Jump to content

Pas d'évaluation ! Que faire ?


axelle

Recommended Posts

Bonjour à tous. Mon fils est en CE2 et mon collègue (qui ne fait vraiment pas grand chose depuis le début de l'année !) ne fait aucune évaluation ! Je suis fort déstabilisée. Je lui en ai parlé, et il me dit qu'il va en faire, mais il dit ça depuis le début de l'année et rien ne vient (tout comme les leçons, la littérature, la production écrite, les dictées, les sciences, les arts visuels, l'anglais,les leçons....Eh oui ! Il ne fait rien, je vous dis !)

Bref, les évaluations sont-elles obligatoires ? Quelle marge de manœuvre ont les parents ?

Merci pour vos réponses.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 84
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • axelle

    26

  • Lena

    6

  • Goëllette

    5

  • Pablo

    4

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Et puis ça peut aussi apporter bien des soucis au collègue visé... Je côtoie un collègue dépressif car sommé de prendre sa retraite suite au mail qu'une autre "collègue" a écrit à l'IEN... Ben rien da

Toi tu es collègue, double casquette délicate à gérer. Il y a une vingtaine d'autres parents qui eux peuvent faire remonter les problèmes.

Je vais préciser deux ou trois petites choses. D'abord, je tiens à dire que JAMAIS je ne dis quoi que ce soit sur le maître devant mon fils. Je suis une maman en colère, mais je suis quand même quelqu

Goëllette

:blink:  Il fait quoi alors s'il ne fait rien de tout ça ? 

 

+1

 

Parce que le plus inquiétant, à mon avis, ce n'est pas qu'il ne fasse pas d'évaluation, en fait.

Link to post
Share on other sites

Il fait :

Avant la récré, des exercices du livre de français

Après la récré, des exercices du livre de maths.

L'après midi, rebelotte + histoire/géo chaque fois qu'il lui tombe un œil, ou sport quand il ne fait pas trop froid !

Je suis comme une dingue ! Je me ronge l'estomac depuis le début de l'année ! Je n'ai pas une position facile puisque j'enseigne dans le même RPI, mais là, je n'en peux plus ! La déléguée de parents va organiser une réunion pour voir ce que nous pouvons faire, et j'en serai. (en sachant qu'on a déjà provoqué une réunion avec le maître fin novembre, et que la déléguée l'a menacé d'une lettre à l'inspectrice si rien ne changeait)

Vous feriez quoi à ma place ? Quand j'en parle autour de moi, tout le monde hallucine, mais concrètement...Quoi faire ?

Link to post
Share on other sites

Perso, je ne ferais rien... mais sans doute je suis échaudée par ce qui s'est passé dans mon école l'an dernier... Tant que les mômes ne sont pas en danger, on est collègues avant tout...

Link to post
Share on other sites

Perso, je ne ferais rien... mais sans doute je suis échaudée par ce qui s'est passé dans mon école l'an dernier... Tant que les mômes ne sont pas en danger, on est collègues avant tout...

Sauf que c'est également le maître de son fils et qu'en temps que parent, je vois mal comment on peut laisser faire...

Link to post
Share on other sites
Princesse Dézécole

Qui est directeur dans ce RPI ? Je pense que vous devriez avoir une conversation à cœur ouvert en le prévenant du mécontentement de certains parents.

Link to post
Share on other sites

Il est directeur de son école (2 classes du CE2 au CM2). Les petits jusqu'au CE1 sont chez nous.

Nous avons déjà discuté, mais rien n'y fait. Quand je lui demande pourquoi il ne corrige rien, il me répond qu'il a une vie sociale, qu'il n'est pas marié à l'EN, qu'il est hors de question qu'il passe du temps à corriger ! :blink:

Je parlais des évals parce qu'il me semblait que c'était obligatoire et que ça, AU MOINS, on aurait pu l'exiger.

Je ne supporte plus ce flemmard de première. Je suis en maternelle et je pars de ma classe à 18h15 (et encore, parce que la garderie ferme à la demi et que je dois récupérer mon loulou !) et lui, il a les fesses dans sa voiture 5 minutes après la sortie (et rien sous le bras, bien sûr !) avec un CE2/CM1 !

 

Et moi, je me fais du mal...Je vais voir les blogs des collègues de cycle 3 et...Je déprime ! Je n'arrive plus à m'endormir le soir... Et je sais que je ne suis pas la seule parent dans ce cas...

Link to post
Share on other sites

Les enseignants doivent renseigner le livret scolaire, c'est une obligation. En revanche, les évaluations écrites ne sont pas obligatoires, tu peux parfaitement évaluer un enfant à l'oral et savoir ou non si la compétence est acquise.

 

Est ce qu'il remplit un livret scolaire?

Si oui, qu'a t-il écrit sur celui de ton fils en décembre?

Link to post
Share on other sites

Mais les exercices, pour que les élèves puissent les faire, il doit bien y avoir des leçons (ne serait-ce qu'orales) non ? Et il doit a minima corriger ces exercices, non ?

Link to post
Share on other sites

Alors..Eve, non, pas de livret scolaire.

Bysa, nous avons un cahier de leçons, dans lequel sont collées 6 leçons de français : Des photocopies du "je retiens" de leur manuel :idontno: . Photocopies illisibles, noires... Aucune leçon de maths, quelques fiches d'histoire qui traînent dans une pochette... Nous n'avons pas de tables de multiplication à réviser, aucune technique opératoire...Ah, si ! Pardon ! UNE technique de la multiplication : Nous avons eu une remplaçante pendant 3 semaines, et elle a fait plus de boulot que le maître depuis septembre. Tous les parents allaient la remercier, elle se demandait ce qui arrivait ! :applause:

Quant à la correction des exercices, il fait pratiquement tout au cahier de brouillon, comme ça...Pas besoin de corriger ! Et les enfants n'ont pas besoin de s'appliquer, de souligner...C'est du brouillon et "ce cahier leur appartient, je n'ai pas à le regarder."...Je ne pensais pas que ce genre d'enseignant existait encore...J'vous jure !

Link to post
Share on other sites
Just_Summer

Que veulent faire les autres parents? En référer à l'inspecteur?

C'est une situation délicate dans laquelle tu te trouves.

Ici j'avais une collègue en début d'année qui était très défaillante au niveau pédagogique. Par chance je suis dans un IME avec des ados qui exprimaient leur mécontentement (on fait rien, c'est trop simple, c'est que pour les bébés). L'avantage c'est que la direction de l'établissement a agi, a prévenu l'ien et en peu de temps ma collègue a été déplacée. Enfin bon c'est déplacer le problème. Elle est devenue ZIL.

Bon courage!

Link to post
Share on other sites

Toi tu es collègue, double casquette délicate à gérer. Il y a une vingtaine d'autres parents qui eux peuvent faire remonter les problèmes.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
mamiebrossard

Le livret scolaire est obligatoire donc ça vous pouvez exiger de le voir !

Pour le reste, je pense qu'un rendez-vous collégial pour expliquer que vous souhaiteriez savoir où il en est du programme et vous notez et vous expliquez que vous êtes inquiets de voir aussi peu de leçons, ....

En fonction de ce qu'il vous dit :

- vous êtes rassurés, tout va bien

- vous restez inquiets, vous lui dîtes que vous allez en référer au supérieur puis vous photocopiez cahiers de leçons, brouillon ... et vous allez en parler à l'IEN !

Link to post
Share on other sites

Nous avons prévu une réunion avec les parents la semaine de la rentrée. Je frai alors part de vos remarques. Merci d'avoir pris le temps de répondre !

Link to post
Share on other sites

Le livret scolaire est obligatoire donc ça vous pouvez exiger de le voir !

Pour le reste, je pense qu'un rendez-vous collégial pour expliquer que vous souhaiteriez savoir où il en est du programme et vous notez et vous expliquez que vous êtes inquiets de voir aussi peu de leçons, ....

En fonction de ce qu'il vous dit :

- vous êtes rassurés, tout va bien

- vous restez inquiets, vous lui dîtes que vous allez en référer au supérieur puis vous photocopiez cahiers de leçons, brouillon ... et vous allez en parler à l'IEN !

Sais-tu à quelle fréquence il doit être présenté aux parents?

Une fois à la fin de l'année?

3 fois par an donc à chaque trimestre?

Link to post
Share on other sites
mamiebrossard

Non, jusqu'à présent il n'y avait pas de périodicité demandée : juste un retour pour les parents !

A partir de la prochaine année scolaire ce sera tous les trimestres !

Link to post
Share on other sites

Oh, des collègues comme ça, il y en a....

Les parents se plaignent peu, de peur "qu'on s'en prenne à leurs enfants", de "se faire mal voir".

Quand je pense à toutes les remarques qu'un ien peut faire à un PE qui bosse, se remet en question, évolue, etc....ça me dégoûte....

Une copine prof, parlant d'un enseignant, disait "il faut se résoudre à ce qu'il y ait des années blanches dans la scolarité de nos enfants..." Je ne croyais pas ça possible...ben, si....De toutes façons, cet enseignant est certainement connu de l'ien....

Courage, on a déjà fait la moitié de l'année....Je compatis très sincèrement...

Link to post
Share on other sites
Goëllette

Il fait :

Avant la récré, des exercices du livre de français

Après la récré, des exercices du livre de maths.

L'après midi, rebelotte + histoire/géo chaque fois qu'il lui tombe un œil, ou sport quand il ne fait pas trop froid !

Je suis comme une dingue ! Je me ronge l'estomac depuis le début de l'année ! Je n'ai pas une position facile puisque j'enseigne dans le même RPI, mais là, je n'en peux plus ! La déléguée de parents va organiser une réunion pour voir ce que nous pouvons faire, et j'en serai. (en sachant qu'on a déjà provoqué une réunion avec le maître fin novembre, et que la déléguée l'a menacé d'une lettre à l'inspectrice si rien ne changeait)

Vous feriez quoi à ma place ? Quand j'en parle autour de moi, tout le monde hallucine, mais concrètement...Quoi faire ?

 

Moi, je serais toi, je ne ferais rien, car je n'aimerais pas que lui-même me fasse la même chose.

 

Et d'ailleurs, il me semble que tu as déjà discuté de tout cela avec les autres parents et c'est déjà beaucoup.

Laisse-les se débrouiller. En continuant de t'en mêler, tu ne ferais qu'envenimer les choses sans les résoudre.

 

Apparemment, ils travaillent, puisqu'ils font des maths et du français, et tu es PE, donc tu pourras compenser sans problème.

 

Éventuellement, va trouver ton collègue et dis-lui franchement ce qui te tracasse en l'avertissant de la révolte des autres parents. Ça le fera sans doute se remettre en question et ce sera bien plus efficace que si tu te ligues contre lui par derrière.

Link to post
Share on other sites

Merci cpette ! C'est tout le problème de notre profession : On ne veut pas être noté au mérite, mais au final, des glandeurs de première terminent hors classe en n'ayant rien fait de toute leur carrière ! Et d'autres, qui bossent mais qui ne réclament pas leur inspection tous les trois ans, auront une plus petite retraite !

 

Je savais bien que la scolarité de mon fils connaîtrait des hauts et des bas (et jusqu'au ce2, nous n'avons eu que des hauts), mais j'espérais que ça attendrait le collège... :sad:

La seule chose qui me soulage, c'est que les enfants l'adorent ! Mais s'ils doivent l'avoir encore l'année prochaine, combien de temps avant que la plupart se démotivent et prennent l'école en grippe ?

Link to post
Share on other sites

J'espère pour toi qu'ils ne l'auront pas 2 ans. (et pour tempérer un peu, en ce2, il y a BEAUCOUP de révisions du ce1....)

Tu peux "compenser " avec plein de revues, vidéos, genre "un jour une actu", "le petit quotidien", "les romans docs" de chez Bayard....

Link to post
Share on other sites
Princesse Dézécole

Du coup, les autres enfants qui n'ont pas "la chance" d'avoir une maman ou un papa enseignante ? Tant pis pour eux ? Une bonne discussion s'impose. Moi, je lui parlerai en tant que collègue et en tant que maman. C'est trop facile ces "planqués" de l'EN et ce sont les enfants qui trinquent ! :getlost:

Link to post
Share on other sites

Du coup, les autres enfants qui n'ont pas "la chance" d'avoir une maman ou un papa enseignante ? Tant pis pour eux ? Une bonne discussion s'impose. Moi, je lui parlerai en tant que collègue et en tant que maman. C'est trop facile ces "planqués" de l'EN et ce sont les enfants qui trinquent ! :getlost:

 

+ 1 

 

Je trouve très surprenant les réponses "toi tu peux compenser donc ne fais rien ton fils t'en sortira". 

 

 

Pas facile comme situation, je crois que si pas d'évolution à la réunion (et sincèrement j'en doute) je demanderai à d'autres parents de prévenir l'IEN (parce que pour le coup je préfèrerai éviter d'en référer moi même). 

Link to post
Share on other sites

Et bien en fait, mon cher collègue est un manipulateur de première ! Dès le début de l'année, je lui ai parlé (enfin...Je devrais plutôt dire, parlé fort ! :D ) et je lui ai dit en effet que mon fils n'était pas le plus à plaindre, mais que pour d'autres enfants, les conséquences pouvaient être plus graves (combien de parents pensent à faire apprendre les tables, si on ne leur demande pas ? ) Et bien, à la première réunion (que la déléguée de parents à provoquée), le maître a expliqué qu'il allait doucement dans le programme car il y avait des élèves en difficulté qui avaient besoin de prendre leur temps, qu'un enseignant était là pour aider les enfants qui en ont besoin, qu'il fallait arrêter de toujours penser aux bons élèves, et patati et patata... Du coup, les parents qui ont des enfants en difficulté, nous accusent (ceux qui veulent faire bouger les choses) d'élitisme ! "Pour une fois qu'un enseignant s'occupe correctement des enfants "en retard", on lui met des bâtons dans les roues !"

Bref, en tout cas je pense que la visite ou le courrier à l'inspection sera inévitable, en effet.

Link to post
Share on other sites
Goëllette

Ce n'est pas parce qu'Axelle est enseignante et peut faire rattraper à son fils que je lui conseille de ne pas se mêler des remontées à l'académie mais parce que ça ne peut lui apporter que des soucis.

 

Et je suis confortée dans cette position, Axelle, car il me semble que tu as vraiment une dent contre lui, pour cela ou autre chose.

Reste à l'écart de toutes les manifestations, lettres, réunions contre ton collègue.

Laisse faire les autres parents.

Link to post
Share on other sites

Et puis ça peut aussi apporter bien des soucis au collègue visé... Je côtoie un collègue dépressif car sommé de prendre sa retraite suite au mail qu'une autre "collègue" a écrit à l'IEN... Ben rien dans ce qu'il a fait ne mérite qu'il finisse sa carrière comme ça... qui est-elle pour se croire permis de faire ça ? Le collègue a été mis à pied de suite, la "collègue" reste dans l'école, je vous dis pas l'état de l'équipe maintenant, détruite... tout ça parce qu'elle s'est prise pour le chevalier blanc de l'éducation nationale...

 

En +, si les gosses l'apprécient, que certains parents y trouvent leur compte, c'est peut-être que ce n'est pas si pire...

  • J'adhère 4
Link to post
Share on other sites
lilie2fr

Ce que je retiens quand des collègues ont des soucis avec les enseignants de leurs enfants et viennent en parler c'est que finalement les enfants ont double peine et doivent subir par ce que papa ou maman est instit.

Sauf que non, je suis désolée, avant tout Axelle est maman et sa priorité c'est son enfant.En tant que maman elle a les mêmes droits et possibilités vis à vis de l'institution et des enseignants qu'un autre parent.nos enfants valent autant que les autres et doivent aussi être défendu contre les éléments défaillants de l'institution qu'on connaît tous.

Fred 301 ne mélangeons pas la collègue est intervenue comme collègue pas comme parent non?

Link to post
Share on other sites

Je vais préciser deux ou trois petites choses. D'abord, je tiens à dire que JAMAIS je ne dis quoi que ce soit sur le maître devant mon fils. Je suis une maman en colère, mais je suis quand même quelqu'un de sensé. Ensuite, ce que j'avais à dire à mon collègue, je le lui ai dit en face, et plusieurs fois.

Je comprends ton point de vue, Fred, et en général, ce genre de "cabale" me fait horreur. Je ne m'en prendrais pas à un collègue dépressif, ou...Débutant, ou... Dépassé... Rien de tout ça dans notre situation : Mon collègue est un homme parfaitement bien dans sa peau qui sait gérer sa classe. C'est juste.... Un gros fainéant qui ne prend pas une minute de son temps ni pour construire une leçon, ni pour corriger un cahier, ni pour taper une évaluation ! Je lui ai même dit que je pouvais lui donner des blogs de collègues extraordinaires qui mettaient tout leur travail en ligne et qu'il n'avait qu'à se servir en remerciant d'un petit com. Mais même cela, il n'en est pas question, ça lui prendrait trop de temps !!!!

Je t'avoue que ce genre de personnage me débecte ! Et il me débecterait tout pareil s'il n'avait pas mon fils. La seule différence, c'est que je ne m'en serais pas aperçue par moi même. Ce sont des parents qui m'en auraient parlé (petite école, donc, on se connait bien avec les parents) et nous aurions dit que "pffff...Encore des parents mécontents ! Ils exagèrent tout de même !".

Le fait est que là....Ils n'exagèrent pas. Ce genre de maître fait du tord à notre profession, et fait du tord aux enfants, en particulier à ceux dont les familles ne peuvent pas suppléer à tous ces manques :

Pas de leçons

Pas de dictées

Pas de production écrite

Pas de littérature

Pas de lecture

Pas d'anglais

Pas d'histoire de l'art, d'EMC, d'arts visuels, de musique...

Evidemment, aucun affichage en classe. Il se plaint que les CE2 ne savent pas écrire les majuscules, mais j'ai été obligée de les copier moi même dans le cahier de brouillon car il n'a pas eu l'idée de leur afficher (enfin....SI l'idée, il l'a sans doute eu, mais on ne peut pas partir en même temps que les enfants et faire des affichages !)

 

Je me rends compte que je passe pour la maman hystérique qui veut le meilleur pour son "fifils", mais ce n'est pas ça. C'est juste que j'en ai un peu assez de cette omerta qui consiste à systématiquement protéger ses collègues, quoiqu'ils aient fait. Qui, sur ce forum, travaille uniquement 6 heures par jour devant ses élèves ? Comment est-ce possible ? Vous savez bien que ça ne l'est pas. Lui, y arrive et ne s'en cache pas.  

Je ne peux pas laisser passer ça et me taire. Je ne veux pas non plus râler dans mon coin et laisser les autres parents se "dépatouiller" avec ça. Evidemment, si ça va jusqu'à l'inspection, je ne ferai pas partie de la délégation, mais je ne fermerai pas non plus les yeux.

Quant à mes trois autres collègues, nous nous entendons vraiment très bien : Super travail d'équipe, on se voit à l'extérieur...Bref, aucun souci. Au début, elles essayaient de me tempérer, mais maintenant qu'elles connaissent le personnage, elles sont bien sûr mal à l'aise avec la situation, mais elles me comprennent.

Bien évidemment, aucune d'entre elles n'interviendra en tant que collègue. Moi, je le peux, je pense, en tant que parent d'élève.

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...