Jump to content

La une de Charlie


Recommended Posts

Pour ou contre la page de couverture du dernier Charlie?

Pour, au nom de la laicité et de la liberté d'expression...

Contre, au vue de la réaction de milliers de musulmans réellement offensés...

Je me questionne et je suis très interessée par vos avis. Merci

Link to post
Share on other sites
  • Replies 229
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • Agbi

    23

  • prof désécol

    17

  • jeanounette

    16

  • Paul Getty

    14

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Dieu est amour, on vous dit !!! Mais écrire que l'athéisme est une croyance, il fallait effectivement oser. Quand je légume le vendredi soir sur mon canapé, recouverte d'un plaid, en zappant, je ne l

Les religions et les signes m'agressent tous les jours, croix autour du cou, kippa , tchador... Je trouve qu'il y a quand même une magnifique contradiction chez ces gens qui se disent croyants et aff

POUR

Dans les lois de notre République laïque, puisque les croyances des uns ne doivent pas s'imposer aux autres, la notion de blasphème n'existe pas!

Il est essentiel pour garder notre liberté d'expression de ne pas avoir de tabou sur le sujet de la religion notamment!

Link to post
Share on other sites
Polythene Pam

La liberté (d'expression...) ne s'use que si l'on ne s'en sert pas....

Un joli cartoon pour expliquer les massacres de la semaine dernière aux enfants.....

neel.jpg

  • J'adhère 2
Link to post
Share on other sites

Pour

Lorsqu'on a mis un Christ dans la pisse, seul une frange d'abrutis catholiques a réagi, tout le monde s'en foutait.

Pour un dessin, les musulmans se sentent insulter, nombreux sont ceux qui refusent de respecter une minute de silence, certains justifient le fait qu'on tue des gens dans notre pays.

On a l'impression de revivre notre lointain passé d'obscurantisme religieux lorsqu'on écoute les musulmans aujourd'hui, il faudrait juste qu'on vive tous à la même époque, si on doit vivre ensemble.

Link to post
Share on other sites
PommeD'Api

POUR

Le délit de blasphème n'existe pas en France. Nous sommes un pays laïque.

Je ressens cette Une non pas comme une injure/une provocation faite aux musulmans mais comme un message de paix et de fraternité. Plutôt attendrissant donc.

Link to post
Share on other sites
Moustache

Le délit de blasphème existe en France, en Alsace et en Moselle. C'est dans le droit local, article 166...

Il aurait été plus judicieux d'écrire "Le délit de blasphème n'existe pas en France, sauf en Alsace et en Moselle. C'est dans le droit local, article 166..."

c'est une exception, pas la règle générale, mais on aura néanmoins compris ;)

La question initiale...savoir si on est pour ou contre... ce ne peut être que l'expression d'un sentiment qui n'a guère d'importance...

mais plutôt, la couverture en question respecte-elle la loi de notre pays ?

Sa publication justifie-t-elle des morts, quels qu'ils soient ? qu'on brûle des lieux de culte ?

mais ces questions ont déjà leurs réponses...

Link to post
Share on other sites
Paul Getty

Je trouve l'article que je mets ci-dessous plutôt intéressant. Était-ce le moment d'enfoncer le clou, d'en remettre une couche histoire de bien cristalliser les positions de chacun ?

J'ai des doutes, exprimés dans l'article par la phrase que j'ai mise en rouge. Ce texte a été publié avant la nouvelle couverture de Charlie Hebdo...

http://www.reporterre.net/Lettre-ouverte-a-Charlie-Hebdo

Les attentats vont-ils favoriser le recul des libertés ? Peut-on résumer ces événements à une lutte de la liberté contre le fanatisme, des Lumières (sous-entendues cartésiennes) contre l’obscurantisme (sous-entendu religieux) ? Non. « Les mondes musulmans ont terriblement besoin d’une main tendue, face aux terroristes qui prétendent confisquer leur parole. »

Ce qui a déclenché cet attentat est le droit au blasphème, considéré à juste titre par les Occidentaux comme le fer de lance de la liberté d’expression. La civilisation occidentale, dans son élan universaliste, présuppose que la fin du sacré religieux vaut pour tout le monde. Est-ce respectable ? Oui. Mais atteignons-nous notre but, qui devrait être de vivre libres, et tous libres, en défendant haut et fort le droit au blasphème ? Cela reste à prouver.

Ainsi Charlie Hebdo, qui lutte pour ce droit, mais aussi et surtout contre l’absurdité générale, risque de faire l’expérience absurdissime de servir d’étendard à tout ce que le monde compte de va-t-en-guerre contre l’islam ; de justifier des lois liberticides, une hausse des budgets militaires ; de conforter dans ses idées rances la foule de plus en plus nombreuse qui vote pour les extrêmes. Ça fait cher le droit de blasphème. Très cher.

Car enfin, l’essentiel est-il de dénoncer l’obscurantisme au sens large, y compris celui qui mijote dans nos villes, nos campagnes, ou de dénoncer l’obscurantisme islamique comme s’il s’agissait d’une vitrine de tous les fanatismes ?

Bien sûr, le fanatisme islamique a ses tueurs, qu’il faut combattre sans pitié. Mais arrêtons de présenter les terroristes comme des décérébrés, ex-vendeurs de shit ayant succombé au plaisir égotiste de faire la Une des journaux, même si, à l’occasion, cela les représente bien à titre individuel.

Ces tueurs-là sont, entre autres, le poison qui sourde d’un sentiment diffus, mais tenace : le sentiment, au sein de l’immense majorité des musulmans qu’on leur manque de respect en caricaturant leur croyance.

Et en effet, nous imposons notre liberté de blasphème à des sociétés qui ne veulent pas - ou pas encore - l’accepter. Est-ce un crime de ne pas avoir fait la Révolution française ? Dans une écrasante majorité, ces musulmans ne prennent pas les armes pour autant, fort heureusement. Mais tant que ce sentiment de manque de respect durera, il y aura des fous pour commettre des massacres.

So what ? Mourir pour des idées... Ou avancer dans la compréhension entre les peuples ? La liberté et le respect de nos différences sont-ils irréconciliables ? Avons-nous, en fait, un autre choix, si nous voulons faire progresser la paix, l’amitié et surtout, la liberté ?

La rédaction de Charlie Hebdo a aujourd’hui une occasion historique : celle de faire le premier pas dans le sens d’un apaisement, malgré le drame qui vient de se passer. Vous avez aujourd’hui beaucoup de monde à vous suivre : la direction que vous prendrez sera symbolique et cruciale. Quant aux mondes musulmans, ils ont terriblement besoin d’une main tendue, face aux terroristes qui prétendent confisquer leur parole.

Hissez les couleurs de la liberté d’expression drapée dans sa dignité contre le fanatisme islamique décérébré, et vous participerez à coup sûr à une confrontation de civilisations qui ne servira aucunement la liberté et la rigolade.

Partez à la rencontre des musulmans du monde, en Mauritanie, au Maroc, en Indonésie, à Gaza, en Iran ou en Syrie, dans ces pays qu’on présente maintenant dans les médias comme les frontières barbares alors qu’ils sont d’exceptionnelles civilisations ; dessinez avec leurs caricaturistes, ouvrez-leur vos colonnes ; brocardez et moquez - moderato d’abord, car la liberté d’expression, cela s’apprend.

Riez avec les musulmans en terre d’islam. Quand vous aurez réussi à faire rire leurs grenouilles de bénitier, alors, oui, vous aurez fait avancer la compréhension entre les peuples, la paix, donné un exemple fondateur et fait reculer l’obscurantisme. Et oui, ce jour-là, vous aurez hissé haut le drapeau de la Liberté : celui d’un monde plus humain

Source : Courriel à Reporterre de Patrick Flouriot

Patrick Flouriot est créateur et éditeur du magazine mauritanien Nouakchott Citymag (2006-2014). Il édite Cram Cram, magazine invitant les enfants à la découverte des autres cultures.

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
laurence93

Attendre de Charlie Hebdo qu'il ne représente plus Mahomet, sous prétexte de ne pas provoquer les musulmans...

Ca me fait penser à une fille violée à qui on demanderait d'arrêter de mettre des jupes pour ne pas provoquer les mecs.

  • J'adhère 2
Link to post
Share on other sites

Moi je me questionne quand à la réaction d'une frange des musulmans: cette volonté de rester sur des interdits très anciens, la volonté de ne pas évoluer. Finalement ce n'est sans doute pas pour rien que cette religion fabrique des terroristes... Je m'interroge.

Link to post
Share on other sites
Paul Getty

Ouahou... Les raccourcis sont au rendez-vous, là, non ?

Pas sûr au final que "cette religion" fabrique plus de terroristes que les autres, mais bon...

zafarstrib_1420935068_dalia.jpg

Autre exemple :

10665279_10152789848863001_9147037509112

If you're a Christian who demanded that all Muslims condemn the Paris attacks but did not yourself condemn the attacks in Central African Republic the same week done in the name of religion, then you might want to think about why.

Fact is, most Christians, like me didn't condemn the attacks in Africa because we cannot relate in any way to the attackers and don't feel they are part of our religion. This is exactly the same as Muslims in Michigan or Dubai or Paris felt about the attackers this month or the way Christians felt when Anders Breivik in Norway murdered 77 people in the name of his twisted idea of Christianity.

Interesting thing is that Muslims DID condemn the Paris attacks, groups like CAIR published lists of numerous leaders who condemned the attacks.

One can also argue that the extremist militias in Africa are "not real Christians" or that our religion does not teach violence....just as 1.9 billion peaceful Muslims can argue the same about the extremists in thier own religion. The extremists argue otherwise. If you are Christian make no mistake that the people chopping heads off in the name of your religion right now believe that THEY are real Christians and that thier acts are supported by the Bible they can readily quote.

What is the difference?

Can we please stop pointing fingers at one religion and realize that the world is a big place with crazy people all over....but mostly good people?

Bruce Fenton

Ou encore un extrait d'un texte que j'ai trouvé aussi trouvé intéressant :

http://blogs.mediapart.fr/blog/mathiasdelori/080115/ces-morts-que-nous-n-allons-pas-pleurer

(...) On a le droit de penser que la guerre contre le terrorisme islamiste est une guerre légitime. Mais il importe d’être conscient d’une réalité statistique. En trente ans, le terrorisme islamiste a fait environ 3500 victimes occidentales, soit, en moyenne, un peu moins de 120 chaque année. Ces 120 morts annuels sont 120 catastrophes personnelles et familiales qui méritent reconnaissance. Ce nombre est toutefois bien inférieur à au moins deux autres : 9 855 (le nombre de morts par arme à feux aux États-Unis en 2012) et 148 (le nombre de femmes tuées par leur conjoint en France en 2012). Cette nécro-économie (E. Weizman) est certainement trop froide. Elle nous enseigne cependant que nos attitudes politiques sont embuées par notre sensibilité différenciée par rapport à la violence. En effet, personne n’aurait l’idée d’envoyer des bombes de 250 kg sur les maisons des auteurs d’homicide aux États-Unis. De même, aucun chef de gouvernement ne penserait à décréter l’Etat d’exception après avoir pris connaissance du nombre de meurtre sexiste et intra-familial en France. Pourquoi cet unanimisme, dans la presse de ce matin, au sujet de la nécessité de ne pas baisser les pouces dans le cadre de la guerre (militaire et non métaphorique) au terrorisme islamiste ?

Cette économie sélective de la compassion produit un deuxième type d’effet en ce qui concerne la perception de la violence d’État occidental. Les discours communautaristes ou racistes ont ceci de particulier qu’ils mettent bruyamment en scène la violence qu’ils déploient. À l’inverse, le discours moderne et humaniste est aveugle par rapport à sa propre violence. Qui a une idée, même approximative, du nombre de morts générés par la guerre américaine en Afghanistan en 2001, par celle des États-Unis et du Royaume-Uni en Irak en 2003 ou encore par l’intervention de la France au Mali en 2013 ? L’une ou l’autre de ces guerres était peut-être légitime. Mais le fait que personne ne soit capable de donner une estimation du nombre de morts qu’elles ont généré doit nous interroger. Dans ces moments où nous sommes submergés par les émotions, il peut être intéressant de penser à tous ces précédents et à ces morts, à venir, que nous n’allons pas pleurer.

Par Mathias Delori, Chercheur CNRS au Centre Emile Durkheim de Sciences Po Bordeaux

Ben oui, 148 femmes tuées par leur conjoint, et on n'a pas déclaré la guerre aux conjoints violents...

Encore de quoi lire :

(....) Il est minuit moins le quart dans le siècle. Nous sommes à un point de bascule historique sur l’islamophobie et le déchaînement du racisme en France et plus largement en Europe. La lecture simplifiée à l’extrême par les médias de cette journée du 7 janviers 2015 va se résumer et s’imprimer dans de nombreux cerveaux « par l’attaque meurtrière contre un journal « de Gauche » par des Musulmans. Cela va déstabiliser et retourner des positionnements politiques. La Peur, la colère, la tétanie, l’incompréhension, la panique morale vont chez certains laisser largement place à la Haine.

Au-delà des paramètres d’opportunité militaire qui ont pu justifier le choix de ce journal par ce commando cette attaque correspond à une logique et à une vision politique des tak-taks : précipiter l’affrontement et la radicalisation de fractions importantes de la population. Charlie Hebdo bénéficie d’un capital symbolique encore important à gauche : il est encore considéré comme antiraciste et incarnant la liberté d’expression par de nombreuse personnes. Ce n’est pas Minute ou le Figaro qui ont été visés.
Les tak-tak savent que si la digue antiraciste de gauche saute, alors c’est toute l’Europe qui bascule dans le déchaînement d’une violence raciste symbolique et physique dont les musulmans sont les premières proies. Dans ce scénario les guerriers tak-taks qui se fantasment en défenseurs de l’Islam espèrent que les populations musulmanes alors violemment opprimées viendront trouver protection derrière eux. (...)

Ah oui, par ce que cette semaine, on a eu droit à ça aussi quand même :

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites

Attendre de Charlie Hebdo qu'il ne représente plus Mahomet, sous prétexte de ne pas provoquer les musulmans...

Ca me fait penser à une fille violée à qui on demanderait d'arrêter de mettre des jupes pour ne pas provoquer les mecs.

+ 1.

Link to post
Share on other sites
dameoiselle

Pour.

A mon sens, ce n'est pas Charlie le problème.

Je donne ma position d'athée et de laïque: la religion doit être au service de la société (je n'ai pas dit de la nation), c'est-à-dire qu'elle doit aider les hommes à mieux vivre ensemble. Dès lors que c'est la société qui se met au service de la religion, alors cela ne fonctionne plus. La croyance de certains ne doit pas passer avant l'intérêt collectif, et je crois que la laïcité sert l'intérêt collectif. Je mesure donc la chance que j'ai de vivre dans un pays qui légifère en ce sens, et j'espère que notre pays aura le courage de conserver cette spécificité juridique. Je ne suis pas du tout pour l'exclusion de la religion. Je me retrouve dans cette définition de la laïcité de Jean Baubérot, fondateur de la sociologie de la laïcité : « la laïcité, c'est à la fois un règlement juridique et un art de vivre ensemble ».

Link to post
Share on other sites

Moi aussi ça me fait rire, même le "je suis Charlie Koulibali" de Dieudonné me fait rire.

Mais les gens qui ont manifesté dans la rue et qui ont brûlé le drapeau français au Pakistan à cause de cette une, eux ne comprennent pas, eux ne rigolent pas. Une grande majorité de ces gens est illettrée. Comment peuvent t'elle accueillir ces représentations comme un signe de paix??? Comment les amener à changer, à évoluer?

Merci

Vous pensez que la littérature peut aider la démocratie en Égypte?

Oui, car le combat n’est pas seulement politique mais culturel. Nous luttons pour un changement humain dans tous les domaines. Cela concerne évidemment le droit des femmes. C’est pourquoi je suis optimiste, parce que ce changement est irréversible. Passée la barrière de la peur, on ne peut plus reculer. Mais il y a du travail.

J’avais un assistant dentiste qui était un Frère musulman. Nous avons beaucoup parlé. Je lui ai donné des livres à lire. Il a commencé à changer. Mais il était ouvert. En tout cas, j’espère que moi, mon fils ou mon petit-fils connaîtrons un état démocratique et laïc en Égypte.

extrait d'une interview de Alaa El-Aswany écrivain égyptien menacé par les frères musulmans.

Link to post
Share on other sites
prof désécol

Je trouve l'article que je mets ci-dessous plutôt intéressant. Était-ce le moment d'enfoncer le clou, d'en remettre une couche histoire de bien cristalliser les positions de chacun ?

J'ai des doutes, exprimés dans l'article par la phrase que j'ai mise en rouge. Ce texte a été publié avant la nouvelle couverture de Charlie Hebdo...

http://www.reporterre.net/Lettre-ouverte-a-Charlie-Hebdo

[...]

Partez à la rencontre des musulmans du monde, en Mauritanie, au Maroc, en Indonésie, à Gaza, en Iran ou en Syrie, dans ces pays qu’on présente maintenant dans les médias comme les frontières barbares alors qu’ils sont d’exceptionnelles civilisations ; dessinez avec leurs caricaturistes, ouvrez-leur vos colonnes ; brocardez et moquez - moderato d’abord, car la liberté d’expression, cela s’apprend.

Riez avec les musulmans en terre d’islam. Quand vous aurez réussi à faire rire leurs grenouilles de bénitier, alors, oui, vous aurez fait avancer la compréhension entre les peuples, la paix, donné un exemple fondateur et fait reculer l’obscurantisme. Et oui, ce jour-là, vous aurez hissé haut le drapeau de la Liberté : celui d’un monde plus humain

Source : Courriel à Reporterre de Patrick Flouriot

Patrick Flouriot est créateur et éditeur du magazine mauritanien Nouakchott Citymag (2006-2014). Il édite Cram Cram, magazine invitant les enfants à la découverte des autres cultures.

Attention toutefois : certains dessinateurs, qui ont sans doute "hissé les couleurs de la liberté d’expression drapée dans sa dignité" dans leur propre pays, ne seront peut-être pas disponibles pour le moment...

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/e972dd8c-976b-11e4-a324-342caa6c994c/Triste_inventaire

En octobre dernier, le dessinateur turc Musa Kart échappe à neuf ans de prison après une plainte déposée par le président Erdogan.

En septembre , Rayma Suprani est renvoyée du journal vénézuélien El Universal après dix-neuf ans de carrière, pour un dessin critiquant le système de santé chaviste.

En juin , le dessinateur turc Mehmet Düzenli est emprisonné pour une caricature représentant Adnan Oktar, figure du mouvement créationniste.

En mars , le Tunisien Jabeur Mejri est libéré après deux ans d’enfermement pour avoir publié des caricatures «portant atteinte à l’islam» sur sa page Facebook.

Le 27 septembre 2013 , le quotidien iranien réformateur Shargh est fermé à la suite de la publication d’un dessin d’Hadi Heidari. Le directeur du journal, Mehdi Rahmanian, est arrêté et emprisonné le jour même.

En juillet 2013 , le caricaturiste syrien Akram Raslan disparaît, après avoir été jugé dans un procès tenu secret en compagnie de journalistes, artistes et autres intellectuels. Il publiait régulièrement des caricatures du président Bachar el-Assad sur les réseaux sociaux et le site d’Al-Jazira.

En mai 2013 , le dessinateur iranien Mahmoud Shokraye est condamné à 25 coups de fouet pour avoir publié une caricature d’un membre local du parlement iranien.

En 2011 , le dessinateur et artiste syrien Ali Ferzat est agressé par des hommes armés et masqués qui lui brisent les deux mains.

Edited by prof désécol
Link to post
Share on other sites

On ne peut pas être pour ou contre

Mais on peut aimer ou pas

Si on n aime pas on regarde pas point barre

Link to post
Share on other sites
Paul Getty

Je trouve l'article que je mets ci-dessous plutôt intéressant. Était-ce le moment d'enfoncer le clou, d'en remettre une couche histoire de bien cristalliser les positions de chacun ?

J'ai des doutes, exprimés dans l'article par la phrase que j'ai mise en rouge. Ce texte a été publié avant la nouvelle couverture de Charlie Hebdo...

http://www.reporterre.net/Lettre-ouverte-a-Charlie-Hebdo

[...]

Partez à la rencontre des musulmans du monde, en Mauritanie, au Maroc, en Indonésie, à Gaza, en Iran ou en Syrie, dans ces pays qu’on présente maintenant dans les médias comme les frontières barbares alors qu’ils sont d’exceptionnelles civilisations ; dessinez avec leurs caricaturistes, ouvrez-leur vos colonnes ; brocardez et moquez - moderato d’abord, car la liberté d’expression, cela s’apprend.

Riez avec les musulmans en terre d’islam. Quand vous aurez réussi à faire rire leurs grenouilles de bénitier, alors, oui, vous aurez fait avancer la compréhension entre les peuples, la paix, donné un exemple fondateur et fait reculer l’obscurantisme. Et oui, ce jour-là, vous aurez hissé haut le drapeau de la Liberté : celui d’un monde plus humain

Source : Courriel à Reporterre de Patrick Flouriot

Patrick Flouriot est créateur et éditeur du magazine mauritanien Nouakchott Citymag (2006-2014). Il édite Cram Cram, magazine invitant les enfants à la découverte des autres cultures.

Attention toutefois : certains dessinateurs, qui ont sans doute "hissé les couleurs de la liberté d’expression drapée dans sa dignité" dans leur propre pays, ne seront peut-être pas disponibles pour le moment...

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/e972dd8c-976b-11e4-a324-342caa6c994c/Triste_inventaire

En octobre dernier, le dessinateur turc Musa Kart échappe à neuf ans de prison après une plainte déposée par le président Erdogan.

En septembre , Rayma Suprani est renvoyée du journal vénézuélien El Universal après dix-neuf ans de carrière, pour un dessin critiquant le système de santé chaviste.

En juin , le dessinateur turc Mehmet Düzenli est emprisonné pour une caricature représentant Adnan Oktar, figure du mouvement créationniste.

En mars , le Tunisien Jabeur Mejri est libéré après deux ans d’enfermement pour avoir publié des caricatures «portant atteinte à l’islam» sur sa page Facebook.

Le 27 septembre 2013 , le quotidien iranien réformateur Shargh est fermé à la suite de la publication d’un dessin d’Hadi Heidari. Le directeur du journal, Mehdi Rahmanian, est arrêté et emprisonné le jour même.

En juillet 2013 , le caricaturiste syrien Akram Raslan disparaît, après avoir été jugé dans un procès tenu secret en compagnie de journalistes, artistes et autres intellectuels. Il publiait régulièrement des caricatures du président Bachar el-Assad sur les réseaux sociaux et le site d’Al-Jazira.

En mai 2013 , le dessinateur iranien Mahmoud Shokraye est condamné à 25 coups de fouet pour avoir publié une caricature d’un membre local du parlement iranien.

En 2011 , le dessinateur et artiste syrien Ali Ferzat est agressé par des hommes armés et masqués qui lui brisent les deux mains.

A ben du coup, t'as oublié Dieudonné... :sort:

Link to post
Share on other sites
Paul Getty

Attendre de Charlie Hebdo qu'il ne représente plus Mahomet, sous prétexte de ne pas provoquer les musulmans...

Ca me fait penser à une fille violée à qui on demanderait d'arrêter de mettre des jupes pour ne pas provoquer les mecs.

+ 1.

Comme quoi, un texte (ou une image) ne font pas réagir les gens de la même façon.

Ceci dit, sur la question spécifique évoquée par laurence93 : dans le cas où un quartier, une rue, un espace public ou privé serait considéré comme lieu d'agressions sexuelles de femmes, je n'engagerais pas celles de ma connaissance à s'y rendre, en jupe ou en pantalon (mais armées peut être ?), jusqu'à un retour à une situation "normale" (où les femmes ne seraient plus menacées). Et ça ne voudrait pas dire que j'approuve les agressions, que je pense que les agressées l'ont cherché, et qu'il ne faut pas travailler à changer les choses.

Link to post
Share on other sites
prof désécol

Ben oui, 148 femmes tuées par leur conjoint, et on n'a pas déclaré la guerre aux conjoints violents...

[Mode bistro on]

Et quand on pense à tous ces cons qui ont peur d'une bombe dans le métro alors qu'ils ont beaucoup plus de chances de mourir du cancer !

[Mode bistro off]

Link to post
Share on other sites
prof désécol

En octobre dernier, le dessinateur turc Musa Kart échappe à neuf ans de prison après une plainte déposée par le président Erdogan.

En septembre , Rayma Suprani est renvoyée du journal vénézuélien El Universal après dix-neuf ans de carrière, pour un dessin critiquant le système de santé chaviste.

En juin , le dessinateur turc Mehmet Düzenli est emprisonné pour une caricature représentant Adnan Oktar, figure du mouvement créationniste.

En mars , le Tunisien Jabeur Mejri est libéré après deux ans d’enfermement pour avoir publié des caricatures «portant atteinte à l’islam» sur sa page Facebook.

Le 27 septembre 2013 , le quotidien iranien réformateur Shargh est fermé à la suite de la publication d’un dessin d’Hadi Heidari. Le directeur du journal, Mehdi Rahmanian, est arrêté et emprisonné le jour même.

En juillet 2013 , le caricaturiste syrien Akram Raslan disparaît, après avoir été jugé dans un procès tenu secret en compagnie de journalistes, artistes et autres intellectuels. Il publiait régulièrement des caricatures du président Bachar el-Assad sur les réseaux sociaux et le site d’Al-Jazira.

En mai 2013 , le dessinateur iranien Mahmoud Shokraye est condamné à 25 coups de fouet pour avoir publié une caricature d’un membre local du parlement iranien.

En 2011 , le dessinateur et artiste syrien Ali Ferzat est agressé par des hommes armés et masqués qui lui brisent les deux mains.

A ben du coup, t'as oublié Dieudonné... :sort:

A ma connaissance, Dieudonné n'est ni dessinateur, ni en prison.

Link to post
Share on other sites

Ni pour ni contre...

En fait, je m'en moque totalement de leur Une. Je ne l'achetais déjà pas avant, je ne l'achèterai pas plus maintenant. Ils exercent leur droit de dessiner et écrire librement.J'en suis ravie pour eux. Je suis attristée et indignée par les récents événements c'est tout. Pour le reste, ce journal, j'ai jamais forcément apprécié donc pourquoi l'apprécier maintenant.

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
Paul Getty

Dieudonné se dit pourtant harcelé par le pouvoir en place. Pour la prison, ça lui pend au nez quand même. Pour les dessins, en effet.

Sinon, Hollande avait l'occasion d'intervenir auprès de représentants des gouvernements turcs et tunisiens dimanche dernier, histoire de leur glisser un mot sur la liberté d'expression dans leurs pays respectifs (il aurait pu aussi parler à Ali Bongo, au roi de Jordanie...). Je doute qu'il l'ait fait. La guerre contre le terrorisme ne fait pas des victimes seulement chez les terroristes, faut croire...

Link to post
Share on other sites

Pour ou contre la page de couverture du dernier Charlie?

Pour, au nom de la laicité et de la liberté d'expression...

Contre, au vue de la réaction de milliers de musulmans réellement offensés...

Je me questionne et je suis très interessée par vos avis. Merci

Contre, à vue de la reaction de milliers de musulmans.....

Edited by Agbi
Link to post
Share on other sites

En fait, je viens de lire la Une de Charlie. (Je l'ai recue par mail d'un ami en France).

Je l'ai lue et je dois dire que ce n'est pas ma tasse de thé du tout. Je préfère l'humour de Dieudonné.Vous avez là, un vraiment grand artiste.

Edited by Agbi
Link to post
Share on other sites

Pour ou contre la page de couverture du dernier Charlie?

Pour, au nom de la laicité et de la liberté d'expression...

Contre, au vue de la réaction de milliers de musulmans réellement offensés...

Je me questionne et je suis très interessée par vos avis. Merci

Contre a vue de la reaction de milliers de musulmans.....

après on ferme les charcuteries pour ne pas offenser les musulmans et les juifs? Alors ça jamais! :bleh:

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites

Si on n aime pas on regarde pas point barre

Voilà ce que je pense aussi!...

Link to post
Share on other sites

Pour ou contre la page de couverture du dernier Charlie?

Pour, au nom de la laicité et de la liberté d'expression...

Contre, au vue de la réaction de milliers de musulmans réellement offensés...

Je me questionne et je suis très interessée par vos avis. Merci

Contre a vue de la reaction de milliers de musulmans.....

après on ferme les charcuteries pour ne pas offenser les musulmans et les juifs? Alors ça jamais! :bleh:

Regardez cela positivement: moins de viande, plus de santè :thumbsup:

Link to post
Share on other sites

Pour

Lorsqu'on a mis un Christ dans la pisse, seul une frange d'abrutis catholiques a réagi, tout le monde s'en foutait.

Pour un dessin, les musulmans se sentent insulter, nombreux sont ceux qui refusent de respecter une minute de silence, certains justifient le fait qu'on tue des gens dans notre pays.

On a l'impression de revivre notre lointain passé d'obscurantisme religieux lorsqu'on écoute les musulmans aujourd'hui, il faudrait juste qu'on vive tous à la même époque, si on doit vivre ensemble.

+1

POUR

Je ressens cette Une non pas comme une injure/une provocation faite aux musulmans mais comme un message de paix et de fraternité. Plutôt attendrissant donc.

+1

Link to post
Share on other sites

Attendre de Charlie Hebdo qu'il ne représente plus Mahomet, sous prétexte de ne pas provoquer les musulmans...

Ca me fait penser à une fille violée à qui on demanderait d'arrêter de mettre des jupes pour ne pas provoquer les mecs.

Joli ! ;)
Link to post
Share on other sites

Pour ou contre la page de couverture du dernier Charlie?

Pour, au nom de la laicité et de la liberté d'expression...

Contre, au vue de la réaction de milliers de musulmans réellement offensés...

Je me questionne et je suis très interessée par vos avis. Merci

Contre a vue de la reaction de milliers de musulmans.....

après on ferme les charcuteries pour ne pas offenser les musulmans et les juifs? Alors ça jamais! :bleh:

Je n'arrive pas à saisir si cette réponse est humoristique ou un vrai cri du coeur. Les musulmans (avocats, juges, des gens érudits) qui sont dans la rue au Yémen ou dans d'autres pays du monde sont réellement blessés dans leur foi, leur croyance, en aucun cas ils ne nous demandent d'arrêter de manger du porc, ni les musulmans de France d'ailleurs. Je trouve qu'on ramène un sujet très grave à des petites inquiétudes égoistes (et moi aussi j'adore le saucisson!). Prenons de la hauteur.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...