait s'appeler Louis j'ai eu droit à la moue de la maman et le "ouais bof, faut aimer ..." J'ai tourné 7 fois ma langue dans ma bouche mais à l'intérieur, je me suis dit "sans commentaire".

On dira ce qu'on voudra, sur un CV, le prénom importe beaucoup et malheureusement ces enfants sont souvent mis sur le volet à cause de cela ...

J'ai eu aussi une fratrie où les prénoms "devaient" comporter certaines lettres, un a et un h je crois , les 4 avaient des prénoms classique mais avec une orthographe étonnante. Parait que ces lettres apportent une énergie positive...

Share this post


Link to post
Share on other sites
neferlilie

Les goûts et les couleurs ça ne se discute pas ... mais faut reconnaitre que même si on n'ose pas le dire, on le pense. ça ne me viendrait pas à l'idée de critiquer ouvertement un prénom devant les parents ou l'enfant mais des fois, faut bien reconnaitre qu'on se dit mais c'est pas possible "pov' gosse".

Le plus marrant c'est quand je suis tombée enceinte en même temps qu'une maman dont les prénoms de ses enfants devaient à tout prix finir par A et contenir un Y (ne me demandait pas pourquoi) sauf que le jour où ils ont eu un garçon, ben il a bien fallut innover alors ils l'ont appelé Eythann (vive les logiques de l'orthographe) et quand j'ai dit que le mien allait s'appeler Louis j'ai eu droit à la moue de la maman et le "ouais bof, faut aimer ..." J'ai tourné 7 fois ma langue dans ma bouche mais à l'intérieur, je me suis dit "sans commentaire".

On dira ce qu'on voudra, sur un CV, le prénom importe beaucoup et malheureusement ces enfants sont souvent mis sur le volet à cause de cela ...

J'ai eu aussi une fratrie où les prénoms "devaient" comporter certaines lettres, un a et un h je crois , les 4 avaient des prénoms classique mais avec une orthographe étonnante. Parait que ces lettres apportent une énergie positive...

Là c'était surtout pour le style ... :sweatingbullets:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Malakime

Et les noms alors?

Parce que moi par contre mes titous ont vraiment un nom pas top mais bon c'est les noms de leurs deux parents accolés..

Et ça va faire tâche sur leur CV :scratch:

Share this post


Link to post
Share on other sites
BayAmO

Et les noms alors?

Parce que moi par contre mes titous ont vraiment un nom pas top mais bon c'est les noms de leurs deux parents accolés..

Et ça va faire tâche sur leur CV :scratch:

ouep alors que môaaa... mes filles ont un prénom à coucher dehors mais un nom troooop claaasse :bleh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
sosso76350

"Par contre, j'ai des connaissances qui ont appelé leur fils Anakin... oui oui comme dans Star Wars !! Bah là, j'me demande comment l'enfant va vivre ça !! Mais peut-être qu'il le vivra bien... je le lui souhaite d'ailleurs."

Mon filleul s'appelle Anakin et il se porte très bien, merci ! Je ne connaissais même pas d'ailleurs avant que l'on m'explique d'où ça venait (pas fan des films fantastiques) et même maintenant que je le sais, ça me convient parfaitement.

Quand on y repense, comment fera le pauvre petit "Louis" pour vivre quand il apprendra qu'il à joué dans le gendarme de saint tropez avec toutes ses nanas en bikini et ce de Funes à moitié fou ? Comment vivra "Nathan" quand il réalisera que son prénom est sur toutes les boîtes de jeux de société ? Et la petite "Rose", malheur pour ces jours à venir quand elle va s'appercevoir que d'une part elle se fait assassiner dans un film, que c'est une meutrière au cluédo et qu'on lui dira (comme tous les enfants le font avec le prénom des camarades dès que l'occasion se présente) qu'elle peut retourner planter ses fesses dans la jardinière...

Share this post


Link to post
Share on other sites
papouilla

Allez pour la route : Si je vous dis deux frères et sœurs qui se nomment : Clitorine et Masturbin, vous me croyez ???? :sweatingbullets:

Share this post


Link to post
Share on other sites
biscotte45

euh c'est une blague ???????????? :heat:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lady Oscar

Share this post


Link to post
Share on other sites
papouilla

euh c'est une blague ???????????? :heat:

non :noelblush:

Share this post


Link to post
Share on other sites
BayAmO

Allez pour la route : Si je vous dis deux frères et sœurs qui se nomment : Clitorine et Masturbin, vous me croyez ???? :sweatingbullets:

c'est pas une légende urbaine ?!!...

tu les connais vraiment ??

en tapant ces 2 prénoms sur google on trouve plein de posts sur des soi-disant jumeaux portant ce nom ! a croire que c'est hyper fréquent, il y en aurait chaque année !... mouais... :getlost:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Allez pour la route : Si je vous dis deux frères et sœurs qui se nomment : Clitorine et Masturbin, vous me croyez ???? :sweatingbullets:

c'est pas une légende urbaine ?!!...

tu les connais vraiment ??

en tapant ces 2 prénoms sur google on trouve plein de posts sur des soi-disant jumeaux portant ce nom ! a croire que c'est hyper fréquent, il y en aurait chaque année !... mouais... :getlost:

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...